OnNousCacheTout  " LE FORUM " Forum Index

OnNousCacheTout " LE FORUM "
Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 



  
Confinement : Plus on le respecte, moins il y aura de gravité et sa période sera moins longue . Tout dépendra du civisme de chacun
 
l'Univers est infini dans tous les sens du terme.

 
Post new topic   Reply to topic    OnNousCacheTout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Cosmologie
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Marine
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 6,207
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 3.52

PostPosted: Tue 15 Oct 2019 - 09:04    Post subject: l'Univers est infini dans tous les sens du terme. Reply with quote

l'Univers est infini dans tous les sens du terme. Il y a une infinité de galaxie, une infinité d’étoiles, une infinité d’exoplanètes dites telluriques et une infinité de planètes gazeuses. Le nombre de système planétaire est infini. Par récurrence, on démontre qu’il y a de la vie organique et de la vie sous autres formes sur une infinité d’exoplanètes. La distance qui sépare deux planètes telluriques habitées peut être cyclopéenne mais peut-être moindre (planètes habitées proches l'une de l'autre), les vitesses des vaisseaux spatiaux actuels (ORION) nécessitent des centaines de milliers d’années pour atteindre la première exoplanète présumée habitée de la Terre. Les scientifiques vont devoir mettre au point l’hibernation qui nécessitera des dizaines de siécles de recherche scientifique pour espérer aller sur l’exoplanète habitée la plus proche de notre système solaire. D’autre part, il va falloir dans des millénaires voyager à la vitesse de la lumière et d'avantage ce qui est impossible aux vues des équations de la mécanique relativiste d’Einstein. Pourvu qu’Albert Einstein se soit trompé dans ses très complexes équations. 


Alain Mocchetti Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985) UFR Sciences de Metz 


Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Tue 15 Oct 2019 - 09:04    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
René
Modérateurs

Offline

Joined: 13 Mar 2014
Posts: 1,327
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243
10: 3.06

PostPosted: Tue 15 Oct 2019 - 19:39    Post subject: Re: l'Univers est infini dans tous les sens du terme. Reply with quote

Marine wrote:
l'Univers est infini dans tous les sens du terme. Il y a une infinité de galaxie, une infinité d’étoiles, une infinité d’exoplanètes dites telluriques et une infinité de planètes gazeuses. Le nombre de système planétaire est infini. Par récurrence, on démontre qu’il y a de la vie organique et de la vie sous autres formes sur une infinité d’exoplanètes. La distance qui sépare deux planètes telluriques habitées peut être cyclopéenne mais peut-être moindre (planètes habitées proches l'une de l'autre), les vitesses des vaisseaux spatiaux actuels (ORION) nécessitent des centaines de milliers d’années pour atteindre la première exoplanète présumée habitée de la Terre. Les scientifiques vont devoir mettre au point l’hibernation qui nécessitera des dizaines de siécles de recherche scientifique pour espérer aller sur l’exoplanète habitée la plus proche de notre système solaire. D’autre part, il va falloir dans des millénaires voyager à la vitesse de la lumière et d'avantage ce qui est impossible aux vues des équations de la mécanique relativiste d’Einstein. Pourvu qu’Albert Einstein se soit trompé dans ses très complexes équations. 


Alain Mocchetti Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985) UFR Sciences de Metz 

Un univers infini est aussi indéfinissable que Dieu, alors que paradoxalement Dieu = Univers.
L'univers n'est pas fini, ou imparfait, du moins d'où nous nous tenons, c.à.d. de notre ego tout aussi imparfait.
C'est donc à l'homme qu'il revient de finir ou parfaire l'univers ou Dieu par la conscience qu'il s'en fait.
Qualifier Dieu de être est le plus qu'il soit permis, ce Dieu est transcendantal et il n'y a rien à en dire.
Dieu en acte = immanence= conscience = univers, ce qui exige une réponse en retour de la part des créatures
car un Créateur sans créatures serait le summum de l'absurde.
La vitesse de la lumière est une contrainte dépassée en dehors de la matière.
Les mathématiques vont devoir être abandonnées car inefficaces dès un certain niveau de complexité,
elles sont comme un cadeau provisoire, que nous ne comprenons pas et que nous ne méritons pas.
De nombreux comportements des nombres  illustrent ce qu'il faut bien qualifier de grosse plaisanterie.
Alors quand Galilée disait que l'univers est écrit en langage mathématique, c'est encore le même point de vue limité.

"Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose,
qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre."
Blaise Pascal


Back to top
Visit poster’s website
Andrei2010


Offline

Joined: 29 Nov 2019
Posts: 100
Localisation: Altaïr
Masculin
Point(s): 10,000
10: 19.08

PostPosted: Sat 30 Nov 2019 - 00:00    Post subject: Re: l'Univers est infini dans tous les sens du terme. Reply with quote

Décidément, Marine n'a pas son pareil pour trouer des articles qui attisent la curiosité et les passions !




Marine wrote:
l'Univers est infini dans tous les sens du terme. Il y a une infinité de galaxie, une infinité d’étoiles, une infinité d’exoplanètes dites telluriques et une infinité de planètes gazeuses. Le nombre de système planétaire est infini. Par récurrence, on démontre qu’il y a de la vie organique et de la vie sous autres formes sur une infinité d’exoplanètes. La distance qui sépare deux planètes telluriques habitées peut être cyclopéenne mais peut-être moindre (planètes habitées proches l'une de l'autre), les vitesses des vaisseaux spatiaux actuels (ORION) nécessitent des centaines de milliers d’années pour atteindre la première exoplanète présumée habitée de la Terre. Les scientifiques vont devoir mettre au point l’hibernation qui nécessitera des dizaines de siécles de recherche scientifique pour espérer aller sur l’exoplanète habitée la plus proche de notre système solaire. D’autre part, il va falloir dans des millénaires voyager à la vitesse de la lumière et d'avantage ce qui est impossible aux vues des équations de la mécanique relativiste d’Einstein. Pourvu qu’Albert Einstein se soit trompé dans ses très complexes équations. 


Alain Mocchetti Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985) UFR Sciences de Metz 



Paradoxalement, ma première réserve concerne la signature de l'article. Un vrai ingénieur est, par définition, diplôme Bac +5  ; à la rigueur il aurait pu dire qu'il est titulaire d'un DESS en Construction Mécanique et Automatismes. Donc, doute sur l'identite de l'auteur et sur ses qualités scientifiques. Ensuite, son style ne respire franchement pas la rigueur scientifique, ce qui ajoute un deuxième doute.


Ensuite, le fait d'être ingénieur en CM & A ne lui donne pas de légitimité particulière pour affirmer des inépties sur la taille de l'univers. Car il en affirme quelques-unes, le monsieur !



Actuellement, nous n'avons aucun moyen de savoir si l'univers est de taille finie ou infinie. Aucun astronome ou astrophysicien ne se risquera à affirmer quoi que ce sot là-dessus, sinon qu'on ne peut pas avoir de certitude !



La fin de l'article m'a carrément fait rire :



D’autre part, il va falloir dans des millénaires voyager à la vitesse de la lumière et d'avantage ce qui est impossible aux vues des équations de la mécanique relativiste d’Einstein.

Pour voyager à la vitesse de la lumière ou plus vite, il ne faut pas avoir de masse. Car tout objet ayant une masse voit son inertie augmenter au carré au fur et à mesure qu'il approche la vitesse de la lumière, ce qui nécessite davantage de carburant pour accélérer, donc davantage de masse, ce qui augmente d'autant son inertie... C'est le cercle vicieux, et un ingénieur (donc un matheux, forcément) est censé maitriser cette logique.



Pourvu qu’Albert Einstein se soit trompé dans ses très complexes équations.

Là, c'est la cerise sur le gâteau. Un ingénieur, matheux par nature et éducation, déclare qu'Einstein aurait pu se tromper, et sous-entend que personne ne s'en serait rendu compte depuis... Il faut être soit débile, soit déséquilibré pour affirmer des aberrations pareilles.



Pour moi, tout ça, c'est du grand Mendez


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    OnNousCacheTout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Cosmologie
All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group