OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Séisme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> La terre en général
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mer 9 Avr 2014 - 20:50    Sujet du message: Séisme Répondre en citant

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 9 Avr 2014 - 20:50    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
nicosat
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 10 Avr 2014 - 08:38    Sujet du message: Séisme Répondre en citant

On en a eu dans sur la cote d'azur c'etait flippant....






CommenterImprimerPartagerPartager sur facebookPartager sur TwitterPartager sur Google+

Voter33


La terre a tremblé dans les Alpes-Maritimes et le Var Publié le mardi 08 avril 2014 à 06h45  - 171

Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin

Le séisme survenu près de Gap a été ressenti dans le Var et les Alpes-Maritimes.ReNaSS
Partager







Un séisme survenu près de Gap lundi soir a été ressenti dans le Var et les Alpes-Maritimes.
Selon le réseau national de surveillance sismique, l'épicentre du tremblement de terre survenu à 21h27 serait proche de Gap.
C'est à Barcelonette que ce séisme de magnitude 5 sur l'échelle de Richter a été ressenti avec le plus de force. 
L'épicentre se situerait à cinq kilomètres sous terre, entre Jausiers et Vars (à la frontière entre les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes).
"Tout tremblait"
Sur le littoral, la violence de la secousse a affolé des milliers d'azuréens. A Nice, dans le quartier de Cimiez, du Port ou à Nice-Nord, plusieurs habitants ont décidé de quitter leur appartement de crainte d'une réplique.
Même situation à Auron: "J'ai vraiment cru que la chalet allait tomber. Ca a bien duré quatre secondes. Tout tremblait. De peur, on s'est réfugié sur le balcon, et beaucoup de voisins étaient déjà dehors, pour se mettre à l'abri", raconte Lucien, retraité.
600 appels en 1h chez les pompiers !
A 21h40, la préfet des Alpes-Maritimes confirmait la violence du séisme, mais assurait qu'aucune victime, et aucun dégats n'était à déplorer. Le président du conseil général Eric Ciotti, qui préside le Sdis 06, a confirmé que la secousse, bien qu'«assez impressionnante» n'avait pas entraîné de dégâts dans le département, mais que les pompiers avaient reçu 600 appels en une heure, de la part d'habitants s'inquiétant ou se demandant quelle conduite adopter.
Le centre de traitement des appels du SDIS de Nice a reçu 350 appels en 45 minutes. Celui de Grasse 250. Les pompiers du Var aussi ont reçu une centaine d'appels, mais aucun dégât n'y a été signalé.
Une réplique de 1,5 sur l'échelle de Richter a également été ressentie à Briançon à 21h39 puis une deuxième de même intensité à 22h22.
 
 
Une zone connue des laboratoires de sismologies
"Ce n'est pas une surprise. C'est une zone connue des laboratoires de sismologies régionaux", a indiqué le Renass. La sismicité de cette zone est due aux compressions qui forment les Alpes, nées de la remontée de la plaque tectonique africaine sur la plaque eurasienne. "Aujourd'hui les plaques bougent continuellement", confirme l'organisme.


http://www.nicematin.com/derniere-minute/la-terre-a-tremble-dans-les-alpes-…
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mer 18 Juin 2014 - 00:22    Sujet du message: Séisme Répondre en citant

http://www.catnat.net/veille-catastrophes/veille-des-catastrophes-naturelle…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 22:11    Sujet du message: Séisme Répondre en citant

Etats-Unis: état d'urgence en Californie après un fort séisme


L'état d'urgence a été déclaré dimanche dans la Napa Valley, région viticole située au nord-est de San Francisco en Californie secouée dimanche au petit matin par un séisme de magnitude 6, le plus fort enregistré dans la Baie depuis 1989.
La secousse, qui n'a pas fait de mort, a eu lieu à 03H20 (10H20 GMT), au nord-ouest d'American Canyon, une ville de la Napa Valley, connue pour ses vins et située à une soixantaine de kilomètres de San Francisco où des habitants l'ont ressentie.
L'épicentre du séisme de South Napa, comme l'a baptisé l'Institut américain de géophysique (USGS), était situé à une profondeur de 10,8 km. Il s'agit du plus important séisme depuis celui de Loma Prieta qui avait secoué la région il y a près de 25 ans.


