OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Projet Montauk

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Contrôle des populations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
aja777


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2014
Messages: 1 539
Masculin
Point(s): 383

MessagePosté le: Sam 2 Mai 2015 - 21:47    Sujet du message: Projet Montauk Répondre en citant

Quand la réalité  rejoint la fiction

Projet Montauk
Le voyage dans le temps - Erratum : Nikola Tesla est né en 1856.






_____________________________________________________________
>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 2 Mai 2015 - 21:47    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
aja777


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2014
Messages: 1 539
Masculin
Point(s): 383

MessagePosté le: Sam 17 Oct 2015 - 11:40    Sujet du message: Projet Montauk Répondre en citant

Cosmic Disclosure, Épisode # 13 – Portails naviguant le Temps
DW : Bonjour et bienvenue à Cosmic Disclosure. Je suis votre hôte, David Wilcock et nous sommes en discussion profonde avec un informateur des programmes spatiaux secrets, appelé Corey Goode. Ce sujet suscite beaucoup de rires, beaucoup de gens pensent que c’est quelque chose qu’ils peuvent ridiculiser sur l’Internet. Mais si vous avez écouté les épisodes précédents, je pense qu’il est devenu clair pour vous que ce sujet ne peut pas être facilement rejeté. Il est vrai que nous n’avons pas encore tous les documents. Nous n’avons pas encore toutes les preuves que les gens aimeraient avoir. Mais j’ai parlé à beaucoup d’informateurs, qui ont des codes de sécurité cosmique « top secret » et même plus – ça signifie 35 niveaux au-dessus de ce que doit savoir le président des États-Unis d’Amérique – ces gens viennent me voir, en tant que lanceurs d’alerte et commencent à me confier des choses, parce que je les ai recherchés, des choses très spécifiques. Et tout est interrelié. En fait, il serait plus exagéré de penser qu’ils mentiraient tous, plutôt que de penser qu’ils décrivent quelque chose qui est vrai. Durant cet épisode, nous parlerons du temps et à quel point notre science physique devra changer, en nous basant sur ce que nous avons rencontré. Alors, sans plus de délai, Corey, merci d’être ici. Bienvenue à l’émission.
CG : Merci.
DW : Bon. Allons directement vers des données fournies par des informateurs importants. Une des choses qui ont le plus fasciné les gens, lorsque j’ai publié le témoignage d’un informateur sur Internet, a été ce qu’a dit celui qui s’appelle Daniel et qui prétend avoir travaillé dans, ce que les gens appellent, le Projet Montauk, mais que lui appelle Phoenix III. Il a dit que le complexe militaro-industriel a procuré un siège provenant de vaisseaux extraterrestres qui se sont écrasés au sol et que ce siège lui-même agissait en tant qu’interface avec la conscience. Si quelqu’un s’assoyait dans ce siège, y appuyait sa tête, il y avait une base de 22 formes d’ondes – qui serait le champ énergétique de la personne – et ces ondes étaient mesurables. Et la personne allait dans, ce qu’ils appellent, un point tranquille, le calme de l’esprit. Ensuite ils calibraient le siège à zéro, ce qui signifie qu’une fois que ces 22 ondes sinusoïdales cessaient de bouger et qu’ils pouvaient les garder stables, ils pouvaient alors, individuellement, ajuster les boutons et les lignes de base devenaient plates. À ce moment-là, beaucoup de choses bizarres sont arrivées, c’est ce qu’ils lui ont dit et c’est aussi ce qu’il a expérimenté. Par exemple, vous pouviez penser à un objet. Et grâce à l’énergie que ce siège pouvait maîtriser et parce qu’ils pouvaient créer une fréquence très spécifique grâce à des transformateurs énormes, à ce moment-là vous pouviez manifester cet objet dans la pièce. Et il m’a dit aussi que si vous pensiez un endroit particulier, une espèce de mirage chatoyant apparaîtrait et que vous pouviez voir cet endroit, dans ce mirage. Et vous pouviez même envoyer des gens dans ce mirage et ils y voyageraient. Il a dit aussi que c’était une conception standard pour les sièges des vaisseaux de type ovni et que les pilotes n’avaient qu’à penser où ils voulaient aller et un trou s’ouvrirait, ils passeraient ensuite à travers et y pénétreraient. Alors, avant que l’on continue dans des sujets plus profonds, y a-t-il quelque chose que j’ai dit qui concorde avec ce que vous avez entendu ?
