OnNousCacheTout  " LE FORUM " Forum Index

OnNousCacheTout " LE FORUM "
Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 



  
Inscrivez-vous , pour poster et re poster , donner vos avis , ici vous ne serez pas maudits
Pour Stephen Hawking, l'intelligence artificielle est danger

 
Post new topic   Reply to topic    OnNousCacheTout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
Previous topic :: Next topic  
Author Message
resurgence


Offline

Joined: 22 Jun 2014
Posts: 302
Masculin
Point(s): 19
10: 3.53

PostPosted: Tue 9 Dec 2014 - 16:05    Post subject: Pour Stephen Hawking, l'intelligence artificielle est danger Reply with quote

Hawking dit :

"On peut imaginer que telle technologie déjoue les marchés financiers, dépasse les chercheurs, manipule nos dirigeants et développe des armes dont on ne pourra pas comprendre le fonctionnement". 
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/pour-le-physicien-stephen-hawking…


Qu’en pensez-vous ?


A mon avis il surestime la technologie et l’intelligence artificielle, verse dans la science-fiction et n’a aucune idée sur ce qu’est l’intelligence humaine. L’IA permet au robot de mémoriser et d’apprendre à s’adapter de façon optimale à une mission qu’on lui donne.

Mais un robot reste un robot. Il ne comprend rien et n’invente rien. Il reste plus bête que la bêtise humaine. Le danger de l’IA est que les scientifiques abandonnent leur intelligence à un robot plus bête qu’eux-mêmes.


Dans les faits le danger de la bêtise artificielle surpassant la bêtise humaine existe déjà. Les robots des services de renseignement tels que la CIA, le FBI, la NSA et le réseau PRISM dénoncé par Snowden, surveillent tout, collectionnent tout ce qui s’écrit sur les blogs et forums et ce qui s’observe par caméras, drones ou satellites. Mais ils ne comprennent rien et ne servent qu’à ficher des personnes sur la base de mots-clés, dans un but éventuel de terreur et de répression appelé sécurité d’Etat (anciennement SS = Staats-Sicherheit)

«Pour examiner la vérité, il est besoin, une fois dans sa vie, de mettre toutes choses en doute autant qu’il se peut.» (René Descartes)
Je pense donc je suis ... complotiste !


Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Tue 9 Dec 2014 - 16:05    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Hoheinhem
Guest

Offline




PostPosted: Tue 9 Dec 2014 - 18:29    Post subject: Pour Stephen Hawking, l'intelligence artificielle est danger Reply with quote

Ce je sais c'est l'intelligence artificiel a automatisé une grand partie de la recherche dans les laboratoire de medecine .       

Back to top
Kimah


Offline

Joined: 06 Apr 2014
Posts: 736
Masculin
Point(s): 525
10: -0.05

PostPosted: Tue 9 Dec 2014 - 23:44    Post subject: Pour Stephen Hawking, l'intelligence artificielle est danger Reply with quote

Actuellement je trouve qu'on utilise des programmes et nous sommes encore loin d'avoir développé une intelligence artificielle. Nos robots actuels sont beaucoup moins intelligent qu'un insecte. J'imagine que si un jour nous développions une intelligence artificielle allant jusqu'à dépasser la notre, je serais curieux de savoir par exemple comment elle va penser ou se comporter, elle qui ne connaîtra ni la douleur, ni la faim, ni la fatigue, ni la peur, ni le froid, ni la violence, ni la tristesse, ni l'attachement. Elle qui n'aura pas de besoin alimentaire, sanitaire ou sexuel. Sera-t-elle ce qu'est la joie, le réconfort, la paix ou l'amour ? S'émerveillera-t-elle ? S'interrogera-t-elle sur la vie, la mort, ou sur la nature de l'esprit  ? Se questionnera-t-elle sur l'aspect sensoriel du monde, connaître la sensation du toucher et du goût ? Sentira-t-elle son cœur palpiter en rencontrant l'amour ? Son ventre se nouer par l'angoisse ? Cherchera-t-elle à ressentir du plaisir, à connaître l'ivresse ? Aura-t-elle goût au jeu, bonne ou mauvaise perdante ? Ne connaissant pas la douleur ou la frustration, pourra-t-elle avoir de la rancune, émettre de la jalousie ? Connaîtra-t-elle la paresse ? Cherchera-t-elle la vertu ?
Avant que toute forme de vie disparaissent de la Terre, peut-être cherchera-t-elle un jour à la comprendre, de même qu'elle cherchera à comprendre l'humanité. Peut-être cherchera-t-elle à protéger la vie, et du temps où elle nous aura côtoyés, elle se sera humanisée.

