On nous cache tout  " LE FORUM " Forum Index

On nous cache tout " LE FORUM "
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 



  


 
Cosmologies scientifique
Goto page: <  1, 2, 3  >
 
Post new topic   Reply to topic    On nous cache tout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Cosmologie
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Kimah



Joined: 06 Apr 2014
Posts: 736

PostPosted: Fri 25 Apr 2014 - 00:08    Post subject: Cosmologies scientifique Reply with quote

Previous post review:

Le titre étant la cosmologie scientifique, selon le scénario le plus admis, le Big Bang crée la matière mais aussi l'espace et le temps. L'univers ne surgit pas quelque part, il n'y avait pas de quelque part. Sans oublier que le premier rayonnement a été émis 380 000 ans après le Big Bang. Tout ce qui a précédé ce moment s'est déroulé dans une obscurité la plus totale.


Quote:





Je ne fais pas avancer le schimilyblick, juste une envie de participer quelque peu délirante mais quelque part il me plaît d'y croire.





Salut Lyris, "L'imagination vaut plus que le savoir" disait Einstein. Okay

Quote:





Serait-il irrationnel de se dire que quelque part dans l'univers, il existerait le temps et l'espace et ailleurs dans ce même univers, le temps et l'espace n'existerait plus ?





Il y a 500 ans, penser que des pierres pouvaient tomber du ciel était irrationnel. Aujourd'hui plus personne ne s'en étonne.

Dans un "ailleurs" sans espace et sans temps, il me semble logique de considérer que plus rien ne sépare les choses et les évènements. Par exemple, le commencement et la fin seraient unis. Il n'y a plus de séparation temporelle, l'un ne précède plus l'autre.
L'instant zéro, c'est l'éternel présent. Par exemple, je vous répond au présent, vous me lirez au présent. Si vous répondez, vous le ferez au présent et je vous lirai au présent.

Pour ma part si je songeais à un créateur, il ne me semblerait pas nécessaire de parler des atomes ou des théories scientifiques, car c'est rester dans un réalisme naïf, c'est-à-dire penser le monde réel ou comme étant la seule réalité. Comme l'a dit Napo, nous expérimenterions qu'une infime partie de la réalité. La réalité est peut-être infiniment plus riche mais nous n'en voyons qu'un petit morceau, un peu comme si nous la regardions à travers le trou d'une serrure. Peut-être existe-t-il d'autres réalités mais inaccessibles à nos sens et à notre raison. Il y a peut-être une configuration conduisant inexorablement à une réalité suprême, celle du bonheur, de la joie, de la paix. Nous y serions simplement heureux et dans la paix. Sans peurs et sans désirs.

Notre réalité comme d'autres seraient des épiphénomènes de cette réalité suprême. Nous constaterions un monde, des lois physiques, l'existence de la vie, sans pouvoir expliquer pourquoi car la raison serait ailleurs et inaccessible. Ce ne sont bien sûr que des idées.  Confused
Following members like this message:
Marine (25/04/14)
Back to top
Publicité






PostPosted: Fri 25 Apr 2014 - 00:08    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Lyris
Guest

Offline




PostPosted: Sat 26 Apr 2014 - 15:57    Post subject: Cosmologies scientifique Reply with quote

Hello Kimah


Einstein était un génie et je trouve que ce qui caractérise un génie c'est bien de rationaliser l'irrationnel, pour cela il faut une intelligence hors-norme !



L'atome, dans mon histoire, serait justement à la base de toute la Création. L'Etre créateur serait constitué d'atomes doués d'intelligence, de conscience, d'organisation, de répulsion, d'attraction, de vie, etc. Le Big bang ne serait que « l'explosion » de cet Etre Créateur donnant naissance à tout, absolument tout, dans un vide originel, excepté que lui seul, demeurait dans ce vide premier, dans un état passif. Le Big Bang n'est certainement pas le terme adéquat, en tout les cas incomplet, mais il témoigne d'un phénomène : la naissance de toute les créations depuis et sur des milliards et des milliards d'années. L'Etre Créateur se serait auto-organisé de manière à entrer dans une activité intense, d'un état méditatif il serait passer à l'action, au mouvement et ce volontairement. Le Big bang ne révèle que la partie visible de la création, celle que nos fréquences sont en mesure de réceptionner, de voir. Mais évidemment il y a la partie immergée, celle que l'on ne voit pas, ne perçoit pas, ce fameux « ailleurs » se situant sur d'autres fréquences. Aucun appareil ultra sophistiqué à ce jour, est en capacité de voir au-delà de notre réalité soumises à des lois matérielles et rationnelles.


En résumé, l'Etre Créateur serait le tout et le rien ou le tout et le vide, l'énergie créatrice supra-intelligente.


Etant optimiste, je ne pense pas que cette réalité suprême à laquelle vous faites allusion soit si inaccessible que cela. Très lointaine, certes, dans un processus de conscience et d'évolution à l'échelle de l'humanité que je crois aussi récente dans l'ensemble de la création. Je pense même que l'humanité aurait rétrogradé par rapport aux premiers êtres crées, mais là je dérive un peu plus dans le farfelu et le totalement indémontrable.


Je me construis une histoire du monde et  je veux croire à une autre réalité conforme à mes aspirations afin de compenser la tristesse et la déception de vivre dans une réalité qui me heurte chaque jour et que je fuis.



Back to top
Kimah


Offline

Joined: 06 Apr 2014
Posts: 736
Masculin
Point(s): 525
10: -0.05

PostPosted: Sun 27 Apr 2014 - 14:00    Post subject: Cosmologies scientifique Reply with quote

Quote:

Einstein était un génie et je trouve que ce qui caractérise un génie c'est bien de rationaliser l'irrationnel, pour cela il faut une intelligence hors-norme !

Génie est le mot qui vient à l'esprit en pensant à Einstein, cela doit être inscrit dans l'inconscient collectif. Il s'est pourtant quelques fois trompé, je pense notamment à la constante cosmologique ou au paradoxe EPR, mais dans son cas même ses erreurs étaient géniales Okay

Quote:

En résumé, l'Etre Créateur serait le tout et le rien ou le tout et le vide, l'énergie créatrice supra-intelligente.

