On nous cache tout  " LE FORUM " Forum Index

On nous cache tout " LE FORUM "
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 



  


 
Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Post new topic   Reply to topic    On nous cache tout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Philo et métaphysique
Previous topic :: Next topic  
Author Message
aja777



Joined: 18 Apr 2014
Posts: 1,519

PostPosted: Fri 26 Sep 2014 - 18:03    Post subject: Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Reply with quote

Previous post review:

Bonsoir Kimah
Kimah a écrit

 
Quote:

 Ce qu'il faut c'est la tolérance, accepter une intelligence différente car chaque être humain explore un chemin.

Je suis bien sur en accord avec cela ,ceci dit face au danger pour des êtres chers  faut il faire  preuve de tolerence ou de réflexes protectionnistes  énergiques , n'est ce pas ici aussi de l'amour et du respect ?
Amicalement
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Fri 26 Sep 2014 - 18:03    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
resurgence


Offline

Joined: 22 Jun 2014
Posts: 302
Masculin
Point(s): 19
10: 3.53

PostPosted: Fri 26 Sep 2014 - 19:43    Post subject: Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Reply with quote

Bonsoir, aja777


Le « lâcher prise » du bouddhisme n’a rien à voir avec la foi aveugle des chrétiens: « credo quia absurdum ».
Pour parer aux méprises, je précise que du bouddhisme j’ai étudié la philosophie (qui est une psychologie plutôt qu’une cosmologie) mais je me suis écarté de la religion comme de toute autre religion. Je n’en garde que le principe de l’impermanence et de l’origine interdépendante, parce qu’il est conforme à la cosmologie vers laquelle s’achemine la science moderne (et pas seulement la physique), celle de la mécanique ondulatoire, où l’univers n’est pas un être  matériel mais un devenir d’êtres interdépendants et impermanents.


L’affaire entre protestants et jésuites est une vieille histoire. Je sais bien que toutes les sociétés et religions sont infiltrés par des conspirations. Mais les temps changent, aujourd’hui les « illuminati » portent d’autres noms et d’autres symboles mais on n’a pas le droit de les nommer …


Quant au chemin du milieu, la tolérance, je suis d’accord, c’est l’idéal le plus élevé … et impraticable …
_____________________________________________________________
«Pour examiner la vérité, il est besoin, une fois dans sa vie, de mettre toutes choses en doute autant qu’il se peut.» (René Descartes)
Je pense donc je suis ... complotiste !


Back to top
Visit poster’s website
aja777


Offline

Joined: 18 Apr 2014
Posts: 1,519
Masculin
Point(s): 383
10: 0.00

PostPosted: Fri 26 Sep 2014 - 20:22    Post subject: Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Reply with quote

Résurgence a écrit

 
Quote:

 L’affaire entre protestants et jésuites est une vieille histoire.


Je pense qu'il serait une erreur de limiter ceci a cette simple constatation ,vouloir accéder a un statut divin  sans y parvenir ,doit engendrer la haine, le mépris ,et la revolte ,visiblement c'est le chemin qu'ont suivis les élites de cet ordre depuis quelques centaines d'années, ils devaient s’appeler a l'origine les illuminés ,nom refusé par le pape de l"époque .
Cordialement

 
Quote:

 Quelques dates retenues dans l'histoire à cause des intrigues des Jésuites :

