OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'Architecture Intelligente ?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Diverses théories
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Madarion


Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2016
Messages: 270
Masculin
Point(s): 0

MessagePosté le: Ven 12 Fév 2016 - 15:56    Sujet du message: L'Architecture Intelligente ? Répondre en citant

Bonjour, je voudrais essayer de créer une base qui me permettrait d'approcher la physique quantique.
ça fait plusieurs années que je griffonne sur des bous de papiers.

D'après mes derniers modèles, j'arrive a quelque chose de très proche de la physique quantique, mais il nécessite que huit briques élémentaires.
(en dessous de huit il y a n'as pas assez, et en dessus de huit il y as n'as trop)

L'assemblage géométrique de ses huit briques élémentaires forment très exactement 16 particules secondaires et 16 antiparticules secondaires.

ça vous parez correct ?


Dernière édition par Madarion le Jeu 18 Fév 2016 - 10:41; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Fév 2016 - 15:56    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
sertu


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2014
Messages: 180
Masculin
Point(s): 0

MessagePosté le: Ven 12 Fév 2016 - 19:54    Sujet du message: L'Architecture Intelligente ? Répondre en citant

Il faut plus de contenu.  
As tu des modèles prédictifs ? Un postulat ? 
Revenir en haut
Madarion


Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2016
Messages: 270
Masculin
Point(s): 0

MessagePosté le: Ven 12 Fév 2016 - 20:00    Sujet du message: L'Architecture Intelligente ? Répondre en citant

Oui, j.ai choisi un modéle mais je dois créer des images de synthèses pour vous montrer.


J.ai choisi d.utiliser des vecteurs sous forme de fléches, dans un espace tridimensionelle orthogonale.
Revenir en haut
Madarion


Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2016
Messages: 270
Masculin
Point(s): 0

MessagePosté le: Sam 13 Fév 2016 - 17:11    Sujet du message: L'Architecture Intelligente ? Répondre en citant

Bon, après réflexion je me suis aperçus que des vecteurs en "3D projeté" ne donnent pas quelque chose d'uniforme.

J'ai donc choisi des sphères dont l'éclairage donne l'information sur la direction du spin



Ils sont disposés aux huit sommets d'un cube imaginaire !

Est-ce qu'on arrive à comprendre facilement ?
Les membres suivants remercient Madarion pour ce message :
moustique (14/02/16)
Revenir en haut
Madarion


Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2016
Messages: 270
Masculin
Point(s): 0

MessagePosté le: Mer 17 Fév 2016 - 14:24    Sujet du message: L'Architecture Intelligente ? Répondre en citant

Bon, les sphères sont bien uniformes dans ce cube,
mais si j'enlève le cube je me suis aperçus que le cerveau as du mal à représenter un repère tridimensionnelle ?

Donc, j'ai u l'idée d'incorporer le repère dans les sphères.
Et je décompose le vecteur de la particule sur ce repère.
Ce qui forme une sorte de matrice (x,y,z) ?

Le rouge veut dire positif
Et le noir négatif


Ici, le vecteur de la particule sort de l'écran





Je veut soigner la présentation !
Wink
Revenir en haut
sertu


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2014
Messages: 180
Masculin
Point(s): 0

MessagePosté le: Mer 17 Fév 2016 - 16:03    Sujet du message: L'Architecture Intelligente ? Répondre en citant

Je ne comprend pas où tu veux en venir. 
Revenir en haut
Madarion


Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2016
Messages: 270
Masculin
Point(s): 0

MessagePosté le: Mer 17 Fév 2016 - 18:54    Sujet du message: L'Architecture Intelligente ? Répondre en citant

Car il manque l'explication !

Je suis en train de composer les images, mais je peut déjà te mettre le texte ?


Dernière édition par Madarion le Jeu 18 Fév 2016 - 10:48; édité 2 fois
Revenir en haut
Madarion


Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2016
Messages: 270
Masculin
Point(s): 0

MessagePosté le: Mer 17 Fév 2016 - 18:58    Sujet du message: L'Architecture Intelligente ? Répondre en citant




Voila la mise en scène :

Imaginez une infinis de particules élémentaires.
De minuscules sphères dont chacune est en rotation autour d'un axe (donc ayant un vecteur)
Mais ces vecteurs ne pourrait s'aligner que dans huit directions possibles (les huit angles d'un cube)

Avec cette simple base on peut prévoir une évolution plus élaboré !



Essayons de prédire le scénario :

Si on pouvez mélanger ses particules dans une "soupe" qui lentement se "cristalliserait",
on pourrait observer des "grumeaux" se former.