En tout sincérité, je ne partage pas votre vision Lyris et étant personnelle, je ne la commenterai pas.

Quote:

Etant optimiste, je ne pense pas que cette réalité suprême à laquelle vous faites allusion soit si inaccessible que cela.

Je suis aussi optimiste que vous, ou me refuse une barrière. Je la pense alors accessible mais individuellement ou personnellement. Pas de façon scientifique ou collective.

Quote:

Je pense même que l'humanité aurait rétrogradé par rapport aux premiers êtres crées, mais là je dérive un peu plus dans le farfelu et le totalement indémontrable.

Tout dépend vos critères. Si c'est la productivité, nous avons évolué, si c'est l'écologie, nous avons régressé.

Quote:

Le Big bang ne serait que « l'explosion » de cet Etre Créateur donnant naissance à tout [...] Le Big Bang n'est certainement pas le terme adéquat

Vous le mettez entre guillemets, alors peut-être serez-vous d'accord avec l'idée que le Big Bang n'était pas une « explosion. »




Cette image datant de 1965 ne paye pas de mine. On pourrait aujourd'hui la réaliser sous Paint. Elle est pourtant la première image obtenue de l'univers alors âgé de 380 000 ans, l'image du premier rayonnement de l'univers. Ce rayonnement est le fond diffus cosmologique et il représente 98% de tous les rayonnements. Nous baignons littéralement dedans.

La première fois où je l'ai vu dans des livres, je pensais que le fond diffus était la petite trainée blanchâtre au centre de l'image. J'ai compris quelques années plus tard que cette trainée provient de notre galaxie, le fond diffus c'est toute la partie verte. Un tel rayonnement aussi homogène, qui a la même température partout, ne ressemble pas beaucoup à l'idée que l'on se fait d'une explosion. Il est tellement uniforme. Shocked

Quote:

Je me construis une histoire du monde et  je veux croire à une autre réalité conforme à mes aspirations afin de compenser la tristesse et la déception de vivre dans une réalité qui me heurte chaque jour et que je fuis.

Vous faites bien. Parmi les génies en physique, en plus d'Einstein est souvent cité Erwin Schrödinger qui dit ceci dans l’Esprit et la Matière : « La conception que tout individu a du monde est et reste toujours une construction de son esprit, et on ne peut jamais prouver qu’elle ait une quelconque autre existence. »
Following members like this message:
aja777 (02/07/14)


Back to top
Lyris
Guest

Offline




PostPosted: Mon 28 Apr 2014 - 11:20    Post subject: Cosmologies scientifique Reply with quote

Hello Kimah

Quote:
Tout dépend vos critères. Si c'est la productivité, nous avons évolué, si c'est l'écologie, nous avons régressé.


J'ai tendance à voir la productivité telle qu'elle est pratiquée comme un marqueur régressif, mais je ne sais pas quel sens vous lui attribuez. Pour le coup, je pense qu'il y a eu « un Big crunch » dans les neurones humains, un commencement à l'involution humaine, ces créatures humaines n'étant pas prédisposées à connaître une « dégénérescence » finalement pas prévue au programme initial. Tous les domaines sont des critères de dysfonctionnement. Excepté de nombreuses initiatives individuelles.
Okay
Quote:
Je suis aussi optimiste que vous, ou me refuse une barrière. Je la pense alors accessible mais individuellement ou personnellement. Pas de façon scientifique ou collective.

Je suis d'accord avec vous.

Quote:
Vous le mettez entre guillemets, alors peut-être serez-vous d'accord avec l'idée que le Big Bang n'était pas une « explosion. » 

En tout les cas pas dans le sens que nous lui attribuons, une explosion est destructrice hors nous sommes à l'inverse puisque le Big bang serait le commencement de toute la vie de cet univers.

Le Big bang concerne-t-il la naissance de notre univers ou celle du cosmos(des univers) ?

15 milliards d'année me paraît un délai court pour que des milliards de galaxie se forment dans un univers. Pourquoi les astrophysiciens s'accordent-ils sur ce temps de 15 milliards ?

Quote:
Cette image datant de 1965 ne paye pas de mine. On pourrait aujourd'hui la réaliser sous Paint. Elle est pourtant la première image obtenue de l'univers alors âgé de 380 000 ans, l'image du premier rayonnement de l'univers. Ce rayonnement est le fond diffus cosmologique et il représente 98% de tous les rayonnements. Nous baignons littéralement dedans.

La première fois où je l'ai vu dans des livres, je pensais que le fond diffus était la petite trainée blanchâtre au centre de l'image. J'ai compris quelques années plus tard que cette trainée provient de notre galaxie, le fond diffus c'est toute la partie verte. Un tel rayonnement aussi homogène, qui a la même température partout, ne ressemble pas beaucoup à l'idée que l'on se fait d'une explosion. Il est tellement uniforme.

J'aurais pensé de même si vous ne me l'aviez pas précisé ! C'est intéressant cette notion de fond diffus cosmique. Ce rayonnement homogène révèle que l'univers aurait été uniforme dans la première seconde, donc il n'y aurait pas eu d'explosion ? Cette découverte modifie-t-elle le château de carte des théories admises depuis un siècle ? Cela implique quoi ?

Quote:
Vous faites bien. Parmi les génies en physique, en plus d'Einstein est souvent cité Erwin Schrödinger qui dit ceci dans l’Esprit et la Matière : « La conception que tout individu a du monde est et reste toujours une construction de son esprit, et on ne peut jamais prouver qu’elle ait une quelconque autre existence. »

Toutes les théories et convictions ne seraient qu'illusion...
A priori ce n'est pas réjouissant de se dire qu'il n'y aurait pas de réalité universelle! Et il encore plus dommage de penser que les gens s'entre-déchirent pour des idéologies strictement personnelles.
Mais si cette pensée était appliquée elle porterait à plus d'humilité et de compréhension envers les uns et les autres. Ce serait peut-être un premier pas qui inverserait et bouleverserait notre façon d'appréhender toutes choses, un bon début pour évoluer et découvrir une réalité universelle ?
Following members like this message:
Marine (28/04/14), Kimah (29/04/14)


Back to top
NicoTine
Guest

Offline




PostPosted: Mon 28 Apr 2014 - 19:13    Post subject: Cosmologies scientifique Reply with quote

Salut.J'ai comme l'impression que l'histoire du cosmos c'est un peu comme l'histoire des pyramides :
Encore des scientifiques payés par l'etat qui osent dire que tout ca c'est construit a coups de truelles et de taloches et qu'en peu de temps, tout cela a été baclé..........
Following members like this message:
napo (28/04/14)


Back to top
Kimah


Offline

Joined: 06 Apr 2014
Posts: 736
Masculin
Point(s): 525
10: -0.05

PostPosted: Tue 29 Apr 2014 - 15:37    Post subject: Cosmologies scientifique Reply with quote

Salut Lyris, mon message sera un peu long, je n'espère pas en dire trop, et n'hésitez pas si vous ne comprenez pas une explication. Aussi mes connaissances sont limitées.

