OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

.bible.nettoyage

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Les inventions sur l'histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Ven 14 Mar 2014 - 06:58    Sujet du message: .bible.nettoyage Répondre en citant

Introduction:

Dès que la religion chrétienne est montée en puissance, sous le règne de l'empereur Constantin, elle n'a eu de cesse de réécrire l'histoire. Les manuscrits ont été détruits, amputés, falsifiés, réécrits, inventés et ce, pendant presque 2000 ans.

Le nettoyage: La liste (connue) des ouvrages qui ont été "nettoyés" (classée par ordre chronologique):

Ont connaît l'existence d'ouvrages qui ont été complètement détruits par le témoignage d'autres auteurs. Mais il y a eu un énorme quantité d'ouvrages détruits à jamais par les chrétiens dont nous ne retrouverons jamais la trace et dont nous ignorons l'existence à jamais???

Des écrits de Marc-Aurèle ont été totalement inventés

31 "L'histoire romaine" de Velleius Paterculus (-19 à +31): le texte a été amputé de la fin de l'année 29 au milieu de l'an 30 ce qui correspond, comme par hasard, à la période de la vie publique de Jésus-Christ relatée par les évangiles...

38 Les Histoires de Sénèque le rhéteur (-55 environ à +39): détruit

42 Suétone, Caius Suetonius Tranquillus, un historien un peu approximatif. Il parle de juifs provoquant des troubles à Rome à l'instigation d'un certain Crestos en +42 (à peu près 10 ans après la mort supposée de JC). Voici sa lettre dont la partie rajoutée est en italique et qui est un rajout évident: "On imposa des bornes au luxe; on réduisit les festins publics à des distributions de vivres; il fut défendu de vendre dans les cabarets aucune denrée cuite en dehors des liqueurs et des herbes potagères, alors qu'on y servait auparavant toutes sortes de plats; on livra aux supplices les chrétiens, sorte de gens adonnés à une superstition nouvelle et malfaisante; on interdit les ébats des conducteurs de quadriges". Que viennent faire les chrétiens entre les herbes potagères et les ébats des conducteurs: Un ajout tardif et maladroit.

50 L'ouvrage (dont on ignore le titre) de Fabius Rusticus qui relate le règne de Néron: détruit

54 Le "Commentarium de vita sua" de l'empereur Claude (54): détruit

55 Les lettres de Paul du Nouveau Testament: beaucoup ont été modifiées, la plupart du temps rallongées et les dernières sont des faux avérés (comme la IIe épître à Timothée: un faux manifeste....)

59 L'Histoire romaine de M. Servilius Nonianus, consul sous Tibère en 35, mort en 60: détruit

63 L'"Histoire générale"de l'historien Aufiduius Bassus (10 environ à 65): détruit

75 L'"Histoire générale"de Pline l'Ancien (23 à 79) qui continue L'"Histoire générale"Bassus: détruit

93 "Les Antiquités Judaiques" Flavius Josephe qui retrace l'histoire de juifs depuis le début jusqu'en 66. Remarquons que cet ouvrage a du traversé la censure de la chrétienté et que les plus récents manuscrits datent du IXe siècle. Cet ouvrage contient le célèbre passage "Testimonium Flavianum" qui cite (enfin) Jésus-Christ dont le passage rompt la logique du texte et qui n'est repris par aucun des premiers apologistes du christianisme ( Justin, Clément d'Alexandrie, Tertullien, Origène...). Il faut attendre Eusèbe de Césarée dit "le faussaire" pour voir apparaître le passage. Ici, l'interpolation et le trafic est tellement gros que même l'Eglise a du admettre (récemment) pour ne pas se couvrir de ridicule, qu'il s'agit d'un faux (En reconnaissant au passage que les anciens scribes trafiquaient les textes). Envolée, la seule "preuve" de l'existence de Jésus-Christ! Par contre, dans l'oeuvre de Flavius Josephe, il y a des passages beaucoup plus intéressants qui citent de nombreux Jésus, juifs, des chefs de bande, dont certains détails de leurs biographies se retrouvent tels que dans les évangiles. Ce qui montre que: - Les évangiles sont un tissus de légendes. - ils n'étaient pas encore rédigés en +93. Joseph parle par exemple de pêcheurs du lac de Tibériade, d'un bandit crucifié entre deux larrons et qui reconnaît ses anciens amis, Détachés, Deux meurent mais le troisième survit, une espèce de résurrection...

