OnNousCacheTout  " LE FORUM " Forum Index

OnNousCacheTout " LE FORUM "
Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 



  
Inscrivez-vous , pour poster et re poster , donner vos avis , ici vous ne serez pas maudits
Jean-Pierre Petit
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
 
Post new topic   Reply to topic    OnNousCacheTout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Extraterrestres et ovni
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Kimah



Joined: 06 Apr 2014
Posts: 736

PostPosted: Tue 3 Feb 2015 - 16:12    Post subject: Jean-Pierre Petit Reply with quote

Previous post review:

Que des extra-terrestres nous visite, j'hésite à le qualifier de bonne nouvelle car sur Terre, c'est la société occidentale qui a entamé la "conquête" de l'espace par le biais de l'un de ses piliers depuis la révolution industrielle : le progrès. Nous croyons peut-être trop à l'idée d'un progrès sans limite, et à vrai dire je ne sais pas jusqu'où peut-il aller. Néanmoins en constatant l'histoire de la civilisation occidentale, on pourrait douter des intentions des extra-terrestres. D'un autre coté, si une civilisation extra-terrestre nous visite, cela pourrait signifier qu'ils ne sont pas belliqueux mais plutôt pacifistes car sinon ils se seraient déjà auto-détruits sur leur propre planète, on pourrait donc supposer qu'ils soient sages.

Vu la taille de l'Univers, la vie a sans doute beaucoup de chance d'exister ailleurs, sans être pour autant très fréquente. Il se peut qu'avec les grandes distances, les civilisations ne puissent pas communiquer et encore moins se rencontrer. Après il existe peut-être des moyens techniques mais qui pour le moment demeure de la science-fiction. Les extra-terrestres sont peut-être là à nous observer, ce n'est bien sûr pas impossible, mais il n'y a pas de preuve que ce soit vraiment le cas.

Je rappelle que plus la vitesse d'un objet est élevée, plus sa masse augmente. Plus sa masse augmente, plus l'objet nécessite de l'énergie pour atteindre ou augmenter sa vitesse. C'est pourquoi aucun vaisseau ne peut atteindre la vitesse de la lumière. Et même la vitesse de la lumière est bien trop lente pour voyager d'étoiles en étoiles et la relativité du temps poserait des problèmes à nos voyageurs qui quitteraient leur monde ou plutôt leur époque définitivement. Le meilleur moyen pour une civilisation est de construire un "vaisseau-planète" et d'entreprendre une exploration de la galaxie sur des centaines de millions d'années. Plus "rapide" et plus simple, serait l'envoie de petites sondes robotisées capables de se déployer dans tous les directions de la galaxie, Elles mettraient peut-être 10 à 20 millions d'années à l'explorer entièrement, et plusieurs milliers d'années à renvoyer leur résultat suivant la distance. Rien que pour explorer les étoiles les plus proches, il faudrait à des sondes évoluant à des vitesses raisonnables, plusieurs centaines de milliers d'années. Une civilisation peut-elle durer, ou pérenniser ses institutions et infrastructures sur des millions d'années ? Peut-elle planifier un programme très coûteux sur des centaines de milliers d'années ? Une technologie peut-elle fonctionner aussi longtemps ? Combien de sondes seront perdues ? La technologie évoluant constamment, les sondes envoyées seront dépassées avant même d'avoir atteint leur but. Je ne parle même pas d'explorer une autre galaxie, même une proche voisine. Si une galaxie comme la notre d'un diamètre de cent-mille années-lumière nécessite des millions d'années d'exploration, la galaxie la plus proche, Andromède, est située à 2,5 millions d'années-lumière, soit 25 fois plus loin.

Il est envisageable que des extra-terrestres soient immensément plus intelligent que l'homme et plus rapide à développer une technologie. Sans parler d'une nouvelle technologie, il se peut que de nouvelles propriétés cosmologique soient mise en évidence. Il y a un siècle, personne ne parlait de la non-localité. Il y a 20 ans, on ne parlait pas de l'énergie noire.
Back to top
Publicité






PostPosted: Tue 3 Feb 2015 - 16:12    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
napo


Offline

Joined: 15 Mar 2014
Posts: 732
Féminin
Point(s): 371
10: -0.03

PostPosted: Tue 3 Feb 2015 - 17:14    Post subject: Jean-Pierre Petit Reply with quote

Kimah, beaucoup de découvertes archéologiques portent à penser que des civilisations bien plus évoluées que la nôtre existaient avant sur terre.
Si, même sur notre planète, nous n'avons pas d'explications à cet état de fait, c'est un petit peu prétentieux de penser que nous pourrions savoir quoi que ce soit sur ce qu'il se passe sur d'autres planètes. Il y a  une possibilité que ces civilisations ne soient pas humaines mais d'une autre espèce.


Tu fais des suppositions à partir de tes connaissances humaines. Le problème de la vitesse de la lumière et donc de la distance à parcourir est encore un problème humain. Rien ne prouve que ces paramètres ne soient pas depuis longtemps résolus chez d'autres espèces et d'autres civilisations.  Wink

La vérité est un pays sans chemin
Following members like this message:
aja777 (03/02/15), (07/02/15)


Back to top
Kimah


Offline

Joined: 06 Apr 2014
Posts: 736
Masculin
Point(s): 525
10: -0.05

PostPosted: Tue 3 Feb 2015 - 21:10    Post subject: Jean-Pierre Petit Reply with quote

Salut Napo,

Napo wrote:


beaucoup de découvertes archéologiques portent à penser que des civilisations bien plus évoluées que la nôtre existaient avant sur terre.


Quelles sont ces découvertes ?


Concernant la vie extra-terrestre, il faut s'intéresser à l'ufologie mais aussi à l'exobiologie et à l'astrophysique. Pour répondre à votre message, j'ai seulement parlé de civilisation. Comme tout le monde et vous même, je suis obligé de supposer à partir des connaissances humaines ou la vie sur Terre. On n'a pas 36 000 exemples, on en a qu'un. Après on peut tout imaginer, et notre seule limite sera notre capacité d'imagination, mais on est dans le plus ou moins plausible ou la science-fiction. Georges Lucas n'aurait jamais réalisé Stars Wars s'il avait cherché à être réaliste.

Pour la vitesse de la lumière et les distances, on peut imaginer un moyen avec des trous de vers ou une forme de téléportation, ou maitriser l'espace-temps pour pouvoir le déformer et le plier pour raccourcir la distance, mais vous conviendrez que ces idées sont très spéculatives. Il peut y avoir des moyens que nous ignorons complètement mais il me semblait important de rappeler quelques bases de la relativité restreinte.

Il y a peu de temps, des émanations de méthane ont été découvertes sur Mars pouvant provenir d'une activité géologique ou biologique. Il y a aussi une météorite martienne très controversée retrouver sur Terre et qui contiendrait des traces de vies. Les implications de la découverte du vie extra-terrestre seraient si importantes qu'il faut être sûr d'en avoir trouvé avant de le déclarer.


Back to top
Kimah


Offline

Joined: 06 Apr 2014
Posts: 736
Masculin
Point(s): 525
10: -0.05

PostPosted: Tue 3 Feb 2015 - 21:56    Post subject: Jean-Pierre Petit Reply with quote

Il y a quelques semaines, j'ai découvert ce site francophone qui me semble intéressant pour s'informer sur l'actualité des ovni.
http://www.parlons-ovni.fr/
Ou bien encore le site du Geipan :
http://www.geipan.fr/


Back to top
aja777


Offline

Joined: 18 Apr 2014
Posts: 1,516
Masculin
Point(s): 383
10: -0.04

PostPosted: Wed 4 Feb 2015 - 00:08    Post subject: Jean-Pierre Petit Reply with quote

Bonsoir Kimah

 Kimah a écrit
Quote:


 Il y a quelques semaines, j'ai découvert ce site francophone qui me semble intéressant pour s'informer sur l'actualité des ovni.
http://www.parlons-ovni.fr/
Ou bien encore le site du Geipan :
http://www.geipan.fr/



Merci pour les liens ..
Ceci dit

  Je pense qu'il faut être prudent avec l'ufologie en général,car visiblement un travail de sape ou pire d’occultation est entrepris a ce niveau ,et avec le Geipan en particulier qui semble plus créé pour servir d'exutoire !!
En ce domaine le discernement et le libre arbitre ,me semblent les meilleurs conseillers .
Amicalement 



>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?


Back to top
Visit poster’s website
Hoheinhem
Guest

Offline




PostPosted: Wed 4 Feb 2015 - 00:56    Post subject: Jean-Pierre Petit Reply with quote

Bonjours a tous 


La vie extraterrestre est vaste sujet mais il me semble qu'il a quelque constante qui rende la vie complexe sur d'autres planètes .
Même si on est darwinien il y a une logique dans la chimie du vivant que l'on ne peut nier . L'eau est un solvant universel , elle permet un grand nombre de réaction chimiqueNécessaire a la vie que d'autre substance  ne permet pas . Le carbone est une molécule qui permet la formation de  macro-molecule a faible energie ce que ne permet pas le silicium par exemple . La formation de macromelecule tres complexe est accélère dans les goute d'eau par un effet de surface . La vie sur terre est sans doute apparu beaucoup plus rapidement que prevue initialement . 


Le problème de l'exobiologie c'est que l'on fait du terra-centrisme . Il n'est pas certain que la terre soi la planète la plus adaptée a l'apparition  de la vie .     
Following members like this message:
napo (04/02/15)


Back to top
Wakizashi
Guest

Offline




PostPosted: Wed 4 Feb 2015 - 16:56    Post subject: Jean-Pierre Petit Reply with quote

Kimah wrote:
Salut Waki, je prends part à la discussion en espérant la faire avancée. J'aime ton message passionné mais aussi la prudence de Brueghel. Pour ma part, je crois ou peux effectivement croire à la vie ailleurs dans l'Univers, mais concernant le phénomène ovni, quelque soit l'hypothèse voulant l'expliquer, je demeure pour le moment sceptique.




