OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pendant ce temps, l avenir de la liberté du net est votée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Contrôle des populations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
L'Ange Gardien
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2014
Messages: 872
Masculin
Point(s): 160

MessagePosté le: Mer 4 Juil 2018 - 06:16    Sujet du message: Pendant ce temps, l avenir de la liberté du net est votée Répondre en citant

Pendant que l on s excite (ou s ennuie) sur la Coupe du Monde de foot, ou avec la crème solaire, l infâme Parlement Européen vote une loi cruciale pour l avenir du Net, avec la grande complicité des médias, silencieux...


En Italie, Wikipedia ferme pour dénoncer la directive droit d'auteur
 


La communauté Wikipedia d’Italie a décidé de bloquer l’accès à ses pages et ses résultats de recherche, protestation contre la directive européenne sur le droit d’auteur. Débattue au Parlement européen, elle « menace la liberté du en ligne et crée des obstacles dans l’accès au Net ». Juste cela.
 
On retrouvera ce 3 juillet dans les archives comme une pierre noire dans l’histoire du web. Plus qu’un acte de censure, c’est tout bonnement un mouvement de rejet du texte européen que revendique Wikipedia.it. En effet, ce 5 juillet, le Parlement décidera s’il accélère la procédure d’approbation de la directive sur le droit d’auteur.
 
« Au lieu de mettre à jour les lois sur le droit d’auteur en Europe, pour promouvoir la participation de tous à la société de l’information [la directive] menace la liberté en ligne et crée des barrières dans l’accès au net, en imposant de nouveaux obstacles, filtres et restrictions », peut-on lire sur la page d’accueille. 
 
Si la proposition est acceptée, poursuit l’encyclopédie, il sera impossible « de partager un article de journal sur les réseaux sociaux ou de le trouver sur un moteur de recherche. Wikipedia elle-même risquerait de fermer ». 

Sur lesdits réseaux, le hashtag #SaveYourInternet, qui s’accompagne d’une pétition à l’attention du Parlement, permet de mieux comprendre les enjeux. Au moment de la publication, plus de 678.000 personnes ont signé : un site dédié offre même des compléments d’informations, notamment sur le fameux article 13, à l’origine de cette campagne, ainsi que l’article 11.


« La commission des affaires juridiques du 20 juin a plutôt décidé de prendre des mesures qui fragmenteront davantage internet, et enfermeront des millions de citoyens dans les limites des filtres pour l’upload et l’autorisation prévention, opérés par quelques grands acteurs. »
 
Directive droit d’auteur : l’Europe rendrait
le bookface illégal ?

 
En attendant, pas de Wikipedia pour les Italiens, et une crainte véritable pour le net, dans les prochaines 48 heures. 
 
Rappelons également que les éditeurs, en France, sont parvenus à réintégrer dans le projet de directive le principe de numérisation des œuvres indisponibles, originellement condamné par la Cour de Justice de l’Union européenne. Le projet ReLIRE permettait, sans avoir à demander l’autorisation ni des auteurs ni des ayants droit, de commercialiser des versions numériques de leurs livres.



https://www.actualitte.com/article/patrimoine-education/en-italie-wikipedia…


PS: information découverte par Wikipedia hispano qui suit aussi cette fermeture
Les membres suivants remercient L'Ange Gardien pour ce message :
Marine (04/07/18)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 4 Juil 2018 - 06:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 4 127
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Jeu 5 Juil 2018 - 00:01    Sujet du message: Pendant ce temps, l avenir de la liberté du net est votée Répondre en citant

On est mal !




https://www.savetheinternet.info/fr_FR
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
L'Ange Gardien
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2014
Messages: 872
Masculin
Point(s): 160

MessagePosté le: Jeu 5 Juil 2018 - 16:42    Sujet du message: Pendant ce temps, l avenir de la liberté du net est votée Répondre en citant

Le Parlement européen a rejeté, jeudi, la réforme du droit d’auteur, qui devait encadrer le partage de contenus sur le Web. Texte controversé, attaqué par les géants du Web, il devra être réécrit pour septembre.