100 Juste de Tibériade écrit "L'histoire des hébreux". Tous les exemplaires de ce livre compromettant ont été détruits. Mais Photius, patriarche de Constantinople (810-895) qui l'a lu vers 860 écrira "Dans aucune partie du livre de Juste de Tibériade je n'ai trouvé la plus petite référence qui parle de la naissance de Christ, de sa vie, des événements et des miracles qui le concernent"

107 Ignace, évêque d'Antioche écrit des épîtres dont on parle dans la lettre de Polycarpe. Encore un faux: Ignace n'a jamais existé, les épîtres et la lettre ont été écrits après 160, peut-être beaucoup plus tard.

112 Pline le Jeune aurait écrit le premier texte faisant état de chrétiens: Dans une lettre, Pline demande à l'empereur quelle conduite doit-il tenir à l'égard des chrétiens. Lettre à laquelle, l'empereur Trajan répond. Cette lettre est réputée authentique parce que Tertullien en parle en 197. Pourtant, Pline était un talentueux juriconsulte à qui s'adressaient les proconsuls et les préteurs. Il était conseiller personnel du prince. Comment imaginer qu'un tel personnage se soit cru obligé de consulter l'empereur au sujet de cette affaire ce chrétiens dans une province qu'il connaissait bien? Comment penser qu'il demande des conseils à l'empereur qu'il est précisément chargé d'informer et de conseiller? (et qui était beaucoup moins bien informé que lui). C'est inimaginable et la réponse de l'empereur est tout aussi inconcevable. Qu'en est-il de Tertullien qui témoigne de cette lettre? Rappelons que Tertullien a découvert une note relatant l'obscurité du soleil au moment de la mort de Jésus qui était aussi un faux. Bref, Tertullien usait des document connus comme faux quand cela servait son dessin. C'est la seule fois où Pline parle des chrétiens, il n'est jamais cité par le moine Xiphyllin, Eusèbe de Césarée ou d'autres historiens qui auraient eu grand intérêt à citer cette lettre. Aucune trace de ces chrétiens en Bythinie à cette époque n'existe en dehors de cette lettre, aucun martyr. Sous Trajan, les seuls martyrs connus sont Siméion et Ignace d'Antioche: le premier est imaginaire et le deuxième est antidaté de cinquante ans. Bref la falsification de la lettre de Pline à Trajan ne fait pas de doute. Un faussaire a remplacé la lettre d'un fonctionnaire romain en remplaçant les "messianistes" par "chrétiens". Enfin, cette lettre ne cite pas Jésus Christ.

116 Les Annales de Tacite (54 à 117): texte amputé de la fin de l'année 29 au milieu de l'an 30. Tacite précise que l'empereur Néron se décharge de l'incendie de Rome sur les chrétiens. Cette lettre est extrêmement bizarre: elle précise que "Christus fut livré au supplice par le procurateur Ponce Pilate". Or Ponce Pilate était préfet et pas procurateur. Jamais Tacite n'aurait fait une telle erreur. Par contre un faussaire aurait très bien pu la faire. D'autre part Tacite aurait cité la province dont Pilate était le gouverneur. La formule de la lettre est la copie presque mot pour mot de la formule consacrée dans l'Eglise: "Il a souffert sous Pilate". La description des crucifiés enflammés pose aussi problème: la science a démontré l'absurdité de cette description. Suétone et Flavius Josèphe n'en parlent d'ailleurs pas. La première édition des annales parut au XVIe siècle à partir du Mediceus de Poggio Bracciolini (Le Pogge) dont la première publication fut un faux littéraire et qui se vante d'avoir une équipe de copistes capables d'imiter à s'y méprendre les plus vieux manuscrits.

Vers 165 Des parties de l'Evangile de Matthieu (les béatitudes) recopiées pratiquement telles que sur des écrits (esséniens?) de Qumran 4Q525 écrits 125 ans AVANT JC.