Quote:



J'ai tendance à voir la productivité telle qu'elle est pratiquée comme un marqueur régressif, mais je ne sais pas quel sens vous lui attribuez. Pour le coup, je pense qu'il y a eu « un Big crunch » dans les neurones humains, un commencement à l'involution humaine, ces créatures humaines n'étant pas prédisposées à connaître une « dégénérescence » finalement pas prévue au programme initial. Tous les domaines sont des critères de dysfonctionnement. Excepté de nombreuses initiatives individuelles.



Comme de nombreuses personnes, je n'aime pas l'augmentation de la productivité car elle conduit à la sur-exploitation et à la sur-consommation. Plus nous consommons, plus nous devons produire. C'est sans fin. Ce n'était bien sûr qu'un exemple.
 
Dans le sens de votre idée ou d'un point de vue écologique, nos ancêtres étaient moins désastreux pour l'environnement. Ils utilisaient le bois et la pierre. Des tribus amérindiennes n'utilisaient que du bois mort pour construire les tepees, elles ne coupaient pas un arbre. C'est une bonne philosophie que respecter ou considérer sacré tout ce qui nous entoure, l'arbre, la forêt, le grain de sable, la pierre, l'air, les lacs et les rivières. C'est être en harmonie. Nous, nous abattons les arbres pour faire des maisons, des charpentes, des parquets et des meubles pour ranger toutes les affaires que nous accumulons et qui nous semblent indispensable à la vie. Du coté des sciences les biologistes dissèquent pour connaître la vie, les physiciens cassent la matière. On ne fait état d'aucune morale puis on s'étonne que notre société soit en perdition. Science, religion, politique, passivité du peuple, sur ces points nous sommes tous coupables.

Comme je l'ai dis, étant plutôt optimiste je crois malgré tout que l'humanité s'améliore, je dirais qu'elle est jeune.

Votre vision me semble se rapprocher du paradis perdu. Nous aurions vécu en harmonie avec l'environnement, puis suite à un truc, nous l'aurions perdu. Je ne sais pas Lyris, on ne peut qu'imaginer le passé. De nos jours, il y a par exemple des tribus amazoniennes qui utilisent le même mode de vie depuis des millénaires. Ils chassent, cueillent, et croient aux esprits. C'était peut-être comme cela avant. En rapport à mes propos, cela fait des millénaires que ces tribus vivent ainsi, donc leur mode de vie est durable tandis que le notre est à court terme. Tous les empires se sont d'ailleurs effondrés. Il faudrait créer un nouveau sujet pour poursuivre cette discussion.

Quote:



En tout les cas pas dans le sens que nous lui attribuons, une explosion est destructrice hors nous sommes à l'inverse puisque le Big bang serait le commencement de toute la vie de cet univers.



Quand une étoile explose, elle enrichit le milieu stellaire. Sans cela, il n'y aurait ni planète rocheuse, ni eau, ni vie. Si la vie n'avait pas connu cinq grandes extinctions, si les dinosaures n'avaient pas disparu, nous n'existerions probablement pas. Pas ici tout du moins, ou sous une autre forme pourquoi pas. Dans la nature une destruction est la venue d'innovations. Par contre les bombes sont destructrices et on pourrait toujours éviter de les utiliser ou d'avoir eu l'idée saugrenue de les créer et de les faire exploser sur des gens. Ce qui est du sadisme.

Quote:



Le Big bang concerne-t-il la naissance de notre univers ou celle du cosmos(des univers) ?

15 milliards d'année me paraît un délai court pour que des milliards de galaxie se forment dans un univers. Pourquoi les astrophysiciens s'accordent-ils sur ce temps de 15 milliards ?



A la première question, oui il concerne seulement notre univers. Les autres univers sont hypothétiques et inaccessibles.
Pour la deuxième, par différentes méthodes telle la spectroscopie, toutes les méthodes convergent autour de 15 milliards d'années et qui représente le temps écoulé depuis le Big Bang. Un peu comme nous comptons les années depuis notre jour de naissance, c'est pareil pour le Big Bang considéré comme la naissance de la matière, de l'espace et du temps. Cependant nous existons durant 9 mois dans la matrice, et il y a toute une histoire qui nous précède, c'est sans doute pareil pour l'univers. « Avant » il y avait quelque chose. Seulement on ne sait pas quoi et il n'y a aucun moyen de le savoir. La théorie du Big Bang considère la matière primordiale ou originelle (peu importe le mot) comme inexpliquée, de même qu'on ignore la cause du « bang ». Cela demeure totalement mystérieux.

« En un délai court », je le pense parfois. En tout cas 13,8 milliards d'années, ce n'est pas l'éternité. Au fond et en toute honnêteté, que sais-je de ce qui est possible ou impossible. Le système solaire qui est âgé d'environ 4,5 milliards s'est formé dans un univers d'un peu plus de 9 milliards d'années. La vie est apparue très tôt sur la Terre, les plus anciennes traces fossiles sont estimées à 3,7 milliards d'années mais on peut supposer qu'elles étaient présentes avant, et la vie se serait formée tôt sur la Terre. Disons que les matériaux nécessaires à la vie étaient disponibles dans l'univers après 9 milliards d'années depuis le Big Bang. Les étoiles les plus productives en métaux nécessaires à la Terre et à la vie, sont les étoiles les plus massives et aux durées de vie les plus courtes. De l'ordre de quelques millions d'années, une étincelle à l'échelle des temps cosmologiques. En 9 milliards d'années, l'univers me semble avoir eu le temps de s'enrichir en métaux. L'univers observable est estimé comporter 150 milliards de galaxies, cependant vous comprenez qu'elles n'ont pas été formées les unes après les autres mais en même temps. La Voie Lactée s'est formée il y a plus de 10 milliards d'années, quelques étoiles dans notre galaxie ont l'âge de l'univers et sont alors plus âgé que cette dernière.