CG : Mmm, mmm.
DW : OK. Pouvez-vous nous donner plus de détails à ce sujet ?
CG : Eh bien, le siège, en fait, les sièges … la conscience interagit avec les sièges. Il y avait ces sièges, dans le Projet MILAB lorsque j’étais enfant, où les intuitifs empathiques s’assoyaient … ils nous assoyaient dans ces sièges et – vous avez mentionné les 22 ondes où ils tentaient de nous diriger- nous étions entraînés, de façon négative, à pouvoir aller dans différents états de conscience, qui pouvait être mesurés et ce, sur demande. Et …
DW : Comment cela était-il négatif ? Je ne suis pas sûr de comprendre.
CG : Par des mesures de renforcements négatifs.
DW : Oh. Un peu comme de la torture par électrochoc ?
CG : Électro – oui. Ils nous assoyaient dans ces chaises qui provenaient de vaisseaux extraterrestres. Et ils tentaient de voir qui d’entre nous avait l’aptitude de changer l’onde, certaines ondes.
DW : Vraiment ?
GG : Je trouve ça très intéressant. Nous ne manifestions pas des choses dans la pièce et ne regardions pas à d’autres endroits ni de choses comme ça. Mais ils utilisaient cet appareil, qui était un siège provenant de vaisseaux extraterrestres pour nous tester, pour voir lequel d’entre nous, en interface avec ce siège, pouvait changer certaines ondes, sur demande.
DW : Daniel a aussi parlé une sorte d’entraînement qu’ils appelaient apparemment la Psi Corps, une sorte de formation militaire basée sur les capacités psychiques. Et une des choses de base qu’ils désiraient que Daniel apprenne, était d’aller à l’intérieur de lui, dans un endroit appelé le point tranquille. Avez-vous déjà entendu parler de ce terme ?
CG : Oui.
DW : Que savez-vous de cet entraînement vers le point tranquille ? Qu’est-ce que cela est supposé accomplir ? Quel était le but ?
CG : Lorsque vous recherchez- je pense que ça s’appelle les ondes Thêta profondes, c’est le moment où vous êtes le moins conscient de votre corps, le moins conscient de votre environnement et où vous êtes le plus en contact avec, je pense, ce qui est appelé votre Soi Supérieur et vous êtes dans un état de conscience plus élevé. Et toutes les autres pensées – plus aucune pensée n’arrive dans votre esprit. Vous ne pensez pas que vous avez froid, vous savez, vous ne pensez pas à ce que vous allez manger plus tard, vous ne pensez pas que vous voulez gratter votre nez, que les sièges sont inconfortables, vous ne sentez pas la texture de vos pantalons ressentie sur vos jambes. Je veux dire, vous n’avez aucune pensée. Les gens disent qu’il est impossible de ne pas avoir de pensée, mais si vous vous entraînez … vous êtes conscients, mais vous n’avez aucune pensée, c’est ce qu’ils désiraient que nous atteignions. C’est la meilleure façon dont je peux le décrire.
DW : Pour en revenir à ma question originale, avez-vous eu quelques informations suggérant que le siège, à l’intérieur d’un vaisseau, avait la capacité de servir d’interface pour vous permettre d’ouvrir le portail qui pouvait vous amener dans un autre endroit de l’espace ou même dans le temps ?
CG : Oui. Plus tard, j’ai découvert que c’est la façon dont ces vaisseaux opèrent. Ils sont complètement dirigés par la conscience. Et il y avait beaucoup de ces êtres qui portaient un bandeau à la tête, ils s’assoyaient dans ces vaisseaux et avec ce bandeau, ou avec les mains sur un panneau, ils pouvaient, tout comme les êtres de haute densité, penser à l’endroit où ils voulaient aller et le vaisseau se déphasait de l’endroit où il était et il revenait ensuite en phase au nouvel endroit.
DW : Est-ce que ce voyage se fait automatiquement, via la toile cosmique que vous avez décrite ?
CG : Non. Nous avons parlé du fait que tout est vibration. Tout a une signature vibrationnelle.
Chaque système solaire, chaque planète, chaque endroit sur une planète possède sa propre signature vibrationnelle. Et si vous pensez consciemment à cet endroit et à sa signature vibrationnelle, vous pouvez changer votre propre signature, de l’endroit où vous êtes et la faire concorder avec l’endroit où vous voulez aller. L’univers est, essentiellement, holographique. Ensuite vous vous déphasez d’un endroit et vous revenez en phase dans un autre endroit.
DW : Maintenant, dans …
CG : Est-ce que cela a du sens ?
