On Nous Cache Tout " LE FORUM " Forum Index

On Nous Cache Tout " LE FORUM "
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Couac spatial de Galileo
Goto page: 1, 2  >
 
Post new topic   Reply to topic    On Nous Cache Tout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Ciel et espace
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Marine
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 4,422
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

PostPosted: Sat 23 Aug 2014 - 12:25    Post subject: Couac spatial de Galileo Reply with quote

Pour des raisons encore inconnues, les deux satellites du GPS européen lancés vendredi sont arrivés sur la mauvaise orbite. Des investigations sont en cours. Le président du CNES reconnait qu'il sera "compliqué de rétablir la situation."
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/galileo-les-deux-satellites-de-ve…
Following members like this message:
aja777 (23/08/14), (24/08/14)
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Sat 23 Aug 2014 - 12:25    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
NicoTine
Guest

Offline




PostPosted: Sun 24 Aug 2014 - 17:35    Post subject: Couac spatial de Galileo Reply with quote

Etrange, car ces satellites doivent concurencer le GPS US................
Mouahahahahaaha :


le vol MH, pfouite, pas de nouvelles, mais les morts étaient a la pointe de la recherche des armes secretes.....
Pis un autre vol anodin, en asie : et hop, un ministre, un chef de guerre, rien que ca, lol.
le vol AH, pfouite, avec des gars importants dedans, puisqu'ils étaient a la pointe de la recherche sur Ebola........


Mais NON, faut pas y voir le mal, ou autre chose, c'est NORMAL, tout va bien !!!
Following members like this message:
Marine (24/08/14), (24/08/14), (26/08/14)
Back to top
aja777


Offline

Joined: 18 Apr 2014
Posts: 1,519
Masculin
Point(s): 383

PostPosted: Sun 24 Aug 2014 - 20:45    Post subject: Couac spatial de Galileo Reply with quote

____
_____________________________________________________________
>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?
Back to top
Visit poster’s website
nemo44
Guest

Offline




PostPosted: Tue 26 Aug 2014 - 13:41    Post subject: Couac spatial de Galileo Reply with quote

la note est salée ...on n est pas prêt de se passer du systéme GPS made in USA !!  Neutral


Combien va coûter le couac spatial de Galileo?
Par LEXPRESS.fr, publié le 25/08/2014 à 14:37, mis à jour à 14:46
L'échec de la mise en orbite samedi de deux nouveaux satellites du système de navigation européen Galileo n'est toujours pas expliqué. Mais on sait déjà que la facture s'annonce salée. Imprimer
Zoom moinsZoom plus
8 
Voter (2)
 Partager432  Tweeter38  22  
Une fusée Soyouz a décollé de Guyane avec deux satellites Galileo


AFP


Les experts de l'Europe spatiale tentaient toujours ce lundi de comprendre comment les deux satellites de navigation Galileolancés samedi ont bien pu se retrouver à 6000 km en-dessous de l'orbite prévue. Tandis qu'ils étudient encore les moyens de corriger leur trajectoire, ils ont toutefois prévenu que la réussite d'une telle opération relèverait de l'exploit, si ce n'est du miracle. 
Des satellites difficilement récupérables
"Les réserves de carburant [des satellites] ne permettront certainement pas de remonter jusqu'au niveau nécessaire (...) Si vous commencez à consommer le carburant du satellite, vous allez réduire sa durée de vie", a expliqué Alain Dupas, spécialiste des programmes spatiaux, sur le site de RFI. Un avis partagé par le spécialiste belge Théo Pirard, interrogé par la RTBF: "Je ne pense pas qu'ils pourront pallier le demi-kilomètre/seconde qui leur manque avec leurs propres propulseurs." 
Un facture proche de 200 millions d'euros
Et si Alain Dupas considère que ce couac ne remet pas en cause son succès à venir, les (nombreux) détracteurs de ce projet intégralement financé par l'Europe anticipent déjà sur un nouveau dérapage financier de Galileo. De fait, chaque satellite Galileo a un coût de revient d'une quarantaine de millions d'euros etun lancement par Soyouz est facturé autour de 65 à 70 millions au client. Dans ce cas précis, l'Union européenne.  
Le coût pour chacun des deux satellites est donc estimé autour de 100 millions d'euros. Et s'il existe des assurances spécifiques pour ce type d'opération, "contrairement aux satellites commerciaux, les lancements gouvernementaux n'en prennent généralement pas", explique encore Théo Pirard. c'est donc bien d'une perte sèche qu'il s'agit.  
En outre, si ces deux satellites sont définitivement perdus, cela occasionnera un retard de plusieurs mois dans la finalisation du projets, qui doit compter une vingtaine de satellites pour être opérationnel. Ce retard aura lui aussi un coût, encore difficile à estimer. Le seul manque à gagner lié au retard pourrait se chiffrer en dizaines de millions d'euros. 