- 1578. Les jésuites sont chassés d'Anvers.
- 1581. Trois jésuites sont mis à mort en Angleterre pour avoir conspiré contre la reine Élisabeth.
- 1589. Henri III est assassiné par le moine Jacques Clément.
- 1593. Un élève Jésuite Barrière tente d'assassiner Henri IV.
- 1594. Nouvel attentat contre Henri IV par Jean Châtel. Les Jésuites sont chassés de France.
- 1598. Les jésuites tentent de faire assassiner Maurice de Nassau et sont expulsés de la Hollande
- 1610. Ravaillac parvient à assassiner Henri IV. Les Jésuites font alors peindre un tableau où l'assassin est représenté montant au ciel pleine gloire tandis que Henri IV, sa victime, est précipité au fond des enfers.
- 1618. Les jésuites sont chassés de la Bohême comme perturbateurs du repos public et corrupteurs de la morale.
- 1643. Ils sont chassés de Malte.
- 1646. Ils font à Séville une banqueroute qui est restée fameuse.
- 1685. Révocation de l'Edit de Nantes : sous l'injonction de son confesseur, Jésuite, Louis XIV déclenche de nouvelles persécutions religieuses.
- 1757. Attentat contre Louis XV par Damiens qui avait vécu chez les jésuites.
- 1758. Le roi du Portugal est assassiné à la suite d'un complot par les pères Malagrida, Matus et Alexandre.
- 1759. Les Jésuites sont chassés du Portugal.
- 1764. Les Jésuites sont chassés de France.
- 1767. Les Jésuites sont chassés d'Espagne.
- 1773. Expulsés des tous les États possédés par les Bourbons en Europe, Amérique latine et Asie, les Jésuites se réfugièrent en Pologne et en Russie. Le pape Clément XIV lança lui-même une bulle d'abolition contre la société de Jésuites pour supprimer la congrégation dans tous les États catholiques. Ce pape mourut empoisonné en 1774. L'ordre des Jésuites se maintient donc en Pologne, dépendante de la Russie orthodoxe et de la Prusse protestante. L'ordre est toléré en Italie sous le nom de «pères de la foi», puis rétabli officiellement par Pie VII en octobre 1814 et, à nouveau, expulsé d'Italie en 1870.
- 1880. Les Jésuites furent interdits d'enseignement et expulsés de France sous la IIIe République. Mais nos plus vaillants hommes sont morts à la guerre et aujourd'hui tout semble oublié. Les Jésuites sont tolérés en France et le catholicisme est toujours religion d'État en Italie. Et il y a l'Opus Dei pour assurer la relève...



"Les jésuites ont répandu dans l'Eglise les ténèbres les plus
épaisses qui soient jamais sorties du puits de l'abîme " [Blaise Pascal]

"Si jamais il y avait un corps d'hommes qui méritaient la damnation éternelle sur la terre et en enfer,
c'est cette société de Loyola." [Le président John Adams]


_____________________________________________________________
>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?


Back to top
Visit poster’s website
Marine
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 5,555
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 2.58

PostPosted: Tue 30 Sep 2014 - 12:25    Post subject: Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Reply with quote

aja777 wrote:
Bonsoir Kimah
Kimah a écrit

 
Quote:

 Ce qu'il faut c'est la tolérance, accepter une intelligence différente car chaque être humain explore un chemin.

Je suis bien sur en accord avec cela ,ceci dit face au danger pour des êtres chers  faut il faire  preuve de tolerence ou de réflexes protectionnistes  énergiques , n'est ce pas ici aussi de l'amour et du respect ?
Amicalement


Ce qu'il faut : juger les faits rationnellement et non par croyance ou idéalisme , on sera sauvé...

Chercher ce qui est et non ce qu'on voudrait que cela soit.


Back to top
Visit poster’s website
aja777


Offline

Joined: 18 Apr 2014
Posts: 1,519
Masculin
Point(s): 383
10: 0.00

PostPosted: Tue 30 Sep 2014 - 15:52    Post subject: Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Reply with quote

Bonjour Marine



 
Quote:
 Ce qu'il faut : juger les faits rationnellement et non par croyance ou idéalisme , on sera sauvé...

