OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Des robots qui apprennent à distinguer le bien du mal
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Sciences et technologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Joseck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2014
Messages: 723
Localisation: Sospel
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 64

MessagePosté le: Dim 18 Mai 2014 - 18:10    Sujet du message: Des robots qui apprennent à distinguer le bien du mal Répondre en citant

Des robots qui apprennent à distinguer le bien du mal
18/05/2014 
La semaine dernière, a eu lieu une concertation internationale sur l’acceptation ou le bannissement des robots militaires tueurs, ces plateformes armées autonomes ayant la capacité d’identifier et d’attaquer des cibles humaines sans nécessiter l’intervention d’un humain. L’idée qu’un robot soit capable de cibler et tuer une personne sans avoir à recevoir d’ordre de qui que ce soit, soulève un certain nombre de questions éthiques et philosophiques. La plupart des experts ont des avis tranchés sur la question – soit nous nous débarrassons des machines meurtrières maintenant, soit nous permettons leur développement.
Mais un organisme américain pense différemment : il s’agit de l’Office of Naval Research (ONR), le bureau de recherche navale du Département de la Marine des États-Unis. Il pense que la solution serait de leur apprendre à reconnaître ce qu’il faut tuer et quand. Leur apprendre en quelques sortes ce qu’est la morale, cet ensemble de règles ou préceptes relatifs à comment les humains se conduisent.
Comment enseigner à une machine un concept intrinsèquement lié à l’humain ? Comment lui apprendre le bien du mal ? Sûrement pas avec quelques lignes de code lui inculquant les Trois Lois de la Robotique d’Asimov… Il lui en faudra bien plus !
L’ONR à la recherche d’une conscience morale pour les robots
L’ONR va attribuer 7,5 millions de dollars de subventions à cinq universités américaines : Tufts, Brown, Yale, Georgetown et le Rensselaer Polytechnic Institute. Les chercheurs devront réussir à donner aux robots autonomes la capacité de discerner le bien du mal. Pour cela les robots devront savoir examiner les conséquences de leurs actes.
« Même si les systèmes autonomes d’aujourd’hui sont « bêtes » par rapport à un humain, ils sont en train de progresser plus rapidement qu’auparavant pour intégrer plus d’automatisation, explique Paul Bello au site DefenseOne, directeur des sciences cognitives à l’ONR. Par exemple, les voitures autonomes de Google sont autorisées et déjà en circulation dans certains Etats. En tant que chercheurs, nous devons essayer de comprendre les implications éthiques et juridiques. Nous ne souhaitons pas être pris par surprise étant donné qu’il s’agit du domaine militaire où des vies sont en jeu. »
Actuellement, l’armée américaine a pour interdiction d’utiliser des robots tueurs, et même les drones et systèmes autonomes en service, sont autorisés à shooter qu’après l’accord d’un opérateur humain.
« Même si des systèmes ne sont pas armés, ils pourraient être amenés à prendre des décisions morales dans certaines situations, continue Bello. Un robot de sauvetage, par exemple, pourrait être forcé de décider qui doit être évacué en premier, tandis qu’un robot médical pourrait avoir à choisir entre deux patients. Sans la faculté de raisonnement moral, on ne pourra pas demander aux machines autonomes de prendre des décisions par elles-mêmes. »
Peut-on coder le sens de la morale ?
Peut-on programmer la morale ? Certaines équipes essayent de donner des sentiments aux robots mais la réalité est toute autre. Bien que certains aient quelques notions basiques, les robots sont encore loin d’arriver à sentir et penser par eux-mêmes. Et encore plus loin de posséder la capacité à comprendre l’éthique.
Selon le président du groupe Yale Technology And Ethics Study, Wendell Wallach, la première étape consiste à aborder cette problématique en fixant un cadre moral.
« Il y a la morale opérationnelle, la morale fonctionnelle et la faculté morale totale, explique-t-il. La moralité opérationnelle est celle qui peut être programmée par un opérateur à l’avance, en prévoyant toutes les situations que le robot pourra rencontrer. La moralité fonctionnelle commence à partir du moment où le robot sait se comporter de la bonne façon dans des situations que l’opérateur n’aurait pas programmées à l’avance. »
http://www.humanoides.fr/2014/05/18/des-robots-qui-apprennent-a-distinguer-…


Et attention aux bugs et aux virus !!!
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 18 Mai 2014 - 18:10    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
f.didier
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 18 Mai 2014 - 19:45    Sujet du message: Des robots qui apprennent à distinguer le bien du mal Répondre en citant

Je trouve que c'est pas une si mauvaise chose :
Si ils sont bien programmés, un robot ne panique pas, ne tire pas au hasard et ne fait pas d'erreur de tir.

