On Nous Cache Tout " LE FORUM " Forum Index

On Nous Cache Tout " LE FORUM "
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

État de santé d’Assange : WikiLeaks sonne l’alarme

 
Post new topic   Reply to topic    On Nous Cache Tout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Conspirations -> Le lanceur d'alerte INFO
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Marine
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 5,281
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 1.78

PostPosted: Sat 1 Jun 2019 - 09:05    Post subject: État de santé d’Assange : WikiLeaks sonne l’alarme Reply with quote

 
 
Ils vont le faire mourir à petit feu  
 

 
 
Le transfert d'un Julian Assange très amaigri à l’infirmerie de la prison Belmarsh, est un signe patent de son incapacité physique à se défendre face aux juges. La “justice“ refuse pourtant de reporter l’audience du 3 Juin. Arrêté à Londres en 1998, le vieillissant dictateur Pinochet avait eu droit, lui, à une “justice“. WikiLeaks demande d'agir « pour éviter cette honte ». Message ici traduit. 


Avant notre traduction de la dernière déclaration de WikiLeaks, rappelons que l’ONU a condamné l’arbitraire de l’arrestation de Julian Assange. Toutes les “démocraties“ “représentatives“ occidentales sont restées sourdes aux condamnations de l’ONU relatives à ces violations du Droit International. Nous autres petites gens n’avons plus que nos petites mains pour faire valoir ses droits, avant que les nôtres ne soient totalement, inexorablement, définitivement piétinés.
Une PÉTITION EUROPÉENNE se prépare pour DEMANDER LA RESTAURATION DE L' ÉTAT DE DROIT en Grande Bretagne, en Suède, en France, en Espagne... et en Europe. En commençant par les droits de Julian Assange. Merci de rester attentifs. Nous tous avons la fourche sous la gorge.

Torture à "la fourche". Pratique inquisitoire moyenageuse. © Non identifiable.


 
« WikiLeaks souhaite exprimer de graves inquiétudes quant à l’état de santé de notre éditeur, Julian Assange, transféré à l’infirmerie de la prison de Belmarsh. La santé de M. Assange était déjà détériorée de façon significative après sept années dans l’ambassade d’Équateur, dans des conditions incompatibles avec les droits humains fondamentaux. Par deux fois, les Nations-Unies ont déclaré qu’il était détenu arbitrairement et ont appelé le Royaume-Uni à honorer ses engagements en Droit international en lui rendant sa liberté. Le refus du Royaume-Uni de se plier à la décision des Nations-Unies, et son traitement de M. Assange depuis son arrestation, pose la question du statut de ce pays en tant que nation respectueuse des droits humains.
Au cours de sa dernière année à l’ambassade, pendant que les États-Unis finalisaient leurs projets d’extradition, Julian Assange a été, à la demande des autorités étasuniennes, totalement isolé et bâillonné, une situation conçue pour rendre sa vie aussi pénible que possible.
Au cours de ces sept semaines à la prison de Belmarsh, sa santé a continué à se détériorer et il a perdu beaucoup de poids. La décision de l’administration de la prison de le transférer à l’infirmerie confirme la gravité de son état.
Nous sommes indignés par le refus du tribunal suédois de reporter l’audience du 3 juin en raison de l’état de santé de M. Assange. Per Samuelson, l’avocat de M. Assange, a déclaré que l’état de santé de Julian Assange vendredi dernier était tel « qu’il n’était pas possible de conduire un entretien normal avec lui ».
Une audience formelle se tiendra demain, le 30 mai, à la Cour de Westminster, sur la demande d’extradition de l’administration de M. Trump. La semaine dernière, un nouvel acte d’accusation, remplaçant le premier, a étendu le mandat d’origine des États-Unis en révélant 17 accusations supplémentaires et amenant la condamnation éventuelle à 175 années d’emprisonnement et potentiellement la peine de mort au titre de l’Espionage Act. Ces accusations ont été largement condamnées par les entreprises de la presse libre qui y voient l’attaque la plus grave des temps modernes contre leurs activités. En essence, l’administration Trump criminalise le journalisme. Pour la première fois de l’histoire, et dans une escalade sans précédent dans la guerre de l’administration Trump contre la presse libre, l’accusation s’appuie sur un texte archaïque, l’Espionage Act de 1917, pour mettre en accusation un éditeur.
Le message de Kristinn Hrafnsson, rédacteur en chef de Wikileaks :
« L’affaire de Julian a une portée historique immense. On s’en souviendra comme de la pire attaque de notre temps contre la liberté de la presse. Les peuples doivent élever la voix pour la condamner : ce sont leurs politiciens, leurs tribunaux, leurs polices et leurs prisons dont on abuse pour laisser cette tache dans l’histoire. Nous vous demandons d’agir maintenant pour éviter cette honte. »

