OnNousCacheTout  " LE FORUM " Forum Index

OnNousCacheTout " LE FORUM "
Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Les vaccins
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Post new topic   Reply to topic    OnNousCacheTout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
->
Santé, bien-être, alimentation, vaccinations, scandales médicaux
Previous topic :: Next topic  

souhaitez vous vacciner votre enfant avec le Gardasil? (Change your votes)
oui, je suis bien informé et je fais confiance aux pouvoirs publics
6%
 6%  [ 1 ]
non, je suis bien informé et je ne fais pas confiance aux pouvoirs publics
93%
 93%  [ 15 ]
peut être
0%
 0%  [ 0 ]
ne souhaite pas répondre
0%
 0%  [ 0 ]
Total Votes : 16

Author Message
f.didier






PostPosted: Fri 1 Aug 2014 - 00:06    Post subject: Les vaccins Reply with quote

Previous post review:

Techniquement, si.
Y a un siecle, des gens mourraient de certaines maladie, de nos jours le taux des mortalité est tombé presque a zéro (pour une bonne partie) voir totalement disparue (pour une petit partie), et cela, pas par hasard, c'est pas les virus qui ont soudainement décidé d’arrêter de contaminer la population, c'est dû tout simplement parce que Pasteur a crée les vaccins. Et que les gens sont vaccinés.
Quand il y a une action et un résultat derrière, c'est que tout simplement l'action a été efficace.
On ne peut pas dire que la vaccination n'est pas efficace alors qu'on a les graphiques qui montrent le contraire.

Aprés, comme tous produits actif, il y a des personnes qui ont des réactions négatives, mais c'est pas la majorité.
Une infime partie du monde peut faire un choc anaphylactique mortel au pollen. Tu vas interdire les vendeur de roses ?
Le vaccin c'est pareil, y en aura toujours qui feront une réaction allergique, mais dans l'ensemble, ca sauve des millions de gens.
Back to top
Publicité






PostPosted: Fri 1 Aug 2014 - 00:06    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Libertie
Guest

Offline




PostPosted: Fri 1 Aug 2014 - 00:14    Post subject: Les vaccins Reply with quote

 
Quote:
 Létalité
Létalité
 
Le nombre de cas et de décès déclarés permet de déduire la "létalité notifiée" de la maladie. Comme pour la rougeole, la létalité a fortement diminué au cours de la première moitié du 20ème siècle, grâce à l'amélioration des conditions de vie. Elle est passée d'environ 6% au début des années 1920 à moins de 1% dans les années 1950. Depuis lors, elle n'a plus évolué significativement. On peut l'évaluer à environ 0.3% dans les années 80, et à 0.2% entre 1997 et 2000, par exemple.



 
.
Following members like this message:
aja777 (01/08/14)


Back to top
Libertie
Guest

Offline




PostPosted: Fri 1 Aug 2014 - 00:37    Post subject: Les vaccins Reply with quote

f.didier wrote:
Techniquement, si.
Y a un siecle, des gens mourraient de certaines maladie, de nos jours le taux des mortalité est tombé presque a zéro (pour une bonne partie) voir totalement disparue (pour une petit partie), et cela, pas par hasard, c'est pas les virus qui ont soudainement décidé d’arrêter de contaminer la population, c'est dû tout simplement parce que Pasteur a crée les vaccins. Et que les gens sont vaccinés.
Quand il y a une action et un résultat derrière, c'est que tout simplement l'action a été efficace.
On ne peut pas dire que la vaccination n'est pas efficace alors qu'on a les graphiques qui montrent le contraire.

Aprés, comme tous produits actif, il y a des personnes qui ont des réactions négatives, mais c'est pas la majorité.
Une infime partie du monde peut faire un choc anaphylactique mortel au pollen. Tu vas interdire les vendeur de roses ?
Le vaccin c'est pareil, y en aura toujours qui feront une réaction allergique, mais dans l'ensemble, ca sauve des millions de gens.










Non, c'est parce que les conditions de vie se sont nettement améliorées.  
 Meilleure hygiène, assainissement, poubelles; nettoyage ...... et meilleure alimentation... Pour ton information, je n'oblige personne à s'injecter du pollen... 


Maintenant prouve moi que tu as raison, en me montrant des études scientifiques qui montrent que les personnes qui ont été vaccinées avaient plus de risque de mourir si elle contractaient la maladie et que les soit disant millions de personnes qui sont vaccinées sont sauvées! 




Comme tu peux le voir sur le diagramme que j'ai posté et qui vient de ton lien, le nombre de décès étaient déjà bien diminué avant même l'introduction du vaccin Sur ce même site il est indiqué la phrase que j'ai mise plus haut comme quoi bien avant l'introduction du vaccin la mortalité avait diminué! 


Le seul intérêt d'un vaccin à l'heure actuelle , c'est qu'il doit permettre à tous les travailleurs de continuer à travailler; Les mères ne s'absentent plus pendant plusieurs jours de leur travail car le petit a attrapé la coqueluche ou la rougeole. 
Et pourtant c'était la seule façon que les enfants avaient pour se créer une immunité à vie. Pour le reste, je pense que nous assistons à une réelle montée des problèmes auto immun et neurologiques provoqués par tes chers vaccins et il ne s'agit pas d'une allergie qui peut être calmée par une injection de cortisone ou d'adrénaline, non il s'agit de voir des jeunes de 20 ans qui n'ont plus d'avenir, qui sont condamnés à vivre leur vie dans un fauteuil roulant, ou qui passeront leur vie dans les hôpitaux pour se faire soigner. Ceci a un coût important pour le système de santé de chaque pays. Mais le grand gagnant de cette politique reste les laboratoires avec le nombre d'emploi qu'ils préservent (même s'ils préfèrent licencier en France pour aller ouvrir leurs boutiques dans des pays où l'on est moins regardant sur la composition etc...) Ils sont gagnants car ils vendent leurs vaccins rendent malades et vendent les médoc pour soigner les gens qu'ils ont rendu malades!  ALors que les associations n'ont de cesse de dénoncer leurs exactions. 




Ben oui E3M fait c... ils ont du culot ils veulent le retrait de l'aluminium dans les vaccins ! Ah oui l'alu est neurotoxique! vous m'en direz tant, mais pourquoi alors le trouve t'on dans ces précieux breuvages????? Ah oui doses infinitésimales mais pourquoi donc retrouve t'on ces mêmes doses dans le cerveau?  Ah oui , pourquoi? Ce ne sont que des supputations.. c'est démontré!  publié etc.. Ben , l'alu il y en a partout donc;. CQFD.... 



Si tu veux je peux te faire la liste des problèmes graves entraînés par les vaccins et elle n'est pas exhaustive: DIabète insulino dépendant de type 1 ( pas celui du sucre) , maladie neurodégénérative: SEP; Guillain Barré; encéphalomyélite; mort subite du nourrisson; asthme; arthrite juvénile , polyarthrite rhumatoide; spondylarthrite ankylosante ; maladie de Chron; hépatite auto immune ; sclérose latérale amyotrophique; myofasciite à macrophage ; fatigue chronique, convulsions; bcgite: pneumopathies, lupus érythémateux maladie de gougerot schrogen ..... 
ET surtout une grande fragilisation du système immunitaire. 


Et bien sur l'allergie.. Mais celle elle est facile , car en fait elle survient au moment même de la deuxième injection... 






Quant aux graphiques, tu vois bien que tu ne peux pas t'y fier. Les vaccins ont une efficacité temporaire. La coqueluche a été déplacée à l'âge adulte d'ailleurs maintenant on veut même nous les jeunes vieux nous faire revacciner contre elle. (sans bien entendu nous avoir fait de vérification pour savoir si nous sommes immunisés ou pas) et surtout tout aussi grave, ils ont provoqué des mutations de virus. Ce n'est pas pour rien qu'aux USA, un des pays où l'on vaccine le plus de façon complètement négligente et dangereuse, sans aucun recul, il y a régulièrement des épidémies chez des enfants parfaitement vaccinés. Dans l'article plus haut 95 % des enfants étaient correctement vaccinés contre la coqueluche. Un autre article que je pourrais sans doute vous retrouver faisait état de la même proportion concernant les oreillons . Quand on apprend comme dernièrement le virus de la rougeole a permis de guérir du cancer certaines personnes ont peut se demander si le fait de contracter cette maladie dans l'enfance ne protégeait pas contre certaines formes de cancer, mais là la science n'en est qu'à ses balbutiements. 


Les chinois considéraient que chaque maladie infantile contractée était un passage  initiatique de notre corps pour un corps sain.   Le fait est que nous n'avons plus ce passage .... 


Pour finir, j'ai remarqué que lorsque les enfants vaccinés contractaient malgré tout la maladie , par exemple la coqueluche, ils mettaient beaucoup mais alors beaucoup plus de temps pour s'en débarrasser.....  ( cela a été le cas de mes enfants...)
Following members like this message:
Marine (01/08/14), aja777 (02/08/14)


Last edited by Libertie on Fri 1 Aug 2014 - 09:23; edited 2 times in total
Back to top
Joseck
Modérateurs

Offline

Joined: 22 Apr 2014
Posts: 999
Localisation: Sospel
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 350
10: 2.83

PostPosted: Fri 1 Aug 2014 - 02:40    Post subject: Les vaccins Reply with quote

Following members like this message:
Marine (01/08/14), aja777 (02/08/14)


Back to top
Joseck
Modérateurs

Offline

Joined: 22 Apr 2014
Posts: 999
Localisation: Sospel
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 350
10: 2.83

PostPosted: Sat 2 Aug 2014 - 12:19    Post subject: Les vaccins Reply with quote

Une nouvelle étude d’origine douteuse prétend que les vaccins sont sûrs.
 
 
Health Science Institute, 17 juillet 2014 – Posté par The Refusers 18 juillet 2014
 
Avertissement : ne vous faites pas duper par cette nouvelle « étude » trompeuse
 
Il s’agit d’un exemple honteux de propagande corporatiste présenté comme une étude scientifique. Et les médias on bien entendu tout avalé. Vous avez sûrement vu cette nouvelle : on la trouvait partout. Les principaux titres évoquaient : «  une grande étude confirme que les vaccinations des enfants sont sans danger » ou ce titre de USA Today : « Une étude montre que les effets secondaires des vaccins sont extrêmement rares » (ou ici, dans le Huffington Post)
 
Cette dernière « recherche » est destinée à « redonner confiance aux parents », ainsi qu’à contrer toute « la désinformation qui circule à propos des vaccins » disent les auteurs.
 