DW : Oui. Dans les livres de Carlos Castaneda, Don Juan, le chaman original, il est question de quelqu’un appelé Cachora, qui existe encore. Ce dernier a dit – et cela semble réel – que quelques-uns de ces chamanes peuvent apprendre à se téléporter eux-mêmes. Ils disent que la façon d’accomplir ceci est … si vous pouvez avoir une expérience de type voyage astral et que vous pouvez consolider un endroit particulier assez fortement, pour le garder complètement stable et que cet endroit ne change pas, alors si vous pouvez vraiment retenir et consolider cet endroit dans votre conscience, vous pouvez vraiment y aller.
CG : Oui.
DW : Alors ça fonctionne vraiment ici ?
CG : C’est ainsi que voyagent de très nombreux êtres.
DW : Hmm.
CG : Oui. Nous appelons ça une projection astrale. Ils peuvent y envoyer leur conscience. Ils voient l’environnement. Ils vont reconnaître les lieux. Ils évaluent la vibration de l’endroit. Et ensuite ils rapportent cette vibration à leur corps conscient et ce dernier change sa vibration, il est alors déphasé de l’endroit où il était, pour arriver ensuite à l’endroit se trouve leur conscience.
DW : Donc, il y a un siège dans les vaisseaux, ayant une technologie qui aide ce processus à rehausser votre capacité naturelle ?
CG : Oui. Il y a certains extraterrestres qui ont trouvé une façon de tricher, afin de pouvoir accomplir ce que font les êtres plus élevés, ou de dimension plus élevée, pour voyager et se déplacer.
DW : Alors ce siège semble rehausser leurs propres capacités innées.
CG : Oui. La conscience …
DW : Bien, j’aimerais parler de la raison de ma question, elle est en rapport avec le temps. Daniel connaît des personnes faisant partie du programme Phoenix III. Il y a une personne en particulier, qui était un peu fou – en fait plus qu’un peu – qui a dit que lorsqu’ils ont compris comment ces portails étaient créés, ils ont d’abord pensé que ce n’était que pour les voyages spatiaux, mais ils ont ensuite réalisé qu’ils pouvaient aller dans différents points du temps, simplement en pensant à l’endroit où ils voulaient aller. Donc, l’homme dont je vous parle, a dit : « Je vais aller tuer mon père ». Parce qu’ils ont compris qu’ils pouvaient aller dans le passé.
CG : Oui.
DW : Avez-vous entendu parler de cette histoire particulière ?
CG : Oui j’ai entendu parler de ce paradoxe.
DW : O.K. pouvez-vous nous décrire ce qui arriverait, ou nous dire s’il existe des cas où les gens ont tenté de faire des choses bizarres comme celle-ci et nous dire ce qui est arrivé.
CG : D’après ce que j’ai lu sur les tablettes de verre, une des raisons majeures pour lesquelles ils ont mis des tampons sur la technologie temporelle, c’est que cette expérimentation de technologie de voyage dans le temps a vraiment échappé à tout contrôle. Les gens voyageaient dans le passé, décidant de tuer une personne en particulier et aussi pour créer une nouvelle ligne de temps. Ces gens finissaient par revenir et se retrouvaient sur la ligne de temps qu’ils avaient créé. Tout ça a créé beaucoup de schismes et des lignes de temps coupées. Ils ont ensuite envoyé des gens pour empêcher tout ça et le réparer et ces tentatives ont causé encore plus de problèmes et il y a eu encore plus de coupures de ligne de temps, il y avait toutes sortes de fragmentation et tout est devenu vraiment hors de tout contrôle. Ils ont ensuite commencé à recevoir des visites de groupes d’extraterrestres avancées qui leur ont dit : « Ca suffit ! Vous devez arrêter ». Il leur a aussi été expliqué que le temps est vraiment une illusion, que l’utilisation de la conscience est un composant-clé, qu’ils utilisaient leur conscience dans ce siège pour manifester des choses, ce que nous faisons avec notre conscience collective tous les jours. Nous manifestons notre réalité.
DW : Exact.
CG : L’habileté à utiliser cet appareil, à utiliser leur conscience pour aller dans le passé, dans la ligne de temps où ces gens allaient, étaient basée sur la conscience de ces seules personnes et sur la polarité de ces personnes, sur leur degré de positivisme ou de négativisme. Et c’était la même chose pour les gens qui voyageaient dans le futur. Ceux qui voyageaient dans le futur, s’ils étaient de polarité négative, si c’étaient des membres des groupes de la cabale, ils voyaient que … oh … il y a eu un grand cataclysme. La rotation de la Terre a changé sur son axe. 90 % des habitants de la Terre sont morts. Toutes ces choses qui arrivaient. Ensuite ils revenaient et faisaient leurs rapports. Et les gens positifs, qui faisaient des voyages dans le futur, voyaient un avenir glorieux. Et bien, si la technologie est juste et que vous avez tous ces gens de polarité différente, faisant des voyages dans le temps, que cela vous apprend-t-il sur le temps ?
