OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

"sinkholes" quand la terre devient un gruyère

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> La terre en général
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mer 7 Mai 2014 - 07:53    Sujet du message: "sinkholes" quand la terre devient un gruyère Répondre en citant



Le gouffre de 10 mètres s’est ouvert dans une zone industrielle tout près de la ville de Hong Kong.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 7 Mai 2014 - 07:53    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mer 7 Mai 2014 - 07:58    Sujet du message: "sinkholes" quand la terre devient un gruyère Répondre en citant



Au Nord de Guatemala City, un homme a découvert dans son habitation un trou de plus de 12 mètres de profondeur (Photo - Capture d'écran Youtube/eyeonsky6
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
f.didier
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Mai 2014 - 08:02    Sujet du message: "sinkholes" quand la terre devient un gruyère Répondre en citant

Je sais pas si ca entre dans cette categorie, mais tu as aussi cela :

http://www.maxisciences.com/trou/de-mysterieux-trous-apparaissent-a-la-surf…
Les membres suivants remercient Anonymous pour ce message :
Marine (16/07/14)
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mer 7 Mai 2014 - 08:04    Sujet du message: "sinkholes" quand la terre devient un gruyère Répondre en citant

Les "sinkholes" (doline en Français) ces gouffres souvent parfaitement circulaires, sont dus à des effondrements de terrain très particuliers qui se forment aux endroits ou les eaux souterraines se creusent de nouveaux passages.

Ces derniers temps ils ont l'air de se multiplier à travers le monde de façon très étrange; Enfin "très étrange", en langue de bois bien sûr, car la plupart du temps il suffit de faire quelques recherche pour constater qu'ils apparaissent TRES "étrangement", soit dans les régions fortement inondées, soit dans les régions ou les exploitations de gaz de schiste ou pétrolières battent leur plein.

Bref, ces étranges phénomènes, disions nous, semblent se multiplier à vitesse grand V à travers le Monde.

Hier l'un d'eux, impressionnant par sa taille, a fait la une des journaux télévisés Australiens. Il est apparu subitement sur une plage du Queensland au nord de Tin Can Bay. Les images de presse qui suivent, d'ailleurs si parfaitement accompagnées par cette belle langue de bois maintenant devenue habituelle (vous avez dit bizarre) sont tout de même assez renversantes.



http://naturealerte.blogspot.fr/2011/06/28062011-le-mystere-des-sinkhole-un…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mer 7 Mai 2014 - 08:10    Sujet du message: "sinkholes" quand la terre devient un gruyère Répondre en citant

f.didier a écrit:
Je sais pas si ca entre dans cette categorie, mais tu as aussi cela :

http://www.maxisciences.com/trou/de-mysterieux-trous-apparaissent-a-la-surf…


Merci, je pense que oui, mais peut-être pour d'autres causes, enfin j'espère...

Il est dit sur le lien :
L'ancienne végétation à l'origine des trous ?


Citation:
"Nous ne savons pas exactement ce qui se passe là-bas" confie au journal Tribune Ken Mehne, le légiste du parc. Erin Argyilan est pourtant parvenue à émettre une hypothèse quant à l’origine de ces étranges trous. Pour ce faire, la géologue a examiné une série de photographies retraçant les changements de la région depuis les années 1930. Les résultats de cette analyse révèlent la présence passée d’arbres et de végétaux aujourd’hui ensevelis sous les sables, à cause du mouvement de la dune. D'après la scientifique et les membres du NPS, cette ancienne végétation, couplée à certains facteurs, pourrait bien être à l'origine des trous observés. "L'âge de ces matériaux et les conditions humides durant le printemps 2013, les auront rendus instables et auront contribué à leur effondrement et la création d'ouvertures à la surface" révèle le NPS dans un communiqué. Les fonctionnaires du parc s’attèlent désormais à sonder le Mont Baldy afin de comprendre ce qui se trouve en dessous et valider ou non cette théorie.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/trou/de-mysterieux-trous-apparaissent-a-la-surf…
Copyright © Gentside Découverte
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mer 7 Mai 2014 - 08:14    Sujet du message: "sinkholes" quand la terre devient un gruyère Répondre en citant

