OnNousCacheTout  " LE FORUM " Forum Index

OnNousCacheTout " LE FORUM "
Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 



  
Inscrivez-vous , pour poster et re poster , donner vos avis , ici vous ne serez pas maudits
2017 Marine Lepen

 
Post new topic   Reply to topic    OnNousCacheTout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Politique, justice -> Partis politiques...
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Webmaster1
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 6,772
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 4.01

PostPosted: Sun 5 Jan 2020 - 06:34    Post subject: 2017 Marine Lepen Reply with quote

Les dix mesures phares du programme de Marine Le PenParis Match | Publié le 25/04/2017 à 18h06
Marine Le Pen sur le plateau de France 2, le 24 avril 2017. 
Patrick Kovarik / AFP 
Paris Match a sélectionné dix mesures parmi les plus emblématiques du projet de Marine Le Pen, candidate à la présidence de la République. 
Construit autour de 144 «engagements présidentiels», le programme de Marine Le Pen fait la part belle à la souveraineté nationale et à la lutte contre la mondialisation. Dans ses discours, la candidate du Front national évoque fréquemment la «France» (809 fois), les «Français» (833 fois), la «nation» (103 fois), le «peuple français» (75 fois), la «souveraineté» (68 fois). Et c’est bien dans ce sens que vont les mesures proposées : préférence nationale, réduction de l’immigration, protectionnisme économique et sortie de l’Europe. 
 
Le souverainisme contre l'immigration et la mondialisation
Mettre en place la préférence nationale. Un large pan du programme de Marine Le Pen repose sur le principe de «préférence nationale», qui se décline en plusieurs mesures ciblées, notamment la taxation de l’embauche d’un salarié étranger et le conditionnement, voire la suppression des aides sociales aux étrangers. Le 23 février, lors une conférence intitulée «La politique internationale de la France dans un monde multipolaire», la candidate du Front national affirmait ainsi que «l’Union européenne [était] à rebours de l’Histoire», car elle mettrait «la France en retard sur le monde» en prétendant en finir avec les Etats nations. «Partout, la globalisation naïve est battue en brèche, poursuit Marine Le Pen, et la société de l’individu recule au profit de la préférence nationale.» 

 
Réduire l’immigration légale à un solde annuel de 10 000. Pour la candidate du FN, l’immigration en France devrait être drastiquement réduite. Elle compte ainsi ramener les entrées sur le territoire, 200 000 par an actuellement, à 10 000 par an, en mettant fin au regroupement familial et à l’acquisition de la nationalité française par le mariage. Au programme également : l'impossibilité pour les immigrés illégaux d’être régularisés, la suppression du droit du sol, et celle de la double nationalité extra-européenne. 
Rétablir les frontières nationales et sortir de l’espace Schengen. Toujours dans une perspective nationaliste, Marine Le Pen entend «rétablir les frontières» de la France en sortant de l’espace Schengen. Pour appuyer cette mesure, 6000 agents de douanes supplémentaires seraient recrutés. 
 
Référendum sur l’Europe. Autre mesure-phare du programme du Front national : la sortie de l’Europe. Contrairement à François Asselineau cependant, Marine Le Pen ne propose pas un Frexit immédiat mais un référendum pour laisser trancher les électeurs. 
Un protectionnisme économique
Protectionnisme économique. La candidate prévoit d’«interdire l’importation et la vente de produits provenant de l’étranger qui ne respectent pas les normes imposées aux producteurs français», tout en soutenant en parallèle le «made in France». La directive «détachement des travailleurs», qui crée selon elle «une concurrence déloyale inadmissible», serait «supprimée sur notre territoire», et les commandes publiques réservées aux entreprises françaises - mais seulement «si l’écart de prix est raisonnable». 
Refuser les traités de libre-échange. A savoir le Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TAFTA), entre l’Union européenne et les Etats-Unis, l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada (CETA) et les accords avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande. 
Tolérance zéro en matière sécuritaire
Une politique sécuritaire. Pour lutter contre le terrorisme, Marine Le Pen prévoit d’établir la déchéance de nationalité pour les binationaux et d’expulser tous les étrangers condamnés et tous les fichés S - ce qui, comme l’a rappelé le Conseil d’Etat en décembre 2015, est contraire à la Constitution. Au terrorisme, elle lie la délinquance, et promet de «remettre la France en ordre». Pour «appliquer la tolérance zéro et en finir avec le laxisme judiciaire», la candidate propose de recruter 15 000 policiers et gendarmes, de créer 40 000 places de prison et de rétablir les peines planchers et la perpétuité réelle. 
Conserver trois niveaux d’administration. Dans un souci de simplification et pour accentuer le poids de la démocratie locale, Marine Le Pen entend réformer l’administration pour ne plus en conserver que trois niveaux : les communes, les départements et l’Etat. 
Baisses de charges sociales pour les TPE et PME. La candidate souhaite satisfaire les patrons, notamment en baissant les charges sociales des TPE et PME et en créant un taux intermédiaire à 24% de l’impôt sur les sociétés pour les PME, mais aussi les salariés. Son programme prévoit ainsi le retrait de la loi El Khomri, une prime de pouvoir d’achat à destination des bas revenus et des petites retraites, et la retraite à 62 ans. 
Alléger la charge fiscale des ménages. Marine Le Pen dénonce la financiarisation de l’économie et met l'accent sur «l’économie réelle». Pour lutter contre l’évasion fiscale, elle priverait ainsi d’accès aux marchés publics les multinationales fautives. Concernant les impôts des ménages, la candidate promet de n’augmenter ni l’ISF, ni la CSG, ni la TVA. Le plafond du quotient familial serait relevé, l’impôt sur le revenu baisserait de 10% pour les trois premières tranches. Le prélèvement à la source serait supprimé.


Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Sun 5 Jan 2020 - 06:34    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Webmaster1
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 6,772
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 4.01

PostPosted: Fri 19 Jun 2020 - 03:39    Post subject: 2017 Marine Lepen Reply with quote

C'est la mode des coups de couteau dans le dos en ce moment ?

Voici que des personnages du RN remettent en question le fait que Marine Lepen pourrait-être présidente

Elle n'aurait pas la carrure , et tonnes de reproches lui sont faits etc....

Dont Robert Ménard


https://planetes360.fr/elle-ne-sera-pas-le-prochain-chef-de-letat-robert-me…

Même scénario que celui lancé contre François Asselineau


Back to top
Visit poster’s website
Chercheur de bidule


Offline

Joined: 07 Jun 2020
Posts: 9
Point(s): 0
10: 14.67

PostPosted: Fri 19 Jun 2020 - 14:33    Post subject: 2017 Marine Lepen Reply with quote

Je suis de l’avis de Robert Ménard si le en veux une chance de passer qu’il se ce débarrasse de la Marine......

Back to top
Joseck
Modérateurs

Offline

Joined: 22 Apr 2014
Posts: 1,003
Localisation: Sospel
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 350
10: 2.88

PostPosted: Fri 19 Jun 2020 - 19:46    Post subject: 2017 Marine Lepen Reply with quote

 Marine Lepen hisse !!!!

Back to top
Webmaster1
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 6,772
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 4.01

PostPosted: Fri 19 Jun 2020 - 20:25    Post subject: 2017 Marine Lepen Reply with quote

Le PB qui pour la remplacer ?

Octobre 2019 Qu'est-ce qui a changé depuis ?

Marine Le Pen ne s’en cache pas : en 2022, elle sera candidate pour la troisième fois à l’élection présidentielle. Personne ne peut l’en empêcher. Elle n’a pas de rival au sein de sa famille politique, ni même au sein de sa famille tout court. Sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen, est encore bien trop verte. L’ambition de la présidente du Rassemblement national (RN) est logique. En 2012, elle a atteint la troisième place avec 17,9 % des suffrages exprimés. En 2017, elle a fait mieux et s’est qualifiée pour le duel final avec 21,3 % des voix.

Malgré ses limites personnelles cruellement exhibées durant le débat télévisé qui l’a opposée à Emmanuel Macron, elle a rassemblé 33 % des suffrages au second tour. Depuis, aux élections européennes, son parti a atteint la première place. Le courant populiste qui traverse toute l’Europe la porte. Elle peut d’ores et déjà être regardée en challenger naturelle de Macron.

Ses rivaux au sein de l’opposition font pâle figure à côté d’elle. Jean-Luc Mélenchon, bien plus talentueux et cultivé qu’elle, est prisonnier de ses humeurs et de ses incartades, de ses outrances et de ses variations. Si Yannick Jadot, doté d’un certain charisme, poussé par la déferlante écologique, est en train de se tailler un rôle encourageant, il ne combat pas encore dans la même catégorie qu’elle. Au PS, aucun nouveau leader n’émerge. François Hollande reste, certes, dans le paysage. Il fourmille visiblement d’idées et publie livre sur livre (cette fois-ci, son nouvel opus s’intitule Répondre à la crise démocratique, Fayard) mais les plaies n’ont pas encore toutes cicatrisé. Bernard Cazeneuve écrit beaucoup aussi, avec distinction, mais l’appareil ne semble guère le promouvoir.

