OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Quand on perd les échantillons de sras

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Santé, bien-être et alimentation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
françois
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 15 Avr 2014 - 20:22    Sujet du message: Quand on perd les échantillons de sras Répondre en citant

Comment 2 349 tubes contenant des fragments du virus du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) ont-ils pu disparaître d'un laboratoire de l'Institut Pasteur ? Et le coronavirus SRAS, potentiellement perdu dans la nature, pourrait-il faire de nouvelles victimes, onze ans après la pandémie qui avait infecté 8 000 personnes et causé la mort de plus de 800 malades ?

La réponse à la seconde question est claire : d'après le comité d'experts réuni à la demande du ministère de la santé, le risque infectieux est « nul » car les éprouvettes égarées ne contenaient qu'une partie du virus. Incomplet, celui-ci est inoffensif, y compris en cas de contact, de transmission aérienne ou d'ingestion.

Passée la question de la dangerosité, celle de savoir comment l'institution a pu perdre plusieurs milliers de tubes de SRAS demeure. Plus de deux mois après l'inquiétante découverte – et quelques jours après en avoir fait l'annonce officielle par communiqué de presse –, l'Institut Pasteur n'est toujours pas en mesure d'expliquer avec certitude ce qui a pu se produire.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 15 Avr 2014 - 20:22    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mar 20 Mai 2014 - 21:28    Sujet du message: Quand on perd les échantillons de sras Répondre en citant

La disparition, révélée en avril, de plus de deux mille tubes contenant des fragments du virus du SRAS — syndrome respiratoire aigu sévère — à l'Institut Pasteur de Paris était pour le moins inquiétante. La réponse des pouvoirs publics est proportionnelle. La ministre des affaires sociales, Marisol Touraine, et le ministre de l'éducation nationale et de la recherche, Benoît Hamon, ont adressé une note confidentielle au vitriol aux responsables de l'Institut.

Selon le site d'information Mediapart, qui a eu accès à ce document daté du 16 avril , les ministres y énumèrent pêle-mêle une série d'anomalies préoccupantes :

« Forte probabilité de destruction [des échantillons] non ordonnée par les responsables et sans traçabilité, retard de deux mois dans la transmission de l'information aux autorités compétentes, listes des personnes habilitées non initialement disponibles, congélateurs non sécurisés, absence de vidéosurveillance, archives non disponibles le week-end. »

Cette note est adressée à Pierre Boissier, directeur de l'inspection générale des affaires sociales (IGAS), et à Jean-Richard Cytermann, chef du service de l'inspection générale de l'éducation nationale et de la recherche (IGAENR). Selon le site d'information, elle charge les deux inspecteurs d'une mission visant à contrôler « l'ensemble des laboratoires de haute sécurité biologique de l'Institut Pasteur », soit dix-huit laboratoires et deux animaleries. Cette opération doit permettre de mettre à l'épreuve les mesures de sécurité de l'Institut.

Selon Mediapart, un premier rapport est attendu pour le 31 mai, et des conclusions définitives à la fin de juillet.

« AUCUN POTENTIEL INFECTIEUX »

L'Institut Pasteur avait annoncé le 13 avril avoir perdu deux mille trois cent quarante-neuf petits tubes de virus du SRAS, contenus dans vingt-neuf boîtes, stockées dans un laboratoire habilité à conserver des organismes hautement pathogènes, en précisant qu'ils n'avaient « aucun potentiel infectieux ». Les tubes étaient conservés dans un congélateur.

Leur perte avait été constatée en janvier lors d'un inventaire, mais signalée seulement deux mois plus tard à l'Agence du médicament et des produits de santé (ANSM). Informée le 28 mars, l'ANSM a mené une inspection du 8 au 12 avril, qui « n'a pas réussi à déterminer ce qu'il était advenu des souches », selon Gaétan Rudant, directeur de l'inspection à l'ANSM. « Nous avons conclu à un problème de gestion de la traçabilité au sein de l'Institut », a-t-il ajouté, soulignant que pour l'ANSM, comme pour l'Institut Pasteur, « il n'est pas acceptable que du matériel biologique soit perdu ».

