OnNousCacheTout  " LE FORUM " Forum Index

OnNousCacheTout " LE FORUM "
Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 



  
Confinement : Plus on le respecte, moins il y aura de gravité et sa période sera moins longue . Tout dépendra du civisme de chacun ,
ajouter aux masques lors des sorties , il est reconnu pour contrer "les agents infectieux transmissibles par voie « gouttelettes » ou « aérienne »".

 
Le progressisme.

 
Post new topic   Reply to topic    OnNousCacheTout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Articles éligibles au blog -> BLOG onnouscachetout
Previous topic :: Next topic  
Author Message
joseph1


Offline

Joined: 07 Nov 2018
Posts: 417
Point(s): 0
10: 8.09

PostPosted: Mon 25 Nov 2019 - 14:50    Post subject: Le progressisme. Reply with quote

Effacé par l ' auteur 

Last edited by joseph1 on Fri 29 Nov 2019 - 11:50; edited 1 time in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 25 Nov 2019 - 14:50    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
René
Modérateurs

Offline

Joined: 13 Mar 2014
Posts: 1,333
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243
10: 3.12

PostPosted: Tue 26 Nov 2019 - 01:39    Post subject: Le progressisme. Reply with quote

Ce progressisme, très bien résumé par Joseph1, est le contraire de l'évolution, non pas darwinienne,
mais évolution au sens de Theillard de chardin qui parlait de Noosphère, lieu de l'homme achevé.
Actuellement nous involuons, nous progressons à rebrousse-poil vers l'animalité, au corps défendant de tout individu
 car ce n'est pas spontanément qu'il renonce à ce qu'il sait intuitivement être bon pour son avenir.
N'importe qui de sensé sent bien que cet économisme à tout crin tue l'être dans l'oeuf,
et pourtant il se résigne à ce bruit de fond lancinant qui ternit la joie de vivre car même la joie a un prix.
Supprimer toute référence à l'économie dans les informations, et ce serait le calme plat, plus rien à dire,
sauf les pseudo catastrophes naturelles qui ne sont que des spasmes nerveux d'une terre outragée.

Ce progressisme est donc fatalement le fait des élites qui divisent, abrutissent et détournent toutes énergies créatrices.
On n'arrête pas le progrès, dit-on, il faut vivre avec son temps. Bien sûr voyons, Lao-Tseu disait déjà :
"N'oublie pas que ton fils n'est pas ton fils mais le fils de son temps".
Les temps pensés par les maîtres du mondes, bien avant qu'il ne se réalisent, sont une marque de faiblesse.
Il abdiqueront tout pouvoir face  à l'évolution des consciences au niveau planétaire :
phénomène dont ils ont une peur bleue.
Tout est bon pour briser l'élan des coeurs, y compris les plus insignifiants détails - le diable est dans le détail.
Goebels à changé le "la", note fondamentale, en changeant le 432 Hz en 440.
Depuis, toute musique a perdu ce "je ne sais quoi" qui fait son inestimable valeur.
Il n'est plus permis de vibrer à l'unisson avec cette sorte de mathématique divine qu'est la musique.,
Les gens heureux en veulent toujours plus et finissent par faire la révolution,
alors il faut de toute urgence faire hurler un bonheur envahissant, le mettre en boîte.
Les gens qui apprécient des groupes du style "Eagles of Death Metal" ne sont pas tous des abrutis congénitaux,
simplement il ont perdu tout repère et sont dans le syndrôme de Stockholm, qui consiste à finir par éprouver
de la sympathie pour ses geôliers, de sorte que la déglingue générale, de norme devient un "must".
Il n'y a pas d'identité sans différence, et sans frontières il n'y a pas de différences.
Un 'homme ne peut être lui-même que sous le regard d'un autre, seul apte à le faire exister.
Cette égalité n'est pas non plus permise par le progressisme, il faut l'agresser par le nombre qui déséquilibre le jugement et suscite le rejet (immigration).
Génial, non ? Ainsi ni l'immigré ni le citoyen "envahi" ne sont plus réellement humains, ils sont forcés d'oublier leur humanité.
C'est aussi le projet du transhumanisme, celui de perdre son âme.

"Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose,
qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre."
Blaise Pascal
Following members like this message:
Marine (28/11/19)


Back to top
Visit poster’s website
joseph1


Offline

Joined: 07 Nov 2018
Posts: 417
Point(s): 0
10: 8.09

PostPosted: Tue 26 Nov 2019 - 15:31    Post subject: Le progressisme. Reply with quote

Merci René  d 'avoir lu mon texte.
Ci-dessous la version définitive , mais qui peut être améliorée grâce à vos remarques et critiques .






