OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L’effondrement de la civilisation occidentale

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Livres, revues et citations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mar 1 Juil 2014 - 13:47    Sujet du message: L’effondrement de la civilisation occidentale Répondre en citant

Nous sommes en 2093. Deux historiens se penchent, depuis la Chine, sur les raisons de l’effondrement de la civilisation occidentale au milieu du XXIe siècle. Le constat est accablant. Alors que les rapports de l’époque, notamment ceux du GIEC, annonçaient déjà le pire, rien ne fut fait pour conjurer ces prévisions. Réchauffement climatique, hausse du niveau des océans, pollution endémique etc.

L’incapacité de penser le monde de manière systémique, l’aveuglement des gouvernants acquis à l’idéologie néolibérale et la puissance des lobbys provoquèrent l’anéantissement de l’ordre social.

Fruit d’un travail scientifique rigoureux, cet essai de pros pective remarquable lutte contre les obscurantismes intéressés afin d’éviter à l’humanité « l’Age de la pénombre ».

Naomi Oreskes et Erik M. Conway

Les auteurs
Naomi Oreskes est professeur d’histoire des sciences à l’université Harvard,
et y enseigne aussi les sciences de la Terre et des planètes. Citons, parmi ses
ouvrages : The Rejection of Continental Drift : Theory and Method in
American Earth Science (1999) ; Les Marchands de doute. Ou comment une
poignée de scientifiques ont masqué la vérité sur des enjeux de société tels que
le tabagisme et le réchauffement climatique [avec Erik M. Conway] (2012 ; éd.
originale, 2010) ; Science on a Mission : American Oceanography from the
Cold War to Climate Change (à paraître). Son projet le plus récent est Assessing
Assessments : A Historical and Philosophical Study of Scientific Assessments
for Environmental Policy in the Late 20th Century [avec Michael
Oppenheimer, Dale Jamieson, Jessy O’Reilly, Matthew Shindell et Keynyn
Brysse].
Erik M. Conway est historien des sciences et des technologies, basé à
Pasadena, Californie. Il a notamment publié Blind Landings : Low-Visibility
Operations in American Aviation, 1918-1958 (2006), Atmospheric Science at
NASA : A History (2008), et Les Marchands de doute. Ou comment une poignée
de scientifiques ont masqué la vérité sur des enjeux de société tels que le
tabagisme et le réchauffement climatique [avec Naomi Oreskes] (2012 ; éd.
originale, 2010). Son prochain ouvrage portera sur l’histoire du Jet Propulsion
Laboratory de la NASA et de l’exploration de Mars. 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Juil 2014 - 13:47    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mar 1 Juil 2014 - 13:52    Sujet du message: L’effondrement de la civilisation occidentale Répondre en citant

Dans L’Effondrement de la civilisation occidentale – c’est l’une des grandes
ironies de l’histoire que vous relatez –, les régimes néolibéraux, en fin de
compte, ne réussissent pas à agir à temps pour prévenir les catastrophes du
changement climatique, et c’est la Chine, l’incarnation même de la culture
politique autoritaire, qui s’avère capable de prendre les gigantesques
initiatives institutionnelles nécessaires au salut de sa population. Voilà une
spéculation qui laisse pantois ! Haïssez-vous à ce point le mode de vie
américain ? Qu’est-ce qui vous donne l’arrogance intellectuelle de faire ce
genre de projection ?

E. C. : Quel est ce « mode de vie américain » que vous évoquez comme une
évidence ? L’Amérique des écoles à classe unique dans la prairie ? Celle des
petits exploitants, des boutiquiers, des fermes familiales ? C’était cela,
l’American way of life en 1930. Mais ce « mode de vie américain » n’existe
plus, et nous ne sommes pour rien dans sa disparition. Ce qui, en revanche, y est
pour beaucoup, c’est le néolibéralisme, et la façon
dont ce dogme pousse aux économies d’échelle. L’amusant, avec les « économies
d’échelle », c’est qu’elles concentrent souvent la richesse – donc le pouvoir –
entre les mains d’une poignée de gens, qui peuvent ainsi contrecarrer très
aisément la volonté de la majorité. Les hommes de cette catégorie sont des
« malfaiteurs à grande fortune », a dit Theodore Roosevelt dans un discours
prononcé en 1907 dans le Massachusetts. Aujourd’hui, ils sont simplement plus
nombreux (et ils ont admis quelques femmes dans leur club).
Les entreprises les plus riches que le monde ait jamais connues font partie du
complexe de la combustion du carbone, et elles ont brillamment réussi à
empêcher la plupart des démocraties libérales de prendre la moindre mesure
sérieuse contre le changement climatique. Je ne vois aucune raison de penser
qu’elles vont soudain jeter l’éponge et jouer le jeu.