On distinguerait trois familles :
    Des groupes de deux particules
    Des groupes de quatre particules
    Des groupes de six particules

Ce sont de petites formations qui s'auto-assemble.
C'est à dire que chaque particule serait en même temps le ciment et la brique.


(.../...)
Les membres suivants remercient Madarion pour ce message :
moustique (21/02/16)
Revenir en haut
Kimah


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2014
Messages: 752
Masculin
Point(s): 525

MessagePosté le: Lun 29 Fév 2016 - 21:10    Sujet du message: L'Architecture Intelligente ? Répondre en citant

Les lois de la physique disent qu'en absence de mesure, il n'y a pas de particule et donc encore moins une particule ayant un spin. C'est en mesurant que se détermine la position, le spin, ou la vitesse d'un objet quantique. L'idée que les objets macroscopiques soient constitués de petites billes est une simplification héritée du XIXe siècle. Une simplification efficace en chimie mais insuffisante, voir même fausse en physique quantique.
Revenir en haut
Madarion


Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2016
Messages: 270
Masculin
Point(s): 0

MessagePosté le: Mar 1 Mar 2016 - 08:40    Sujet du message: L'Architecture Intelligente ? Répondre en citant

En absence de mesure Question Et les accélérateurs de particules, ce n'est pas de la mesure ?

---

J'ai encore changé de modèle.

Je pense qu'une aiguille de boussole multi-axes seras une bien meilleur représentation.
J'utilise une gélule colorée en deux couleurs.



Est-ce que ça te parait plus réaliste ?
Revenir en haut
Kimah


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2014
Messages: 752
Masculin
Point(s): 525

MessagePosté le: Mar 1 Mar 2016 - 11:37    Sujet du message: L'Architecture Intelligente ? Répondre en citant

Les accélérateurs de particules se composent d'appareils de mesure, le résultat obtenu n'existe sans doute que dans le contexte expérimental. Les objets quantique ne sont pas des petites billes et n'ont pas de propriétés ontologiques. Ils en ont seulement lors de la mesure. C'est quand un physicien veut mesurer le spin d'un électron ou la polarité d'un photon qu'il lui en donne un, avant la mesure il n'y en a pas. C'est le débat Bohr/Einstein. Einstein attaché à la physique classique refusait cette idée, c'est pourquoi il disait : J'aime penser que la lune est là même si je ne la regarde pas. Mais toutes les expériences réalisées en physique quantique lui ont donné tort.

L'être humain a besoin d'image donc il essaye de se représenter un atome. Les premiers modèles représentaient des systèmes solaires miniatures avec le noyau au centre et des électrons gravitant autour comme les planètes gravitent autour du soleil. Avec les années, l'électron a perdu de sa "densité", on le représente aujourd'hui comme un nuage électronique entourant le noyau mais cette représentation est sans doute encore fausse. On ne peut décrire les atomes avec des représentations classiques comme vous essayez de le faire Madarion.


Heisenberg a écrit:

Citation:

« il est très important de se rendre compte que notre objet a forcément été en contact avec les autres parties du monde, à savoir les conditions expérimentales, l'appareil de mesure, etc., avant l'observation et, au minimum, pendant l'observation. Cela signifie que l'équation du mouvement pour la fonction de probabilité contient maintenant l'influence de l'interaction avec le dispositif de mesure. Cette influence introduit un nouvel élément d'incertitude, puisque le dispositif de mesure est forcément décrit en termes de physique classique et qu'une telle description comporte toutes les incertitudes que nous connaissons de la thermodynamique ; et puisque le dispositif est en relation avec le reste du monde, il contient en fait les incertitudes sur la structure du monde entier. [...] Par conséquent, la transition du « possible  » au « réel » lors de la [réduction du paquet d'onde] a lieu pendant l'acte d'observer 2. »


Heisenberg explique que c'est la séparation radicale entre l'« objet » et l'observateur à travers ses appareils de mesure qui est illusoire:
Citation:
« En physique classique, la science partait de la croyance - ou devrait-on dire de l'illusion? - que nous pouvons décrire le monde sans nous faire en rien intervenir nous-mêmes. [...] La théorique quantique ne comporte pas de caractéristiques vraiment subjectives, car elle n'introduit pas l'esprit du physicien comme faisant partie du phénomène atomique ; mais elle part de la division du monde entre « objet » et reste du monde, ainsi que du fait que nous utilisons pour notre description les concepts classiques. Cette division est arbitraire 3. »