Salut Kimah, bienvenue dans la discussion ! Je sais que tu es sceptique sur l'hypothèse extraterrestre pour interpréter le phénomène OVNI, on en avait déjà vaguement parlé sur ONCT, mais bon, tout le monde ne peut pas être parfait... trop de qualités réunies chez la même personne, ce serait injuste vis-à-vis des autres ! Okay Ceci dit au départ, je répondais à Résurgence, qui affirmait comme une certitude que la présence extraterrestre au sein de notre biosphère est une "mystification". Au moins pouvons-nous dire à présent que la question se pose : c'est le minimum.

Kimah wrote:




Wakizashi wrote:





100 milliards d'étoiles dans chaque galaxie multiplié par 100 milliards de galaxies multiplié par quelques planètes par étoile, ça donne environ (à un facteur 10 près) 10^23 planètes dans l'univers. 100 000 000 000 000 000 000 000 planètes. Une paille quoi...





Surtout que 100 à 200 milliards de galaxies... dans l'univers observable. Il ne s'agit pas de l'ensemble de l'Univers dont on ne sait s'il est fini ou infini. Il y a dans tous les cas encore plus de galaxies. Okay



Oui, en plus on ne parle que de l'univers observable. Et encore, on pourrait même se restreindre à la galaxie, ça ne changerait pas grand-chose.

Kimah wrote:




Wakizashi wrote:





D'autre part, ce n'est pas un présupposé ; c'est un constat : la science a progressé en reconnaissant que notre situation n'avait rien de spécial.





Oui et non, mais tenter d'y répondre serait sortir de la discussion. Il est difficile d'évaluer la probabilité d'apparition de la vie quand on ignore son processus de formation et qu'on émet seulement quelques théories sur son développement.



C'est vrai, on nage dans la patouille. Quoi que, si on leur posait la question, la grande majorité des paléontologues, biologistes et consorts répondraient que l'on sait tout ça, au moins dans les grandes lignes. L'humilité n'est pas la caractéristique première du monde scientifique, qui se vit comme une élite.

Mais bon, encore une fois si on regarde ce que l'on sait de l'histoire de l'univers et de la vie, une conclusion s'impose : on va vers une croissance de la complexité. Je ne vois pas pourquoi la vie ferait exception. D'autre part, si l'on inclut quelques considérations d'ordre spirituel, le sens de l'univers est de permettre à la vie et à la conscience de se développer. Contrairement à l'anthropocentrisme dont on peut accuser les monothéismes, c'est une vision "intelligeocentriste"  si j'ose dire : l'univers fourmille de vie intelligente.

Et puis comme dit JP Petit, puisque c'est le titre du fil : un des aspects phénoménaux principal de la vie est qu'elle se complexifie pour accroître son champ de communication.
https://www.youtube.com/watch?v=AAQ4EPadeTc

On est bien dans le domaine de l'empirisme, c'est-à-dire de la conclusion qui s'appuie sur l'expérience et non sur la théorie. Comme on le disait, on n'a pas encore de théorie assez solide pour élaborer des hypothèses adossées à de la théorie. L'empirisme est donc ce qui nous reste pour évaluer les différentes hypothèses, et je note une convergence nette entre cet empirisme et la vision de l'univers que donne la spiritualité.

Conclusion : celui qui se fait l'avocat du diable, ce n'est pas celui qui postule que l'univers fourmille de vie intelligente ; c'est celui qui postule le contraire.

Kimah wrote:




La vie bactérienne, plus simple, est sans doute la plus présente, plus rarement des animaux, et encore plus rarement la civilisation.



En quantité, oui, mais en probabilité d'apparition, je ne pense pas. A partir du moment où une planète réunit les conditions pour que la vie puisse se développer, il me semble qu'elle évoluera fatalement jusqu'à l'émergence d'une vie intelligente. Mais pour qu'une vie intelligente émerge, cela nécessite au préalable une biosphère, donc un grand nombre d'espèces moins évoluées. L'un n'est pas exclusif de l'autre, bien au contraire.

Kimah wrote:



Sans être sûr que la vie suit les mêmes chemins, on peut supposer qu'une galaxie comporte en moyenne une à cinq civilisations qui ne vont pas forcément exister toutes en même temps, et sans qu'aucune atteigne obligatoirement un développement technologique suffisant pour explorer l'équivalent d'une galaxie. Il y a peut-être qu'une civilisation par amas de galaxie capable d'un tel exploit. En plus avec ce coté "aléatoire", il se peut que nous ayons eu la "malchance" de n'avoir aucune autre civilisation dans notre propre galaxie, alors qu'il y en a peut-être 15 dans une galaxie située à 30 années-lumière de la notre. :)



En prenant des valeurs volontairement très pessimistes dans le post précédent, j'en étais arrivé à une probabilité d'environ 1 milliard de planètes par galaxie abritant la vie, et ce en me basant uniquement sur un instantané, sur ce qui existe maintenant. Je me demande comment tu arrives à une estimation aussi basse.

Kimah wrote:



Cependant tant qu'aucune vie, même microbienne, n'a été découverte sur une autre planète, on ne peut pas qualifier la vie de banale. La science croit effectivement à la vie extra-terrestre, même intelligente, sinon elle ne chercherait pas dans le système solaire ou avec le programme Seti, ou ne laisserait pas des plaques et des disques sur les sondes Pioneer et Voyageur, juste au cas où.

L'hypothèse extra-terrestre devant expliquer les ovnis, ce n'est pas la recherche d'une vie microbienne mais clairement d'une civilisation technologiquement beaucoup plus développée que nous, capable de s'affranchir des distances énormes séparant les étoiles et ce pour nous visiter.

Au niveau du rasoir d'Occam, l'explication la plus simple au phénomène ovni n'est peut-être pas des extra-terrestres ultra-avancés technologiquement, mais un mythe culturel. Il y a aussi des théories sociopsychologiques voulant expliquer ce phénomène. Peut-être que la plupart des témoignages d'ovni entre dans ce cadre mais qu'une petite partie demeure inexpliquée.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Modèle_sociopsychologique_du_phénomène_ovni


Sur Occam, les théories sociopsychologiques sont loin d'être les plus simples puisque nombre de cas d'OVNIs ont laissé des traces physiques : écho radar, modification chimique de la végétation, sans parler de la désactivation de missiles nucléaires (les missiles Minuteman sur l'Air Force base de Malmstrom par exemple) et de la récupération d'épaves.
https://www.youtube.com/watch?v=73ZiDEtVms8

Sur le programme SETI, pour reprendre une analogie de JP Petit, c'est comme si un breton attardé guettait des signaux de fumée en provenance de l'Amérique avec sa longue vue pour savoir si l'Amérique est habitée, alors que s'il levait le nez il verrait des jumbo jets avec des yankees à bord lui passer au dessus de la tête : c'est ingénu. Par contre, dans le cadre du programme SETI, on a envoyé en 1974 dans l'espace un message en binaire, le message d'Arecibo (du nom du radiotélescope à l'aide duquel il a été envoyé). Le message contenait :
- une table de lecture binaire indiquant les chiffres de zéro à neuf,
- la codification des numéros atomiques des principaux éléments constitutifs de la vie sur Terre,
- une description des sucres et des bases entrant dans la composition de l'ADN,
- l'image stylisée d'une silhouette humaine et l'indication de sa taille,
- la population de la planète,
- la composition du système solaire en distinguant la Terre comme origine du message,
- une représentation de l'antenne parabolique de l'émetteur de son principe de fonctionnement et de sa taille.

La taille de l'homme et le diamètre de l'antenne sont exprimées en unités représentées par la longueur d'onde de transmission du message : 12.6 cm, soit la raie spectrale émise par l'atome d'hydrogène neutre qui peut être considérée comme une unité de mesure universelle.

Eh bien le 20 Août 2001, un crop circle est apparu à Chilbolton, ressemblant quasiment trait pour trait au message d'Arecibo... sauf qu'il contenait quelques modifications quand-même :
- l'image entière est inversée gauche-droite par rapport à l'original, ce que l'on peut comprendre comme la manière la plus évidente de dire qu'il ne s'agit pas d'une copie, mais bien d'une réponse,
- le glyphe débute par l'écriture par l'écriture de la table des chiffres binaires à l'identique, ce qui donne une clé de lecture numérique au message qui doit être interprété d'après la base décimale,
- dans le 2e bloc correspondant aux composants de l'ADN, on trouve une colonne supplémentaire qui met en évidence le nombre 14, correctement inséré et correspondant au numéro atomique du silicium,
- dans les quatre blocs suivants correspondant à la description de l'ADN, on retrouve à l'identique les structures des quatre bases puriques et pyrimidiques liées au groupe phosphate, qui se répètent deux fois pour évoquer la double hélice,
- pour le nombre de nucléotides de l'ADN, des différences importantes apparaissent : l'ADN est plus court que le nôtre, et la structure de la double hélice est modifiée par un effet de crépissage. Des chercheurs ont tenté de reconstruire sur ordinateur un morceau de l'hypothétique ADN où le silicium a pris la place du phosphore : le résultat est que ce remplacement provoque en effet un crépissage et prend la forme indiquée dans les blés de Chilbolton.
- à la place d'un homme stylisé mesurant 1m76 ressort une silhouette classique de petit gris (petite taille, grande tête etc.)
- le système planétaire est modifié lui aussi : une planète de 17 milliards d'habitants, en 5e position par rapport à un petit soleil accompagné de neuf planètes dont aucune géante gazeuse comme chez nous. Autre détail : les planètes 3 et 4 seraient aussi habitées.
- enfin, à la place de l'antenne du radiotélescope figure la représentation simplifiée d'un autre crop circle apparu un an auparavant et qui présentait tout un tas d'éléments perturbants, mais je n'en dis pas plus faute de temps. Chacun pourra se renseigner s'il le souhaite.

