OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

4000 mille ans de mystifications historiques - Gérald Messadié

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Livres, revues et citations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 437
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 09:32    Sujet du message: 4000 mille ans de mystifications historiques - Gérald Messadié Répondre en citant

Dénoncer la mystification, c’est
dénoncer le mensonge.

Entreprise
philosophique si vaste qu’elle prendrait
toute une vie.

De surcroît, il n’est pas

deux visions identiques de la réalité ; il
s’ensuit que toute personne qui décrit la
sienne ment involontairement à l’autre.


L’adage est d’ailleurs ancien : « Chacun
voit midi à sa porte. » 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 09:32    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 437
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 09:38    Sujet du message: 4000 mille ans de mystifications historiques - Gérald Messadié Répondre en citant

En 2006, la télévision suisse romande décida d’organiser un débat public sur le Diable et réunit à cette fin un prêtre catholique, un pasteur protestant, un imam musulman et un laïc, en l’occurrence moi-même, parce que j’avais publié une Histoire générale du Diable .

Le débat aborda la place de ce personnage dans les théologies. Il fut convenu par les invités qu’il incarnait l’essence du Mal et l’ennemi de Dieu, mais quand mon tour vint de répondre, je différai d’eux. Je rappelai que, selon l’Ancien Testament, il était le serviteur de Dieu.

L’étonnement, teinté de scandale, se manifesta sur le plateau. Je citai alors ces lignes du Livre de Job : « Le jour vint où les membres de la Cour des cieux s’assemblèrent en présence du Seigneur, et Satan était là parmi eux. Le Seigneur lui demanda où il avait été. “Je parcourais la Terre d’un bout à l’autre”, répondit-il. Le Seigneur lui demanda alors : “As-tu remarqué mon serviteur Job ? Tu ne trouveras
aucun autre comme lui sur la Terre.” » (Job, I, 6-8).

Satan était donc membre de la Cour des cieux. La consternation succéda au scandale et le rabbin déclara que je venais de démontrer la raison pour laquelle il ne fallait pas mettre les Livres saints dans les mains des profanes. La raison implicite en était que seule l’autorité peut interpréter ces livres.

Cependant, l’autorité est humaine. Elle a parfois défailli au cours des siècles, comme on sait.

Gérald Messadié
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 437
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 09:50    Sujet du message: 4000 mille ans de mystifications historiques - Gérald Messadié Répondre en citant

Mais l’histoire peut aussi défaire le mythe. Ainsi, les instituteurs ont enseigné pendant des décennies, dans les écoles républicaines, qu’un certain Charles Martel, à la tête des armées franques, avait arrêté les Sarrasins (certains disaient déjà « les Arabes ») à Poitiers en 732. Les armées franques étaient alors identifiées aux armées françaises et, dans l’esprit des écoliers, même devenus adultes, les croisades
n’étaient pas loin (trois siècles les séparaient de l’épisode de Poitiers).

La référence gagna les milieux politiques et la bataille de Poitiers devint une préfiguration de la naissance de la France, puis de sa résistance au « péril arabe », magnifiée dans les croisades. Pénétré de la notion d’« identité nationale », renseignement de la IIIe République exalta les gestes de Charles Martel, de Roland à Roncevaux et de Jeanne d’Arc comme autant d’exemples de l’indomptable esprit de la France. En réalité, c’étaient trois mythes issus de faits dénués de toute la portée grandiose et symbolique qu’on leur prêtait pour des raisons politiques. L’interprétation en est fausse et même tendancieuse.
Mais elle est aussi tenace.

Au début du XXe siècle, alors que l’histoire était devenue, en France comme dans plusieurs autres pays européens, une véritable discipline sous l’impulsion d’Ernest Lavisse, les historiens s’avisèrent de trois faits :
d’abord, cette discipline tenait une place fondamentale dans la culture, car elle ouvrait l’esprit à la compréhension du monde ; elle devait donc, à ce titre, être associée à la géographie ; ensuite, elle
exerçait une influence politique et, de ce fait, elle était elle-même influencée en retour par la politique ; or, celle-ci étant tributaire de l’éthique, du moins en principe, il s’ensuivait que l’historien
devait la respecter aussi. Il eût été immoral, par exemple, de représenter un tyran ennemi comme un monarque éclairé, comme il était immoral de décrire comme un pleutre ou un incapable un roi dont la dynastie régnait toujours. Ce fut ainsi que Néron, ennemi supposé du christianisme, fut représenté comme un monstre.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 437
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 09:59    Sujet du message: 4000 mille ans de mystifications historiques - Gérald Messadié Répondre en citant

En France, par exemple, les mythes de « nos ancêtres les Gaulois » et de « Jeanne d’Arc qui bouta les Anglais hors de France » demeurent particulièrement tenaces. Même dans l’histoire récente, on a vu des fabrications à l’encontre de toutes les évidences.