Mais, ils ne sont pas parvenus à camoufler tous les faits, et c’est comme cela que j’ai découvert la vérité choquante qui se cache derrière les gros titres de l’étude.
 
Sachant que le bateau de la vaccination est en train de couler, Big Pharma fait tout ce qu’elle peut pour le maintenir à flot parce que de plus en plus de parents s’interrogent sur la sécurité des vaccins.
 
Ce qui vient d’être publié dans la revue Pediatrics est une tentative éhontée de présenter les choses en faveur des fabricants de vaccins et de leurs produits. Mais quand on se donne la peine de se pencher sur la véritable histoire, on se rend vite compte que ce que disent ces gens ne tient guère la route.
 
Les chercheurs se sont mis à « rassurer » les parents sur la sécurité des vaccins, parce qu’ils estiment que c’est important pour la santé de la population. Et pour ce faire, ils ont repris des données d’études publiées, des fabricants de vaccins, du CDC et des rapports d’autres agences fédérales.
 
Et leur conclusion qui a fait tous les gros titres des médias, c’est que « les vaccins sont très sûrs.»
 
Mais attendez, il existe quelques éléments qui permettent de jeter cette conclusion par la fenêtre.
 
Les chercheurs ont commencé avec 20.000 études, mais seules 67 d’entre elles furent utilisées pour leur rapport. On peut donc vraiment parler de sélection très spéciale (cherry-picking) de leurs données ! 
 
Mais voici ce qui fait que tout ceci revient à une vaste blague. Et si la chose n’était pas si grave, on pourrait en éclater de rire.
 
Les chercheurs ont « oublié » tous les rapports qui ont été envoyés au VAERS – The Vaccine Adverse Event Reporting System ! (Système officiel américain d’enregistrement des effets secondaires des vaccins)
 
Est-ce que l’on plaisanterait ? Ces chercheurs font une étude sur la sécurité des vaccins et ils ne prennent même pas la peine d’y inclure les rapports d’effets secondaires des vaccins envoyés à cet organisme fédéral!
 
Le VAERS a été mis en place et est géré par le Centre de Contrôle des Maladies (CDC) et l’Agence américaine des médicaments (FDA) pour recueillir des données ayant trait aux effets indésirables des vaccins. En outre, les fabricants de vaccins doivent, de par la loi, rendre compte des effets secondaires, et ils connaissent tous l’existence du VAERS.
 
Le VAERS reçoit plus de 30.000 rapports par an et précise que 13% d’entre eux sont « graves » : des choses comme handicaps, maladies mortelles … et décès. Depuis le début de la collecte de données, le VAERS a reçu plus de 200.000 rapports.
 
Et comme par magie, aucun de ces rapports ne figure dans cette « étude »…
 
Les chercheurs ont voulu se donner l’assurance qu’ils agissaient comme s’ils faisaient leur travail. Tout cela, on peut le concevoir si on n’y regarde pas de trop près.
 
Ils ont donc inclus une brève mention de ce qu’ils appellent «des effets secondaires rares mais réels ». Des choses comme le vaccin ROR qui provoque des convulsions, ou le vaccin contre la grippe qui provoque des diarrhées ou le vaccin contre le rotavirus qui donne des troubles intestinaux graves aux enfants.
 
Eh bien, c’est certainement « rassurant » !
 
Mais voici la cerise sur le gâteau qui va expliquer beaucoup de choses :
 
Neuf des 10 auteurs de cette étude proviennent de la corporation RAND : c’est le « think tank » (cellule de réflexion) la plupart du temps financé par le fédéral qui produit les études « officielles » pour soutenir ses sponsors.
 
Et… deux grands « clients » du RAND sont GlaxoSmithKline et Merck (voir notamment le rapport annuel de 2013 du RAND et cette autre page de leur site) !
 
Ces nouvelles ne feront malheureusement pas la Une des journaux. Parce que si la chose arrivait, les gros titres des journaux devraient quelque peu ressembler à ceci :
 
« Une étude sponsorisée par Big Pharma prétend que ses vaccins sont sûrs tout en ignorant 200.000 rapports d’effets secondaires. »
 
Et si ça se produisait, je doute que nous n’ayons jamais eu à raconter cette histoire.
 
Source : The Refusers
 
http://www.initiativ...-124241892.html
Following members like this message:
aja777 (02/08/14), Marine (02/08/14)


Back to top
Marine
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 6,705
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 3.92

PostPosted: Wed 24 Sep 2014 - 20:21    Post subject: Les vaccins Reply with quote

Afin de connaître la santé réelle des enfants allemands, les autorités allemandes ont lancé une étude de vaste envergure, dite « Kiggs », de 2003 à 2006 portant sur 17.461 enfants de 0 à 17 ans. Cette étude approfondie, menée méthodiquement par la plus haute institution de santé allemande, l'institut Robert Koch, a donné lieu à plusieurs publications, et son exploitation, 1 500 données par enfant, est toujours en cours. Elle a d'ailleurs été prolongée (2009-2012).

Le pdf sur les résultats de l'étude KIGGS de l'Institut Robert Koch est disponible : ICI


http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/dec-2011/Angelika-Kogel--KIGGS…


Back to top
Visit poster’s website
aja777


Offline

Joined: 18 Apr 2014
Posts: 1,516
Masculin
Point(s): 383
10: -0.04

PostPosted: Thu 25 Sep 2014 - 22:31    Post subject: Les vaccins Reply with quote

20 septembre 2014 Le plus grand crime de l’histoire de l’humanité est en marche (partie 1)
Ces informations, que je transmettrais en 3 parties car le dossier est conséquent, permet de voir l'épidémie Ebola sous un nouveau jour. En 2009, l'OMS complotait déjà derrière notre dos pour nous faire vacciner contre la grippe H1N1 pour le plus grand profit de Big Pharma. Ce que la plupart des gens ignorent est que la journaliste d'investigation Jane Burgermeister a compris à l'époque c'est que ce complot dépassait de loin les simples intérêts de quelques industriels. Il y avait derrière cette crise fabriquée de réelles plans sinistres de dépopulation mondiale que la journaliste a exposé amplement dans un document en ligne de 134 pages.

A la lecture de ce document qui met en accusation à la fois Obama, les têtes pensantes du NOM mais aussi Margaret Chan, qui est toujours en poste à l'OMS ou Bill Gates (dont on a vu qu'il est toujours impliqué à la fois dans le laboratoire de Kenema comme dans le financement du vaccin contre Ebola), tout cela doit nous rappeler que les plans génocidaires des 1% contre les 99% restants ne sont très probablement pas définitivement enterrés, bien au contraire.

S'ils ont essayé en 2009 avec H1N1, cette nouvelle épidémie pourrait bien avoir le même objectif. A l'époque, le plan était de se servir de vaccins pour répandre la maladie. Ce plan ayant été éventé, la nouvelle mouture pourrait être d'un autre genre comme celui d'introduire un virus hybride Ebola / Lassa ou un virus modifié génétiquement pour devenir plus contagieux via des mutations spontanées. Un article indique par exemple que le virus aurait déjà muté près de 300 fois en très peu de temps.

Voici pour commencer un résumé des découvertes de cette journaliste. Ces documents sont particulièrement long mais très instructifs. Je vous invite à prendre le temps de les lire. Ils permettent de prendre conscience du fait que ceux qui disent vouloir aider la population mondiale aujourd'hui contre le virus Ebola ont œuvré contre cette même population il y a 5 ans de cela. Une américaine qui est retourné voir les Georgia Guidestones cette année a eu la surprise de constater qu'un cube portant l'inscription 20 d'un côté et 14 de l'autre y avait été rajouté.

LA SUITE _____________>>>   http://echelledejacob.blogspot.be/2014/09/le-plus-grand-crime-de-lhistoire-…

>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?


Back to top
Visit poster’s website
Marine
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 6,705
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 3.92

PostPosted: Sun 5 Oct 2014 - 23:06    Post subject: Les vaccins Reply with quote

CONCLUSIONS DU LIVRE CITE EN BAS DE PAGE...



La théorie à la base de la vaccination est extrêmement séduisante. Mais les vaccins répondent-ils aux attentes que la théorie suscite ?

Nous avons vu que des substances faisant partie des vaccins ou servant à leur fabrication sont, par exemple, cancérigènes, ou susceptibles de
l'être. Une substance toxique, dès lors qu'elle se trouve dans un vaccin, perd-elle de sa toxicité ?

Devient-elle inoffensive? Quel est son devenir et son impact sur la santé lorsqu'elle est injectée ou ingérée ?

Un vaccin contient souvent plus d'une substance toxique ou pouvant s'avérer telle. La toxicité d'une substance ne dépend pas seulement de sa concentration mais
aussi de la présence ou non d'autres substances. Les différentes substances contenues dans un vaccin pourront avoir un effet délétère synergique bien plus grave
que la somme des effets néfastes qu'aurait produit séparément chacune de ces substances.

L'organisme peut être sensible à un mélange de substances, même faiblement dosées, alors qu'il ne réagirait peut-être pas à chacune de
ces substances prises séparément.

La vaccination est un acte médical et doit, à ce titre, être faite sous la responsabilité directe d'un médecin. Avant de vacciner il convient de mener un interrogatoire sérieux de la personne à vacciner afin de connaître ses antécédents médicaux et allergiques. Il faut aussi, comme le demande la loi,
l'informer clairement tant de la fréquence et des dangers de la maladie contre laquelle on veut vacciner que des risques et des limites de la vaccination envisagée.

Les vaccinations, et notamment les vaccinations de routine de l'enfance, ont pour but de faire disparaître des maladies infectieuses et de réduire
ainsi la mortalité. N'est-il pas étonnant, alors, de constater que le taux de mortalité infantile, dans nos pays industrialisés, augmente en
fonction du nombre de doses vaccinales reçues par les enfants au cours de leur première année ?

Une étude de 2011 faite par Miller et Goldman dans les pays industrialisés met en évidence la relation entre mortalité infantile et nombre de doses vaccinales reçues par les enfants durant leur première année. Ces auteurs ont examiné dans 34 pays, pour l'année 2009, d'une part, le taux de mortalité
infantile et, d'autre part, le nombre de doses vaccinales reçues par les enfants au cours de leur première année. Les pays dont le calendrier
vaccinal des enfants comporte le moins de doses vaccinales présentent les taux de mortalité infantile les plus bas. Les pays dont le calendrier vaccinal des enfants
comporte le plus de doses vaccinales présentent les taux de mortalité infantile les plus élevés.

