OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Fukushima : le drame de Fukushima fait encore des victimes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Le monde
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Sam 5 Avr 2014 - 15:29    Sujet du message: Fukushima : le drame de Fukushima fait encore des victimes Répondre en citant

Bientôt trois ans après la catastrophe nucléaire, dans la région de Fukushima, plus de personnes sont mortes de stress, de complications de santé que du séisme et du tsunami géants qui ont ravagé le nord-est du Japon.


Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

Selon les autorités de la préfecture de Fukushima, 1 656 personnes sont décédées depuis lors, alors que la catastrophe naturelle elle-même avait fait 1 607 victimes.

Beaucoup de survivants du tsunami, de réfugiés du nucléaire à Fukushima, vivent depuis trois ans dans des habitations provisoires.

Ils se trouvent dans une situation d’attente passive qui s’éternise et finissent par souffrir de problèmes psychiques ; dépression, troubles affectifs, anxiété. Ils perdent le goût de vivre. Le suicide chez les personnes âgées est en forte hausse dans la région de Fukushima.

→ A (RE)LIRE : Fukushima: le plan à 360 millions des Japonais pour mettre fin au désastre

La discrimination envers ceux qui vivaient le plus proche de la centrale est réelle. Des projets de mariages sont annulés car les parents de la future épouse travaillaient dans la centrale de Fukushima.

Un quart des enfants affectés par le tsunami et l’accident nucléaire (le plus grave de l'histoire depuis celui de Tchernobyl), nécessitent, eux aussi, des soins psychologiques. Ils ont perdu des frères et soeurs, des parents, leurs maisons, ou sont séparés de leurs parents et ils souffrent d’une forme de claustration, de symptômes divers ; vertiges, nausées, maux de tête.


http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20140221-japon-trois-ans-apres-drame-fukus…


Dernière édition par Marine le Dim 26 Juil 2015 - 23:13; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 5 Avr 2014 - 15:29    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Sam 5 Avr 2014 - 15:31    Sujet du message: Fukushima : le drame de Fukushima fait encore des victimes Répondre en citant

Voir les autres liens :

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20110314-dossier-special-seisme-tsunami-ja…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Sam 5 Avr 2014 - 15:35    Sujet du message: Fukushima : le drame de Fukushima fait encore des victimes Répondre en citant

L'émouvant message de "Météore interne" sur le site d'onct, qui était sur place au moment du drame:

Citation:
la seul certitude que j ai , c est que je vais mourir ... et que peut être il y a quelque chose après la mort , mais ça je n en suis pas sur , on est peut être juste des animaux contrôler par leurs pulsions sexuelles en vue de se reproduire ... et comme on se fait chier , on a inventé le travail , l argent , la technologie etc ... et la philosophie .
mais peut être tout ça , ça ne sert a rien , c est juste une manière de faire passer le temps en attendant de mourir .
se reproduire , pour que nos enfants se reproduisent , pour que la vie continue sans raison ... juste parce que c est comme ça . tout ce qu on a inventer ne serait qu un palliatif a ce triste destin ...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Dim 4 Mai 2014 - 23:09    Sujet du message: Fukushima : le drame de Fukushima fait encore des victimes Répondre en citant

Violent séisme dans l'est du Japon, fortement ressenti à Tokyo


Un puissant séisme de magnitude 6,2 s'est produit lundi matin dans l'est du Japon, secouant très violemment les gratte-ciel et maisons du centre de Tokyo, sans entraîner de risque de tsunami, selon l'Agence de météorologie.

Le tremblement de terre est survenu à O5h18 heure locale (dimanche 20h18 GMT). Son épicentre était situé sur l'île Izu Oshima, au sud de la capitale, et son hypocentre à 160 kilomètres de profondeur.

Les plus fortes secousses ont été enregistrées au centre de la capitale où se trouvent les ministères et autres administrations essentielles du pays, selon les données fournies par l'agence.
Beaucoup de Tokyoïtes, qui redoutent un jour la survenue d'un "big one" destructeur, ont été réveillés par les secousses, qui empêchaient parfois même de tenir debout, pour aller jusque dans les lieux les plus sûrs de leur habitation.