170 Denys de Corinthe et Irénée de Lyon condamnent le "trafic des textes" du Nouveau Testament. La "fraude pieuse" (expression qui deviendra célèbre) est en pleine expansion.

IIe au IVe siècle. C'est Eusèbe de Césarée qui inventa, dans son Histoire ecclésiastique, la liste des prétendus premiers évêques de Rome qui seront plus tard considérés comme les premiers papes.

III siècle : C'est l'époque des innombrables martyrs chrétiens persécutés par romains. C'est du moins la version que voudrait nous faire avaler l'Église chrétienne qui, une fois de plus, refait l'histoire. La réalité est bien différente: les romains, soucieux de discipline et d'ordre, étaient très tolérants envers les religions et acceptaient de nombreuses religions sur leur territoire pourvu que l'ordre public fut respecté. Ainsi, de nombreuses histoires de martyres chrétiens ne sont que des légendes plus ou moins habilement construites: La vierge Eulalie exécutée à Mérida (histoire composée au Xe siècle). Sainte Lucie à Syracuse dont le voile arrêta la lave de l'Etna. Sainte Agnès exposée nue dans un bordel mais dont la pudeur a été miraculeusement préservée. Origène dans "la réfutation de Celse" avoue qu'il y a eu bien peu de martyrs et qu'on peut facilement les compter. Dom Ruinart a donné beaucoup d'histoires suspectes de martyrs: Sainte Séphorose et ses sept enfants directement recopiée des sept Machabées de la Bible. Un prêtre romain aurait fait une épitaphe en mauvais grec: ridicule! Sainte Félicie et les sept enfants: encore plus ridicule que le précédent. Saint Polycarbe: une histoire racontée par Eusèbe de Césarée dit Eusèbe le menteur (l'inventeur des douze premiers papes qui n'ont jamais existé). Eusèbe parle des archanges: un mot qui n'existaient pas encore à l'époque du supposé martyr. Saint Ptolémée: une histoire abracadabrante. Saint Symphorien d'Autun qui contredit ce que l'on sait de Marc-Aurèle. Sainte Félicité et Saint Perpétue martyres de Carthage: une légende apparue à Saltzbourg, une échelle d'or, un dragon, un flacon d'eau miraculeux: plus proche des contes d'Andersen que de la réalité historique. Saint Théodote et des sept vierges: Une longue histoires incroyables remplie de vierges, de miracles, de femmes nues. Saint Romain une histoire qui défit les lois de la médecine. Les onze mille vierges. La légion thébaine: six mille six cents chrétiens tous martyrisés (mais dont personne n'a jamais entendu parler). La plupart des histoires de martyrs de l'Église chrétienne sont presque toutes semblables, écrits puérils et ampoulés, les mêmes phrases ressortent, mêmes épithètes, même exagérations qui montrent qu'ils ont été écrits de la même main. On parle aussi des martyrs de l'empereur Dioclétien très tolérant, dont la femme et les premiers officiers étaient chrétiens et qui fit bâtir des églises A force de vouloir à tout prix rendre les romains odieux, l'Église avec ses histoires de martyrs à dormir debout, s'est rendue ridicule!

312 L'empereur Constantin prend le pouvoir, il se convertit et, grâce à son âme damnée Eusèbe de Césarée "Le faussaire". C'est à ce moment-là que la rédaction du Nouveau Testament est "définitive". C'est aussi à ce moment-là que le faux de Flavius Josèphe, le seul témoignage non-chrétien de l'existence de Jésus de Nazareth, est (maladroitement) créé. l'Église décide d'utiliser le symbole de la croix emprunté aux égyptiens, à Mithra et à Tammouz. Hélène, la mère de l'empereur, réunit une commission de prêtres, ils ont une vision de l'emplacement du Golgotha qui se trouve juste à l'emplacement d'un temple de Vénus. On détruit le temple et on trouve un tombeau taillé. Trois croix sont "découvertes" juste à coté: une sainte relique est née.*

325 L'impératrice sainte Hélène, la mère de Constantin découvre, opportunément, le tombeau et le titulus (le petit panneau de bois accroché à la croix) de Jésus Christ

IVe siècle St Jérôme se plaint de la falsification et du mélange des écritures. Un faussaire rédige un faux rapport de Pilate à Tibère mais il se trompe et met le nom de Claude à la place de Tibère.