Le mécanisme de formation d’une DOLINE [SINKHOLE en anglais]est complexe et méconnu. Les facteurs les plus souvent invoqués sont la dissolution des roches par les eaux d’infiltration, le rôle d’une nappe phréatique et l’activité de loupe de neige (dont les eaux froides de fusion sont particulièrement agressives). Les roches de surface sont altérées par l’eau de pluie. Cette dernière dissout le calcaire, car il réagit aux acides faibles de l’eau et s’infiltre en profondeur en formant des cavités. La dissolution est d’autant plus redoutable que la solubilité de la roche est élevée. Il se forme alors des dolines de dissolution.



Au cours des dernières années, d'immenses cavités se sont formées sans prévenir un peu partout dans le monde.



Au même titre que l’immensité de certaines particularités géologiques nous émerveille, des trous au sol dont les dimensions peuvent atteindre plus de 150 mètres de profondeur et/ou de diamètre ont de quoi impressionner… surtout lorsqu’ils apparaissent en un instant !


En effet, mieux connus sous la désignation officielle d’ »effondrements karstiques », ces trous terrestres sont un phénomène qui, malgré les explications officielles, nous laisse songeurs. Ceux-ci apparaissent pratiquement n’importe où : dans les mers, dans les déserts, au carrefour d’une rue achalandée ou même… dans notre jardin !



Bien que tout cela soit un phénomène naturel connu, certains « trous terrestres » possèdent des particularités étranges qui rendent la théorie de l’effondrement karstique peu probable.


Prenons le cas du trou apparu au Pérou, le 8 mars 1999, dans un champ labouré près d’Arequipa (un village des Andes au nord de Cuzco). Andreas Müller, dans son livre Crop Circles en dit ceci : « … il ne s’agissait manifestement pas d’un effondrement naturel du sol car les parois lisses et solides du trou semblaient avoir été découpées avec netteté.Le trou n’avait pas été creusé de la manière habituelle, car aucun indice ne permettait de conclure à un transport classique des déblais. » [1]


http://www.lefigaro.fr/sciences/2013/03/02/01008-20130302DIMFIG00335-sinkho…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mer 14 Mai 2014 - 23:04    Sujet du message: "sinkholes" quand la terre devient un gruyère Répondre en citant

une doline engloutit un étang dans un village de Bosnie

http://youtu.be/b_fcBAgQN-k


Dernière édition par Marine le Jeu 12 Juin 2014 - 13:09; édité 3 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Jeu 12 Juin 2014 - 13:08    Sujet du message: "sinkholes" quand la terre devient un gruyère Répondre en citant

la Louisiane aspirée par la Terre depuis un an

La Louisiane est confrontée à l’une des pires catastrophes industrielles du monde. Depuis août 2012, son sol s’affaisse. Ce qui était un simple marais voilà à peine plus d’un an est aujourd’hui une étendue d’eau de plus de 100.000 m2, sous laquelle un immense trou continue de s’agrandir…

http://www.futura-sciences.com/magazines/terre/infos/actu/d/geologie-extrem…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mer 16 Juil 2014 - 00:25    Sujet du message: "sinkholes" quand la terre devient un gruyère Répondre en citant


  







Extraordinaires images aériennes d' un trou mystérieux dont les experts disent qu'il  peut-être de  262 pieds de large, dans la péninsule de Yamal, au Nord de la Russie.
« Une équipe de scientifiques a été envoyée pour enquêter sur le trou et doit arriver sur les lieux mercredi, » The Siberian Times
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mar 22 Juil 2014 - 10:30    Sujet du message: "sinkholes" quand la terre devient un gruyère Répondre en citant

Marine a écrit:

  