Vallejo, à dix minutes de l'épicentre, un pont sur l'autoroute 37 a été fermé pour être inspecté par la police, selon la chaîne locale KCBS.A Napa, l'électricité a été coupée dans plus de 28.000 foyers et de nombreux bâtiments du centre historique de cette ville ont payé un lourd tribu avec des façades effondrées et de nombreuses vitres brisées. Quatre caravanes ont par ailleurs été détruites par un incendie ainsi qu'une cinquantaine fuites de gaz et une trentaine de fuites d'eau ont été signalés aux services de pompiers de la ville.
- Barriques à terre -
Les chais de plusieurs propriétés viticoles ont été endommagés. "C'est comme si quelqu'un était entré avec une batte de base-ball et avait tout détruit", a raconté un propriétaire anonyme.
David Duncan, propriétaire du domaine de Silver Oak à 20 minutes de Napa, a posté sur Twitter les photos de sa cave jonchée de bouteilles.
"Toutes nos barriques de vin rouge 2013 sont par terre. Je ne sais pas encore quelles seront nos pertes", a déclaré un viticulteur de Davis, Steve Matthiasson, sur Twitter.
Ceebee Thompson et Jack Fairchild ont raconté comment ils avaient été tirés de leur sommeil par "une longue secousse" dans leur maison de Calistoga. "On a vu les lustres se balancer et les portes des placards s'ouvrir, c'était effrayant", a confié Ceebee Thompson.
"Il y a eu d'abord deux roulements puis une violente secousse et c'est là que tout a volé contre les murs", a raconté un autre habitant.
Un résident de San Francisco, Om Malik, a constaté que la secousse était "super longue", ce qu'a ressenti également Tim Kerbavaz dans la ville de Davis.
"C'est une bénédiction que cela ne se soit pas produit pendant les heures de travail", a déclaré Bill Dodd, un des responsables du comté de Napa. "A Napa nous sommes forts, nous saurons nous en remettre".
View

https://fr.news.yahoo.com/séisme-magnitude-6-frappe-nord-californie-1423590…

Christophe Dechavanne sur le séisme : «J’étais balloté de mur en mur, il y avait du verre partout»
"Tout qui explose, l'eau des chiottes qui vous gicle à la figure, l'armoire qui tombe !" Christophe Dechavanne, secoué par le violent séisme qui a frappé la Californie ce dimanche, s'est confié sur ce qu'il a vécu à LCI.
Un séisme a frappé la Californie la nuit dernière. Ce tremblement de terre, de magnitude 6,1 sur l’échelle de Richter, a surpris dans leur lit les habitants de la région située entre San Francisco et Sacramento.
Christophe Dechavanne a vécu l'événement en direct. Il passait quelques jours dans la vallée de Napa, près de l’épicentre du séisme. L’animateur d'Une famille en or sur TF1 a fait part de sa mésaventure sur Twitter, avant de se confier par téléphone à LCI.
Réveillé quelques secondes avant le séisme, Christophe Dechavanne a vécu quelques secondes effrayantes, qu'il a relatées à la chaîne info. "J’étais le seul mec debout dans l’hôtel parce que tout le monde dormait", a raconté l'animateur, qui louait une chambre au quatrième étage.
"Ça monte lentement, il y a tout qui explose, l’eau des chiottes qui vous gicle à la figure, les miroirs qui explosent, les armoires et la télé qui tombent, l’immeuble qui danse… Je n’arrivais pas à me tenir, j’étais balloté de mur en mur, il y avait du verre partout, c'était dingo !", confie Christophe Dechavanne.
L'animateur de TF1, qui s'en sort avec quelques "petites coupures à la con", ne cache pas avoir passé un sale moment : "Premier tremblement de terre de ma vie, ça a duré 7 ou 8 secondes où tout vous explose à la gueule, vous vous demandez comment ça va finir !"
Quelques heures plus tôt, Christophe Dechavanne avait raconté sa mésaventure sur Twitter et posté des photos où l'on voyait notamment sa salle de bains couverte de verre brisé. Le bilan du séisme de Napa Valley s'est alourdi ces dernières heures.
Les autorités locales font état de dizaines de blessés, dont deux dans un état grave, et de (...) Lire la suite sur Programme.TV

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mer 27 Aoû 2014 - 19:56    Sujet du message: Séisme Répondre en citant

