On nous cache tout  " LE FORUM " Forum Index

On nous cache tout " LE FORUM "
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 



  


 
Astronomes - Physicien - Scientifique - Philosophe -

 
Post new topic   Reply to topic    On nous cache tout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Cosmologie
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Marine
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 5,796
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 2.86

PostPosted: Fri 20 Dec 2019 - 08:48    Post subject: Astronomes - Physicien - Scientifique - Philosophe - Reply with quote

Les hommes qui ont fait l'astronomie.Et quelques femmes...

Aristote,
384-322 avant J.C.
Philosophe grec et auteur de nombreux ouvrages de métaphysique, de physique et de politique, il est le fondateur de la logique formelle (très utilisée en mathématique).
Pour lui l'univers est clos, entouré d'une sphère cristalline piquée d'étoiles.

Aristarque de Samos,
vers 310-vers 230 avant J.C.
Image : cratère Aristarque sur la Lune
Astronome grec
Le premier à avoir soutenu que la Terre tournait sur elle-même et autour du Soleil ;
Ceci lui valut (déjà !) d'être accusé d'impiété.
Il a également tenté d'évaluer les distances relatives du Soleil et de la Lune par rapport à la Terre.
Malgré la justesse du principe, l'imprécision des mesures lui a fait sous-estimer largement la distance du Soleil.

Eratosthène,
284-192 avant J.C.
Grec, astronome, géographe, mathématicien...
En astronomie, son expérience de mesure de la Terre est un exemple extraordinaire de génie, de simplicité et de puissance
Voir notre note bibliographique Mesurer la Terre est un jeu d'enfant


Hipparque,
190-125 avant J.C.
Grec, astronome, géographe, mathématicien trigonomètre.
On doit à Hipparque : l'usage de parallèles et de méridiens pour les mesures sur Terre,
la détermination de l'inclinaison de la Terre sur l'écliptique,
l'invention de l'astrolabe (mesurant la hauteur des astres au-dessus de l'horizon),
l'explication des éclipses,
une carte du ciel décrivant près de 1000 étoiles ou constellations
et, tout particulièrement, la découverte de la précession des équinoxes (mouvement conique décrit par l'axe de rotation de la Terre en 26000 ans).

Claude Ptolémée d'Alexandrie,
vers90-vers168 après J.C
Auteur de l'Almageste, ouvrage-culte de l'astronomie pendant plus de mille ans.
L'Almageste est un exposé complet du système astronomique selon lequel les étoiles, le soleil et les planètes tournent toutes autour de la terre.
Ptolémée est l'inventeur d'instruments d'astronomie, en particulier d'un astrolabe qui porte son nom

Nicolas Copernic,
1473-1543
Astronome polonais qui a inventé le système copernicien, le premier système non géocentrique, selon lequel :
la Terre tourne sur elle-même,
les planètes et la Terre tournent autour du Soleil selon des orbites circulaires,
et une sphère étoilée englobe tout le système solaire.

Tycho Brahé,
1546-1601
Astronome danois, observateur patient et précis.
Il a été sans conteste le meilleur observateur d'avant les instruments d'optique.
Il a construit l'observatoire d'Uraniborg (île de Hveen au Danemark), et y a observé pendant 20 ans.
Après son départ contraint et forcé d'Uraniborg, il part en Bohême sous la protection de Rodolphe II.
Il y élabore les tables rodolphines, qui resteront longtemps célèbres.
Kepler, qui l'a accompagné dans cette période, s'est appuyé sur ses observations précises et cumulées de Mars pour élaborer ses lois.

Giordano Bruno,
1548-1600
Philosophe Italien, qui fut brûlé vif pour avoir rompu avec la conception aristotélicienne de l'univers.
Il défendait la thèse copernicienne.
Mais surtout il soutenait que les étoiles sont des soleils autour desquels tournent d'autres planètes évidemment habitées ; et que, le monde étant infini, il n'a ni centre, ni circonférence.
Il brise ainsi non seulement le géocentrisme, mais aussi un héliocentrisme trop étroit.
Voir notre note bibliographique sur Giordano Bruno, un visionnaire du XVI° siècle

Galilée (Galileo Galilei),
1564-1642
Physicien, astronome et écrivain italien. Grâce à l'utilisation de la lunette astronomique, il a mis en évidence :
les reliefs de la lune
les principaux satellites de Jupiter (les quatre satellites galiléens),
les phases de Vénus
et la présence d'étoiles dans la Voie Lactée.
Tout comme Giordano Bruno, il défendait la théorie de Copernic. Mais l'Inquisition l'a contraint à se rétracter.
Ce qui ne l'aurait pas empêché de dire de la Terre : "Eppur', si muove !" ("Et pourtant, elle tourne !")
Voir notre page sur la révolution galiléenne
Et nos notes bibliographiques
Galilée, le messager des étoiles
Dialogue sur les deux systèmes du monde
, ouvrage de Galilée