Extraordinaires images aériennes d' un trou mystérieux dont les experts disent qu'il  peut-être de  262 pieds de large, dans la péninsule de Yamal, au Nord de la Russie.
« Une équipe de scientifiques a été envoyée pour enquêter sur le trou et doit arriver sur les lieux mercredi, » The Siberian Times



L’expédition a tout d’abord permis d’établir que le trou a une profondeur d’environ 70 mètres, et une largeur estimée à 30 mètres. Toutefois, la forme ovale du cratère rend difficile la mesure exacte de son diamètre. Si les chercheurs n’ont pas pu descendre au fond du trou, ils ont tout de même pu observer un lac souterrain glacé, notamment alimenté par de l’eau coulant le long des parois humides. “Il y a de la glace à l’intérieur du cratère, qui fond graduellement sous le soleil. […] Le cratère est rempli de glace à environ 80%”, ajoute Andrey Plekhanov. Des échantillons de permafrost et d’eau ont été prélevés. Bientôt analysés, ils permettront d’en savoir plus sur l’origine et l’ancienneté du trou. “Nous pouvons être certains que le cratère est relativement récent, il a peut-être un an ou deux”, affirme le chercheur. L’étude des images fournies par les satellites devrait permettre aux scientifiques d’établir une chronologie plus précise.Un processus naturel Autre certitude : il n’a pas été créé par des forces externes. “Nous pouvons maintenant affirmer que c’est sous l’influence de processus internes qu’a eu lieu une éjection du permafrost. J’insiste sur le fait que ce n’est pas une explosion, mais une éjection, il n’y a donc pas eu de chaleur relâchée”. Pour Andrey Plekhanov, la théorie de l’explosion liée aux gisements de gaz de la région mélangés à l’eau et au sel n’est donc pas plausible. Il n’est pas non plus envisageable que le phénomène soit dû à l’activité humaine sur les champs gaziers : “S’il s’agissait d’un désastre causé par l’homme lié au pompage de gaz, cela se serait produit plus près d’un gisement gazier. […] Les travailleurs auraient été alertés et nous auraient immédiatement prévenu”, affirme Andrey Plekhanov. En revanche, il est encore impossible de savoir si le phénomène est dû au réchauffement climatique, comme l’évoquait la scientifique Anna Kurchatova. Parallèlement, les chercheurs ont avancé une autre hypothèse : celle de la formation d’un lac. “Je voudrais également rappeler une théorie sur laquelle nos scientifiques ont travaillé dans les années 1980 - elle a été laissée de côté et oubliée pendant des années". "Cette théorie était que les nombreux lacs de la péninsule de Yamal s’étaient formés suite à des processus naturels exactement comme ceux qui se produisent dans le permafrost”, explique Andrey Plekhanov. “Ces processus se sont produits il y a environ 8.000 ans. Peut-être qu’ils se répètent aujourd’hui. Si cette théorie est confirmée, nous pourrons dire que nous avons assisté à un processus naturel unique qui a formé le paysage insolite de la péninsule de Yamal”. Plusieurs hypothèses à étudier Pour le scientifique australien Chris Fogwill, le cratère pourrait également être le résultat d’un phénomène géologique appelé “pingo”, rapporte le Sydney Morning Herald. Un pingo se produit lorsqu’un bloc de glace souterrain forme une petite colline sur le sol glacé de l’Arctique. La glace peut à la fin transpercer la terre et lorsqu’elle fond, elle laisse derrière elle un cratère. Les chercheurs doivent maintenant trouver un moyen de descendre jusqu’au fond du cratère pour mieux étudier le lac et peut-être livrer une explication définitive à ce mystérieux trou.

http://www.maxisciences.com/crat%e8re/le-mystere-du-cratere-apparu-en-siber…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mar 29 Juil 2014 - 09:59    Sujet du message: "sinkholes" quand la terre devient un gruyère Répondre en citant

Marine a écrit:
Marine a écrit:

  







Extraordinaires images aériennes d' un trou mystérieux dont les experts disent qu'il  peut-être de  262 pieds de large, dans la péninsule de Yamal, au Nord de la Russie.
« Une équipe de scientifiques a été envoyée pour enquêter sur le trou et doit arriver sur les lieux mercredi, » The Siberian Times



L’expédition a tout d’abord permis d’établir que le trou a une profondeur d’environ 70 mètres, et une largeur estimée à 30 mètres. Toutefois, la forme ovale du cratère rend difficile la mesure exacte de son diamètre. Si les chercheurs n’ont pas pu descendre au fond du trou, ils ont tout de même pu observer un lac souterrain glacé, notamment alimenté par de l’eau coulant le long des parois humides. “Il y a de la glace à l’intérieur du cratère, qui fond graduellement sous le soleil. […] Le cratère est rempli de glace à environ 80%”, ajoute Andrey Plekhanov. Des échantillons de permafrost et d’eau ont été prélevés. Bientôt analysés, ils permettront d’en savoir plus sur l’origine et l’ancienneté du trou. “Nous pouvons être certains que le cratère est relativement récent, il a peut-être un an ou deux”, affirme le chercheur. L’étude des images fournies par les satellites devrait permettre aux scientifiques d’établir une chronologie plus précise.Un processus naturel Autre certitude : il n’a pas été créé par des forces externes. “Nous pouvons maintenant affirmer que c’est sous l’influence de processus internes qu’a eu lieu une éjection du permafrost. J’insiste sur le fait que ce n’est pas une explosion, mais une éjection, il n’y a donc pas eu de chaleur relâchée”. Pour Andrey Plekhanov, la théorie de l’explosion liée aux gisements de gaz de la région mélangés à l’eau et au sel n’est donc pas plausible. Il n’est pas non plus envisageable que le phénomène soit dû à l’activité humaine sur les champs gaziers : “S’il s’agissait d’un désastre causé par l’homme lié au pompage de gaz, cela se serait produit plus près d’un gisement gazier. […] Les travailleurs auraient été alertés et nous auraient immédiatement prévenu”, affirme Andrey Plekhanov. En revanche, il est encore impossible de savoir si le phénomène est dû au réchauffement climatique, comme l’évoquait la scientifique Anna Kurchatova. Parallèlement, les chercheurs ont avancé une autre hypothèse : celle de la formation d’un lac. “Je voudrais également rappeler une théorie sur laquelle nos scientifiques ont travaillé dans les années 1980 - elle a été laissée de côté et oubliée pendant des années". "Cette théorie était que les nombreux lacs de la péninsule de Yamal s’étaient formés suite à des processus naturels exactement comme ceux qui se produisent dans le permafrost”, explique Andrey Plekhanov. “Ces processus se sont produits il y a environ 8.000 ans. Peut-être qu’ils se répètent aujourd’hui. Si cette théorie est confirmée, nous pourrons dire que nous avons assisté à un processus naturel unique qui a formé le paysage insolite de la péninsule de Yamal”. Plusieurs hypothèses à étudier Pour le scientifique australien Chris Fogwill, le cratère pourrait également être le résultat d’un phénomène géologique appelé “pingo”, rapporte le Sydney Morning Herald. Un pingo se produit lorsqu’un bloc de glace souterrain forme une petite colline sur le sol glacé de l’Arctique. La glace peut à la fin transpercer la terre et lorsqu’elle fond, elle laisse derrière elle un cratère. Les chercheurs doivent maintenant trouver un moyen de descendre jusqu’au fond du cratère pour mieux étudier le lac et peut-être livrer une explication définitive à ce mystérieux trou.

http://www.maxisciences.com/crat%e8re/le-mystere-du-cratere-apparu-en-siber…

Après la découverte d'un second trou géant dans le sol sibérien, le mystère s'éclaircit mais ce qu'il annonce est inquiétant. Ce nouveau trou se situe à environ 50 km du premier découvert à la mi-juillet 2014, il est légèrement plus petit que le précédent (pour mémoire, le premier trou observé faisait environ 30 mètres de diamètre pour 50 à 70 mètres de profondeur).