Un puissant séisme en mer du Japon pourrait provoquer des tsunamis de 12 à 23 mètres de hauteur sur la côte Ouest, où se trouvent près de 30 réacteurs nucléaires.
Un éventuel puissant séisme en mer du Japon pourrait générer en quelques minutes un gigantesque tsunami d’une hauteur atteignant par endroits jusqu’à 23 mètres, selon la première simulation réalisée pour le compte du gouvernement sur la côte ouest du Japon, où se trouvent 11 centrales nucléaires.
Une douzaine d’experts, mandatés par le ministère des Transports, celui des Sciences et le bureau du Premier ministre, ont analysé le comportement de 60 failles dans les zones marines allant de Hokkaido (nord) à Kyushu. Parmi les 253 hypothèses étudiées, avec des tremblements de terre probables d’ampleurs différentes, ils ont montré ce que produirait un séisme de magnitude 7,9 en mer du Japon.
D’où il ressort un risque de tsunami de 23,4 mètres sur la région de Setana, à Hokkaido sur des zones de rochers, et de 12 mètres vers Okushiri, toujours à Hokkaido, en plaine habitée cette fois.
De même, plus au sud, des hauteurs de raz-de-marée de 17,4 mètres le long de la préfecture d’Aomori (nord de Honshu) et de 15,8 mètres sur les côtes de celle voisine d’Ishikawa (centre de Honshu) sont aussi possibles.
Près de 30 réacteurs sur la côte ouest du Japon
En terrains plats habités au nord de l’île de Honshu, la plus étendue de l’archipel nippon, sont également redoutées des montées d’eau d’une dizaine de mètres en plusieurs endroits de la préfecture d’Akita.
«Dans l’hypothèse d’un séisme survenant au large à faible distance, il faudrait peut-être moins longtemps que prévu pour qu’il arrive sur les côtes et, en cas de secousse importante ressentie par la population riveraine, il serait important de s’enfuir immédiatement», a expliqué le professeur Katsuyuki Abe de l’Université de Tokyo, président de la commission.
Par ailleurs, les simulations montrent des hauteurs possibles de tsunamis de un à près de six mètres dans les 11 (...)
Lire la suite sur Liberation.fr

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mar 23 Sep 2014 - 11:16    Sujet du message: Séisme Répondre en citant

Les puits de gaz de schiste font bien trembler la terre...


Les séismes en Oklahoma sont bien provoqués par l'injection dans les puits d'évacuation d'eaux usées engendrées par des exploitations telles que celle du gaz de schiste .

C'est ce qu'à prouvé l'équipe de Katleen Kéranen , de l'université de Cornell.

Depuis dix ans de nouvelles méthodes d'exploitation, comme les forages horizontaux , produisent des quantités considérables d'eaux usées dont on se débarasse sous terre , en les injectant dans des puits profonds de 2 ou 3 kms , résultat : la pression monte dans le sous-sol.

C'est ce phénomène que les géologues viennent de relier aux séismes. Il ont montré que 4 des puits utilisés sont responsables de 20% des séismes qui se produisent à 30 kms alentour, avec des épicentres jusqu'à 5 kms de profondeur.

Une conclusion inquiétante car les terrains où la pression monte à cause de ces injections, ne cessent de s'étendre augmentant ainsi le risque d'atteindre la grosse faille susceptible de produire un séisme majeur.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
nicosat
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 23 Sep 2014 - 13:14    Sujet du message: Séisme Répondre en citant

Preparez vous a trembler alors!