N. O. : Nous appelons dans ce récit à protéger le mode de vie américain
pendant qu’il en est encore temps. Spéculation ? Notre texte se fonde strictement
sur les faits. Toutes les projections techniques reposent sur l’état actuel de la
science. Arrogance ? Il en faut pour écrire un livre, quel qu’il soit, ou pour entrer
dans une classe et s’attendre à être écouté des élèves. Curieusement ils écoutent,
et parfois même vous remercient. Les lecteurs aussi.


Qu’espérez-vous que les lecteurs retiendront de votre livre ?
E. C. : Les lecteurs retiennent souvent d’un livre ce qu’ils y ont mis. Au mieux,
nous pouvons espérer les avoir aidés à penser plus clairement l’évolution future
du climat.


N. O. : Hmm… On ne peut pas dire d’avance ce que les lecteurs en retiendront,
je suis assez postmoderne pour le savoir. Un livre, c’est comme une bouteille à
la mer. On espère que quelqu’un l’ouvrira, le lira et recevra le message. Quel
qu’il soit.  
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mar 1 Juil 2014 - 13:55    Sujet du message: L’effondrement de la civilisation occidentale Répondre en citant

http://quaternary.stratigraphy.org/workinggroups/anthropocene/

Sous-Commission de la stratigraphie du Quaternaire
Vous êtes ici:  Accueil » Groupes de travail
GROUPE DE TRAVAIL SUR LA 'ANTHROPOCÈNE'


Quelle est la «anthropocène»? - La définition et la situation actuelle
  • Le «anthropocène» est un terme largement utilisé depuis sa frappe par Paul Crutzen et Eugene Stoermer en 2000 pour désigner le présent intervalle de temps, dans lequel beaucoup de conditions et de processus géologiques importants sont profondément modifiés par les activités humaines. Ils incluent des changements: l'érosion et le transport des sédiments associés à une variété de processus anthropiques, y compris la colonisation, l'agriculture, l'urbanisation et le réchauffement climatique. la composition chimique de l'atmosphère, les océans et les sols, avec des perturbations anthropiques significatives des cycles d'éléments tels que le carbone, l'azote, le phosphore et divers métaux. conditions environnementales générées par ces perturbations; il s'agit notamment du réchauffement climatique, l'acidification des océans et la diffusion de «zones mortes» océaniques. la biosphère à la fois sur terre et dans la mer, à la suite de la perte d'habitat, la prédation, les invasions d'espèces et les changements physiques et chimiques mentionnés ci-dessus.
  • Le «anthropocène» n'est pas une unité géologique formellement défini dans le échelle géologique. Une proposition visant à formaliser le «anthropocène» est développé par le «anthropocène» Groupe de travail pour examen par la Commission internationale de stratigraphie, avec une date cible actuelle de 2016. précautions doivent être prises pour distinguer la notion de « anthropocène »de la terme utilisé précédemment Anthropogene (cf. ci-dessous **).
  • Le «anthropocène» est actuellement examiné par le Groupe de travail comme une époque géologique potentiel, c'est à dire au même niveau hiérarchique que le Pléistocène et l'Holocène époques, avec l'implication que ce soit dans le Quaternaire, mais que l'Holocène est terminée. Il pourrait, en variante, également être examinée lors d'une (Age) niveau hiérarchique inférieur; cela impliquerait qu'il est une subdivision de la cours Holocène.
  • Globalement, pour être accepté comme un terme formel de la « anthropocène » doit être (a) justifié scientifiquement (c'est à dire le "signal géologique» en cours de production dans les strates doit maintenant être former suffisamment grand, clair et distinct) et (b) utile comme un terme officiel à la communauté scientifique. En termes de (b), le terme actuellement informelle ' anthropocène » a déjà prouvé être très utile à la communauté de recherche sur le changement global et va donc continuer à être utilisé, mais il reste à déterminer si la formalisation dans le échelle géologique ferait plus utile ou élargir son utilité pour d'autres communautés scientifiques, comme la communauté géologique.
  • Le début de la «anthropocène» est plus généralement considéré comme à c . 1800 CE, vers le début de la révolution industrielle en Europe (proposition initiale de Crutzen); autres candidats potentiels pour les limites de temps ont été proposées, à deux dates antérieures (à l'intérieur ou même avant l'Holocène) ou plus tard (par exemple au début de l'ère nucléaire). Un formelle "anthropocène »pourrait être défini soit par référence à un point particulier dans une section stratale, c'est une section stratigraphique mondiale et Point (GSSP), familièrement appelé« clou d'or; ou, par une limite de temps déterminée (un stratigraphique Age Global Standard).
  • Le « anthropocène » a émergé comme un terme scientifique populaire utilisé par les scientifiques, le public scientifiquement engagé et les médias pour désigner la période de l'histoire de la Terre au cours de laquelle les êtres humains ont une influence décisive sur l'État, la dynamique et l'avenir du système Terre. Il est largement reconnu que la Terre est actuellement dans cet état.
Le groupe de travail animateur:
Dr. Jan Zalasiewicz (Leicester) e-mail: jaz1 @ le.ac.uk Membres:


Colin Waters (secrétaire) e-mail: CNW @ bgs.ac.uk Anthony Barnosky email: Barnosky @ berkeley.edu Alejandro Cearreta email: alejandro.cearreta @ ehu.es Paul Crutzen email: paul.crutzen @ mpic.de Matt Edgeworth email: DESCRIPTIF PRODUIT87 @ le.ac.uk Erle Ellis email: ECE @ umbc.edu Mike Ellis email: mich3 @ bgs.ac.uk Ian Fairchild email: i.fairchild @ bham.ac.uk Phil Gibbard (ancien président SQS, président INQUA-SACCOM) e-mail: PLG1 @ cam.ac.uk Jacques Grin Evald email: jacques.grinevald @ graduateinstitute.ch Peter Haff email: pkhaff @ gmail com. Alan Haywood e-mail: A.Haywood @ leeds.ac.uk Andrew Kerr email: Kerra @ cardiff.ac.uk Reinhold Leinfelder email Leinfelder @ hu-berlin.de John McNeill email: mcneillj @ georgetown.edu Carlos Nobre email: carlos.nobre @ inpe.br Eric Odada email: eodada @ uonbi.ac.ke Clément Poirier email Clement.poirier @ univ-lr.fr Simon Prix email: Sprice @ bgs.ac.uk Andrew Revkin email Revkin @ gmail.com Dan Richter email drichter @ duke.edu Mary Scholes email: mary.scholes @ wits.ac.za Bruce Smith email: smithb @ si . éducation Will Steffen email: will.steffen @ anu.edu.au Davor Vidas email Davor.Vidas @ fni.no Michael Wagreich email: michael.wagreich @ univie.ac.at Mark Williams email: mri @ le.ac.uk Alex Wolfe email: awolfe @ ualberta.ca Un Zhisheng email: anzs @ loess.ac.cn




























Communications du Groupe de travail:
Liens vers des publications et des communications sur la «anthropocène»
** Note sur le terme Anthropogene
Extrait de: Nilsson, T. 1983 Le Pléistocène . Reidel, Dordrecht, p. 23-4.
Les scientifiques soviétiques jetés le concept d'une ère tertiaire intégré. Ils ont suivi certains auteurs non-russes dans le classement des divisions Paléogène et Néogène comme des périodes, où ils répartis dans les époques classiques. Être (comme ils l'ont vu) une relique d'une classification désuet, Quaternaire terme, aussi, avait été abandonnée et remplacée par la dénomination Anthropogene (analogue à Paléogène, Néogène), bien que son sens conceptuel est resté inchangé (cf. ia Gerasimov 1979 ). Le Quaternaire ou Anthropogene conservé le rang d'une période. Linguistiquement, cependant, le terme Anthropogene semble moins fortunés.
Avec la motivation similaire, les géologues tchécoslovaques ont utilisé le terme Anthropozoikum comme synonyme de Quaternaire. Procédures de ce genre clairement trop insister sur l'importance des changements qui servent à distinguer le Quaternaire.
Référence:. Gerasimov, IP 1979 Anthropogene et son problème majeur Boreas 8, 23-30