L'industrie pharmaceutique propose de plus en plus de vaccins et, régulièrement, de nouveaux vaccins, ou des doses supplémentaires de vaccin, s'ajoutent aux calendriers vaccinaux des enfants. Quelle influence cela aura-t-il à long terme sur la santé de nos populations ?

Les campagnes de vaccination, les obligations vaccinales mais, peut-être surtout, le désir qu'a tout être humain d'être protégé de la maladie, rendent bien difficile de porter sur les vaccinations un jugement éclairé et serein.

Jean PILETTE
Docteur en médecine
Membre du E.F.V.V. (European Forum for Vaccine Vigilance)

MALADIES INFECTIEUSES ET VACCINS


Back to top
Visit poster’s website
Joseck
Modérateurs

Offline

Joined: 22 Apr 2014
Posts: 999
Localisation: Sospel
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 350
10: 2.83

PostPosted: Wed 8 Oct 2014 - 23:24    Post subject: Les vaccins Reply with quote

Lisez c’est édifiant , ils ont forcés des enfants à se faire vacciner et beaucoup en sont morts ou sont tombés malades … en Inde , Afrique etc …
 
Alors, théorie du complot ?
Ça provient d’un rapport de quatre pages qui a été récemment publié par the Economic Times en Inde … c’est du sérieux !
Ah le gentil bill GATES qui met ses centaines de milliards de $ pour sauver les enfants d’Afrique (dejà il ne dépense que les intérêts de sa fortune …) , n’est qu’un mythe, pire, c’est un mensonge éhonté !  
 
 C’est tout le contraire en fait , ils répandent la mort chez les enfants pauvres, et on a des sources indéniables .
 
Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance
 
Bill Gates face à un procès pour avoir testé sans consentement le vaccin sur des enfants en Inde, il semble que ses crimes contre l’humanité l’ont finalement rattrapé. Un récent rapport publié par Health Impact News a indiqué que la Fondation Gates s’est trouvé face à un procès en cours, en raison d’une enquête qui est menée par la Cour suprême de l’Inde.
Health Impact News a déclaré: 
"Bien que la fraude et la corruption sont révélés sur une base quasi quotidienne maintenant dans l’industrie du vaccin, les grands médias US continue d’ignorer largement ces histoires hors des États-Unis, cependant, les empires de la  vaccination commencent à s’effriter, tout comme les informations provenant des versions anglaises des médias grand public qui sont disponibles sur Internet. 
Un de ces pays est l’Inde, où la Fondation Bill & Melinda Gates et leur empire de vaccins sont sous les feux des projecteurs, une instance contre eux est actuellement en cours d’étude par la Cour suprême de l’Inde ". [1]  L’article de Health Impact News est centré en grande partie sur un rapport de quatre pages qui a été récemment publié par the Economic Times en Inde. 
Désireux d’en savoir plus, j’ai étudié leur histoire et a découvert que l’Organisation mondiale de la Santé, la Fondation Gates et deux organismes financés par eux, le PATH (Programme for Appropriate Technology in Health) et l’Alliance GAVI (Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination), se sont retrouvés sous les feux des projecteurs après une pétition à l’origine soumise à la Cour suprême de l’Inde, par Kalpana Mehta, Nalini Bhanot et le Dr Rukmini Rao en 2012, qui  a finalement été entendue par les tribunaux..
Les pétitionnaires ont déclaré:
"BMGF, PATH et l’OMS ont été criminellement négligents sur des expérimentations de vaccins et leur effet secondaires , sur une population vulnérable, sans instruction et sous-informée  dont les administrateurs scolaires , les étudiants et leurs parents n’ont pas été informés et ont donné leur consentement sans etre éclairés ou conseillés sur les effets indésirables potentiels ou qui doivent être surveillés. » [2]   
Les jeunes filles testées avec des vaccins HPV
L’ Economic Times of India a publié son rapport en Août 2014 Ils ont déclaré que, en 2009, des tests ont été effectués sur 16 000 enfants des écoles de  l’Andhra Pradesh, en Inde, en utilisant le vaccin papillomavirus humain (HPV), le Gardasil.
Selon le rapport rédigé par KP Narayana Kumar, dans le mois de la réception du vaccin, de nombreux enfants sont tombés malades et, en 2010, cinq d’entre eux étaient morts. Deux autres enfants auraient trouvé la mort dans Vadodara, Gujarat, où l’on estime a 14.000 les enfants des tribus  locales qui ont été vaccinés avec une autre marque du vaccin contre le VPH, Cervarix, fabriqué par GlaxoSmitheKline (GSK).
Ce qui est est choquant, c’est que le rapport indique que la plupart des formulaires de consentement utilisés pour vacciner les jeunes filles ont été signés «illégalement», soit par les gardiens des auberges où beaucoup de filles résidaient, ou en utilisant les empreintes digitales de parents analphabètes.
Cette parodie n’a pas été découverte jusqu’à ce qu’une équipe de militants de la santé de l’organisation non gouvernementale SAMA, une organisation spécialisée dans la santé des femmes, a décidé d’enquêter sur ce qui s’était passé.
Selon le rapport, ils ont été choqués de découvrir que un total de 120 filles était malades, souffrant d’une variété de symptômes, y compris "des crises d’épilepsie, de graves maux d’estomac, des maux de tête et des sautes d’humeur."
Cette information est d’autant plus choquante quand vous découvrez que l’organisation qui avait financé de l’étude n’était autre que la Fondation Bill et Melinda Gates, qui a déclaré le projet comme étant une réussite totale.
Kumar a écrit:
"Selon la Fondation Gates, l’OMS, la Fédération internationale de gynécologie et d’obstétrique, et la Fédération des sociétés d’obstétrique et de gynécologie de l’Inde ont tous recommandé la vaccination" à titre préventif , éprouvée et très efficace pour le cancer du col utérin. ‘ Les vaccins  utilisé dans ce projet sont autorisés en Inde et ont été administrées en toute sécurité autour des dizaines de millions de fois dans le monde , ce qui a empêché d’innombrables cas de maladies, de cancer , et la mort », soutient un porte-parole de BMGF dans une réponse envoyée par courriel (voir GAVI et PHFI … ‘"
«Le rôle de BMGF dans le financement des études controversées, cependant, a conduit de nombreux militants de la santé en Inde a exprimer leurs appréhensions. «le BMGF doit assumer l’entière responsabilité parce que ce domaine est financé par eux. C’est également contraire à l’éthique quand les gens qui défendent la cause des vaccins sont les mêmes que ceux qui investissent dans le développement de vaccins », a déclaré V Rukmini Rao, l’un des militants qui ont déposé une pétition devant la Cour suprême dans le cadre des études sur les vaccins contre le VPH. » [3]


La Fondation Gates, l’OMS, le PATH, GAVI, l’UNICEF Derrière les désastres des vaccins au Tchad
En Décembre 2012, dans le petit village de Gouro, au Tchad, en Afrique, située sur le bord du désert du Sahara, cinq cents enfants ont été enfermés dans leur école, menacés que s’ils n’étaient pas d’accord pur être vacciné de force avec un vaccin méningite A , ils n’auraient pas pu poursuivre leurs études.
Ces enfants ont été vaccinés à l’insu de leurs parents. Ce vaccin est un produit sans licence qui en est toujours à ses troisième et quatrième phases de test.
En quelques heures, cent six enfants ont commencé à souffrir de maux de tête, des vomissements, des convulsions incontrôlables sévères et de paralysie. L’attente des enfants pour un médecin a commencé. Ils ont dû attendre une semaine complète pour qu’un médecin  arrive, alors que l’équipe de vaccinateurs avait procédé à la vaccination d’autres dans le village.
Lorsque le médecin est finalement arrivé, il ne pouvait rien faire pour les enfants.L’équipe de vaccinateurs, en voyant ce qui était arrivé, a fui le village dans la peur.
Le rapport original fut reporté  dans un petit journal local appelé La Voix , le seul journal à avoir publié l’histoire originale, a déclaré que quarante enfants ont finalement été transférés dans un hôpital de Faya et envoyés plus tard par avion à deux hôpitaux de N’Djamena, la capitale du Tchad.
Une Enquête gouvernementale Dit que le GAVI est Responsable de multiples Décès
Malgré le fait que la Fondation Gates dit de ses vaccins que c’est  "l’un des meilleurs achats pour la santé mondiale», une enquête gouvernementale au Pakistan a trouvé tout le contraire.
En 2011, l’ Express Tribune a publié un article indiquant que:
"ISLAMABAD: Une enquête du gouvernement a constaté que les vaccins contre la polio pour les enfants financés par l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination sont à l’origine de décès et d’incapacités dans tous les pays régionaux, y compris le Pakistan.
Cette révélation surprenante fait partie d’un rapport d’enquête préparé par la Commission d’inspection du Premier ministre (PMIC) sur le fonctionnement du Programme élargi de vaccination (PEV). Le PMIC, dirigé par Malik Amjad midi, qui a recommandé que le Premier ministre Youssouf Raza Gilani suspende immédiatement l’administration de tous les types de vaccins financés par le GAVI ".
Selon l’ Express Tribune , les principales vaccinations en question étaient le vaccin contre la polio et le vaccin 5-en-1 pentavelent, qui ont été prouvés être responsable de la mort et de l’invalidité d’un certain nombre d’enfants au Pakistan, en Inde, au Sri Lanka, au Bhoutan et au Japon.
Les vaccins ont été financés par l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI) une organisation financée par le Programme de vaccination de la fondation pour enfants Bill et Melinda Gates , la Fédération internationale des associations de fabricants de produits pharmaceutiques, la Fondation Rockefeller, le Fonds (UNICEF) des Nations Unies pour l’enfance, l’ Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la Banque mondiale.
Sur le rapport officiel, l’ Express Tribune, qui l’a examiné en exclusivité,  a déclaré :
"Le rapport indique que,« Les vaccins achetés ne sont pas testés dans les laboratoires afin de confirmer leur efficacité et leur authenticité . Cela laisse place à l’utilisation de vaccins parasites et de contrefaçon. » [7] (souligné dans l’original)
Si cela est vrai, alors une fois de plus la Fondation Gates a été liée à des initiatives de vaccination de masse en utilisant des vaccins non testés,  pratiquant des vaccinations dangereuses.
La Fondation Gates blâmé pour 10 000 décès liés à la vaccination
En 2013, un autre rapport a dénoncé la Fondation Gates et l’Alliance GAVI comme étant responsable de plusieurs décès à l’aide de vaccins non testés sur les enfants du monde en développement.
Le rapport, publié sur le site Occupy corporatism et écrit par Susanne Posel, a déclaré:
"Il a été découvert par le biais d’une enquête, que le GAVI a l’aide d’un vaccin non testé; administrait  ce vaccin dangereux pour les enfants pakistanais , ce qui montre le manque d’empathie associé à ces organisations.
Le GAVI a été blâmé pour la mort de 10 000 enfants au Pakistan quand ils sont venus et ont  administrés des vaccins contre la polio qui ont abouti à des pertes ".
[url:74bd55b088=http://vactruth.com/2014/10/05/bill-gates-vaccine-crimes]http://vactruth.com/2014/10/05/bill-gates-vaccine-crimes[/url:74bd55b088] / resistanceauthentique


http://resistanceauthentique.wordpress.com/2014/10/08/edifiant-vaccins-linde-poursuit-la-fondation-bill-gates/