A droite, LR possède trois candidats potentiels mais tous campent dans une opposition savamment excentrée. François Baroin se consacre pour l’instant aux maires de France, une base robuste mais énigmatique. Xavier Bertrand a quitté la partie pour mieux faire de sa région des Hauts-de-France une expérimentation politique originale et active. Valérie Pécresse décoche méthodiquement ses flèches depuis son donjon d’Ile-de-France mais sans se découvrir. Il y a là des candidats potentiels mais pour l’instant virtuels. Pendant ce temps, Marine Le Pen peut trompeter ses airs favoris sur l’immigration, l’islam et le terrorisme, sans être troublée par une autre musique. L’étude passionnante d’Opinion Way pour la Fondation pour l’innovation politique (elle date de ce mois d’octobre), consacrée aux populismes, permet de mesurer les chances de Marine Le Pen. Actuellement, son potentiel électoral maximum (ceux qui sont certains de voter pour elle ou disent avoir de fortes chances de le faire) atteint 31 %, contre 34 % pour Emmanuel Macron, et 20 % pour Jean-Luc Mélenchon. C’est une solide base de départ. En cas de second tour, Le Pen-Macron, 30 % seraient certains ou auraient de fortes chances de voter pour le président sortant, 23 % pour la présidente du RN, 27 % choisissant l’abstention ou le vote blanc, le reste ne sachant pas à ce jour ce qu’ils feraient.

Si Emmanuel Macron reste en tête, les perspectives demeurent évidemment très ouvertes, d’autant plus que l’on sait à l’expérience qu’en campagne le chef de l’Etat devient la cible prioritaire de l’ensemble de ses concurrents. La question de la présidentialité de Marine Le Pen reste, certes, son principal handicap. Les Français la jugent courageuse et autoritaire, énergique et brutale, courte et redoutable. 57 % estiment, selon la même étude, que si elle était élue, elle constituerait une menace pour les libertés, 58 % qu’elle représenterait un danger pour l’économie, 60 % qu’elle menacerait la paix civile, 64 % quelle serait un péril pour l’euro. De tout cela, il ressort qu’en période normale, sans circonstances exceptionnelles, elle n’est pas favorite. Le fameux «plafond de verre», pourtant rehaussé à chaque élection et aujourd’hui passablement fissuré, n’aurait donc pas disparu. Encore faut-il que 2022 s’inscrive dans une phase classique. Telle n’est actuellement pas la situation. L’interminable conflit des gilets jaunes a souligné le mécontentement profond et le ressentiment belliqueux qui traversent la société française.

L’ampleur insolite de la grève de la RATP le mois dernier, l’inflation inopinée des «droits de retrait» à la SNCF, la colère des urgences hospitalières, celle des agriculteurs, la passion des écologistes, les polémiques qui dérapent à propos du voile islamique ne vont pas dans le sens d’une société équilibrée. La France de 2019 n’est ni satisfaite, ni patiente, ni tolérante. Elle n’est pas heureuse. Que surgissent une crise brutale de l’immigration comme en 2015, une série d’attentats durant la campagne de 2022, ou que les plaies d’un grand conflit social - à propos par exemple de la réforme des retraites - ne soient pas refermées et tout peut arriver.

Une victoire de Marine Le Pen n’est pas probable mais elle est possible. Elle ne constitue pas le scénario le plus vraisemblable mais elle devient une hypothèse imaginable si les passions s’enflamment ou si les circonstances y poussent. La France de Montaigne ne votera pas Marine Le Pen. Mais la France de Houellebecq ?

Alain Duhamel

https://www.liberation.fr/debats/2019/10/23/marine-le-pen-peut-elle-gagner-…


Back to top
Visit poster’s website
Chercheur de bidule


Offline

Joined: 07 Jun 2020
Posts: 9
Point(s): 0
10: 14.67

PostPosted: Sat 20 Jun 2020 - 01:19    Post subject: 2017 Marine Lepen Reply with quote

La seule à pouvoir la remplacer c’est Marion ....

Back to top
Webmaster1
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 6,772
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 4.01

PostPosted: Sat 20 Jun 2020 - 09:39    Post subject: 2017 Marine Lepen Reply with quote

Il faudrait qu'elle ait de bonnes raisons, parce qu'elle avait déclaré ne pas vouloir se présenter aux élections 2022 , mais bon , il s'en est passé des choses depuis...

Back to top
Visit poster’s website
Webmaster1
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 6,772
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 4.01

PostPosted: Sat 20 Jun 2020 - 10:21    Post subject: 2017 Marine Lepen Reply with quote

Une étonnante vidéo de Barbelivien
Etonnante parce qu"il juge sans prendre parti je rapelle qu'il était Sarkosiste




Back to top
Visit poster’s website
Webmaster1
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 6,772
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 4.01

PostPosted: Tue 23 Jun 2020 - 08:26    Post subject: 2017 Marine Lepen Reply with quote

Florian Philippot

Pourquoi il a quitté le RN «Le FN s’est ‘ré-extrémisé’, affirme-t-il, et c’est pour cela que je suis parti (…) Des gens radicaux et extrémistes sont revenus, cela ne m’intéresse pas».


Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    OnNousCacheTout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Politique, justice -> Partis politiques...
All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group