OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Edward Snowden

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Notre société
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
nicosat
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 14 Mar 2014 - 09:21    Sujet du message: Edward Snowden Répondre en citant

;


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 14 Mar 2014 - 09:21    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
nicosat
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 14 Mar 2014 - 09:22    Sujet du message: Edward Snowden Répondre en citant

Les membres suivants remercient Anonymous pour ce message :
Marine (28/11/14)
Revenir en haut
nemo44
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 2 Mai 2014 - 13:29    Sujet du message: Edward Snowden Répondre en citant

snowden ... a quant une statue a son effigie ? 


fuck da Haine SA .


Bannir
Revenir en haut
einstein42
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 7 Juil 2014 - 14:59    Sujet du message: Edward Snowden Répondre en citant

désolé si je fait du hors sujet

Des chercheurs de l'université Johns Hopkins de Baltimore ont démontré dans une étude la possibilité de prendre le contrôle de la webcam d'un possesseur de MacBook à son insu, en désactivant l'allumage de la LED associée. Une pratique qui serait utilisée de longue date, notamment par le FBI.

Il y a quelques mois, une jeune Américaine avait été victime de chantage par un pirate, qui avait réalisé des photos d'elle, nue devant son ordinateur, sans qu'elle s'en aperçoive. Le maître-chanteur avait utilisé la webcam de sa machine à plusieurs reprises, via un procédé permettant d'en prendre le contrôle en toute discrétion. Si le pirate a depuis été identifié et condamné, le mystère planait par rapport à la procédure employée.

Des chercheurs américains ont depuis levé le voile sur cette démarche, qui concernera principalement les ordinateurs d'Apple sorti avant 2008. Néanmoins, si l'expérience a été réalisée sur des MacBook et des iMac datant de cette période, les chercheurs de l'université Johns Hopkins estiment que la démarche est applicable à des machines plus récentes, au prix de nombreux efforts.

Concrètement, les chercheurs expliquent que la faille vient des « multiples puces » présentes dans les ordinateurs. « Il y a une puce dans la batterie, une puce dans le clavier, une puce dans l'appareil photo ». En théorie, les MacBook sont conçus pour empêcher la webcam d'être activée sans déclencher l'allumage du LED, qui indique qu'elle est en fonctionnement. Mais les chercheurs ont compris comment reprogrammer le microcontrôleur à l'intérieur de l'appareil photo pour désolidariser ce dernier de la LED. La démarche est réalisée par l'intermédiaire d'un petit logiciel, qui peut prendre la forme d'un malware.

Une vidéo mise en ligne par le Washington Post met en avant la facilité avec laquelle le programme est capable de désactiver la lumière.

Les chercheurs insistent sur le fait que la reprogrammation de microcontrôleurs spécifiques est en train de devenir de plus en plus commun. « Les gens commencent à comprendre ce qu'il se passe lorsqu'on reprogramme des composants individuellement » explique Charlie Miller, un expert en sécurité de Twitter. Ce dernier a démontré, l'année dernière, qu'il était possible de reprogrammer la puce d'une batterie de Macbook Pro pour la pousser à consommer plus, voir même à exploser.

La mise en lumière de ce type de faille matérielle a donc de quoi inquiéter, même si les chercheurs insistent sur le fait qu'il n'est pas accessible au premier venu et nécessite beaucoup de travail. Il faut également insister que le procédé, même s'il est expliqué dans cette démonstration, est utilisé depuis un moment déjà, notamment par le FBI, qui s'en est récemment servi pour traquer un terroriste présumé.
Les membres suivants remercient Anonymous pour ce message :
Marine (07/07/14)
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mer 6 Aoû 2014 - 23:22    Sujet du message: Edward Snowden Répondre en citant

Le gouvernement américain doit faire face à une nouvelle fuite, vraisemblablement due à un (ou plusieurs) nouveau(x) lanceur(s) d’alerte.
Mardi 5 août, le site Internet fondé par le journaliste indépendant Glenn Grenwald, The Intercept, que l’ex-agent de la National Security Agency (NSA) Edward Snowden avait contacté pour dévoiler le vaste programme de surveillance Prism en juin 2013, a publié un document classé «secret/noforn» (c'est-à-dire qu'il ne doit pas être communiqué aux gouvernements alliés) portant sur la croissance exponentielle du nombre de personnes mises sous surveillance dans le cadre de la lutte antiterroriste sous l’administration Obama.
Sur 680.000 personnes dans le monde considérées comme «terroristes connus ou présumés» en 2013 (et à ce titre présents sur la TSDB, «Terrorist Screening Database»), 280.000 n’ont pas d’affiliation avec un groupe terroriste spécifique, soit près de la moitié (40%). En comparaison à cette catégorie, le nombre de personnes suspectées d’entretenir des liens avec al-Qaida, le Hamas et le Hezbollah réunis semble bien faible.