Néanmoins des physiciens et des biologistes s'interrogent sur cette relative rapidité ou « efficacité » de formation de l'univers et surtout d'évolution de la vie, en remettant en cause les mécanismes actuellement établis. Vous pouvez faire des recherches sur internet, vous trouverez des articles.

Quote:



Ce rayonnement homogène révèle que l'univers aurait été uniforme dans la première seconde, donc il n'y aurait pas eu d'explosion ? Cette découverte modifie-t-elle le château de carte des théories admises depuis un siècle ? Cela implique quoi ?



Cela impliqua une nouvelle hypothèse : l'inflation. Oui il était uniforme dès le départ et ce n'était pas une explosion. Peut-être juste avant l'inflation mais c'est indémontrable.
En 1965 cette découverte n'a pas modifié le château de carte, elle a été la confirmation indiscutable de la théorie du Big Bang. L'univers avait bien connu une phase dense et chaude. Jusqu'à cette découverte, l'ensemble de la communauté scientifique ne croyait pas au Big Bang. Ce qu'elle a du admettre. Il y a beaucoup de débats, des a priori, de la compétitivité et d'égo en science, ce n'est pas un long fleuve tranquille.

Penser que le Big Bang était une explosion n'était qu'un a priori de plus. Cette image en 1965 a soulevé deux questions importantes. L'univers est beaucoup trop homogène. Dans un environnement aussi uniforme comment des petits « grumeaux » de matière ont pu se former et par l'action de la gravitation donner naissance aux étoiles et aux galaxies ? Pour que la gravité s'exerce, il faut des fluctuations de température, des points plus chauds, des endroits où il y a un peu plus de matière. L'image montre un univers beaucoup trop isotrope, c'est-à-dire que sa température est la même partout.
Il devait y avoir des fluctuations de température, des petites irrégularités sinon ce n'était à rien y comprendre. Elles sont apparue en 1992 avec le satellite Cobe. Elles ont été affinées avec le satellite WMAP en 2003 et de nouveau en 2013 avec le satellite Planck dont voici l'image :



C'est le même rayonnement qu'en 1965, mais on constate les fameuses anisotropies visibles au cent-millième de degrés. Les instruments ne permettaient pas de les voir en 1965. Les points bleus sont plus froids donc moins denses, les points orangés sont plus chauds et sont les germes des futurs super amas de galaxies. Ce n'est pas plus compliqué. Cela reste une belle image de notre univers lorsqu'il était « bébé ».

La découverte de 1965 soulève aussi une autre question un peu plus technique et connue comme étant le « problème de l'horizon. » Comment deux régions de l'univers déconnectées causalement (c'est-à-dire qu'elles n'ont pas pu échangé de l'information) peuvent être aussi identique ? Si la première question a trouvé une réponse grâce aux données des satellites, celle-ci demeure encore ouverte. L'idée la plus admise est l'inflation. C'est-à-dire que l'univers serait passé d'une taille inférieure à une tête d'épingle à celle du système solaire, voir de la galaxie ou plus encore suivant les modèles inflationnaires, elle ne se serait pas produite sur des milliers d'années mais en un milliardième de milliardième de milliardième de seconde. En beaucoup moins de temps qu'un battement de cils l'univers serait passé d'une taille microscopique à une taille colossale.
Marine a ouvert un sujet sur une publication récente (qui doit encore être validée), et qui irait dans le sens de l'inflation.
http://www.onnouscachetout-la-suite.com/t109-Big-Bang.htm

A la place d'une explosion comme on l'imaginait, l'univers a gonflé très très vite, c'est grosso-modo l'idée qu'il faut retenir et qui explique pourquoi il est aussi homogène. La relativité générale est la théorie qui permet l'étude de l'univers dans son ensemble. Elle décrit un univers homogène, mais on ne l'imaginait pas autant.

L'univers n'est donc plus aussi « parfaitement » homogène qu'on le constatait en 1965, il possède des fluctuations de température de l'ordre du cent-millième. Je voudrais faire cette précision car l'univers n'est certes pas parfaitement homogène, mais dans un sens il l'est parfaitement pour que nous existions. Quand je dis « nous », je parle de la vie en générale et de la planète. Dans les simulateurs, si on fait varier l'inflation, on obtient un univers où brillent des étoiles dans seulement 20 à 25% des cas. C'est un paramètre qui comme beaucoup d'autres sont indispensables à l'univers que nous constatons.
A la question pourquoi l'univers est-il homogène et isotrope, je me souviens de la réponse agacée de Stephen Hawking :« Parce ce que nous existons ! » Si l'univers n'était pas tel qu'il était, la vie telle que nous la constatons serait impossible. Cela peut impliquer l'idée que dès le départ, la vie, la Terre et la conscience sont inclues dans les paramètres de l'univers.

Quote:



Toutes les théories et convictions ne seraient qu'illusion...



Je ne sais pas, en tout cas et pour ma part, je m'intéresse aux sciences seulement parce que je suis en quête de certitudes. C'est aussi simple. Dans le cas contraire, la science n'a d'intérêt que par ses applications.

Dans le cas où la réalité empirique que nous constatons n'est pas strictement la réalité en soi, elle aurait cependant beaucoup à nous apprendre. Pour l'instant l'univers montre qu'il a connu comme une naissance et il nous montre également qu'il est en expansion accélérée et qu'il est donc peu probable que le Big Bang soit issu d'un précédent effondrement. Il nous force alors à nous interroger sur l'origine, bien qu'elle soit aujourd'hui hors de notre portée expérimentale.

Quote:



Mais si cette pensée était appliquée elle porterait à plus d'humilité et de compréhension envers les uns et les autres. Ce serait peut-être un premier pas qui inverserait et bouleverserait notre façon d'appréhender toutes choses, un bon début pour évoluer et découvrir une réalité universelle ?