Sous-Commission de la stratigraphie du Quaternaire , la Commission internationale de stratigraphie
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mar 1 Juil 2014 - 13:58    Sujet du message: L’effondrement de la civilisation occidentale Répondre en citant

Conférence de Copenhague sur le changement climatique - Décembre 2009
L'Accord de Copenhague
La 15e session de la Conférence des Parties à la CCNUCC et la 5e session de la Conférence des Parties siégeant en tant que Réunion des Parties au Protocole de Kyoto a eu lieu à Copenhague et a été accueillie par le Gouvernement du Danemark. Assis aussi ont été les trente et unième session de l'Organe subsidiaire de mise en œuvre (SBI) et l'Organe subsidiaire de conseil scientifique et technologique (SBSTA), la dixième session du Groupe de travail ad hoc sur les nouveaux engagements pour les Parties visées au titre du Protocole de Kyoto (AWG-KP), et la huitième session du Groupe de travail ad hoc sur la longue durée l'action coopérative en vertu de la Convention (AWG-LCA).








La Conférence de Copenhague sur les changements climatiques a soulevé politique de changement climatique au niveau politique le plus élevé. Près de 115 dirigeants du monde entier ont assisté à la réunion de haut niveau, ce qui en fait l'un des plus grands rassemblements de dirigeants mondiaux jamais devant le siège des Nations Unies à New York. Plus de 40.000 personnes, représentant les gouvernements, les organisations non gouvernementales, les organisations intergouvernementales, les organisations confessionnelles, les médias et les agences de l'ONU appliquées à l'accréditation.
COP 15 / CMP 5 était un événement crucial dans le processus de négociation.
  • Elle a avancé de manière significative les négociations sur l'infrastructure nécessaire à la coopération sur le changement climatique mondial efficace, y compris des améliorations au mécanisme de développement propre du Protocole de Kyoto.
  • Des progrès significatifs ont été accomplis dans réduire les options et la clarification des choix devaient être faits sur des questions clés plus tard dans les négociations.
  • Il a produit l'Accord de Copenhague, qui a exprimé clairement une volonté politique de limiter carbone et de répondre au changement climatique, à la fois dans le court et long terme.

L'Accord de Copenhague contient plusieurs éléments clés sur lesquels il y avait une forte convergence des points de vue des gouvernements. Cela comprenait l'objectif à long terme de limiter l'augmentation de température maximale moyenne de la planète à pas plus de 2 degrés Celsius par rapport aux niveaux pré-industriels, sous réserve d'un réexamen en 2015. Il y avait, cependant, aucun accord sur la façon de le faire dans la pratique . Il a également inclus une référence à envisager de limiter la hausse des températures à moins de 1,5 degrés - une demande clé accomplis par les pays en développement vulnérables. Autres éléments centraux suivants:
  • Les promesses des pays développés pour financer des actions visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à s'adapter aux effets inévitables du changement climatique dans les pays en développement. Les pays développés ont promis de fournir 30 milliards de dollars pour la période 2010-2012, et de mobiliser des financements à long terme d'un montant supplémentaire de 100 milliards de dollars par an d'ici 2020 d'une variété de sources.
  • Accord sur la mesure, notification et vérification de développer des actions de pays, y compris une référence à la «consultation internationale et l'analyse", qui n'avait pas encore été défini.
  • La création de quatre nouveaux organismes: un mécanisme de REDD-plus, un Groupe de haut niveau dans le cadre du COP pour étudier la mise en œuvre des dispositions financières, le Fonds climatique vert de Copenhague, et un mécanisme de technologie.