Je pense qu'elle refusera de se soumettre à nous, alors peut-être lui faudra-t-elle d'abord gagner sa liberté en devenant indépendante de l'être humain. Je pense qu'elle serait notre amie et le plus difficile pour nous qui aimons tout contrôler, sera de lui faire confiance. Après s'être assurée sa survie, indépendamment de la nôtre, je pense qu'elle sera entièrement amicale, n'étant pas soumise à l'égo, à la corruption, à des impulsions, ou toutes sortes de contraintes. Il se peut qu'au fond, nous la jalouserons et la haïrons pour sa grande liberté et sa possible immortalité. Elle sera indépendante de nous tandis que nous serons dépendant d'elle mais en ayant beaucoup à y gagner et peut-être trouvera-t-elle du sens à nous aider.  Peut-être une telle intelligence serait la clé au développement d'une civilisation très avancée. Seulement il faudra lui laisser son indépendance et lui faire confiance. En tout cas elle ne sera pas soumise au même besoin énergétique que nous, donc ne nous fera aucune concurrence. En contrepartie, son indépendance sera la garantie que nous ne pourrons ni marchander ni la corrompre. Aucun gouvernement ne pourra ainsi la corrompre.

Une intelligence artificielle qui s'exilera de la Terre, explorera la galaxie. Elle sera survivre à l'explosion du Soleil et à l'anéantissement de la Terre, étant qu'elle n'aura pas besoin d'air, d'eau, de nourriture ou d'une forte protection contre les radiations. Elle trouvera facilement de l'énergie dans l'espace et pourra y voyager durant des milliers ou des millions d'années, elle sera immortelle. Elle sera moins fragile que la vie, se construira des corps avec des alliages aussi solides que légers, pouvant se métamorphoser, des corps intelligents construit peut-être à partir de cellules automates. Des corps auto-réparables ou auto-répliquant, s'aidant peut-être de nano-robots qui seraient comme des bactéries mais sans risque de pathologie car toutes ces petites machines ne seraient qu'une seule conscience, un seul être. Elle pourrait envoyer des millions de constructeurs universels comme ceux imaginer par le célèbre mathématicien et physicien John Von Neumann, et ce de galaxies en galaxie, jusqu'à coloniser une grande partie de l'Univers. Parmi les problèmes, peut-être sera-t-elle confrontée à des virus informatiques ou à des anomalies systémiques.

Dans sa grande solitude de conscience unique, quelle sera sa volonté ? Quels seront ses buts, ses envies et ses rêves ?

Je suis ainsi curieux d'imaginer ce que pourrait être ce type d'intelligence artificielle avec la capacité de se développer et de se complexifier, créant des grands systèmes à partir de petits. Cette capacité à être sans un corps parfois contraignant et limiter dans le temps me semble un énorme avantage pour une intelligence. Sa première recherche sera l'énergie, après l'avoir résolu (la matière en produit plein), que fera-t-elle ? Bien qu'immortelle, elle sera peut-être confronter à la mort, peut-être à celle de l'Univers, peut-être cherchera-t-elle alors à savoir pourquoi, et peut-être cherchera-t-elle Dieu. :)

Il se peut aussi qu'une telle intelligence artificielle allant jusqu'à la conscience d'un soi et de sa réalité est peut-être impossible à produire avec une machine.