Johannes Kepler,
1571-1630
Kepler s'est surnommé lui-même "le chien des étoiles".
Il a utilisé les observations nombreuses et précises de Tycho Brahé, en particulier sur le mouvement de la planète Mars.
Il découvre alors que, non, les planètes ne tournent pas autour du Soleil selon des orbites circulaires, mais selon des orbites élliptiques,
et avec une vitesse non uniforme.
Voir notre page sur Les 3 lois de Kepler ainsi que notre page sur la révolution galiléenne
et nos notes bibliographiques "Kepler, le musicien du ciel", et "Kepler, le chien des étoiles"

Jean Dominique Cassini,
1625-1712
Astronome et géographe français, chargé de l'organisation de l'observatoire de Paris par Colbert en 1669.
Il a fait progresser les connaissances sur le système solaire grâce a ses observations.
On lui doit notamment la première observation de la "division de Cassini" dans les anneaux de Saturne
Il est également le premier à suggérer que les anneaux de Saturne ne sont pas d'un seul tenant, mais constitués d'une multitude de petits satellites
Voir notre page sur Saturne
Il est le parent d'une longue lignée de géographes : Son fils, son petit-fils et son arrière-petit-fils entreprirent la grande carte de France au 1/86400 au XVIII° siècle.

Isaac Newton,
1642-1727
Bien connu pour la pomme qui lui est tombée sur la tête, et qui lui aurait fait découvrir la loi de la gravitation universelle ; c'est-à-dire l'équivalence entre ce qui fait tomber les pommes des arbres, et ce qui fait tourner la Lune autour de la Terre et les planètes autour du Soleil
En mathématiques, il a disputé la primauté de l'invention des dérivées à Leibniz
Il a beaucoup expérimenté sur la lumière, les prismes, etc.
Les télescopes de type Newton, dont il est l'inventeur, sont un des instruments de base de l'astronomie amateur depuis 1970.
Voir notre page sur la révolution galiléenne.

Charles Messier
1730-1817
Astronome français célèbre pour son catalogue regroupant 103 "nébulosités" (les objets de Messier).
Son catalogue avait pour intérêt, à l'époque, de pouvoir différencier les comètes (objets également d'apparence floue) de ces nébulosités, fixes par rapport aux étoiles.
Grâce à son catalogue détrompeur, Charles Messier découvrit d'ailleurs 16 comètes.
Aujourd'hui, la puissance des instruments modernes, y compris d'amateur, permet de percevoir la très grande hétérogénéité des objets de Messier.
Par exemple :
M1 est un reste de Super Nova (Nébuleuse du Crabe, situé à 6000 années-lumière).
M8 est un amas, dit ouvert, de quelques dizaines d'étoiles, accompagné d'un nuage de gaz (nébuleuse de la Lagune, située à 6500 années-lumière)
M13 est un amas, dit globulaire, de quelques dizaines de milliers d'étoiles (amas d'Hercule, situé à 25000 années-lumière)
M31 est une galaxie (galaxie d'Andromède, grande voisine de la Voie Lactée, située à 2.2 millions d'années-lumière)

Jérôme Lalande,
1732-1807
De son vrai nom : Joseph Jérôme Lefrançois de Lalande, dit Lalande
Il a effectué la première mesure précise de la parallaxe de la lune en 1751.
Il a coordonné un catalogue d'étoiles et travaillé sur la mécanique céleste.
Il a également travaillé avec Chappe et Le Gentil aux observations coordonnées du passage de Vénus entre la Terre et le Soleil en 1761 et 1769. Ces observations, menées depuis plusieurs points du globe, ont constitué une véritable aventure et permettent d'établir la taille du système solaire.
Voir à ce propos notre note bibliographique sur Le Rendez-vous de Vénus de JP Luminet.