Following members like this message:
Marine (25/12/14)


Back to top
napo


Offline

Joined: 15 Mar 2014
Posts: 732
Féminin
Point(s): 371
10: -0.03

PostPosted: Thu 9 Oct 2014 - 07:46    Post subject: Les vaccins Reply with quote

Ce que tu écris ne m'étonne pas. J'ai été témoin, en Afrique, de campagnes de vaccination de masse, dans les écoles et sans le consentement des parents.
L'équipe médicale débarque  sans prévenir et vaccine tous les enfants et les adolescents. Je le sais parce qu'une de mes filles a fréquenté un peu l'école à ce moment et elle a bien sur refusé de se faire vacciner. Nous avions chez nous une petite fille africaine qui fréquentait la même école et  qui malgré les contestations de ma fille, a été vaccinée de force sous prétexte que ma fille n'avait pas autorité pour refuser !!! Et eux ????? Ils l'avaient, l'autorité ???
C'est proprement scandaleux !!!!
Je sais aussi que le directeur de cette école a reçu en compensation du matériel scolaire (stylos et cahiers).
Un enfant du quartier est mort subitement après cet événement, d'une otite, soi-disant....

La vérité est un pays sans chemin


Back to top
Joseck
Modérateurs

Offline

Joined: 22 Apr 2014
Posts: 999
Localisation: Sospel
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 350
10: 2.83

PostPosted: Thu 25 Dec 2014 - 15:15    Post subject: Les vaccins Reply with quote

Gardasil : du nouveau… en pire ! http://www.wikistrike.com/2014/12/gardasil-du-nouveau-en-pire.html




« Cette information devrait être diffusée mondialement, à chaque officiel de Santé publique, à chaque représentant du gouvernement, à chaque médecin, à tout le personnel médical, aux Facultés de médecine, aux Professeurs de médecine, aux médecins, aux parents etc. » S.L.
Approbation du Gardasil 9 par la FDA :
malhonnêteté ou stupidité?
Par Norma Erickson, Sanevax, 17 décembre 2014
Il y a malhonnêteté quand les fonctionnaires violent la confiance du public en accomplissant des actes illicites, juridiquement injustifiés ou contraires à la loi. Il y a dysfonctionnement et négligence là où existe le devoir d’agir. La malhonnêteté est un comportement inapproprié. Quand il s’agit de l’approbation récente du Gardasil 9, tous ces cas pourraient peut-être être envisagés.
10 décembre 2014 : La FDA (Food & Drug Administration) américaine a approuvé l’utilisation d’une version censée nouvelle et améliorée du Gardasil qui sera commercialisée sous le nom de Gardasil 9. Selon la lettre d’approbation de la FDA, cette action a été prise  sans consultation du VRBPAC (Comité consultatif pour les vaccins et autres produits biologiques), alors que cet organisme est responsable de l’examen et de l’évaluation des données concernant la sécurité, l’efficacité, et l’utilisation appropriée des vaccins et des produits biologiques connexes.
La lettre d’approbation de la FDA, signée par Marion Gruber, Directrice du Bureau de Recherches et examens concernant les vaccins (CBER), indique la raison pour laquelle l’avis du conseil de rédaction du VRBPAC a été contourné :
« Nous n’avons pas parlé de votre demande au Comité consultatif sur les vaccins et produits biologiques connexes parce que notre examen des informations communiquées dans votre BLA, y compris la conception et les résultats d’études cliniques n’a pas soulevé de préoccupations ou de questions controversées qui auraient pu être d’utilité à la discussion d’un comité consultatif. »
Ainsi donc, le Bureau de Recherches et d’examen concernant les Vaccins,  ainsi que le Comité du Centre d’Evaluation et de Recherche sur les Produits Biologiques (CBER) ont pris sur eux de décider  qu’il n’y avait « pas de préoccupations ou de questions controversées » concernant l’approbation du nouveau Gardasil 9.
Cette division du CBER aurait-elle décidé  qu’une discussion avec le Comité consultatif ne présenterait aucun avantage ?
Selon son propre énoncé de mission, la FDA est « responsable de la protection de la Santé publique. Elle se doit d’assurer la sûreté, l’efficacité et la sécurité des médicaments à usage humain et vétérinaire, des produits biologiques, des dispositifs médicaux, de l’approvisionnement  alimentaire de la nation,  des cosmétiques et des produits qui émettent des radiations. »
La FDA et tous les comités qui lui sont associés, sont constitués de fonctionnaires obligés d’agir dans le meilleur intérêt du public, en particulier lorsqu’il s’agit de questions de santé et de sécurité.
Le fait de contourner les discussions du Comité consultatif concernant la sécurité et l’efficacité potentielles du Gardasil 9 est-il dans le meilleur intérêt du public ou s’agit-il de malhonnêteté (« malfeasance ») d’inaction et/ ou de prévarication (malversation) ?
Les faits au sujet du Gardasil 9
Le CBER  a décidé qu’il n’était pas nécessaire que le VRBPAC examine ou évalue toutes les données relatives à la sécurité, à l’efficacité, ainsi qu’à l’utilisation appropriée du vaccin Gardasil 9 proposé par Merck avant de prendre la décision d’approuver  le vaccin à 9 valences contre le HPV. Cette position est particulièrement inquiétante quand on prend en compte la controverse mondiale qui a trait à la sécurité, l’efficacité et l’utilisation appropriée du Gardasil.
Le projet de notice du Gardasil 9 et la notice du Gardasil actuel constituent une excellente base pour entamer un examen critique. Le tableau ci-dessous énumère à la fois les ingrédients du Gardasil et du Gardasil 9.
GardasilIngrédientsGardasil 9
225 mcgAAHS (aluminum adjuvant)500 mcg
9.56 mcgChlorure de sodium9.56 mcg
78 mcgL-Histidine78 mcg
50 mcgPolysorbate 8050 mcg
35 mcgBorate de sodium35 mcg
<7 mcgProtéines de levure<7 mcg
20 mcgProtéine HPV 6 L130 mcg
40 mcgProtéine HPV 11 L140 mcg
40 mcgProtéine HPV 16 L160 mcg
20 mcgProtéine HPV 18 L140 mcg
 Protéine HPV 31 L120 mcg
 Protéine HPV 33 L120 mcg
 Protéine HPV 45 L120 mcg
 Protéine HPV 52 L120 mcg
 Protéine HPV 58 L120 mcg

Veuillez jeter un coup d’œil sur la première ligne du tableau en partant de la gauche. L’aluminium est une neurotoxine connue. Une recherche rapide sur PubMed pour la toxicité de l’aluminium pour l’homme révèle pas moins de 1652 articles scientifiques revus par des pairs qui ont été publiés sur le sujet. Pourquoi Merck a-t-il plus que doublé la quantité de l’adjuvant aluminium dans le Gardasil 9 ?
Quelles conséquences à long terme sur la santé sont associées à l’injection de 1500 mcg d’aluminium sur une période de moins d’un an à la suite de 3 doses de Gardasil 9 ?
Ce risque augmente-t-il si le Gardasil 9 est injecté en même temps qu’un autre vaccin contenant un adjuvant aluminique ? Si oui, de combien ?
Il est certain que les membres du CBER sont conscients qu’il existe des risques potentiels pour la santé résultant de l’exposition à l’aluminium. Ont-ils discuté de ces risques avant de prendre une décision ?
Pourquoi Merck a-t-il augmenté la quantité de protéines HPVL1 pour trois des types de HPV qui figurent déjà dans la première version du Gardasil  et non pour le 4ème type ? Pourquoi les montants de ces augmentations varient-ils tellement d’un type de HPV à l’autre ?
Existe-t-il des risques potentiels pour la santé qui seraient associés à l’augmentation du montant total de l’antigène (Protéine HPV L1) passant de 120 mcg pour le Gardasil à 240 mcg pour le Gardasil 9 ?
Il ne semble pas y avoir de compte rendu public de la réunion du CBER, de sorte que le grand public – y compris les professionnels de santé qui devront administrer de nouveaux vaccins contre le HPV à leurs patients ne pourront même jamais savoir si ces sujets ont fait l’objet de discussions.
La notice du Gardasil 9 : une bombe !
Les risques potentiels évoqués ci-dessus font pâle figure en comparaison de certaines bombes qui sont larguées dans le reste de la notice du Gardasil 9. Tout professionnel de santé qui lit l’ensemble de la notice et continue à recommander l’utilisation du Gardasil ou du Gardasil 9 ne se soucie nullement de la santé et du bien-être de ses patients.
Bombe # 1 Effets secondaires graves
Selon la FDA, un événement indésirable grave doit correspondre à l’un des critères suivants : décès, mise de la vie en danger, hospitalisation, invalidité ou dommages permanents, anomalie congénitale/ malformation congénitale ou nécessité d’intervention en vue d’éviter un dommage permanent.
Selon la notice du Gardasil 9, le pourcentage suivant d’événements indésirables graves suivants ont été recueillis au cours du suivi (jusqu’à 48 mois) :
POURCENTAGE ET NOMBRE D’EFFETS SECONDAIRES GRAVES
Nombre de doses administréesType de vaccinPourcentage d’effets secondaires gravesNombre d’effets secondaires graves
13 236Gardasil 92.3%305
7 378Gardasil2.5%185