 


Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Sat 1 Jun 2019 - 09:05    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Marine
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 5,281
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 1.78

PostPosted: Sat 1 Jun 2019 - 09:07    Post subject: État de santé d’Assange : WikiLeaks sonne l’alarme Reply with quote

WikiLeaks répond à l'acte d'accusation d'espionnage contre Assange: une attaque sans précédent contre la presse libre
24 mai 2019
Vous pouvez télécharger l'acte d'accusation ici
L’administration Trump a lancé aujourd’hui une attaque sans précédent contre la presse mondiale libre, dévoilant 17 chefs d’accusation liés à la loi sur l’espionnage et portant sur 175 ans de prison contre Julian Assange, éditeur chez WikiLeaks.
Les accusations portent sur des révélations de crimes de guerre et de violations des droits de l'homme commises par le gouvernement américain, notamment la vidéo révolutionnaire sur le meurtre collatéral, Irak War Logs, Journaux de guerre afghans, Cablegate et le manuel des détenus de Guantanamo Bay, publiés en 2010 et 2011.
L’acte d’accusation du Département de la justice des États-Unis indique qu '"Assange, Manning et d'autres partageaient l'objectif de renforcer la mission de WikiLeaks, en tant qu'" agence de renseignement du peuple "... afin de divulguer cette information au public et d'inspirer les autres avec accès à faire la même chose ". Avec cet acte d'accusation, l'administration Trump cherche à faire exactement le contraire: paralyser la presse libre et envoyer un message indiquant qu'aucun journaliste méritant cette description n'est à l'abri de représailles.
Le ministère de la Justice veut emprisonner Assange pour des crimes qui auraient été commis à l'extérieur des États-Unis. Cette application extraterritoriale de la législation américaine est explicite tout au long de l'acte d'accusation ("d'une infraction commise et commise hors de la juridiction d'un État ou d'un district des États-Unis"), classant ainsi tout territoire dans le monde comme soumis à la législation des États-Unis.
"Julian Assange n'est pas un journaliste", a déclaré le procureur général américain John Demers, révélant son manque de familiarité avec le Premier amendement, tout en ignorant les dizaines de prix de journalisme qui lui avaient été décernés, dont deux le mois dernier, et ignorant les décisions judiciaires britanniques et américaines. rapports de renseignement le reconnaissant en tant que journaliste.
En réponse aux accusations d’espionnage sans précédent déposées contre Julian Assange aujourd’hui, la rédactrice en chef de WikiLeaks, Kristinn Hrafnsson, a déclaré: "C’est le fléau de l’anarchie dans sa forme la plus pure. Avec la mise en accusation, le" leader du monde libre "révoque le Premier Amendement - salué comme un modèle de la liberté de la presse dans le monde - et lançant une attaque extraterritoriale flagrante en dehors de ses frontières, attaquant les principes fondamentaux de la démocratie en Europe et dans le monde. "
Barry J. Pollack, avocat de la défense de Julian Assange: "Aujourd'hui, le gouvernement a inculpé Julian Assange en vertu de la loi sur l'espionnage pour avoir encouragé des sources à lui fournir des informations véridiques et pour avoir publié ces informations. Ces accusations sans précédent démontrent la gravité de la menace que les poursuites pénales engagées contre Julian Assange posent à tous les journalistes qui s'efforcent d'informer le public des mesures prises par le gouvernement des États-Unis.
Jennifer Robinson, avocate, a déclaré: "Il s'agit d'une attaque massive contre la liberté d'expression, les médias et le premier amendement"
Le directeur de l'Union américaine des libertés civiles (ACLU) a déclaré que l'acte d'accusation contre Assange "crée un dangereux précédent qui peut être utilisé pour cibler toutes les agences de presse qui tiennent le gouvernement pour responsable."
L'acte d'accusation a de graves conséquences pour les partenaires de l'édition de WikiLeaks, soit plus d'une centaine à travers le monde, dont le New York Times, le Telegraph et le Guardian, qui ont collaboré à la publication de ces publications et qui pourraient désormais faire l'objet d'accusations de co-accusé.
La décision finale sur l'extradition d'Assange incombe au ministre de l'Intérieur du Royaume-Uni, qui subit actuellement d'énormes pressions pour protéger les droits de la presse libre au Royaume-Uni et ailleurs. Les défenseurs des droits de la presse ont unanimement soutenu que les poursuites engagées contre Assange en vertu de la loi sur l'espionnage étaient incompatibles avec les principes démocratiques fondamentaux.
C'est la plus grave attaque contre la liberté de la presse du siècle.
Ressources:


Back to top
Visit poster’s website
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 12:32    Post subject: État de santé d’Assange : WikiLeaks sonne l’alarme

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    On Nous Cache Tout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Conspirations -> Le lanceur d'alerte INFO
All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group