OnNousCacheTout  " LE FORUM " Forum Index

OnNousCacheTout " LE FORUM "
Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 



  
Inscrivez-vous , pour poster et re poster , donner vos avis , ici vous ne serez pas maudits
Crash de l’A320 de la Germanwings
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Post new topic   Reply to topic    OnNousCacheTout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Notre société
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Webmaster1



Joined: 11 Mar 2014
Posts: 6,772

PostPosted: Thu 26 Mar 2015 - 13:12    Post subject: Crash de l’A320 de la Germanwings Reply with quote

Previous post review:

Crash A320: un spécialiste accuse le BEA de dissimulation




Les fuites dans l'enquête sur le crash de l'A320 ne sont "pas surprenantes", juge le spécialiste aéronautique Michel Polacco. Il déplore que le Bureau d'enquêtes et d'analyses fasse de la rétention d'informations, "alors que l'information, ça ne se retient pas", explique-t-il sur BFMTV.




"Malheureusement, c'est devenu habituel", a souligné Michel Polacco, journaliste spécialiste en aéronautique, au micro de BFMTV au lendemain de fuites dans la presse sur le contenu de l'enregistrement de la boîte noire analysée par les enquêteurs après le crash de l'A320 mardi.

Mercredi, en dépit du silence du directeur du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) Rémi Jouty sur ce point en conférence de presse, une source a révélé au New York Times qu'après un début de vol habituel, l'un des deux pilotes de l'Airbus de Germanwings a quitté le cockpit et s'est retrouvé coincé derrière la porte pendant la chute de l'appareil.

"Le BEA est toujours incité à en dire un minimum"

"On a pu voir ça sur les dernières grandes catastrophes qui ont été traitées en France. On a une fâcheuse tendance à retenir l'information, et vous savez que l'information ça ne se retient pas", a poursuivi Michel Polacco. "J'étais à peu près sûr que dans la nuit ou aujourd'hui on entendrait ce que le BEA ne voulait pas nous dire hier, et dont on pouvait deviner qu'il avait des choses à dire. Ça n'est pas très surprenant", a-t-il commenté.

"On est dans un système un peu bizarre où le système de fonctionnaires du BEA, qui dépend du ministère des Transports, est toujours incité à en dire un minimum pour pouvoir laisser la place aux politiques qui de leur côté peuvent s'exprimer", a expliqué l'expert. "Cette fois-ci, ils ont été pris de cours par quelqu'un d'autre, par une autre fuite".

La conférence de presse du BEA, "une farce"


L'enquête part "mal", a reconnu Michel Polacco. "Mais que voulez-vous, le système fonctionne comme ça, et personne ne sait le réformer", a-t-il déploré. "Depuis quelques années, on a vu que les ministres voulaient absolument reprendre la main (...) et garder la primauté de la diffusion des informations importantes et exclusives. Ça leur permet de se mettre en valeur dans les médias".

"Donc vous avez pu voir depuis deux jours ce ballet incroyable de politiciens qui donnent des avis sur tout", a encore dénoncé le journaliste, "et puis cette conférence de presse hier qui est une véritable farce". Et le journaliste d'appeler le BEA à diffuser "ces informations factuelles": "c'est dans ses statuts !".

http://www.bfmtv.com/societe/crash-de-l-a320-les-rates-de-l-enquete-871689.…

Alors ces fuites d'infos amèneraient-elles un malaise ?

Quote:
Le New York Times affirme tenir ses informations d'un militaire qui participe aux investigations. Et ce que détaille le quotidien américain est très troublant. Pendant la première partie du vol, les conversations enregistrées dans le cockpit sont banales, détendues, sans la manifestation de la moindre inquiétude. Puis un des pilotes quitte le cockpit avant que l'appareil n'amorce sa descente fatale. Et quand il essaie d'y retourner, il lui est impossible de rentrer dans la cabine de pilotage. Il frappe doucement à la porte, puis on l'entend cogner plus fort selon cet enquêteur et il n'y a jamais aucune réponse. Il y aurait donc eu un seul pilote au moment de la catastrophe. Un homme qui n'aurait pas pu ou pas voulu ouvrir cette porte d'accès au cockpit.

Selon une source proche de l'enquête citée par l'AFP, "au début du vol, on entend l'équipage parler normalement puis on entend le bruit d'un des sièges qui recule, une porte qui s'ouvre et se referme, des bruits indiquant qu'on retape à la porte et il n'y a plus de conversation à ce moment-là jusqu'au crash."