Pour la première fois, Merck a révélé ce qui pourrait bien être proche du véritable taux d’événements indésirables graves dont les gens souffrent après avoir reçu le Gardasil et continueront probablement à souffrir s’ils consentent à utiliser le Gardasil 9. La seule différence, c’est que les taux pourraient être plus élevés si le vaccin est utilisé dans la population générale, tout simplement parce que certains groupes à risque sont exclus de la participation aux essais cliniques, mais pas des programmes habituels de vaccination.
2,3 – 2,5% ne parait pas si terrible à condition que l’on compare des pommes avec des pommes.  Les taux de cancer du col de l’utérus sont toujours présentés par rapport à des groupes de 100.000 personnes. Selon l’information donnée ci-dessus, on peut estimer à 2.300 effets secondaires graves pour 100.000 personnes qui se feraient vacciner avec le Gardasil 9. – Le taux de diagnostics de cancer du col de l’utérus aux Etats-Unis est de 7,9 /100.000.
Quel est l’officiel de santé sain d’esprit qui serait prêt à anticiper 2.300 événements indésirables graves pour tenter de prévenir 7,9 cas de cancer du col de l’utérus ?
Il s’agit aussi de garder à l’esprit que le coût de la vaccination de 100.000 personnes s’élève à environ 30 millions de dollars (100 dollars par injection – 3 injections) Cette somme est bien, bien loin de correspondre au coût du traitement de 2300 événements indésirables graves, ainsi qu’ à la charge que représentent les problèmes émotionnels, physiques et financiers que doivent supporter les familles, sans compter le coût pour la société à la suite d’une perte de productivité.
Bombe # 2  Troubles systémiques auto-immuns
Une maladie auto-immune se produit lorsque le système immunitaire attaque l’organisme et détruit par erreur les tissus sains. Il y a plus de 80 types de maladies auto-immunes. Beaucoup de personnes qui avaient reçu le diagnostic de maladie auto-immune après avoir reçu les vaccins contre le HPV avaient initialement été mal diagnostiquées. On leur avait mis l’étiquette de troubles dépressifs et maladies psychosomatiques.
Ci-dessous, on peut trouver les taux de problèmes médicaux potentiellement indicatifs de troubles auto-immuns  qui se sont manifestés au cours des essais cliniques pour le Gardasil 9 de Merck.
POURCENTAGE ET NOMBRE DE TROUBLES AUTO-IMMUNS SYSTEMIQUES
Nombre de doses administréesType de vaccinPourcentage de maladies auto-immunesNombre de maladies auto-immunes
13 234Gardasil 92,4%321
7 378Gardasil3,3%240

Ainsi, en plus des effets indésirables graves, nous avons 2.400 personnes qui peuvent être atteintes de troubles auto-immuns systémiques. Comment un officiel de la Santé pourrait-il penser que le Gardasil 9 vaut la peine de prendre pareil risque ?
Bombe # 3  Problèmes ayant trait à la grossesse
Selon la notice du Gardasil 9, 1028 femmes auxquelles on avait injecté le Gardasil 9 sont devenues enceintes au cours des essais cliniques, ainsi que 991 femmes qui avaient reçu le Gardasil.  Dans l’ensemble, 14,1% des femmes qui avaient reçu le Gardasil 9 ont souffert d’effets indésirables alors que 17% des femmes qui avaient reçu le Gardasil ont subi le même sort. Au total 313 femmes ont soit perdu leur bébé au cours d’avortements spontanés ou mort fœtale tardive ou ont donné naissance à des enfants présentant des anomalies congénitales.
On a classé séparément les femmes qui sont devenues enceintes au cours des 30 premiers jours ayant fait suite à l’injection et celles qui sont tombées enceintes après ces 30 jours. Voir les tableaux ci-dessous.
FEMMES AYANT RECU LE VACCIN DANS LES 30 JOURS APRES LE DEBUT DE LA GROSSESSE
Nombre de grossessesType de vaccin% avortements spontanés/enfants morts nésBébés perdus
62Gardasil 927,4%17
55Gardasil12,7%7

FEMMES AYANT RECU LE VACCIN PLUS DE 30 JOURS APRES LE DEBUT DE LA GROSSESSE
Nombre de grossessesType de vaccin% avortements spontanés/enfants morts nésBébés perdus
960Gardasil 910,9%105
933Gardasil14,6%136

Note : les chiffres de ces deux tableaux ne s’additionnent pas au nombre total déclaré par Merck dans le premier paragraphe. Ceci s’explique par le fait que dans le groupe des femmes ayant reçu le vaccin plus de 30 jours après le début de la grossesse il y a aussi eu 20 cas d’anomalies congénitales après le Gardasil 9 et 21 cas après le Gardasil.
Merck a indiqué dans la notice : La proportion de résultats indésirables observés correspondait aux résultats concernant les grossesses observés dans la population générale. »
Sauf s’ils parlent d’un autre pays que les Etats-Unis, CECI N’EST PAS VRAI.
Selon la dernière publication du CDC sur la mortalité fœtale, le taux d’avortements spontanés et de morts fœtales aux Etats-Unis est de 6,05/1.000 grossesses ou 0,605% – à peine 10,9% et beaucoup moins que 27,4%. Ces chiffres ne sont certainement pas « conformes aux  résultats observés dans la population générale des Etats-Unis. »
Les fonctionnaires du CBER ne se donneraient-ils même pas la peine de vérifier les « faits » présentés par les fabricants de vaccins quand il s’agit d’évaluer les données ayant trait à la sécurité, à l’efficacité et à l’utilisation appropriée des vaccins ?
Que ces façons de faire soient dues à l’absence d’actions appropriées, soient le résultat de malversations, de paresse ou tout simplement de stupidité n’a plus aucune importance au point où nous en sommes. Il devient évident pour n’importe quel observateur que la FDA ne peut pas ou ne veut pas prendre clairement ses responsabilités pour protéger et préserver la santé et la sécurité des citoyens. Ils ont trompé la confiance du public.
Il n’y a absolument aucune excuse pour exposer des jeunes femmes et des jeunes hommes à pareil niveau de risque pour un vaccin qui n’offre rien d’autre que des promesses de résultats bien loin dans le futur.
Il faut que l’on retire à la FDA cette responsabilité  « d’assurer la sûreté, l’efficacité et la sécurité des vaccins ». Il est tout à fait clair qu’ils ne sont pas à la hauteur de la tâche. Ils n’agissent certainement pas dans le meilleur intérêt du public.
Vous les consommateurs de soins médicaux – nous vous suggérons de ne pas accepter que l’on vous injecte le Gardasil 9 avant que vous et votre médecin ayez lu et discuté ensemble l’entièreté de la notice. Le choix vous appartient. Il s’agit de faire un choix éclairé.


Source : SaneVax


Back to top
Renata


Offline

Joined: 22 Jun 2014
Posts: 393
Féminin
Point(s): 40
10: 0.00

PostPosted: Fri 23 Jan 2015 - 09:24    Post subject: Les vaccins Reply with quote

Les enfants non vaccinés sont en bien meilleure santé

Quote:
La santé des enfants non vaccinés est nettement meilleure que celle des autres.Ce fait, inattendu, est clairement 
établi par l’analyse d’une étude allemande de grande envergure, l’étude Kiggs.

Afin de connaître la santé réelle des enfants allemands, les autorités allemandes ont lancé une étude de vaste envergure, dite « Kiggs », de 2003 à 2006 portant sur 17 461 enfants de 0 à 17 ans. Cette étude approfondie, menée méthodiquement par la plus haute institution de santé allemande, l’institut Robert Koch , a donné lieu à plusieurs publications.
Fait singulier, les autorités n’ont pas pensé à comparer la santé des enfants vaccinés et ceux qui ne le sont pas, alors que ce critère figure en détail dans les données. C’est là que Angelika Kögel-Schauz, mathématicienne et responsable de l’EFI, une association allemande pour l’information sur les vaccins, entre en scène. Elle réussit à se procurer l’intégralité de cette volumineuse étude et se lance dans l’analyse des 20 millions de données pour établir la comparaison de la santé des enfants sur le critère du statut vaccinal, sachant qu’en Allemagne la vaccination n’est pas obligatoire.
L’analyse d’Angelika Kögel-Schauz a fait l’objet d’une émission de télévision sur la chaîne suisse Alpenparlament dont voici un extrait : (Extrait disponible sur le site soucre)
Les enfants non vaccinés ont moitié moins d’allergies que les vaccinés (22,9 contre 10,6 %) pour le rhume des foins on trouve 10,7 contre 2,6 % (4 fois moins), pour l’asthme et les bronchites chroniques 18,4 contre 2,4 % (7 fois moins), pour les neurodermites 13,2 contre 7 %, pour l’herpès 12,8 contre 0,2 % (64 fois moins !) et pour les migraines 2,5 contre 1,1 %.
Il en est de même pour le diabète, les problèmes thyroïdiens, les crises d’épilepsie, l’hyperactivité.
On observe également chez eux moins de scolioses que chez les autres, 5,3 % contre 0,5% (10 fois moins), moins de problèmes de langage, car le besoin d’orthophoniste est de 6,25 contre 2,11 % (7 fois moins).


Source+vidéos sur Agoravox.tv





Back to top
Joseck
Modérateurs

Offline

Joined: 22 Apr 2014
Posts: 999
Localisation: Sospel
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 350
10: 2.83

PostPosted: Fri 23 Jan 2015 - 13:40    Post subject: Les vaccins Reply with quote

NOUVEL échec épique pour le vaccin contre la grippe


Nous voici dans l’hiver 2015. Les responsables américains de la Santé Publique admettent que le vaccin contre la grippe historiquement inefficace est une fois de plus un échec épique. [1, 2]
 
La mesure d’efficacité du vaccin contre la grippe a été évaluée de 0 à 62 pour cent
 
Au cours des trois dernières saisons grippales, le CDC a revendiqué une efficacité globale du vaccin contre la grippe de 47 à 62 pour cent [3], alors que d’autres experts l’ont évaluée de 0 à 7%. [4] D’autres études suggèrent que lorsque les enfants se font vacciner chaque année contre la grippe, cette vaccination peut interférer avec de saines réponses immunitaires et faire en sorte que ces enfants soient  davantage susceptibles d’attraper la grippe au cours de certaines saisons grippales. [5, 6] La littérature médicale indépendante documente que les vaccins contre la grippe n’empêchent pas vraiment la grippe, ses complications [7,8] ou d’autres types de maladies grippales (syndromes grippaux, SG) associées à d’autres types de virus qui provoquent environ 80% de toutes les infections respiratoires ou gastro-intestinales au cours de n’importe quelle saison grippale. [9, 10 ,11 ,12]
 
Aucun américain n’achèterait ou n’accepterait de conduire une voiture dont les freins et la ceinture de sécurité ne fonctionnent que dans la moitié des cas. Les constructeurs automobiles qui vendraient pareil produit défectueux seraient poursuivis devant un tribunal, et à juste titre.


