OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Allemagne, par ici la misère

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> L'Europe
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mer 7 Mai 2014 - 09:30    Sujet du message: Allemagne, par ici la misère Répondre en citant

Vous pensez que l’Allemagne, donneuse de leçons de l’Europe, ne connaît pas la crise? Détrompez-vous. Derrière les chiffres flamboyants et la gestion à la teutonne se cachent des millions d’emplois précaires, et une situation pas très reluisante. C’est ce qu’on appelle les "mini-jobs", rémunérés à 450 euros maximum par mois, quel que soit le nombre d’heures travaillées. Ils ont largement contribué à faire baisser le taux de chômage, mais à quel prix?
C’est l’envers du miracle économique allemand. Aujourd’hui en Allemagne, 20% des travailleurs vivent en dessous du seuil de pauvreté. Un développement vers la précarité, dû en partie aux mini-jobs. Ces contrats de travail permettent d’embaucher une main-d’œuvre bon marché, sans obstacle bureaucratique. Les employés reçoivent un salaire plafonné à 450 euros, quel que soit le nombre d’heures travaillées. En échange, ils ne paient pas d’impôts, ni de cotisations sociales.
L’Allemagne compte aujourd’hui 7,5 millions de "mini-jobbers", dont des millions qui ne vivent que de ce maigre revenu. Ceux-là ont droit à une aide sociale et au paiement de leur loyer. Alors oui, le chômage de longue durée a considérablement diminué en Allemagne, mais à quel prix? Les syndicats dénoncent la précarité, le patronat applaudit, car cela permet aux entreprises une très grande flexibilité. A terme, le pays risque de voir sa population s’appauvrir – aujourd’hui déjà, des retraités sont obligés de prendre un mini-job.
Rediffusion le vendredi 20 septembre 2013 à 0h50 et le lundi 23 septembre 2013 à 16h05 sur RTS Deux.
Générique
Un reportage de Françoise Weilhammer et Florence Fernex Image : Didier Charton Son : Beat Lambert Montage : Monique Preiswerk


http://www.rts.ch/emissions/temps-present/international/5166460-allemagne-p…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 7 Mai 2014 - 09:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Renata


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 394
Féminin
Point(s): 40

MessagePosté le: Sam 13 Déc 2014 - 15:47    Sujet du message: Allemagne, par ici la misère Répondre en citant

Allemagne : la pauvreté à un niveau record
13 décembre, 2014Posté par Benji sous Argent et politique

Il est là le « modèle européen », l’Allemagne qui atteint de nouveaux records au niveau de la pauvreté! Bien sur, certains journalistes tentent de modérer les faits arguant qu’en France, ce n’est pas mieux, mais est-il réellement possible de comparer l’incomparable? Le constat est là, avec les contrats de travail pourris qui n’ont pour but que de faire baisser les statistiques du chômage, ce vers quoi la France se dirige, surtout si on prend en compte le fait que cette dernière est victimes de fortes pressions pour que le SMIC saute, et que les salaires soient baissés de 30% au bas mot! Alors un tel modèle…
Citation:
Selon un rapport de l’Office Fédéral des Statistiques, un citoyen sur six est menacé par la pauvreté. Pour les chômeurs, parents élevant les enfants seuls et les enfants, la situation est difficile.
(KL) – «Premier de la classe», «champion du monde des exportations», «moteur de l’Europe» – l’Allemagne se plaît dans le rôle du pays qui, malgré la crise, fait tout comme il faut. Ce que l’on ne dit pas en Allemagne, c’est que ce «succès» est chèrement payé – par les plus faibles de la société, le nouveau «précariat», un sixième de la population allemande qui s’est fait décrocher et qui n’a pas de lobby pour se faire entendre.
En 2013, selon le rapport du «Statistisches Bundesamt» (Office Fédéral des Statistiques), pas moins de 13 millions d’Allemands sont menacés par la pauvreté. Est considéré comme «pauvre» toute personne qui ne dispose de pas plus de 60% du salaire moyen – pour une personne vivant seule, le seuil est de 979 € par mois (11.749 € par an), pour une famille de deux adultes et deux enfants, le seuil se situe à 2.056 € par mois (24.673 € par an). Cette situation concerne 16,1% de la population allemande et le clivage entre la population active et le nouveau «précariat» ne cesse de se creuser.
Bien entendu, comparé à d’autres pays européens, ce seuil peut paraître élevé – mais il faut tenir compte du coût de la vie en Allemagne. Avec 979 € par mois, on ne va pas loin sur l’autre rive du Rhin. Beaucoup de personnes peu qualifiées sont tombées dans le piège des petits boulots, pourtant vivement recommandés par le personnel dans les Agences pour l’Emploi, les célèbres «boulots à 400 €». Ce format, initialement inventé pour permettre aux chômeurs de rester en contact avec le marché de l’emploi, s’est avéré comme un moyen pour les entreprises d’embaucher de la main d’oeuvre au moindre coût, ne permettant que dans des cas excptionnels, l’accès à un poste à temps plein.
Est-ce que l’on peut parler d’un «succès» de la politique allemande ? Est-ce que les chiffres allemands sont vraiment si mirobolants que ça ? Est-ce que le «modèle allemand» est vraiment un exemple à suivre pour l’Europe ? Certainement pas. Considérant que plus de 69% des chômeurs en Allemagne sont sérieusement menacés de cette pauvreté de laquelle on ne revient plus, considérant que 35,2% des monoparentaux sont menacés de cette pauvreté, considérant que 15,7% des enfants en Allemagne sont également menacés, on ne peut plus parler de succès.
Au contraire – en vue du fort pourcentage d’enfants qui naissent déjà dans le contexte de la précarité, force est de constater que le modèle de la société allemande est un échèc. L’Allemagne est en train de non seulement stigmatiser un sixième de sa population, mais de barrer la route à une partie des générations futures qui demain, sont censées porter financièrement cette société.
La solution à cet état des choses ne peut se trouver qu’au niveau européen. Une harmonisation des systèmes sociaux devrait rapprocher l’Allemagne des autres pays européens et non pas les autres pays européens du modèle allemand. Laisser un sixième des enfants dans la pauvreté, tout en injectant des milliards dans les marchés financiers, c’est cynique, injuste et un système qui ne pourra durer.
Et du coup, le «premier de la classe» devrait modestement s’asseoir et passer une heure de colle en rédigeant un texte sur le respect des plus faibles éléments d’une société. La qualité d’une démocratie ne se mesure pas au succès des plus fortunés, mais dans la gestion des problèmes des plus faibles. Et dans ce domaine, l’Allemagne n’est pas «premier de la classe», mais se trouve en queue du classement.
Source: Médiapart

Les membres suivants remercient Renata pour ce message :
Marine (14/12/14)
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Sam 25 Avr 2015 - 09:26    Sujet du message: Allemagne, par ici la misère Répondre en citant

Discours féroce de Sahra Wagenknecht au Bundestag - Mars 2015

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:23    Sujet du message: Allemagne, par ici la misère

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> L'Europe
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com