Pas de confirmation du BEA

Le New York Times ajoute que le Bureau d'enquêtes et d'analyses n'a pas souhaité commenter ces informations qui sont accueillies avec beaucoup de prudence par les spécialistes aéronautiques de France Info, Frédéric Béniada et Gérard Feldzer.
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Thu 26 Mar 2015 - 13:12    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
napo


Offline

Joined: 15 Mar 2014
Posts: 732
Féminin
Point(s): 371
10: -0.03

PostPosted: Thu 26 Mar 2015 - 13:39    Post subject: Crash de l’A320 de la Germanwings Reply with quote

Renata wrote:
Le copilote de l'Airbus de Germanwings avait été engagé «en septembre 2013» par la compagnie aérienne et comptait 630 heures de vol, a indiqué jeudi le groupe Lufthansa à l'AFP.


Mouais....marrant, tiens, pourquoi justement 6+3+0 ?


J'ai un cousin qui est pilote et qui a donc été co-pilote. Avant d'être co-pilote attitré, il en a pris des heures de vol dans les dents. Vous croyez qu'on met n'importe qui au commande d'un appareil aussi cher et qui transporte des passagers ? Ces mecs sont super entraînés.
Ceci n'est donc pas un argument valable.


Quant à cette histoire de porte verrouillée, nous n'avons aucun moyen de vérifier si c'est vrai.
Ça m'étonne qu'on ne nous ait pas encore sorti une histoire de passeport ou de fausse identité mais ça peut toujours venir.... 

La vérité est un pays sans chemin


Back to top
Joseck
Modérateurs

Offline

Joined: 22 Apr 2014
Posts: 1,003
Localisation: Sospel
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 350
10: 2.88

PostPosted: Thu 26 Mar 2015 - 13:50    Post subject: Crash de l’A320 de la Germanwings Reply with quote

Sur les trois américains décédés lors du crash, deux travaillaient pour les satellites du Pentagone, affirme le journal NewOK, une information à considérer puisque les USA via le New York Times ont révélé qu'une personne (pilote ou co-pilote ?) s'était retrouvée à l'extérieur du cock-pit, enfermée, l'un des pilotes ayant locké la porte.

Autre élément qui n'est n'est pas rapporté par les médias, un avion de chasse français aurait suivi l'avion très brièvement, selon un média anglais.

Enfin, le BEA dépend du Ministère de transports, l'impartialité de l'enquête n'est donc pas totale, sur ce, la conférence inutile d'hier pourrait avoir été décidée au sommet de l'Etat. Une nouvelle conférence en fin de matinée devrait obliger le Bureau Enquête Analyse à davantage communiquer, en premier, à confirmer ou infirmer les récentes révélations.



Joseph Kirchner pour WikiStrike
Following members like this message:
aja777 (26/03/15)


Back to top
Webmaster1
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 6,772
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 4.01

PostPosted: Thu 26 Mar 2015 - 13:58    Post subject: Crash de l’A320 de la Germanwings Reply with quote

L'info vient de tomber, le copilote a sciemment crashé l'avion, il était parfaitement conscient, les victimes se sont rendu compte de la fin inévitable et ont crié juste avant le crash!

Il est dit qu'il s'appelait Andréas sur certains sites d'infos, né en Allemagne, prénom grec non ? attendons l'enquête qui va être déclenchée sur cet homme.



Suicide de pilotes d'avions, en 20 ans, moins d’une dizaine de cas ont ainsi été recensés. Voici les plus marquants :


► 1999 : "J'ai pris ma décision maintenant"...
En octobre 1999, le vol 990 de la compagnie Egyptair s'écrase dans l'océan Atlantique avec 217 personnes à bord. L’analyse des boîtes noires montrera que le pilote a provoqué l'accident et a déclaré peu avant le crash : "J'ai pris ma décision maintenant. Je remets ma foi dans les mains de Dieu".

► 1997 : le pilote criblé de dettes
Autre crash délibérément provoqué par le pilote : celui du vol Silkair 185 reliant Jakarta à Singapour. Le 19 décembre 1997, l’appareil, un Boeing 737, s'écrase en Indonésie, faisant 104 morts. Après des semaines d’enquête, et malgré des boîtes noires inutiles – elles ont été débranchées peu avant le piqué de l’avion –, les experts concluent à un suicide. Motif invoqué par le bureau américain : le pilote avait d’importantes dettes. Une explication contestée, toutefois, par le bureau d'enquête indonésien.

► 1994 : le pilote fait piquer l'avion dans l’Atlas
Le 21 août 1994, un avion ATR-42 de la Royal Air Maroc s’écrase dans les montagnes de l’Atlas, peu de temps après avoir décollé d’Agadir, faisant 44 morts. L’enquête conclura, ici aussi, à un suicide du pilote : celui-ci aurait en effet volontairement déconnecté le pilotage automatique et repris les commandes pour s’écraser sur le sol.