DW : C’est une question intéressante.
CG : Les extraterrestres nous ont dit d’arrêter, d’arrêter de tenter de réparer tous ces schismes et tous ces problèmes de ligne de temps, parce que, tout comme l’espace, le temps est élastique. Et que si vous avez un champ de torsion très élevé, vous pouvez déformer l’espace. Si vous enlevez le champ de torsion, l’espace revient à sa forme. Si vous bousillez le temps, il se réparera de lui-même. Il reviendra où il était. Et les chercheurs scientifiques ont beaucoup de difficulté à croire ça. Ils ne croient pas que le temps est une illusion et qu’il se réparera lui-même et que le temps est un composant majeur de la conscience.
DW : Il semble que si nous allons dans notre passé dans notre propre histoire … il y a une légende sur les « Anneaux de Fées », où il y avait un cercle ressemblant à un agroglyphe, et les gens pouvaient y entrer et rencontrer des êtres qui semblaient différents – des elfes, des gnomes, des farfadets, des nains, des fées et une de ces légendes dit que si vous alliez à l’intérieur d’un de ces Anneaux, vous deviez sortir par le même endroit où vous êtes entré, sinon vous ferez un voyage dans le temps. Que sont ces Anneaux de Fées et sont-ils reliés à ce dont nous parlons ? Avez-vous entendu parler de ces Anneaux ?
CG : Non, je n’ai rien entendu à leur sujet. Mais cela semble très similaire à ces rencontres de Fédérations, qui se passent dans une anomalie temporelle ou une bulle temporelle. Et, tout comme vous l’avez décrit, lorsque vous y entrer, vous devez en sortir par le même endroit d’où vous êtes venus.
DW : Oh ! Vraiment
CG : Alors ces Anneaux de Fées étaient peut-être une sorte de bulle temporelle extraterrestre, grâce à laquelle ils pouvaient observer ce qui se passait. Et si une personne y entrait et restait bloquée dans cette bulle temporelle, si elle ne sortait pas au même endroit, elle pouvait rester bloquée là pour des centaines d’années. Et pour eux, ça peut ne leur sembler que quelques minutes, un peu comme ce qui est arrivé à Rip Van Winkle.
DW : Une des choses que m’a dites Henry Deacon est que le temps a des sursauts, mais que nous, avec notre corps énergétique, nous pouvons coller ensemble les déviations du temps. Nous avons un tampon psychologique, qui a comme effet de nous faire apparaître le temps comme une continuité, mais qu’il y a, je suppose, des relations de phase entre notre système solaire et d’autres étoiles, ou des conjonctions planétaires ou quelque chose de ce genre, qui causent, en fait des déviations qui ne sont, apparemment, pas encore à un niveau où nous pouvons les détecter.
CG : D’une certaine façon, c’est vrai.
DW : Vraiment ?
CG : Oui. Et jusqu’à ce que nous apprenions à … je veux dire le temps est vraiment une illusion complète. Pour nous … bloqués dans la façon de penser et dans la conscience de la troisième densité, nous ne pouvons pas vraiment le comprendre. Mais le temps s’accélère et diminue tout le temps, parce que – il y a des gens qui en parlent, était-ce Nassim ?
DW : Nassim Haramein.
CG : Haramein. Une grande quantité d’informations qu’il donne est vraiment fantastique.
DW : Bien, ceux qui sont abonnés à ce réseau, peuvent voir la vidéo de Nassim : « Black Hole », qui a été produit par GAIAM …
CG : Fantastique, c’est fantastique.
DW : Et ils pourront aussi écouter des interviews avec lui.
CG : C’est fantastique.
DW : Oui.
CG : L’univers électro plasmatique ainsi que l’univers dans un champ de torsion sont des modèles sur lesquels travaillent les programmes spatiaux secrets. Toutes les autres sciences, que les gens pensent à la fine pointe ici-bas et avec lesquelles travaillent beaucoup de gens, se retrouveront dans la poubelle. Tous les détenteurs de doctorat devront retourner à l’école, lorsque cette information sera dévoilée. Les vraies sciences, qui sont cachées aux gens ici-bas sont … je veux dire, leurs bases mathématiques sont un tout … mais il y a beaucoup de nouvelles mathématiques aussi. Nous travaillons avec des notions de mathématiques et de physique très archaïques et une fois que nous aurons appris à comprendre comment ces choses fonctionnent, nous comprendrons pourquoi, par exemple, le temps semble toujours s’accélérer et ralentir. C’est en rapport avec les effets de torsion des galaxies, les unes sur les autres, dans notre système solaire et avec la façon dont nous le percevons dans notre esprit.
