OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'autorganisation avenir de la science ou impasse ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Diverses théories
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hoheinhem
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 1 Juin 2015 - 10:56    Sujet du message: L'autorganisation avenir de la science ou impasse ? Répondre en citant

De plus en plus le concepte d'auto-organisation devient populaire dans les sciences que ce soit les science dure ou humaine . La question est est-ce vraiment un nouveaux paradigmes ou un bouche trou intelectuel. N'est-ce pas une manière de ne pas remtre en cause l'absence de finalité dans la nature . Ne pourait ont pas imaginer un neo-finalisme non-religieux. 
Les membres suivants remercient Anonymous pour ce message :
napo (01/06/15)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 1 Juin 2015 - 10:56    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
René


Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2014
Messages: 742
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243

MessagePosté le: Lun 1 Juin 2015 - 22:18    Sujet du message: L'autorganisation avenir de la science ou impasse ? Répondre en citant

Les lois en elles-mêmes sont souvent incohérentes ou paradoxales sans un décret qui les subsume.
Ce décret semble bien n'être rien d'autre que le Chi ou Qi de la philosophie orientale ou le Tao.
Si on questionne le chaos on ne trouve que des réponses aux "comment" dont le nombre n'épuise pas la question
du "pourquoi",
ce qui nous mène au principe anthropique, fort ou faible, duquel émerge la connaissance absolue
dans une noosphère perchée quelque part dans le ciel des idées.
Désolé pour les athées, quand bien même Dieu ne serait pas créateur mais se contenterait
de laisser bouillonner un magma informe issu du bienheureux hasard porteur de vie potentielle,
il reste un agent actif, une sorte de catalyseur. Je constate que partout Dieu émerge toujours.
Einstein s'est trompé : Dieu joue aux dés mais ils sont pipés par lui.

L'auto organisation peut notamment être vue comme le processus inverse (puisqu'il s'agit de la vie)
de ce que E.Pinel décrit à travers l'action de ses trois champs lors de la mort.

Émile Pinel écrit (La relativité en biologie. Éditeur Maloine - 1975) :
 "Il est évident que l'ensemble des champs H constitue un ordinateur - c'est-à-dire un programme -
 dans lequel le champ d'indice 3 transmet les ordres du champ d'indice 2 au champ d'indice 1".
Émile Pinel donne une définition plus précise des champs H1, H2, H3 (Vie et Mort.
Conséquences de la relativité en biologie. Éditeur Maloine - 1978) :

- Le champ H2, champ morphogénétique, champ de mémoire renferme toute la programmation cellulaire ;
il sous-tend l'ADN. Il est constitué des chromosomes parentaux.
- Le champ H3, champ de forme appelé champ morphique (cf R. Scheldrake), permet la transmission des ordres de H2 au champ exécutant.
Il est porteur des "impondérables" et assimilé au psychisme.
- Le champ H1, champ morphogénétique, champ physique magnétique analogue à celui d'un aimant,
 exécute les ordres de H2 qui lui sont transmis par H3. Il règle la fabrication des différentes protéines et enzymes dans la cellule.
Émile Pinel écrit (La relativité en biologie. Éditeur Maloine - 1975) :
"Il est évident que l'ensemble des champs H constitue un ordinateur - c'est-à-dire un programme -
dans lequel le champ d'indice 3 transmet les ordres du champ d'indice 2 au champ d'indice 1".
Émile Pinel donne une définition plus précise des champs H1, H2, H3 (Vie et Mort.
Conséquences de la relativité en biologie. Éditeur Maloine - 1978) :

Ces champs sont, pour nous, aussi impalpables que le champ magnétique et pourtant ils agissent sur nous.

