OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Fleurs comestibles

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Mondes animal et végétal
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lyris
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 26 Avr 2014 - 15:46    Sujet du message: Fleurs comestibles Répondre en citant

Les principales fleurs comestibles

Outre les plus connues, consommées depuis fort longtemps comme le safran, la fleur d’oranger, la camomille ou la violette, les fleurs comestibles sont devenues une réelle tendance culinaire.
L’association des arômes, des couleurs ou des textures ravissent à la fois les papilles et les yeux d’une manière inattendue.

Elles s’utilisent surtout fraîches en décoration, mais aussi en vinaigre, huile, sirop, gelée, infusion, sorbet, beignet, confiture, beurre…

Osez des assortiments savoureux: foie gras et bégonia, mayonnaise et capucine, sucre aromatisé à la lavande, rillettes de saumon et bourrache, omelette et fleur de ciboulette, crêpe et œillet, farine et pétale pour agrémenter gâteaux et pains, moelleux au chocolat et œillet du poète, pommes de terre et capucine, lotte et bégonia, crème brûlée et lavande, fruits et primevère, veau et fleurs de ciboulette, saumon et tagète…

La récolte
Il est préférable de récolter vos fleurs si possible écloses du jour, le matin par temps sec, et de les consommer rapidement.

Il est possible de faire sécher pétales (soucis, tagètes, roses…) ou petites fleurs entières (pâquerettes, capucines, mimosa…) et de les ranger ensuite dans des bocaux hermétiques pour vous en servir l’hiver dans cakes, sauces, crèmes… Si vous n’avez pas de jardin, ou peu de place, vous trouverez un choix de fleurs séchées, destinées à la consommation, en herboristeries, magasins de produits naturels et rayons épices de boutiques exotiques.

Lorsque vous choisissez des fleurs odorantes, il faut qu’elles soient bien parfumées au moment de la cueillette : des violettes sans parfum ne vous donneront pas un vinaigre parfumé, idem pour les roses, œillets et autres lavandes…

Enfin, et cela est très important, pour consommation, soins corporels ou de santé, n’utilisez que des plantes non traitées chimiquement, et surtout pas de fleurs achetées chez le fleuriste : elles sont porteuses de multiples traitements chimiques et impropres à la consommation.

Pour les fleurs sauvages, récoltez-les loin de toutes sources de pollution humaine (automobiles, bords de champs traités aux pesticides ou désherbant) ou animales (déjections de troupeaux…).

ACHILLÉE MILLEFEUILLE
Ombelle aux mille fleurs blanches et roses.
Goût amer, camphré au parfum qui rappelle la camomille

BÉGONIA
Pétale croquant légèrement acidulé,
goût à la fois citronné et fruité

BOURRACHE
Appelé aussi huître végétale
Étoile indigo au goût iodé, saveur de concombre

CAPUCINE
Fleur jaune, rouge, orange, rose parfois crème. Parfum poivré,
saveur proche du radis

FLEUR DE CIBOULETTE
Fleur mauve en forme de pompon
Parfum doux, saveur proche de l’oignon

LAVANDE
Épi floral séché.
Parfum au tanin proche du camphre

MUFLIER
Appelé plus couramment gueule de loup.
Parfum fort, saveur de févette

OEILLET DU POÈTE
Fleur bicolore aux coloris multiples.
Saveur évoquant le clou de girofle légèrement sucré

PENSÉE
Fleur bicolore aux coloris multiples.
Texture de velours, saveur de noisette

PHLOX ÉTOILÉ
Sa forme très découpée lui donne un aspect aérien
léger goût de noix, arôme sucré

PRIMEVÈRE
Fleur aux coloris variés et éclatants, parfum doux,
saveur de miel

SAUGE ANANAS
Fleur sucrée d’un rouge éclatant,
feuilles aux arômes exotiques évoquant l’ananas

SOUCI
fleur rustique et généreuse
on y retrouve une trace d’amertume et le goût d’un légume primeur

TAGÈTE
Fleur aromatique appelée le safran du pauvre.
Parfum de balsamique, saveur fruit de la passion

AVERTISSEMENT
Il est indispensable de s’assurer que la variété de fleurs, ou autre plante que vous avez choisie soit comestible.

Sur une même plante, certains parties peuvent être mangées par les humains alors que d’autres seront toxiques : les cas est bien connu avec les pommes de terre ou les tomates, comestibles comme tout le monde le sait, alors que leur feuillage est toxique !

Un guide botanique sérieux, avec photos et/ou croquis, pourra vous aider dans l’identification des végétaux, mais au moindre doute, veuillez consulter un pharmacien, et ABSTENEZ VOUS de consommer une plante qui ne sera pas identifiée avec certitude.