Puis bon, je préfère voir dans les livres : "deux millions de robots ont été detruit pour une guerre" que "deux millions d'humains sont mort dans cette guerre"
Et un robot, ca se répare, ca n'a pas de contre coup, autant psychique que physique.
donc, oui, je suis pour l'utilisation des robots de guerre Smile

Apres, par rapport au sujet, un robot n'a pas conscience du bien ou du mal, il a une programmation en lui qui lui dit quoi faire. Si le programmeur dit : ne pas tirer sur des enfants, le robot ne le fera jamais, un robot ca se déprogramme pas tout seul.
J'emploi a sciant le terme "déprogrammer", un robot peut se programmer si une situation n'a pas été prévu mais en aucun cas, il ne peut effacer une ligne de son programme.
Revenir en haut
einstein42
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 18 Mai 2014 - 19:59    Sujet du message: Des robots qui apprennent à distinguer le bien du mal Répondre en citant

f.didier a écrit:
Je trouve que c'est pas une si mauvaise chose :
Si ils sont bien programmés, un robot ne panique pas, ne tire pas au hasard et ne fait pas d'erreur de tir.

Puis bon, je préfère voir dans les livres : "deux millions de robots ont été detruit pour une guerre" que "deux millions d'humains sont mort dans cette guerre"
Et un robot, ca se répare, ca n'a pas de contre coup, autant psychique que physique.
donc, oui, je suis pour l'utilisation des robots de guerre Smile

Apres, par rapport au sujet, un robot n'a pas conscience du bien ou du mal, il a une programmation en lui qui lui dit quoi faire. Si le programmeur dit : ne pas tirer sur des enfants, le robot ne le fera jamais, un robot ca se déprogramme pas tout seul.
J'emploi a sciant le terme "déprogrammer", un robot peut se programmer si une situation n'a pas été prévu mais en aucun cas, il ne peut effacer une ligne de son programme.


si il y a une manifestation les robot vont agresser les manifestant au lieu des crs? des robot qui savent se battre c'est la fin de la liberté. en plus ça ne va pas servir la science puisque certaine personne pourrais avoir l'intention de tuer tous le scientifiques qui savent fabriquer des robot et de priver l'humanité du savoir de ses scientifiques.

mais je penses que il y a un peu de provocation et de trolling dans ton message. n'oublient pas que les robot peuvent a tous moment se retourner contre toi et que la Corée du nord peuvent aussi fabriquer ces armes.
Les membres suivants remercient Anonymous pour ce message :
napo (18/05/14)
Revenir en haut
f.didier
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 18 Mai 2014 - 20:19    Sujet du message: Des robots qui apprennent à distinguer le bien du mal Répondre en citant

Non, ni provocation, ni trolling, tu me connais.
Je suis trés sérieux, en cas de manifestation (si un jour je suis dans une, ce qui m’étonnerait moi même), je préfère etre face a un robot qu'a un CRS.
Apres faut arrêter de tout voir en noir : tuer tous les scientifiques, j'y crois pas du tout !

Ce genre de trucs, ca c'est vu pour toutes les inventions majeures :
les gents voulaient dynamiter tous les trains et ca c'est jamais fait.
Pareil avec le téléphone, la voiture, les vaccins, et même l'avortement.
L'avenir, c'est la robotique Smile
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Dim 18 Mai 2014 - 20:27    Sujet du message: Des robots qui apprennent à distinguer le bien du mal Répondre en citant

Citation:
Leur apprendre en quelques sortes ce qu’est la morale, cet ensemble de règles ou préceptes relatifs à comment les humains se conduisent.


Leur apprendre, c'est l'auteur de l'article qui se moque de nous ?

On n'apprend strictement rien à un robot, il est programmé, et par qui des humains, donc le robot fera ce que l'humain lui aura mis dans son circuit.

Le problème est, peut-on les court-circuiter, en bien ou en mal ?
Les membres suivants remercient Marine pour ce message :
(18/05/14), napo (18/05/14)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
einstein42
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 18 Mai 2014 - 20:29    Sujet du message: Des robots qui apprennent à distinguer le bien du mal Répondre en citant

f.didier a écrit:
Non, ni provocation, ni trolling, tu me connais.
Je suis trés sérieux, en cas de manifestation (si un jour je suis dans une, ce qui m’étonnerait moi même), je préfère etre face a un robot qu'a un CRS.
Apres faut arrêter de tout voir en noir : tuer tous les scientifiques, j'y crois pas du tout !