Effectivement rien ne remplace l’expérience, et le discernement .
Qui as parcourus le chemin en connais les embuches !
Amicalement

_____________________________________________________________
>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?


Back to top
Visit poster’s website
René
Modérateurs

Offline

Joined: 13 Mar 2014
Posts: 1,271
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243
10: 2.50

PostPosted: Wed 1 Oct 2014 - 00:08    Post subject: Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Reply with quote

D..ieu n'est pas un être, disons que c'est (et donc pas qu'il est) un "principe hyper-physique ",
expression très gauche provisoirement définitive.
En ce sens, D..ieu n'est rien, c'est pourquoi il est tentant de dire que D..ieu n'existe pas, belle performance des athées.
Or si il n'existait pas, nous ne serions pas là pour le dire, beau paradoxe car D..ieu qui n'est pas un être, est, mais seulement potentiellement.
Il est " une sphère dont le centre est partout et la circonférence, nulle part " (Pascal).
Le néant comme le vide n'est pas vide du principe "non-néant". Un principe est comme une proto pensée, un archétype de possibles.
Si D..ieu était quelque chose, il ne serait pas parfait, il n'existe qu'à travers ses créatures, les seules aptes à le faire exister,
à le prouver en l'éprouvant et cela dans l'éternel moment présent.
Ce simple sujet suffit à prouver qu'il ne peut y avoir rien puisqu'il est pensable (le rien, pas D..ieu).
On parle d'illusion à propos de notre monde, mais la vraie illusion est D..ieu qui à la fois existe et n'existe pas, un peu comme le chat de Schrödinger
 (un peu seulement hein :lol: )
Comme le dit F. Hatem : Nous ne sommes pas plusieurs esprits ayant conscience d'un univers mais un seul esprit
ayant conscience de plusieurs univers.
Chacun voit midi à sa porte, midi étant D..ieu, et il y a à la fois rien et quelque chose, suivant que l'on voit l'ombre ou la lumière.
_____________________________________________________________
Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. - E. de La Boétie


Back to top
Visit poster’s website
Kimah


Offline

Joined: 06 Apr 2014
Posts: 737
Masculin
Point(s): 525
10: 0.00

PostPosted: Wed 1 Oct 2014 - 10:01    Post subject: Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Reply with quote

Marine wrote:

Ce qu'il faut : juger les faits rationnellement et non par croyance ou idéalisme , on sera sauvé...




Juger des faits empiriques avec rationalité est proche d'un euphémisme, étant que le rationalisme s'oppose à l'empirisme, c'est-à-dire à l'expérience. Le rationalisme que tu évoques Marine est celui de Kant qui est un rationalisme critique, permettant d'utiliser les principes de la Raison pour expliquer ou interpréter l'expérience. Cependant Kant conservait l'idée d'une réalité en soi inaccessible et celle d'une réalité phénoménale dont nous faisons l'expérience. La science décrit la réalité phénoménale, pas la réalité en soi. Ce rationalisme kantien reste ambigu car l'empirisme et le rationalisme sont opposés, et de toute façon tous deux sont limités. Pour le rationalisme il y a 500 ans, dire que des pierres pouvaient tomber du ciel était irrationnel. Aujourd'hui personne ne s'en étonne. Je comprends néanmoins ta pensée qui suppose la Raison plus fiable que par exemple les superstitions, ce dont je suis entièrement d'accord. Je dirais qu'ultimement tout est croyance, je dois croire en l'expérience, en la Raison ou en l'intuition. Croire, croire, toujours croire en quelque chose. Il n'y a qu'une seule chose dont je suis sûr et c'est là qu'est née selon moi le rationalisme, est le fait que nous existons.

Être rationnel, c'est dire que l'esprit l'humain a la capacité de connaître ou d'établir la vérité. C'est supposer des connaissances universelles et innées, précédent toute expérience. Du point de vue de l’empirisme, « il n’est rien dans l’intellect qui n’ait été d’abord dans la sensibilité », ce à quoi Leibniz rétorque « sauf l’intellect lui-même »

Si je suis rationnel, je me méfie de l'expérience sensible qui peut être trompeuse. « Tout ce que j’ai reçu jusqu’à présent pour le plus vrai et assuré, je l’ai appris des sens ou par les sens : or j’ai quelquefois éprouvé que ces sens étaient trompeurs, et il est de la prudence de ne se fier jamais entièrement à ceux qui nous ont une fois trompés. » disait Descartes dans les Méditations métaphysiques.

