OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L’ANENCÉPHALE DE VICHY

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Les énigmes de l'histoire.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Sam 7 Juin 2014 - 08:24    Sujet du message: L’ANENCÉPHALE DE VICHY Répondre en citant

Le 6 janvier 1897, une jeune Vichyssoise de 16 ans donne naissance à un enfant anencéphale. Le nouveau-né souffre en effet d’une absence totale de cerveau et de cervelet. Son crâne est plat au niveau des yeux. Cette malformation n’est pourtant pas le seul élément qui attire la curiosité et le questionnement du docteur Aimé Therre, le médecin-chef de la maternité. L’enfant est également hermaphrodite et réunit des traits ressemblants à ceux du singe : de singulières oreilles, de longs membres, des yeux ronds très globuleux et un thorax proche de celui du chimpanzé. Comme tout anencéphale, il meurt quelques minutes après l’accouchement.

Le docteur émet l’hypothèse selon laquelle les anomalies physiques observées n’auraient pas été provoquées par l’absence de cerveau mais par une fécondation inédite : celle qui relèverait de l’accouplement entre la jeune femme et un singe, le seul compagnon qui partage sa roulotte. Il trouve d’ailleurs dans la mort du singe, survenue le lendemain de l’accouchement, un argument, justifiant la relation intime qu’auraient entretenue la jeune femme et l’animal, ce dernier n’ayant pas supporté le déchirement du départ pour la maternité. Une autre hypothèse est émise, celle de l’inceste. Le docteur a en effet observé que la petite famille vivait recluse et que le seul homme que la jeune femme fréquentait était son père. L’idée est néanmoins rapidement balayée car l’examen de l’appareil génital de la patiente conclut à un état de virginité.

La première hypothèse qui traverse l’esprit du médecin peut surprendre. Les recherches scientifiques de cette fin de XIXe siècle ont déjà mis en évidence l’impossibilité d’une hybridation entre deux espèces différentes. Le docteur Therre serait-il donc face à un cas d’hybridation naturelle unique ? Il n’exclut pas cette possibilité mais la relativise. Pour obtenir un avis extérieur, il se tourne vers le professeur Louis Bounoure, de la faculté des sciences de Strasbourg. Ce dernier réfute toute idée d’hybridation mais émet une autre explication. L’anencéphale pourrait être le résultat d’une parthénogenèse, c’est-à-dire d’une reproduction réalisée à partir d’un ovule non fécondé mais stimulé par un des spermatozoïdes du singe. Cette dernière hypothèse semble tout aussi erronée que la première car la parthénogenèse ne permet aucun apport paternel. Or-, l’anencéphale est hermaphrodite. Dans ce cas, les deux médecins seraient simplement face aux effets d’une malformation de l’hypophyse, essentiellement due à l’absence de cerveau.

Dans les quelques jours qui suivent la naissance, la jeune femme et son père quittent la ville, emportant avec eux le secret qui entoure la procréation de l’enfant mort-né. L’existence de ce cas est tue jusqu’en 1943. Au terme de sa carrière, le docteur Therre la révèle en publiant un court ouvrage intitulé L’Anencéphale à type simiesque de la maternité de l’hôpital de Vichy. Aujourd’hui, tout laisse à penser qu’une fécondation a bien eu lieu. Des cas d’enfants anencéphales d’une apparence proche de celui observe en 1897 ont été rencontrés et étudiés durant le XXe siècle. Les restes d’une momie masculine égyptienne aux caractères identiques ont même été redécouverts et réexaminés en 1974. L’individu, dont la dépouille avait été retrouvée dans la nécropole souterraine de Touna el-Gebel, avait été embaumé en position assise. Considéré comme un animal sacré, il avait été enterré dans le secteur des singes consacrés au dieu lunaire Thot.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 7 Juin 2014 - 08:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Les énigmes de l'histoire.
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com