Ce genre de trucs, ca c'est vu pour toutes les inventions majeures :
les gents voulaient dynamiter tous les trains et ca c'est jamais fait.
Pareil avec le téléphone, la voiture, les vaccins, et même l'avortement.
L'avenir, c'est la robotique Smile

effectivement c'est l’avenir pour faire le ménage la vaisselle la cuisine et pour cirer les chaussures mais pour ce qui est des décisions et de la violence ça doit appartenir aux humains.
Revenir en haut
René


Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2014
Messages: 747
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243

MessagePosté le: Dim 18 Mai 2014 - 23:45    Sujet du message: Des robots qui apprennent à distinguer le bien du mal Répondre en citant

 
Citation:

 Il y a la morale opérationnelle, la morale fonctionnelle et la faculté morale totale


 Dans cette morale totale, y a-t-il trace de morale conceptuelle ?
Si oui, le robot aura  à lire Nietzsche (Par-delà bien et mal) et Kant (Critique de la raison pure)
et à faire son choix.
bon, c'est pas bientôt fini ces enfantillages ?
Déjà il y a d'interminables débats entre les adeptes de ces deux auteurs, pour ne citer qu'eux,
ensuite quand bien même on serait d'accord, la mise en pratique de ces beaux principes
les relègue dans les oubliettes des cogitations stériles, feu de l'action oblige,
alors imaginer que le robot sera plus lucide que l'humain, c'est se chatouiller pour se faire rire.
_____________________________________________________________
Heureux celui qui n'a pas de patrie. - Hannah Arendt
Les membres suivants remercient René pour ce message :
napo (19/05/14)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
nicosat
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 19 Mai 2014 - 08:57    Sujet du message: Des robots qui apprennent à distinguer le bien du mal Répondre en citant

Marine a écrit:
Citation:
Leur apprendre en quelques sortes ce qu’est la morale, cet ensemble de règles ou préceptes relatifs à comment les humains se conduisent.


Leur apprendre, c'est l'auteur de l'article qui se moque de nous ?

On n'apprend strictement rien à un robot, il est programmé, et par qui des humains, donc le robot fera ce que l'humain lui aura mis dans son circuit.

Le problème est, peut-on les court-circuiter, en bien ou en mal ?
Salut Marine, je pense que tu te trompes, les nouvelles machines dotées d' une intelligence artificiel, sont capables d'apprendre d'elle memes....
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Lun 19 Mai 2014 - 09:12    Sujet du message: Des robots qui apprennent à distinguer le bien du mal Répondre en citant

La machine sera toujours l'objet de l'humain, à moins de réussir à lui greffer un cerveau.

Citation:

donner à la machine la capacité d'apprendre à apprendre, par essais et erreurs : c'est de là qu'émergerait toute son intelligence.


On reste dans la programmation...
Les membres suivants remercient Marine pour ce message :
(19/05/14)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
f.didier
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 19 Mai 2014 - 10:01    Sujet du message: Des robots qui apprennent à distinguer le bien du mal Répondre en citant

Marine a écrit:

Citation:


donner à la machine la capacité d'apprendre à apprendre, par essais et erreurs : c'est de là qu'émergerait toute son intelligence.


On reste dans la programmation...
Je vois deux choses importantes :
Marine a raison, ca restera toujours de la programmation, et un programme, ca se désinstalle, voir le support (hdd ou puce) ce se formate, et là, plus de données, votre robot devient encore plus "stupide" qu'une calculatrice.
Et surtout : "donner a la machine", voila le plus important, c'est l'homme qui donne a la machine, elle ne prend rien d'elle même, elle n'a pas l'idée, cette étincelle de vie qui fera qu'elle voudra apprendre.
Un robot, c'est un ordinateur (comme celui sur lequel vous etes en ce moment) avec un "corps" qui peut se déplacer. Et je pense pas que un jour, en regardant une pub pour un jeu ou un ligiciel, vous avez entendu votre pc hurler : "ouhaa je le veux, installe le moi, s'il te plais, je le veux !!!!!" non, un ordinateur veut rien, desire rien, il fait ce pour quoi il a été fait : compter (là il est fort Razz) et obeir a son (ses) programme(s).
Il peut simuler des sentiments (voir le jeu "The sims 3") mais au final, ce n'est que des lignes de codes qui font croire a l'humain que le robot a des sentiments.
Les membres suivants remercient Anonymous pour ce message :
Marine (19/05/14)
Revenir en haut
Manu
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 19 Mai 2014 - 17:19    Sujet du message: Des robots qui apprennent à distinguer le bien du mal Répondre en citant

L'humain est un robot... biologique, mais un robot avec ses programmations...



Qu'est-ce que la conscience, l'instinct de survie... des programmations... qu'est-ce qui fait que je n'aime pas le poisson, le rap, que je suis un manuel plutôt qu'un intello, que je suis un hétéro, incapable de frapper quelqu'un, un fervent adepte de la liberté etc... encore des programmations...