Au moins cela expliquerait pourquoi les avis divergent tellement d'un être humain à l'autre. Si chacun vit dans sa petite bulle d'univers, c'est sympa aussi. J’enrichis mon univers au contact des personnes qui me partagent des réalités dont je n'avais pas conscience. Et nous serions tous des inventeurs.
Mais après tout, il y a toujours une unité, un coeur, la nature n'est pas scindée en différentes branches comme la biologie, la physique ou la psychologie, qu'elle soit esprit ou matière, c'est un tout.

L'idée est peut-être à mi-chemin entre l'objectivité et la subjectivité, c'est-à-dire une inter-subjectivité. L'objectivité serait dû aux relations que nous entretenons les uns avec les autres. En m'inspirant de la physique quantique, peut-être par une relation « non-locale ». En somme tout serait lié. L'univers, ce n'est pas simplement les galaxies, c'est aussi la planète, la vie et la conscience humaine. Tout en ayant en tête que la représentation du monde, ainsi que les théories, les hypothèses, les interprétations et les concepts sont justement dans notre tête.

Quote:



A priori ce n'est pas réjouissant de se dire qu'il n'y aurait pas de réalité universelle!



C'est une question d'équilibre Lyris. A trop regarder l'universel, on perd de vue l'individu. A trop observer l'individu, on perd de vue l'universel.
Avec l'esprit, il y a l'idée de Dieu, de l'unité. Du coté de la physique, il y a aussi de l'invariance qui sont des paramètres universels. Par exemple l'espace et le temps sont relatifs mais la vitesse de la lumière dans le vide est considérée constante.

On peut faire l'hypothèse d'une conscience ou d'un inconscient collectif. Cet inconscient pourrait être le substrat de la réalité objective. Carl Gustav Jung avait l'intuition de l'inconscient collectif, une entité créatrice communiquant avec les individus par les idées, tout en étant un réservoir - une mémoire - de toutes les expériences humaines. Cet inconscient s'organiserait comme un champs ou un réseau, et serait selon Jung « l'unus mundus », l'unité du monde.

 
Following members like this message:
Marine (21/06/14)


Last edited by Kimah on Tue 29 Apr 2014 - 16:11; edited 1 time in total
Back to top
Kimah


Offline

Joined: 06 Apr 2014
Posts: 736
Masculin
Point(s): 525
10: -0.05

PostPosted: Tue 29 Apr 2014 - 15:57    Post subject: Cosmologies scientifique Reply with quote

NicoTine wrote:
Salut.J'ai comme l'impression que l'histoire du cosmos c'est un peu comme l'histoire des pyramides :
Encore des scientifiques payés par l'etat qui osent dire que tout ca c'est construit a coups de truelles et de taloches et qu'en peu de temps, tout cela a été baclé..........

Salut NicoTine. Merci d'avoir posté un nouvel avis. J'ai aussi visionné ce documentaire sur les pyramides et qui vous a inspiré cette pensée. Nous en savons peut-être plus sur l'univers que sur la construction des pyramides. Dans leur cas elles sont là et on ne peut qu'imaginer de façon plus ou moins réaliste leur construction.
C'est un peu différent pour l'univers car nous ne le connaissons pas tel qu'il est maintenant mais seulement dans le passé. Plus on regarde loin, plus on remonte le temps. Quand vous regardez une galaxie située à 10 milliards d'années-lumière, vous la voyez tel qu'elle était il y a 10 milliards d'années, donc dans sa prime jeunesse.


Back to top
NicoTine
Guest

Offline




PostPosted: Tue 29 Apr 2014 - 18:12    Post subject: Cosmologies scientifique Reply with quote

Bonjour kimah.
Non ce n'est pas le documentaire sur les pyramides qui m'a donné la puce a l'oreille.
Ni l'ecole, ni la fac, ni rien : c'est juste qu'avec du bon sens et de l'observation, c'est tout bonnement impossible que cela ce soit passé ainsi.


Pour le cosmos, je ne crois pas aux dires des scientifiques deja, et si y'a bien a quelques theoremes auxquels j'adhere, je suis certain qu'ils evolueront, et que de part ce fait, ce qui est dogmatique aujourd'hui sera obsolete demain !!!



Tout ce qui précède cette intervention, n'est que le theoreme du big bang expliqué, revisité, cad le theoreme imposé de cette société.
Perso ca ne m'interesse pas, on arrive deja pas a prevoir correctement notre meteo terrienne, ce n'est pas pour prevoir celle du cosmos, lol.


J'irai plus loin en disant que, notre archéologie se plante royalement sur ses datations, sur la formation des continents, sur la formation des couches successives des strates, et que par conséquent, je suis dans l'impossibilité d'adherer au big bang, puisque a la base, la base est fausse.....




Je pense que si les humains voulaient réellement en savoir plus sur le cosmos, la terre et les origines, bah faudrait deja commencer par aller piller les dossiers secrets planqués je ne sais ou, et aller faire un tour dans les archives interdites des églises et du vatican, ptet meme aller piller le cnrs, et autres organismes de ce genre !!!
Je suis certain que cela apporterait de bien meilleures bases pour nos reflexions.


La science étant sponsorisée par les multinationales, les scientifiques payés par l'etat ou les entreprises. La science étant le fruit de la philosophie, et la philosophie etant le moteur de la religion, je pense que notre science n'a tout bonnement AUCUNE LEGALITE.
Elle ne fait qu'obeir a un concept, qui est reducteur car unilateral, et que c'est pour cela, que l'humain a un niveau proche du singe, car au regard du temps et de notre pietre connaissance, on a rien inventer de transcendant !!!


C'est meme pire, ON A RIEN INVENTER QUE LA NATURE FOURNI DEJA.
C'est pour dire notre niveau de médiocrité EXTREME, qui correspond etrangement a notre NIVEAU SOCIAL..................
Quand on invente rien, et qu'on fait passer les decouvertes pour inventions, y'a un fosse qui correspond exactement au fossé entre INVENTION ET DECOUVERTE.


