On nous cache tout  " LE FORUM " Forum Index

On nous cache tout " LE FORUM "
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 



  


 
Asherah, la Mère Terre et déesse de la fécondité

 
Post new topic   Reply to topic    On nous cache tout " LE FORUM " Forum Index -> RELIGIONS
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Marine
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 5,838
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 2.93

PostPosted: Wed 28 Aug 2019 - 09:28    Post subject: Asherah, la Mère Terre et déesse de la fécondité Reply with quote

Les fouilles archéologiques d'Ugarit de 1928, rendirent à Asherah, la Mère Terre et déesse de la fécondité, la place qu'elle avait occupée jadis puis, perdue durant des millénaires. Les judéo-chrétiens seront sans doute très surpris d'apprendre que Dieu a une femme. 
Dans les textes cunéiformes de la ville d'Ugarit (Ras Shamra près de Lattaquié, Syrie), la Mère Terre Asherah, est la parèdre d'El, le dieu suprême. Bien des siècles avant la migration d'Abraham vers la Palestine, Asherah était vénérée en tant qu'Athirat, Mère de la Terre et déesse de la fécondité. En pénétrant dans la région, les anciens Israélites l'adoptèrent et lui donnèrent le nom équivalent en hébreu, celui d'Asherah. 

Asherah, parèdre de Yahweh
Qui était-elle pour les anciens Israélites, et pourquoi l'avoir associée à leur dieu Yahweh ? Les archéologues ont reconstitué le récit d'Asherah et ont trouvé des parties de récits sur des artefacts de la région et dans la bible hébraïque elle-même. Ces preuves suggèrent qu'Asherah était vénérée en Palestine dès le XIIe siècle avant notre ère et quelques décennies avant la chute du royaume de Judée (587-588 av. J.-C.), à une époque connue sous le nom de période préexilique.
Israélites et Judéens préexilites étaient donc polythéistes, le polythéisme étant inhérent à la quête d'Asharah. La place d'Asharah était aux côtés de Yahweh, la divinité suprême. De plus, les nombreux artefacts représentant Asherah et son culte de la région, vont à l'encontre de l'interdiction biblique de la création d'idoles.




Asherah


Différences entre la bible et la religion populaire
Il est important ici de faire la distinction entre la religion de la bible des classes dirigeantes de la métropole et la religion populaire, telle qu'elle était pratiquée dans les communautés rurales dont faisaient partie la plupart des Israélites. L'alphabétisation était quasi inexistante dans ces communautés rurales, la religion de la bible telle qu'elle était pratiquée dans les villes, n'avait guère de sens pour la vie des habitants de la campagne. Les communautés rurales avaient leurs propres croyances religieuses, statues et autres artefacts. 
Par contre, la communauté intellectuelle citadine a produit un texte qu'elle a rédigé mais uniquement du point de vue des classes supérieures ou dirigeantes. Étonnamment , Asherah est mentionnée dans la bible hébraïque une quarantaine de fois, mais le plus souvent en tant qu'objet de dérision. Dans leur ensemble, ceux qui rédigèrent la bible, étaient mécontents du fait qu'Asherah était l'égale de leur divinité masculin, Yahweh. 

Yahweh et son Asherah
Ce n’est que lors de leur captivité à Babylone, que les disciples de Yahweh qui méprisaient l’influence d’Asherah, ont profité des vastes bibliothèques et de leurs milliers de  tablettes et de papyri pour créer leurs propres textes religieux, réécrivant ainsi leur histoire. Et ce fut ainsi que "Dieu" devint un seul être, créant l'homme et la femme à "son" image.

Bien que l'élite dirigeante ait tenté d'empêcher l'union d'Asherah et de Yahweh, celle-ci s'est consolidée dans une ancienne bénédiction : "Je vous ai bénis par Yahweh et son Asherah" qui revenait avec une certaine régularité sur les artefacts trouvés sur les champs de fouilles archéologiques de la région. Cette bénédiction a été retrouvée dans le caravansérail israélite du IXe-VIIIe siècle avant notre ère, dans des sanctuaires de Yahweh à Samarie, à Jérusalem, à Teman et dans le royaume de Judée, sur l'ancien site funéraire de Khirbet el-Qom (750 av. notre ère). 
Cette bénédiction était courante au point qu'elle apparaît dans la bible hébraïque elle-même. Elle se trouve dans une des premières interprétations du Deutéronome 33.2-3, alors que l'influence d'Asherah n'était pas encore complètement subordonnée. L'hymne complet se lit comme suit: "YHWH est venu du Sinaï et a brillé à sa droite, sa propre Asherah."

Les Pôles Asherah
A mesure que la religion de la bible se renforçait, Asherah fut de plus en plus marginalisée dans les écritures au point d'être réduite à son objet de culte - un arbre stylisé ou un poteau en bois appelé Asherah ou Asherim. Dans les régions arides, les arbres étaient vénérés en tant que symbole de la vie et de la nourriture. Vu sous ce jour, il est possible que l'arbre d'Asherah fasse partie de la parabole du jardin d'Eden. L'élite dirigeante s'érigea contre le culte de la Mère Terre en impliquant l'arbre qui lui est clairement associé, dans dans la chute de l'humanité.  




Gravure sur bois, montrant des Israélites en adorations devant les 4 pôles d'Asherah. 
 
 


Figurines de piliers
Les représentations les plus nombreuses sont des figurines de piliers, très populaires au Xe au XIIe siècle av. notre ère. Dans la bible hébraïque, le terme "images d'Asherah" est souvent utilisé, ce qui donne à penser que ce sont ces figurines de piliers que ceux qui rédigèrent le livre avaient à l'esprit.
La poitrine généreuse de la Mère Terre est censée symboliser son aspect nourrissant. Les figurines de pilier ont été trouvées principalement dans des maisons privées, suggérant leur caractère domestique. Dans un monde en proie aux difficultés et à la sécheresse, le souci de la fécondité était probablement ce qui attirait les Israélites et les Judéens de la campagne vers la déesse Asherah, qu'ils associaient à l'abondance.



Vatican. Les quatre pôles Asherah sont couronnés de l'image du soleil babylonien (au sommet des piliers. 
 
 
Le fait de remonter au jour des artefacts ensevelis depuis près de deux millénaires a ses inconvénients. Cependant, l'influence croissante d'Asherah dans la région est de plus en plus reconnue par les archéologues et les historiens, avec l'espoir que de plus en plus d'études et de recherches soient menées dans cette région.
Le fantôme du Saint Esprit :
La Mère Terre ne pouvait être simplement supprimée d'un revers de la manche. Reconnue comme sainte mais sans voix, sans personnalité, elle fut éthérée et devint le fantôme qu'est l'Esprit saint ou St-Esprit et qui est donc bel et bien féminin ! :


 
 
 


 



 
 


Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Wed 28 Aug 2019 - 09:28    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    On nous cache tout " LE FORUM " Forum Index -> RELIGIONS All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group