Ici se pose une question troublante : les historiens responsables de ces erreurs étaient-ils des ignorants ? Non : les documents qu’ils avaient patiemment mis au jour de génération en génération
le démontrent amplement. Il suffit de les consulter pour s’assurer des erreurs. Étaient-ils alors de mauvaise foi, sinon des menteurs eux-mêmes ? Pour outrancière qu’elle soit, l’accusation est
un peu plus fondée, mais elle doit être si fortement nuancée qu’elle perd une grande part de son poids. Ces hommes (on compte peu de femmes dans leurs rangs) ont souvent modifié
l’interprétation des faits pour démontrer ce qu’ils considéraient comme une vérité ; c’est-à-dire qu’ils ont sacrifié la réalité à l’idée.

Parfois aussi, l’historien est à son insu prisonnier du prisme de sa culture et suit des schémas de pensée autocentrés. Le cas de Galilée est à cet égard exemplaire : jusqu’à lui et à Copernic – qui ne publia pas ses conclusions –, les autorités intellectuelles et spirituelles de l’Occident tenaient que la Terre était le centre de l’univers.

Aucune démonstration ne les aurait convaincus du contraire ; c’est un phénomène connu en psychologie sous le nom de dissonance cognitive. L’esprit se refuse à admettre des évidences contraires à ses convictions .
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 437
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 10:06    Sujet du message: 4000 mille ans de mystifications historiques - Gérald Messadié Répondre en citant

A u XXIe siècle, l’historien Jack Goody  a démontré que des historiens éminents avaient commis la même erreur ; ils avaient interprété l’histoire selon un angle européen. Ils décrivaient,
par exemple, la découverte du sucre et des épices comme un phénomène européen et ne se souciaient pas de savoir comment d’autres civilisations les avaient découverts, avant l’Europe.
Le cas le plus pittoresque est celui du père missionnaire Labat (1663-1738), qui avait déclaré que les Arabes ne connaissaient pas l’usage de la table, et Fernand Braudel cite un observateur
selon qui les chrétiens ne s’assoient pas par terre pour manger, comme les musulmans. Formidable erreur : l’Orient connaissait la table depuis les pharaons.

Et quant à s’asseoir par terre pour manger, il suffit d’avoir un peu voyagé pour savoir que les animistes, les bouddhistes et bien d’autres le font.

Inconsciemment, les historiens suivaient un schéma de pensée destiné à prouver la supériorité de l’Occident chrétien sur le reste du monde.

Cette déformation s’explique.

L’histoire est un chaos de données et nulle intelligence ne peut se résoudre à ce qu’elle, sa famille, ses proches et ce qu’elle considère comme son peuple ne soient que des fétus entraînés dans des
tourbillons aveugles, dont nul ne sait où ils vont. C’est le problème fondamental de la philosophie : nul n’accepte l’absurde. Un tel consentement serait immoral, parce que celui qui se résout à
l’injustice devient lui-même injuste.

Les études d’éthologie du XXe siècle l’ont démontré : même l’animal refuse l’injustice.
Les membres suivants remercient Marine pour ce message :
napo (24/08/14)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 437
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 11:17    Sujet du message: 4000 mille ans de mystifications historiques - Gérald Messadié Répondre en citant

Noël est une fête païenne



C’est en 339 selon certains, 353 selon d’autres, que l’Église décida de célébrer la naissance de Jésus le 25 décembre, « afin, dit le Larousse encyclopédique, de christianiser la fête du solstice
d’hiver ». En réalité, cette décision faisait partie de la formidable offensive visant à étouffer une religion rivale, le mithriacisme, qui ressemblait dangereusement au christianisme : son
dieu était Mithra, création de son père, le tout-puissant Ahoura Mazda, et dont la renaissance s’opérait justement ce jour-là, marquant la reconquête du monde par le soleil invaincu. Mithra,
dieu aryen, était celui que ses fidèles célébraient en ces termes : « Tu nous as sauvés en répandant le sang éternel. » Et, pour marquer le renouveau, les mithraïstes plantaient un jeune arbre,
symbolisé par notre sapin. Le rite païen a donc survécu quelque dix-sept siècles par l’entremise de l’Église.