Les fleurs sont porteuses de pollen et certaines personnes y sont allergiques : la plus grande prudence est nécessaire.
Les membres suivants remercient Anonymous pour ce message :
L'Ange Gardien (26/04/14), (26/04/14), Joseck (29/04/14)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 26 Avr 2014 - 15:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lyris
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 26 Avr 2014 - 15:51    Sujet du message: Fleurs comestibles Répondre en citant

Les fleurs comestibles et toxiques


Il existe plus de 250 fleurs comestibles.

Pour commencer : les fleurs des plantes aromatiques, condimentaires , voir certaines médicinales sont comestibles, avec parfois, un goût légèrement différent des feuilles : souvent plus marqué.
AGASTACHE, ANETH, BASILIC, CERFEUIL, CIBOULETTE, CIBOULE CHINOISE, FENOUIL, HYSOPE, MENTHE, ROMARIN, ROQUETTE, SAUGE, THYM…
ACACIA: fleurs.
ACHILLEE ; fleurs et feuilles
ANCHUSE : fleurs, feuilles
ANGELIQUE : feuilles et tiges, fleurs
AMARANTE : jeunes feuilles et tiges, graines
ARBRE DE JUDEE: fleurs
ASPERULE : fleurs
AUBEPINE : fleurs, jeunes feuilles, fruits
BEGONIA : fleurs, feuilles
BOURRACHE : fleurs, feuilles
CAMOMILLE : fleurs
CAPUCINE : boutons, fleurs, graines, feuilles
COURGETTE : fleurs et fruit
COQUELICOT : pétales, graines
CHRYSANTHEME COMESTIBLE : fleurs et jeunes feuilles
CHEVREFEUILLE : fleurs uniquement
DALHIA : tubercules, fleurs
FUCHSIAS : fleurs, fruits
HEMEROCALLES : fleurs et boutons, jeunes pousses
HIBISCUS : fleurs.
HOSTA : fleurs ou feuilles.
GARDENIA : fleurs
GERANIUM ODORANT: fleurs ou feuilles.
GERANIUM ROSAT: fleurs ou feuilles.
GLYCINE : fleurs
JACINTHE : fleurs
JULIENNE DES JARDINS: fleurs, jeunes feuilles
LAVANDE : fleurs
LAVATERE : feuilles ou fleurs
LILAS : fleurs
LYS : fleurs ou boutons, bulbe
MAGNOLIA : fleurs, boutons au vinaigre, jeunes feuilles
MAHONIA : jeunes feuilles, fruits, fleurs
MARGUERITE : fleurs ou boutons
MAUVE : feuille ou fleurs
MIMOSA : fleurs
MONARDE DIDYMA: fleurs et feuilles
MONNAIE DU PAPE: boutons floraux et jeunes feuilles, fleurs
NIGELLE : graines
ŒILLET : fleurs
ŒILLET D’INDE: fleurs et feuilles
ONAGRE :fleurs feuilles et racines également comestibles.
PASSIFLORE : fleurs, fruits
PÂQUERETTE : fleurs et feuilles
PAVOT : pétales, graines
PENSEE : fleurs
PHLOX : fleurs
PISSENLIT : tout est comestible, fleurs, feuilles et racines
PRIMEVERES : Fleurs et feuilles
ROSE : pétales, boutons, feuilles de certains rosiers, fruits
ROSE TREMIERE : fleurs et boutons
SEDUM : fleurs et jeunes feuilles
SAUGE SCLAREE: fleurs et feuilles
SOUCI : fleurs et boutons floraux
SUMAC DE VIRGINIE : fleurs
SUREAU : fleurs et baies mures
TAGETES : fleurs et feuilles,
TILLEUL : fleurs
TOURNESOL : pétales, boutons floraux, graines grillées.
TRADESCANTIA : fleurs
TREFLE : fleurs et feuilles
TULIPE : pétales
VIOLETTE : fleurs et feuilles
VALERIANE : fleurs et feuilles
YUCCA : fleurs, fruits
ZINNIA ELEGANT : fleurs

Liste des fleurs toxiques
Les plantes toxiques le sont à des degrés différents: elles ne sont pas toutes mortelles, certaines génèrent des troubles divers et plus ou moins graves allant de l'éruption cutanée aux problèmes cardiaques en passant par des dérangements intestinaux... Au fil des millénaires, les humains se sont rendus compte qu'il valait mieux éviter de les consommer car elles occasionnent plus de désagréments que de plaisir, et le choix des "totalement consommables" est vaste. Cependant, certaines sont consommables en petites quantités, comme les narcisses et jonquilles. La plus grande prudence s'impose dans les quantités absorbées...