Mais le plus curieux est qu'à la mort de l'individu, les équations indiquent que deux de ces champs "meurent"
mais pas le troisième.
L'équation mathématique montre que les champs H1 et H2 "meurent".
Le champ H2 se déverse dans le champ de forme H3 et l'individu se retrouve "vivant" dans un champ fait de lumière.
 Il ne dispose plus de matière à prendre en charge et doit se "réincarner" si on lui fournit un champ de mémoire à animer.
Le champ H3 ne "meurt" pas ; c'est sa variation en fonction du temps qui meurt.
 Autrement dit, à la mort de l'individu, le champ H3 ne varie plus, il doit donc rester constant.
C'est-à-dire, c'est sa variation, autrement dit sa faculté d'acquérir de l'information, qui disparaît au moment de la mort.
Or, il se trouve que ce champ a une composante psychologique, constatée par Émile Pinel sur les malades qu'il a soignés.
Toute action sur H1 ou H2, qu'elle soit physique ou psychique, retentit sur H3 et vice-versa.
Le champ H3 est défini par nos croyances et change à chaque instant pour s'enrichir de l'expérience de l'Univers,
grâce à l'onde psi qui accompagne les particules (voir plus loin).

Nous avons vu au début que l'espace intranucléaire est non euclidien, à trois dimensions.
La quatrième, le temps, n'existe pas ; il est remplacé par des nivaux d'énergie,
c'est-à-dire d'informations le long de l'axe de l'ADN, qui est une antenne. Il est donc différent du nôtre.
 Les phénomènes s'y réalisent instantanément et le déplacement d'un constituant
 provoque le déplacement de tout le contenu de cet espace, donc du tenseur fondamental.
En conséquence, toute action effectuée par un thérapeute - quel qu'il soit - modifiera le tenseur fondamental et par là-même le psychisme.

Jacqueline Bousquet, explique que la maladie ne prend jamais naissance dans le corps physique .
Ainsi, pour une créature passive, le corps se présente comme un multivibrateur
qui est muni d'une antenne réceptrice à large bande et en liaison avec un étage d'entrée susceptible de s'accorder sur diverses fréquences.
Dans l'état créateur, le processus s'inverse et l'antenne devient émettrice.
De la sorte, l'organisme humain s'apparente à un véritable analyseur de fréquences.
Ledit émetteur est donc un champ physique (au sens étymologique du terme), un champ vibratoire informationnel issu du champ unitaire ultime,
dont le caractère, à la fois intemporel, acausal (c'est-à-dire qu'il n'y a pas de cause à l'origine de ce champ) et spinoriel
(c'est-à-dire constitué de particules doubles qui tournent), fait étrangement penser au Divin.
Dans ce champ unitaire ultime, il n'y a ni temps ni espace. Ce champ vibratoire informationnel H3 se présente sous forme de vibrations porteuses d'informations immatérielles.
Ces champs sont, pour nous, aussi impalpables que le champ magnétique et pourtant ils agissent sur nous.

En fait, je crois qu'on invente l'eau tiède, déjà Leibniz (Monadologie):

38. Et c'est ainsi que la dernière raison des choses doit être dans une substance nécessaire,
dans laquelle le détail des changements ne soit qu'éminemment, comme dans la source, et c'est ce que nous appelons Dieu.

Il parle même des cellules souches :

67. Chaque portion de la matière peut être conçue comme un jardin plein de plantes et comme un étang plein de poissons.
Mais chaque rameau de la plante, chaque membre de l'animal, chaque goutte de ses humeurs
est encore un tel jardin ou un tel étang.

L'auto organisation en tant que science auto suffisante est l'indice d'une amnésie
qui devra forcément retrouver l'antique approche du réel où la physique était intriquée dans la métaphysique
qui en était la condition.
_____________________________________________________________
Heureux celui qui n'a pas de patrie. - Hannah Arendt
Les membres suivants remercient René pour ce message :
(01/06/15), napo (02/06/15)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hoheinhem
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 2 Juin 2015 - 00:27    Sujet du message: L'autorganisation avenir de la science ou impasse ? Répondre en citant

L'auto-organisation c'est un peut une mode actuellement. J'ai l'impretion que cela va finir comme tout les mouvement philosophique du siecle précédent , au oubliettes.
Revenir en haut
René


Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2014
Messages: 742
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243

MessagePosté le: Mar 2 Juin 2015 - 21:53    Sujet du message: L'autorganisation avenir de la science ou impasse ? Répondre en citant

Hoheinhem a écrit:
L'auto-organisation c'est un peut une mode actuellement. J'ai l'impretion que cela va finir comme tout les mouvement philosophique du siecle précédent , au oubliettes.