450 Les empereurs Théodose II en Orient, Valentinien III en Occident jettent les bases légales génératrices des mesures qui nous ont privés de la presque totalité des auteurs anciens. Une censure impitoyable exercée par les moines sur les manuscrits qui a duré presque mille ans. Les manuscrits, pour nous parvenir ont du franchir une barrière juridique doublée d'une censure ecclésiastique. L'analyse des textes qui nous sont parvenus montre que la censure s'est exercée pour éliminer tout ce qui allait à l'encontre de l'orthodoxie post-constantinienne. Les textes ont été remaniés, interpolés ou expurgés. Les œuvres des historiens romains de l'époque, compromettantes, sont détruites comme celles de Aufidus Bassis, Cluvius Rufus, Fabius Rusticus, Porphyre, Sénèque le Rhéteur, Servilius Nonianus.

VIe siècle L'Église donne des noms aux rois mages (empruntés à Mithra) : Gaspard, Melchior et Balthazar que l'on fête à l'Épiphanie récupérée de la fête des Saturnales où l'on tirait au sort un roi-bouffon grâce à une fève placée dans un gâteau. Le moine Denys le Petit fait naître Jésus en l'an I de l'ère chrétienne

VIe siècle Date du codex Borgianus qui différe des plus anciens manuscrits que nous possédons du Nouveau Testament: les codex Sinaïticus et les codex Vaticanus. Ce qui veut dire qu'au VIe siècle, on était encore en train de bricoler la bible...

VIIe siècle Fabrication du chemin de croix (Via Dolorosa) à Jérusalem.

751 Rédaction de la "Donation de Constantin" : un document que l'empereur Constantin aurait remis en 335 au pape Sylvestre 1er et qui établit l'autorité spirituelle et temporelle de la papauté, la théocratie temporelle de l'Église: toutes les "îles" de la chrétienté appartiennent de droit au Saint-Siège. Un faux grossier qui sera dénoncé comme tel par L. Valla en 1440. Ce document affirme que le pape a une primauté de juridiction sur l'Église toute entière.

754 Le pape Etienne II apporte à Pépin le Bref une lettre de saint Pierre "apportée du ciel": la fraude pieuse fonctionne toujours!

1050 Les ossements de Marie de Magdala sont déménagés de la Sainte-Beaume vers Vézelay. Des rois, des papes d'Avignon et Rome ont identifié formellement la sainte. Depuis, les parchemins qui authentifient la sainte ont été reconnus comme des faux.

1090 Les croisés cherchent mais ne trouvent pas le village de Nazareth où aurait vécu Jésus. Nazareth n'existe pas! Nazareth sera fondé au XIIIe. siècle en rebaptisant le village arabe En-Naçira... Il y a un doute aujourd'hui pour savoir si ce sont les croisés ou les romains christianisés qui ont créé Nazareth au IVe siècle. Ce dont on est sûr c'est que Nazareth n'existait pas 300 ans après JC. Les croisés construisent aussi l'église Saint Gabriel, les thermes et le puits où l'ange Gabriel serait apparu à Marie pour lui annoncer qu'elle allait enfanter Jésus

1239 La couronne d'épines du christ arrive à Paris, totalement intacte. Pourtant, Grégoire de Tours, Saint-germain, Charlemagne, la ville de Pise en possède des épines ou des morceaux!

XIIIe siècle Saint François d'Assises popularise la crèche de Noël héritée des rites du dieu des céréales Tammuz (Adonis) (dont la naissance était célébrée à Bethléem) et qui, comme Hermès, Dionysos, Mithra ou Zeus, naissaient dans une grotte, symbole de la Terre-mère, de la matrice universelle

1357 Apparition du Saint-suaire : La pièce de lin de 4m36 par 1m10 qui aurait servi à envelopper le corps du Christ (La Bible est claire à ce sujet: il n'y a jamais eu de suaire mais des bandelettes pour entourer le corps de JC). Le linceul contiendrait l'image du Christ. Il a été fabriqué au XIVe siècle. Un mensonge de plus.