Mysterious Universe qui rapporte la découverte cite Anna Kurchatova, une scientifique qui travaille dans la région:

«Le réchauffement climatique accélère de manière alarmante la fonte des glaces souterraines, ce qui a pour effet de relâcher du gaz à la manière de l'ouverture d'un bouchon de champagne.»

Ces découvertes soulèvent deux problèmes.

Le premier est qu'elles sont des indicateurs visibles du réchauffement climatique, car ces trous se trouvent au niveau du pergélisol (une zone constamment recouverte de glace et de neige) qui perd aujourd'hui du terrain.

Le second est plus alarmant. Le gaz qui est libéré dans l'atmosphère lors de la formation de ces trous est du méthane (CH4). Au même titre que le dioxyde de carbone, le CH4 est un gaz à effet de serre. Mais son potentiel de réchauffement global est 21 fois supérieur au CO2. On entre alors dans un cercle vicieux: de plus en plus de méthane est dégagé dans l'atmosphère ce qui augmente les températures, donc le pergélisol se réduit et de nouvelles poches de méthane éclatent, ainsi de suite.

Les chercheurs ne sont pas étonnés de ces découvertes. Sur Slate.fr, Michel Alberganti relayait dès janvier 2012 les résultats d'une étude internationale sur le pergélisol (ou permafrost en anglais):

«Les chercheurs estiment que leurs travaux montrent que les rejets de carbone issus du permafrost seront plus rapides que ceux prévus par les modèles actuels. Selon les dernières estimations, les quelque 18,8 millions de km2 de sols gelés dans le grand Nord retiennent environ 1.700 milliards de tonnes de carbone (...) Lire la suite sur Slate.fr
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
nemo44
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 1 Aoû 2014 - 18:47    Sujet du message: "sinkholes" quand la terre devient un gruyère Répondre en citant

 un sink hole bien sympa !!


http://www.metronews.fr/info/tunisie-un-lac-apparait-soudainement-et-fait-l…
Les membres suivants remercient Anonymous pour ce message :
Marine (01/08/14)
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Ven 27 Fév 2015 - 22:53    Sujet du message: "sinkholes" quand la terre devient un gruyère Répondre en citant

Cratères en Sibérie : c'est peut-être encore plus grave que ce que l'on croyait

La formation de ces gigantesques trous, qui peuvent atteindre 80 mètres de diamètre, serait liée au réchauffement climatique. Le permafrost fond en été, libérant du méthane, un puissant gaz à effet de serre, hautement explosif.

Le phénomène est aussi spectaculaire qu'inquiétant. L'été dernier, un immense cratère a été repéré en Sibérie, dans la péninsule de Yamal, bordée par l'océan Arctique. Il s'avère que le phénomène n'est pas isolé. Le sol de Sibérie explose, libérant du méthane : une menace pour les habitants. Francetv info revient sur le phénomène, après de nouvelles explications livrées par une équipe de chercheurs.

Près de 80 mètres de diamètre

Juillet 2014. Un hélicoptère survolant la région de Yamal, dans le grand nord sibérien, filme un trou. Un très grand trou (80 mètres de diamètre) qui défigure la toundra, dans une région appelée "la fin de la Terre".

Quelques jours plus tard, un autre trou est découvert, puis un troisième. On apprend que la formation de ces trous serait liée au réchauffement climatique. Le sous-sol sibérien restait autrefois gelé toute l'année, d'où son nom de permafrost. Désormais, il fond et libère du méthane, un puissant gaz à effet de serre. Comme un bouchon de champagne, la terre saute sous la pression. Et le méthane libéré pourrait intensifier à son tour le réchauffement climatique.