L'humain apprend par mimétisme,,si tu mets un gamin avec des chiens depuis sa naissance sans contact humain, il ne se mettra jamais à marcher debout, il ne parlera jamais...



Un robot qui apprend, si tu ne le bride pas, pourra apprendre à tuer des enfants si l'humain ou certaines situations lui "apprennent" que pour sa survie il doit tuer des enfant, car l'enfant peut-être un terroriste potentiel et mettre en danger la vie du robot...


On peut programmer un robot comme on peut programmer un humain... et vive versa...

Qui peut nous prouver que nous ne sommes pas des robots biologique sans âmes ???

Les NDE ??? on peut les créer artificiellement via les LSD ou la DMT... ça ne prouve rien...
Revenir en haut
Hoheinhem
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 27 Mai 2014 - 18:52    Sujet du message: Des robots qui apprennent à distinguer le bien du mal Répondre en citant

Marine a écrit:
La machine sera toujours l'objet de l'humain, à moins de réussir à lui greffer un cerveau.

Citation:
donner à la machine la capacité d'apprendre à apprendre, par essais et erreurs : c'est de là qu'émergerait toute son intelligence.



On reste dans la programmation...


L'être humains est machine comme les autre tout aussi programmé  , mais nous somme quand même capable d'auto-aprentissage . La psyché humaine est  produite par le cerveaux qui obéis aux lois méchanique de la chimie .           
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mar 27 Mai 2014 - 19:05    Sujet du message: Des robots qui apprennent à distinguer le bien du mal Répondre en citant

Citation:
L'être humains est machine comme les autre tout aussi programmé , mais nous somme quand même capable d'auto-aprentissage . La psyché humaine est produite par le cerveaux qui obéis aux lois méchanique de la chimie .


Oui sauf que l'être humain a des sentiments, des ressentis, un cœur et du sang dans les veines, des larmes, des rires, des joies, des peines...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
f.didier
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 27 Mai 2014 - 21:07    Sujet du message: Des robots qui apprennent à distinguer le bien du mal Répondre en citant

Un humain ca se programme pas, c'est bête de dire ca.
Un humain, même avec son ADN qui le force faire des choses (respirer, manger, dormir, etc...) a quand même des gouts propres. Certain aime la viande saignante, d'autres le poisson, etc... Et a moins de choc grave, ses gouts ne changent pas.
Un robot n'a pas de gout, il aime ce qu'on lui programme et on peut changer ses gouts d'une simple manipulation.

Un humain peut aimer une personne, et ses amours changent (ou pas) au fur et a mesure du temps. Et l'humain a une mémoire avec lequel il se forge une mentalité.
Le robot n'a rien de cela, tu peux programmer un ordinateur pour que au démarrage il te dis que tu es le plus beau, qu'il t'aime comme une folle.
Mais en vérité, c'est que du faux, il t'aime pas. Et si demain, tu donnes ou vends ton ordi, il dira la même chose a son nouveau propriétaire.
Et c'est là que j'en viens avec la mémoire, pour lui, tu n'existes même plus, il ne sait plus qui tu es, il ne sait même plus qu'il a appartenu a une autre personne. A chaque formatage ou réinstallation, il né pour la première fois, même si tu déjà installé 20 fois son programme.
Et tu peux même aller plus loin, car au démarrage, tu peux même lui dire quelle mentalité il va avoir de la journée en créant des profils.
Mais en fin de compte, c'est que des programmes.
 
Revenir en haut
René


Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2014
Messages: 747
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243

MessagePosté le: Mar 27 Mai 2014 - 22:23    Sujet du message: yyy Répondre en citant

Les " hubots ", real humans, série sur la chaîne Arte sont très évolués, surtout ceux trafiqués
comme Mimi qui es tombée amoureuse du fils dans une famille.
Pourtant elle se rappelle qu'elle est " le fils de David ", comme Jésus que c'est bizarre !
Jésus ou plutôt le Christ comme la femme sont l'avenir de l'homme, ou l'art d'aimer sans souffrir,
un robot conscient peut-il souffrir ?
Mimi est de type asiatique, et on voit le lien avec le bouddhisme et son idée phare : le nirvana,
d'ailleurs les bouddhistes tiennent du robot; comme le dit le taoïsme : " Lorsque tu fais, sois faisant."
Un humain sans désirs est-il encore humain ?
_____________________________________________________________
Heureux celui qui n'a pas de patrie. - Hannah Arendt
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:57    Sujet du message: Des robots qui apprennent à distinguer le bien du mal

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Sciences et technologie
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com