Listes non-exhaustive, seules les plus courantes y sont.

Aconit paniculé - Aconitum variegatum ssp paniculatum,
Aconit tue-loup - Aconitum vulparia
Aconit napel (casque de Jupiter) - Aconitum napellus
Adonis du printemps - Adonis vernalis
Adonis d'été - Adonis aestivalia
Ancolie commune - Aquilegia vulgaris
Anémone du mont Baldo - Anémone baldensis
Anémone pulsatille - Pulsatilla vulgaris
Aristoloche pistoloche - Aristolochia pistolochia
Arnica - Arnica montana
Arum tacheté - Arum maculatum
Bouton d'or - Ranunculus sceleratus
Camérisier à balai - Lonicera xylosteum
Chélidoine (herbe aux verrues) - Chelidonium majus
Chèvrefeuille Etrusque - Lonicera etrusca
Chèvrefeuille des haies - Lonicera Les baies du chèvrefeuille de nos campagnes sont toxiques, les fleurs sont comestibles
Clématites - Clematis
Corydale solide - Corydalis solida et autres corydales
Cyclamen - Cyclamen europaeum
Cytise à feuilles sessiles - Cytisophyllum sessifolium
Cytise aubour - Laburnum anagyroides
Cytise de Sauze - Cytisus sauzeanus
Dame d'onze-heure - Ornithogalum umbellatum
Daphné camélé - Daphné cneorum , et Joli bois - Daphné mezereum
Dauphinelle (pied d'alouette) - Consolida regalis
Digitale à grandes fleurs - Digitalis grandiflora
Euphorbes - Euphorbia
Fritillaire (œuf de pintade) - fritillaria meleagris
Genêt d'Espagne - Spartium junceum
Genêt à balai - Cytisus scoparius
Giroflée - Cheiranthus cheiri
Héliotrope - Heliotropium europaeum
Digitale à deux têtes : cette curiosité est ... doublement toxique !
Houx - Ilex aquifolium
Iris - Iris pseudocarus
Lupin - Lupinus augustifolius
Mouron rouge - Anagallia arvensis
Muflier - Antirrhinum majus
Muguet - Convallaria majalis
Narcisse ou Jonquille : les bulbes et les tiges sont toxiques, les fleurs sont parfois consommées, mais il ne faut pas dépasser de faibles doses
Nivéole - Leucojum vernum
Perce-neige - Galanthus nivalis
Rhododendron - Rhododendron ferrugineum
Sceau de Salomon odorant - Polygonatum odoratum
Sureau Yèble ou petit sureau - Sambucus ebulus plante herbacée à ne pas confondre avec le sureau noir arbustif dont on consomme fleurs et baies !
Très toxiques

Les TRES TOXIQUES peuvent être mortelles à faible dose. Lors de manipulations au jardin (il y en a de très belles) il est prudent de se protéger avec des gants, et d'éviter ces plantations lorsque de très jeunes enfants vont régulièrement dans le jardin. Il est important de mettre en garde les petits enfants qui comprennent très vite et très bien qu'il ne faut pas s'approcher de certains végétaux : par exemple l'Angélique Angelica archangelica plante alimentaire, consommée de diverses façons... Le soleil aidant elle est photosensibilisante. Son contact peut donner de redoutables brûlures (avec des cloques) et des cicatrices pratiquement indélébiles sur une jeune peau, idem avec la Rue Ruta graveolens .

Les aconits
Belladone - Atropa belladona
Bryone ( navet du diable ) – Bryona diocia
Toutes les Ciguës – Conium maculatum
Colchique – Colchicum autumnale
Datura – Datura stramonium
Digitale pourpre – Digitalis purpurea
Toutes les Hellébores ( rose de noël ) – Helleborus niger «  ATTENTION aux mains lorsque l’on fait des bouquets « 
Laurier rose - Nerium oleander
Les membres suivants remercient Anonymous pour ce message :
Marine (26/04/14), L'Ange Gardien (28/04/14), Joseck (29/04/14)
Revenir en haut
aja777


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2014
Messages: 1 539
Masculin
Point(s): 383

MessagePosté le: Dim 11 Mai 2014 - 03:41    Sujet du message: Fleurs comestibles Répondre en citant

Qu’est-ce donc qu’une mau­vaise herbe,

sinon une plante dont on n’a pas encore décou­vert les vertus ?