La plupart des personnes, même celles qui croient et supportent la science utilisent le mot raison à mauvais escient. Les théories scientifiques sont réputées pour être absurdes du point de vue de la Raison. Le Big Bang n'est pas rationnel. La théorie de l'évolution non plus. Pas même la physique quantique. Les théories scientifiques n'ont de rationnel que parce qu'elles sont issues de l'esprit humain. Copernic, Galilée, Einstein, ces hommes comprenaient mieux le monde n'ont pas en l'observant mais par l'esprit et la Raison. La Raison fait mentir l'expérience et transcende nos représentations. Mais qu'est-ce que la Raison ? Et d'où vient-elle ?

Marine wrote:




Chercher ce qui est et non ce qu'on voudrait que cela soit.




Cette fois c'est un doux euphémisme. L'expérience est muette, on doit l'interpréter, donc penser, donc raisonner, avoir des idées et les proposer. Je comprends ce que tu veux dire Marine, c'est une pensée honnête mais peut-être naïve qu'il peut aussi m'arriver d'employer. L'expérience est intelligible seulement par la Raison, sans elle l'expérience en plus d'être muette est inintelligible. En interprétant l'expérience, nous lui donnons un sens, même les scientifiques sont des êtres téléologiques. Aussi une expérience ou une observation s'explique dans le cadre d'une théorie. Par exemple le fond diffus cosmologique est une observation qui s'explique dans le cadre de la relativité générale. Pas de cadre, pas d'explication.
Voici ce que disait Gaston Bachelard sur les expériences scientifiques : (Si vous lisez ce message Resurgence, cette partie pourrait vous intéresser dans votre sujet sur l'épistémologie. Okay )

Wikipédia wrote:





De la même façon qu’un « homme d’expérience » est non seulement un homme qui a vécu, mais un homme qui a su réfléchir à ce vécu pour en tirer des leçons, l’expérience pour le savant n’a de sens qu’en fonction de problèmes qu’il cherche à résoudre, et d’hypothèses rationnelles qu’il élabore à cette fin. Gaston Bachelard, dans Le nouvel esprit scientifique, l’explique en ces termes : 


Quote:



« (…) une expérience ne peut être une expérience bien faite que si elle est complète, ce qui n’arrive que pour l’expérience précédée d’un projet bien étudié à partir d’une théorie achevée (…) Les enseignements de la réalité ne valent qu’autant qu’ils suggèrent des réalisations rationnelles. »






Le dispositif expérimental, effectué en laboratoire, est rationnellement planifié et construit par le chercheur, en fonction des hypothèses qu’il veut tester. Il nécessite un appareillage complexe, qui est lui-même le résultat d’un effort théorique antérieur. Comme le précise Bachelard (op. cité) :
Quote:



« (…) il faut que le phénomène soit trié, filtré, épuré, coulé dans le moule des instruments, produit sur le plan des instruments. Or les instruments ne sont que des théories matérialisées. Il en sort des phénomènes qui portent de toutes parts la marque théorique. »






D’où l’expression, par ce même philosophe, de « rationalisme appliqué». L’expérience en laboratoire n’est donc pas le réel à l’état brut, mais un réel reconstruit et sélectif, dans lequel la vérité s’élabore à travers un ensemble d’opérations et de procédures rationnelles qui corrigent notre approche naïve et spontanée. « Rien n’est donné, tout est construit. » Se dessine en ce sens une dialectique expérimentale, un dialogue et une collaboration entre l’expérience et la raison, ouvrant la voie, selon l’expression de Bachelard, à une « épistémologie non cartésienne ».






Wikipédia wrote:




Le rationalisme moderne repose sur le postulat métaphysique selon lequel les principes qui sous-tendent la réalité sont identiques aux lois de la raison elle-même. Ainsi en est-il du principe de raison déterminante (ou de raison suffisante) que Leibniz, dans les Essais de théodicée (1710), formule de la manière suivante :

    « C’est que jamais rien n’arrive, sans qu’il y ait une cause ou du moins une raison déterminante, c’est-à-dire quelque chose qui puisse servir à rendre raison a priori, pourquoi cela est existant plutôt que non existant, et pourquoi cela est ainsi plutôt que de toute autre façon. »




Quand une personne cherche la raison ou la cause à toute chose, eh bien elle est simplement rationnelle.