Back to top
Visit poster’s website
patodadibu


Offline

Joined: 16 Sep 2014
Posts: 268
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Point(s): 566
10: 0.00

PostPosted: Thu 26 Mar 2015 - 15:40    Post subject: Crash de l’A320 de la Germanwings Reply with quote

hem ...


Le joystick a 3 positions permet de verrouiller la porte pendant 5 mn.


Toutefois après basculement et maintien sur la position "lock" , la porte est verrouillée: mais SI le digicode extérieur est utilisé pour entrer le code, la porte est déverrouillée au bout de 30 secondes.


C'est le système en vigueur sur l'airbus semble t'il. Le pilote doit connaitre le code. Si il l'oublie il reste la possibilité de la clé manuelle détenue par le chef de bord.


Question: pourquoi le pilote resté à l'extérieur n'a t'il pas pu saisir le code au digicode  après avoir constaté que la porte était verouillée ?


* Pourquoi le chef de cabine n'a t'il pas utilisé la clé en sa possession ?


* Comment fait on pour by passer l'électromécanique de verouillage de porte de cockpit sur l'Airbus a320 et fermer les * * de l'intérieur ??


http://www.sciencesetavenir.fr/decryptage/20150326.OBS5669/comment-se-verro…


(on nous cache tout)
Following members like this message:
aja777 (26/03/15), napo (26/03/15)


Back to top
René
Modérateurs

Offline

Joined: 13 Mar 2014
Posts: 1,392
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243
10: 3.67

PostPosted: Thu 26 Mar 2015 - 18:18    Post subject: Crash de l’A320 de la Germanwings Reply with quote

Marine wrote:
Non parce que celui qui reste dans le cockpit peut verrouiller la porte de l'intérieur. Et dans ce cas le code ne fonctionne plus.
C'est vrai, alors il faut changer les circuits car il est illogique que le petit chaperon rouge demande au loup
comment entrer: " - Tire la chevillette, et la bobinette cherra."

Donc :

-  remplacer le code par la reconnaissance faciale / digitale / iris ou puce cutanée
- + capteurs de pression au sol très localisés, pour éviter l'intrusion simultanée d'un terrorriste.
L'homme n'est pas assez fiable, tout doit être électronique, ce qui à terme pose le problème de la liberté,
ce qui est d'ailleurs déjà le cas.

--- -------- --------------------- ------
L'homme ne peut saisir la totalité puisqu'il est à l'intérieur de cette totalité. Karl Jaspers


Back to top
Visit poster’s website
Renata


Offline

Joined: 22 Jun 2014
Posts: 393
Féminin
Point(s): 40
10: 0.00

PostPosted: Thu 26 Mar 2015 - 18:40    Post subject: Crash de l’A320 de la Germanwings Reply with quote

Le récit des dernières minutes à bord du vol 4U9525


C’est un récit précieux pour les familles des victimes. Celui des derniers instants qu’ont vécus leurs proches qui se trouvaient à bord de l’A320 de Germanwings quand il s’est écrasé mardi dans les Alpes. Grâce à l’enregistrement audio extrait de l’une des boîtes noires de l’appareil, on est en mesure, ce jeudi, de connaître ce récit.


Il est 10h quand le vol 4U9525 quitte l’aéroport de Barcelone direction Düsseldorf. Il a quelques minutes de retard. A bord se trouvent seize lycéens de retour d’un échange scolaire, un couple de jeunes mariés, deux chanteurs d’opéra… En tout, 144 passagers, quatre hôtesses et stewards, un commandant de bord et le copilote, Andreas Lubitz.


«Andreas, ouvre cette porte»
Moins d’une demi-heure plus tard, l’avion atteint son altitude de croisière. Dans le cockpit, les pilotes «échangent de façon enjouée, courtoise, comme deux pilotes normaux au cours d’un vol», détaille le procureur de la République Brice Robin. Vers 10h30, trêve de palabres, les deux hommes passent en revue la procédure vue de l’atterrissage. Changement d’ambiance: le copilote n’est plus enjoué, et répond à chaque fois de façon «laconique», selon Brice Robin. «Ce ton laconique peut laisser croire qu’à ce moment-là, il sait déjà ce qu’il va faire», estime un pilote de ligne joint par 20 Minutes. Un tout dernier message est envoyé au centre de contrôle: «Direct Irmar, merci 18G», dit l’un des deux hommes dans le cockpit, signifiant qu’il accuse réception de la consigne de vol du centre de contrôle. «Un message de routine», souligne le BEA.
A lire: Qui est Andreas Lubitz, aux commandes au moment du crash?
Cette formalité accomplie, le commandant de bord demande à son copilote de prendre les commandes, se lève, et quitte la cabine de pilotage «vraisemblablement pour satisfaire un besoin naturel», précise Brice Robin. Andreas Lubitz se retrouve seul dans le cockpit. Mais un pilote ne reste jamais seul plus de quelques minutes, et le commandant ne va pas tarder à revenir. C’est immédiatement que le copilote actionne la descente de l’appareil –une action «qui ne peut être que volontaire», selon le procureur.
Le commandant de bord revient. Via l’interphone et la vidéosurveillance situés près de la porte du cockpit, il se signale au copilote et lui demande d’ouvrir. Pas de réponse. «Andreas, ouvre cette porte», ordonne-t-il. En vain. De l’autre côté de la porte, l’enregistreur audio de la boîte noire entend un homme respirer: Andreas Lubitz est bien vivant, mais il ne dit rien. Il ne réagit pas plus quand la tour de contrôle de Marseille, détectant sur ses radars l’avion qui descend, ordonne de faire le code de détresse.