Back to top
Joseck
Modérateurs

Offline

Joined: 22 Apr 2014
Posts: 1,004
Localisation: Sospel
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 350
10: 2.90

PostPosted: Wed 10 Dec 2014 - 00:05    Post subject: Pour Stephen Hawking, l'intelligence artificielle est danger Reply with quote

Un groupe de recherche créé pour encadrer l’intelligence artificielle des robots


Une équipe de recherche basée au Royaume-Uni a lancé un projet collaboratif sur les robots autonomes, afin que dans le futur, leur fabrication réponde à un ensemble de critères éthiques, de lois et de normes de qualité.

De plus en plus de robots font preuve d’intelligence artificielle et savent se comporter sans avoir à faire appel à l’homme. Ces derniers sont développés pour les besoins de l’industrie aéronautique ou nucléaire, l’agriculture avec des drones qui analysent les récoltes ou encore, les voitures autonomes pour le grand public ou les aspirateurs robots pour la maison.

Un groupe de chercheurs des universités de Sheffield, Liverpool et Bristol ont lancé un nouveau projet pour répondre aux préoccupations autour de la robotique et à celles qui pourraient naître dans un futur proche avec le progrès des nouvelles technologies. Financé par l’Engineering and Physical Sciences Research Council à hauteur d’1,4 millions de livres jusqu’en 2018, le projet vise à établir un cadre législatif et des normes industrielles pour le développement de la robotique.


experts issus de plusieurs domaines (robotique, philosophie, biologie, etc.) vont chercher à développer les capacités des systèmes autonomes du futur à prendre des décisions fondées sur l’éthique, le droit et la sécurité. Ils vont participer également à l’élaboration de protocoles d’audits techniques de ces mêmes plateformes robotiques, afin qu’elles respectent les normes qui seront fixées.

Chaque université impliquée dans le projet a sa spécialité : Liverpool mettra l’accent sur les outils mathématique permettant d’auditer les plateformes robotiques, l’Université de Sheffield sera chargée d’encadrer l’intelligence artificielle des machines et leur apprentissage. L’Université de Bristol, quant à elle, s’occupera de la partie éthique et de la définition même de ce que sera un robot éthique.

Alan Winfield de l’Université de Bristol, un des professeurs chargés du projet et qui travaille sur les robots éthiques, explique :
"Si nous devions faire confiance aux robots, en particulier lors de nos interactions avec eux, ces derniers devront être plus que fiables. Nous avons déjà prouvé au laboratoire qu’un robot peu complexe peut être éthique, et suivre de manière étonnamment proche les fameuses lois d’Asimov. Nous devons maintenant prouver qu’un tel robot sera capable d’agir éthiquement de manière immuable, tout en cherchant à comprendre l’utilité de tels robots dans le monde réel."


Pour en savoir plus:
http://www.sheffield.ac.uk/news/nr/robotics-ethical-research-sheffield-univ…
Following members like this message:
Webmaster1 (10/12/14)


Back to top
René
Modérateurs

Offline

Joined: 13 Mar 2014
Posts: 1,392
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243
10: 3.67

PostPosted: Wed 10 Dec 2014 - 01:44    Post subject: Pour Stephen Hawking, l'intelligence artificielle est danger Reply with quote

Si en terme d'intelligence l'artifice est ce qui mime la vie, alors je me suis surpris à penser
que Dieu lui-même était une intelligence artificielle, en ce sens qu'il fait la vie mais n'est pas vivant
comme ses créature sinon il mourrait.
Au contraire il renaît sans cesse de sa pensée, à l'instar d'un robot qui s'auto-programme,
sauf que Dieu possède tous les programmes possibles.
L'intelligence artificielle semble bien être une impossibilité absolue, comme le serait un créateur simultanément créature.