Ralph Waldo Emerson


Les con­nais­sances que pos­sède l’homme en phy­tothérapie n’ont pas été acquises sans dan­gers. Tout ce que savaient les Grecs de l’antiquité sur les plantes médic­i­nales est résumé dans les écrits de Dioscoride et de Théophraste ; la botanique médi­cale du Moyen-​Age nous est con­nue par les ouvrages d’Hildegarde de Bin­gen, d’Albertus Mag­nus et des auteurs arabes.

Paracelse au XVI° siè­cle, émit l’idée, qui a été appliquée de nos jours, d’extraire des plantes la quin­tes­sence, c’est à dire les principes act­ifs, mais il fut aussi le prop­a­ga­teur de la théorie mys­tique de vertu sig­ni­fica­tive, d’après laque­lle, en rai­son d’une cor­re­spon­dance mys­térieuse entre le monde extérieur et l’organisme, les médica­ments sont désignés à l’avance par leur struc­ture ou leur ressem­blance avec quelque par­tie du corps : la tête de pavot par sa forme doit avoir une action sur la tête de l’homme ; l’hépatique doit guérir les mal­adies de foie parce-​que ses feuilles trilobées ont, lorsqu’elles sont jeunes, la couleur brune du foie ; la pul­monaire pour une rai­son ana­logue con­vient aux mal­adies de poitrine ; et la ficaire aux hémor­roïdes parce-​que cer­taines de ses racines, ren­flées en forme de figue, en évo­quent un peu l’aspect ; etc… On dira plus tard que l’action du café sur le cerveau est tout indiquée dans la forme de sa graine qui rapelle celle de cet organe. Ces idées eurent cours jusqu’au début du XIX° siè­cle. Elles se relient cer­taine­ment à la théorie des sim­u­lacres de Pline, des ébauches d’Empédocle et des mycéniens.

Les plantes médic­i­nales tien­nent une place con­sid­érable dans les magies et les sor­cel­leries de tous les peu­ples, soit pour les con­ju­ra­tions et les malé­fices, soit, au con­traire, pour les philtres ; elles jouent égale­ment un rôle comme tal­is­man ou amulettes. L’ail doré de nos jardins, le moly d’Homère, n’avaient pas leur pareil pour préserver des malé­fices et des enchante­ments. La man­dragore offic­i­nale est une solanacée à racine courte et grosse, sou­vent bifurquée, ayant vague­ment l’aspect d’une sorte de poupée ; nulle plante n’a joué un rôle aussi grand en sor­cel­lerie. D’après Matthi­ole, c’était une pro­fes­sion en Italie que de com­pléter la ressem­blance humaine des organes souter­rains de cette plante par un tra­vail de sculp­ture et même cer­tains indi­vidus fab­ri­caient de fausses racines de man­dragore avec des racines de bryone.

Entre une plante vénéneuse et une plante médic­i­nale, il n’y a d’autre dif­férence qu’une ques­tion de dose. La sen­si­bil­ité de l’organisme dans lequel pénètrent les poi­sons végé­taux est aussi très vari­able pour cha­cun d’eux. Les insectes et leurs larves attaquent une foule de plantes vénéneuses pour l’homme ; les limaces ne sont nulle­ment incom­mod­ées par les aman­ites les plus red­outa­bles ; le per­sil, le céleri et le safran sont tox­iques pour beau­coup d’oiseaux ; les canards, les poules et les pigeons ne sont pas empoi­son­nés par l’ingestion d’opium ; le calao mange la noix vom­ique ; les souris les graines de l’ivraie, de datura ou de cigüe. Alors que le lapin est empoi­sonné par la mer­cu­ri­ale vivace, plante égale­ment red­outable pour le bétail et notam­ment pour les mou­tons, il peut ingérer sans incon­vénient des quan­tités de feuille ou de fruits de bel­ladone qui seraient sus­cep­ti­bles de tuer plusieurs hommes ; on l’empoisonne cepen­dant par injec­tion intra-​veineuse du suc de la plante.

En con­clu­sion, même la plus anodine des plantes, util­isée en excès est sus­cep­ti­ble de créer des désor­dres dans l’organisme.
Se doc­u­menter, échanger ses expéri­ences, ses ressen­tis, se tenir informé des derniers pro­grès et résul­tats sci­en­tifiques, et bien sûr con­sul­ter des thérapeutes com­pé­tents, est un chem­ine­ment néces­saire pour celui qui désire se soigner grâces aux tré­sors de Dame Nature.

http://www.magievegetale.fr/

La Nigelle ou cumin noir serait une véritable merveille pour la santé '(*_*)'


_____________________________________________________________
>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?
Les membres suivants remercient aja777 pour ce message :
(12/05/14)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:34    Sujet du message: Fleurs comestibles

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Mondes animal et végétal
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com