1520 Déclaration du pape Léon X (1475 à 1521) : "On sait de temps immémorial combien cette fable de Jésus-Christ a été profitable à nous et à nos proches." [Quantum nobis nostrisque ea de Christo fabula profuerit, satis est omnibus seculis notum.] La haute hiérarchie catholique de l'époque ne croit pas en l'histoire du Christ mais utilise cette légende pour convertir les masses.

1854 Le dogme de l'Immaculée Conception est proclamé par le pape Pie IX "Nous définissons que la Bienheureuse Vierge Marie a été préservée de toute tache du péché originel... dès le premier instant de sa conception."

30 juin 1909 Le pape Pie X affirme le caractère historique des faits relatés par la Genèse! (Genèse recopiée mot pour mot sur l'épopée de Gilgamesh: un récit sumérien beaucoup plus ancien)

24 juin 1914 L'Église n'accorde plus qu'une "authenticité indirecte" dans "l'Épître aux Hébreux" de la Bible. Traduction: Église a été obligée de reconnaître un des faux manifestes de la sainte bible pourtant "directement inspirée par dieu".

1933 Le linceul de Cadouin (près de Périgueux) rapporté d'Antioche par les croisés en 1115 est mis à l'abri dans une église près de Cadouin. Après moultes péripéties, au XVe siècle, les autorités religieuses viennent rendre hommage à ce linceul qui avait enveloppé la tête du Christ. St Bernard, St Louis et 14 papes en ont parlé, 2000 miracles et 60 morts ressuscités! les pèlerins affluent par dizaines de milliers. Un des plus hauts lieux de pèlerinage français. Un jour de 1933, un expert s'aperçut que les ornementations dans la trame du linceul était en réalité une écriture qui s'avérera être de l'arabe coufique et situait donc le linceul au début du 11e siècle. Les inscriptions étaient une profession de foi en Allah! La farce est finie! Catastrophe et fin de l'histoire du linceul de Cadouin!.

1947 Découverte des "manuscrits de la Mer Morte" à Qumran (Sokoka) dans 11 grottes par un bédouin qui cherchait une cachette pour des marchandises de contrebande. Ces manuscrits contemporains de l'époque de Jésus de Nazareth de la Bible (de 250 av JC à 68 après JC, bien après la supposée mort du Christ) ont été écrits par des membres de la communauté des Qumraniens/Esséniens. Ils traitent de religion, de justice, des psaumes, de récits de guerre. La plupart de ces manuscrits sont entreposés par les catholiques au musée biblique à Jérusalem (aujourd'hui musée Rockfeller). Dans les exemplaires transmis aux historiens, on trouve des passages de l'Ancien Testament. Aucune trace des Évangiles, aucune mention des apôtres, de Jésus ou de sa résurrection !

décembre 1950 Pie XII reconnaît, dans un discours radiodiffusé, que les fouilles effectuées sous les cryptes du Vatican depuis 1940 à la recherche du sépulcre de saint Pierre pour prouver que saint Pierre n'est pas un mythe et renforcer ainsi l'autorité pontificale sont un échec complet.

1955 Déclaration du pape Pie XII à un congrès International d'historiens qui s'est tenu à Rome : "La question de l'existence de Jésus relève de la foi et non de la science !"

1969 L'Académie pontificale archéologique reconnaît que la chaire de Saint-pierre (qui n'a jamais existé) à Rome, est en réalité le trône de l'empereur Charles le Chauve utilisé pour son couronnement en 875.

1996 Le pape fête l'anniversaire du baptême de Clovis en 496 considéré comme le baptême de la France. Encore un mensonge historique: les historiens hésitent entre 498 et 499 pour la date du baptême, en tout cas, ils excluent 496. Église catholique a, une fois de plus, tordu le cou à l'histoire pour l'adapter à l'emploi du temps du pape Jean-Paul II.