Ensuite rationalisme et idéalisme ne s'opposent pas et ne sont donc pas contradictoire Very Happy :

Wikipédia wrote:




Platon ne voit dans la sensibilité qu’une pseudo connaissance ne donnant accès qu’à la réalité sensible, matérielle et changeante du monde. Se fier à l’expérience sensible, c’est être comme des prisonniers enfermés dans une caverne qui prennent les ombres qui défilent sur la paroi faiblement éclairée, pour la réalité même. « Que nul n’entre ici s’il n’est géomètre », fait-il graver au fronton de son école : l’exercice des mathématiques nous apprend à nous détacher de nos sens et à exercer notre seule raison, préalable nécessaire à la dialectique philosophique. La connaissance du réel est connaissance des Idées ou essences, réalités intelligibles et immuables, et cette connaissance est rationnelle. Il y a en ce sens un rationalisme platonicien.



Wikipédia wrote:

S’il n’est rien qui ne soit ni n’arrive sans cause, il n’est rien dès lors qui ne soit, en droit, intelligible et explicable par la raison. Dans le cadre de l’onto-théologie, cette identité de la pensée et de l’être trouve sa justification ultime en D..ieu, créateur du monde et de ses lois d’une part, de la raison humaine et de ses principes d’autre part. Ce en quoi le rationalisme ainsi compris s'accomplit pleinement dans l'idéalisme philosophique, auquel Hegel donnera sa forme la plus systématique, dans la formule : « ce qui est rationnel est effectif, et ce qui est effectif est rationnel » (Préface des Principes de la philosophie du droit).



http://fr.wikipedia.org/wiki/Rationalisme


Back to top
patodadibu


Offline

Joined: 16 Sep 2014
Posts: 268
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Point(s): 566
10: 0.00

PostPosted: Wed 1 Oct 2014 - 15:36    Post subject: Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Reply with quote

Bonjour,
c'est drôlement compliqué la philo je trouve.
Pourquoi se faire des noeuds au cerveau ??


Back to top
Hoheinhem
Guest

Offline




PostPosted: Wed 1 Oct 2014 - 15:40    Post subject: Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Reply with quote

Par ce que c'est bon pour la sante
Following members like this message:
Kimah (01/10/14)


Back to top
Marine
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 5,555
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 2.58

PostPosted: Sat 4 Oct 2014 - 11:50    Post subject: Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Reply with quote

L'être étant doué de la parole, je ne cite pas la réflexion, car personne ne peut dire que les animaux en manque, et bien, donc cet humain qui fini en poussière à du mal à accepter qu'il y a toujours eu quelque chose, alors que lui n'existait pas, il a du mal à digérer qu'après son départ, le monde continuera à tourner sans lui, voilà pourquoi il n'est pas dans conception que tout ce qui est lointain, est, a toujours été, et se meut sans lui.
Following members like this message:
napo (04/10/14), resurgence (04/10/14)


Back to top
Visit poster’s website
aja777


Offline

Joined: 18 Apr 2014
Posts: 1,519
Masculin
Point(s): 383
10: 0.00

PostPosted: Sat 4 Oct 2014 - 12:54    Post subject: Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Reply with quote

Bonjour Patodadibu


 Patodadibu (compliqué a écrire comme nom ), a écrit

Quote:
 Bonjour,
c'est drôlement compliqué la philo je trouve.
Pourquoi se faire des nœuds au cerveau ?