Bref, tout ça pour dire que l'ensemble a démontré une grande cohérence, et que l'on peut donc considérer que le programme SETI a été couronné de succès puisqu'il a reçu une réponse au message d'Arecibo. Évidemment, on pourra toujours arguer que le crop-réponse est l’œuvre d'un farceur, mais comme toujours pour les crop circles personne n'a été capable d'en reproduire d'aussi bien faits dans un laps de temps aussi court et avec une telle technique (les blés ne sont pas coupés mais pliés au niveau des nœuds, ce qui semble impossible à faire sans les briser à moins d'utiliser des micro ondes pulsées, mais certainement pas avec un râteau), et le farceur devait nécessairement avoir suffisamment de connaissances dans l'analyse structurelle des molécules complexes pour anticiper le fait que le remplacement dans l'ADN du groupe phosphate par un silicate provoque un crépissage, ce qui n'avait jamais été anticipé à ma connaissance. Notre farceur serait donc un scientifique assez génial, comme les farceurs qui écrivent les lettres ummites...

Bref, postuler immédiatement que cette réponse n'en est pas une, mais qu'elle est une farce ou un canular, procède du déni systématique qui s'apparente plus à du dogmatisme qu'à autre chose.

Kimah wrote:




Wakizashi wrote:




Autrement dit, en prenant volontairement des valeurs très pessimistes, même si une planète sur un million permet l'apparition de la vie, ça fait encore 100 000 000 000 000 000 de planètes permettant son apparition. 100 millions de milliards. Et même si le processus de la vie ne fonctionne qu'une fois sur un million, il reste encore 100 milliards de planètes abritant la vie, soit en moyenne 1 milliard par galaxie.





Oui mais toutes les étoiles ne sont pas aptes à permettre la vie telle que nous la connaissons. La moitié d'entre elles forment des couples, la plupart sont trop grosses ou trop petites, ou situées au mauvais endroit.



Qu'elles forment des couples ne pose aucun problème à ma connaissance. Leur taille non plus d'ailleurs, tout est une question de rapport entre la taille et la distance de la planète par rapport à l'étoile. Quant à leur localisation dans la galaxie, si c'est bien ce que tu entends par "mauvais endroit", je ne comprends pas ce que tu veux dire.

Kimah wrote:



La place du système solaire dans la galaxie est également un critère important. Une planète rocheuse ne suffit pas, il lui faut sans doute des caractéristiques proche de la Terre. Une étoile stable, une masse semblable, un noyau actif, une magnétosphère, des océans peu salés, une tectonique des plaques, une rotation lente, et peut-être même un satellite comme la Lune.



Tu es en train de décrire exactement la Terre là. Pour reprendre l'expression utilisée par Hoheinhem, tu fais du terra-centrisme. Une étoile stable, OK, mais elle peut être plus petite que le soleil, plus grande, double ou simple etc.

Une masse semblable, non. Qu'elle soit dans le même ordre de grandeur de masse que celle de la Terre et non pas 100 fois plus massive, oui, mais elle pourrait être deux fois plus massive ou deux fois moins.

Un noyau actif ? Là je ne m'avancerais pas, je ne suis même pas sûr que la Terre ait réellement un noyau.

Une magnétosphère ? Il me semble que la grande majorité des corps célestes possèdent un champ magnétique. Même le corps humain possède un champ magnétique. A mon avis, l'inventaire des objets n'ayant pas de champ magnétique est nettement plus rapide à faire que l'inventaire des objets qui en ont un. J'ajoute que l'origine du champ magnétique est un mystère, et que les tenants de l'univers électrique pensent que c'est le champ magnétique qui préside à la formation des astres, contrairement à la vision classique qui considère que ce sont les astres qui génèrent un champ magnétique. Là-dessus, la prudence est de mise, mais c'est une notion que l'on retrouve dans les débats sur la Terre creuse.

Des océans peu salés, pourquoi ? La fourchette peut être petite ou grande, à ma connaissance on n'a pas de certitudes à ce sujet.

Une tectonique des plaques, je ne vois pas. Je n'ai jamais entendu parler de références nécessitant la tectonique pour expliquer l'apparition et l'évolution de la vie.

Une rotation lente, oui et non, là encore la fourchette pourrait être assez grande.

Enfin pour le satellite, je crois que tu es dans la pure spéculation.

Kimah wrote:



On ne peut pas répondre sans connaître le processus de formation de la vie et son évolution, mais l'Univers peut effectivement abriter d'autres civilisations mais peut-être pas dans notre galaxie. Sans la disparition des dinosaures, les mammifères n'auraient pas eu leur chance, et l'intelligence humaine non plus, donc pas de civilisation. Je ne sais pas si les dinosaures au lieu de disparaître auraient pu atteindre la civilisation et l'exploration spatiale. Ils ont plutôt eu tendance semble-t-il à devenir des oiseaux. Je tiens encore à rappeler dans ce message, qu'on ne discute pas d'une éventuelle biosphère extra-terrestre située à 8 milliards d'années-lumière, mais d'une civilisation ET nous visitant.



Sur les dinosaures, je peux citer pas mal de travaux qui démontent cette théorie selon laquelle une vie intelligente n'aurait pas pu émerger sans leur disparition. Peut-être que les hominidés n'auraient pas pu émerger, et encore, mais à la lumière de certains travaux il est possible d'envisager que d'autres espèces auraient atteint le stade intelligent. Il semble qu'il y existe des lois physiques et/ou mathématiques, encore à découvrir mais existant nécessairement, qui "tirent" l'évolution non seulement vers la complexité et l'intelligence, mais aussi vers la forme humanoïde qui semble consubstantielle à l'intelligence. On appelle ça les "attracteurs étranges". Sur Terre ce sont les hominidés qui ont atteint une telle forme, mais cela aurait aussi bien pu être n'importe quelle membre du règne animal, insectes compris.

Kimah wrote:




Wakizashi wrote:



Très mauvais argument : même si l'on découvrait UNE autre planète abritant la vie, ça ne répondrait pas à la question. La vie pourrait toujours être rare ou banale. Et puis de toute façon, on ne parle pas de savoir. On se contente d'envisager les différentes probabilités. S'il faut attendre de visiter toute la galaxie pour pouvoir en parler, autant arrêter le débat ici.




Oui pour se contenter d'envisager, car les extra-terrestres ne sont encore qu'une hypothèse. Si on ne peut pas répondre définitivement à la question, on peut toutefois l'anticiper. Qu'est-ce cela signifie si nous sommes seuls ? Que signifie un Univers plein de vie ? Quand on imagine le nombre de galaxie dans l'univers observable, c'est vrai qu'il y a de nombreuses possibilités. Que nous soyons seuls serait difficilement imaginable, mais si c'est le cas, ce n'est pas une fatalité.
Trouver une planète abritant la vie serait énorme, on aurait la preuve d'une vie extra-terrestre ! Là oui, je crois qu'effectivement, même les plus perplexes ou sceptiques pourraient en imaginer de nombreuses autres. Et puis on pourrait savoir si elle nous ressemble ou comment elle a interagit avec son milieu.



S'il n'y avait que les projections que l'on peut faire sur la possibilité d'une vie extraterrestre à partir de nos connaissances scientifiques, je pencherais sûrement vers l'hypothèse que l'univers est bourré de vie intelligente, mais tout en gardant une bonne dose de scepticisme. Le problème, c'est que l'autre bout de la question s'emboîte parfaitement avec celui-ci, à savoir que des visites d'extraterrestres dans notre biosphère sont fortement probables eu égard au phénomène OVNI pris dans son ensemble (crop circles inclus).

J'en profite pour répondre tout de suite à l'objection que tu me fais plus loin dans ton message quand tu me dis que je n'explique pas les OVNIs avec les extraterrestres mais que je fais l'inverse. Je confirme : je fais les deux à la fois. Évidemment, puisque les deux bouts de la question se renforcent mutuellement, je ne vois aucune raison de ne pas les relier. Ce serait le contraire qui serait pour le moins surprenant.

Encore une fois, s'il n'y avait que les spéculations que nous pouvons faire sur la vie dans l'univers à partir de nos connaissances scientifiques, mais qu'il n'y ait aucune trace ou indices de visites d'extraterrestres sur Terre, il y aurait de quoi être franchement sceptique et on serait en plein dans le paradoxe de Fermi. A l'inverse, si le phénomène OVNI existait mais qu'il n'y avait aucune étoile dans le ciel (nous aurions alors la quasi certitude d'être absolument seuls dans l'univers), nous n'aurions aucune raison d'interpréter le phénomène OVNI comme des visites extraterrestres. Mais là, d'un côté la théorie m'amène à conclure que la vie extraterrestre est très fortement probable, et de l'autre l'expérience via le phénomène OVNI m'amène à conclure qu'une intelligence non-humaine (ou sur-humaine) se ballade au-dessus de nos têtes. Autrement dit, l'expérience corrobore la théorie, et la théorie corrobore l'expérience.

C'est la conclusion la plus simple à mes yeux, et encore une fois ce sont ceux qui nient l'hypothèse extraterrestre qui se font les avocats du diable, parce qu'ils sont obligés d'utiliser des hypothèses beaucoup plus compliquées (pour ne pas dire improbables ou aberrantes) pour interpréter le phénomène. Il faut voir les hypothèses avancées pour les cas d'OVNIs les plus significatifs, comme les lumières de Phénix par exemple : un délire total. Pour reprendre l'exemple que tu donnes, l'hypothèse sociopsychologique par exemple est incapable de rendre compte des traces physiques laissées par les OVNIs (regarde le cas de Trans-en-Provence par exemple, et les analyses chimiques effectuées par Michel Bounias), et on en revient invariablement au coup des lanternes thaïlandaises ou des débris de satellites qui font les loopings à mach 3 pour esquiver les tirs de canon des avions de chasse lancés à leur poursuite.

Le problèmes est simple : si les OVNIs ne sont pas des vaisseaux extraterrestres, alors qu'est-ce que c'est ? Si les crop circles ne sont pas effectués par des extraterrestres, alors qui en sont les auteurs ? Si les textes ummites ne sont pas écrits par des extraterrestres, alors qui en sont les auteurs ? Si ce n'est pas l'OVNI qui planait au-dessus de la base de Malmstrom qui a désactivé les missiles nucléaires de la base, alors qui les a désactivé et comment ? Etc. etc. etc., la liste de questions est presque infinie, et à chaque fois, les hypothèses alternatives à l'hypothèse extraterrestre me paraissent bien plus compliquées et difficiles à admettre. Alors qu'à l'opposé, penser que l'univers grouille de vie intelligente et qu'une partie de ces civilisations soient bien plus anciennes et donc avancées que nous, et que donc elles aient colonisé la galaxie depuis bien longtemps et qu'elles nous visitent et qu'elles expliquent le phénomène OVNI me semble très facile à admettre. En fait, à part une peur de l'inconnu ou une volonté anthropocentrique de nous croire les plus intelligents, les plus avancés et les plus puissants de l'univers (donc des considérations bien loin d'être rationnelles, convenons-en), je ne comprends même pas où est le problème.