Le texte :


"
Je suis un conservateur. Le progressisme me laisse dubitatif. Les progressistes aiment le changement quel qu’il soit et applaudissent à la transformation accélérée de la nation , de la famille , de l 'individu.


L’idéologie progressiste est mondialiste : les nations sont obsolètes. La liberté des échanges est la seule voie à explorer. Le progressiste est pour le CETA, l’accord UE/Mercosur, UE-Canada et tout autre accord commercial international. Cependant si des accords sont nécessaires, ils doivent être équilibrés pour ne pas mettre bas les économies nationales. L ' Europe, qui pourrait constituer l 'opportunité de créer une vaste nation pouvant contrebalancer le pouvoir des multinationales, n 'est vue que comme une zone géographique dans laquelle transitent les marchandises et les individus.

L ' état-nation est nécessaire à l’épanouissement de l’humanité car l’homme isolé, même bardé de droits, n’a aucun pouvoir politique. L 'exercice de la démocratie est le fait de citoyens définis par rapport à une nation et nécessite donc l 'existence de frontières.

La déclaration des droits de l ' Homme et du citoyen est liée à l’existence d’un État et de ses citoyens. Sans nation , plus de démocratie. Le citoyen du monde n 'existe pas.



Le progressisme fragmente aussi, sans fin, l’identité des individus en aspect et sous-aspects, pour y créer des catégories . Cela est particulièrement le cas pour les problèmes de genre : désormais nous sommes classés en hétérosexuel, homosexuel, bis sexuel, trans .
Le terme famille avait un sens précis : un homme, une femme et leurs enfants. Ce terme est désormais employé à d 'autres situations. On emploie l 'expression " famille monoparentale" au lieu de dire " femme seule avec enfants", on parle de famille homoparentale alors que l 'une des caractéristique de l 'homosexualité se trouve être le fait d 'être incapable de faire un enfant , donc de " faire famille ".
La famille , la vraie, perd de ce fait de la visibilité. L 'individu se retrouve un peu plus seul," sans famille".

Les protections qu’offraient la famille, les États et les systèmes sociaux deviennent autant d’entraves et l’individu doit affronter seul le risque : les chômeurs n’ont qu’à créer leur entreprise (Raymond Barre) ou traverser la rue (Emmanuel Macron).


Pour les progressistes il faut supprimer les frontières, mais toutes les frontières. La différence homme-femme est niée. Plus de rose pour les filles, plus de bleu pour les garçons. Dès l 'enfance l’interchangeabilité des sexes doit être totale. Avec la PMA une femme peut avoir un enfant sans homme; avec la GPA un homme peut avoir un enfant sans femme.
Il faut ainsi casser les prescriptions d’une époque révolue, se libérer de la transmission des stéréotypes, se désaffilier, ouvrir les frontières du genre, jeter des passerelles vers un monde nouveau dans lequel la confusion règnera en maître.

Cette volonté d 'abolir les frontières s 'applique à la définition même de l 'Homme.
Les anti-spécisme ne veulent pas d ' une frontière claire entre l 'homme et l 'animal. Sous leur pression on a changé, dans le code civil, la définition des animaux pour les rapprocher de celle de l 'humain. Depuis 2015 l’animal est officiellement reconnu par le code civil comme « un être vivant doué de sensibilité » et non plus comme un « bien meuble ».
L ' animal se rapproche de l ' Homme ou, pour le dire autrement, nous progressons à rebrousse-poil vers l'animalité. Si l ' Homme devient un animal comme un autre , c ' en est fini des droits de l ' Homme.




Pour compenser tout ce désordre on a promu la libération des mœurs : pilule, avortement gratuit utilisé comme moyen contraceptifs. La femme libre peut aider l 'homme perdu à compenser la disparition de ses repères. La consommation endiablée de drogue et de psychotrope illustre cette volonté de fuir.
Fuir le progressisme qui lui est imposé , voilà le propre de l 'Homme moderne.


