OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Médicaments: la justice et le parlement se saisissent du scandale

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Santé, bien-être et alimentation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 410
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Ven 21 Aoû 2015 - 23:03    Sujet du message: Médicaments: la justice et le parlement se saisissent du scandale Répondre en citant

Médicaments: la justice et le parlement se saisissent du scandale
PAR MICHAËL HAJDENBERG ET PASCALE
PASCARIELLO
LE MARDI 7 AVRIL 2015


Deux semaines après la publication de notre enquête sur les liens cachés entre les gendarmes du médicament et les firmes pharmaceutiques, le parquet de Paris a décidé de déclencher une enquête judiciaire. Parallèlement, les députés verts
ont déposé un amendement à la loi santé afin que les contrôles sur le patrimoine et les intérêts des membres des commissions soient renforcés.

Un volet judiciaire et un volet politique. Deux semaines après sa parution, notre enquête sur les liens cachés entre des responsables des autorités sanitaires et des laboratoires pharmaceutiques connaît deux développements simultanés.
Le parquet de Paris a déclenché une enquête préliminaire pour « prise illégale d’intérêts ». Parallèlement, un amendement au projet de loi santé examiné actuellement à l’Assemblée nationale a été déposé par des députés
écologistes de façon à renforcer les obligations et le contrôle pesant sur les membres de ces commissions censément indépendantes.

Sur le plan judiciaire tout d’abord, le parquet de Paris a décidé de mener une enquête préliminaire « avec un double versant, financier d’une part ; de santé publique d’autre part ». Le 26 mars, l’ANSM (Agence nationale de sécurité du
médicament) avait transmis notre article au parquet de Paris au titre de l’article 40 du code pénal, selon lequel « toute autorité constituée qui, dans l'exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d'un crime ou d'un délit, est tenu d'en
donner avis sans délai au procureur de la République ».

Depuis la parution de l’article, ni les principaux mis en cause ni les laboratoires pharmaceutiques cités n’ont apporté un quelconque démenti public aux faits que nous avons rapportés : pendant une vingtaine d’années, des présidents de la
commission de la transparence, Bernard Avouac (entre 1989 et 1998) et Gilles Bouvenot (entre 2003 et 2014), ont en toute confidentialité, généralement à Marseille, rencontré des responsables de laboratoires pharmaceutiques, à qui ils
délivraient contre gratification de précieux conseils sur la meilleure façon d’obtenir des autorisations et des remboursements devant les commissions.

Avec quelques amis, membres de cette même commission de la transparence, experts ou membres de la commission d’autorisation de mise sur le marché (AMM), ces très hauts responsables ont ainsi profité de leurs postes pour faire
fructifier leurs petites affaires. Selon les témoignages concordants et nombreux que nous avons pu recueillir, ils étaient en effet rétribués sous différentes formes, notamment « des enveloppes d’argent liquide » – l'examen de certains dossiers
étant visiblement rétribué jusqu'à 100000 euros.

Rappelons que la commission de la transparence est une autorité pivot en France : ses préconisations conditionnent le remboursement des médicaments et les prix auxquels ils seront vendus. Pour les laboratoires, ses avis n’ont pas de prix.
Toute la difficulté pour l’OCLCIFF (Office central anticorruption), à qui l’enquête a été confiée, sera cependant de faire parler les taiseux protagonistes de cette affaire qui impacte potentiellement la santé des Français et le déficit de la
Sécurité sociale.


Source Médiapart
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 21 Aoû 2015 - 23:03    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Santé, bien-être et alimentation
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com