Le mithriacisme avait gagné l’Europe entière, de l’Espagne au nord de l’Angleterre, et il régnait sur tout le à l’actuelle Tunisie. Il fut long à éliminer. La date de Noël, dont le nom dérive de la formule romaine Natalis solis invicti, « naissance du soleil invaincu », demeura.

Jésus succéda à Mithra, au prix de ce qu’on qualifiera, en termes mesurés, de pieuse-désinformation et qu’on appellera une usurpation, en langage moins châtié. Ce n’est d’ailleurs pas la
seule : peu de fidèles savent que la pratique de placer un bénitier à la porte des églises est directement empruntée au mithriacisme : les temples de cette religion comportaient une vasque d’eau
placée à la porte, pour que les fidèles s’y purifient les mains.


 
Citation:


Le mithraïsme — parfois mithriacisme ou mithrach[k]isme — ou culte de Mithra (en persan : مهرپرستی ) est un culte à mystères apparu probablement pendant le IIe siècle av. J.-C. en Perse. Durant les siècles suivants il se propage dans tout l'Empire romain et atteint son apogée durant le IIIe  siècle. Ce culte est particulièrement bien reçu et implanté chez les soldats romains.
Au IVe  siècle, il est supplanté par le christianisme qui le déclare illégal en 391.


Source Wikipedia


 
Citation:
  • Selon Franz Cumont, auteur d'une étude sur la religion de Mithra, l'iconographie de Mithra doit être interprétée à la lumière de la mythologie iranienne. Il la met en rapport avec des textes narrant le sacrifice (tauroctonie) d'un taureau par Ahriman, le dieu du mal. Les restes sanglants du taureau donnant naissance plus tard à tous les êtres. Selon l'hypothèse de Cumont, Mithra aurait été ensuite substitué à Ahriman dans le rapport mythique, et serait arrivé sous cette forme en Méditerranée orientale.







  • Selon David Ulansey, auteur non traduit en français, l'explication est radicalement différente de l'image de la tauroctonie, puisqu'elle trouve son interprétation dans le symbolisme astrologique. Mithra est un dieu si puissant qu'il est capable de transformer l'ordre même de l'Univers.
Le taureau serait le symbole de la constellation du Taureau. Au début de l'astrologie, en Mésopotamie, entre le 4000 et le 2000 av. J.-C., le Soleil se situe au niveau du Taureau pendant l'équinoxe de printemps. À cause de la précession des équinoxes, le Soleil se place durant l'équinoxe de printemps dans une constellation différente tous les 2160 ans à peu près, ainsi il passe dans le Bélier vers l'an 2000 av. J.-C., marquant la fin de l'ère astrologique du Taureau.Le sacrifice du taureau par Mithra symbolise ce changement, causé, selon les croyants, par l'omniprésence de leur dieu. D'où l'explication de la présence des animaux qui figurent sur les images de la tauroctonie : le chien, le serpent, le corbeau, le scorpion, le lion, la coupe et le taureau correspondent à la constellations du Petit Chien, de l'Hydre, du Corbeau, du Scorpion, du Lion, Verseau et Taureau, toutes placées dans l'équateur céleste pendant l'ère du Taureau.L'hypothèse expliquerait aussi la profusion d'images zodiacales dans l'iconographie mithraïque. La précession des équinoxes fut découverte et étudiée par l'astronome Hipparque au IIe siècle av. J.-C.

statue de Mythra , Musée du Vatican


  • Une autre interprétation considère que le sacrifice du taureau représente la libération de l'énergie de la Nature. Le serpent, comme dans le symbole de l'Ouroboros, serait une allusion au cycle de la vie ; le chien représente l'Humanité, alimentant symboliquement le sacrifice, et le scorpion est le symbole de la victoire de la mort. Les deux compagnons de Mithra, qui portent les torches et qui s'appellent Cautès et Cautopatès représentent respectivement le lever et le coucher du soleil.

Pour les fidèles, le sacrifice du taureau a sans doute un caractère salutaire, et la participation aux mystères garantit l'immortalité.
La fin symbolique de Mithra se termine par un grand banquet où Apollon sur son char va emmener Mithra. Il apporte aux hommes l'espoir d'une vie au-delà de la mort, puisqu'il est accueilli au ciel par Apollon.