http://www.france24.com/fr/20180705-europe-gafa-droits-auteur-numerique-ent…


Twisted Evil  
Les membres suivants remercient L'Ange Gardien pour ce message :
Marine (05/07/18)
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 4 127
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Jeu 5 Juil 2018 - 19:01    Sujet du message: Pendant ce temps, l avenir de la liberté du net est votée Répondre en citant

Tu m’étonnes les géants du web vont forcément y perdre , moins de vues, moins de pub enfin je vois ça comme ça , et pour le filtrage c’est risqué , c’est eux prendront sur leur 🍎😅 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 4 127
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Ven 6 Juil 2018 - 04:36    Sujet du message: Pendant ce temps, l avenir de la liberté du net est votée Répondre en citant

Deux articles du texte ont suscité ces dernières semaines l'inquiétude des spécialistes et groupes de défense des droits numériques. Le premier, l'article 11, entend créer un "droit voisin" du droit d’auteur pour les éditeurs et agences de presse, afin d'inciter les plateformes numériques à rémunérer les organismes de presse lorsqu’elles utilisent leurs contenus, par exemple sous forme de liens vers des articles. Le second, l'article 13, instaure pour les "gros" hébergeurs de contenus une obligation de filtrage automatisé, afin de ne pas contribuer à la diffusion de contenus - images, vidéos, code, mais aussi liens ou simples citations - protégés par un droit d'auteur.  
Une plénière en septembre
La seconde disposition s’est attirée les foudres de nombre d’associations de défense des libertés en ligne, qui y voient la fin des parodies, des mèmes, ces blagues imagées et récurrentes qui se partagent de façon massive, mais aussi de la capacité à insérer des liens dans un texte. De grands noms du secteurs, tels que Tim Berners-Lee, principal inventeur du Web, ou Jimmy Wales, cofondateur de Wikipédia, ont également exprimé leur désaccord face au texte. Une campagne de mobilisation a notamment été lancée par le site Save Your Internet, pour exiger le retrait de l'article.
Les eurodéputés devront travailler à une nouvelle version du texte avant de négocier avec les Etats membres et la Commission européenne. Prochain rendez-vous en septembre, en plénière.
 
Les membres suivants remercient Marine pour ce message :
L'Ange Gardien (06/07/18)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
L'Ange Gardien
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2014
Messages: 872
Masculin
Point(s): 160

MessagePosté le: Ven 6 Juil 2018 - 08:36    Sujet du message: Pendant ce temps, l avenir de la liberté du net est votée Répondre en citant

Pour résumer, la votation de cette loi mettrait supposément fin à la communication de liens à travers les réseaux sociaux (pour qui il ne restera plus que les commentaires/réactions émotives de pauvres gens,- soit déjà une immense proportion du contenu actuel-, de la pub, et les selfies de sal.. euh d “influenceurs“), les forums (leur fin définitive), et les blogs d informations alternatifs ou personnels qui sont une des cible principale.

Cette loi devrait rendre aussi  l utilisation subversive d images pour rire, ou les mémés, comme interdits, ce qui arrangera certains politiques ou personnalités “victimes“ de ces mémés pour pourchasser juridiquement les bouffons qui ont osé. En rappelant quand même aux putes, que l humour et son approche, fait sauter toutes les lois sur la propriété intellectuelle de tous les grands pays d occident, et que rien n empêchera par exemple de reprendre une chanson de Johnny Halliday ou de Bruce Springsteen en louant ironiquement les bienfaits de ces bureaucrates, et qu aucun tribunal ne pourra punir une parodie de l affiche “La Vérité si je Mens“ . En soi, il est impossible que cet aspect de la loi puisse être mis en pratique car cela contredit justement un des fondements du copyright.

En amont cette loi terminerait de contrôler au mieux la diffusion de musique sur Youtube et compagnie.

 

Les “géants du Net“ seraient ils vraiment lésés par cette loi ? Facebook et Twitter ne pourront plus servir d outil alternatif d information, mais l ont ils déjà été ? Youtube changera t il pour autant ? Non et Non. Le lésé sera le blogueur indépendant et nous, les moutons.

RDV en septembre pour la Champions League... Wink
Les membres suivants remercient L'Ange Gardien pour ce message :
Marine (07/07/18)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:20    Sujet du message: Pendant ce temps, l avenir de la liberté du net est votée

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Contrôle des populations
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com