OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LE MYTHE DU RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Nature et écologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mer 20 Aoû 2014 - 09:27    Sujet du message: LE MYTHE DU RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE Répondre en citant



Il paraît que notre planète à la fièvre. Sa température de surface a, dit-on, augmenté d’un demi degré en 100 ans. Cela engendre un « climat de panique » car il paraît que les activités humaines en sont responsables et que ce réchauffement ne fera que s’accentuer si l’on ne fait rien.

Laissons les prophètes modernes à leurs prévisions aussi vagues qu’apocalyptiques ainsi que les medias en mal de tirage et les politiciens repeints en vert. Ce qui nous intéresse ici c’est notre cher thermomètre cuisiné à une sauce à laquelle il ne s’attendait pas, car transformé en thermomètre « médical » appliqué à la surface du globe.

Dans un autre ouvrage, nous avons lourdement insisté sur le fait qu’un thermomètre ne peut mesurer que sa propre température. Avec un minimum de précautions, il peut mesurer la température de l’air et de l’eau a un endroit donné.

Le thermomètre dont les médias nous entretiennent et qui est censé indiquer le réchauffement climatique « de la planète » est celle mesurée par un thermomètre imaginaire que l’on relèverait tous les ans et qui montrerait la température de l’air et de l’eau au niveau de la mer dans le monde entier.

Inutile de dire qu’il s’agit d’une moyenne de moyennes de milliers de thermomètres placés près des observatoires, des aéroports, embarqués dans des ballons sondes, plongés dans l’eau près des stations de forage , etc.. Voyons ce qu’il nous dit.

LA TEMPERATURE DE LA TERRE AUTREFOIS



Il paraît que notre espèce est apparue il y a à peu près 200.000 ans. Chose certaine, elle a subi de sérieuses variations de température comme l’indique le graphique ci-dessus.

Bien entendu, le thermomètre n’était pas encore inventé, mais diverses méthodes permettent d’évaluer la température probable à la surface de la terre. Il s’agit des nombreux phénomènes qui sont liés à la température, des « erzatz » à notre thermomètre et que l’on nomme d’ailleurs « proxies » (substituts).

Les scientifiques ont aussi pris l’habitude de nommer "anomalies" les variations de température par rapport à une période arbitrairement choisie. Dans cet esprit, on remarque que dans notre passé lointain les écarts par rapport à notre époque ont varié de + 3° C à – 9°C. Bien entendu, il n’est nullement question de l’influence des activités humaines sur le fameux effet de serre, mais de fluctuations dues aux divers mouvements de la terre et autres phénomènes complexes.

L’on remarque des refroidissements progressifs et irréguliers (périodes glaciaires) suivies de réchauffements bien plus rapides (périodes interglaciaires). Nous sommes à l’évidence de nos jours dans une période interglaciaire, manifestement de 2°C plus froide que la précédente. Selon certains, dans 20.000 ans, nous entrerons sans doute dans la prochaine époque glaciaire. Ce n’est donc pas un problème immédiat.

LA TEMPERATURE DE LA TERRE PENDANT LA PREHISTOIRE




Les proxies nous indiquent que pendant notre période interglaciaire actuelle la température a montéd'environ 4 °C avec diverses fluctuations; les dernières étent un otimum (chaud) au moyen age et un petit age glaciaire qui mérite d'etre examiné de plus près.

LA TEMPÉRATURE DE LA TERRE DANS LA PÉRIODE HISTORIQUE

Le graphique ci-dessous nous montre les températures de surface déduite de divers « proxies » depuis l’an 900 de notre ère




1. Il a existé au haut moyen age une période chaude qui est attesté par de nombreuses sources historique. Ainsi à l’époque des Vikings, avec 25% de CO2 en moins dans l’atmosphère qu’aujourd’hui, il faisait plus chaud que de nos jours. Les Vikings se sont d’ailleurs installés au Groenland durant cette période qui dura de quelques centaines d’années.

2. Ce réchauffement fut suivi de ce que l’on nomme le petit âge glaciaire. Pendant trois ou quatre siècles, le climat se refroidit , ce qui obligea les Vikings à abandonner leurs établissements du Groenland.

Il suffit de contempler les tableaux d’hiver en Europe du Nord peints à cette époque pour comprendre de quoi il s’agit.



Scène d’hiver de Pieter Bruegel (1525-1569)



La lagune de Venise en 1709



Fêtes sur la Tamise en 1814

La temperature autrefois

En Angleterre, vers 1660, commencèrent des mesures de température à l'aide de tgermomètres. Ces mesures constiuent, chose unique au monde, une série quasi ininterrompue.



Malheureusement ce relevé ne donne des informations que sur ce que les Anglais nomment « Central England », comprenant surtout Londres et Oxford, la température moyenne de référence étant de 9 °C. Cette région s’étant progressivement urbanisée et industrialisée, on peut s’attendre à une légère augmentation de température.



A vrai dire, l’on ne considère actuellement comme fiables que les relevés des thermomètres depuis environ 1880, non à cause d’erreurs de lecture mais parce que le nombre de ces relevés a considérablement augmenté à partir de cette époque. Voyons ce qu'il en est.