Nous pouvons il est vrais nous demander ,a quoi sert de disserter sur un monde potentiellement illusoire ?
Est ce réellement constructif pour nous et pour notre prochain  ?
""Files haut  œuf""
____________________
  Bonjour Marine

 Marine a écrit

Quote:
 L'être étant doué de la parole, je ne cite pas la réflexion, car personne ne peut dire que les animaux en manque, et bien, donc cet humain qui fini en poussière à du mal à accepter qu'il y a toujours eu quelque chose, alors que lui n'existait pas, il a du mal à digérer qu'après son départ, le monde continuera à tourner sans lui, voilà pourquoi il n'est pas dans conception que tout ce qui est lointain, est, a toujours été, et se meut sans lui
Effectivement pas sous son aspect actuel ,mais nous pouvons nous poser la question  , ne faisais il  pas partie intégrante  de la conscience universelle avant ,et  ne continue il pas après?
Amicalement


 


_____________________________________________________________
>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?


Back to top
Visit poster’s website
aja777


Offline

Joined: 18 Apr 2014
Posts: 1,519
Masculin
Point(s): 383
10: 0.00

PostPosted: Sat 4 Oct 2014 - 13:38    Post subject: Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Reply with quote

Bonjour Résurgence

 
Quote:



Certains chercheurs américains ont révélé des informations essentielles sur les jésuites, mais leur discours est souvent conditionné par un fanatisme religieux évangélique en lutte contre le catholicisme romain. Ils passent complètement à côté des aspects occultes de la question à cause de leurs préjugés religieux dogmatiques. Ils ne voient dans cette affaire qu’un combat entre le protestantisme et le catholicisme. Selon eux, le protestantisme du Nouveau Monde serait le garant de la liberté de conscience, alors que Rome – par le biais des jésuites – perpétuerait l’Inquisition et voudrait instaurer une théocratie mondiale avec un « pape-messie » à sa tête. Ces évangélistes américains qui s’appellent « patriotes », croient que l’Amérique est tombée entièrement sous le joug des jésuites. Cela n’est pas faux, mais empreint de préjugés religieux, et d’une méconnaissance totale du monde de l’occulte.




    http://crom.be/documents/la-piste-jesuite

Nous pouvons effectivement penser que toutes les formes de pseudo spiritualités sont des outils utiles, ceux qui n'ont pas étés créés de façon occulte ,sont certainement infiltrés ou corrompus pour des raisons stratégiques pour l'avilissement des consciences !
Amicalement

 
Quote:
 istory of the Church (Joseph Smith), Deseret Book, 1978, Vol.4, Ch.32, p.550-1)
« Le soir, j’ai reçu le premier degré dans la franc-maçonnerie à la loge de Nauvoo, assemblée dans mon bureau ».
Joseph Smith, History of the Church, vol. 4, page 551.
Fait assez rare mais possible dans la Franc-Maçonnerie américaine et anglo-saxonne, Joseph Smith a été fait Maître Maçon « à vue » par le Grand Maître de la Grande Loge de l’Illinois, le frère Jonas, dès le lendemain.
Wednesday, March 16. — I was with the Masonic Lodge and rose to the sublime degree”.
Joseph Smith, History of the Church, Vol.4, Ch.32, p.552
« J’étais à la loge maçonnique et je fus élevé au degré suprême ».
Joseph Smith, History of the Church, vol. 4, page 55

  http://www.jlturbet.net/article-mormons-francs-macons-aux-etats-unis-d-amer…

 
Quote:
EXTRAIT
Leles Témoins de Jéhovah : 
Une secte Adventiste 
  

 Charles Taze Russell est né dans une famille de confession Presbytérienne. Son père était semble-t-il un franc-maçon de haut niveau. Plus tard, il s’est joint à une église Congrégationaliste. Troublé entre autres par l’enseignement de l’enfer par son église, il devint sceptique durant son adolescence. Puis, vers l’âge de 18 ans, en 1869, il assista à une réunion d’une église de Seconds Adventistes, tenu par Jonas Wendell. Ce qu’il y entendit, lui fit retrouver sa foi en la bible. En effet, les Adventistes croyaient au sommeil de l’âme après la mort en attendant la résurrection. Donc, pas d’enfer! Alors que Russell étudiait la bible par lui-même et avec d’autres, il fût profondément influencé par plusieurs Adventistes dont George Storrs, Jonas Wendell, George Stetson et Nelson Barbour. Beaucoup des doctrines de Russell remontent à ces Adventistes de la première heure y compris William Miller pour la tendance à calculer des dates pour le retour du Christ.
   http://www.watchtowerlies.com/origines_des_temoins_de_jehovah.html
_____________________________________________________________
>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?