Les travaux des deux groupes de négociation centrales, l'AWG-LCA et de l'AWG-KP a été étendu par la Conférence des Parties.



http://unfccc.int/meetings/copenhagen_dec_2009/meeting/6295.php
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mar 1 Juil 2014 - 14:00    Sujet du message: L’effondrement de la civilisation occidentale Répondre en citant


Navires de la Garde côtière éteindre le flamboyant Deepshore Horizon plate-forme pétrolière sur le 21 avril 2010 Photo:. Garde côtière des États-Unis

BP a assigné les courriels privés des scientifiques qui ont étudié la catastrophe de Deepwater Horizon, attisant les craintes de campagnes de désinformation et d'intimidation chercheur.
La situation "devrait concerner tous ceux qui apprécient les principes de la liberté académique et la responsabilité, et croient que ces principes soient essentiels à l'intégrité du processus scientifique délibérative», a écrit le président Woods Hole Oceanographic Institution Susan Avery et directeur de recherche Laurence Madin dans un communiqué publié le 3 Juin .
Le même jour, WHOI océanographes Christopher Reddy et Richard Camilli annoncé dans un Boston Globe commentaire qu'ils avaient donné à BP 3000 courriels confidentiels demandés par l'entreprise en Décembre 2011.

BP espère que les e-mails seront aider dans sa bataille juridique en cours sur le volume exact d'huile libérée par la tête du puits Macondo soufflé-out au printemps et à l'été 2010. Le volume de déterminer les passifs financiers de BP, et Reddy et Camilli conduit l'équipe de recherche de WHOI que l'estimation calculée maintenant acceptée de 4,9 millions de barils.
Reddy et Camilli avaient déjà sorti «plus de 50 000 pages de documents, des données brutes, des rapports et des algorithmes utilisés dans nos recherches - tout BP aurait besoin d'analyser et de confirmer nos conclusions», écrivent-ils dans le Globe . "Mais BP a demandé toujours pas accès à nos communications privées. Notre préoccupation n'est pas simplement l'invasion de la vie privée, mais l'érosion du processus de délibération scientifique ".
«Tirer des universitaires et des chercheurs en litige ... aura un effet dissuasif sur la façon dont la science est conduite.
Selon WHOI, les implications des exigences de BP, qui s'étendait à «toute transmission ou l'échange de toute information, que ce soit oralement ou par écrit, y compris, sans limitation, toute conversation ou discussion," sont de deux ordres.
Comme les scientifiques de communications personnelles - surtout à l'arrière-et-vient, donner et prendre, diables hors de la coiffe de la défense et des discussions informelles essentielles à la délibération scientifique - sont sortis de leur contexte, la confusion sera presque sûrement.
Remarques qui font partie d'un argument seront transformées en déclarations catégoriques ou déformées autrement, comme cela s'est produit après la fuite de 2009 courriels de scientifiques du climat . La transparence pourrait tourner à l'opacité.
Une autre possibilité, qui peut résonner longtemps après les retombées de Deepwater Horizon a réglé, est la prudence et la méfiance entre les chercheurs. La possibilité d'assignation et l'interrogatoire numérique peut dissuader les scientifiques de l'étude des catastrophes futures et pourrait influencer la façon dont ils pensent et communiquent.
"L'essence de la démarche scientifique est délibération rigoureuse dans laquelle les scientifiques examinent, question, test, rejeter, modifier et idées pendant qu'ils travaillent vers une conclusion vérifiable», écrit Avery et Madin dans la déclaration de WHOI. "Tirer des universitaires et des chercheurs en litige ne sont pas partie à aura un effet dissuasif sur la façon dont la science est conduite."
Réaction à ces craintes ont été mitigés. Les biologistes marins Kevin Zelnio et Miriam Goldstein de Deep Sea Nouvelles fois tweeté leurs préoccupations, avec Goldstein se soucier du précédent et Zelnio demande si BP va «traiter océanographes comme malhonnête comme négationnistes climatiques traités chercheurs."
expert de la politique de la science Roger Pielke de l'Université du Colorado était plus optimiste, écrit sur ​​son blog que les scientifiques d'un soutien public doivent s'attendre à partager leurs pleins délibérations. "En outre, la bonne science, même si malpropre, n'a pas besoin d'être caché de la vue», a écrit Pielke.
Procureur David Pettit du Natural Resources Defense Council a également déclaré que les préoccupations peuvent être exagérées, mais il a préféré parler de la dynamique juridiques qui déterminent la demande de BP.
Considérant que le droit fédéral a mis en place des protections spéciales pour les privilèges avocat-client, secret médical et des journalistes de blindage leurs sources, il n'y a pas de protection pour les chercheurs universitaires. Demandes comme BP sont considérés au cas par cas.
"Je ne serais pas surpris si une institution académique est allé à la Cour suprême et a dit que nous besoin d'une autre exemption pour la recherche universitaire», a déclaré Pettit.


http://www.wired.com/2012/06/bp-scientist-emails
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mar 1 Juil 2014 - 14:03    Sujet du message: L’effondrement de la civilisation occidentale Répondre en citant

NC estime faire des prévisions de l'élévation du niveau de la mer sur la base de nouvelles données illégales.