Après, j'entends dire ici et là que le besoin de croire que des extraterrestres nous observent revient à un besoin de croire au merveilleux pour se rassurer face aux vicissitudes de la vie, ou bien au besoin de croire en un sauveur comme d'autres croient en Dieu pour la même raison. C'est bien mal me connaître, je n'attends rien des extraterrestres, ni de Dieu ni de personne pour ce qui est de mon bien-être personnel. Dans les discussion sur la spiritualité, c'est ce que je répète souvent : notre bonheur et notre malheur ne dépendent que de nous et certainement pas des situations extérieures. Une fois qu'on a évacué l'argument psychologique du besoin de croire aux extraterrestres, il ne reste plus grand-chose...

Kimah wrote:




Wakizashi wrote:





D'après le seul exemple que l'on a sous les yeux, le nôtre, la vie passe de l'un à l'autre.




On ne peut pas en être sûr. Mais dans un sens tu as raison, penser que la vie ne le peut pas, c'est comme supposer qu'existe des corbeaux blancs. Or les corbeaux sont tous noirs, et qu'en absence de preuve d'un corbeau blanc, on peut seulement supposer que tous les corbeaux sont universellement noirs, de même que la vie suit les mêmes processus de développement partout où les conditions sont remplies.



On ne peut pas être sûrs, mais qu'est-ce qui est le plus osé ? Prétendre que le notre situation est exceptionnelle, ou bien prétendre qu'elle est banale ? Jacques Monod a écrit dans son fameux livre "Le hasard et la nécessité" que "l'univers naissant n'était pas gros (enceinte) de la vie". Et pourtant nous sommes là, donc par définition l'univers était bien "gros de la vie", en tout cas de la nôtre.

Le paradigme actuel voudrait faire de nous des êtres exceptionnels, exceptionnels dans le sens où notre existence serait presque contre-nature, où nous serions là malgré les lois de l'univers qui n'auraient pas dû permettre que nous soyons là. C'est une tendance lourde dans la rhétorique scientifique (et matérialiste) actuelle cette espèce de croyance au miracle, cet espèce de contre-sens qui voudrait que la réalité soit systématiquement contraire à notre expérience. Moi je ne crois pas aux coïncidences : si nous sommes là, c'est que notre existence est inscrite dans les lois de la nature. Et comme la science nous indique que les lois de la nature sont les mêmes partout dans l'univers, si l'émergence de la vie est inscrite dans les lois de la nature, je ne vois pas pourquoi il n'y aurait pas de la vie dans tout l'univers.

Pour répondre à une remarque que tu fais plus loin, il est certain qu'il a fallu un univers entier pour que nous soyons là, mais vu la taille de l'univers et le nombre d'étoiles qu'il contient, s'il a fallu tout ça pour que nous seuls existions, bonjour le principe d'économie ! Bonjour le rendement pourri ! Dieu (ou la nature) aurait pu se contenter d'un seul système solaire, ou à la rigueur d'une seule galaxie, mais là au niveau de la conception c'est franchement mal fait. Des milliards de galaxies, des amas, des super amas, et tout ça pour quasiment rien en fin de compte... Quand on connait en plus la propension de la nature à l'économie et au hauts rendements (elle fait beaucoup avec pas grand chose), ça me semble vraiment très très très contradictoire.
Following members like this message:
napo (04/02/15)


Back to top
napo


Offline

Joined: 15 Mar 2014
Posts: 732
Féminin
Point(s): 371
10: -0.03

PostPosted: Wed 4 Feb 2015 - 18:03    Post subject: Jean-Pierre Petit Reply with quote

 
Quote:
  et qu'une partie de ces civilisations soient bien plus anciennes et donc avancées que nous, et que donc elles aient colonisé la galaxie depuis bien longtemps
Qu'est ce qui te fait objectivement penser que les autres civilisations doivent être plus anciennes pour être plus avancées ? 
Si ça se trouve, le système sociétal n'est pas basé  sur le pouvoir et l'argent et du même coup, il n'y a pas d'obstacle à la découverte de nouvelles énergies  Rolling Eyes

La vérité est un pays sans chemin


Back to top
aja777


Offline

Joined: 18 Apr 2014
Posts: 1,516
Masculin
Point(s): 383
10: -0.04

PostPosted: Wed 4 Feb 2015 - 21:18    Post subject: Jean-Pierre Petit Reply with quote

napo wrote:
 
Quote:


  et qu'une partie de ces civilisations soient bien plus anciennes et donc avancées que nous, et que donc elles aient colonisé la galaxie depuis bien longtemps


Qu'est ce qui te fait objectivement penser que les autres civilisations doivent être plus anciennes pour être plus avancées ? 
Si ça se trouve, le système sociétal n'est pas basé  sur le pouvoir et l'argent et du même coup, il n'y a pas d'obstacle à la découverte de nouvelles énergies  Rolling Eyes

Bonsoir Napo

Effectivement  de plus la Colonisation n'est elle pas une notion indigne d'une conscience saine ,mais propre si j'ose dire a nos élites corrompus ?
Amicalement

>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?


Back to top
Visit poster’s website
Webmaster1
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 6,772
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 4.01

PostPosted: Thu 5 Feb 2015 - 03:35    Post subject: Jean-Pierre Petit Reply with quote

Encore une excellente interwiew, il est très fort ! Okay

Voyage interstellaire et contacts extraterrestres, par Jean-Pierre Petit (partie 2)
http://fr.sputniknews.com/french.ruvr.ru/2013_11_01/Voyage-interstellaire-e…



Une nouvelle vision de l’univers inspirée de Sakharov, par Jean-Pierre Petit (Partie 1)
http://fr.sputniknews.com/french.ruvr.ru/2013_10_23/Une-nouvelle-vision-de-…


Back to top
Visit poster’s website
Wakizashi
Guest

Offline




PostPosted: Thu 5 Feb 2015 - 11:58    Post subject: Jean-Pierre Petit Reply with quote

napo wrote:
 
Quote:

  et qu'une partie de ces civilisations soient bien plus anciennes et donc avancées que nous, et que donc elles aient colonisé la galaxie depuis bien longtemps

Qu'est ce qui te fait objectivement penser que les autres civilisations doivent être plus anciennes pour être plus avancées ?

C'est le fait que les connaissances (et la maturité) augmentent avec le temps, et non l'inverse. Quand une espèce intelligente apparaît, au départ elle est à l'état de nature : elle ne maîtrise aucune technologie, elle ne sait même pas faire du feu. Donc plus une espèce est ancienne, et logiquement plus ses connaissances et sa maîtrise technologique sont vastes.

napo wrote:

 Si ça se trouve, le système sociétal n'est pas basé  sur le pouvoir et l'argent et du même coup, il n'y a pas d'obstacle à la découverte de nouvelles énergies  Rolling Eyes
Peut-être, mais tu mélanges deux choses à mon avis. D'un côté, il y a les connaissances (scientifiques, philosophiques etc.) qui augmentent avec le temps et pas l'inverse, quelle que soit l'organisation de la société, même si certaines organisations favorisent sans doute plus le progrès technologique que d'autres.

De l'autre, il y a leur niveau de sagesse, ou leur maturité. A mes yeux on a un système malsain principalement du fait que la conscience collective de l'humanité est immature. Mais c'est le destin de toute forme de vie que d'aller vers plus de maturité. L'enfant est immature, l'adulte est mature, le vieux est très mature. Et là dedans, on peut dire que l'humanité est plus proche de l'enfance ou de l'adolescence que de l'âge adulte.

Il y a certainement une corrélation entre la maturité et le niveau technologique d'une civilisation, mais surtout au niveau de sa capacité à échapper à l'autodestruction : une espèce comme l'humanité dont le progrès technologique est en avance sur le niveau de sagesse risque de la précipiter vers sa propre autodestruction. J'imagine donc que pour toute espèce intelligente, il y a un moment charnière où la maturité doit rattraper le niveau technologique faute de quoi elle disparaît.

aja777 wrote:

Bonsoir Napo

Effectivement  de plus la Colonisation n'est elle pas une notion indigne d'une conscience saine ,mais propre si j'ose dire a nos élites corrompus ?
Amicalement
Je n'utilise pas le mot "colonisation" au sens d'aller asservir d'autres peuples. Quand je parle de colonisation de la galaxie, je parle de visiter la galaxie toute entière et de s'y implanter, sans forcément faire œuvre d'ingérence dans les affaires des autres habitants.
Following members like this message:
Webmaster1 (05/02/15), Kimah (06/02/15)


Back to top
aja777


Offline

Joined: 18 Apr 2014
Posts: 1,516
Masculin
Point(s): 383
10: -0.04

PostPosted: Thu 5 Feb 2015 - 16:40    Post subject: Jean-Pierre Petit Reply with quote

Bonjour Wakizashi

 

Wakizashi a écrit
Quote:



 Je n'utilise pas le mot "colonisation" au sens d'aller asservir d'autres peuples. Quand je parle de colonisation de la galaxie, je parle de visiter la galaxie toute entière et de s'y implanter, sans forcément faire œuvre d'ingérence dans les affaires des autres habitants.



Je n'en doute pas mon ami et ne t'incrimine d'ailleurs pas ,mais le terme exploration aurait certainement été plus judicieux ..
Pourquoi donc s'y implanter ?
Notre planète n'est elle pas suffisante a notre bien être, dans des conditions respectueuses et responsables de Vie ?
Encore une fois n'y vois aucune incrimination ,c'est simplement pour faire ressortir le coté avilissant et assujettis a des concepts erronés que nous propose  notre système en place ,avec lequel un recule important est peut être a prendre ,pour mieux distinguer ce que pourrait être, la conscience d'autres eventuels peuples !