DW : Bien voici une autre question. Nous parlions du siège de Montauk. Récemment, Pete Peterson m’a donné des informations vraiment fascinantes et il a dit que dans notre dos, directement dans les omoplates, il y a une sorte de fossette, que tous les nerfs de notre corps se croisent dans ce petit endroit et il semble que ce soit conçu par une sorte d’intelligence divine. Il a dit aussi que ces endroits sont appelés des ports et que différents extraterrestres ont des sièges avec de petites bosses dans le dossier et lorsque vous vous assoyez, cette petite bosse entre directement dans cet endroit … vous hochez beaucoup la tête, en ce moment.
CG : Oui. Nous les utilisons aussi. Vous pouvez télécharger beaucoup d’informations ainsi.
DW : C’est pourquoi j’en ai parlé, parce que vous dites que tous ces scientifiques devront retourner à l’école. Pete a dit que par exemple, un système de vision peut être fait grâce à ces ports, qu’il y a beaucoup d’avions de combat, utilisés actuellement, qui n’ont pas de fenêtres, que vous pouvez voir grâce à ces ports, et vous pouvez voir directement dans votre esprit … que c’est vraiment une vision télescopique. Et il a dit que vous pouvez vraiment télécharger des informations, directement dans votre esprit.
CG : Mmm.
DW : Avez-vous déjà expérimenté quelque chose comme ça ?
CG : J’ai beaucoup utilisé la fonction de téléchargement.
DW : Via les ports de vos clavicules ?
CG : Oui par ces fossettes, oui.
DW : Wow.
CG : Oui. Ils ont … la fonction de téléchargement d’informations.
DW : Voyez-vous à quel point c’est bizarre, n’est-ce pas ? Comment est-il possible … cette information m’impressionne beaucoup.
CG : Et il y a aussi beaucoup de terminaisons nerveuses dans vos doigts et dans vos mains. C’est pourquoi ça fait si mal lorsque vous vous faites mal aux doigts, comparativement à d’autres parties du corps.
DW : Oui.
CG : Beaucoup de ces appareils, qui sont des interfaces neurologiques, ont une sorte de plaque de cuivre ou quelque chose qui ressemble à de l’acier inoxydable et ces plaques ont la forme d’une main, sur lesquelles vous déposez vos mains. Il y a aussi des gants que vous enfilez, qui ont des lanières et du métal à l’intérieur. C’est utilisé comme interface neuroélectrique, ou bioélectrique, avec le vaisseau, ainsi qu’avec d’autres appareils.
DW : Avez-vous entendu dire, indépendamment, que ces ports dans vos clavicules, qui ont tous les nerfs du corps qui se croisent cet endroit, que c’est comme une grande intersection ?
CG : On ne m’a pas dit ça. C’était … c’était surtout à l’époque où je faisais partie de MILAB. Nous nous asseyions dans des chaises, inconfortables, il y avait deux bosses inconfortables, qui s’enfonçaient dans notre dos. Et en nous appuyant, nous ressentions une sensation électrique, par ces petites bosses sur lesquelles nous étions appuyés. Et il y avait de l’information qui était téléchargée comme enseignement.
DW : Et c’est un exemple de quelque chose qui est vraiment arrivé ici. Nous n’en avons jamais parlé, vous et moi, avant aujourd’hui. C’est un détail spécifique que vous avez vous-même expérimenté.
CG : Et on m’a dit … ils m’ont dit qu’un jour tout le monde recevrait cet enseignement.
DW : Exact.
CG : Oui.
DW : (s’adressant à la caméra) : Bien. Nous aurons encore d’autres discussions au sujet du temps. Il y a encore beaucoup de choses dont j’aimerais discuter avec lui, parce que c’est un sujet très vaste. Le voyage dans le temps, les sauts dans le temps, c’est quelque chose qui passionne les gens. Et nous pourrons peut-être aussi discuter de quelque chose dont il m’a parlé et qui est cette notion bizarre de Terre parallèle. Tout ça, lors des prochains épisodes de Cosmic Disclosure, parce que vous avez besoin de connaître la vérité. Je suis votre hôte, David Wilcock et je vous remercie de nous avoir écoutés.
http://spherebeingalliance.com/blog/transcript-cosmic-disclosure-portals-na…
     http://stopmensonges.com/cosmic-disclosure-episode-13-portails-naviguant-le…
  