D’après les recommandations du gouvernement américain pour établir ces listes de surveillance, publiées par The Intercept, les agents n’ont pas besoins de «faits concrets» ni de «preuves irréfutables» pour inscrire secrètement quelqu’un sur ces listes. «La notion vague et élastique de “suspicion raisonnable” suffit à elle seule», rapporte le site fondé par Glenn Greenwald.
Dans une autre liste révélée ce mardi 5 août, baptisée TIDE (pour Terroriste Identities Datamart Environment), 1 million de noms sont recensés. Les agents sont autorisés à inscrire des noms sur cette liste sur la base de normes encore moins rigoureuses que pour la TSDB. 
Le nombre de personnes interdites d'embarquer sur des vols au départ ou à destination des Etats-Unis («no-fly list») a été multiplié par dix depuis que Barack Obama est président des Etats-Unis (elle comprend maintenant 47.000 noms). C'est plus que sous l'administration Bush, rapporte The Intercept. En 2006, CBS News s'était procuré cette liste, et avait révélé qu'elle comprenait 44.000 noms, dont notamment celui d'un terroriste improbable: le président bolivien Evo Morales.




L’article de The Intercept cite «une source faisant partie de la communauté du renseignement».
Sachant que ce site ne cache pas quand sa source est Edward Snowden, et que le document est daté d’août 2013, soit après le départ du jeune informaticien vers Hongkong pour fuir la justice américaine, tout porte à croire que la fuite a été causée par un autre lanceur d’alerte (ou plusieurs) au sein des services de renseignement américains. 
Le 4 juillet, Glenn Greenwald avait déjà émis cette hypothèse dans un tweet:
twitter-tweet a écrit:
Seems clear at this point RT @ageis @vruz Bruce Schneier: "I think there's a second [NSA] leaker out there." https://t.co/0iCULZWf0L
— Glenn Greenwald (@ggreenwald) 4 Juillet 2014

«TheTrueHooha» («le vrai brouhahah» en anglais), pseudonyme d’Edward Snowden sur Internet jusqu’à son dernier post en mai 2012, semble avoir trouvé un héritier, qui promet lui aussi de semer le trouble dans les services de renseignement américains.


http://www.slate.fr/story/90691/nouveau-lanceur-dalerte
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Dim 6 Sep 2015 - 19:12    Sujet du message: Edward Snowden Répondre en citant

Les révélations d’Edward Snowden : le groupe terroriste Daech est une création des Etats-Unis

Selon le journaliste britannique Glenn Greenwald, les documents diffusés par Edward Snowden, l’ancien employé à l’Agence nationale de sécurité américaine, actuellement réfugié en Russie, révèlent que la CIA et le Mossad ont entraîné Abu Bakr Al-Baghdadi, chef de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) ou «Daech». Snowden a révélé qu’Abu Bakr Al-Baghdadi a été prisonnier à Guantanamo de 2004 à 2009, période au cours de laquelle la CIA et le Mossad l’auraient recruté, dans le cadre d’une opération secrète dénommée «Nid de frelons», pour fonder un groupe en mesure de faire diversion par rapport à la lutte de libération des Palestiniens. D’après la même source, pour Snowden, «la seule solution pour protéger l’Etat juif est de lui créer un ennemi à ses frontières, mais en le dirigeant contre les Etats islamiques qui s’opposent à sa présence». Jeudi dernier, le président des Etats-Unis, Barack Obama, avait annoncé avoir autorisé «des parachutages d'aide humanitaire en Irak, ainsi que des frappes ciblées contre les djihadistes de l’EIIL». Mais y a-t-il encore quelqu’un de sérieux pour croire cette information donnée par les médias alors que les documents de Snowden font état du financement des terroristes d'Irak par les Etats-Unis. On comprend pourquoi EIIL, au lieu de s’attaquer à l’entité sioniste, s’en prend à ses ennemis, Syrie, Irak, et Liban maintenant, et agit pour semer la haine entre les communautés dans ces pays. L’ancienne secrétaire d’Etat Hillary Clinton, elle-même bien placée pour le savoir, avait expliqué qu’Al-Qaïda, présentée comme le plus grand ennemi des Etats-Unis, a été créée et financée par la Maison-Blanche dans les années 80. Aujourd’hui, les observateurs spécialisés soupçonnent le gouvernement américain d’avoir des liens avec Al-Qaïda, qui leur a servi à faire tomber Kadhafi, plongeant la Libye dans le chaos que le pays connaît actuellement, et à mettre la Syrie en état de guerre avec l’objectif de déstabiliser son gouvernement légitime et de le faire tomber pour, ensuite, placer ce pays dans la même situation que la Libye et l’Irak.