La température à Bruxelles de 1880 à aujourd'hui



Il faut se rendre compte que la façon de présenter les relevés de température a une forte influence sur l'opinion que l'on peut avoir à propos du " réchauffement" climatique. Nous donnons ici deux présentations de la température moyenne annuelle relevée à Uccle depuis 1833. Il s'agit exactement de la même source.


Que constate-t-on ?

1.Pendant la période dite "préindustrielle" la température est restée pratiquement constante à part un "dernier" refroidissement vers 1887 .Depuis, la température moyenne n'a cessé d'augmenter.

2.Les spécialistes du RMI perçoivent un saut de température vers 1910 suivi d'un palier s'étendant jusque 1990. Suit un palier s'étendant sur la période actuelle.





La température "globale" de 1880 à aujourd'hui

La température "globale" de la terre est une savante composition de celle du sol (land) et des oceans comme indiquée ci-dessous. et cela mois par mois.

[img]http://[url=http://rogerlamouline.e-monsite.com/medias/images/capture-d-e-cran-2014-07-13-a-12.51.05.png%5Dhttp://rogerlamouline.e-monsite.com/medias/images/capture-d-e-cran-2014-07-%E2%80%A6%5B/url%5D%5B/img]

Sur toute l'année on obtient une courbe de l'allure indiquée ci-dessous.







Les traits verticaux représentent les marges d'erreur. Ces dernières ont bien entendu tendances à diminuer au fil du temps. L'on remarque que la température globale augmente nettement de 1910 à 1940 et encore plus nettement de 1975 à 2005. On remarque par contre une stabilisation de la température de 1940 à 1975 et aussi depuis 2005.

Si l'on suit la logique comme quoi l'augmentation de CO2 dans le monde entraîne inexorablement une augmentation de température, ces stagnations ne s'expliquent pas.



Le graphique ci-dessus présente la moyenne des mesures depuis 1979 à ce jour (avril 2014) provenant des principaux laboratoires.

Les pointes positive sont en générale dues au phénomène El Nino dans le Pacifiqiue, les pointes négatives à des éruptions volcaniques.

Ces laboratoires impliqués sont les suivants.

1. L'administration fédérale américaine NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) dirige le NCDC (National Climatic Data Center), centre de référence américain pour l'étude du climat basé en Caroline du Nord

2. Le GISS ( Goddard Institute for Space Studies) est un institut américain dépendant de la NASA.

Cet organisme édite une temperature globale dite GISTEMPsous forme d'un Land Ocean Temperature Index, indiquant la variation de température globale au niveau du sol et dans les océans par rapport à la moyenne 1951-1980. Les représentants de cet organisme sont célèbres pour leurs prises de positions en faveur du réchauffement climatique.

3. Le HardCRUT4 est un ensemble de données sur le climat résultant d'une collaboration entre le service méteorologique anglais Hard (Hadley Centre) et le CRUT (Climatic Research Unit ) de l'université de l'East Anglia.

4. Le UAH est un ensemble de données satellites développées par l'University of Alabama à Huntsville. Elles couvrent la température de l'air dans les basses couches de l'atmosphère.

5. RSS ( Remote Sensing Systems) est un opérateur américain de satellites.

6. MSU est le département de méteorologie de la Michigan State University.

Pour des raisons diverses, la température n'est jamais présentée comme telle . NB. Ellle est de l'ordre de 14,5° en 2014. Est simplement présenté l'écart entre la température globale et la moyenne de 1979 (date à laquelle les relevés des satellites sont considérés comme fiables) à 1988, l'écart étant dénommé "anomaly", ce qui n'engage à rien.

Le léger réchauffement constaté peut être lié à diverses causes naturelles (variation du rayonnement solaire) et au rejet de gaz à effet de serre par les activités humaines.

Cette dernière cause est actuellement privilégiée, mais de nombreuses questions restent ouvertes, quoiqu’en disent les médias et les groupes de pression écologistes. De plus les extrapolations dans le futur donnent des résultats fort divers.

L’information de base sur la température globale est fournie aux médias et aux gouvernements par un organisme de l’ONU, le GIEC (Groupe Intergouvernemental pour l’Etude du Climat). Cependant, une minorité de scientifiques se déclare sceptique concernant l’ampleur et les conséquences catastrophiques de l’élévation de température. Ils sont régulièrement accusés (sans preuves) d’être à la solde des compagnies pétrolières (particulièrement Exxon mobile ) .

Si le lecteur a la patience de consulter les sites internets indiqués, il se fera peut être sa propre opinion sur ce sujet « brûlant ».
Les membres suivants remercient Marine pour ce message :
napo (20/08/14)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 20 Aoû 2014 - 09:27    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mer 20 Aoû 2014 - 10:09    Sujet du message: LE MYTHE DU RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE Répondre en citant

http://rogerlamouline.e-monsite.com/pages/le-mythe-du-rechauffement-climati…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:22    Sujet du message: LE MYTHE DU RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Nature et écologie
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com