_____________________________________________________________
>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?
Les membres suivants remercient aja777 pour ce message :
René (17/10/15), moustique (20/10/15)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
aja777


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2014
Messages: 1 539
Masculin
Point(s): 383

MessagePosté le: Mer 18 Nov 2015 - 05:53    Sujet du message: Projet Montauk Répondre en citant

Randy Cramer : J’ai passé 17 ans sur Mars.
Randy Cramer révèle ses 20 ans de service militaire pour la force secrète des Marines affectée à la protection des bases militaires et industrielles présentes sur la Planète Mars depuis les années 1960.
Après Corey Goode, voici le témoignage de Randy Cramer qui témoigne de son implication dans les Programmes Spatiaux Secrets pendant 20 ans dont 17 ans sur la Planète Mars ! Son témoignage a été autorisé sans limitation, ce qui montre la volonté de l’Alliance des Programmes Spatiaux Secrets d’effectuer une divulgation complète sur ces programmes afin de permettre ensuite aux terriens d’en bénéficier !
Randy Cramer (alias Captain Kaye, Marine de l’USMC), dit avoir passé 17 ans sur Mars et trois ans en service sur une flotte secrète de l’espace, vient de publier son premier témoignage. Il donne des réponses à certaines questions posées par le public envoyées par e-mail ou Facebook.
L’information la plus pertinente à mon avis est que Randy a toujours agi sous les ordres directs de ses supérieurs militaires d’une « Section spéciale » par un général de brigade et par le colonel de la branche secrète de l’US Marine Corps (USMC).
Son dernier entretien skype avec lui avait son approbation et il dit :
« Le Colonel Jamieson m’a mis en contact avec un homme se présentant comme le Général de Brigade Smythe. Le Général Smythe m’a donné une explication assez longue sur les « êtres sans âme du Comité » qu’il était censé servir, et les désaccords graves entre l’USMC avec ledit Comité. Sans m’étendre, j’étais satisfait de son explication de la situation et sur le choix stratégique. Quand il m’a personnellement donné le feu vert (il a dit, et je cite, « Je vous donne le feu vert pour aller parler au public de tout ce que vous savez… »), je demandai : « Tout ? » Et il a dit, « TOUT ! »
Quand j’ai eu l’assurance que ma chaîne de commandement directe était derrière moi et que je n’avais pas de restrictions sur le contenu véridique, je savais qu’il parlait vrai et qu’il était pour la vérité. Il a même dit que je pouvais utiliser son nom, ce que je viens de faire, de laisser les gens qui ont besoin de savoir de poser des questions et de leur répondre. »
Une des questions abordées lors de ses interviews est que les techniques de contrôle mental utilisées sur lui et d’autres recrues des Marines Corps n’ont pas été basées sur des techniques traumatiques comme ce fut habituel avec d’autres programmes secrets.
Voici Randy donne plus de détails sur les deux types de contrôle mental utilisées par les services militaires secrets différents :
« Les techniques utilisées pour me former ont été décrites pour moi comme un style de programmation pour « Agir volontairement », par opposition à la plupart des techniques de programmation qui sont « d’Obéir sans réfléchir », forçant les supers soldats de tuer quoi que ce soit, à tout moment, n’importe où, tel des animaux humains, mais la plupart d’entre nous ne peuvent pas agir de cette façon, nous résistons – et la fonction principale de la formation devient alors ‘de supprimer’ l’envie de résister.
Plutôt que de créer le meilleur super soldat, vous ne créez que le plus conforme.
La programmation de style « Agir volontairement » ne cherche pas à créer quelque chose qui tue sur commande, mais, plutôt, il crée un profond instinct basé à protéger sa tribu et de son territoire quand il se sent menacé. Donc, aussi longtemps que vous pouvez expliquer une menace crédible, le soldat va utiliser toute sa force et sa ruse pour détruire ceux qui pourraient nuire à ceux qu’il est génétiquement prédisposé à protéger. »
Randy commente la nature des projets compartimentés et la puissance acquise par les directeurs de projet.
Ceci est assez cohérente avec ce que les autres divulgateurs ont révélé au sujet de programmes clandestins qui sont de plus en plus des opérations malhonnêtes :
« Il semblerait que ce qui était autrefois un effort assez cohérent d’une poignée de programmes clandestins pour faire face aux menaces exobiologiques et les inventions technologiques Extra-Terrestres, ce qui était cohérent et approprié. Il semble que cela a dégénéré en conflits de style féodal, où chaque directeur de programme « Noir Profond » qui a un contrôle des recherches, refuse de partager ses résultats, tout en essayant de voler et d’acquérir les données de tout le monde et en essayant de protéger les seins en les camouflant dans des sous-programmes de sorte qu’ils ne puissent pas être volées.