Les Américains forcés de se faire vacciner contre la grippe ou de subir des sanctions


Pourtant, les responsables américains de la Santé publique ont fait passer dans la loi la politique vaccinale contre la grippe. [13, 14] Ils obligent les Américains  à acheter et à utiliser un produit pharmaceutique qui ne marche pas comme annoncé et qui peut provoquer  des dommages cérébraux. [15, 16, 17] Mais nous ne sommes pas autorisés à poursuivre devant les tribunaux les compagnies pharmaceutiques pour les échecs vaccinaux, les dommages cérébraux et les décès. [18]. Beaucoup d’entre nous ont été licenciés, l’accès à l’école, aux soins médicaux ont été refusés à ceux qui ne s’inclinaient pas gentiment pour se faire vacciner chaque année ou pour faire administrer le vaccin à leurs enfants. [19,  20,  21,  22]

La souche dominante A du vaccin ne se trouve PAS dans le vaccin actuel
 
A chaque printemps, les responsables fédéraux de la Santé sélectionnent deux souches A de la grippe (habituellement les sous-types H1N1 et le H3N2) [23] et une ou deux souches de l’influenza B [24] pour les inclure dans les vaccins qui seront distribués à l’automne suivant. En décembre dernier, les responsables du CDC ont tenu une conférence de presse pour informer les Américains qu’ils n’étaient pas au courant au printemps précédent qu’une des souches A du vaccin choisi pour le vaccin de 2014-2015 – le sous-type H3N2 – avait commencé à « dériver ». Il s’avère donc que sous-type génétiquement muté est la souche dominante A de la grippe qui a causé la maladie cette année alors qu’elle n’est pas  dans le vaccin. [25, 26, 27, 28]
 
Certains experts avertissent que le vaccin contre la grippe ne rendra pas les symptômes moins graves


Le résultat: si vous ou votre enfant recevez cette année le vaccin contre la grippe, il ne vous protégera pas du sous-type A qui est le plus commun et qui rend les gens malades. Et maintenant, certains experts de la grippe ont prévenu que les vaccins antigrippaux ne rendront pas les symptômes moins graves si le vaccin ne parvient pas à prévenir l’infection. [29]

Echec du vaccin contre la grippe 2003/2004 : même histoire


Est-ce la première fois que les responsables fédéraux de la Santé ont été conscients que le sous-type de la grippe A, H3N2 ne cesse de muter et est souvent la souche dominante de la grippe qui circule aux Etats-Unis ? Non, ce n’est pas le cas.
 
Revenons quelque peu en arrière et jetons un coup d’œil à l’échec du vaccin contre la grippe saisonnière 2003/2004. Au printemps 2003, les autorités sanitaires fédérales savaient à l’avance que la souche A Panama qu’ils avaient choisie pour le vaccin contre la grippe saisonnière ne correspondait PAS à la souche mutée Fujian qui rendait les gens très malades. Les experts de la grippe avaient dit au comité consultatif sur les vaccins de la FDA (VRBPAC) que deux mutations génétiques de la souche H3N2 provoqueraient vraisemblablement l’échec du vaccin antigrippal si cette souche n’était pas incluse dans le vaccin. [30]
 
En tant que membre consommateur ayant droit de vote à cette réunion du comité de la FDA en mars 2003, je me suis abstenue de voter parce que la souche influenza A recommandée ne correspondait pas à la souche mutée émergente H3N2, et j’ai dit que le public devait être tenu au courant. [31] Comment comprendre la logique du gouvernement qui permet aux compagnies pharmaceutiques de produire un vaccin contre la grippe alors qu’il savait depuis le début que le vaccin serait probablement inefficace ?
 
Eh bien, les fabricants de vaccin ont dit qu’ils ne pourraient pas incorporer le sous-type muté H3N2 dans le vaccin parce qu’ils manqueraient la livraison et l’échéance de commercialisation de l’automne 2003 ! En d’autres termes, il s’agissait de protéger un marché du vaccin contre la grippe de plusieurs milliards de dollars et non d’une publicité correspondant à la vérité.
 
Pour les autorités sanitaires, l’efficacité du vaccin contre la grippe pour la saison 2003/2004 a été de 3% à 14%, situation qui peut être qualifiée d’échec épique. [32]

Echec de la vaccination 2012/2013 : problèmes de fabrication
 
Maintenant, jetons un coup d’œil à la saison grippale 2012/2013, lorsque l’efficacité du vaccin contre la grippe était de 50% et seulement de 41% dans la prévention du sous-type H3N2 qui a causé la plupart des maladies au cours de cette saison. En creusant un peu dans la littérature médicale, on s’aperçoit que le problème du sous-type H3N2 n’était pas dû à une dérive antigénique naturelle comme les responsables du CDC l’ont prétendu cette saison. Non, l’échec du vaccin d’il y a deux ans concernait des mutations dans l’œuf adapté à la souche vaccinale H3N2 utilisée par les compagnies pharmaceutiques pour produire le vaccin. [33]
 
Le Congrès finance  le lancement d’un vaccin agressif contre la grippe pour les Américains
 
Où est l’honnêteté du CDC, qui, main dans la main avec le législateur, a voté pour donner aux agences fédérales et aux compagnies pharmaceutiques des milliards de dollars en vue de produire des vaccins contre la grippe [34, 35, 36, 37, 38, 39] qui sont agressivement imposés à tous les Américains, y compris les nourrissons, les enfants, les femmes enceintes, et les travailleurs dans le domaine des soins de Santé [40, 41, 42, 43], tout en s’appuyant sur une base de preuves pathétiquement pauvre ? [44, 45, 46].
 
Les virus grippaux n’arrêtent pas de muter, les souches vaccinales se répandent
 
Les virus de la grippe qui infectent les humains et les animaux n’arrêtent pas de muter et d’évoluer, de se recombiner entre eux, créant ainsi de nouvelles souches qui se répandent et se transmettent par les fluides corporels, les déchets animaux et humains. [47, 48, 49, 50, 51] Les virus des souches vaccinales de la grippe peuvent aussi se recombiner, [52] particulièrement ceux qui sont répandus et transmis par les enfants et les adultes auxquels on a administré des vaccins contre la grippe à virus vivants [53, 54, 55, 56] , ainsi que par des vaccins à virus vivants expérimentaux créés en laboratoire, mais dont on ne connaît pas les effets sur l’homme, les animaux et l’environnement. [57, 58, 59, 60]
 
Vaccins contre la grippe génétiquement modifiés, des adjuvants à risque. Suivez l’argent !


Et pourtant, des milliards de dollars sont dépensés par le gouvernement et l’industrie pour construire des usines qui vont produire des vaccins contre la grippe génétiquement modifiés qui contiennent de l’ADN d’insectes, d’autres animaux, des protéines étrangères [61, 62, 63, 64, 65] et de nouveaux adjuvants destinés à hyper-stimuler les réponses immunitaires humaines [66, 67, 68, 69, 70]. La croisade irrationnelle pour déjouer les virus de la grippe ne fait qu’augmenter les risques vaccinaux [71] tandis que les échecs vaccinaux continuent de hanter toutes les initiatives axées sur l’argent. [72, 73, 74]

Il faut abroger l’obligation vaccinale contre la grippe, et rendre les entreprises responsables
 
Après des décennies de propagande gouvernementale claironnant les avantages tout en minimisant les risques des vaccins annuels contre la grippe, (de ces vaccins passe-partout de la naissance à la tombe), les recommandations concernant ces vaccins doivent impérieusement être révisées. L’obligation devrait être abrogée et les fabricants de vaccins devraient, devant les tribunaux civils, être tenus responsables des risques et des échecs de la vaccination. 
 
Références :
 
1CDC. Transcript of CDC Telebriefing: Update on Flu Season 2014-2015. Dec. 4, 2014.
 
2  CDC. Situation Update: Summary of Weekly Flu View. Jan. 5, 2015.
 
3CDC. Seasonal Influenza: Past Flu Seasons (2006-2014). Aug. 26, 2013.
 
4Cooper M. DOD Influenza Surveillance and Vaccine Effectiveness. Presentation to FDA Vaccines and Related Biological Products Advisory Committee (Slide 28) Feb. 27, 2014.
 
5Bodewes R, Fraaij PLA, Geelhoed-Mieras MM et al. Annual Vaccination against Influenza Virus Hampers Development of Virus-Specific CD8+ T Cell Immunity in Children. J Virol 2011; 85(22).
 
6The Canadian Press. Flu shot linked to higher incidence of flu in pandemic year. CBCNews Sept. 11, 2012.
 
7Jefferson T, DiPietrantonj C, Rivetti A et al. Vaccines for preventing influenza in health adults. The Cochrane Library July 7, 2010.
 
8Jefferson T., Rivetti A, Di Pietrantonij C et al. Vaccines for preventing influenza in healthy children. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012; Issue 8.
 
9FDA. 94th Meeting of Vaccines and Related Biological Products Advisory Committee Transcript. Feb. 20, 2003.
 
10CDC. Seasonal Influenza Q&A. Aug. 15, 2014.
 
11CDC. 2014-2015 Influenza Season Week 51 Ending December 20, 2014. FluView Weekly U.S. Influenza Surveillance Report Dec. 29, 2014.
 
12Doshi P. Influenza Vaccine Time for a Rethink. JAMA Intern Med 2013; 173(11): 1014-1016.
 
13CDC. State Immunization Requirements for Healthcare Workers and Patients: Immunization Administration Requirements for Influenza. Nov. 19, 2014.
 
14Immunization Action Coalition (IAC). States with Influenza Vaccine Mandates for Childcare Dec. 1, 2010. States of Influenza Vaccine Mandates for Residents in Long Term Care Facilities June 8, 2008.
 