Comment verrouille-t-on un cockpit?
«Les cris interviennent dans les derniers instants»
Les minutes passent. A Marseille, les contrôleurs demandent à d’autres avions de faire relais-radio pour contacter l’A320. En vain. Dans l’avion, le commandant de bord se fait plus insistant, tambourinant contre la porte. On imagine qu’il tente d’entrer le code d’urgence permettant de déverrouiller la porte du cockpit, prévu au cas où le pilote resté à l’intérieur serait inconscient. Mais Andreas Lubitz est bien conscient, et il empêche toute ouverture du cockpit. L’avion poursuit sa descente. En huit minutes, il passera de 12.000m à 2.000m d’altitude: la descente est franche, mais pas en piqué, sans doute les passagers ne s’en inquiètent-ils pas encore.
C’est alors que les alarmes s’enclenchent, signalant la proximité du sol. Le commandant de bord essaie maintenant de défoncer la porte en donnant de grands coups dedans. Peine perdue: elle est blindée, et bien verrouillée. A l’intérieur du cockpit, on entend toujours le copilote respirer. Il ne dit rien. En cabine, on s’est rendu compte de l’altitude, de la chute, que quelque chose ne va pas, que l’on va s’écraser. «Les cris interviennent dans les derniers instants», décrit Brice Robin. Un premier choc survient vers 10h40. «L’avion a vraisemblablement glissé sur un talus, sur une pente», dit le procureur. Avant de percuter la montagne, à plus de 700 km/h. Sous la violence de l’impact, l’avion explose littéralement. «La mort a été instantanée.»


Source : http://www.20minutes.fr/societe/1572455-20150326-video-crash-avion-a320-recit-dernieres-minutes-bord
Following members like this message:
Webmaster1 (26/03/15)


Back to top
Renata


Offline

Joined: 22 Jun 2014
Posts: 393
Féminin
Point(s): 40
10: 0.00

PostPosted: Thu 26 Mar 2015 - 20:16    Post subject: Crash de l’A320 de la Germanwings Reply with quote

En annonçant ce jeudi que le copilote de l’A320 de Germanwings s’était délibérément enfermé seul dans le cockpit pour crasher son appareil dans les Alpes,«le procureur a allumé une bombe», estime un pilote d’Air France joint par 20 Minutes. «Et si on apprend que c’est un attentat-suicide, ce serait une double bombe. Dans tous les cas, il y aura des conséquences. Pour les pilotes et les compagnies, ça risque de devenir infernal.»
Car si, depuis le 11-Septembre, le cockpit est devenu une véritable forteresse pour protéger les pilotes de toute attaque, rien ne protège les passagers des pilotes eux-mêmes. En l’état actuel du règlement, si un commandant de bord ou son copilote veut écraser son avion, «on ne peut pas le combattre», indique ce pilote.


Les toilettes, ce cas de force majeure
Quel est-il, ce règlement? Chez nous, il est déterminé par l’Agence européenne de la sécurité aérienne, qui dicte le socle commun de consignes de sécurité suivies par les compagnies placées sous sa juridiction. Il n'impose pas la présence d'un membre de l'équipage lorsque l'un des pilotes quitte le cockpit, mais stipule que ces derniers demeurent à leur poste tout au long du vol, sauf cas de force majeure. Ainsi, pour avoir à boire, à manger, ou communiquer avec le personnel de bord, les pilotes appellent hôtesses et stewards dans le cockpit pour éviter de se déplacer.
Le problème, c’est que ce «cas de force majeure» peut n’être qu’une envie d’aller aux toilettes. Et dans ce cas, le pilote restant se retrouve seul dans le cockpit. «Il ne reste jamais seul longtemps», nuance notre pilote, mais face à un individu déterminé à mourir, quelques secondes suffisent pour s’enfermer seul dans le cockpit.
Face à ce risque, le pilote joint par 20 Minutes redoute un arsenal de nouvelles mesures qui pourront être prises: «Fliquer les pilotes», les soumettre à une enquête de personnalité, évaluer leur santé mentale au-delà de la simple visite médicale annuelle déjà prévue. Ou bien «installer un marshal dans le cockpit, comme sur certains vols américains». Ou encore, «revenir à un équipage à trois pilotes», pour qu’au moins deux soient en permanence présents dans le cockpit.