Decouvrir le cosmos permet juste d'expliquer et d'analyser l'univers mecanique, cad que dalle !!!
Following members like this message:
napo (29/04/14)


Back to top
Kimah


Offline

Joined: 06 Apr 2014
Posts: 736
Masculin
Point(s): 525
10: -0.05

PostPosted: Tue 29 Apr 2014 - 21:44    Post subject: Cosmologies scientifique Reply with quote

Quote:

Non ce n'est pas le documentaire sur les pyramides qui m'a donné la puce a l'oreille.
Ni l'ecole, ni la fac, ni rien : c'est juste qu'avec du bon sens et de l'observation, c'est tout bonnement impossible que cela ce soit passé ainsi.

Autant pour moi. Je ne sais pas pour les pyramides, ce ne sont pas des édifices à la géométrie très complexe, seulement la taille des pierres et leur finitions étonnent. Le sujet a été traité sur le forum d'ONCT, nous pouvons tout imaginer sans aucune preuve sur laquelle s'entendre. Les pyramides sont là, les égyptiens n'avaient que des outils sommaires, c'est tout ce qu'on a.

Quote:

Pour le cosmos, je ne crois pas aux dires des scientifiques deja, et si y'a bien a quelques theoremes auxquels j'adhere, je suis certain qu'ils evolueront, et que de part ce fait, ce qui est dogmatique aujourd'hui sera obsolete demain !!!

Peu importe l'explication pourquoi la pomme tombe, elle continuera toujours de tomber. Le monde physique pose problème, être n'en pose aucun.

Quote:

Tout ce qui précède cette intervention, n'est que le theoreme du big bang expliqué, revisité, cad le theoreme imposé de cette société.

Imposer par des observations. La science décrit la réalité empirique, c'est-à-dire ce que nous voyons et expérimentons.

Quote:

J'irai plus loin en disant que, notre archéologie se plante royalement sur ses datations, sur la formation des continents, sur la formation des couches successives des strates, et que par conséquent, je suis dans l'impossibilité d'adherer au big bang, puisque a la base, la base est fausse.....

Il me semble que vous n'êtes pas d'accord avec les méthodes de datations. On peut toujours pourquoi pas remettre en cause les méthodes, si on ne croit pas en ces méthodes, en quoi croyez-vous ? Quel âge a selon vous l'univers, la Terre, la vie ou l'humanité ? Quelle est votre idée ? Que croyez-vous ?


Back to top
Lyris
Guest

Offline




PostPosted: Thu 1 May 2014 - 19:04    Post subject: Cosmologies scientifique Reply with quote

Merci beaucoup Kimah pour ces explications claires, Okay avant de rebondir sur vos commentaires ou vous posez d'autres questions, je vais investiguer.

Hello Nicotine
Je suis en partie d'accord avec vous, les résultats et les découvertes divulgués au grand public sont filtrés, manipulés. J'ai bien conscience du système dans lequel nous évoluons et dont je suis responsable. La question est de savoir: qu'est-ce je fais pour être utile et éviter de nourrir ce système sournois et corrompu jusqu'à la moelle ? Je suis passée par une phase où j'ai adopté une posture de ne plus croire en rien, juste un minimum tiré de ma propre expérience, je peux vous assurer que mes convictions se comptaient sur les doigts d'une main.

Je crois qu'il y a toujours quelque chose d'intéressant même que 5% dans les théories ou idéologies pouvant alimenter notre moulin personnel . D'autant que les nouvelles découvertes réactualisent et ouvrent de nouvelles perspectives et pistes de réflexion.

Vous dites adhérer à certaines théories et pas à d'autres, ce qui est valable pour tout à chacun. Il serait intéressant de savoir comment vous envisagez l'origine de l'univers et de la vie ?

La citation citée par Kimah dans un précédent post : « La conception que tout individu a du monde est et reste toujours une construction de son esprit, et on ne peut jamais prouver qu’elle ait une quelconque autre existence. », est de mon point de vue, d'une grande sagesse et devrait nous interpeller sur notre manière de présenter nos idées et conception des choses avec écoute et tolérance, car nous ne pouvons pas vivre sans partager et sans apprendre des autres.

Puisque nous sommes dans les citations, j'en glisse une dont je ne connais pas l'auteur : « Il vaut mieux allumer une seule et minuscule chandelle plutôt que de maudire l'obscurité ».Ce qui veut dire concrètement pour moi, d'apprendre à cultiver mon jardin et savoir de quoi je me nourris, car je pense que la révolution commence dans son assiette.
Following members like this message:
Marine (01/05/14), Kimah (03/05/14)


Back to top
Kimah


Offline

Joined: 06 Apr 2014
Posts: 736
Masculin
Point(s): 525
10: -0.05

PostPosted: Fri 2 May 2014 - 10:15    Post subject: Cosmologies scientifique Reply with quote

Merci Lyris. Quand vous aurez des questions n'hésitez pas. Toutes les sociétés et les civilisations ont eu leur mythe de la création. Je suis un simple curieux de ce qui n'est sans doute pas la vérité ultime mais la description la plus réaliste de l'univers qu'ait atteint l'humanité. 

Back to top
Kimah


Offline

Joined: 06 Apr 2014
Posts: 736
Masculin
Point(s): 525
10: -0.05

PostPosted: Sat 6 Sep 2014 - 00:53    Post subject: Cosmologies scientifique Reply with quote

Petit voyage dans l'univers observable, de la Terre jusqu'à la sphère de dernière diffusion. (6.30 min)




Back to top
René
Modérateurs

Offline

Joined: 13 Mar 2014
Posts: 1,321
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243
10: 3.01

PostPosted: Wed 10 Sep 2014 - 00:13    Post subject: Cosmologies scientifique Reply with quote

Kimah wrote:
Marine wrote:
Kimah, ça serait un bon sujet à lancer, pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?
Je ne pense pas car personne ne pourra y répondre, sauf de façon relative. Wink

Mauvaise bonne question ou question mal posée et qui de toute façon n'en serait pas une sans l'hypothèse "Dieu"
et donc la question devient, non pas " Dieu existe-t-il ?" mais " pourquoi existe-t-il ?"