Sept cratères dénombrés

Mais, lundi 23 février, un scientifique russe respecté, Vasily Bogoyavlensky, tire la sonnette d'alarme dans le Siberian Times (article en anglais). Le phénomène est bien plus vaste qu'on ne le pensait. Il invite à mener l'enquête "de toute urgence".

Les chercheurs russes dénombrent sept cratères (désignés comme entonnoirs) dans cette région arctique particulièrement inhospitalière. Deux d'entre eux sont même devenus des lacs et un vaste cratère est entouré d'une vingtaine d'autres trous, plus petits.

En réalité, "nous n'avons la localisation que de quatre d'entre eux. Les trois autres ont été repérés par des éleveurs de rennes, mais je suis sûr qu'il en y a d'autres [dans la région de] Yamal, nous devons juste les chercher, a prévenu Vasily Bogoyavlensky. Je comparerais cela à des champignons : quand vous trouvez des champignons, soyez sûr qu'il y en a d'autres autour. Je pense qu'il pourrait y avoir 20 à 30 cratères de plus."

Le méthane, extrêmement inflammable

Et le chercheur pense que le phénomène pourrait encore s'amplifier avec le réchauffement climatique. Le problème, c'est que l'étude de ces cratères est dangereuse. Personne n'a encore été blessé dans ces régions peu peuplées. Mais, en novembre, une équipe qui s'est rendue sur place a pris des risques : personne ne peut prévoir le moment où est libéré le méthane. Et il est extrêmement inflammable. Des habitants de la région ont affirmé avoir vu un éclair dans la nuit, probablement dû à une émission de gaz. Quatre stations sismiques vont être installées pour enregistrer ces explosions.

Quoi qu'il en soit, "nous devons effectuer des recherches sur ce phénomène urgemment, pour prévenir de potentiels désastres", estime le scientifique. D'autant qu'ils se trouvent dans une région gazière importante pour la Russie. L'un des cratères est apparu à quelques kilomètres d'un champ gazier exploité par Gazprom, explique le Washington Post.


http://www.francetvinfo.fr/mysterieux-crateres-en-siberie-c-est-peut-etre-e…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
aja777


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2014
Messages: 1 539
Masculin
Point(s): 383

MessagePosté le: Dim 29 Mar 2015 - 04:59    Sujet du message: "sinkholes" quand la terre devient un gruyère Répondre en citant

La mer Morte menacée par la multiplication de dolines
Ces affaissements de terrain abrupt sont estimés à 3.000 contre une quarantaine dans les années 1990
AFP"Mer morte"
Les dolines ou "sinkholes" vont se multiplier à un rythme croissant, ce qui risque de menacer les habitants de la région de la mer Morte ainsi que le paysage, selon les experts. Ces affaissements de terrain abrupt sont estimés à 3.000 et constituent "une conséquence directe de la mauvaise gestion inappropriée des ressources en eau dans la région", selon l'écologiste Gidon Bromberg, directeur israélien d'EcoPeace Moyen-Orient, une initiative israélo-jordano-palestinienne chargée de préserver le paysage naturel de la région.
"Il s'agit de la revanche de la nature", a indiqué Bromberg selon le Times of Israel.
Les "sinkholes" sont causées par une réaction entre l'eau douce et salée situées en dessous de la surface de la terre: la dissolution du sel au contact de l'eau fraîche crée une dépression pouvant entraîner un effondrement soudain de la terre.
La mer Morte est le point le plus bas de la terre à plus de 429 mètres en dessous du niveau de la mer.
Les "sinkholes" sont apparues dans les années 80 et leur nombre était estimé à une quarantaine dans les années 1990.



http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/65283-150323-la-mer-morte-menacee-par-…
_____________________________________________________________
>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?
Les membres suivants remercient aja777 pour ce message :
Marine (29/03/15), Renata (29/03/15)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:19    Sujet du message: "sinkholes" quand la terre devient un gruyère

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> La terre en général
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com