On Nous Cache Tout " LE FORUM " Forum Index

On Nous Cache Tout " LE FORUM "
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Les rayons cosmiques : Danger

 
Post new topic   Reply to topic    On Nous Cache Tout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Santé, bien-être et alimentation
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Marine
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 5,294
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 1.82

PostPosted: Wed 10 Jul 2019 - 05:55    Post subject: Les rayons cosmiques : Danger Reply with quote

Expositions en vol

Exposition aux rayons cosmiques en vol et dans l’espace
L'atmosphère et le champ magnétique terrestre jouent le rôle de bouclier contre les radiations en provenance du soleil et des étoiles. Les couches atmosphériques absorbent l’essentiel des particules secondaires générées par les impacts des rayons cosmiques qui bombardent la Terre. 

Les lignes de force du champ magnétique terrestre écartent une bonne partie des rayons cosmiques primaires de la haute atmosphère. Ce bouclier ne couvre toutefois pas les environs du pôle nord et du pôle sud. Lors des éruptions solaires, les particules en provenance du soleil sont à l'origine du phénomène des aurores boréales dans les régions polaires. 
Doses de vols en avions
Mesures réalisées sur diverses routes aériennes représentatives des expositions aux rayonnements cosmiques. Le débit de dose moyen (dose reçue par heure) sur un vol est indiqué en millionièmes de sieverts par heure (µSv/h) dans les cercles. La dose totale (encadrée en bleu) est donnée en millisieverts (mSv), Dans le cas de l'aller-retour Paris-New York, le vol était en Concorde. 
IRSN 
 
S'élever en altitude diminue l'épaisseur des couches d’air protectrices. Les Indiens des Andes et les Tibétains de l'Himalaya qui vivent à longueur d'années à 3 ou 4000 mètres d'altitude subissent un supplément de radiations, de même que les alpinistes, les skieurs et les passagers de vols aériens qui montent plus haut mais dont le voyage ne dure que quelques heures.

Le personnel navigant des compagnies aériennes sont exposés à des doses accrues de rayonnement cosmique du fait de l'altitude du vol des avions voisine en général de 10 000 m. 
Doses pour 1000 heures de vol
Expositions subies par des membres d'équipages pour 1000 heures de vol sur un certain nombre de routes aériennes. A titre de comparaison sont indiqués les seuils recommandés d'exposition annuels pour le public, pour les travailleurs exposés et pour les femmes enceintes. Ces limites n'incluent pas les expositions dues à la radioactivité naturelle et à la médecine.
IN2P3 
 
Les expositions restent modestes. Le passager d'un vol Londres New York à 11 000 mètres d'altitude recevra une dose de 0,032 mSv
 (millisievert), l'équivalent d'une radiographie dentaire panoramique. Un autre voyageur empruntant une route passant par le pôle Nord pour aller de New York à Hong Kong recevra une dose trois fois plus importante car la protection de l'atmosphère et du champ magnétique terrestre est environ deux fois moins efficace aux latitudes polaires qu'à l'équateur.

Il faudra cinq allers et retours à un habitué de cette ligne ou à un membre d'équipage pour recevoir 1 mSv, l'équivalent d'une radio du bassin. Un millisievert est également le seuil d'exposition moyen recommandé pour le public par la Commission Internationale pour la Protection Radiologique (CIPR
) et correspond à environ 40 % de la valeur moyenne annuelle de la dose de radioactivité naturelle, dont il faut remarquer qu’elle varie beaucoup plus que 1 mSv d'un endroit à l'autre.
Un millisievert supplémentaire reste une dose faible dont on n’a pas pu prouver qu’elle présente un risque. Rappelons que les doses annuelles admises pour les personnes travaillant dans l'industrie nucléaire sont de 20 mSv en Europe et de 50 mSv aux États-Unis.

Parmi les voyageurs aériens, les femmes enceintes, les équipages et ceux qui empruntent l'avion comme d'autres l'automobile sont les plus exposés. Une directive européenne impose depuis mai 2000 aux compagnies aériennes de suivre les doses reçues par leurs équipages et de les informer quand elles dépassent la limite de 1 mSv. 
Prévalence du cancer chez les équipages des compagnies aériennes commerciales

En 2018, une étude scientifique a été publié par McNeely et al. dans la revue Environmental Health, disponible en libre accès à cette adresse 

Cette étude a montré une augmentation du risque de cancer chez les agents de bord des compagnies aériennes. Comparés à la population générale ayant un statut socioéconomique similaire, les agents de bord ont une prévalence plus élevée de tous les cancers qui ont été examinés, notamment du cancer du sein, du mélanome et du cancer de la peau sans mélanome, avec une augmentation de risque allant jusqu’à un facteur 4. Une des raisons possibles (mais pas la seule !) est l’effet des rayons cosmiques. Les particules de haute énergie venant de l’atmosphère et atteignant la surface de l’atmosphère créent un rayonnement secondaire qui pénètre dans les parois des avions à une altitude supérieure à 20 000 pieds environ.
 


Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Wed 10 Jul 2019 - 05:55    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Marine
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 5,294
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 1.82

PostPosted: Wed 10 Jul 2019 - 05:58    Post subject: Les rayons cosmiques : Danger Reply with quote

Élément de rayonnement spatial de la NASA
Une fois que les astronautes s'aventurent au-delà de l'atmosphère protectrice de la Terre, ils peuvent être exposés aux particules chargées de hautes énergies des rayons cosmiques galactiques et des événements de particules solaires (SPE) ainsi qu'aux protons et neutrons secondaires. En raison de leurs modèles d'ionisation dans les biomolécules, les cellules et les tissus sont distincts des rayonnements terrestres, les effets biologiques qui en résultent sont mal compris et le degré de risque en cause est soumis à de grandes incertitudes. 
 
L'élément de programme de rayonnement spatial (SRPE) de la NASA a pour objectif principal de développer la base de connaissances requise par la NASA afin de prévoir avec précision et de gérer efficacement le risque de rayonnement des vols spatiaux habités.La base de connaissances a été construite au fil du temps et continue à être complétée par un programme de recherche principalement basé sur le sol et évalué par des pairs, utilisant le laboratoire de rayonnement spatial de la NASA du laboratoire national de Brookhaven et le centre de traitement de protons de l'Université Loma Linda . Les expériences effectuées dans ces installations reproduisent les conditions de l'environnement de rayonnement spatial et contribuent à la mise au point de modèles de risque, à une meilleure connaissance des conséquences génétiques des ions lourds sur les systèmes biologiques et à de meilleures méthodes de blindage des engins spatiaux.Les rayonnements ionisants traversent des tissus vivants, déposant de l'énergie qui cause des dommages structurels à l'ADN et modifie de nombreux processus cellulaires. La recherche actuelle parrainée par la NASA cherche à comprendre les modifications structurelles et fonctionnelles de l'ADN causées par les rayonnements, ainsi que les contrôles métaboliques de base connus pour être modulés par les rayonnements; instabilité génomique; modifications de la structure des tissus; et effets de «spectateur» ou non ciblés.
La NASA a identifié les problèmes de santé suivants comme ses principales priorités de recherche:
  • Risque de rayonnement Cancérogenèse d'origine spatiale: risque accru de cancers.
  • Risque d’effets du rayonnement spatial sur le système nerveux central aigu ou tardif - modifications de la fonction motrice et des troubles du comportement ou neurologiques.
  • Risque de dégénérescence des tissus ou d'autres effets sur la santé dus aux rayonnements spatiaux - autres défauts dégénératifs des tissus tels que la cataracte, les maladies de l'appareil circulatoire et les maladies de l'appareil digestif.
  • Risques de rayonnement aigus dus aux rayonnements spatiaux - risques prodromiques, lésions importantes de la peau, ou décès dû à un événement solaire majeur ou à une combinaison des rayons cosmiques galactiques / solaires mettant en péril la survie de l'équipage et de la mission.

La recherche à soutenir vise à: réduire les incertitudes dans les prévisions de risque de cancer et de risques de radiation aiguë; fournir les données et les connaissances nécessaires pour développer des modèles de projection des risques pour le système nerveux central (SNC) et d'autres risques dégénératifs pour les tissus; et faire progresser de manière significative la compréhension des mécanismes des dommages biologiques sous-jacents aux risques pour la santé liés aux rayonnements. Ces recherches devraient également apporter une contribution substantielle à la base scientifique pour le développement éventuel de contre-mesures biologiques à ces risques, le cas échéant.
Comme il n’existe pas de données épidémiologiques humaines sur ces types de rayonnements, l’estimation des risques doit découler d’une compréhension mécaniste fondée sur la physique des rayonnements et sur la biologie des rayonnements moléculaires, cellulaires, tissulaires et organismes liée au cancer, au risque pour le système nerveux central et autres. risques préoccupants pour la NASA.
 
 https://spaceradiation.jsc.nasa.gov/about/


Back to top
Visit poster’s website
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 07:43    Post subject: Les rayons cosmiques : Danger

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    On Nous Cache Tout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Santé, bien-être et alimentation
All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group