OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Missions Apollo

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Ciel et espace
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 4 208
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Jeu 26 Juil 2018 - 10:55    Sujet du message: Missions Apollo Répondre en citant

http://alexandre.schwenck.pagesperso-orange.fr/apollo11.htm
http://alexandre.schwenck.pagesperso-orange.fr/apollo12.htm


http://alexandre.schwenck.pagesperso-orange.fr/apollo14.htm


http://alexandre.schwenck.pagesperso-orange.fr/apollo15.htm


http://alexandre.schwenck.pagesperso-orange.fr/apollo16.htm
http://alexandre.schwenck.pagesperso-orange.fr/apollo17.htm
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 26 Juil 2018 - 10:55    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 4 208
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Jeu 26 Juil 2018 - 10:57    Sujet du message: Missions Apollo Répondre en citant

Neil Armstrong


A 6 ans dans un avion, brevet de pilote à 16 ans
 
http://www.dailymotion.com/video/xt31nw_neil-armstrong-s-est-eclipse_news
 
deux heures et demie passées à marcher sur la Lune
Une semaine de voyage, deux heures sur La Lune
tournée mondiale triomphale de quarante-cinq jours
 
Un taiseux, ce mari, dont Janet, sa première femme, disait que pour lui une conversation pouvait se résumer à "oui" ou "non" Une énigme, cet homme qui s'est rué un soir dans les flammes de sa maison en feu pour sauver son fils Rick coincé à l'intérieur. Un "homme réservé", ce père de famille qui perdit sa fille Karen, 3 ans, des suites d'un cancer du cerveau et qui, lèvres tremblantes mais regard ferme, raconte cinquante ans plus tard qu'il "fallait continuer mon travail".

Un technocrate à sang-froid qui après avoir - encore une fois - échappé à la mort lors d'un crash aérien plia son parachute avant de se rendre à son bureau pour rédiger un rapport. Un extraterrestre, lui qui dut alunir à la main, avec moins de vingt secondes au compteur, lorsque les ordinateurs de bord se mirent en alerte "code 1202" - un code inconnu des astronautes pourtant surentraînés.
 
 
Il devient pilote de chasse à 21 ans pendant la guerre de Corée.
 
Lors d'une sortie, son avion sera criblé de balles avant de perdre une partie de son aile. Mais le jeune homme, décrit comme "froid et méthodique" par ses supérieurs, va amener le F9 Panther au-dessus de la mer avant de sauter en parachute.

A la fin de la guerre, après 78 missions aériennes, il devient pilote d'essai sur la base d'Edwards, en Californie. Là où sont réunis les meilleurs. Ceux à qui l'écrivain Tom Wolfe attribuera "l'étoffe des héros". Ils poussent les limites de la technologie aux confins de notre atmosphère, qu'Armstrong quitte un jour aux commandes d'un avion fusée X15 devenu incontrôlable (à 63 000 m d'altitude) avant de le maîtriser et de le ramener sans heurts à la base.

Après avoir battu un énième record. En 1969, il est choisi en tant que premier "astronaute civil" avec Edwin Aldrin Jr et Michael Collins pour prendre les commandes du vol Apollo 11. Qui n'était pas destiné à être historique. C'est la destruction, au sol, d'Apollo 1 avec trois astronautes à bord qui changera le programme de la Nasa.
 
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
Aldrin se confie…

Celui qui explique probablement le mieux pourquoi Neil est devenu "mystère Armstrong", c'est son copilote Edwin "Buzz" Aldrin. Ce militaire de carrière devait initialement être le premier homme à sortir du module lunaire. Il est revenu pour le JDD sur ces instants historiques: "Nous pensions tous, les ingénieurs à Houston, Neil et moi-même que ce qui frapperait le monde entier, ce serait l'alunissage.

Le premier contact physique avec la Lune. Ce n'est qu'à notre retour sur Terre qu'on a découvert avec stupéfaction que les gens avaient flashé sur ce premier pas, cette empreinte " Selon Aldrin, Neil Armstrong fut choisi au dernier moment pour sortir en premier "parce qu'il était un civil alors que j'étais militaire. Et puis, j'ai décidé d'expliquer ce choix par le fait qu'Armstrong avait plus d'expérience, plus d'ancienneté que moi".

Aldrin qui nous a fait une "révélation": "La première chose que j'ai faite en descendant (dix-neuf minutes après Armstrong) c'est de m'assurer que je pouvais remonter !

Je n'ai pas vu Neil rebondir, je ne pense pas qu'on l'ait vu à la télévision. Mais lorsque j'ai posé le pied sur la Lune, j'ai tout de suite rebondi. J'ai raté la marche et mon genou l'a effleuré. C'est ce qui explique la tache sur ma combinaison. J'ai dû glisser sur la trace laissée par Armstrong." Une impression jamais confirmée.

Le retour sur Terre d'Aldrin sera une descente aux enfers. Alcoolisme, dépression, aventures extra-conjugales, internements psychiatriques, divorce, le "second homme sur la Lune" mettra près de quinze ans à s'en remettre.

Mike Collins, surnommé "l'homme le plus seul au monde depuis Adam" pour avoir tourné seul en orbite autour de la Lune dans la cabine Columbia, écrira un best-seller et sera nommé directeur du Musée national de l'air et de l'espace de Washington.