15Machicado JD, Bhagya-Rao B, Davagustto G, McKelvy BJ. Acute Disseminated Encephalomyelitis following seasonal Influenza Vaccination in an Elderly Patient. Clin Vaccine Immunol 2013; 20(9): 1485-1486.
 
16HRSA. National Vaccine Injury Compensation Program Statistics Report for January 2015.
 
17NVIC.org. Flu Vaccine Reaction Leaves Former Nurse a Quadriplegic. Oct. 31, 2011.
 
18BusinessWire Enhanced Online News. National Vaccine Information Center (NVIC) Cites ‘Betrayal’ of Consumers by US Supreme Court Giving Liability Shield to Big Pharma. NVIC Press Release Feb. 23, 2011.
 
19Immunization Action Coalition. Influenza Vaccination Honor Roll: Mandating Influenza Vaccination for Healthcare Personnel. Feb. 6, 2014.
 
20Johns Hopkins. Mandatory Flu Vaccination.
 
21The Inquisitr. New York City to Mandate Flu Shots for PreSchool Children. Oct. 10, 2014.
 
22Shelton DL. Some pediatricians stand for vaccine program: Doctors at certain practices refuse to treat kids when parents refuse immunization schedule. Chicago Tribune July 6, 2011.
 
23Zimmer SM, Burke DS. Historical Perspectives – Emergence of Influenza A (H1N1) Virus. N Eng J Med 2009; 381: 279-285.
 
24CDC. Types of Influenza Viruses. Aug. 19, 2014.
 
25CDC Health Alert Network. CDC Health Advisory Regarding the Potential for Circulation of Drifted Influenza A (H3N2) Viruses. Dec. 3, 2014.
 
26CDC. Transcript of CDC Telebriefing: Update on Flu Season 2014-2015. Dec. 4, 2014.
 
27CDC. How the Flu Virus Can Change: “Drift” and “Shift.” Aug. 19, 2014.
 
28Clancy S. Genetics of Influenza Virus. Nature Education 2008; 1(1): 83.
 
29Roos R. CDC’s flu warning raises questions about vaccine match. CIDRAP Dec. 5, 2014.
 
30Fisher BL. Flu Vaccine: Missing the Mark. NVIC: The Vaccine Reaction Newsletter Spring 2004. 
 
31FDA. Vaccines and Related Biological Products Advisory Committee Meeting Transcript. March 18, 2003.
 
32CDC. Preliminary Assessment of the Effectiveness of the 2003-04 Inactivated Influenza Vaccine – Colorado, December 2003. MMWR Jan. 16, 2004; 52(01): 8-11.
 
33Skowronski DM, Janjou NZ, DeSerres C et al. Influenza Vaccine Effectiveness Associated with Mutations in the Egg Adapted H3N2 Vaccine Strain Not Antigenic Drift in Circulating Viruses. PLOS One Mar. 25, 2014.
 
34Lister S. Pandemic Influenza Appropriations for Public Health Preparedness and Response. Congressional Research Service Jan. 23, 2007.
 
35Homeland Security News Wire. Sanofi Pasteur to open new flu vaccine plant. Aug. 14, 2007.
 
36Roos R. Congress Approves $7.65 billion for pandemic flu response. CIDRAP June 22, 2009.
 
37Palmer E. GSK gets OK for $91M vaccine plant with Texas A&M. Fierce Pharma Manufacturing Mar. 27, 2013.
 
38Palmer E. FDA approves Novartis U.S. vaccine plant it is trying to sell: Feds have invested about $500M into the $1B complex. Fierce Pharma Manufacturing June 16, 2014.
 
39PharmaBix.com. US BARDA extends contract with Protein Sciences to support development of flu vaccines. June 19, 2014.
 
40CDC Division of Media Relations. CDC’s Advisory Committee on Immunization Practices (ACIP) Recommends Universal Annual Influenza Vaccines. CDC Press Release: Feb. 24, 2010.
 
41CDC. Prevention and Control of Seasonal Influenza with Vaccines: Recommendations of the Advisory Committee on Immunization Practices (ACIP) – United States, 2014-15 Influenza Season. MMWR Aug. 15, 2014; 63(32): 691-697.
 
42CDC. Recommended Immunization Schedule for Persons Aged 0 Through 18 Years – United States, 2014.
 
43CDC. 2014 Recommended Immunizations for Adults. Sept. 18, 2014.
 
44Fisher BL. Influenza Deaths: The Hype vs. The Evidence. NVIC Newsletter Oct. 3, 2012. 
 
45LaVigne P. Expert Says Influenza Vaccine Maker Misrepresents Facts. NVIC Newsletter June 25, 2013.
 
46Fisher BL. Vaccination During Pregnancy: Is It Safe? NVIC Newsletter Nov. 9, 2013.
 
47World Health Organization. Influenza. Oct. 2, 2014.
 
48Centers for Disease Control. Transmission of Influenza Viruses from Animals to Humans. Aug. 19, 2014.
 
49Fox M. Virus experiment reminds that flu surprises await. Reuters Feb. 23, 2010.
 
50Bouvier NM, Lowen AC. Animal Models for Influenza Virus Pathogenesis and Transmission. Viruses 2010; 2: 1530-1563.
 
51Fisher BL. The Emerging Risks of Live Virus and Virus Vectored Vaccines: Vaccine Strain Virus Infection, Shedding and Transmission. NVIC.org. Nov. 10, 2014.
 
52He CQ, Han GZ, Wang D et al. Homologous recombination evidence in human and swine influenza A viruses. Virology 2008; 380(1): 12-20.
 
53Stahl S. Health: New CDC Flu Vaccine Recommendation For Young Children. CBS-Philadelphia Sept. 18, 2014.
 
54CDC. Prevention and Control of Seasonal Influenza with Vaccines: Recommendations of the Advisory Committee on Immunization Practices (ACIP) – United States, 2014-15 Influenza Season. MMWR Aug. 15, 2014; 63(32): 691-697.
 
55Ali T, Scott N, Kallas W et al. Detection of Influenza Antigen with Rapid Antibody-Based Tests After Intranasal Influenza Vaccination (FluMist). Clin Infect Dis 2004; 38(5): 760-762.
 
56Suess T., Remschmidt C, Schink S et al. Comparison of Shedding Characteristics of Seasonal Influenza Virus (Sub) Types and Influenza A (H1N1) pdm09; Germany, 2007-2011. PLOS One 2012; 7(12).
 
57Lauring AS, Jones JO, Andino R. Rationalizing the development of live attenuated virus vaccines. Nature Biotech 2010; 28: 573-579. 
 
58Tripp RA, Tompkin SM. Virus Vectored Influenza Vaccines. Viruses 2014; 6: 3055-3079.
 
59Saxena M, Van TTH, Baird FJ et al. Pre-existing immunity against vaccine vector: friend or foe? Microbiol 2013; 159: 1-11.
 
60Myhr AI, Traavik T. Genetically Engineered Virus-Vectored Vaccines – Environmental Risk Assessment and Management Challenges. In: Genetic Engineering – Basics, New Applications and Responsibilities. In Tech 2012.
 
61Fisher BL. Use of Insect Cells for Influenza Vaccine Production. Public Comment at Vaccines & Related Biological Products Advisory Committee Meeting. Nov. 19, 2009. 
 
62Protein Sciences Corp. Flublok (Influenza Vaccine) Package Insert Description. 2013.
 
63Margine I, Luis-Martinez-Gil, Chou Y, Kramer F. Residual Baculovirus in Insect Cell-Derived Influenza Virus-Like Particles Preparation Enhances Immunogenicity. PLOS One 2012; 7(12).
 
64Novartis Vaccines. Flucelvax (Influenza Vaccine) Package Insert. Description March 2014.
 
65Park A. Some people may get a new flu shot that made with dog cells instead of chicken eggs. Time Oct. 30, 2014.
 
66LaVigne P. FDA Approves Experimental H5N1 Bird Flu Vaccine with Reactive AS03 Adjuvant for U.S. Stockpiles. NVIC Newsletter Dec. 9, 2013.
 
67Tetsutani K, Ishi KJ. Adjuvants in influenza vaccines. Vaccine 2012; 30(52): 7658-7661.
 
68Vano M, Taccone M, Caccin P et al. The adjuvant MF59 induces ATP release from muscle that potentiates responses to vaccination. Proc Natl Acad Sci USA 2013; 110(52): 21095-21100.
 
69Taylor NP. Narcolepsy link to GSK vaccine raises doubts about next-gen adjuvants. Fierce Vaccines Mar. 11, 2013.
 
70Ahmed SS, Schur PH, MacDonald NE, Steinman L. Narcolepsy, 2009 A(H1N1) pandemic influenza, and pandemic influenza vaccinations: What is known and unknown about the neurological disorder, the role for autoimmunity and vaccine adjuvants. Journal of Autoimmunity May 2014; 1-11.
 
71Khan AS. Investigating Viruses in Cells Used to Make Vaccines and Evaluating the Potential Threat Posed by Transmission of Viruses to Humans. FDA May 15, 2013.
 
72PR Newswire. Market Forecast: Seasonal Influenza Vaccines Sept. 2, 2012.
 
73True JM. Succeeding in the Global Vaccines Market. Capgemini Consulting Aug. 6, 2013.
 
74Yahoo Finance. Pharma Point: Seasonal Influenza Vaccines: Global Drug Forecast and Market Analysis to 2022: Event Driven Update. PR Newswire Feb. 26, 2014.
 
Source : NVIC
 
Commentaires :
 
Dr Donna J. Hinders
Merci pour votre information régulière et mises à jour que j’apprécie énormément.
Ce qui me préoccupe à propos de cet article traitant des échecs vaccinaux – c’est qu’il existe une présupposition que les vaccins contre la grippe peuvent parfois être efficaces. Ils ne le sont pas ; ils ne marchent pas. Point final. Ils ne font qu’empoisonner et perturber les fonctions du cerveau et du système immunitaire […] Dr J. Hinders


Lisa Smith
Je vous remercie de dire la vérité au sujet du vaccin contre la grippe.-  9 ans après que le vaccin m’ait pratiquement tuée, je suis toujours en train de suivre des thérapies physiques, de la chirurgie pour mes tendons. Si j’avais attrapé la grippe j’aurais été malade pendant 14 jours au maximum. Pendant 9 ans, j’ai tout essayé pour me rétablir de ce vaccin, et tout cela m’a coûté plus de 500.000 dollars. 
 