 

Wakizashi a écrit
Quote:



 C'est le fait que les connaissances (et la maturité) augmentent avec le temps, et non l'inverse. Quand une espèce intelligente apparaît, au départ elle est à l'état de nature : elle ne maîtrise aucune technologie, elle ne sait même pas faire du feu. Donc plus une espèce est ancienne, et logiquement plus ses connaissances et sa maîtrise technologique sont vastes.



Cela est peut être une vision terre a terre trop basé sur nos
  références ,ne sont elles pas tronquées ?
Est ce que quelque chose d'avilissant n'est pas entré en compte dans notre propre processus d’Évolution ,l'information qui nous parvient est elle pertinente ?
Amicalement 



>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?
Following members like this message:
napo (05/02/15), (07/02/15)


Back to top
Visit poster’s website
Brueghel
Guest

Offline




PostPosted: Fri 6 Feb 2015 - 00:41    Post subject: Jean-Pierre Petit Reply with quote

Wakizashi , beaucoup de certitudes là ou il n’y a que des suppositions , personnellement je n’ai aucune certitudes ce qui permet d’envisager toute les possibilités 


on peut envisager plus loin que 100 milliards de galaxies , car rien ne permet de savoir si l’univers est, ou n’est pas infini , mais dans le fond ça ne fait que déplacer le problème , car même si la possibilité d’une infinité de civilisations technologique est envisageable dans le cadre d’un monde infinie ça n’exclue pas la possibilités que chacune d’elles soit séparé par un espace si démesuré qu’aucun contact ne puisse jamais être envisagé 


mais quelque soit le chiffre que l’on prend au départ, aussi considérable soit il , à chaque étape que constitue l’apparition et la complexification de la vie , il peut être divisé par 1 ou par 1 milliard sans qu’on puisse raisonnablement estimer avec certitude , vers quel extrémité du spectre des possibilités placer le curseur de la division 


"
 
Quote:
Autrement dit, en prenant volontairement des valeurs très pessimistes, même si une planète sur un million permet l'apparition de la vie, ça fait encore 100 000 000 000 000 000 de planètes permettant son apparition. 100 millions de milliards. Et même si le processus de la vie ne fonctionne qu'une fois sur un million, il reste encore 100 milliards de planètes abritant la vie, soit en moyenne 1 milliard par galaxie. »



 c’est pas pour chipoter mais 100 milliards de planètes divisée par 100 milliards de galaxies ça fait 1 par galaxie en moyenne et non pas 1 milliard 


ça met bien en évidence que selon que l’on prenne des valeurs pessimistes ou optimistes on arrive très rapidement aux deux extrémités des possibilités 

 
Quote:


Très mauvais argument : même si l'on découvrait UNE autre planète abritant la vie, ça ne répondrait pas à la question. La vie pourrait toujours être rare ou banale. Et puis de toute façon, on ne parle pas de savoir. On se contente d'envisager les différentes probabilités. S'il faut attendre de visiter toute la galaxie pour pouvoir en parler, autant arrêter le débat ici.





 si l’argument est mauvais le raisonnement n’est pas bien meilleur car si on découvrait la vie sur une planète dans notre environnement proche , ça rendrait très hautement improbable que si la vie était extrêmement rare elle soit par hasard apparue que sur deux planètes très proche ( il faudrait une énorme coïncidence ) et donc extrêmement probable que la vie soit banale et présente sur de nombreuse planète , à partir de deux exemples on peut commencer à calculer les probabilités d’un événement , à partir d’un seul on ne le peut pas ! 
on peut même envisager que la distance à laquelle nous trouverons une autre forme de vie sera un bon indicateur sur la densité des planète habitées de notre univers 



 
Quote:
D'après le seul exemple que l'on a sous les yeux, le nôtre, la vie passe de l'un à l'autre. Et plus généralement, tout dans l'univers indique une croissance de la complexité. La croissance de la complexité, c'est l'histoire même de l'univers. C'est bizarre cette compulsion à croire que l'unique exemple que l'on a est précisément un contre-exemple. C'est une attitude anthropocentrique.






 comme dit plus haut notre seul exemple ne peut en aucun cas permettre de tirer la moindre généralité sur le reste de l’univers , puisque par définition , dans l’hypothèse extrême ou nous serions la seul planète abritant la vie doté d’une conscience et d’une intelligence , nous somme obligatoirement observateur de cet événement unique 


 
Quote:
Toujours la même réponse, mais comme dit Napo, l'argument est purement darwinien. De toute façon en règle générale, tout ton discours sent le darwinisme : vive le gros coup de bol, normalement l'univers devrait être stérile, sans vie, sans rien, juste des cailloux et du gaz. Mais comme les faits sont têtus et qu'on est quand même là malgré tout le mal que les darwiniens pensent de la vie (un comble quand on y pense), ils essayent de nous faire croire que l'on est uniques et dramatiquement seuls.



interprétation totalement hasardeuse de ma pensée personnelle en même temps qu’une caricature des théories de l’évolutions ,  je n’ai jamais dit que normalement l’univers devrait être stérile , simplement qu’il est impossible d'en d’évaluer la probabilité 


alors personnellement je crois possible , et j’espère que la vie  est quelque chose de très courant dans l’univers , ce qui ne m’empêche pas d’envisager la probabilité que ça ne soit pas le cas , d’envisager toutes les possibilités de la répartition de la vie dans l’univers 
avec des scénarios qui d’un point de vue philosophique me satisfont plus ou moins 
mon préféré est que la vie apparait de temps en temps aléatoirement et que sa destinée est d’essaimer la conscience sur toute les régions de leur univers accessible 
l’intermédiaire est que la vie apparait de temps en temps partout ou les conditions sont favorables et disparait quand elle ne le sont plus, sans pouvoir pérennisé une continuité , des sortes d’ilots de conscience épars qui apparisseraient et disparaîtraient au fil du temps 
le plus terrifiant est que nous soyons seul , avec l’écrasante responsabilité d’être la seule conscience de l’univers avec pour mission de la répandre et de la multiplier , je ne suis pas sur nous soyons capables d'assumer  d’un tel destin 




pour les darwinistes et évolutionnistes , pour ce que j’en sais , puisque je ne suis pas dépositaire de leur façon de penser , mais il n’y a rien de ce que tu décrit dans ces théories , rien déjà sur le fait que la vie devrait être un événement rare dans l’univers , et les coups de bol dont tu parle et qui doit je suppose s’apparenter au hasard , sont largement complété par les mécanismes de sélection naturel qui favorisent le plus apte a survivre et qui est un moteur fort de la complexité du vivant 
mais on s’éloigne du sujet , on va pas s’étendre la dessus 






 
Quote:
Bref, je ne vais pas rentrer dans les détails, mais en gros si ça n'avait pas été une espèce hominidée qui était arrivée au stade technologique, ça aurait été une autre espèce, n'importe laquelle. A partir du moment où la vie se développe sur une planète, il y a de très forte chances que l'une des espèces parvienne à une forme humanoïde, intelligente et technologique. Il y a toutes sortes d'arguments qui vont dans ce sens.



ce qu’on sait du développement de la vie sur notre planète démontre exactement le contraire 
la vie évolué existe sur Terre depuis des centaine de millions d’années , l’humain n’a une emprise général sur l’environnement que depuis quelque milliers d’années ( dans le sens que l’humain n’a une influence déterminante sur le développement des autres espèces que depuis très peu de temps ) 
des millions d’espèces on donc eu le temps et le potentiel d’évoluer vers forme intelligente et technologique , or une seule l’a fait et depuis très peu de temps 
ce que tu décrit donc comme un processus presque automatique , est, quand on le rapporte on nombre d’espèces apparues et au temps écoulé quelque chose extrêmement rarissime,  ça à mis quelques centaines de millions d’années avant de ce produire ça en aurai mis quelques centaines de plus et cela aurai sans doute été trop tard par rapport à l’habitabilité de la planète 
on ne peut pas affirmer qu’il est presque certain qu’une espèce aurai de toute manière aurait atteint le stade technologique , car justement on a l’exemple de millions d’espèces qui ne l'ont pas fait , il n’y en a eu qu’une , pourquoi pas 10 pourquoi pas 100 ou 1000 ?
 
un événement qui ce produit une fois sur des millions peut tout aussi bien ce produire plusieurs fois sur une même planète ( après tout la terre est peut être une des rares planètes ou ça c’est produit qu’une fois ) que ce produire sur une planète sur 10 sur 1000 ou sur 1 million 


 
Quote:
Autre chose : la conquête spatiale a déjà commencé. Quant aux ressources, qui peut ne serait-ce que concevoir ce que permettra notre technologie dans 1000 ans ? C'est déjà impossible, alors prétendre envisager à quoi pourrait ressembler une technologie ayant, mettons, 100 millions d'années d'avance sur la nôtre (pas grand chose au regard de l'âge de l'univers), c'est carrément absurde. Quelle peuvent être les ressources énergétiques de telles technologies ? C'est inimaginable. Déjà, à une échelle de moins d'un siècle, on peut largement imaginer la maîtrise de l'antimatière, voire de l'énergie du vide, qui seraient toutes deux incroyablement plus puissantes que le nucléaire, tout en étant illimitées.



 je suis bien d’accord on ne peut pas faire de prospective à long terme  sur les développements technologiques , mais c’est valable dans les deux sens , si on peut pas dire que ça sera impossible d’un jour voyager plus vite que la lumière , de la même manière on ne peut pas dire non plus que ça sera possible , on a aucun moyen de le savoir et donc aucun moyen de savoir si d’autres y sont parvenus , il n’y a aucun moyen d’en évaluer la probabilité 


devant une telle montagne  d’incertitudes on aucun moyen d’évaluer de façon raisonnable si notre galaxie est parcouru par de nombreuse civilisation ou si nous seul la seule 


pour l’illustrer voici l’équation de Drake 




L'équation de Drake
où :
  • N est le nombre de civilisations extraterrestres dans notre galaxie avec lesquelles nous pourrions entrer en contact,
  • R* est le nombre d'étoiles en formation par an dans notre galaxie,
  • fp est la fraction de ces étoiles possédant des planètes,
  • ne est le nombre moyen de planètes par étoile potentiellement propices à la vie,
  • fl est la fraction de ces planètes sur lesquelles la vie apparaît effectivement,
  • fi est la fraction de ces planètes sur lesquelles apparaît une vie intelligente,
  • fc est la fraction de ces planètes capables et désireuses de communiquer,
  • L est la durée de vie moyenne d'une civilisation, en années.




