OnNousCacheTout  " LE FORUM " Forum Index

OnNousCacheTout " LE FORUM "
Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Lanceur d'alerte ou Fake - Le nouveau coronavirus échappé d'un laboratoire : la folle rumeur qui se propage sur le web

 
Post new topic   Reply to topic    OnNousCacheTout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Conspirations
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Marine
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 6,672
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 4.17

PostPosted: Tue 31 Mar 2020 - 08:24    Post subject: Lanceur d'alerte ou Fake - Le nouveau coronavirus échappé d'un laboratoire : la folle rumeur qui se propage sur le web Reply with quote

Si Sciences et Avenir se permet de citer ces faits , ce n'est pas innocent !!!

Deux universitaires chinois estiment que le nouveau coronavirus provient d'un laboratoire situé à proximité du marché aux poissons de Wuhan, épicentre officiel de l'épidémie. Mais l'examen des sources citées dans l'article ne permet en rien d'étayer cette hypothèse.

Deux universitaires chinois ont relancé la théorie selon laquelle le nouveau coronavirus, 2019-nCoV, se serait échappé d'un laboratoire de Wuhan, épicentre de l'épidémie en Chine. Dans un article publié samedi 15 février 2020 sur la plateforme ResearchGate - qui n'a aucune valeur scientifique en soi - et retiré depuis, ils énoncent un certain nombre de faits troublants qui sont depuis relayés par divers comptes Twitter (voir ci-dessous) Il est admis que le coronavirus, qui a déjà contaminé plus de 78.000 personnes et fait près de 2.000 morts, s'est vraisemblablement transmis de la chauve-souris à l'Homme par recombinaison génétique à la faveur de contacts rapprochés. Son génome est en effet similaire à 89% et 96% à deux souches étudiées chez la chauve-souris en laboratoire depuis plusieurs années. Or, à proximité du marché aux poissons de Wuhan, d'où serait partie l'épidémie, se trouvent les laboratoires du Centre de prévention et du contrôle des maladies de la ville (WHCDC), dans lesquels sont gardées des centaines de chauves-souris porteuses du virus.

Pour Botao Xiao, professeur au laboratoire de médecine et de biologie synthétique de la South China University of Technology à Guangzhou et Lei Xiao, d'un l'hôpital universitaire de Wuhan, "il est probable que le coronavirus tueur soit originaire du laboratoire de Wuhan". Pour crédibiliser leur hypothèse, ils rappellent que sur les 41 premiers cas confirmés de Covid-19 (le nom de la maladie provoquée par le virus), une équipe chinoise avait montré dans The Lancet que 13 d'entre eux n'avaient eu aucun lien avec le marché de Wuhan. Dont le tout premier patient, tombé malade dès le 1er décembre. Par ailleurs, "aucun lien épidémiologique n'a été trouvé entre le premier patient et les cas ultérieurs" écrivaient les auteurs, laissant donc ouverte la possibilité que le marché aux fruits de mer ne soit pas à l'origine de l'épidémie.

Quel nom pour le nouveau coronavirus ?
Le nom du virus se note SARS-CoV-2, mais est encore fréquemment désigné par "2019-nCoV".
Le nom de la maladie provoquée par cette septième souche de coronavirus humain a été attribué par l'OMS début février : Covid-19.

"Un article fou, écrit par des cinglés"
Les deux auteurs expliquent par ailleurs que l'espèce de chauves-souris, Rhinolophus affinis, naturellement porteuse de la souche virale, ne vit pas dans la province de Hubei où se trouve Wuhan, mais dans le Yunnan ou le Zhejiang, à 900 km de là. Sur la base de 59 témoignages de résidents et de rapports municipaux - disent-ils - l'espèce ne serait pas une source de nourriture dans la ville et ne ferait l'objet d'aucun commerce. "La probabilité que des chauves-souris volent du Yunnan jusqu'au marché est très faible", concluent-ils. De là, ils pointent donc vers le Centre de prévention et du contrôle des maladies de Wuhan, dont le département des zoonoses est notamment spécialisé dans l'étude des coronavirus de chauves-souris. 605 individus ont ainsi été capturés pour y être étudiés ces trois dernières années. Des expéditions de recherche médiatisées en Chine au cours desquelles Jun-Hua Tian avait raconté s'être mis deux fois en quarantaine pendant 14 jours après avoir eu des contacts à risque avec ces chauves-souris. Une première fois, il s'est fait attaquer et une goutte de sang de l'animal est entrée en contact avec sa peau. Une deuxième fois, parce que l'une d'elles lui avait uriné dessus. Aujourd'hui, le chercheur va toutefois très bien, et participe activement à la recherche sur le nouveau coronavirus.