Citation:

« Cette interprétation [dit Einstein] ne nous décrit pas ce qui se passe, en fait, indépendamment des observations, ou pendant l'intervalle entre elles. Mais il faut bien qu'il se passe quelque chose, nous ne pouvons en douter; [...] Le physicien doit postuler qu'il étudie un monde qu'il n'a pas fabriqué lui-même et qui est présent, essentiellement inchangé, si le scientifique est lui-même absent3. »


Heisenberg répond :
Citation:
« L'on voit facilement que ce qu'exige cette critique, c'est encore une fois la vieille ontologie matérialiste. Mais quelle peut être la réponse du point de vue de l'interprétation de Copenhague ? [...] Demander que l'on « décrive ce qui se passe » dans le processus quantique entre deux observations successives est une contradiction in adjecto, puisque le mot « décrire » se réfère à l'emploi des concepts classiques, alors que ces concepts ne peuvent être appliqués dans l'intervalle séparant deux observations [...] L'ontologie du matérialisme reposait sur l'illusion que le genre d'existence, la « réaliste » directe du Monde qui nous entoure, pouvait s'extrapoler jusqu'à l'ordre de grandeur de l'atome. Or, cette extrapolation est impossible4. »




Hervé Zwirn a écrit:

« Pour Bohr, on ne peut pas parler de l'existence d'un système et de ses propriétés indépendamment de la présence d'instruments de mesure susceptibles d'interagir avec lui. Selon cette position, une propriété physique n'appartient pas à un système microscopique mais à l'ensemble constitué du système et de l'appareil de mesure. Ce n'est que par commodité de langage que nous attribuons la propriété mesurée au système lui-même. [En ce qui concerne l'expérience du paradoxe EPR], Bohr admet bien sûr que la mesure de A n'influence pas B de manière mécanique (par une quelconque perturbation physique au sens habituel du terme), mais sa conclusion est beaucoup plus dévastatrice pour la conception intuitive qu'on peut se faire des deux systèmes. Elle aboutit à cette conséquence qu'avant la mesure de A, les deux particules A et B, bien que spatialement séparées par une distance éventuellement très grande, ne forment pas deux entités séparées [...] Il est bien sûr hors de question d'avoir une représentation intuitive ou imaginée d'une telle propriété, elle est trop radicalement en dehors de notre expérience macroscopique 5. »


Wikipedia a écrit:

Pour l'interprétation de Copenhague les atomes forment un monde de potentialités ou de possibilités, plutôt que des choses et de faits. Ce que l'on mesure ce sont des évènements résultants d'une rencontre entre des phénomènes et un observateur (à travers ses appareils de mesure).


Michel Bitbol a écrit:

« Ni les impacts sur les écrans, ni les traces dans les chambres à bulles ni, je l'ajoute, les images si évocatrices fournies par le microscope à effet tunnel ne prouvent ce qu'ils paraissent prouver. [...] Nous ne devons pas oublier qu'en physique quantique au sens large, la possibilité d'individualiser des objets d'échelle atomique est restreinte à, certaines conditions expérimentales bien particulières, et qu'elle fait complètement défaut à partir du moment où ces conditions ne sont plus remplies. Dans certaines situations, la charge d'une particule, par exemple, ne peut être décrite comme si elle était localisée en un point 12. »


Willard Van Orman Quine a écrit:


Willard Van Orman Quine résume le fait que la mécanique quantique et l'interprétation de Copenhague remettent en cause l'existence d'un monde objectif de la façon suivante:
Citation:
« [La théorie quantique] menace non seulement une ontologie tendrement aimée des particules élémentaires, mais encore le sens même de la question ontologique « qu'y a-t-il? »13. »





Source :
https://fr.wikipedia.org/wiki/École_de_Copenhague_(physique)
Revenir en haut
Madarion


Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2016
Messages: 270
Masculin
Point(s): 0

MessagePosté le: Mar 1 Mar 2016 - 13:28    Sujet du message: L'Architecture Intelligente ? Répondre en citant

Citation:
On ne peut décrire les atomes avec des représentations classiques comme vous essayez de le faire Madarion.


Oui, d'ailleurs vous avez surement remarquez que j'ai beaucoup de difficultés à choisir un modèle.

Mais quelque part ce n'est pas sa représentation qui m'intéresse, mais plutôt l'assemblage ingénieuse de ses particules élémentaire. Car derrière cet assemblage il semble se dessiner une architecture intelligente ?