 




































Quote:
En faisant totalement abstraction du phénomène OVNI, ce serait déjà difficile d'argumenter pour la faible probabilité : c'est pour ça que Fermi est arrivé à la conclusion que la galaxie était colonisée depuis belle lurette.





il me semble plutôt que Fermi propose exactement la conclusion inverse 


" pourquoi l'humanité n'a, jusqu'à présent, trouvé aucune trace de civilisations extraterrestres alors que le Soleil est plus jeune que beaucoup d'étoiles situées dans la galaxie. Selon Fermi, des civilisations plus avancées auraient dû apparaître parmi ces systèmes planétaires plus âgés et laisser des traces visibles depuis la Terre, telles des ondes radio. Le paradoxe de Fermi peut donc s'énoncer ainsi :

"Si il y avait des civilisations extraterrestre, leur représentants devraient être déjà chez nous . Ou sont-ils donc ? 


 
Quote:
Mais si en plus on inclut le phénomène OVNI dans la réflexion, prétendre que nous sommes seuls devient une farce.



pas trop le temps de développer ce sujet ce soir mais bien d’autres piste me semble plus raisonnable pour expliquer le phénomène OVNI 
Following members like this message:
Kimah (07/02/15)


Back to top
Hoheinhem
Guest

Offline




PostPosted: Fri 6 Feb 2015 - 01:30    Post subject: Jean-Pierre Petit Reply with quote

Si cela peut aidé dans la discussion  je pense qu'avec ledéveloppement  de nouveau statélite permetant de voir la composition de l'atmosphère on pourrait avoir un début de reponse . Il me semble que l'oxygène est une molecule beaucoup trop réactive pour étre present a l'etat libre sur une planéte télurique . En trouver pourrait indiqué un presence de vie .            
Following members like this message:
(06/02/15)


Back to top
Kimah


Offline

Joined: 06 Apr 2014
Posts: 736
Masculin
Point(s): 525
10: -0.05

PostPosted: Fri 6 Feb 2015 - 01:53    Post subject: Jean-Pierre Petit Reply with quote

Wakizashi wrote:

Ceci dit au départ, je répondais à Résurgence, qui affirmait comme une certitude que la présence extraterrestre au sein de notre biosphère est une "mystification". Au moins pouvons-nous dire à présent que la question se pose : c'est le minimum.


Merci de le rappeler et je suis d'accord avec de ton intervention. Oui la question se pose et est légitime à notre époque. Les extra-terrestres sont une hypothèse et à l'heure actuelle on ne peut effectivement pas la qualifier de mythe. Tu as raison de la soutenir, c'est une bonne chose, mais comme Resurgence tu ne peux pas conclure.

Cela dit, tu ne trouves pas que le phénomène est peut-être amplifié par un effet culturel et médiatique ? Es-tu d'accord qu'il y a sans doute qu'une minorité d'ovni allant en faveur d'objet contrôlé par des intelligences ? Le phénomène ovni englobe toutes les manifestations aériennes qui n'ont pas pu être identifiées, même des phénomènes naturels plus ou moins connus ou fréquents.

Wakizashi wrote:


Conclusion : celui qui se fait l'avocat du diable, ce n'est pas celui qui postule que l'univers fourmille de vie intelligente ; c'est celui qui postule le contraire.


Je trouve qu'on ne peut pas postuler que l'univers fourmille de vie quand notre expérience est carrément le contraire. Pour le moment ton postulat est faux et tu cherches à le valider via le phénomène ovni.

Wakizashi wrote:


En quantité, oui, mais en probabilité d'apparition, je ne pense pas. A partir du moment où une planète réunit les conditions pour que la vie puisse se développer, il me semble qu'elle évoluera fatalement jusqu'à l'émergence d'une vie intelligente. Mais pour qu'une vie intelligente émerge, cela nécessite au préalable une biosphère, donc un grand nombre d'espèces moins évoluées. L'un n'est pas exclusif de l'autre, bien au contraire.


Je dois effectivement justifier mon propos car les bactéries étant plus simples et résistantes peuvent supporter des conditions de vie plus difficiles, comme les extrêmophiles. Pour des exemples, il y a peut-être des planètes comportant seulement une biosphère microbienne pas très riche, planètes trop inhospitalières pour abriter de la vie plus complexe et fragile. Il peut y avoir aussi des planètes-océans abritant la vie, mais sans continent, donc de vies terrestres. Tout en étant raisonnable, on peut imaginer de nombreux cas de figures où des planètes abriteraient la vie sans pour autant offrir les conditions nécessaires à l'apparition d'une civilisation capable de développer une technologie et d'atteindre l'espace. Par exemple si on trouvait la vie sur Mars, elle sera au mieux microbienne, ou peut-être fossilisée donc disparue. Je pense que moins de planètes offrent les conditions adéquates permettant la civilisation. En somme la vie peut germer dans un désert ou une oasis mais la civilisation aura besoin d'une oasis.

Wakizashi wrote:


Je me demande comment tu arrives à une estimation aussi basse.


Ta remarque est juste, mon estimation personnelle ne vaut rien. Pour le moment, c'est le silence.

Wakizashi wrote:


Sur le programme SETI, pour reprendre une analogie de JP Petit


Il n'a pas tort, mais de l'autre coté, personne n'arrive à attraper un vaisseau.

Wakizashi wrote:


Bref, postuler immédiatement que cette réponse n'en est pas une, mais qu'elle est une farce ou un canular, procède du déni systématique qui s'apparente plus à du dogmatisme qu'à autre chose.


Cette histoire est très intéressante, mais tu le sais, ça peut être un canular. Pourquoi les ET n'ont pas renvoyé un message ? Pourquoi courbent-ils du blé dans un champs ??? Ça n'a pas grand sens. Franchement des radiotélescopes captent ce message depuis un système solaire situé à 15 années-lumière, là il n'y a rien à dire, pas de discussion, ça provient de l'espace. Là c'est un dessin dans un champ de blé, alors on peut être dubitatif. Pourquoi les extra-terrestres communiquent-ils de cette façon ? Dans le cas de cette histoire que tu as raconté, si c'est un canular, bien sûr il est très élaboré mais pas hors de portée d'universitaires. Pareil pour les lettres Umnites, certaines sont élaborées, mais le jour où l'une des lettres explique comment maitriser la fusion nucléaire ou construire un ordinateur quantique, alors là oui ce sera au-delà de notre connaissance et aussi très étonnant. Pour le moment, aussi élaborées soient-elles, les lettres n'apportent rien de foncièrement nouveau, elles sont à la portée d'êtres humains ayant de bonnes connaissances en physique. Qu'elles soient l’œuvre d'êtres humains est vraiment l'explication la plus simple. Ce n'est peut-être pas la vérité, mais faute de preuve concrètes, c'est l'explication la plus simple.

Wakizashi wrote:


Qu'elles forment des couples ne pose aucun problème à ma connaissance. Leur taille non plus d'ailleurs, tout est une question de rapport entre la taille et la distance de la planète par rapport à l'étoile. Quant à leur localisation dans la galaxie, si c'est bien ce que tu entends par "mauvais endroit", je ne comprends pas ce que tu veux dire.


Je n'ai pas trop d'élément en tête allant pour ou contre des systèmes solaires à étoiles doubles ou triples abritant ou non la vie, ces systèmes peuvent comporter des planètes mais il faut que les étoiles ne soient pas trop proches les unes des autres pour permettre la survie du disque protoplanétaire. De plus si elles sont trop proches, elles engendront des instabilités gravitationnelles au niveau des orbites des planètes. Pour une bonne habitabilité il faut à une planète une orbite quasi circulaire pour éviter de trop grandes variations de températures. Que le Soleil soit seul et que la vie soit présente sur Terre n'est sans doute pas anodin ou un hasard.

La taille des étoiles est très importantes, car plus l'étoile est grosse (massive) moins elle dure longtemps. La phase stable d'une étoile géante dure à peine quelques centaines de millions d'années, voir quelques dizaines de millions, en somme trop peu de temps pour que la vie puisse se complexifier. Les naines rouges qui sont les étoiles les plus nombreuses dans la galaxie étaient des bonnes candidates par leur petite taille et ainsi leur longue durée de vie. Dans l'estimation, sur les 200 milliards d'étoiles de la Galaxie, 160 milliards sont des naines rouges. Des étoiles très instables durant leur premier milliard d'années d'existence, et les modèles numériques indiquent que la plupart des atmosphères des planètes gravitant autour d'elles dans la zone habitable ne résisteraient pas au vent solaire et à leur champs magnétique. Ce ne sont bien sûr que des études, mais il semble pour le moment que les naines rouges ne sont peut-être pas de si bonnes candidates. Affaire à suivre en tout cas.
http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/astronomie-exo…
http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/planetes-doute…

Pour la localisation dans la galaxie, le centre galactique possède un nombre d'étoiles très important, ce qui augmente le risque de supernova. Les supernovas génèrent une quantité ahurissante de rayons UV, X et gamma. Une explosion qui produit plus d'énergie en une seconde que le Soleil en 10 milliards d'années. Notre système solaire est situé en banlieue, entre deux bras, dans un endroit calme.

Wakizashi wrote:


Tu es en train de décrire exactement la Terre là. Pour reprendre l'expression utilisée par Hoheinhem, tu fais du terra-centrisme.


J'y suis un peu forcé car c'est le seul endroit où la vie est présente. Je ne vais pas décrire Vénus ou Pandora.

Wakizashi wrote:


Une masse semblable, non. Qu'elle soit dans le même ordre de grandeur de masse que celle de la Terre et non pas 100 fois plus massive, oui, mais elle pourrait être deux fois plus massive ou deux fois moins.