30 juillet 2002 Le pape Jean-Paul II canonise Juan Diego, pauvre paysan indien (quoique représenté avec la peau blanche et le type espagnol !) béatifié en 1990 qui vivait au Mexique, était un chrétien modèle idéal et à qui est apparue la Vierge Marie en 1531 (à l'emplacement exact d'un temple aztèque dédié à la déesse mère Tonantzin !). Juan Diego est une légende en Amérique du Sud, une sorte de Jésus-Christ local plus proche des paysans. Et pourtant, comme Jésus-Christ, Juan Diego n'a jamais existé ! Il a été créé par les moines franciscains mais il constitue un modèle efficace pour convertir les pauvres d'Amérique du Sud.

octobre 2002 Le Vatican cautionne un ouvrage sur les mensonges et lieux commun dans la Bible: Agence France-Presse - Rome:"Jésus n'est pas né un 25 décembre, était petit, pas très beau, Ève n'a jamais mangé de pomme et les dix Commandements n'ont jamais été dictés par Dieu à Moïse, affirment deux journalistes catholiques dans un livre cautionné par le Vatican publié en Italie.

octobre 2002 Lemaire, archéologue, fait paraître un article dans "Biblical Archaeology Review" où il affirme qu'un ancien coffre a servi à recevoir le corps du frère de Jésus. On ne sait pas dater l'ossuaire ni d'où il vient. Lemaire appuie ses dires sur une inscription gravée en araméen dans l'ossuaire "Jacob fils de Joseph, frère de Jésus". La presse s'empare de l'affaire: enfin une "preuve" de l'existence de Jésus. Quelques jours plus tard, Paul Flesher de l'université du Wyoming démontre que c'est un faux: la deuxième partie "frère de Jésus a été rajoutée plus tard autour du IIIe siècle. Le vendeur Oded Golan a été arrêté par la police qui a perquisitionné son domicile et a trouvé des outils pour réaliser le faux et d'autres faux ossuaires à moitié terminés.


http://sites.google.com/site/legrosmensongedelabible

10/10/11


http://www.bible.chez-alice.fr/nettoyage.htm
Les membres suivants remercient Marine pour ce message :
L'Ange Gardien (02/10/14)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 14 Mar 2014 - 06:58    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Renata


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 394
Féminin
Point(s): 40

MessagePosté le: Jeu 2 Oct 2014 - 13:15    Sujet du message: .bible.nettoyage Répondre en citant

Sans oublier les Textes des Pyramides ainsi que les nombreux papyri égyptiens placés dans le Serapeum lors de l'incendie de la bibliothèque d'Alexandrie et que les "Septante" (la famille de Joseph, les apôtres étant illettrés) recopièrent pour monter toute l'histoire avant de les détruire en grande partie. 
Voici quelques exemples :

"Ceci est mon fils bien-aimé en qui je suis satisfait." 
(Textes des Pyramides)
"Celui-ci est mon fils bien-aimé qui a toute ma faveur."
(Matthieu, III, 17.)

"Je suis venu ayant mis fin aux ténèbres qui sont devenus lumière."
(Papyrus d'Ani, Chap. LXXX, 11.)
"Qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais aura la lumière et la vie."
(Jean, VIII, 12.)

"Reçois pour toi-même ce pain qui t'est donné. Reçois ce pain de ma main. C'est le pain de chaque jour. C'est moi (Osiris) qui te le dis."
(Textes des Pyramides)
"C'est mon Père qui vous le donne, le pain du ciel, le vrai; car le pain de "hors sujet", c'est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde."
(Jean, VI, 31-33.)
Etc.

Et que penser du nom "Christ" quand on sait que dans l'Egypte ancienne, il s'agit d'un mot traduisant le terme HRY SST qui signifie littéralement "Celui qui est assis sur le secret" c'est-à-dire un initié à qui une connaissance a été transmise et qui devient de ce fait le détenteur de ce secret, et dont le "hors sujet" Anubis ou Oupouaout (son autre nom) en est le symbole ?
Les membres suivants remercient Renata pour ce message :
napo (02/10/14)
Revenir en haut
Renata


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 394
Féminin
Point(s): 40

MessagePosté le: Jeu 2 Oct 2014 - 13:22    Sujet du message: .bible.nettoyage Répondre en citant

la Basilique St-Pierre fut édifiée sur l'ordre de Constantin. Des fouilles archéologiques relativement récentes ont démontré qu'au premier siècle, toujours sous la domination impériale, le quartier du Vatican était une nécropole où se mêlaient tombes païennes et chrétiennes, et curieux hasard, la tombe de saint Pierre se trouve avoisinant celle de Romulus fondateur de la ville, mais également le mausolée de l'empereur romain Hadrien devenu par la suite le château Saint-Ange.
Revenir en haut
napo