Back to top
Visit poster’s website
Kimah


Offline

Joined: 06 Apr 2014
Posts: 737
Masculin
Point(s): 525
10: 0.00

PostPosted: Sat 4 Oct 2014 - 18:35    Post subject: Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Reply with quote

Marine wrote:

qu'il y a toujours eu quelque chose, alors que lui n'existait pas, il a du mal à digérer qu'après son départ, le monde continuera à tourner sans lui, voilà pourquoi il n'est pas dans conception que tout ce qui est lointain, est, a toujours été, et se meut sans lui.





A la question de Leibniz, on ne s'interroge pas sur le destin d'un individu. On se demande simplement pourquoi il y a quelque chose alors que rien aurait été plus simple ? Nous provenons tous de ce quelque chose, de la cause des causes. Le plus important ce n'est pas la réponse mais le fait d'y réfléchir.

patodadibu wrote:





c'est drôlement compliqué la philo je trouve.





Le rôle de la philo n'est pas d'apporter des réponses mais de faire réfléchir.


@Aja777,
Excusez-moi mais je vous trouve vraiment hors-sujet sur les Jésuites ou Témoins de Jéhovah. Merci. Wink

Aja777 wrote:

Nous pouvons il est vrais nous demander ,a quoi sert de disserter sur un monde potentiellement illusoire ?
Est ce réellement constructif pour nous et pour notre prochain  ?

Oui c'est justement constructif, l'étude du monde extérieur, c'est de l'introspection. Okay


Back to top
aja777


Offline

Joined: 18 Apr 2014
Posts: 1,519
Masculin
Point(s): 383
10: 0.00

PostPosted: Sat 4 Oct 2014 - 18:57    Post subject: Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Reply with quote

Bonsoir Kimah

 
Quote:




 @Aja777,
Excusez-moi mais je vous trouve vraiment hors-sujet sur les Jésuites ou Témoins de Jéhovah. Merci.





Désolé
C'est une  réponse a Résurgence qui semble penser que la manipulation notament au niveau du bouddhisme  n’existe pas !
Il est vrais qu'il est difficilement concevable dans nos certitudes ,que certains officient dans l'ombre depuis des siècles,avec des moyens considérables spoliés ,ou détournés ,et pour seul but l'avilissement des consciences .
 Donc par la manipulation, la création ,ou la corruptions des dogmes ou mouvements New ages ,une éventuelle recherche sur les réalités peut effectivement en être affectée,et en ce sens je ne pense  pas être hors sujet  !
Amicalement

_____________________________________________________________
>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?


Back to top
Visit poster’s website
Kimah


Offline

Joined: 06 Apr 2014
Posts: 737
Masculin
Point(s): 525
10: 0.00

PostPosted: Sat 4 Oct 2014 - 20:28    Post subject: Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Reply with quote

Aja777 wrote:

en ce sens je ne pense  pas être hors sujet  !

Alors toutes mes excuses.


Back to top
Marine
Administrateur

Offline

Joined: 11 Mar 2014
Posts: 5,555
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471
10: 2.58

PostPosted: Sat 4 Oct 2014 - 23:44    Post subject: Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Reply with quote

Kimah wrote:
Aja777 wrote:

en ce sens je ne pense  pas être hors sujet  !

Alors toutes mes excuses.


Ben voyons


Back to top
Visit poster’s website
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 18:28    Post subject: Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    On nous cache tout " LE FORUM " Forum Index ->
Les forums
-> Philo et métaphysique
All times are GMT + 2 Hours
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 5 of 7

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group