Neil Armstrong s'enfoncera dans son mutisme, pour vivre une vie ordinaire. Il concédera, bien plus tard, un seul regret dans sa vie: "J'aurais dû passer plus de temps avec mes enfants." Mais n'allez pas croire que ce modeste héros n'a pas compris ce qu'il a vécu: "Nous avons eu l'immense privilège de vivre ce court instant dans l'Histoire où nous avons changé la façon dont l'homme se regarde, se demande ce qu'il va devenir et où il va."
 
Neil Armstrong l'astronaute a toujours maintenu qu'il voulait dire: "Un petit pas pour un homme"

Source : Le JDD.
http://www.lejdd.fr/Societe/Sciences/Actualite/Neil-Armstrong-le-silence-du…
 
 
Les astronautes d'Apollo 11, qui ont été il y a quarante ans les premiers hommes à poser le pied sur la Lune, ont exhorté les Américains à viser désormais la planète Mars. Neil Armstrong et Michael Collins, âgés tous deux de 78 ans, et Edwin "Buzz" Aldrin, 79 ans, ont saisi l'occasion d'une de leurs rares apparitions communes en public au Musée de l'Air et de l'Espace à Washington, dimanche soir, pour plaider en faveur de futures missions sur la planète rouge.
Buzz Aldrin a directement demandé au Congrès et au peuple américain de se souvenir d'Apollo 11 et de s'en servir comme source d'inspiration pour, un jour, se rendre sur Mars. Neil Armstrong a rappelé que la mission d'Apollo 11, en 1969, s'était déroulée pendant la Guerre froide en pleine course à l'espace entre les Etats-Unis et l'Union soviétique. Mais cette rivalité servait un objectif précieux, a-t-il ajouté. "C'était la dernière compétition pacifique: les USA contre l'URSS. C'était intense", a-t-il relevé. "Cela a permis aux deux parties d'aller plus loin". Et, au bout du compte, cette compétition a permis de créer les fondations de la coopération entre la Russie et les Etats-Unis, a poursuivi l'ancien astronaute. Ainsi, "cela a été un investissement exceptionnel pour chacun" des deux pays, a estimé Neil Armstrong. "Apollo 11 était un symbole de ce qu'un grand pays et un grand peuple peuvent réaliser en travaillant dur et en travaillant ensemble", a renchéri Buzz Aldrin
Après une dépression nerveuse qu'il attribue à une hérédité familiale et au fait de s'être retrouvé sans structure après avoir quitté la Nasa et l'armée de l'Air trois ans après l'épopée lunaire, Buzz Aldrin s'est resaisi. Il a créé la société de conception de moteurs de fusées Starcraft Booster et une fondation, ShareSpace, pour promouvoir un tourisme spatial abordable. Sa mission, explique-t-il, est d'insuffler à la nouvelle génération l'esprit de conquête et d'aventure qui animait les missions Apollo.
Né le 20 janvier 1930 à Montclair dans le New Jersey (est), Buzz Aldrin a été formé à la prestigieuse école militaire de West Point dans l'Etat de New York (nord-est). Il rejoint ensuite l'US Air Force et effectue 66 missions de combat durant la guerre de Corée et obtient plus tard un doctorat en astronautique au Massachusetts Institute of Technology (MIT).
L'ingénieur conçoit des techniques de rendez-vous dans l'espace de vaisseaux pilotés qui ont été plus tard adoptées par la Nasa. En 1963, il est sélectionné dans le corps des premiers astronautes américains. Six ans plus tard, il enregistre le record d'alors de la plus longue marche dans l'espace en passant cinq heures et demie en dehors du vaisseau Gemini 12.
Un cratère sur la Lune porte son nom
Il a accumulé 4.500 heures de vols dont 290 dans l'espace. Un cratère sur la Lune, situé près du site d'alunissage d'Apollo 11, porte son nom.
L'ancien astronaute a écrit des livres sur l'espace destinés aux enfants. Il utilise le site de socialisation Twitter et a récemment enregistré un disque avec le rappeur américain Snoop Dogg intitulé «Rocket Experience».
Buzz Aldrin a aussi publié plusieurs ouvrages, dont une autobiographie, «Retour sur Terre», l'histoire d'Apollo, intitulée «Les hommes venus de la Terre», ainsi que deux ouvrages de fiction avec l'auteur de science-fiction John Barnes. Il vient de sortir un autre livre, «Magnificient Desolation: The Long Journey from the Moon» (Magnifique désolation: le long voyage de retour de la Lune).
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
René
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2014
Messages: 973
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243

MessagePosté le: Dim 29 Juil 2018 - 23:52    Sujet du message: Missions Apollo Répondre en citant

 Si vous aviez été l’ homme, dont on impose le mensonge au monde entier

que vous avez été le 1er à marché sur la Lune, et que vous savez pertinement

que cela est faux, tout en sachant que votre gouvernement vous impose le secret total,

comment réagiriez vous, que répondriez vous à ceux qui vous adulent et vous admirent ?
 
Sans doute ces paroles au minimum, si vous êtes quelqu’un d’honnête :
         
                       " Je ne mérite pas toute cette attention."
 
C’est exactement les paroles de Neil Armstrong…


Source : http://homme-et-espace.over-blog.com/article-apres-apollo-11-silence-des-he…


De plus; Pourquoi tous les astronautes ont-ils refusé de jurer sur la Bible ... ?
Et il y a bien d'autres arguments et preuves de la supercherie.
_____________________________________________________________
Seuls les poissons morts nagent dans le sens du courant.
Les membres suivants remercient René pour ce message :
Marine (31/07/18)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:31    Sujet du message: Missions Apollo

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Ciel et espace
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com