S'agissant du vivant, le terme d'auto-organisation est un pléonasme car l'organisation est par construction autonome.
La communauté scientifique est obsédée par l'innovation et n'aime pas enfoncer des portes ouvertes.
Par contre, quand elle tient un filon suffisamment riche, elle ne le lâche pas, ce qui est le cas du positivisme
qui est pourtant bien né au siècle précédant.
On trouve déjà ses racines dans les lumières (Diderot et consorts) et ça ne s'arrange pas avec ce scientisme à tous crins.
L'auto-organisation, je suis sûr qu'Auguste Comte aurait été capable d'en faire une religion, alors que ce concept
sommeille dans les tréfonds de chacun.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Positivisme
_____________________________________________________________
Heureux celui qui n'a pas de patrie. - Hannah Arendt
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
resurgence


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 299
Masculin
Point(s): 19

MessagePosté le: Mer 3 Juin 2015 - 15:10    Sujet du message: L'autorganisation avenir de la science ou impasse ? Répondre en citant

L’auto-organisation est expliquée par les structures dissipatives de Prigogine en thermodynamique, une découverte scientifique qui a reçu le prix Nobel. 
Elle concerne les systèmes complexes rendus instables par apport d’énergie ce qui les rend sensibles aux influences aléatoires de l’environnement.

Dans « La fin des certitudes » Prigogine écrit que le hasard ne signifie plus ignorance mais possibilités.

Contrairement aux systèmes expérimentaux  artificiels fermés et déterministes du positivisme, les systèmes naturels sont libres, ouverts aux énergies et informations de l’environnement.

Ils sont ouverts aux possibilités impénétrables, qu’autrefois on appelait toute-puissance.
L’auto-organisation s’ouvre à la liberté et au mystère de la toute-puissance et ferme la gueule à Auguste Comte et à  sa suite de positivistes bornés.
 
Le mystère divin est dans les potentialités infinies de la Nature complexe. 
Seuls les positivistes retardés ont besoin d’un Dieu dirigiste ou Démon de Laplace pour sauver leur postulat déterministe face au mystère de la vie.
_____________________________________________________________
«Pour examiner la vérité, il est besoin, une fois dans sa vie, de mettre toutes choses en doute autant qu’il se peut.» (René Descartes)
Je pense donc je suis ... complotiste !
Les membres suivants remercient resurgence pour ce message :
Marine (03/06/15), (04/06/15), Renata (04/06/15)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Madarion


Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2016
Messages: 269
Masculin
Point(s): 0

MessagePosté le: Mar 26 Jan 2016 - 16:30    Sujet du message: L'autorganisation avenir de la science ou impasse ? Répondre en citant

La Science est basée sur l'analyse de phénomènes dit "invisibles" ?
Et l'on peut classer ces phénomènes suivant des catégories.


Je pense donc que l'organisation de la Science s'auto organiseras toujours face à ces classifications naturelles ?
Revenir en haut
René


Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2014
Messages: 742
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243

MessagePosté le: Mer 27 Jan 2016 - 00:26    Sujet du message: L'autorganisation avenir de la science ou impasse ? Répondre en citant

Rupert Sheldrake :

_____________________________________________________________
Heureux celui qui n'a pas de patrie. - Hannah Arendt
Les membres suivants remercient René pour ce message :
Marine (28/01/16)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:03    Sujet du message: L'autorganisation avenir de la science ou impasse ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Diverses théories
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com