Réunions et nouvelles réglementations
C’est cette dernière proposition qu’ont d’ores et déjà choisie quatre compagnies aériennes ce jeudi: la canadienne AirTransat, Norwegian Air Shuttle, Icelandair et Easyjet ont en effet annoncé qu’elles comptaient imposer la présence d’au moins deux personnes dans le cockpit en permanence, un chef de cabine pouvant par exemple prendre la place du pilote devant s’absenter. En parallèle, selon Le Figaro, la Direction générale de l’aviation civile organisait ce jeudi une réunion au sommetpour réfléchir à une amélioration du système. Les débats devraient être animés entre partisans d’un accès plus facile au poste de pilotage et promoteurs du «cockpit-forteresse».
«Quelles que soient les mesures de sécurité que vous pouvez avoir dans une société, quelle que soit la rigueur des procédures, rien ne pourrait empêcher un tel acte isolé, affirmait ce jeudi le patron de la Lufthansa. Les professionnels de la sûreté aérienne sont bien décidés à le faire mentir.


Back to top
Webmaster1
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 6,772
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 4.01

PostPosted: Thu 26 Mar 2015 - 20:20    Post subject: Crash de l’A320 de la Germanwings Reply with quote

Merci Renata Okay

Enfin il aurait fallu s'inquiéter quand même de ceci :

Selon la direction de Lufthansa, maison mère de Germanwings, Andreas Lubitz avait intégré en 2008 la formation de pilote dispensée par le groupe aérien allemand à Brême (nord-ouest) et en était sorti diplômé en 2012, avant d'être embauché en septembre 2013 par Germanwings.


Selon Lufthansa, Andreas Lubitz avait subi les tests psychologiques prévus par sa formation et avait interrompu son cursus «pendant quelques mois». Interrogée sur un éventuel congé médical, la direction du groupe a répondu qu'elle ne pouvait en communiquer la raison. Selon nos informations, il aurait été victime d'un «burn-out».


Back to top
Visit poster’s website
patodadibu


Offline

Joined: 16 Sep 2014
Posts: 268
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Point(s): 566
10: 0.00

PostPosted: Thu 26 Mar 2015 - 20:28    Post subject: Crash de l’A320 de la Germanwings Reply with quote

René wrote:
Marine wrote:
Non parce que celui qui reste dans le cockpit peut verrouiller la porte de l'intérieur. Et dans ce cas le code ne fonctionne plus.


C'est vrai, alors il faut changer les circuits car il est illogique que le petit chaperon rouge demande au loup
comment entrer: " - Tire la chevillette, et la bobinette cherra."

Donc :

-  remplacer le code par la reconnaissance faciale / digitale / iris ou puce cutanée
- + capteurs de pression au sol très localisés, pour éviter l'intrusion simultanée d'un terrorriste.
L'homme n'est pas assez fiable, tout doit être électronique, ce qui à terme pose le problème de la liberté,
ce qui est d'ailleurs déjà le cas.


Qu'en est il de la clé de déverrouillage , normalement, selon Airbus, détenue par le "Chef de Bord" ?

Un système à "2 entrées" est  parfaitement valide et a été probablement algorithmiquement validé par les ingénieurs de AIRBUS en réponse à une demande liée a un cahier des charges précis.

 "Personne ne peut entrer dans le cockpit sauf si on en détient la clé de secours"

  "Ce n'est pas un des deux pilotes qui détient la clé de secours mais un tiers "

 " L'emplacement de la clé est maintenanu secret "

 "Le code de déverouillage à la priorité sur le verrouillage cabine et est maintenu secret"


Il est inconcevable en terme d'ingénierie de se retrouver dans la situation suivante " Le cockpit était en position NORMALE donc VERROUILLE de l'intérieur ET les deux pilotes à l'intérieur sont victimes
d'un malaise exemple: intoxication alimentaire"

C'est une situation de "blocage" du système, il y'a forcément une solution pour contourner cette situation et les INGENIEURS de AIRBUS ont du y réfléchir, ce qui a donné

  • la clé manuelle d'ouverture, confiée à un tiers
  • le code de déverouillage



Or, ces jours ci, on nous rabâche a longueur de merdias que cette procédure, logique, aurait pu être contournée: à savoir "je suis dans le cockpit , je décide de m'y enfermer, et personne n'y peut rien".






