OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L’ATLANTIDE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Mythes & Légendes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Sam 7 Juin 2014 - 08:07    Sujet du message: L’ATLANTIDE Répondre en citant

Vers 9500 avant notre ère


L’existence de l’Atlantide nous est rapportée dans le Timée et le Critias de Platon écrits vers 355 avant J.-C. À travers les entretiens entre Socrate, le général syracusain Hermocrate, le philosophe pythagoricien Timée et le politicien Critias, Platon nous confie la légende. Le législateur Solon a appris de la bouche d’un prêtre du temple de Saïs en Égypte l’existence d’une île appelée Atlantide ; elle aurait abrité une brillante civilisation avant d’être engloutie. Le récit ne manque pas de descriptions minutieuses et il plonge souvent son lecteur dans le doute. L’Atlantide a-t-elle réellement existé ?

Neuf mille ans avant ces révélations, une île située au large du détroit de Gibraltar jouit d’un immense prestige. Son site naturel, composé d’une plaine centrale et de montagnes littorales, est jalonné de sources chaudes et froides. L’île serait donc une île volcanique. L’endroit offre aussi la possibilité de rejoindre le continent le plus proche – que ce soit l’Afrique ou l’Amérique ? – à travers différents archipels. Offerte à Poséidon à la création du monde, ce dernier lègue la partie la plus riche à son fils Atlas. Dirigée par les rois atlantes, elle doit devenir une grande puissance commerciale grâce à ses ressources en métaux précieux et à sa puissante agriculture.

Le coeur de l’île est sa capitale. Dessinée selon un plan circulaire, elle est dominée par les palais royaux de Poséidon. Grands bâtisseurs, les Atlantes érigent un luxueux temple à la toiture d’or et aux façades d’argent dédié au dieu de la mer. À l’intérieur, la statue de la divinité, la plus haute de toutes, atteint les voûtes d’or et d’orichalque. Également grands navigateurs, les Atlantes voyagent dans le bassin méditerranéen et soumettent le nord de l’Afrique, de la Libye à l’Égypte, ainsi que le sud de l’Europe, de l’Espagne à l’Italie. Les territoires dont ils se rendent maîtres dépassent largement les frontières de l’Asie Mineure entière. C’est en voulant dominer les Athéniens que les rois atlantes entraînèrent leur propre chute. Vaincus, ils périssent suite à de violents tremblements de terre et à des inondations. Le cataclysme, qui n’a duré qu’un jour et une nuit, a englouti toute l’île.

L’île de Santorin en mer Égée pourrait être le lieu qui a servi d’inspiration à Platon. C’est une thèse que Jacques-Yves Cousteau a longtemps défendue. En effet, Santorin a abrité une civilisation brillante dont les richesses étaient issues du commerce. Santorin a également été engloutie lors d’une explosion volcanique pour laisser la place à un archipel. En fait, l’unique problème de cette hypothèse est la datation de l’événement : la catastrophe de l’île de Santorin a eu lieu en 1470 avant J.-C., soit bien après la période décrite par Platon.

D’autres régions ont ainsi été explorées et de nouveaux noms ont été avancés. Parmi eux, celui des Açores est à retenir. Situé au milieu de l’océan Atlantique, à 1 200 kilomètres de Lisbonne, l’archipel a une situation qui semble parfaitement correspondre aux indications du philosophe. Il est à mi-chemin entre l’Europe et l’Afrique. Vers 13000 avant J.-C., l’archipel aurait subi une terrible catastrophe naturelle : l’effondrement d’un immense plateau. Mais les traces humaines manquent cruellement. La civilisation disparue de Tartessos serait un choix plus judicieux. Localisée à proximité du détroit de Gibraltar, le long du Guadalquivir, ses habitants avaient développé un important commerce de métaux précieux et attiré les Phéniciens qui y avaient installé leurs comptoirs.

Finalement, l’Atlantide a été imaginée aux quatre coins du monde. De nombreux spécialistes, plus ou moins reconnus, ont successivement parlé des îles des Canaries, de Madère, des Bahamas. Et il ne s’agit que des exemples les plus connus. Dans cet incroyable foisonnement d’hypothèses, l’exemple d’Héligoland mérite que l’on s’y arrête. Heinrich Himmler, atlantomane convaincu, avait ordonné des recherches sous-marines autour de cette île frisonne de la mer du Nord. Sans résultat.