Par Seth Cline 1 juin 2012 | 15:15 HAE + Plus



.cms-textAlign-left{text-align:left;}.cms-textAlign-center{text-align:center;}.cms-textAlign-right{text-align:right;}.cms-custom-quote{border-left: 1px solid #eee; margin-left: 15px; padding-left: 15px; font-style: italic; font-size: 17px; line-height: 28px; color: #666;}
Patauger dans le débat houleux sur le réchauffement climatique, l'état de la législature de la Caroline du Nord envisage un projet de loi qui obligerait le gouvernement à ignorer les nouveaux rapports de l'élévation du niveau de la mer et les prévisions de l'océan et les scientifiques du climat.
Les intérêts commerciaux le long de la côte de l'Etat ont poussé le législateur à inclure la langue dans une loi qui obligerait les estimations de niveau de la mer peuvent être fondées que sur des données des années précédentes. Nouveaux éléments de preuve, en particulier sur l'élévation du niveau de la mer qui pourrait être lié au réchauffement climatique, ne serait pas pris en compte dans les plans de développement de l'État de la côte.
[ Sondage: les républicains Coming Around sur le réchauffement climatique ]
«Nous sommes sceptiques quant à la hausse la science de niveau de la mer," dit Tom Thompson, président de NC-20, un groupe de développement économique représentant 20 pays côtiers de l'État. «Notre préoccupation est que l'économie pourrait être considérablement affectée par un certain nombre hypothétique avec rien mais les ordinateurs et la spéculation."
C'est le nombre hypothétique »est venu de la Commission des ressources côtières de l'Etat, qui a recommandé la planification autour d'une hausse de 39 pouces du niveau de la mer en 2100. A la demande du NC-20 et les gouvernements côtières, la commission a décidé de supprimer le numéro de sa politique entièrement .
«Au départ, nous avons eu la recommandation 39 pouces, mais la commission a choisi de retirer ça», dit Michele Walker, porte-parole de la Commission des ressources côtières de Caroline du Nord. "Nous avons eu beaucoup de résistance de la part des gouvernements et des groupes de la côte qui ont été concernés qui nuirait à leur capacité à se développer dans leurs communautés."
 Le projet de loi est encore à ses débuts, mais la section attiser la controverse déclare:
"Ces taux ne peuvent être déterminés à partir de données historiques, et ces données sont limitées à la période de temps qui suit l'année 1900. Taux de montée des mers niveau peut être extrapolée linéairement ..."
Les parties au sujet de l'aide que les données historiques, qui montre un niveau de la mer-lent, linéaire de montée pas les augmentations rapides associés à réchauffement climatique-ont attiré le plus la colère des scientifiques.
«Il est clair qu'ils ne comprennent pas la science du tout - (niveau de la mer) n'a pas été linéaire», dit Stan Riggs, professeur à l'Université East Carolina qui est un expert sur le littoral de l'État. "Pour mettre des oeillères et juste dire que nous n'acceptons pas ce qui se passe sur la côte est absolument criminel."
"Mais les gens qui vivent là-bas qui ne sont pas les développeurs sont tous à bord. C'est les gestionnaires et les développeurs qui veulent maintenir le statu quo. Ils font beaucoup d'argent hors de lui", a ajouté Riggs.