Question: c'est expliqué ou cette " procédure ultime de contournement des procédures pour s'enfermer MALGRE TOUT dans un cockpit d'airbus,  en y étant indélogeable  ET EN VERROUILLANT [COMMENT] LA PORTE
DE L'INTERIEUR ? "



RAPPEL: C'EST PAS !!! LA POSITION LOCK DU JOYSTICK , CA ... Le EMERGENCY CODE PORTE EST PRIORITAIRE AU BOUT DE 5 MN SUR LE LOCK CABINE AU JOYSTICK 



Et ce avant de penser a des "amélioarations" éventuelles du système par ailleurs.

Dans l'état actuel, c'est censé marcher comment ?????




Question:

IL Y'A DES PROCEDURES OU BIEN  IL N'Y'  EN A PAS DES  PROCEDURES DANS CET AVION ? OU BIEN AVEC UN LINUX SUR UNE CLE USB ON PEUT PRENDRE LE CONTROL TOTAL DU COMPUTER
DE CET AVION ?

NON MAIS JE REVE






Back to top
Renata


Offline

Joined: 22 Jun 2014
Posts: 393
Féminin
Point(s): 40
10: 0.00

PostPosted: Thu 26 Mar 2015 - 20:32    Post subject: Crash de l’A320 de la Germanwings Reply with quote

Marine wrote:
Merci Renata Okay

Enfin il aurait fallu s'inquiéter quand même de ceci :

Selon Lufthansa, Andreas Lubitz avait subi les tests psychologiques prévus par sa formation et avait interrompu son cursus «pendant quelques mois». Interrogée sur un éventuel congé médical, la direction du groupe a répondu qu'elle ne pouvait en communiquer la raison. Selon nos informations, il aurait été victime d'un «burn-out».






Il paraît qu'il a interrompu une fois sa formation de pilote pour travailler comme steward chez Lufthansa et qu'il a repris ultérieurement sa formation de pilote.  
Following members like this message:
Webmaster1 (26/03/15)


Back to top
patodadibu


Offline

Joined: 16 Sep 2014
Posts: 268
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Point(s): 566
10: 0.00

PostPosted: Thu 26 Mar 2015 - 20:48    Post subject: Crash de l’A320 de la Germanwings Reply with quote

Ca n'est peut être pas parce qu'il était "mal "formé qu'il a voulu suicider l'avion...

Pour info on peut reconstituer la trajectoire de l'appareil et zoomer sur une carte de type google maps en suivant ce lien


 http://www.flightradar24.com/data/flights/4u9525/#5d42675


Il est également possible de trouver  un fichier .csv (EXCEL) avec chaque ligne indiquant les coordonnées, l'altitude, l'heure
(faut que je retrouve ou c'est)


La pente de descente plus la trajetoire ? pour moi cela fait un hasard mystérieux et extrèmement puissant qui m'échappe totalement.


Il est passé a 500 m de la chapelle Notre Dame,  à la Javie, a 500 m de Beaujeu..


Oui oui, je sais,  c'est le hasard. C'est un peu comme le rocher du train des pignes, quoi ! Sauf que cette fois ci on est dans une horreur totale a 150 morts.


Les médiats officiles ont l'air dêtre dans un puissant rabâchage des miettes d'informations qu'on leur lache au compte goutte.. Pénible, ça, aussi.


Back to top
Webmaster1
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 6,772
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 4.01

PostPosted: Thu 26 Mar 2015 - 20:48    Post subject: Crash de l’A320 de la Germanwings Reply with quote

patodadibu wrote:
René wrote:
Marine wrote:
Non parce que celui qui reste dans le cockpit peut verrouiller la porte de l'intérieur. Et dans ce cas le code ne fonctionne plus.


C'est vrai, alors il faut changer les circuits car il est illogique que le petit chaperon rouge demande au loup
comment entrer: " - Tire la chevillette, et la bobinette cherra."

Donc :

-  remplacer le code par la reconnaissance faciale / digitale / iris ou puce cutanée
- + capteurs de pression au sol très localisés, pour éviter l'intrusion simultanée d'un terrorriste.
L'homme n'est pas assez fiable, tout doit être électronique, ce qui à terme pose le problème de la liberté,
ce qui est d'ailleurs déjà le cas.


Qu'en est il de la clé de déverrouillage , normalement, selon Airbus, détenue par le "Chef de Bord" ?

Un système à "2 entrées" est  parfaitement valide et a été probablement algorithmiquement validé par les ingénieurs de AIRBUS en réponse à une demande liée a un cahier des charges précis.