---

Est ce que d'après vous il serait plus acceptable que j'utilise un modèle non géométrique ?
genre les huit symboles du I-ching ?
Revenir en haut
Kimah


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2014
Messages: 752
Masculin
Point(s): 525

MessagePosté le: Mar 1 Mar 2016 - 17:20    Sujet du message: L'Architecture Intelligente ? Répondre en citant

Madarion a écrit:

derrière cet assemblage il semble se dessiner une architecture intelligente ?


Mon avis serait oui. Cependant il me semble que nous n'accédons pas à la réalité de l'univers mais à notre propre représentation de ce dernier. Tout appareil de mesure n'est que le prolongement de nos sens. Grossièrement notre connaissance, notre savoir ou science est seulement humaine. Nous n'accédons pas à la réalité ou à la vérité mais à ce que nous sommes capables ou ce qui nous est donné de voir.

Peut-être il n'y a pas d'assemblages, de particules élémentaires ou d'architectures, la structure de l'atome ne dépendrait pas de l'atome lui-même mais de l'univers tout entier. Nous avons tendance à penser ou à avoir l'impression que c'est la partie qui crée le tout, que le passé crée le futur, peut-être est-ce l'inverse, le tout crée la partie, le futur engendre le passé, même si nous avons l'impression du contraire.

Pour l'intelligence, de l'atome aux cellules jusqu'à notre cerveau, des êtres vivants aux galaxies jusqu'à l'univers tout entier, il y a une cohérence, une logique, une intelligibilité, ainsi qu'une complexité inouïe, et à mon avis une intelligence qui forcément nous dépasse. C'est le grand mystère de l'Être. Razz


Madarion a écrit:


Est ce que d'après vous il serait plus acceptable que j'utilise un modèle non géométrique ?
genre les huit symboles du I-ching ?


Je ne suis pas physicien et bien incapable de vous aider dans votre choix mais qu'il est très chouette de chercher par soi-même.


Je vous remercie.
Revenir en haut
Madarion


Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2016
Messages: 270
Masculin
Point(s): 0

MessagePosté le: Mar 1 Mar 2016 - 17:40    Sujet du message: L'Architecture Intelligente ? Répondre en citant

ok !

Je vais quand même faire un dernier essaie avec les quelques images que j'ai pus créer.
Je voudrais avoir votre avis sur ce boue d'essai ?
Revenir en haut
Madarion


Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2016
Messages: 270
Masculin
Point(s): 0

MessagePosté le: Mar 1 Mar 2016 - 17:42    Sujet du message: L'Architecture Intelligente ? Répondre en citant

Voici mon modèle quantique :

Commençons par la mise en scène :

Imaginez une infinis de particules élémentaires.
De minuscules sphères dont chacune est en rotation autour d'un axe (donc ayant un vecteur)
Mais ces vecteurs ne peuvent s'aligner que dans huit directions (les huit sommets d'un cube)



J'utilise une gélule de médicament pour symboliser le vecteur dans une représentation en perpective.

Avec cette simple base on peut prévoir une évolution plus élaboré !


Essayons de prédire le scénario :

Si on pouvez mélanger ses particules dans une "soupe" qui lentement se "cristalliserait",
on pourrait observer des "grumeaux" se former.

On distinguerait trois familles :
    Des groupes de deux particules
    Des groupes de quatre particules
    Des groupes de six particules

Ce sont de petites formations qui s'auto-assemble.
C'est à dire que chaque particule serait en même temps le ciment et la brique.


(.../...)

Détaillons :

1) Le groupe de deux particules sont au nombre de quatre :




Ce sont de simple liaisons mais très solides.
Elles forment des corps à une dimensions.

NB: Il faut aussi considérer quatre autre corps qui se lient par les cotés rouges.


2) Le groupe de quatre particules sont au nombre de huit, en deux catégories :

- - - Première catégorie :




Ces deux unions sont particulières parce qu'elles ne comportent pas de paires opposés,
et aussi du fait qu'elles forment des corps à trois dimensions.


- - - Deuxième catégorie :





Elles forment des corps en deux dimensions.

NB: Il faut aussi considérer huit autres corps qui se lient par les cotés rouges.


3) Le groupe de six particules sont au nombre de quatre :






Ce sont des liaisons fragiles.
Elles forment des corps à trois dimensions.

NB: Il faut aussi considérer quatre autre corps qui se lient par les cotés rouges.


(.../...)


Dernière édition par Madarion le Mar 1 Mar 2016 - 21:01; édité 2 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:46    Sujet du message: L'Architecture Intelligente ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Diverses théories
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com