 Un revers coûteux en terme d'image
Sur le plan financier, cela reste toutefois assez marginal au regard du coût total du projet. Après avoir été revu plusieurs fois à la hausse, Galileo est passé d'un budget initial de 3,4 milliards d'euros en 2008 à plus de 7 milliards selon les chiffres de la Commission. Au total, cet échec ne dépasserait donc pas 3% du coût global, mais il ternit en revanche le prestige de ce projet phare de la Commission européenne. Galileo vise pour les européens à s'affranchir du système militaire GPS américain mais aussi à le concurrencer à terme auprès de milliards d'utilisateurs. Heureusement, Galileo, qui doit officiellement entrer en service à l'horizon 2017, a encore le temps de se faire oublier. 
Avec 



En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/combien-va-couter-le-couac-spatia…
Back to top
nicosat
Guest

Offline




PostPosted: Tue 26 Aug 2014 - 16:04    Post subject: Couac spatial de Galileo Reply with quote

C'est nous le peuple qui payons , encore une belle preuve de l'incompétence européenne.... je ne comprends pas que des decisions qui engagent l'argent public ne soit pas soumises a REFERENDUM, cette UE est une honte, une insulte au peuple qui crève de faim....
Back to top
NicoTine
Guest

Offline




PostPosted: Tue 26 Aug 2014 - 20:57    Post subject: Couac spatial de Galileo Reply with quote

Ne nous emportons pas, mdrrrrrrrrrrr.
200.000.000 millions d'euros c'est que dalle, y'a juste en 2017 aux nouvelles élections a retirer le RSA socle, et pis y'a no problemo !!!


Des pistes :


On dévalue la prime chomage de 5%, et hop c'est remboursé.
On élève le point d'indice de la csg
On ponctionne le livret A
Ou mieux encore, vu qu'il est boudé et remplacé par l'assurance vie, bah on fiscalise l'assurance vie, hihihihhihi.
On sous évalue encore une fois le salaire des fonctionnaires, ahhhhhhh ces feneants.........lol.
On augmente l'imposition sur les vieux, toute facon y vont crever...............
On fait une guerre dans un pays fournisseur pétrolier, bon un nouveau hein !!! pis le pris du baril explose, remboursement assuré, et jackpot en prime....


Bon ca c'est le truc radical..............
mais y'a plus simple :


Tu mets une petite taxe en plus sur les plats a emporter : bingo !
Une taxe en plus sur les jeux d'argent : bingo !
Sur les clopes vu que c'est une habitude : jackpot !
Sur la biere, a mort les salauds de poivrots, lol
Une taxe sur les produits alimentaires des pauvres de 1ere nécéssité : dans l'mille !!


Oh et pis mince, autant tout faire en meme temps, y'aura du rab pour s'payer des ballets roses, des ti n'enfants a sodomiser, et des rails de coke style DDE : suivez la bande blanche !


Pitainnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn, j'vais demander une place a Montebourg dans son new gouvernement comme ministre des finances.
Vous croyez que j'ai une chance ?
Back to top
Marine
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 4,422
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

PostPosted: Tue 26 Aug 2014 - 21:04    Post subject: Couac spatial de Galileo Reply with quote

Ils ne comprennent pas ce qui est arrivé ?

Comme notre fric , détourné
Back to top
Visit poster’s website
f.didier
Guest

Offline




PostPosted: Tue 26 Aug 2014 - 22:19    Post subject: Couac spatial de Galileo Reply with quote

Mais j’hallucine comment vous pouvez raconter des conn... aussi grosses  =9

Galiléo est subventionné au 2/3 par deux entreprises privées, donc, c'est pas vos sous, c'est privé : consortiums Eurely et iNavSat.
et 1/3 par les états, là, c'est vos sous.
Ca donne dont, 3.4 d'€
1.13Md'€ pour les etats et 2.26Md'€ pour le privé.
Sur ces 1.13M, la Chine participe a la hauteur de 200 millions d'€. Ca donne a peu pret 900 millions pour les états, payé par l'Union européenne, donc, divisé par 28 membres.
900 millions divisés par 28 = 32 millions par pays membres.

Houlalalalala, c'est vrai que 32 millions, ca va ruiner la France !!!!!!!!!!
On a un budget de combien en France, deja ? Ha oui, 1.200 milliards d'€ par an.
Back to top
Marine
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 4,422
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

PostPosted: Tue 26 Aug 2014 - 22:35    Post subject: Couac spatial de Galileo Reply with quote

Arianespace a nommé lundi la commission d'enquête qui devra déterminer les causes de l'échec du placement sur orbite de deux satellites du GPS européen, Galileo. "Suite à l'anomalie majeure qui s'est produite le 22 août, Arianespace et l'Agence spatiale européenne (ESA) annoncent la nomination d'une commission d'enquête indépendante", explique un communiqué. Celle-ci commencera ses travaux le 28 août, et sera présidée par Peter Dubock, ancien inspecteur général de l'ESA. Il aura à ses côtés un panel d'experts scientifiques d'Arianespace, de l'ESA et de la Commission européenne, qui finance le projet. Puisqu'il s'agit d'un lanceur Soyouz, l'agence russe Roscosmos a elle aussi dépêché un expert.




Le dilemme est donc terrible : faut-il replacer les satellites au mieux, quitte à ce qu'ils se transforment très rapidement en déchets spatiaux, ou faut-il leur trouver une utilité sur leur orbite actuelle ? Les cerveaux chauffent actuellement à l'ESA pour éviter un échec complet. La décision est d'autant plus difficile que Galileo est dans une situation c