Le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie s’apprête à octroyer quatre nouveaux permis de recherche.. [table] [tr] [td]22 septembre, 2014[/td] [td] Posté par voltigeur sous Actualité générale, Argent et politique, Écologie, environnement et animaux, Manipulation, Réflexion [/td] [td] 3 commentaires
[/td] [/tr] [/table]
[b]Si les pétroliers portent plainte contre l’état pour « excès de pouvoir » maintenant, quand sera t-il avec TAFTA? D’autant que certaines déclarations montrent que, le gaz de schiste est mis en avant par les industriels français , pour accroitre leur compétitivité face aux USA. Merci Liloup.[/b]
[quote][img]http://www.stopaugazdeschiste07.org/IMG/bin/MEDDE.bin[/img] Le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie s’apprête à octroyer quatre nouveaux permis de recherche exclusif d’hydrocarbures. Ces octrois font suite à des demandes rédigées en 2010… à l’époque où la fracturation hydraulique n’était pas encore interdite en France.
[b]L’un d’entre eux (au moins), le permis de Gastins n’a strictement rien de conventionnel. Il s’agit d’un permis visant les « tight » autrement dit « les huiles de réservoirs compacts » qualifiés par l’IFPEN de « non conventionnels ». [/b]
Par ailleurs, nous avions pu croire, qu’avec la signature par [b]Philippe Martin[/b] le 19 décembre dernier, [b]refusant à Hess Oil la mutation de 8 permis du Bassin Parisien[/b], que les pétroliers auraient revu leurs ambitions à la baisse. Il n’en n’est rien. Nous venons d’apprendre que [b]les pétroliers contestent cette décision en portant l’affaire devant le Tribunal Administratif[/b], en déposant une plainte contre l’Etat pour « excès de pouvoir ».
Téléchargez un résumé de la situation actuelle concernant le futur permis de Gastins (Seine-et-Marne) (pdf 77 ko)
[b]Voici en quelques lignes les conclusions :[/b]
[img]http://www.stopaugazdeschiste07.org/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-32883.gif[/img] le permis de Gastins va être octroyé à Vermilion, au motif qu’il est mitoyen de Champotran et du permis de Saint-Just-en-Brie. Pourtant le permis de Saint-Just en Brie est arrivé en fin de troisième période en juin 2013. Vermilion a certes fait une demande de prolongation exceptionnelle, mais pour l’instant, celle-ci n’a pas été accordée. Est-ce que cette notion de mitoyenneté est bien pertinente ?
[img]http://www.stopaugazdeschiste07.org/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-32883.gif[/img] les permis de Meaux et de Coulommiers, en cours d’instruction eux aussi, seront-ils, selon la même logique, octroyés à Vermilion, au motif qu’ils seront mitoyens du permis de Gastins ?
[img]http://www.stopaugazdeschiste07.org/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-32883.gif[/img] la liste des documents mis à disposition du public est modifiée en cours de consultation publique.


On peut comprendre que la mise à disposition simultanée de la notice d’impact écrite en 2010 ainsi que sa mise à jour, révisée en 2014, relève plus de la « boulette » que d’une volonté de transparence. Toutefois on peut être surpris par la suppression brutale des deux documents quelques jours avant la fin de la consultation publique.
[img]http://www.stopaugazdeschiste07.org/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-32883.gif[/img] le permis de Gastins est octroyé au motif que son objectif est conventionnel.
Or, il ne suffit pas d’écrire le mot “conventionnel” dans une notice d’impact pour que la réalité géologique change !
N’oublions pas qu’en 2010, cinq entreprises concurrentes se disputaient ce territoire, elles voulaient toutes trouver des hydrocarbures non conventionnels dans ce qui apparaissait comme le “Bakken” français. Si du pétrole conventionnel avait été exploitable à l’époque, pourquoi toutes ces entreprises se seraient elles lancées dans des projets beaucoup plus coûteux ? Par simple plaisir de demander un peu plus d’argent à leurs investisseurs ? Pour satisfaire à la mode des hydrocarbures non conventionnels ? Non, la réponse est plus simple : le vote d’une loi au parlement français ne transforme pas la géologie. Il n’y a plus de pétrole conventionnel dans le Bassin Parisien.
Les seuls hydrocarbures encore explorables et exploitables sont soit des “huiles de réservoir compact” (autre nom pour “tight oil”) soit du pétrole de schiste (shale oil).
Les seuls hydrocarbures encore explorables et exploitables sont soit des “huiles de réservoir compact” (autre nom pour “tight oil”) soit du pétrole de schiste (shale oil).
A la lecture de la notice d’impact de 2010 (page 11), rédigée par Vermilion, et mise à disposition pendant quelques jours sur le site du Medde avant disparition subite, on peut clairement comprendre que ce permis avait pour objectif un gisement de “tight oil*”.
Le “greenwashing” du document de 2010 ne modifie pas les objectifs réels des pétroliers !
[img]http://www.stopaugazdeschiste07.org/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-32883.gif[/img] comment le Ministère de l’Ecologie peut-il s’apprêter à octroyer un permis au bénéfice d’une entreprise qui conteste auprès du Tribunal Administratif l’arrêté ministériel signé par Philippe Martin le 19/12/13, refusant à Hess la mutation de 8 permis du Bassin Parisien ?
Vermilion, seul titulaire du permis de Château-Thierry a introduit un recours pour « excès de pouvoir » à la suite de la signature par Philippe Martin (ex Medde) qui a refusé à l’entreprise Hess de devenir titulaire de ce même permis de Château-Thierry.
On peut avoir des doutes sur la sincérité d’une entreprise qui porte plainte contre l’Etat quand les décisions prises ne lui conviennent pas !
[b]Madame la Ministre, le permis de Gastins n’est pas un permis de recherche « conventionnel » comme l’affirme vos services.
L’objectif de Vermilion est d’aller explorer les « huiles de réservoir compact » ou « tight oil »
En 2010, si Vermilion avait l’intention d’effectuer des « stimulations hydrauliques », c’est qu’elles étaient nécessaires.
La loi du 13 juillet 2011 n’a pas d’effet sur les réalités géologiques ! [/b]
Collectif du Pays Fertois
Source [b]Stopaugazdeschiste[/b]
 