Les alliances se font et se défont.
Tout haute technologie est juste utilisé pour espionner et voler de l’autre avec l’espoir que celui qui gagne la « course aux Projets les plus secrets » obtiendra de réécrire toutes les règles et de rendre le monde à leur image; parce que, tout simplement, il n’y aura plus personne pour les empêcher de le faire avec toute la concurrence éliminée, ou laissé dans la poussière. »
Dans sa réponse à une question sur son arrivée sur Mars, Randy dit que sa première expérience a été en train de sortir à l’air libre et d’y respirer normalement.
Les autres divulgateurs de la vie sur Mars ont dit des choses semblables et bien sûr il y a beaucoup de photos d’animaux prises par le robot Mars Rover.
Le témoignage de Randy est de plus une preuves que la NASA a menti en disant que l’atmosphère serait constituée de 96% de Gaz Carbonique avec des traces d’Oxygène (0,15%). Son récit à la station de transfert sonne comme le genre de conditions de plein air que l’on retrouve à l’atterrissage comme dans de nombreux petits aéroports.
« Nous avons atterri à Arles Primus, QG du MCC (Mars Colony Corporation = entité industrielle) et du MDF (Force de Défense Mars = entité armée). À ma grande surprise, nous avons descendu de la passerelle directement dans l’air martien. L’air était léger et frais, mais le soleil tapait assez pour le sentir. Même si c’est graduel, le soleil peut être encore assez chaud et lumineux en lumière directe.
Nous avons marché, en ligne, devant le personnel qui avait leurs scanners portatifs pour scanner nos paquets de transfert, puis nous dirigeait vers la navette qui allait nous emmener à notre lieu d’affectation.
Je suis monté dans une petite navette qui ressemblait à une canette de soda qui avait traversé l’enfer sur le dos. Elle était longue et étroite, et avait deux rangées de sièges contre les parois latérales qui se faisaient face. Nous pouvions tenir environ 32 personnes à l’intérieur (plus les deux membres d’équipage).
C’était un voyage bruyant et chaotique, et quand je suis sorti, nous étions dans l’espace des vaisseaux du hangar principal de Forward station Zebra : ce sera ma nouvelle affectation pour les 17 prochaines années. »
La zone Atlantis Chaos se trouve dans l’hémisphère Sud de la planète Mars.
Paysage de Mars reconstitué en 3D
Lorsqu’on l’interroge sur l’alunissage par Neil Armstrong et Buzz Aldrin, Randy a commenté sur la façon dont le programme de la lune était une couverture et que beaucoup ont été surpris qu’Armstrong n’ait rien dit avant sa mort.
Une raison probable est qu’Armstrong a reçu des menaces de mort contre lui et sa famille s’il a révélait quelque chose avant sa mort :
« … Nous savons que le programme secret était sur la lune depuis les années cinquante, et sur Mars depuis les années soixante – mais seulement quelques personnes le savaient. Pour tout le monde, le programme de la NASA était tout ce qu’il existait.
Plusieurs astronautes du programme Mercury avaient dit qu’ils pensaient qu’ils étaient juste « un leurre dans une boîte », et que la vraie affaire doit être dans un programme plus profond. Beaucoup d’entre nous pensait Neil Armstrong pourrait faire une confession sur son lit de mort, mais il est allé à la tombe avec ce qu’il savait. »
À l’usine adjacente du Lac Papoose, S4, des technologies d’antigravité avancée, basées sur les technologies extraterrestres récupérées sont étudiées en secret.
Enfin, Randy affirme que le président Eisenhower a créé la section spéciale du Corps des Marines des États-Unis en 1953 comme un contrepoids au groupe MJ-12. Cela fait sens, étant donné la longue histoire des Marines et les soupçons d’Eisenhower sur le pouvoir croissant de MJ-12 qui a abouti à son 1958 à la menace d’envahir la zone 51 / S4 :
« Le président Eisenhower (‘Ike’) a créé l’USMC parce qu’il ne faisait pas confiance au « MJ-12″, et qu’il voulait une unité militaire (discipliné et sous serment, entraînée, pas comme les gens de la communauté du renseignement), et il voulait qu’ils soient des Marines parce qu’il voulait qu’ils aient la fibre éthique et moral la plus élevée.
Donc, ils ont recruté dans la première classe des officiers de la Marine et du Corps des Marines, avant de créer leur propre académie d’officiers spécialisés pour ces opérations. Nous travaillons tous pour le même objectif, et nous sommes tous solidaires. Cette distinction a un effet d’entraînement qui fait la Marine et de la structure de commandement Marine totalement différent de l’Armée ou des Forces aériennes, qui sont là où se situent les principales corruptions : des conquérants avides (putain de légionnaires), mélangés avec les eugénistes, et vous avez le cauchemar mondial nazi rêvé par les plus pervers. »