Comme on le voit dans la vidéo de promotion de cette équipe ci-dessous, postée par la chaîne China Science Communication, le risque des manipulations de chauves-souris est pris très au sérieux par les chercheurs chinois :



nterrogé par Sciences et Avenir, le directeur du département des zoonoses du WHCDC indirectement mis en cause, Zhang Yong-Zhen, ne décolère pas : "C'est un article complètement fou, écrit par des cinglés !" lance-t-il. "Les séquences génomiques de virus de chauves-souris les plus proches du coronavirus humain ne proviennent pas du laboratoire de Wuhan, mais d'un autre site, à Nanjing dans la province du Jiangsu", à 600 km de Wuhan. "Par ailleurs, nos recherches sur les chauves-souris à Wuhan ont été réalisées il y a 7 ans." Pour lui, il s'agit "d'une fausse histoire racontée par des personnes très bêtes, sans aucune connaissance professionnelle".

Une théorie du complot ?
Les auteurs de l'article, s'ils ne sont pas spécialistes des zoonoses, sont pourtant des chercheurs actifs, publiant régulièrement, et se réclament d'un financement du China's National Natural Science Foundation. Des fonds dont ils bénéficient en fait probablement pour d'autres travaux. Mais à l'examen, l'article ne livre qu'une conjecture peu documentée. Avec, d'abord, une "erreur" sur la distance qui sépare le marché aux fruits de mer des laboratoires du WHCDC : 300 mètres pour les auteurs, alors qu'il se situe en fait à près d'1,6 km. L'examen des sources citées dans l'article ne permet en rien d'étayer l'hypothèse, certaines renvoyant même à des articles de presse introuvables. Botao Xiao et Lei Xiao prennent soin de ne rien affirmer de façon définitive, mais instillent le doute en accumulant un certain nombre de faits troublants. La piste privilégiée par la communauté scientifique à ce stade est qu'un virus de chauves-souris soit passé par un hôte intermédiaire (le pangolin ?) avant d'infecter l'Homme. Mais celle-ci est à peine évoquée dans leur article, alors qu'elle ouvre un champ des possibles sur l'origine de la recombinaison du coronavirus. Enfin, l'absence de chauves-souris sur les marchés de Wuhan est loin d'être avérée comme le prétendent les chercheurs. Le commerce illégal d'animaux étant courant. Interrogés par Sciences et Avenir pour étayer cette information, aucun des auteurs n'a répondu.

En réalité, l'hypothèse d'un virus échappé d'un laboratoire, si elle ne peut en effet être complètement écartée à ce stade, a surgi dès les premiers jours de l'épidémie déclarée en janvier 2020. Mais c'est un autre site qui était ciblé, à 12 km du marché aux poissons : l'Institut de Virologie de Wuhan qui dispose depuis 2017 d'un laboratoire de très haute sécurité dit "P4". Cette première fois, l'origine de la rumeur n'était pas des scientifiques, mais le site ZeroHedge, régulièrement mis en cause dans la diffusion de fausses informations. Peu après la publication d'un billet mettant en cause sans réel fondement un chercheur du laboratoire P4, le compte Twitter ZeroHedge (670.000 abonnés) a d'ailleurs été définitivement suspendu. Reste que, depuis la disparition de l'article de Botao Xiao de la plateforme ResearchGate, c'est le site de ZeroHedge qui continue de relayer ce document douteux. Peu crédible, le scénario d'un virus sorti par erreur d'un laboratoire est certes plausible. Mais le nombre d'autres cas de figure plus crédibles (rencontre entre chauves-souris, Homme et un autre animal) est tel, que personne n'est aujourd'hui en mesure de se prononcer sur l'origine du virus.

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/le-nouveau-coronavirus-echappe-d-un-l…


Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Tue 31 Mar 2020 - 08:24    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Marine
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 6,672
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 4.17

PostPosted: Fri 17 Apr 2020 - 15:49    Post subject: Lanceur d'alerte ou Fake - Le nouveau coronavirus échappé d'un laboratoire : la folle rumeur qui se propage sur le web Reply with quote

ça serait donc vrai

Voulu et construit avec l’aide de la France, le très sensible laboratoire de virologie P4 de Wuhan en Chine a peu à peu échappé au contrôle des scientifiques français. Selon la cellule investigation de Radio France, un vaccin contre le Covid-19 y a récemment été testé. Enquête.



Lui aussi aurait eu raison ? https://www.onnouscachetout-la-suite.com/t3574-Lanceurs-d-alertes.htm


Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    OnNousCacheTout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Conspirations
All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group