A la mi-avril, le professeur Christian Bréchot, directeur général de l'Institut Pasteur, avait estimé que les tubes avaient probablement été détruits et « autoclavés » (stérilisés) sans que cela ait été noté. L'Institut avait également porté plainte contre X pour faire toute la lumière sur l'affaire. Les activités de recherche du laboratoire ont depuis été suspendues par l'ANSM, qui a également demandé un nouvel inventaire « tube à tube dans tous les laboratoires de l'Institut Pasteur habilités à manipuler des micro-organismes et toxines (MOT) », a précisé M. Rudant. Cet inventaire est toujours en cours.
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/05/20/perte-d-echantillons-de-sras-deux-
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
nicosat
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 22 Mai 2014 - 10:07    Sujet du message: Quand on perd les échantillons de sras Répondre en citant

A se demander si ils ont pas fait expres.... Shocked
Revenir en haut
einstein42
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 13 Juin 2014 - 18:57    Sujet du message: Quand on perd les échantillons de sras Répondre en citant

je sais plus ou j'ai eu cette informations et c'est hors sujet mais si il y a une épidémie qui fait plus de 20 millions de mort ont passe sous commandement mondial
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mar 24 Juin 2014 - 11:54    Sujet du message: Quand on perd les échantillons de sras Répondre en citant

Virus SRAS: après les tubes, l'Institut Pasteur perd les boîtes et un congélateur!


L'Institut Pasteur n'a pas seulement perdu la trace de tubes contenant des fragments de virus du SRAS, il a aussi égaré les boîtes où se trouvaient les tubes et
le congélateur où on les avait rangées, révèle un rapport confidentiel de l'Agence nationale de la sécurité du médicament.
Selon nos informations, les bâtiments de l'institut parisien, eux , sont toujours là.
On ignore toujours ce que sont devenus les 2 300 tubes contenant des fragments de virus du SRAS égarés par l’Institut Pasteur, accusé de négligence par les
ministres Marisol Touraine et Benoît Hamon (voir notre article ici). À défaut de les avoir retrouvés, les inspecteurs de l’Agence nationale de la sécurité du
médicament (ANSM) ont reconstitué une partie de leurs tribulations, décrites dans un rapport confidentiel que Mediapart a pu se procurer. Un parcours improbable,
de bac à glace en autoclave, qui passe par la disparition d'un congélateur dont personne ne peut affirmer qu'il avait été complètement vidé avant d'être évacué…

L’ANSM a inspecté en avril dernier le laboratoire P3 où étaient conservés les échantillons disparus. Les inspecteurs ont rencontré une vingtaine de chercheurs
et techniciens de l’Institut Pasteur, et ont auditionné neuf de ces personnes.
L’inspection met au jour des pratiques et une gestion peu compatibles avec les exigences de sécurité que l’on attend d’une telle installation, habilitée à stocker
et à manipuler des « MOT » (micro organismes et toxines) potentiellement très dangereux.

Les activités de ces deux unités impliquent le stockage d’un grand nombre d’échantillons de virus, bactéries et autres agents pathogènes. Les tubes perdus
contenaient des prélèvements provenant de patients atteints de SRAS lors de l’épidémie de 2003, ou des extraits de ces prélèvements, qui étaient sous la
responsabilité de l’unité GMVR. D’après les explications fournies aux inspecteurs par Sylvie van der Werf, des chercheurs de l’unité ont travaillé sur le SRAS
principalement entre 2003 et 2006, et dans une moindre mesure en 2012 et 2013.
Pour conserver les échantillons, le laboratoire P3 dispose d’un congélateur de travail, à -80 °C, installé dans la pièce principale du labo. Il existe aussi
un congélateur de secours, également à - 80 °C, qui est installé dans le « sas matériel », espace qui permet de stériliser tout équipement que l’on fait sortir du
laboratoire.
Les tubes perdus, rangés dans des boîtes en plastique, avaient été entreposés dans le congélateur de secours. Ce qui pose un premier problème, car cet
appareil de secours n’est pas destiné à stocker du matériel biologique de manière permanente, mais à prendre le relais du congélateur de travail si ce dernier tombe en panne. Christophe Batéjat, responsable du Pôle d'identification virale à la CIBU, a indiqué à l’ANSM que « dans les faits, le congélateur de secours est utilisé par les équipes qui sont informées que ce qui y est stocké est susceptible d’être sorti en cas de panne du congélateur de travail ». Cette situation dommageable résulte du fait que les activités des deux unités entraînent l'accumulation d'une quantité d’échantillons qui dépasse la capacité des équipements de travail. Ce n’est pas nouveau. Le rapport de l’ANSM révèle qu’une inspection menée en 2008 avait déjà relevé que « du matériel biologique infectieux (était) conservé dans le congélateur de secours du sas matériel ». À l’époque, l’Institut Pasteur s’était engagé à vider le congélateur de secours de tout matériel biologique « sauf quand il joue le rôle de congélateur de secours ». Mais cet engagement n’a pu être tenu et la pratique de stocker des échantillons dans l’appareil de secours a perduré. « La capacité de stockage à -80 °C demeure tendue », indique Sylvie van der Werf aux inspecteurs.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:37    Sujet du message: Quand on perd les échantillons de sras

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Santé, bien-être et alimentation
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com