 "Personne ne peut entrer dans le cockpit sauf si on en détient la clé de secours"

  "Ce n'est pas un des deux pilotes qui détient la clé de secours mais un tiers "

 " L'emplacement de la clé est maintenanu secret "

 "Le code de déverouillage à la priorité sur le verrouillage cabine et est maintenu secret"


Il est inconcevable en terme d'ingénierie de se retrouver dans la situation suivante " Le cockpit était en position NORMALE donc VERROUILLE de l'intérieur ET les deux pilotes à l'intérieur sont victimes
d'un malaise exemple: intoxication alimentaire"

C'est une situation de "blocage" du système, il y'a forcément une solution pour contourner cette situation et les INGENIEURS de AIRBUS ont du y réfléchir, ce qui a donné

  • la clé manuelle d'ouverture, confiée à un tiers
  • le code de déverouillage



Or, ces jours ci, on nous rabâche a longueur de merdias que cette procédure, logique, aurait pu être contournée: à savoir "je suis dans le cockpit , je décide de m'y enfermer, et personne n'y peut rien".






Question: c'est expliqué ou cette " procédure ultime de contournement des procédures pour s'enfermer MALGRE TOUT dans un cockpit d'airbus,  en y étant indélogeable  ET EN VERROUILLANT [COMMENT] LA PORTE
DE L'INTERIEUR ? "



RAPPEL: C'EST PAS !!! LA POSITION LOCK DU JOYSTICK , CA ... Le EMERGENCY CODE PORTE EST PRIORITAIRE AU BOUT DE 5 MN SUR LE LOCK CABINE AU JOYSTICK 



Et ce avant de penser a des "amélioarations" éventuelles du système par ailleurs.

Dans l'état actuel, c'est censé marcher comment ?????




Question:

IL Y'A DES PROCEDURES OU BIEN  IL N'Y'  EN A PAS DES  PROCEDURES DANS CET AVION ? OU BIEN AVEC UN LINUX SUR UNE CLE USB ON PEUT PRENDRE LE CONTROL TOTAL DU COMPUTER
DE CET AVION ?

NON MAIS JE REVE






Selon l'industriel, un digicode avec un code secret différent selon les compagnies permet d’actionner une sonnette dans le cockpit pour demander l’ouverture de la porte.

- "un switch pour refuser l'accès" -

Si le pilote à l’intérieur du cockpit ne réagit pas, la porte se déverrouille automatiquement au bout d’une minute.

Mais l’accès au cockpit peut malgré tout être interdit après ce temps de latence si le pilote aux commandes de l’appareil estime qu’il y a danger et qu’il faut protéger le cockpit.

Un système vidéo lui permet en effet de voir ce qui se passe derrière la porte afin de s’assurer qu’il n’y a aucun danger à ouvrir la porte.

Le pilote ou le copilote resté à l'intérieur "a un switch qui peut refuser l'accès au poste de pilotage", "dans un but tout à fait préventif d'acte illicite", a confirmé Daphné Desrosiers, qui pilote des Boeing 737, sur l'antenne d'une radio française.

Un second code confidentiel d’urgence via le digicode peut actionner une deuxième sonnerie plus alertante dans le cockpit. Mais si le pilote dans le cockpit ne fait rien, il ne sera pas possible d’entrer dans le cockpit, souligne l'industriel.

"Les systèmes sont variables et peuvent être personnalisés" selon la volonté des compagnies et "personne n’est capable pour l’heure d’expliquer l’enchaînement" qui a mené au crash de l’A320 de Germanwings, indique cet industriel.

Chez Lufthansa, la maison-mère de Germanwings, on confirme que l'ouverture de la porte du cockpit est commandée par un code et que son déverrouillage ne peut cependant être "autorisé que de l'intérieur du cockpit en appuyant sur un bouton."

Ces procédures ont été adoptés après les attentats de New-York et Washington, au cours desquels les terroristes avaient fait irruption dans les postes de pilotage pour s'emparer des commandes et lancer les avions contre les tours jumelles du World Trade Center et le Pentagone.

En sein de l’Union europenne, un plan en sept points avait été adopté au lendemain de ces attaques dont la protection de l'accessibilité du cockpit.


Back to top
Visit poster’s website
patodadibu


Offline

Joined: 16 Sep 2014
Posts: 268
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Point(s): 566
10: 0.00

PostPosted: Thu 26 Mar 2015 - 21:05    Post subject: Crash de l’A320 de la Germanwings Reply with quote

Oui mais  ce n'est pas ce qui est dit dans la vidéo de la compagnie AIRBUS.

Dans cette vidéo largement diffusée par des grands médias actuelment le système (paramétrable, certes et adaptable a chaque compagnie a érienne) est décrit précisément.