Aucun blessé n'a été rapporté dans l'immédiat, selon la chaîne de télévision publique NHK, qui a immédiatement interrompu ses programmes pour donner les premières informations.

Des lignes de trains ont suspendu leur service pour contrôler les voies, de même que la circulation a été ralentie sur des tronçons d'autoroutes.

La compagnie d'électricité Tokyo Electric Power (Tepco) a indiqué qu'aucune anomalie n'avait été relevée à la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, située au nord-est de Tokyo.

Aucun problème n'a non plus été relevé dans les autres installations nucléaires affectées par le séisme, d'après la NHK.
Une conférence de presse d'un spécialiste de l'agence de météo devait avoir lieu un peu plus tard.

Le Japon reste traumatisé par le tremblement de terre de magnitude 9 qui s'était produit au large de sa côte nord-est le 11 mars 2011 et avait déclenché un gigantesque raz-de-marée, tuant plus de 18.000 personnes. Ce tsunami avait aussi provoqué l'accident de la centrale de Fukushima.

Le Japon est situé au confluent de quatre plaques tectoniques et enregistre chaque année plus de 20% des séismes les plus puissants recensés sur Terre.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/05/04/97001-20140504FILWWW00210-viol…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
nemo44
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 10 Mai 2014 - 11:44    Sujet du message: Fukushima : le drame de Fukushima fait encore des victimes Répondre en citant

réponse du gouvernement japonnais aux problèmes liés a la radio activité ...




Une atteinte majeure au droit à l'information ainsi qu'à la liberté d'expression.
- Elle va autoriser les administrations à classer "secret d'Etat" toute information jugée sensible et relative à la sécurité nationale, à la diplomatie, au contre-espionnage et à la lutte contre le terrorisme. Or, la définition du "secret" est si vague que cette loi pourra permettre tous les abus et renforcer la culture du secret du gouvernement japonais et des administrations déjà bien ancrée, et cela d'autant plus qu'aucun organe de contrôle indépendant n'est prévu. Les administrations auront par ailleurs le droit de détruire les documents "secrets" avant la fin du délai légal de non-publication fixé à 30 ans (et même à 60 ans et au-delà, pour certaines informations, avec l'accord du gouvernement).
- La loi constituera aussi un moyen puissant d'entraver l'accès à l'information des citoyens car elle permettra d'engager à leur encontre des poursuites et de les condamner jusqu'à 10 ans d'emprisonnement et jusqu'à 10 millions de yens d'amende (environ 70 000€). Cela concerne non seulement ceux qui auront divulgué une information dans les administrations, les Forces japonaises d'autodéfense et les organismes privés mandatés dans le secteur "sensible" (ce qui rendra de fait IMPOSSIBLE l'existence des LANCEURS D'ALERTE), mais aussi les journalistes, les citoyens et même les élus qui chercheraient ou inciteraient à chercher une information jugée "secrète". Par ailleurs, la personne soupçonnée de crime d'après la loi ne bénéficiera pas d'un procès équitable, 


http://blogs.mediapart.fr/blog/yuki-takahata/071213/loi-liberticide-adoptee…

et : http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article31416
Revenir en haut
nemo44
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 8 Juil 2014 - 10:21    Sujet du message: Fukushima : le drame de Fukushima fait encore des victimes Répondre en citant

annonce du 07/07/2014 ...14= 7+7 ....suivez le 7 !!


un super typhon nommé néoguri ...soit raton laveur !! menace le japon .
un bon coup de balai sur fukushima est il a prévoir avec toutes ses conséquences  ?  Neutral


http://www.leparisien.fr/environnement/japon-un-super-typhon-se-dirige-vers…





http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20140707.OBS2891/japon-un-super-typh…









 Un expert météorologue japonais montre la trajectoire estimée du super typhon Neoguri.  | AFP PHOTO / JIJI PRES JAPAN OUT
 
 
 
   
Réagir
 
 
 



Les îles de l'extrême-sud du Japon, notamment les îles Miyako et Okinawa, sont en alerte maximale en prévision de l'arrivée d'un très violent typhon. «Neoguri» se dirigeait lundi vers Miyako, avec des pointes de vent à 260 km/h, et devrait toucher l'île principale d'Okinawa dans le courant de la nuit ou mardi matin. Les vagues pourraient atteindre 14 mètres. 