En l’absence de découverte d’un site correspondant à l’Atlantide de Platon, il faut peut-être voir dans ce récit une allégorie. C’est l’idée qu’Aristote défendait. Il comparait le destin de l’île à une fable servant de base à un enseignement, moral.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 7 Juin 2014 - 08:07    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Renata


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 394
Féminin
Point(s): 40

MessagePosté le: Sam 12 Juil 2014 - 09:22    Sujet du message: L’ATLANTIDE Répondre en citant

Les documents les plus anciens et les plus explicites nous viennent d’Egypte (Textes des Pyramides, Livre des Morts), mais le Popol Vu maya en parle également.
Platon lui-même dans le Timée situe la grande île au-delà  du détroit de Gibraltar :
"En ces temps-là on pouvait traverser cette mer (l’Océan Atlantique). Il y avait une île devant ce passage que vous (les Grecs) appelez les colonnes d’Hercule. Cette île était plus grande que la Libye et l’Asie (Mineure) réunies. (...) Dans l’espace d’un seul jour et d’une seule nuit terribles, toute votre armée (l’armée grecque) fut engloutie d’un seul coup sous la terre, et de même l’Atlantide s’abîma dans la mer et disparut".
 
En 1951, la Société géologique d’Amérique publiait un diagramme physiographique des fonds marins nord-atlantiques. On y distingue une cassure nette de l’écorce terrestre, d’une colossale fissure bordant un haut plateau fracturé. On y distingue des chaînes de montagnes dont les sommets culminent entre 200 et 500 mètres au-dessous de la surface de la mer. Aujourd’hui, de ce continent effondré, seuls subsistent les archipels de Madère, les Canaries, les Iles du Cap Vert et les Açores, tous d’origine volcanique.
 
Dans les Textes des Pyramides et le Livre des Morts, le Déluge et la disparition de l’Atlantide, la Grande Ile Atlantique, ne font qu’un.
Ces textes inspirés par les descendants des hommes de cette grande île disparue, les Atlantes, donnèrent à l’Egypte ses croyances religieuses, le récit de leur fuite et de leur très longue marche depuis les côtes atlantiques jusqu’aux rives du Nil en remontant la Vallée du Draa.
Les membres suivants remercient Renata pour ce message :
Marine (12/07/14), moustique (02/10/14)
Revenir en haut
Nikator
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 4 Avr 2015 - 13:28    Sujet du message: Le mythe de l'Atlantide est une prophétie. Répondre en citant

Le mythe de l’Atlantide est une prophétie apocalyptique, mais le sujet est tellement complexe, qu’il est quasiment impossible de l’exposer en quelques lignes.
En bref ! Contrairement à l’enseignement religieux, le déluge biblique ne s’est pas encore produit. Le cataclysme universel figure da      ns la Bible en termes de sixième sceau : « ce jour (unique) que personne ne connait, pas même le Fils. » Ce jour est marqué par le basculement de la terre, à la suite de quoi, les mers envahissent la terre, les montagnes se heurtent, les étoiles s’enfuient, etc. L’Atlantide figure l’Angleterre, qui elle, restera sous les eaux. Pourquoi ? L’Angleterre est peuplée de géants. Outre cela, une étude approfondie montre qu’elle figure  l’île des Kittim, ou fils des Ténèbres, en guerre contre les Fils de Lumière ou saintes myriades de Michel.
La complexité vient de ce que les Kittim sont contemporains d’Alexandre le Grand, que ce dernier l’est des Gog Magog (selon le Coran), tout comme Brutus (historiquement roi d’Angleterre).  Que les Kittim sont assimilés aux Romains des temps reculés.
A ce sujet, permettez-moi de produire l’extrait d’un livre :
«  Parmi les grands manuscrits découverts dans les grottes de Qumrân, se trouvait le Rouleau dit : de la guerre des fils de Lumière contre les fils des Ténèbres, à partir duquel, les travaux d’A. Dupont-Sommer ont démontré que les Kittim ne pouvaient être que les Romains. Par ailleurs, dans le commentaire d’Habacuc, les Chaldéens sont clairement identifiés aux Kittim d’Assour que l’histoire situe pourtant, dans le meilleur des cas, plus de six siècles avant J.-C.  
A son propos, le Règlement de la guerre des Manuscrits de Qumrân  laisse subrepticement entendre, dans un premier temps, qu’Assour serait aussi Gog et dans un second temps qu’il serait également Bélial, comme le laisse nettement entrevoir le passage suivant :
« … et de l’extermination définitive pour tout le lot de Bélial.
Et il y aura un désarroi  immense pour les fils de Japhet,
et Assour tombera sans que personne lui porte secours,
et la domination des Kittim disparaîtra. »
Quoi qu’il en soit, l’identification d’Assour à Bélial ne fait l’objet d’aucune controverse. »
Cet embrouillamini, entre le passé et le futur trouve son explication, dans le fait qu’aucune prophétie biblique ne s’est encore jamais réalisée. Cela étant, Adam ne serait pas le premier homme de l’humanité, mais le premier acteur de l’apocalypse. Les premiers siècles de notre ère relèveraient du futur et pour cela, je dispose de preuves incontournables. J’ai consigné tout ce dans un livre, que le bon sens m’interdit de publier, avant que le soleil ne montre les premiers signes d’une métamorphose, qui doit conduire à son extinction complète et définitive, telle qu’elle figure dans les écritures.
Revenir en haut
Nikator
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 4 Avr 2015 - 14:17    Sujet du message: Les incohérences entre le passé et le futur Répondre en citant