Je ne crois pas que c'est comparable avec un système existant sur des avions plus anciens. L"'A320 est un "avion d'ingénieurs". Il y'a des "couches d'abstraction " c'est très

complexe, il faut un DESS d'informatique pour le piloter.

C'est un peu navrant mais parait il la sécurité est a ce prix..


Par ailleurs sur flightradat24 on peut visualiset la trajectoire de l'avion.

Ce que je pense, étant sur un site plus ou moins conspi ici , alors je me lâche après vous en faites ce que vous voulez:

BIEN QUE CE SOIT COMPLETEMENT IDIOT  ON A L'IMPRESSION EN VISUALISANT LA TRAJECTOIRE D'UN "TIR" D'UN MISSILE OU AUTRE AVEC UNE TRAJECTOIRE BIEN PRECISE


> IL PASSE DANS DES ENDROITS "CLé" POUR MOI
> IL SE CRASHE A 500 M ET DANS LA DIRECTION DES SOURCES DE LA RIVIERE "LE BES"

Je n'ai aucune idée du pourquoi du comment, c'est ce que j'ai observé, je sais ce que je dis , j'ai relevé les positions a paritr du fichier CSV et j'ai reporté les points sur une
carte internet.

Je n'ai rien de plus a dire , je ne suis pas un paranoiaque avéré, merci de m'avoir lu.


Mes codoléances les plus sincères aux victimes pour ce drame affreux qui me touche en tant qu' HUMAIN, en tant que PILOTE et en tant que BAS ALPIN.


Très cordialment
et les choses suivent leur cours - lentement, mais surement



POST SCRIPTUM et au point ou on en est : peut être que les noms de PIOGIER, LE LABOURET , (BEAUJEU 04420) VOUS DIRONT QUELQUE CHOSE ?


TOUT DEPEND SI VOUS AIMEZ OU PAS LES PIECES DE TRACTEUR (et les quinquets, sans oublier les hygromètres représentant des religieuses)
A BON ENTENDEUR

(je suis vraiment en rogne sur ce coup la, ouais)


Back to top
Webmaster1
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 6,772
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 4.01

PostPosted: Thu 26 Mar 2015 - 21:29    Post subject: Crash de l’A320 de la Germanwings Reply with quote

Quote:
Oui mais ce n'est pas ce qui est dit dans la vidéo de la compagnie AIRBUS.


Tu as une date sur cette vidéo ?

Il y a quelques années les pilote subissaient un contrôle psy tous les 6 mois, l'Europe l'a rendu obligatoire que tous les ans. ( tiens à mettre dans l'Europe ne sert à rien "pire"...)

Quote:
Ca n'est peut être pas parce qu'il était "mal "formé qu'il a voulu suicider l'avion...


J'évoquais une certaine fragilité chez le copilote, jeune , en formation et déjà un burn-out


Last edited by Webmaster1 on Thu 26 Mar 2015 - 22:10; edited 1 time in total
Back to top
Visit poster’s website
patodadibu


Offline

Joined: 16 Sep 2014
Posts: 268
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Point(s): 566
10: 0.00

PostPosted: Thu 26 Mar 2015 - 21:53    Post subject: Crash de l’A320 de la Germanwings Reply with quote

La vidéo est de 2002.
Question intéressante, mais quel est ton idée ?

de toute manière reprendre comme ça l'info des grands médias et leurs "pistes" , ils ne sont que des journalistes à l'affut de la moindre info du BEA qui a probablement
d'autres chats a fouetter et qui communique ce qu'il a envie quand il en a envie.. non ?



d'autres infos: un peu teuchy désolé

L'autopilot a été enclanché au dessus de BANDOL SIX FOUR LES PLAGES a une altitude de 38 000 pieds du moins si on en croit les données indiquées par le lien ci après.

 43.120453 , 5.675092 en dd.ddddd décimaux

Programmé pour une altitude de .. 100 ft soit 30 mètres environ.
Ensuite l'avion a obéi et tenté de rejoindre cette altitude..

http://forum.flightradar24.com/threads/8650-We-have-analysed-the-raw-data-f…


C'est bizarre, parce que c'est juste en arrivant au dessus des cotes (de la méditerrannée) que le geste d'auto destruction (aka: je dis que je veux atteindre une altitude de 0) a été
effectué.


question: dans un temps de curé comme ça, quelle est la probabilité de toucher un point précis sans rien faire d'autre que d'avoir programmé
une pente de descente ..

Je vais regarder le vent météo à 38000 pieds à la date incriminée pour voir si il n'y a pas eu par hasard une légère dérive vers l'EST.

si je dis des caunneries n'hésitez pas a me reprendre.

gutte nacht


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    OnNousCacheTout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Notre société
All times are GMT + 2 Hours
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 2 of 7

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group