OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les lobbys, parlons-en

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Politique, justice
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Jeu 22 Mai 2014 - 12:27    Sujet du message: Les lobbys, parlons-en Répondre en citant

Dans une enquête publiée ce jeudi par 60 millions de consommateurs, le Comité national contre le tabagisme dresse un état des lieux sévère des pratiques de lobbying de l’industrie du tabac en France. [size=16]“Il faut absolument que la France s’attaque aux conflits d’intérêts entre les politiques, les fonctionnaires et l’industrie du tabac. Ils sont intolérables. [/size]Je vous rappelle : 200 morts par jour”, alerte Yves Martinet, son président, au micro de Sud Radio ce matin.

On a tous compris que ces enfoirés ne veulent pas que les fumeurs cessent le tabac.
_____________________________________________________________________

Invitations à Roland-Garros, dîners dans de grands restaurants parisiens, financement de la recherche médicale, placement de produits au cinéma… L’imagination de l’industrie du tabac semble sans limites en matière de lobbying et de jeux de pouvoir. C’est le constat qui ressort d’une enquête de deux ans menée par le Comité national contre le tabagisme (CNCT), dont le magazine 60 millions de consommateurs publie des extraits ce jeudi.

Invité ce matin de Sud Radio, le président du CNCT, Yves Martinet, a rappelé que “les lobbys sont les 4 multinationales du tabac [Philip Morris, British American Tobacco, Japan Tobacco et Imperial Tobacco, NdlR] et leur relais en France, la Confédération des buralistes, qui ont défini une stratégie d’infiltration de la société depuis une vingtaine d’années”. Pour Yves Martinet, par ailleurs chef du service pneumologie du CHU de Nancy, “l’objectif est de bloquer toutes les mesures de lutte contre le tabagisme, et les résultats sont là en France car il y a un pourcentage de fumeurs plus élevé qu’en Angleterre”.
“Champions toutes catégories de la désinformation”

Dans un rapport de 450 pages, financé par le ministère de la Santé et par l’Institut national du cancer, le CNCT a collecté des dizaines de faits, médiatisés ou méconnus, d’ingérence de l’industrie du tabac dans la vie politique et économique française. On recense d’abord les “invitations”, à Roland-Garros ou en finale de l’Euro de football, mais aussi ce repas de députés à 10 000 euros financé par British American Tobacco (révélé en 2013 par l’équipe de Cash Investigations). Viennent ensuite le “téléguidage des parlementaires” et la “désinformation”, notamment sur la contrebande de cigarettes. Au micro de Sud Radio, Yves Martinet a taclé “les buralistes, la Confédération des buralistes et l’industrie du tabac [qui] sont les champions toutes catégories de la désinformation”.

L’enquête du CNCT insiste également sur les dangers de la philanthropie, des dons, qu’elle qualifie de “blanchiment moral”. “Vous avez Philip Morris, il faut bien entendre, qui était à la fondation de l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM)”, note Yves Martinet à l’antenne de Sud Radio, soulignant que, “dans les pays civilisés, on n’accepte plus depuis longtemps le financement de la recherche médicale par l’industrie du tabac”.

En juin 2013, Lyon Capitale révélait déjà que Philip Morris avait signé un chèque de 15 millions d’euros à Interpol, associant son système de traçabilité à l’organisation policière, pour lutter contre la contrebande de cigarettes. Le 15 mai, le CNCT a envoyé un courrier aux candidats à la Commission européenne, signifiant que la traçabilité des cigarettes doit être “indépendante de l’industrie du tabac”, les fabricants ne pouvant être “juge et partie”.
“Entre 40 et 50 milliards d’euros de profit”

Face à cette haute influence de l’industrie du tabac dans les sphères du pouvoir, le CNCT préconise plus de transparence. “Nous ne disons pas qu’il ne faut pas qu’il y ait de contacts entre l’industrie du tabac et les fonctionnaires à Bercy. Mais nous devons savoir qui est invité, qui est présent, quel a été l’ordre du jour et quelles ont été les conclusions de la réunion. S’il n’y a pas de transparence, il n’y a pas de démocratie, a déclaré Yves Martinet ce matin sur Sud Radio. Il faut absolument que la France s’attaque aux conflits d’intérêts entre les politiques, les fonctionnaires et l’industrie du tabac. Ils sont intolérables. Je vous rappelle : 200 morts par jour.”

Le 19 juin prochain, plusieurs élus publieront un rapport parlementaire sur le tabac, avec comme objectif la diminution du nombre de fumeurs en France. L’une des propositions pourrait être l’interdiction des cigarettes dans les films et sur Internet. Pour Yves Martinet, “ce combat est clairement inégal. À l’échelle mondiale, les profits de l’industrie du tabac représentent entre 40 et 50 milliards d’euros”.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 22 Mai 2014 - 12:27    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Jeu 22 Mai 2014 - 12:31    Sujet du message: Les lobbys, parlons-en Répondre en citant

Malheureusement, je les sentirai bien s'infiltrer dans l'univers de la cigarette électronique dans le temps...

Prenons-y garde car eux veulent absolument nous rendre dépendants et par cela nous empoisonner, combien de produits nocifs dans leurs cigarettes ? qui ne devraient pas se trouver dans un tabac pur...

une enquête publiée le 20 mai dans « Addiction » révèle que les substituts nicotiniques classiques seraient quoi qu’il en soit moins efficaces que l’e-cigarette pour se sevrer du tabac.

Un truc qui ne doit pas leur faire plaisir
________________________________


C’est une étude dirigée par le Professeur Robert West de la « University College London », auprès de 5863 Britanniques désirant arrêter de fumer, qui est arrivée à la conclusion que la cigarette électronique augmente de 60 % la probabilité de stopper la tabac par rapport aux patchs, aux gommes ou encore au fait de ne rien utiliser du tout. En effet, seuls 10% des sujets s’aidant de substituts nicotiniques ont réussi à atteindre leur objectif, 15% pour ceux qui ne comptait que sur leur volonté et 20% pour les vapoteurs.

cigarette-électronique

Les auteurs de l’étude en déduisent donc que « les cigarettes électroniques pourraient améliorer substantiellement la santé publique parce qu’elles sont attrayantes et qu’elles contribuent à réduire les méfaits du tabagisme« . Toutefois, ils considèrent que la meilleure option possible lorsqu’on souhaite arrêter de fumer est encore de se faire suivre par un tabacologue: « Cela multiplie par trois les chances d’arrêter de fumer par rapport à une méthode reposant sur l’emploi de substituts nicotiniques » nous rappelle le Pr West.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:24    Sujet du message: Les lobbys, parlons-en

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Politique, justice
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com