Deux fois plus massive, oui, la vie peut se développer dans les océans où les effets de la gravité seront moindre. Sur la surface, j'imagine des animaux trapus avec un solide squelette et des rivières, non des torrents car l'eau s'écoulera plus vite à cause de la gravité plus élevée. Je ne sais pas non plus si l'atmosphère y serait plus dense et plus lourde. Une pression atmosphère plus importante pourrait empêcher l'évaporation de l'eau à température ambiante et ainsi empêcher le cycle de l'eau. Une planète plus massive signifierait une magnétosphère plus efficace, peut-être trop, empêchant une petite partie du rayonnement UV de l'étoile d'atteindre la surface, rayonnement qui peut être une source de mutation génétique, si bien sûr la vie évolue par les dites mutations, mais je ne souhaite pas faire l'apologie de la théorie synthétique de l'évolution.

Une planète deux fois moins massive, je pense que non. Trop petit noyau et ainsi trop faible magnétosphère pour conserver une atmosphère. Sauf dans le cas où l'astre aurait la taille de Mars mais avec un gros noyau ferreux. Mercure qui est un peu plus grosse que la Lune possède une magnétosphère. Mais pas d'activité volcanique, ni d'atmosphère. Et elle est très proche du Soleil d'où son importante composition en fer.

Wakizashi wrote:


Un noyau actif ? Là je ne m'avancerais pas, je ne suis même pas sûr que la Terre ait réellement un noyau


Bien que nous soyons très souvent d'accord, je ne le suis pas sur ce point là. Je ne sais même pas comment aujourd'hui on peut croire à une hypothèse comme la terre creuse. Il y a 200 ans je veux bien, mais plus maintenant. Je suis d'accord pour être ouvert d'esprit mais pas croire en ce qui me semble ne plus être possible. En toute sincérité, j'ai l'impression que tu soutiens la théorie de la terre creuse par rapport à ton avis sur les extra-terrestres et peut-être les récits d'Anton Park mais bon ce n'est qu'une impression, et après tout c'est ton avis personnel.

Wakizashi wrote:


Une magnétosphère ? Il me semble que la grande majorité des corps célestes possèdent un champ magnétique. Même le corps humain possède un champ magnétique. A mon avis, l'inventaire des objets n'ayant pas de champ magnétique est nettement plus rapide à faire que l'inventaire des objets qui en ont un.


Mars n'a pas de magnétosphère. Le cœur de Mars est mort. Son noyau n'est plus actif. Il a seulement été découvert un magnétisme rémanent en surface dans une région ancienne de l'hémisphère sud. Cela signifie sans doute que Mars avait une magnétosphère mais l'a perdu, puis a perdu son atmosphère, et toute l'eau s'est évaporée avec la perte de la pression atmosphérique, car de l'eau semble avoir existé et coulé sur la surface de Mars.

Wakizashi wrote:


Des océans peu salés, pourquoi ? La fourchette peut être petite ou grande, à ma connaissance on n'a pas de certitudes à ce sujet.


La mer morte, hormis quelques archées près de sources d'eau douce, elle n'est pas très vivante. Alors bien sûr il y a une fourchette mais sans doute pas si large, comme pour tous les autres paramètres. En plus du taux de salinité, le PH me semble également important, peut-être moins pour des extrêmophiles.

Wakizashi wrote:


Une tectonique des plaques, je ne vois pas. Je n'ai jamais entendu parler de références nécessitant la tectonique pour expliquer l'apparition et l'évolution de la vie.


Je n'ai pas lu de bouquin sur la géologie mais il y a quelques mois j'avais vu un documentaire sur les "forces" qui animent la Terre et qui participent à l'épanouissement de la biosphère. Bien sûr la magnétosphère et le noyau en faisait partie mais aussi toutes les forces à l’œuvre sur Terre, des volcans à la tectonique des plaques. Cette dernière participe par exemple à la biodiversité, ou encore à la circulation des courants océaniques, ce qui bien sûr régule le climat et les températures. Les continents dérivent, cela crée les chaines de montagnes, donc les glaciers, les fleuves et rivières, qui permettent à l'eau de circuler sur les terres et à la vie de prospérer. Notre planète est active, chaude, elle est en quelque sorte vivante. Il y a par exemple l'hypothèse Gaïa, considérant la Géosphère comme un système organisé, une sorte de super-organisme. La Terre comme un tout.

Wakizashi wrote:


Une rotation lente, oui et non, là encore la fourchette pourrait être assez grande.


Eh oui mon ami, il y a toujours une fourchette mais tu sais qu'elle ne peut pas être trop rapide ou trop lente.

Wakizashi wrote:


Enfin pour le satellite, je crois que tu es dans la pure spéculation.


C'est toi qui parle d'extra-terrestre et c'est moi qui spécule ? Mad Non je rigole, c'est vrai je spécule sur la Lune, il n'est pas sûr qu'elle soit essentielle à l'apparition d'une civilisation. Je pense qu'elle joue un rôle important. Des modèles le contredisent mais d'autres montrent qu'elle stabilise l'axe de la Terre. La stabilité me semble un critère essentiel au développement de la vie. L'hypothèse la plus courante sur la formation de la Lune est l'hypothèse de l'impact géant contant la collision de la Terre avec un astre hypothétique nommé Theïa. Le noyau de Theïa aurait fusionné avec celui de la Terre augmentant ainsi l'efficacité de la magnétosphère, tandis que les éléments plus légers de Théïa aurait formé la Lune. Si cette hypothèse est vraie, indirectement sans la Lune, pas de collision, pas de noyau plus gros, une Terre moins vivante. Peut-être nous n'existerions pas, sans doute même car l'impact a donné sa rotation et son inclinaison à la Terre. La Lune ralentit aussi la rotation de la Terre, de même qu'elle amplifie les marées qui ont peut-être jouer un rôle dans l'adaptation de la vie sur la surface.

Wakizashi wrote:


Sur les dinosaures, je peux citer pas mal de travaux qui démontent cette théorie selon laquelle une vie intelligente n'aurait pas pu émerger sans leur disparition. Peut-être que les hominidés n'auraient pas pu émerger, et encore, mais à la lumière de certains travaux il est possible d'envisager que d'autres espèces auraient atteint le stade intelligent. Il semble qu'il y existe des lois physiques et/ou mathématiques, encore à découvrir mais existant nécessairement, qui "tirent" l'évolution non seulement vers la complexité et l'intelligence, mais aussi vers la forme humanoïde qui semble consubstantielle à l'intelligence. On appelle ça les "attracteurs étranges". Sur Terre ce sont les hominidés qui ont atteint une telle forme, mais cela aurait aussi bien pu être n'importe quelle membre du règne animal, insectes compris.


Je ne sais pas Waki, mais tout comme toi je ne pense pas au hasard.

Wakizashi wrote:


J'en profite pour répondre tout de suite à l'objection que tu me fais plus loin dans ton message quand tu me dis que je n'explique pas les OVNIs avec les extraterrestres mais que je fais l'inverse. Je confirme : je fais les deux à la fois. Évidemment, puisque les deux bouts de la question se renforcent mutuellement, je ne vois aucune raison de ne pas les relier. Ce serait le contraire qui serait pour le moins surprenant.


En fait je t'avais compris, je me suis fait la réflexion quelques heures plus tard.

Wakizashi wrote:


Encore une fois, s'il n'y avait que les spéculations que nous pouvons faire sur la vie dans l'univers à partir de nos connaissances scientifiques, mais qu'il n'y ait aucune trace ou indices de visites d'extraterrestres sur Terre, il y aurait de quoi être franchement sceptique et on serait en plein dans le paradoxe de Fermi.


Pour moi nous sommes dans ce paradoxe. Excepté le phénomène ovni, il n'y a rien. Et les données sur le phénomène ovni sont beaucoup de témoignages mais pas d'objet. Sur un radar, l'objet n'est pas identifiable. Sur une photo, il n'est jamais vraiment clair.

Wakizashi wrote:


Autrement dit, l'expérience corrobore la théorie, et la théorie corrobore l'expérience.


Tu as oublié un argument allant en ta faveur, en l'occurrence tous les contactés par télépathie, enfin le chaneling. Plein de messages de paix et d'amour de la grande confrérie galactique. Okay

Wakizashi wrote:


C'est la conclusion la plus simple à mes yeux, et encore une fois ce sont ceux qui nient l'hypothèse extraterrestre qui se font les avocats du diable, parce qu'ils sont obligés d'utiliser des hypothèses beaucoup plus compliquées (pour ne pas dire improbables ou aberrantes) pour interpréter le phénomène.


Selon moi les phénomènes d'ovnis sont trop fugitifs pour être étudié. On ne sait strictement rien de l'objet vu par les témoins. Il y a simplement un manque de données empiriques. Sans penser que le témoin ment, on peut toujours mettre en doute ce qu'il a vraiment vu.

Wakizashi wrote:


Il faut voir les hypothèses avancées pour les cas d'OVNIs les plus significatifs, comme les lumières de Phénix par exemple : un délire total
(regarde le cas de Trans-en-Provence par exemple, et les analyses chimiques effectuées par Michel Bounias)
Si les crop circles ne sont pas effectués par des extraterrestres, alors qui en sont les auteurs ?
Si ce n'est pas l'OVNI qui planait au-dessus de la base de Malmstrom qui a désactivé les missiles nucléaires de la base, alors qui les a désactivé et comment ?


Les lumières de Phoenix est l'un des cas qui m'a le plus impressionné par le nombre de témoins. Au dire de certains témoignages c'était vraiment incroyable, par contre les photos ou vidéos sont plutôt décevantes, pas de grand vaisseau extra-terrestre clairement visible. Comme quasiment tous les rapports d'ovni, on a des témoignages impressionnants mais pas de photo ou film vraiment convainquant. Bien souvent l'objet est seulement visuel, il n'y a pas de son, et il disparait comme l'éclair.

Pour le cas de Trans-en-Provence qui est l'un des plus connus car une analyse scientifique a été faite sur des traces au sol. L'enquête est critiquée, les analyse de Bounias sont parfois contredites et c'est dommage qu'un seul biochimiste ait fait l'analyse et non pas différentes équipes. Il est incroyable qu'un cas aussi célèbre et étudié par le Gepan n'est pas pu être analysé par différents biochimistes afin que ne plane le moindre doute sur les résultats des analyses. Malgré des traces aux sols, cette affaire peut être un canular, ou le résultat d'un phénomène naturelle inconnue.