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2014
Messages: 741
Féminin
Point(s): 371

MessagePosté le: Jeu 2 Oct 2014 - 14:46    Sujet du message: .bible.nettoyage Répondre en citant

Et sans oublier non plus que les USA détruisent avec hardeur  tous les sites archéologiques de l'Irak


http://homme-et-espace.over-blog.com/article-quand-l-amerique-detruit-les-vestiges-de-sumer-pourquoi--37633225.html
_____________________________________________________________
La vérité est un pays sans chemin
Revenir en haut
Renata


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 394
Féminin
Point(s): 40

MessagePosté le: Jeu 2 Oct 2014 - 15:07    Sujet du message: .bible.nettoyage Répondre en citant

En prenant grand soin de les dépouiller de leurs objets de valeur avant de les détruire.
Revenir en haut
moustique


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2014
Messages: 20
Féminin
Point(s): 0

MessagePosté le: Jeu 2 Oct 2014 - 16:15    Sujet du message: .bible.nettoyage Répondre en citant

napo a écrit:
Et sans oublier non plus que les USA détruisent avec hardeur  tous les sites archéologiques de l'Irak 
 
http://homme-et-espace.over-blog.com/article-quand-l-amerique-detruit-les-vestiges-de-sumer-pourquoi--37633225.html

 
http://homme-et-espace.over-blog.com/article-quand-l-amerique-detruit-les-vestiges-de-sumer-pourquoi--37633225.html  Bonjour Napo, je n'arrive pas à lire ou visualiser Sad ? comment dois je faire? Merci

 
Revenir en haut
Joseck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2014
Messages: 723
Localisation: Sospel
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 64

MessagePosté le: Jeu 2 Oct 2014 - 16:34    Sujet du message: .bible.nettoyage Répondre en citant

http://homme-et-espace.over-blog.com/article-quand-l-amerique-detruit-les-v…
Les membres suivants remercient Joseck pour ce message :
moustique (03/10/14)
Revenir en haut
Renata


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 394
Féminin
Point(s): 40

MessagePosté le: Jeu 9 Oct 2014 - 15:44    Sujet du message: .bible.nettoyage Répondre en citant

La Bible est un ensemble hétéroclite de diverses sources religieuses moyennes orientales mais essentiellement égyptiennes. Je m’en tiens uniquement aux preuves archéologiques et historiques, gravées dans la pierre des pyramides, des temples et des palais, ainsi que des papyri, tous très antérieurs à Jésus.

Les origines de la Bible :
Les manuscrits religieux des bibliothèques sacerdotales des temples égyptiens étaient entreposés pour la plupart dans le Serapaeum. Selon la tradition, avec les manuscrits qui purent être sauvés des flammes de l‘incendie de la bibliothèque d'Alexandrie, ils étaient trois cent mille documents qui furent détruits par des chrétiens fanatiques sous le règne de Théodose. Ces documents, furent ceux qui, sans aucun doute possible, contribuèrent à orienter l’école d’Alexandrie dans son évolution religieuse dans les premiers siècles après la naissance du Christianisme. 
Contemporain de Ptolémée, Manéthon, prêtre égyptien et premier conservateur de la bibliothèque d‘Alexandrie, rédigeait son oeuvre tandis que les « Septante» (Soixante-dix), appelés à Alexandrie par le roi, rédigèrent à Pharos, leur version grecque du Pentateuque (la Genèse) sur la base des traditions orales de certains textes hébraïques perdus. [Selon la Genèse (XL VI 27), Jacob et sa famille auraient été soixante-dix personnes émigrées à s'être établies en Egypte]. L’oeuvre de Manéthon fut brûlée mais la Bible des Septante ou Soixante-dix échappa à l’incendie de la Bibliothèque. Le monde avait perdu son histoire, la Bible allait lui en fournir une autre version, et avec elle "son" premier homme : Adam !
Les membres suivants remercient Renata pour ce message :
Marine (25/08/16)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:24    Sujet du message: .bible.nettoyage

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Les inventions sur l'histoire
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com