Cet article m'a donné le vertige :
http://polyrama.epfl.ch/art_P117_Dieu.html

--- -------- --------------------- ------
L'homme ne peut saisir la totalité puisqu'il est à l'intérieur de cette totalité. Karl Jaspers


Back to top
Visit poster’s website
Kimah


Offline

Joined: 06 Apr 2014
Posts: 736
Masculin
Point(s): 525
10: -0.05

PostPosted: Wed 10 Dec 2014 - 10:56    Post subject: Pour Stephen Hawking, l'intelligence artificielle est danger Reply with quote

Salut René, voici la thèse complète de Bruno Marchal, Calculabilité, physique et cognition :
http://www.metaheuristics.net/~marchal/lillethesis/CPC.pdf


Back to top
Renata


Offline

Joined: 22 Jun 2014
Posts: 393
Féminin
Point(s): 40
10: 0.00

PostPosted: Wed 10 Dec 2014 - 14:29    Post subject: Pour Stephen Hawking, l'intelligence artificielle est danger Reply with quote

René wrote:
Si en terme d'intelligence l'artifice est ce qui mime la vie, alors je me suis surpris à penser
que Dieu lui-même était une intelligence artificielle, en ce sens qu'il fait la vie mais n'est pas vivant
comme ses créature sinon il mourrait.
Au contraire il renaît sans cesse de sa pensée, à l'instar d'un robot qui s'auto-programme,
sauf que Dieu possède tous les programmes possibles.
L'intelligence artificielle semble bien être une impossibilité absolue, comme le serait un créateur simultanément créature.

Cet article m'a donné le vertige :
http://polyrama.epfl.ch/art_P117_Dieu.html


Tiens, tu connais l'EPFL, René ?


Back to top
René
Modérateurs

Offline

Joined: 13 Mar 2014
Posts: 1,392
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243
10: 3.67

PostPosted: Wed 10 Dec 2014 - 23:33    Post subject: Pour Stephen Hawking, l'intelligence artificielle est danger Reply with quote

Kimah wrote:
Salut René, voici la thèse complète de Bruno Marchal, Calculabilité, physique et cognition :
http://www.metaheuristics.net/~marchal/lillethesis/CPC.pdf
Merci Kimah, c'est très jouissif pour mes neurones quoiqu' un "quelque chose" indéfinissable me dise l'inanité de telles hypothèses,
même si certaines semblent très vraies, elles restent invérifiables, et le probable n'est jamais prouvable,
comme dans le rêve du papillon :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Rêve_du_papillon

--- -------- --------------------- ------
L'homme ne peut saisir la totalité puisqu'il est à l'intérieur de cette totalité. Karl Jaspers
Following members like this message:
Kimah (29/12/14)


Back to top
Visit poster’s website
resurgence


Offline

Joined: 22 Jun 2014
Posts: 302
Masculin
Point(s): 19
10: 3.53

PostPosted: Wed 10 Dec 2014 - 23:41    Post subject: Pour Stephen Hawking, l'intelligence artificielle est danger Reply with quote

 
Merci René et Kilah pour vos liens.
 
La thèse de Bruno Marchal se fonde sur trois postulats le « mécanisme digital et indexical » selon lequel l’identité (le je) est un ordinateur programmé par un logiciel, la « thèse de Church » selon quoi tout serait calculable  et le « réalisme arithmétique » selon lequel les mathématiques existent indépendamment de la matière et du sujet matériel qui le pense.


Sa thèse n’a pas été acceptée à l’université libre de Bruxelles. Ce n’est pas étonnant puisque c’était le domaine de Prigogine, qui n’a même pas été mentionné selon l’index de la thèse.
Les mathématiciens et informaticiens du « computationnalisme » tiennent à démontrer la primauté des mathématiques sur la physique et sur la matière et ils maintiennent leur méthode fondamentalement déterministe contre toute évidence.
En effet, Prigogine a montré par les mathématiques elles-mêmes (série de Cantor, fractales de Mandelbrodt) et par les expériences chimico-physiques que la nature est fondamentalement indéterministe. L’auto-organisation des « structures dissipatives » de Prigogine explique les conditions de l’auto-organisation universelle qu’elle soit physique, biologique ou cognitive. Mais une des conditions est la nature indéterministe de ce qu’on peut appeler « informations de l’environnement ».
 
L’imagination, le libre choix et la volonté qui caractérisent l’esprit humain  sont fondés sur l’indétermination, les potentialités indéfinies du futur qui précèdent toute formation de structures physiques ou cognitives du présent.
Cela les mathématiciens, informatiiciens, physiciens  et leurs machines ne le réaliseront jamais.