Les crop circles et les lettres Umnites peuvent être l’œuvre d'êtres humains.

Pour l'ovni de la base de Malmstrom, si je ne me trompe pas de cas, il me semble que le système des missiles n'a pas été désactivé mais serait tomber en panne. Il n'y a aucune photo des ou de l'ovni en question, juste des témoignages 30 ans après.

Wakizashi wrote:


la liste de questions est presque infinie, et à chaque fois, les hypothèses alternatives à l'hypothèse extraterrestre me paraissent bien plus compliquées et difficiles à admettre. Alors qu'à l'opposé, penser que l'univers grouille de vie intelligente et qu'une partie de ces civilisations soient bien plus anciennes et donc avancées que nous, et que donc elles aient colonisé la galaxie depuis bien longtemps et qu'elles nous visitent et qu'elles expliquent le phénomène OVNI me semble très facile à admettre.


Je crois qu'on pourrait passer en revue tous les cas d'ovni, il y aura toujours un doute. C'est comme pour les fantômes. Sûr que dans le cas des ovnis certaines explications sont agaçantes, ballons météorologiques, conjonction de Jupiter et la Lune, ou méprise avec Vénus, phare lointain, fusées éclairantes, bref des explications qui semblent prendre les témoins pour des cons. Si on n'a pas vu, on ne peut pas comprendre. Mais au fond et pour le moment, il n'y a pas non plus de preuves indiscutables sur l'hypothèse extra-terrestre. Les ovnis sont des phénomènes variés et fugitifs, ils sont pour cette raison, des phénomènes difficiles à étudier et à élucider.

Wakizashi wrote:


En fait, à part une peur de l'inconnu ou une volonté anthropocentrique de nous croire les plus intelligents, les plus avancés et les plus puissants de l'univers (donc des considérations bien loin d'être rationnelles, convenons-en), je ne comprends même pas où est le problème.


Il n'y a pas de problème. A l'heure actuelle, on ne peut pas savoir si l'hypothèse extra-terrestre est bonne. Même lorsqu'un objet échappe à un avion de chasse, on ne peut pas conclure de façon catégorique à des visiteurs de l'espace, même si cela donne du poids à cette hypothèse, cela peut être une technologie secrète de l'homme ou une hallucination des pilotes.

Au niveau de la peur, être seul dans le cosmos, est-ce si effrayant ? Pour ma part et pour une multitude de raison, je serais ravi qu'une civilisation extra-terrestre prenne contact avec nous. Ils nous aideraient sans doute à grandir. A mon avis, ce serait génial. Sauf que pour le moment ce n'est pas le cas et je n'ai pas non plus la conviction intime qu'ils sont là. C'est possible mais je ne sais pas.

Pour les considérations rationnelles, effectivement tu sembles du coté de la Raison, tandis qu'attendre des preuves de la vie extra-terrestre, c'est se tenir du coté de l'empirisme. Pour ma part, je ne dis pas que nous sommes seuls mais que la vie doit être rare et la civilisation encore plus rare. Comme le tien, ce n'est qu'un avis personnel. Pour le moment, il n'y a pas de certitudes, ni une preuve (sauf des ovnis pour toi) de l'existence d'une vie extra-terrestre.

Wakizashi wrote:


Le problèmes est simple : si les OVNIs ne sont pas des vaisseaux extraterrestres, alors qu'est-ce que c'est ?


On ne peut pas répondre à la question à cause d'un manque de données et d'indices. Quelqu'un a vu, et c'est tout ce qu'on a.

Wakizashi wrote:


Si les crop circles ne sont pas effectués par des extraterrestres, alors qui en sont les auteurs ?


La réponse la plus simple, les auteurs sont des êtres humains. Même si certains sont très compliqués à réaliser. C'est comme la grande pyramide, l'explication la plus simple est qu'elle fut construite par des êtres humains, même si ça parait difficile, et faire l'hypothèse des extra-terrestres est plus compliqué et surtout où sont-ils ? Comme je l'ai écris, n'ont-ils pas une autre façon de communiquer avec nous que les crop circles ? Sérieusement on peut aussi bien les interpréter comme étant l’œuvre des lutins. 

Wakizashi wrote:


Si ce n'est pas l'OVNI qui planait au-dessus de la base de Malmstrom qui a désactivé les missiles nucléaires de la base, alors qui les a désactivé et comment ?


Personne, le système serait tombé en panne.

Wakizashi wrote:


et à chaque fois, les hypothèses alternatives à l'hypothèse extraterrestre me paraissent bien plus compliquées et difficiles à admettre.


Une panne ça peut arriver et c'est tellement plus simple comme explication. L'ovni est peut-être une invention, leurs auteurs usent de la crédulité des gens et se remplissent les poches. Elle n'est pas plus simple cette explication ?

Wakizashi wrote:


Alors qu'à l'opposé, penser que l'univers grouille de vie intelligente et qu'une partie de ces civilisations soient bien plus anciennes et donc avancées que nous, et que donc elles aient colonisé la galaxie depuis bien longtemps et qu'elles nous visitent et qu'elles expliquent le phénomène OVNI me semble très facile à admettre.


Absolument et ma question est pourquoi ne sommes-nous pas déjà colonisé ? Pourquoi la Terre n'a t-elle pas été colonisé bien avant l'apparition de l'homme ? Si tu me réponds que c'est le cas, il faut des données, des preuves, il n'y en a pas de formelles ou d'indiscutables.

Wakizashi wrote:


Après, j'entends dire ici et là que le besoin de croire que des extraterrestres nous observent revient à un besoin de croire au merveilleux pour se rassurer face aux vicissitudes de la vie, ou bien au besoin de croire en un sauveur comme d'autres croient en Dieu pour la même raison. C'est bien mal me connaître, je n'attends rien des extraterrestres, ni de Dieu ni de personne pour ce qui est de mon bien-être personnel. Dans les discussion sur la spiritualité, c'est ce que je répète souvent : notre bonheur et notre malheur ne dépendent que de nous et certainement pas des situations extérieures. Une fois qu'on a évacué l'argument psychologique du besoin de croire aux extraterrestres, il ne reste plus grand-chose...


Je sais Waki que ce n'est pas ton cas, mais peut-être celui d'autres personnes. Tu as raison de soutenir l'hypothèse extra-terrestre, elle n'est pas farfelue, et tout à fait possible. Cependant de la même façon que Resurgence ne peut conclure au mythe, tu ne peux affirmer que l'hypothèse est vraie. Mon avis est donc qu'à l'heure actuelle on ne peut pas conclure sur le phénomène ovni.

Wakizashi wrote:


Le paradigme actuel voudrait faire de nous des êtres exceptionnels, exceptionnels dans le sens où notre existence serait presque contre-nature, où nous serions là malgré les lois de l'univers qui n'auraient pas dû permettre que nous soyons là.


C'est oublier le principe anthropique. On ne peut déclarer du jour au lendemain et sans en être sûr, que l'univers est fait pour que la vie soit possible. D'excellents physiciens et théoriciens le pensent. L'univers est un objet très spécial, nous ne le contemplons pas de l'extérieur, nous n'y sommes pas des étrangers, nous en faisons partie. Au fond des choses, l'Univers EST, et c'est tout ce que l'on peut dire.

Wakizashi wrote:


si l'émergence de la vie est inscrite dans les lois de la nature, je ne vois pas pourquoi il n'y aurait pas de la vie dans tout l'univers.


Sa rareté fait sa valeur.

Wakizashi wrote:


Pour répondre à une remarque que tu fais plus loin, il est certain qu'il a fallu un univers entier pour que nous soyons là, mais vu la taille de l'univers et le nombre d'étoiles qu'il contient, s'il a fallu tout ça pour que nous seuls existions, bonjour le principe d'économie ! Bonjour le rendement pourri ! Dieu (ou la nature) aurait pu se contenter d'un seul système solaire, ou à la rigueur d'une seule galaxie, mais là au niveau de la conception c'est franchement mal fait. Des milliards de galaxies, des amas, des super amas, et tout ça pour quasiment rien en fin de compte...


Peut-être que l'Univers appartient à une réalité encore plus vaste et ce que l'on voit n'en est qu'un tout petit bout, mais trouves-tu vraiment que c'est mal fait ? Aurais-tu imaginé le quart des choses dont tu fais expérience et qui sont l'Univers ? Ne trouves-tu pas ton expérience du monde étonnement riche ? Comment à partir d'atomes, pouvons-nous faire expérience d'une réalité aussi complexe ?

Rien en fin de compte ? C'est pourtant tout ce dont tu fais expérience dans le monde, du bourdonnement d'une abeille aux jolies jambes d'une femme, d'un lever de Soleil au rire d'un enfant. On ne s'émerveille plus du monde, ou bien d'une vache ou d'un insecte qui sont pourtant des créatures fantastiques. N'as-tu jamais pris le temps de contempler le bleu du ciel, profond et insondable, et lorsque vient la nuit, l'univers se change en une sphère étoilée qui nous guident sur la surface du monde, et nous dévoile nos origines. Je dois dire que plus j'en apprends, plus je m'en émerveille.

Je m'excuse si le message est très long mais je devais me justifier sur quelques propos et te proposer quelques contre-avis.
Following members like this message:
(06/02/15)


Last edited by Kimah on Fri 6 Feb 2015 - 02:11; edited 1 time in total
Back to top
Hoheinhem
Guest

Offline




PostPosted: Fri 6 Feb 2015 - 02:06    Post subject: Jean-Pierre Petit Reply with quote

Le problème avec les ET c'est que l'on mélange plusieurs problème


- l'exobiologie
- une vie intelligente
- les ovni
- les enlèvement
- les cercle dans les champs
Les contacté qui on recue un message a travers des letre ou de la telepathie 
Et une evantuel contacte officiel 
 


Il faudrait un peut de clarté dans tout cela      
    


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    OnNousCacheTout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Extraterrestres et ovni
All times are GMT + 2 Hours
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
Page 3 of 9

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group