Houari Achour

http://www.algeriepatriotique.com/article/les-revelations-d-edward-snowden-…

Quels intérêts DAECH représente-t-il pour les USA ?

DAECH a été créé en bénéficiant des efforts conjoints de l’Arabie saoudite, des Emirats, du Qatar, de la Turquie, des USA et de la CIA (le chef de DAECH aurait été formé par la CIA selon plusieurs sources).

DAECH entretient la guerre dans les territoires riches en pétrole de l’Irak. Ce faisant, il empêche le pétrole irakien d’être commercialisé sur les marchés internationaux. Ce qui ralentit la chute des cours à laquelle nous assistons actuellement, et qui pourrait ruiner les USA si elle s’accentuait.

Or, si l’économie américaine s’effondre, le monde entier connaîtra des guerres civiles et la guerre tout court.

Les actions de DAECH sont donc vitales pour le Etats-Unis.

On objectera à ce raisonnement que DAECH ne contribue nullement à la diminution de la production pétrolière irakienne, puisqu’il commercialise à 12 ou 20$ le pétrole irakien. Mais cet argument ne résiste pas à l’analyse : DAECH, qui n’a de débouché sur aucune mer, est obligé de vendre son pétrole aux trafiquants, soit turcs (vers la Méditerranée), soit irakiens (vers le détroit d’Ormuz). Et ces trafiquants le revendent sur le marché, au cours du jour (aujourd’hui 85$) en empochant la différence.

Autres éléments à l’appui de cette théorie.

DAECH utilise du matériel de guerre dernier cri, de facture américaine, officiellement récupéré sur les éléments de l’armée irakienne qu’il a battue.

Mais l’armée de DAECH a besoin de se réapprovisionner en munitions, rechanges, matériels de toutes sortes, à raison de plusieurs milliers de tonne par jour de combat. Les captures initiales sont incapables de subvenir à ces besoins.

Parallèlement au trafic de pétrole (turc et irakien), il y a donc aussi un trafic d’armement américain qui ne peut être réalisé que par la Turquie et l’Irak (car l’Iran et la Syrie possèdent un armement d’origine russe).

De même ces trafics de pétrole et d’armements se monnayent en dollars. Je ne crois pas un seul instant que les Américains, qui sont capables de connaître le détail des transactions de la BNP avec l’Iran, puissent ignorer les mouvements de fonds qui permettent à DAECH de vendre son pétrole et d’acheter les armements dont il a besoin, car, et c’est cela la clé du problème : DAECH ne vend que le pétrole dont il a besoin pour financer son effort de guerre : il n’inonde donc pas le marché occidental, comme le développement pacifique de l’IRAK ne manquerait pas de faire.

Quelques conséquences diplomatiques :

En la personne de DAECH, les USA combattent (au moins officiellement) leurs alliés d’hier, et se rapprochent de leurs ennemis déclarés : Bachar El Assad et l’Iran.

Il leur faut donner une explication à ce que certains pourraient considérer comme une trahison.
Ce demi tour diplomatique peut naturellement s’expliquer par les erreurs d’appréciation et les insuffisances de la CIA. C’est classique dans ce genre de situation.
Personnellement je n’en crois pas un mot. Je pense que l’appétit américain est sans limite, et que dans leur décision d’exploiter le pétrole de schiste, l’Etat Fédéral n’a pas su freiner l’ardeur des pétroliers. Il s’en suit un dérèglement complet de la politique pétrolière mondiale, qui affecte le Moyen-Orient, mais aussi l’Europe (qui fait l’objet d’une offensive médiatique extraordinaire, anti nucléaire, et anti gaz de schiste) et la Russie. Car cette dernière aussi a intérêt à un prix du pétrole élevé.

Qu’il me soit permis de dire que l’accident qui a coûté la vie à Christophe de Margerie, à l’issue d’une conversation avec les autorité russes, me laisse rêveur.
En effet, qui donc mieux que lui pouvait être informé des aspects dérangeants de la politique des grands producteurs pétroliers ?

Hervé LE BIDEAU 6/11/2014

Officier de renseignement de 1973 à 1981, Hervé Le Rideau a été licencié en 1981 après avoir obligé son service à avertir les États-Unis d’un complot de détournement en vol d’un appareil Black Fire armé de six missiles nucléaires qu’il avait découvert.

http://www.algeriepatriotique.com/article/les-revelations-d-edward-snowden-…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:15    Sujet du message: Edward Snowden

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Notre société
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com