 

  
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
aja777


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2014
Messages: 1 539
Masculin
Point(s): 383

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 20:30    Sujet du message: 4000 mille ans de mystifications historiques - Gérald Messadié Répondre en citant

Bonsoir Marine
Ce qui me semble dramatique hormis le coté invalidant des dogmes ,nous poussant de plus  en des croyances erronées!
C'est que ces anciennes cultures avaient visiblement  compris ,ou savaient,que la nature est notre NATURE
Hors les fêtes mercantiles générés nous éloignent ainsi que nos enfants de la reprise d’Énergie que devrait être l’hiver ,comme le font les végétaux ou les animaux  !
Amicalement
_________________________________________

cancer - Les Bonnes Nouvelles sont que vous pouvez entièrement régénérer votre corps tous les 7 ans
Savez-vous que vous pouvez changer votre corps sur tous les sept années?
Découvrez comment et pourquoi cela arrive et comment il affecte votre rétablissement dans cet article.
Une chose constante est la vie est changement »- un homme sage a dit une fois .... ...
Va de même pour le corps humain: Tout régénère l'objet de soins appropriés.
Ils clé pour le cancer de recul sont la détoxification du corps et de renforcer le système immunitaire, la meilleure façon de faire est de travailler avec la naturopathie:
Améliorer la résistance interne de l'organisme grâce à la prévention, la nutrition naturelle qui renforce le système immunitaire, renforçant ainsi la fonctionnalité de toutes les cellules.
Si vous avez l'intention de guérir (= totalement récupérer) le cancer, vous devez faire plus que simplement de détruire la tumeur; la genèse d'une tumeur prend des années et est seulement une partie d'un processus plus large, qui est une réponse à un certain déséquilibre interne.
La bonne nouvelle est: Vous pouvez obtenir un nouveau corps sains tous les 7 ans.
Tout se régénère, étant donné la bonne nutrition:
Par exemple, la peau se régénère tous les 28 jours; autre exemple est le foie qui se régénère toutes les 6 semaines, les reins, toutes les 4 semaines, et osseuse tous les 7 ans. Fondamentalement, tout dans le corps humain a la capacité de changer entre 28 jours et 7 ans.Si Le corps se régénère tous les 7/8 ans. Mais pourquoi portons-nous des cicatrices vieilles de 20 ans ?
Les traumas et les accidents divers s'inscrivent dans la mémoire de nos cellules. Celles-ci transmettent l'information à la nouvelle cellule qui se formate selon le schéma de l'ancienne et se comporte de même.L'activité principale du corps est de se régénérer en permanence. Le corps adore produire de nouvelles cellules ! En 2 jours, nos yeux sont entièrement neufs !
Le défi est que le processus de changement doit être maintenu assez longtemps pour toutes les cellules à modifier.
La raison de ce processus est si lent, c'est qu'une fois une nouvelle cellule se modifie, les cellules environnantes autour d'elle sont toujours les mêmes: ils ont tous besoin de changer!
Avec la nutrition, le traitement approprié, la persévérance et les patients, vous pouvez changer lentement votre corps à la santé et la reprise complète.
  http://rustyjames.canalblog.com/archives/2014/05/30/29976841.html
_____________________________________________________________
>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
resurgence


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 299
Masculin
Point(s): 19

MessagePosté le: Lun 25 Aoû 2014 - 10:34    Sujet du message: 4000 mille ans de mystifications historiques - Gérald Messadié Répondre en citant

 
Citation:
Aucune démonstration ne les aurait convaincus du contraire ; c’est un phénomène connu en psychologie sous le nom de dissonance cognitive. L’esprit se refuse à admettre des évidences contraires à ses convictions.

Merci Marine de dénoncer les mystifications sur "onnouscachetout". Ce phénomène psychologique affecte de nos jours plus que jamais l'information biaisée ou franchement mensongère de l'actualité mondiale propagée par les média.

Curieusement, la dissonance cognitive affecte aussi la communauté scientifique et ses publications en physique théorique comme en médecine …
_____________________________________________________________
«Pour examiner la vérité, il est besoin, une fois dans sa vie, de mettre toutes choses en doute autant qu’il se peut.» (René Descartes)
Je pense donc je suis ... complotiste !
Les membres suivants remercient resurgence pour ce message :
Marine (25/08/14)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:24    Sujet du message: 4000 mille ans de mystifications historiques - Gérald Messadié

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Livres, revues et citations
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com