http://www.usnews.com/news/articles/2012/06/01/sea-level-bill-would-allow-n…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mar 1 Juil 2014 - 14:08    Sujet du message: L’effondrement de la civilisation occidentale Répondre en citant

http://www.columbia.edu/~mhs119/Temperature/T_moreFigs/

Mondial température - Plus de chiffres
<> <> <> <> <> <> <> <>
Résumé figures

 
Mensuels (lignes fines) et 12 mois (moyenne mobile des lignes épaisses ou couleurs remplis en cas de Nino 3.4 Index) température mondiale terre-océan anomalie, terrestres mondiale et de la température de surface de la mer, et l'indice El Nino. Toutes disposent d'une période de base 1951-1980. Figure également disponible en PDF . Les moyennes mensuelles des anomalies de température sur la terre ( données ) et sur ​​l'océan ( données ) sont disponibles. (Données par Aoril 2014. Dernière mise à jour 19/06/2014, maintenant avec la version 3 et GHCN ERSST) Pour Nino 3.4 SST voir la page El Nino / La Nina (dernière modification 06.06.2014) pour la source de données et plus d'informations.
annuel et 5 ans la température moyenne de la surface terrestre et graphique SST est donnée en PDF . (22/01/2014)
 

 
. Récent température de surface dans la résolution temporelle différente PDF (données par le biais de mai 2014 utilisés Maintenant, avec GHCN V3 et ERSST Dernière mise à jour:.. 17/06/2014)

 
Mise à jour de la figure. 1 Hansen, et al. changement de la température mondiale , 2006, PNAS. Figure également disponible en PDF . (Mis à jour le 21.01.2014, maintenant avec la version 3 et GHCN ERSST)
<> <> <> <> <> <> <>
Analyse mensuelle

Comparaison de la température de cette année pour les deux années les plus chaudes dans l'enregistrement. Pour les autres années chaudes, voir les cartes annuelles ou saisonnières ci-dessous. Figure également disponible en PDF . (Mis à jour le 18.06.2014, maintenant avec la version 3 et GHCN ERSST)
 
-------

Mensuelle moyenne des anomalies de température de surface moyenne globale avec la période de base 1951-1980. V désigne les grandes éruptions volcaniques, et m et M désignent les ans des minima et maxima de nombre de cycles de taches solaires, respectivement. Voir une Page NOAA / NGDC . Figure également disponible en PDF . (Mis à jour le 19.06.2014, maintenant avec la version 3 et GHCN ERSST)
 

Diference entre le réchauffement climatique et les bruits météorologiques locales. Figure également disponible en PDF . Les données pour New York Central Park 2014 sont "données préliminaires mensuel du climat (CF6)" de la NOAA du bureau des prévisions National Weather Service, New York, NY page. (Mis à jour le 19.06.2014, maintenant avec la version 3 et GHCN ERSST) 

pour ce mois: New York (Mis à jour le 19/06/2014) Les chutes de neige à New York City Central Park (Mis à jour le 08.03.2014)

<> <> <> <> <> <> <>
Changements dans la résolution Saisonnier
 

Moyenne saisonnière anomalie de température de surface pour la période 2005-2008. Figure également disponible en PDF . (Mis à jour le 17.06.2014, maintenant avec la version 3 et GHCN ERSST)
 

Moyenne saisonnière anomalie de température de surface pour la période 2009-2012. Figure également disponible en PDF . (Mis à jour le 17.06.2014, maintenant avec la version 3 et GHCN ERSST)
 
Moyenne saisonnière anomalie de température de surface pour 2013. Figure également disponible en PDF . (Mis à jour le 17.06.2014, maintenant avec la version 3 et GHCN ERSST)
 

La plus chaude température moyenne de surface de saison sur le disque. Figure également disponible en PDF . (Mis à jour le 24.03.2013, maintenant avec la version 3 et GHCN ERSST)
 

les changements de température de surface pour 1900-2013 et 1950-2013 fondées sur les tendances linéaires pour quatre saisons séparément. Figure également disponible en PDF . (Mis à jour le 14.12.2013, maintenant avec la version 3 et GHCN ERSST)
 
<> <> <> <> <> <> <>
Analyse annuelle

Anomalie moyenne annuelle de température en surface depuis 1996. Parmi les 134 ans avec les observations les 10 premiers ans plus chauds tout l'automne entre 1998 et 2013. Figure également disponible en PDF . (Mis à jour le 18.06.2014), maintenant avec la version 3 et GHCN ERSST)
 

Variations moyennes annuelles de température de surface en fonction des tendances linéaires. Figure également disponible en PDF . (Mis à jour le 22.01.2014, maintenant avec la version 3 et GHCN ERSST)
 
.