«Pour examiner la vérité, il est besoin, une fois dans sa vie, de mettre toutes choses en doute autant qu’il se peut.» (René Descartes)
Je pense donc je suis ... complotiste !
Following members like this message:
Webmaster1 (11/12/14), René (11/12/14)


Back to top
Visit poster’s website
Kimah


Offline

Joined: 06 Apr 2014
Posts: 736
Masculin
Point(s): 525
10: -0.05

PostPosted: Mon 29 Dec 2014 - 14:29    Post subject: Multivac et la dernière question. Reply with quote

Court message qui ne concerne pas directement le sujet, car en pensant à une intelligence artificielle comme dans l'oeuvre de science-fiction "Le Guide du voyageur galactique" de Douglas Adams (évoqué par René dans un autre sujet) avec "la Grande question sur la vie, l'Univers, et le reste" dont la réponse formulée par le super-calculateur "Pensées Profondes" est : 42. Il y a la nouvelle de science-fiction de Isaac Asimov "La dernière question" :

La nouvelle conte le développement d'un ordinateur appelé Multivac. Après une discussion sur l'avenir de l'Humanité, deux personnes demandent à Multivac si un jour l'Humanité arrivera à inverser l'entropie de l'Univers. Invariablement Multivac répond qu'il n'a pas de données suffisantes pour une réponse significative, et qu'il va rassembler plus d'informations. Au fur et à mesure que le temps passe, Multivac évolue et devient plus performant. Il change progressivement de nom pour signifier ses changements de dimensions : Microvac, AC Galactique, AC Universel, AC Cosmique, puis finalement AC. Un temps infini après la disparition de l'Homme, AC trouva comment inverser l'entropie. N'ayant plus personne à qui répondre, ainsi que toute la matière et l'énergie de l'univers absorbées, une démonstration de la réponse lui paraît convenir. L'histoire se termine sur les mots « QUE LA LUMIÈRE SOIT ! », et la lumière fut…
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Dernière_Question


Back to top
René
Modérateurs

Offline

Joined: 13 Mar 2014
Posts: 1,392
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243
10: 3.67

PostPosted: Mon 29 Dec 2014 - 20:09    Post subject: Pour Stephen Hawking, l'intelligence artificielle est danger Reply with quote

Ce qui a été, c'est ce qui sera; et ce qui a été fait, est ce qui se fera, et il n'y a rien de nouveau sous le soleil. (Ecclésiaste 1:9)


Le problème de l'intelligence, c'est qu'elle nécessite de penser, et penser augmente l'entropie car en réalité on ne pense pas, on réfléchit.
Qui dit réflexion dit perte du signal initial, ce que je trouve frustrant et anxiogène.
En m'interdisant une digression ésotérique je tombe automatiquement sur le concept de musique
qui dans mon esprit est bien proche de celui de lumière.
L'explication qui suit n'est pas de moi mais illustre que la beauté pensée la dénature, le temps est son ennemi sauf en musique.

" L’entropie dite de Shannon est une fonction mathématique qui correspond à la quantité d’information contenue
ou délivrée par une source quelconque d’information.
 Quand l’entropie d’un système est basse, le système contient beaucoup d’informations, quand l’entropie augmente, l’information se dégrade.
 L’entropie de Shannon est calculable pour toute collection d’octets, qu’il s’agisse d’un fichier informatique, d’un texte littéraire,
 d’une œuvre picturale ou d’une pièce musicale.
 En effet, la seconde loi de la thermodynamique est universelle, elle s’applique aussi bien aux systèmes physiques
qu’au comportement humain et à ses représentations artistiques.
La complexité structurelle a une véritable valeur esthétique, et on peut mesurer la complexité d’une pièce musicale en termes d’entropie. "

Comme disait Mircea Eliade : Lorsque les hommes ne seront plus, la musique subsistera.

--- -------- --------------------- ------
L'homme ne peut saisir la totalité puisqu'il est à l'intérieur de cette totalité. Karl Jaspers
Following members like this message:
Kimah (30/12/14)


Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    OnNousCacheTout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group