François Arago,
1786-1853
Académicien, homme politique, scientifique et vulgarisateur.
Il a abordé de nombreux sujets :
optique (nature et polarisation de la lumière),
mise au point d'appareils (polarimètre, cyanomètre, photomètre),
magnétisme terrestre , électromagnétisme, astronomie... C'est un vulgarisateur de grand talent avec ses cours d'astronomie populaire auxquels il a consacré deux heures par semaine, de 1813 à 1846 alors qu'il était directeur de l'Observatoire de Paris.
Il fut lié d'amitié et a collaboré avec presque tous les scientifiques de son époque.
Ce fut également un homme politique qui joua un rôle important : en 1848, il est ministre de la marine et de la guerre du gouvernement provisoire, et signe le décret de l'abolition de l'esclavage.
La place d'Arago dans les manuels de physique est quasi inexistante, alors qu'il fut considéré en son temps comme l'un des plus grands savants de l'époque.

Voir notre page sur François Arago

Léon Foucault,
1819-1868
Physicien français. Il découvrit les courants induits dans les masses métalliques (courant de Foucault), inventa le gyroscope, détermina la vitesse de la lumière dans des milieux différents.
Il est très connu pour le "pendule de Foucault", expérience qui met en évidence la rotation de la Terre sur elle-même.
Les astronomes le connaissent également pour le "foucaultage", méthode qui permet de vérifier la qualité du miroir d'un télescope.
Ceci a permis de passer à la taille de miroirs paraboliques et d'améliorer considérablement la qualité des images produites par les télescopes.

Urbain Le Verrier
1811-1877
Astronome français qui, grâce a ses calculs, permit à Galle (astronome allemand) de découvrir la planète Neptune.
Il développa une théorie sur le mouvement de la Lune.
Peu avant sa mort, il a participé à la conception du télescope de 1,20m de l'Observatoire de Paris, construit en 1875 :
voir à ce sujet : article dans la revue "La Nature" 1876p39.html
Pour une anecdote de vulgarisation de l'astronomie le concernant,
voir : article dans la revue "La Nature" 1889-1p236.html

Camille Flammarion,
1842-1925
Astronome français fondateur de la Société Astronomique de France en 1887 ; auteur de nombreux livres de vulgarisation scientifique dont le célèbre "Astronomie Populaire" en 1879.
Il a participé à la rédaction de nombreux articles consacrés à l'astronomie dans la revue La Nature.
Quelques uns de ses articles :
1876p218.html : Les observatoires des Etats-Unis
1876p65.html : Le ciel de 1876.
1879-1p034.html : Les planètes intramercurielles

Henrietta Leavitt,
1868-1921
Astronome américaine ayant exercé à l'observatoire d'Harvard. Son nom est quelquefois orthographié Henrietta Lewitt.
Par l'observation de 2400 étoiles variables, elle a établi, en 1912, que certaines de ces étoiles (les céphéides) ont une luminosité intrinsèque (absolue) en relation avec la période de variation de cette luminosité.
En comparant, pour une céphéide particulière, sa luminosité absolue, calculée à partir de sa période observée, et sa luminosité observée, on peut en déduire sa distance
Les céphéides constituent donc de véritables "balises" de distance cosmologique. Edwin Hubble les a utilisées pour établir les distances des galaxies.
La page de www.infoscience.fr sur Henrietta Leavitt
Pour ceux qui veulent aller plus loin
sur la détermination des distances des étoiles : http://elbereth.obspm.fr/~kervella/These/Parties/These_pk_05.pdf
sur les étoiles variables : Etude des étoiles variables (doc Word de 650 KO), rapport de stage dans le cadre d'une licence de physique.

Albert Einstein,
1879-1955
Physicien allemand, auteur de la théorie de la relativité ; moins connu pour ses travaux sur la théorie des mouvements browniens, ou pour son concept du photon.
La relativité s'appuie sur l'invariance de la vitesse de la lumière, quelque soit le référentiel... c'est un peu compliqué.
Cela implique l'équivalence entre masse et énergie, qui prend la forme de l'équation bien connue : E = mc2 ;
équation à la base de l'invention de la bombe atomique et des centrales nucléaires.
La relativité implique une équivalence moins connue, mais tout aussi fondamentale, entre accélération et pesanteur (gravité)
Pour approfondir : Un dialogue imaginaire avec Albert Einstein, avec un peu d'humour.

Edwin Powell Hubble,
1889-1953
Astrophysicien américain. Il a établi, dans les années 1923-24, l'existence des galaxies extérieures à la voie lactée.
On lui doit également l'interprétation du rougissement des spectres des galaxies éloignées comme un effet Doppler.
La loi d'Hubble (et la constante qui lui est associée) exprime que les galaxies s'éloignent les unes des autres à une vitesse proportionelle à leur distance.
Il annonce, en ce sens, la théorie de l'expansion de l'univers.


Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Fri 20 Dec 2019 - 08:48    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    On nous cache tout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Cosmologie
All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group