Entre autres arguments, entre le passé et le futur, les prophètes Hénoch, Elie, et Isaïe, les écritures indiquent seront torturés et mis à mort par l’antéchrist. Ce seul fait les projette au temps de l’apocalypse.
Au titre des étrangetés et à condition d’y consacrer un peu de temps, d’aucuns trouveront sans peine Brutus au titre de premier roi de Grande-Bretagne, tout à la fois, contemporain d’Abraham et d’Auguste. Reste le fait qu’Alexandre le Grand figure dans le Coran, sourate 18, en contemporanéité des Gog et Magog (Yajuj et les Majuj) sous le nom de Zul-Qarnayn (Le Bicornu), avec pour tâche de contenir les débordements de cette engeance démoniaque, et ce, jusqu’à l’avènement de l’Antéchrist. Dans une prophétie qui lui est propre, le pape Jean XXIII évoque Abraham parcourant les rues de Rome, dans un temps où le Soleil s’est depuis longtemps obscurci. Autant d’éléments qui s’ajoutent et se renforcent.
De source historique :
En Grande-Bretagne, appelée autrefois Albion, vivaient des géants. Après la chute de Troie, une armée commandée par un héros nommé Brutus aurait conquis la Grande-Bretagne. Les Anglais se seraient battus et auraient tué la majeure partie d’entre eux, mais ils auraient épargné le dénommé Gog-Magog, un géant de 3 mètres 50.
Cet extrait laisse clairement entendre, que la chute de Troie et par conséquent, la guerre à laquelle elle est liée, se serait produite au temps de Brutus.
Revenons quelques instants à Brutus, avec cet extrait du Mirabilis Liber :
« Mais vers l'an du Seigneur 1515, un peu avant ou après, ces provinces seront secourues par un jeune captif, qui recouvrera la couronne du lys et étendra sa domination sur tout l'Univers. Une fois bien établi, il détruira les fils de Brutus et leur île (l’Angleterre), en sorte qu'il n'en sera plus question, et qu'ils demeureront à jamais anéantis. Voilà ce qui concerne les tribulations qui doivent avoir lieu avant le rétablissement de la chrétienté. »
Tous ces arguments donnent à voir en Brutus un grand chef barbare de la fin des temps. La couronne de Lys inspire un roi de France de la lignée des Bourbons, indubitablement le grand Monarque. Outre cela, il ne doit pas être tenu compte de la date (1515), attendu que jusqu’alors, aucune ne s’est jamais vérifiée.
Extrait des Métamorphoses d’Ovide, ce dernier rapporte ces propos d’Auguste :
« et, cachant ma divinité sous des formes humaines, je descends des hautes régions de l’éther, et je vais visiter la terre. Il serait trop long de vous raconter tous les excès qui partout frappèrent mes regards. Le mal était encore plus grand que la renommée ne le publiait. »
Cela étant, Auguste figurerait le premier des trois antéchrists, augurés par Nostradamus.
 A ce sujet, rappelons que depuis toujours, les analystes ont identifiés l’antéchrist et la bête ou 666 (Néron) à des empires romains.
Les incohérences entre le passé et le futur sont légion, il ne faut pas gratter beaucoup pour les trouver, le web est en cela un merveilleux outil.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:05    Sujet du message: L’ATLANTIDE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Mythes & Légendes
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com