Aux Etats-Unis, une réindustrialisation à double tranchant pour la France
calvert (Etats-Unis) – La réindustrialisation amorcée aux Etats-Unis, soutenue par une énergie bon marché grâce au gaz de schiste, offre d’importants débouchés à l’industrie française, mais constitue aussi une menace pour les secteurs les plus exposés à la concurrence, comme la chimie de base.
Nous percevons la réindustrialisation à deux niveaux: il y a d’abord l’impact de l’activité de l’extraction du gaz de schiste et ensuite ses répercussions sur des secteurs comme la construction ou l’automobile, soit l’économie globale, a affirmé à l’AFP Marc Schuller, directeur général du groupe chimique Arkema, dont le chiffre d’affaires américain est passé de 25 à 34% depuis 2005 sur le total de ses ventes, soit plus de 2 milliards d’euros.
Même tendance du côté d’Air Liquide. Nos clients tournent à plein régime dans un marché en pleine croissance qui témoigne du renouveau du dynamisme de l’industrie américaine, indique-t-on du côté du spécialiste français des gaz industriels, qui a connu une croissance de 10% au premier semestre dans les Amériques grâce à des Etats-Unis toniques.
Avec une Europe qui fait du surplace, le redémarrage de l’économie américaine attire des groupes comme ArcelorMittal, qui a acquis cette année une usine à Calvert, dans l’Alabama (sud), afin de profiter du rebond de la demande d’acier aux Etats-Unis, où elle a pratiquement retrouvé son niveau d’avant-crise, beaucoup plus rapidement qu’en Europe où elle stagne à près de -30%. ……..
[...]
La situation américaine est nettement meilleure que celle de l’Europe, a expliqué Jean-Luc Gaffard, directeur de recherche à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE).
La politique monétaire a été accommodante plus rapidement, il n’y pas de contrainte budgétaire et la diminution du prix de l’énergie constitue aussi un élément important pour l’industrie, a-t-il souligné.
Côté énergie, il n’y a effectivement pas photo. Les Etats-Unis bénéficient d’un avantage significatif grâce à la révolution du gaz de schiste, a reconnu le directeur général d’ArcelorMittal pour les Amériques, Lou Schorsch, qui estime que la facture de gaz a diminué de 50% par rapport à il y a huit ans.
Pour Radu Vranceanu, professeur d’économie à l’Essec, l’industrie américaine retrouve sa compétitivité non seulement grâce à une énergie plus abondante et moins chère, mais grâce aussi à un marché du travail qui dispose d’une flexibilité très importante.
La réindustrialisation américaine ne peut que faire du bien à l’industrie européenne, affirme M. Gaffard. S’il y a une relance de l’activité économique aux Etats-Unis, il n’y aura pas d’autre effet que d’accroître nos exportations européennes, a-t-il affirmé. Mais cela dépend essentiellement des possibilités des industries européennes de répondre à cette demande, a-t-il prévenu.
Cette réindustrialisation inquiète toutefois certains secteurs en France, au point que l’ancien ministre de l’Economie, Arnaud Montebourg, avait même dénoncé une production low cost au printemps dernier.
L’Union des industries chimiques (UIC) ne cesse d’alerter du danger pour la chimie de base concurrencée par les Etats-Unis et ses prix moins élevés. [b]Pour pouvoir se battre à armes égales, le secteur revendique l’exploration des sous-sols français pour y détecter du gaz de schiste et appelle à prendre des mesures pour protéger la chimie de base afin qu’elle ne délocalise pas outre-Atlantique.[/b]
Comme toutes les sociétés européennes, nous devons nous réinterroger sur certaines lignes de produits en Europe qui pourraient être menacées par des importations américaines, a affirmé M. Schuller. Mais Arkema est moins concerné, car le groupe est actif sur des lignes de spécialité dans des produits de haute valeur ajoutée, un secteur aval beaucoup moins concurrencé que l’amont.
Source et [b]article complet sur Romandie/news[/b]
 

[/quote]
Les membres suivants remercient Anonymous pour ce message :
Marine (23/09/14)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:04    Sujet du message: Séisme

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> La terre en général
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com