Sharon
 
Pour avoir dû endurer les dommages provoqués par un vaccin obligatoire, j’ai connu l’enfer pendant cinq ans et demi. Ça m’a coûté énormément d’argent. […]


Source: http://www.initiativecitoyenne.be/article-nouvel-echec-epique-du-vaccin-con…


Back to top
Renata


Offline

Joined: 22 Jun 2014
Posts: 393
Féminin
Point(s): 40
10: 0.00

PostPosted: Fri 23 Jan 2015 - 13:46    Post subject: Les vaccins Reply with quote

Quote:
Lisa Smith 
Je vous remercie de dire la vérité au sujet du vaccin contre la grippe.-  9 ans après que le vaccin m’ait pratiquement tuée, je suis toujours en train de suivre des thérapies physiques, de la chirurgie pour mes tendons. Si j’avais attrapé la grippe j’aurais été malade pendant 14 jours au maximum. Pendant 9 ans, j’ai tout essayé pour me rétablir de ce vaccin, et tout cela m’a coûté plus de 500.000 dollars.  




Mon frère, lui, malheureusement, est décédé des effets secondaires du vaccin... 


Back to top
aja777


Offline

Joined: 18 Apr 2014
Posts: 1,516
Masculin
Point(s): 383
10: -0.04

PostPosted: Sat 24 Jan 2015 - 10:38    Post subject: Les vaccins Reply with quote

Les juges indiens veulent des réponses après la mort d’enfants dans des essais d’un vaccin contre le cancer du col de l’utérus
Publié le 23 Janvier 2015


D’après Gethin Chamberlain, Indore, Inde pour MailonlineDes filles d’une communauté tribale ont reçu des vaccins contre le cancer du col de l’utérus pendant le procès.
* Ce sont les vaccins Gardasil de Merck et le Cervarix qui ont été administrés aux enfants.
* Les requérants ont demandé aux juges d’enquêter sur les essais du nouveau Gardasil 9.
* Les vaccins ont prétendument provoqué des effets secondaires chez des enfants dont certains avaient à peine 9 ans.
* L’enquête prétend que les enfants ont été utilisés comme cobayes humains involontaires
* La Cour Suprême de l’Inde a donné un mois au gouvernement pour fournir les réponses nécessaires.
 
Les juges de la Cour Suprême de l’Inde ont demandé des réponses après que des enfants soient morts au cours d’essais sur le vaccin controversé contre le HPV
 
Les vaccins reçus par les jeunes-filles proviennent des compagnies pharmaceutiques suivante: le Gardasil de Merck et le Cervarix de GlaxoSmithKline.
 
Dans beaucoup de pays, y compris le Royaume-Uni et les Etats-Unis, ces vaccins ont été administrés pour assurer la protection contre les papillomavirus humains qui constituent une des principales causes du cancer du col utérin.
 
Le tribunal indien  a été informé hier que des militants  prétendent que l’étude – financée par la Fondation Bill & Melinda Gates – n’a pas réussi à obtenir le consentement éclairé des enfants ou de leurs parents.
 
Ils disent  qu’une « étude » réalisée pour la fondation par une organisation américaine était en fait un essai illégal de drogues.
 

Aman Dhawan, 16 ans était ignorant. Il est l’un des nombreux jeunes qui ont participé à l’essai sans savoir qu’ils s’étaient engagés à tester le nouveau vaccin Gardasil 9 destiné à prévenir le cancer du col utérin.
 
« Cobaye » : Sana Ansari (19), son frère Mazhar et sa sœur Asiya ont tous été enrôlés dans l’essai du vaccin Gardasil 9 – Sana et sa famille expliquent qu’ils n’avaient pas la moindre idée qu’elle allait tester un médicament.
 
Les pétitionnaires ont également demandé aux juges de se pencher sur la façon dont les essais ont été menés pour le nouveau vaccin de Merck, le Gardasil 9.
 
Une enquête « MailOnline » qui a été publiée au début du mois  a révélé qu’il existait des plaintes au sujet d’enfants dont certains avaient à peine 9 ans, et qui souffraient d’effets secondaires après avoir été utilisés comme cobayes humains involontaires pour un nouveau médicament.
 
Le Gardasil 9 qui devrait rapporter £ 1,2 milliards par an a déjà été approuvé pour être utilisé aux Etats-Unis, et pourrait être disponible au Royaume-Uni plus tard dans l’année.
 
Lors d’une audience de la Cour Suprême de l’Inde à Delhi, les juges ont exprimé leur frustration par rapport au fait que le gouvernement du pays n’avait pas fourni des réponses par rapport à ce qui s’était passé durant les premiers essais des tout premiers vaccins Gardasil et Cervarix
 
Ils ont donné un mois au gouvernement pour expliquer quelles mesures avaient été prises pour obtenir le consentement des personnes participant aux essais.
 
Ils voulaient savoir s’il y avait eu un suivi des jeunes-filles pour pouvoir se rendre compte si certaines avaient souffert  de conséquences néfastes pour leur santé.
 
Les juges ont également ordonné au gouvernement de produire un avis sur la question de responsabilité et d’indemnisation.
 
Effets secondaires : Aman Dhawan, 16 ans, habitant Indore, a perdu du poids et de la force après avoir été enrôlé dans l’essai sur le Gardasil 9. sans savoir à quoi il s’était véritablement engagé.
 
Les avocats des militants qui ont porté l’affaire en justice ont déclaré être heureux que, pour la première fois, les notions de responsabilité et d’indemnisation des victimes avaient été envisagées par le tribunal.
 
« C’est un développement très encourageant de constater que les juges sont maintenant en train de discuter de la responsabilité, et pas seulement de la responsabilité, mais aussi de rémunération. Le ton de la séance d’aujourd’hui a été très positif pour nous, car il est clair pour toutes les parties, y compris pour les rapports du gouvernement qu’il y a eu, au mieux de graves irrégularités, et au pire de flagrantes violations des droits humains fondamentaux. » a expliqué Kerry Mc Broom, un des avocats.
 
Une enquête menée par une commission parlementaire indienne avait précédemment conclu que les essais représentaient une violation grave de la confiance et de l’éthique médicales équivalant à de la maltraitance d’enfants, ainsi qu’à « une violation claire et nette des droits de l’homme par rapport à des enfants et adolescentes. »
 
Le rapport du comité a précisé qu’il avait été bien établi que les essais cliniques de vaccins avaient été effectués « sous prétexte de projet d’observation/démonstration » en violation de toutes les lois et règlementations fixées par le gouvernement pour ces essais.
 
Le groupe accusé de procéder à l’essai sous le prétexte d’effectuer une étude universitaire – PATH – a dit qu’il « était en profond désaccord avec les constatations, les conclusions et le ton du rapport publié, ainsi qu’à son mépris pour les preuves et les faits. »
 
Mazhar Ansari, 18 ans, a reçu une injection. Il a été enrôlé dans l’essai de Merck sur le nouveau vaccin Gardasil 9
 
Hier au tribunal, un collège de juges dirigé par le juge Dipak Misra a critiqué le gouvernement indien pour ne pas avoir agi à la suite du rapport du Comité.
 
« Que la santé des personnes soit préservée devrait être la préoccupation du gouvernement », ont-ils déclaré.
 
« Il ne s’agit pas d’abandonner cette affaire aux tribunaux. C’est au gouvernement à trouver les moyens. »
 
«  Si le comité parlementaire avait fait ce qu’il fallait, il devenait obligatoire pour le pouvoir exécutif de prendre les mesures qui s’imposaient en fonction de ce rapport. » [...]
 
Merck et GSK ont tous deux reçu l’ordre de répondre aux allégations des militants.
Au cours de l’audience d’hier, Merck a fourni un document en six volumes comprenant près de 2000 pages de preuves – mais GSK n’avait jusqu’à présent pas répondu.
 
Les deux compagnies ont nié toute malversation. Hier au tribunal, les juges ont aussi entendu les avocats de PATH – le groupe américain qui avait organisé « l’étude ». Ils ont souligné que les vaccins étaient sûrs et que les vaccinations avaient été réalisées dans l’intérêt de la santé publique. […]
 
L’enquête de MailOnline sur le Gardasil 9 a révélé que plusieurs enfants qui avaient participé à ces essais ont affirmé avoir souffert de différents problèmes, y compris la perte de poids, la fatigue, des étourdissements et des problèmes menstruels.
 
Ces enfants, ainsi que leurs parents ont maintenu qu’ils n’ont pas donné leur consentement éclairé et qu’ils ne savaient pas qu’ils prenaient part à un essai sur un médicament non encore (suffisamment) testé.
 
Aman Dhawan (16 ans) qui vit dans le bidonville de Pancham Ki Phel de la ville d’Indore a participé à cet essai.
 
Sa famille déclare qu’on les a informés qu’il s’agissait d’un nouveau médicament susceptible d’empêcher toute une série de maladies, y compris le paludisme.
 
Mais Aman déclare qu’après avoir reçu le vaccin, il a commencé à voir des changements dans son corps : il a perdu du poids et de la force.*
 

 
Source : DailyMail



  http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2015/01/les-juges-indiens-veulent-d…




>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?


Back to top
Visit poster’s website
f.didier
Guest

Offline




PostPosted: Sat 24 Jan 2015 - 11:36    Post subject: Les vaccins Reply with quote

Ajja777, tu te rends bien compte de la connerie que dis ce pseudo reportage ???
Je te cite juste une ligne, et tu vas comprendre de suite que c'est des conneries :


 
Quote:
 Aman Dhawan, 16 ans était ignorant. Il est l’un des nombreux jeunes qui ont participé à l’essai sans savoir qu’ils s’étaient engagés à tester le nouveau vaccin Gardasil 9 destiné à prévenir le cancer du col utérin.
Effets secondaires : Aman Dhawan, 16 ans, habitant Indore, a perdu du poids et de la force après avoir été enrôlé dans l’essai sur le Gardasil 9. sans savoir à quoi il s’était véritablement engagé.

Donc, des scientifiques donnent un vaccins contre le cancer du col de l’utérus a DES HOMMES !!!!!!!!!!!!!
C'est sur qu'il va etre positif leurs tests, vu qu'un homme a quand même peu de risque d'avoir un cancer du col de l’utérus.
Following members like this message:
Renata (24/01/15), napo (24/01/15)


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    OnNousCacheTout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
->
Santé, bien-être, alimentation, vaccinations, scandales médicaux
All times are GMT + 2 Hours
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 3 of 7

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group