Last edited by joseph1 on Wed 27 Nov 2019 - 11:38; edited 1 time in total
Back to top
René
Modérateurs

Offline

Joined: 13 Mar 2014
Posts: 1,333
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243
10: 3.12

PostPosted: Wed 27 Nov 2019 - 01:16    Post subject: Le progressisme. Reply with quote

On se demande par quel artifice mental il est possible de ne pas être d'accord avec toi joseph1,
ce qui revient à poser la question : Comment fonctionne le cerveau d'un progressiste, au sens que tu définis ?
J'espère au moins ne pas être le seul à te lire et regrette que mon humble avis soit le seul à te répondre.
Sur l'ancien forum, c'était sans cesse de joyeuses empoignades. Cette résignation devant la dictature du fait établi,
est-ce aussi du progressisme ?
Cependant, il n'est pas non plus philosophiquement permis de stagner, de se satisfaire du "c'était mieux avant".
L'être humain est appelé à un grand destin, que consciemment ou non il veut ou fait mine d'ignorer.
Si il n'est pas douteux que ce destin est déjà été exposé, proposé dans les temps anciens,
suffisamment de textes, théories et traditions sont là pour nous le rappeler,
il est pourtant dommage que ces valeurs aient été maltraitées.
Nul besoin de remonter jusqu'à la sagesse de Platon,
qui pourtant politiquement était plutôt partisan de la manière forte,
La fin de la dernière guerre a impliqué l'obligation de considérer la souffrance de l'humain,
dans son combat quotidien contre, non plus l'adversaire, mais l'adversité.
Il y a donc des contextes historiques qui n'autorisent pas les élites à traiter les gens comme corvéables à merci.
  Ceci illustre bien que le psychopathe sans empathie ne peut néanmoins résister
au tintamarre paralysant des fureurs de vivre.
La SFIO n'est pas née par génération spontanée, ce fut le miracle de la pensée en acte,
après quoi ce fut le début de la déchéance du parti socialiste.
Mais s'accrocher à un passé qui ne veut pas passer ne nous fait pas évoluer.
Nous ne sommes pas libres de ne pas évoluer, dans ce sens le conservatisme ne mène qu'à une nostalgie morose.
La mécanique quantique détient tous les secrets, les mêmes finalement quoique formulés différemment,
que ceux de cette gnose innée qui sommeille dans les tréfonds de chacun(e)
et que les élites s'acharnent à faire taire.
On parle de "décohérence", problème aussi épineux que celui de la mesure.
Donc un saut quantique sera nécessaire, tout fonctionne suivant ce mode dans l'univers,
et l'humain ne fait pas exception : On parle de "grâce", d'illumination", d'éveil des consciences.
Le progressisme est obnubilé par la matière. Or le tout est esprit, l'univers est mental,
et il y a entre la structure du cerveau humain et  celle de l'univers des analogies flagrantes.
Macron peut se rhabiller, son progressisme à la con le disqualifie automatiquement en tant que "projet"
(C'est mon projet !)

Un projet de société ne peut émaner d'un seul homme, fût-il l'égal du roi Salomon.
Le citoyen aussi  voit midi à sa porte, le plus innocemment et sans la moindre mauvaise conscience.
Les problèmes  actuels en Bolivie tiennent moins à la très probable ingérence des indécrottables américains,
qu'au comportement égoïste d'une classe moyenne qui voit les plus démunis se rapprocher dangereusement
de leur statut de "privilégiés"
"Ma femme de ménage va bientôt pouvoir se payer le même parfum que moi ! "
En vertu de quoi nous serions bien inspirés de nous comporter comme les abeilles,
dont chacune porte en elle le programme de toute la ruche. Bref : Penser avec la tête de quelqu'un d'autre.
Dans ce sens, les gilets jaunes sont des progressistes : ils voient leur futur comme déjà là.
Si quelqu'un clame être progressiste, demandons-lui, comme pendant la guerre d'Espagne :
"D'où me parles-tu camarade ?"
Le spectre d'émission du corps noir a été étudié par Poincaré, cette émission se fait par "quantas".
Les gilets jaunes sont comme le corps noir, ils sont capables d' absorber toute énergie qui leur tombe dessus :
ça va très bien jusqu'au moment où ça ne va plus du tout, à l'instar du corps noir, ils régurgitent violemment..
Toute révolution est une rupture de paradigme; Comme on dit : C'est la goutte d'eau qui met le feu aux poudres.

"Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose,
qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre."
Blaise Pascal
Following members like this message:
Marine (28/11/19)


Back to top
Visit poster’s website
Marine
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 6,268
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 3.63

PostPosted: Thu 28 Nov 2019 - 10:31    Post subject: Le progressisme. Reply with quote

Voilà c'est posté et le lien avec 


http://onnouscachetout-la-suite.centerblog.net/


Back to top
Visit poster’s website
joseph1


Offline

Joined: 07 Nov 2018
Posts: 417
Point(s): 0
10: 8.09

PostPosted: Fri 29 Nov 2019 - 11:50    Post subject: Le progressisme. Reply with quote

Merci
Following members like this message:
Marine (29/11/19)


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    OnNousCacheTout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Articles éligibles au blog -> BLOG onnouscachetout
All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group