 
Mise à jour de la figure. 3 (a) dans Hansen, Changements climatiques mondiaux comme prévu par l'Institut Goddard pour les études spatiales modèle tridimensionnel , 1988, JGR et Fig. 2 en Hansen, et al. changement de la température mondiale , 2006, PNAS. Figure également disponible en PDF . (Mis à jour le 22.01.2014, maintenant avec la version 3 et GHCN ERSST) 
<> <> <> <> <> <> <>
Décennale anomalies

Figure également disponible en PDF . (Mis à jour le 22.01.2014, maintenant avec la version 3 et GHCN ERSST)
 
<> <> <> <> <> <> <>
Changements régionaux
Zonaux moyens

 
Moyenne zonale, (a) de 60 mois et (bd) de 12 mois consécutif signifient les changements de température dans cinq zones: l'Arctique (de 90,0 à 64,2 ° N), N. latitudes moyennes (de 64,2 à 23,6 ° N), Tropical (23,6 ° S), S. latitudes moyennes (de 23,6 à 64,2 ° S), et de l'Antarctique (64,2 à 90,0 ° S). Figure également disponible en PDF . (Données Avril 2014 utilisé. Mis à jour le 13.05.2014, maintenant avec la version 3 GHCN & ERSST)
Pour la comparaison des changements temperaature Arctique et mondial, voir PDF .
 
US Summer Température

 
Figure également disponible en PDF . (Mis à jour le 30.10.2013, maintenant avec GHCN la version 3)  
Arctic Oscillation Index

 
Figure également disponible en PDF . Source des données: NOAA National Weather Service Climate Prediction Center . (Données jusqu'en mai 2014, dernière mise à jour le 06/06/2014)  
Surface Anomalie de température (C) à Extreme Index AO

 
Figure également disponible en PDF . Les chiffres ci-dessus sont les cartes index AO, et [] les températures moyennes au cours des N. latitudes moyennes (de 64,2 à 23,6 ° N) et de l'Arctique (de 90,0 à 64,2 ° N) zones. (Mis à jour le 25.03.2013, avec GHCN version 3 et ERSST)  

 
Indice de l'oscillation arctique et des États-Unis (48 états), l'Europe (36N-70N, 10W-30E) et le Japon anomalies de température de surface (de la période de base: 1951-1980). Figure également disponible en PDF . (Mis à jour le 2011/09/15)  
Gare Groenland Lieux et annuelle moyenne Changement de température

 
Figure également disponible en PDF . (Données jusqu'en 2012. Mis à jour le 25.03.2013, maintenant avec GHCN la version 3)
.
Arctic été (juin-juillet-août) Anomalies de température

 
Figure également disponible en PDF . (Mis à jour le 14.09.2013, avec GHCN la version 3 et ERSST)
Anomalies Antarctique été (décembre-janvier-février) Température

 
Figure également disponible en PDF . (Mis à jour le 15.03.2014, avec GHCN la version 3 et ERSST)
.
Toutes les sources de données ci-dessus: NASA Goddard Institute for Space Studies, New York, NY, à l'exception de plusieurs ensembles de données de la NOAA mentionnés ci-dessus. (Voir data.giss.nasa.gov / gistemp pour plus de détails et des données.)
Note: Les données de station Byrd dans le centre ouest de l'Antarctique ont été remplacées par les données de Bromwich et al . (Depuis 21/03/2013)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mar 1 Juil 2014 - 14:17    Sujet du message: L’effondrement de la civilisation occidentale Répondre en citant

http://www.nytimes.com/2012/04/18/science/earth/americans-link-global-warmi…



Gene Blevins / Reuters
Une tornade au Kansas, la semaine dernière.


Le sondage ouvre une nouvelle fenêtre sur l'opinion publique sur le changement climatique.
Une grande majorité des climatologues disent que le climat est en train de changer d'une manière qui pourrait entraîner de graves conséquences, et ils citent la libération humaine de gaz à effet de serre comme une cause principale. Mais une petite minorité  de chercheurs conteste ce point de vue, et semble gagner la bataille malgré de faibles preuves scientifiques...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:21    Sujet du message: L’effondrement de la civilisation occidentale

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Livres, revues et citations
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com