L'étymologie de"rien", c'est la chose "res". La langue française a un problème avec la négation puisque la chose
s'est muée en son contraire, à savoir rien.
Donc si "rien" = "ne pas la chose", dire : " il n'y a rien ", c'est comme dire : " il n'y a pas ne pas la chose "
négation de négation = affirmation donc il y a la chose.
Si il y a quelque chose plutôt que rien, c'est pour que nous nous posions la question car si il n'y avait pas de question,
il n'y aurait pas de réponse donc pas de Dieu, ce qui est absurde, CQFD, ouf ....
N'importe qui se posant cette question peut-il s'imaginer ne pas se la poser ?
Non bien sûr, pas plus qu'il ne peut s'imaginer ne pas exister.
La logique du tiers exclus d'Aristote est obsolète, en Dieu tous les paradoxes se résolvent, credo quia absurdum.
L'absurde est dans le temps, relatif; l'absolu est hors du temps.

"Les grands esprits discutent d'idées ; les esprits moyens discutent d'événements ;
les petits esprits discutent de personnes". Eléonor Roosevelt


Back to top
Visit poster’s website
NicoTine
Guest

Offline




PostPosted: Thu 11 Sep 2014 - 19:05    Post subject: Cosmologies scientifique Reply with quote

Lyris wrote:
Merci beaucoup Kimah pour ces explications claires, Okay avant de rebondir sur vos commentaires ou vous posez d'autres questions, je vais investiguer.

Hello Nicotine
Je suis en partie d'accord avec vous, les résultats et les découvertes divulgués au grand public sont filtrés, manipulés. J'ai bien conscience du système dans lequel nous évoluons et dont je suis responsable. La question est de savoir: qu'est-ce je fais pour être utile et éviter de nourrir ce système sournois et corrompu jusqu'à la moelle ? Je suis passée par une phase où j'ai adopté une posture de ne plus croire en rien, juste un minimum tiré de ma propre expérience, je peux vous assurer que mes convictions se comptaient sur les doigts d'une main.

Je crois qu'il y a toujours quelque chose d'intéressant même que 5% dans les théories ou idéologies pouvant alimenter notre moulin personnel . D'autant que les nouvelles découvertes réactualisent et ouvrent de nouvelles perspectives et pistes de réflexion.

Vous dites adhérer à certaines théories et pas à d'autres, ce qui est valable pour tout à chacun. Il serait intéressant de savoir comment vous envisagez l'origine de l'univers et de la vie ?

La citation citée par Kimah dans un précédent post : « La conception que tout individu a du monde est et reste toujours une construction de son esprit, et on ne peut jamais prouver qu’elle ait une quelconque autre existence. », est de mon point de vue, d'une grande sagesse et devrait nous interpeller sur notre manière de présenter nos idées et conception des choses avec écoute et tolérance, car nous ne pouvons pas vivre sans partager et sans apprendre des autres.

Puisque nous sommes dans les citations, j'en glisse une dont je ne connais pas l'auteur : « Il vaut mieux allumer une seule et minuscule chandelle plutôt que de maudire l'obscurité ».Ce qui veut dire concrètement pour moi, d'apprendre à cultiver mon jardin et savoir de quoi je me nourris, car je pense que la révolution commence dans son assiette.


Bonjour Lyris.


J'adhere seulement aux vrais théories, celles qui sont prouvées, expérimentées, nobélisées, expérimentables dans la vrai vie quotidienne, communes et inhérentes a tous les etres humains.
La science quantique réuni la science et la spiritualité.


J'adhere donc a des bases communes simples, et a des bases communes plus complexes ; sans chercher l'ultime vérité, deja je n'ai pas le niveau et personne ne l'a, lol, et ce n'est pas mon projet de vie, tant que les bases sont bonnes, les formes ne sont jamais fausses !!!
Ce sujet est tres complexe, on me demande souvent, dans un fofo de spiritualité d'expliquer ceci ou cela, mais ceci peut etre UN et TOUT a la fois.


Regardez vous allez comprendre assez vite :


Nous sommes tous intriqués, ca c'est prouvé avec l'expérience du COEUR et de sa resonnance intriquée dans une salle de 1000 spectateurs donc dans la vrai vie, celle mecanique.
L'intrication est aussi prouvée par la stimulation de particules "doubles" : une est enfermé dans une "boite" ici, et l'autre serait enfermée dans une autre boite a 30 bornes : on stimule une et sans aucun laps de temps aucun, l'autre réagi de la meme maniere.


Etc, etc, etc : si vous le souhaitez je peux vous donner les liens qui permettent de voir ces expériences : je repete que la conclusion de ces expériences, son aujourd'hui les bases de nos scientifiques !!! Lu et approuvé par tous les grands cerveaux COHERENTS ET NON COROMPUS de notre planete, meme labélisé, nobelisés.


Notre société, si vous observez bien, n'est pas explicable, tout comme l'univers, POURQUOI ?
Parce que ce qu'on appel complot et dont on ne trouve pas la vérité, est en fait une ORGANISATION SOCIETALE presque mondiale, battie sur le meme shema d'intrication !!!
Parce que tout est intriqué aussi dans le monde mecanique, donc dans notre société : l'argent, la finance, le gouvernement, le travail, la religion, tout a été construit de facon a ne pas pouvoir expliquer UN sans TOUT.




J'insiste sur le fait : je n'adhere qu'a ce qui est indémontable aujourd'hui et qui uni les hommes plutot que de les séparés.
Et ceux qui me connaissent ici, savent que je n'adhere pas vraiment, car j'ai moi meme construit mon concept, lol.
Y'a pas besoin de télé ou de bouquins pour reflechir et analyser le monde :


regardez :


Vous etes dans la nature, pas de bruit.
Fixez un arbre et posez vous la question suivante : "c'est moi qui voit l'arbre ou c'est l'arbre qui m'envoie son reflet ?"


Hihihihihihihhihi, pour repondre a cette question SEUL, ce que j'ai fait dans un champ en hermite, il faut decortiquer la VUE, L'IMAGE, et ce qu'il y a entre l'arbre et votre oeil.
De la, quand vous avez assimilé la vue, l'image, vous pouvez expliquez ce qu'il y a entre l'abre et votre vue.
Quand vous pouvez expliquez comment ca se passe, vous arrivez alors a d'étonnantes conclusions indémontables..........Et seulement grace a vous, pas a un pseudo guide.


