OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L’ASSASSINAT DE JOHN F. KENNEDY

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Les énigmes de l'histoire.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Sam 7 Juin 2014 - 09:27    Sujet du message: L’ASSASSINAT DE JOHN F. KENNEDY Répondre en citant

Le 22 novembre 1963, John Fitzgerald Kennedy et sa femme Jackie sont en visite à Dallas en vue de la prochaine élection présidentielle de 1964. Au sommet de sa popularité, le Président attire une grande partie de la population de la ville texane, amassée sur les trottoirs et les pelouses qui bordent le parcours du convoi officiel. À 12 h 30, alors que la limousine dans laquelle se trouve Kennedy traverse Dealey Plaza, plusieurs coups de feu retentissent. Le Président est touché au cou et à la tête. Il s’effondre sur son épouse qui, paniquée, monte sur l’arrière de la limousine. Un témoin, Abraham Zapruder, filme l’intégralité de cette scène avec une caméra huit millimètres. Sa pellicule devient l’une des pièces maîtresses de l’enquête qui va immédiatement suivre. Le convoi présidentiel se dirige à toute allure vers l’hôpital le plus proche, le Parkland Mémorial, où Kennedy décède peu après 13 heures. La nouvelle de sa mort choque tout le pays. Et déjà une seule question se pose : qui a tué le Président ?


Immédiatement après l’assassinat, le récit d’un témoin permet de dresser le signalement d’un suspect, présent à une fenêtre du cinquième étage du Texas School Book Depository, un entrepôt de livres scolaires situé à l’arrière du convoi d’où sont partis les coups de feu. Au même moment, un jeune policier, J. D. Tippit, est tué dans la banlieue de Dallas. Le signalement de son meurtrier est en tout point commun avec celui du suspect de l’assassinat de Kennedy. L’homme est retrouvé et arrêté dans un cinéma. Il s’appelle Lee Harvey Oswald. Au commissariat central de Dallas se répand l’information selon laquelle il est employé au Book Depository. Un fusil, dont il est le propriétaire, est d’ailleurs retrouvé au cinquième étage de l’immeuble. Oswald est inculpé des meurtres du policier et du Président. La consultation des fichiers de la CIA et du FBI met en évidence l’appartenance de l’assassin présumé au parti communiste.

Le 24 novembre, alors qu’il quitte le commissariat pour être conduit en prison, Oswald est abattu sous les objectifs des caméras de télévision par Jack Rubenstein, alias Jack Ruby, un patron de boîte de nuit qui prétendra par la suite avoir voulu venger la mort du Président. Il meurt dans l’hôpital où Kennedy a succombé à ses blessures, emportant avec lui des éléments qui auraient pu aider les policiers. Une commission ne tarde pas à être créée par le nouveau président des États-Unis, Lyndon B. Johnson, qui a prêté serment dans l’avion qui rapatriait le corps de son prédécesseur vers Washington. Cette commission, dirigée par le juge James Warren, chef de la Cour suprême, publie ses conclusions en septembre 1964. Selon elle, c’est bien Lee Harvey Oswald seul qui a tiré trois coups de feu depuis le cinquième étage du Book Depository.


Une telle thèse, limpide aux yeux des uns, est forcément suspecte aux yeux des autres. Très vite, les méthodes de la commission sont remises en cause et la malhonnêteté des membres qui la composent est pointée du doigt. Certains témoins affirment que les coups de feu venaient d’une palissade située à l’avant du convoi. Les autres témoins ont peut-être été influencés par les enquêteurs. Par ailleurs, les notes originales de l’autopsie du corps du Président ont été brûlées. Allen Dulles, membre de la commission, avait été limogé de ses fonctions de directeur de la CIA par Kennedy lui-même.
À partir de ce 22 novembre 1963, de nombreuses thèses ont été avancées, dont certaines sont allées jusqu’à suggérer que le film de Zapruder était truqué. Pour l’opinion publique américaine dans sa majorité, Oswald n’a été que le bouc émissaire d’un complot de grande ampleur. Il reste encore à chercher les véritables commanditaires du meurtre si complot il y a eu. Des sudistes qui auraient refusé la lutte contre la ségrégation raciale du président Kennedy ? Des communistes qui ne se seraient pas remis de la crise de Cuba ? Le vice-président Johnson qui se serait entendu avec les milieux texans ? La mafia qui aurait voulu, soit mettre un terme à la traque dont elle commençait à être la victime, soit se venger du comportement de Kennedy qui aurait profité d’elle pour le financement de ses campagnes électorales avant de l’abandonner ? La CIA qui aurait voulu en finir avec la méfiance du Président à l’égard des services de renseignements après le fiasco du débarquement dans la baie des Cochons ?


Afin de mettre un terme aux plus folles rumeurs, une nouvelle commission d’enquête, créée en 1976, rend ses conclusions trois ans plus tard. Selon elle, la thèse du complot peut être avancée. Parallèlement, dans un souci de transparence, 100 000 pages du dossier sur l’assassinat de Kennedy sont publiées par le FBI en 1978. Les dernières recherches récentes, parmi lesquelles figurent celles de l’attorney Vincent Bugliosi, confirmeraient les conclusions défendues par la commission Warren : Oswald serait bien l’assassin du Président. Mais est-ce sous l’influence de ses seules convictions que celui-ci aurait agi ? La question reste entière.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 7 Juin 2014 - 09:27    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Les énigmes de l'histoire.
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com