Mars Défense Force
Le témoignage de Randy contient des informations beaucoup plus fascinantes que nous aborderont dans une autre traduction. Pour le moment, il n’y a pas eu beaucoup d’autres témoignages pour confirmer les allégations de Randy mais les autres divulgateurs tels que Andy Basiago JD, corroborent certains des détails qu’il a révélé à propos des bases sur Mars :
« Après une analyse minutieuse, je conclus que le témoignage du capitaine Randy Mars Cramer est véridique. Je suis convaincu que Randy dit « le vrai ! »
Écoutez ses 2 heures d’entretiens dans la vidéo suivante pour vous en convaincre !Plus doit être fait à cet égard et peut-être que c’est là que les supérieurs de Randy dans la chaîne de commandement peuvent lui venir en aide, s’ils désirent vraiment que les divulgations avancent rapidement. Néanmoins, les révélations de Randy sur l’environnement de Mars et la flotte secrète de l’espace sont certainement quelque chose à considérer profondément et que nous nous dirigeons inexorablement vers une période où certaines vérités sur la vie extraterrestre seront enfin révélés.
La Planète Mars en 3D (ESA)

© Michael E. Salla, Ph.D. Copyright
Écrit par Dr Michael Salla sur 7 février 2015

http://stopmensonges.com/randy-cramer-jai-passe-17-ans-sur-mars-2/

 

http://www.elishean.fr/?p=49812
_____________________________________________________________
>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:48    Sujet du message: Projet Montauk

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Contrôle des populations
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com