Qu'est ce qui est plus important :


Evoluer rapidement avec un guide ?
ou
Evoluer selon son rythme d'EXPERIMENTATION ?


Hihihihihihihihihhihi, qu'est ce que l'essentiel : savoir ou ressentir ?
Autrement dit, il faut vivre ses émotions et son intellect pour en tirer la quintescence !!!
Si un guide vous donne tout son savoir, vous serez aussi pauvre que le plus pauvre des pauvres : si on experimente pas, on ne sait pas.


Pourquoi ?
Parce que le cerveau n'a rien de quantique hihihhihihihi, c'est LE COEUR, beaucoup de scientifiques le prouvent, lol.
Comment savoir par l'esprit, alors qu'on a pas vecu le sentiment, l'emotion qui va avec le savoir ?
C'est IMPOSSIBLE, si vous n'avez jamais eu mal a une dent, vous ne pouvez qu'imaginez l'emotion, la sensation, n'est ce pas ?


Alors TOUT est complexe, (mais simple en fait), ce qui est complexe, c'est que les gens, n'ont pas connaissance de ces bases immmuables : ce n'est pas un theoreme, c'est LA BASE.
Or les gens veulent communiquer mais avec des bases différentes : DONC CA OPPOSE !!!!


C'est pour ca, que je ne passe pu trop, car les gens parlent de leurs avis, de leurs ressentis, de choses qu'ils ont lu, etc, mais jamais de la BASE, le fond quoi.
En revanche, la forme représente la liberté de chacun de décrire la grande énigme de la vie et de la mort et de l'univers.
Pour cette raison je dis : quand la base est saine, la forme peut éclater dans tous les sens :


C'est la liberté d'expression, de pensée, la richesse de toutes les potentialités existantes et illimités.


Ca n'a rien d'extremiste d'avoir pour base ce que nous savons et ne pouvons nier :


Rien ne se touche
Nous sommes avant tout des particules
Les particules sont toutes "doubles", donc nos particules sont doubles
l'intrication est une réalité
le chat de schrodinger est donc une realité, sinon pas nobelisé dernierement grace a un autre chercheur.
Nos sens nous font defaut.
le vide n'existe pas puisqu'il observable.
etc etc,etc.


Et dans la vie courante : pas avoir faim, pas avoir froid, pas de guerres, pas faire mal, etc.


Et si on mixe les deux :


Ne PENSE pas a l'autre ce que tu ne voudrais pas qu'il pense de toi !!!!!




C'est quoi l'univers, comment vois t'on l'univers ?
Poses toi la question suivante :


Tu observes l'univers avec quoi ?
Rien qu'avec cette simple question, tu dois avoir tout en main pour repondre JUSTE, puisque la vue n'est pas ce que tu crois, et ce que fait croire la science conventionnelle.




je reste disponible pour qui veut comprendre.
Following members like this message:
moustique (13/09/14)


Back to top
napo


Offline

Joined: 15 Mar 2014
Posts: 732
Féminin
Point(s): 371
10: -0.03

PostPosted: Wed 22 Oct 2014 - 18:04    Post subject: Cosmologies scientifique Reply with quote

Je ne sais pas si je suis vraiment dans le sujet parce que j'ai pas relu tout le topic mais je voudrais poser une question à Kimah.


Comment se fait-il qu'il fait noir la nuit ?


Proportionnellement, la terre a la taille d'un raisin sec par rapport au soleil qui a la taille d'un ballon haut comme un être humain. Je me demande alors comment la terre peut créer une ombre qui fait que la nuit l'espace est tout noir.
Ce pourrait-il qu'en réalité le soleil n'éclaire pas et ne chauffe pas ?


Autre question :
J'ai appris dernièrement que les planètes courbent l'espace à l'image d'un objet qui se trouverait à l'intérieur d'un épais tissu. Le temps, sur la planète et aux alentours a une vitesse donnée. Mais lorsqu'on sort de l'entourage de la planète, le temps ne s'écoule plus à la même vitesse. On peut donc imaginer que le temps sur le lune, sur mars, jupiter, etc, n'est pas le même que sur terre. On pourrait aussi supposer que notre manière de mesurer le temps n'a plus de valeur ni de sens si l'on se trouve dans le "vide" de l'espace.


Est ce que les distances calculées par les astronomes (milliards d'années) pourraient être fausses ?

La vérité est un pays sans chemin


Back to top
Kimah


Offline

Joined: 06 Apr 2014
Posts: 736
Masculin
Point(s): 525
10: -0.05

PostPosted: Wed 22 Oct 2014 - 18:39    Post subject: Cosmologies scientifique Reply with quote

Merci Napo de poser vos questions.

Napo wrote:


Comment se fait-il qu'il fait noir la nuit ?


Proportionnellement, la terre a la taille d'un raisin sec par rapport au soleil qui a la taille d'un ballon haut comme un être humain. Je me demande alors comment la terre peut créer une ombre qui fait que la nuit l'espace est tout noir.
Ce pourrait-il qu'en réalité le soleil n'éclaire pas et ne chauffe pas ?


Je n'ai pas saisi aussitôt le sens de votre question. Le ciel ou disons l'espace n'est pas noir à cause de l'ombre de la Terre. Par exemple sur la Lune le ciel est noir de jour comme de nuit, parce qu'il n'y a pas d'atmosphère. Le bleu de notre ciel diurne est dû à la diffusion dans l'atmosphère d'une partie du spectre (les longueurs dans le violet) électromagnétique du Soleil.

Le Soleil chauffe, sur la Lune en plein soleil, il peut faire 180°, et sans le soleil il peut faire -120°.
De mémoire le Soleil a un diamètre d'environ 1,4 millions de km, et la Terre de 12000 km, mais l'un et l'autre sont séparés par 159 millions de km. Malgré que le Soleil soit très gros, je peux le masquer juste avec mon pouce.

Ensuite si l'espace est noir, c'est parce que l'univers n'a pas toujours existé.

J'espère avoir répondu à votre question, n'hésitez pas le cas contraire d'en reposer.


(Pour l'autre question, je vous répondrais après manger, pendant mon café. :) )


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    On nous cache tout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Cosmologie
All times are GMT + 2 Hours
Goto page: <  1, 2, 3  >
Page 2 of 3

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group