 
 
 
SUR LE MÊME SUJET



L'alerte lancée par l'agence météorologique japonaise est synonyme de risque de pertes humaines et de dégâts massifs. Selon un responsable de l'agence, Neoguri, «raton laveur» en coréen, pourrait en effet atteindre une violence quasi inédite. 

«Soyez prêts à l'évacuation» 
Les membres suivants remercient Anonymous pour ce message :
Marine (08/07/14)
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Sam 23 Aoû 2014 - 21:25    Sujet du message: Fukushima : le drame de Fukushima fait encore des victimes Répondre en citant

Tepco ne sait pas quoi faire des milliers de mètres cubes d'eau radioactives, qui inondent la centrale ravagée. Sa dernière idée, pomper une partie de cette eau et la rejeter à la mer, après traitement.

Mais les coopératives de pêcheurs risquent de s'y opposer : même traitée, l'eau conserve une portion importante de tritium, une matière faiblement radioactive qu'on ne sait pas éliminer.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Lun 15 Sep 2014 - 22:11    Sujet du message: Fukushima : le drame de Fukushima fait encore des victimes Répondre en citant

Pour rappel :
Citation:
Le 11 mars 2011, un tremblement de terre de magnitude 9 frappa la côte est de la principale île de l’archipel nippon. Un tsunami s’ensuivit. La veille du jour où je quittai Tokyo pour la zone sinistrée, les pertes avaient été réparties comme suit : 12 175 morts, 15 489 disparus, 2 858 blessés {9}. Dans cette zone se trouvaient deux centrales nucléaires appartenant à la Tokyo Electric Power Company ou, en abrégé, Tepco. La Centrale Numéro Un de Fukushima, avec ses six réacteurs, émergea de la catastrophe avec plus de fissures et de failles que son homologue située quelques kilomètres plus au sud. Le 26, l’eau dans son deuxième réacteur émettait au moins un sievert par heure de radiation {10}. À ce rythme, une personne recevrait en trois minutes la fameuse dose de cinq rems.






Fukushima : Le témoignage de l’ancien directeur de la centrale de Fukushima, Masao Yoshida, interrogé très longuement par une commission d’enquête gouvernementale en 2011, provoque une tempête médiatique au Japon.

Ce témoignage était resté confidentiel à la demande de Yoshida, qui est mort en 2013 d’un cancer de l’oesophage.

Le gouvernement a finalement décidé, le 11 septembre, de mettre en ligne la transcription intégrale des auditions de Yoshida, après une série de fuites dans
la presse. Cette publication a mis dans l’embarras l’un des deux plus grands quotidiens du pays, Asahi Shimbun, qui a reconnu avoir publié en mai dernier
un faux scoop prétendument basé sur les propos de Yoshida. Le PDG du journal, Tadakazu Kimura, a fait des excuses publiques, annoncé le licenciement d’un
des directeurs, Nobuyuki Sugiura, et pourrait même démissionner lui aussi.

L’article en cause, paru le 20 mai dernier, racontait que 90 % des travailleurs avaient déserté la centrale le 15 mars 2011, quatre jours après le début de l’accident, en désobéissant aux ordres de Yoshida, et s’étaient réfugiés dans la centrale voisine de Fukushima Daini, à dix kilomètres.

Asahi Shimbun affirmait s’être procuré le témoignage de Yoshida, alors non public, et y avoir trouvé la preuve de la désobéissance des employés. Ce scoop a
fait le tour des médias mondiaux et a choqué le public, donnant l’image d’une centrale abandonnée par ses travailleurs.

À l’époque, les concurrents de Asahi Shimbun ont reproché au journal de ternir l’image des travailleurs, et ont ensuite publié des récits divergents, eux aussi
censés s’appuyer sur le témoignage de Yoshida. Cette situation a conduit le gouvernement à divulguer l’intégralité de ce témoignage. Selon le porte-parole du
gouvernement, Yoshihide Suga, cité par le New York Times, « la préoccupation initiale (de Yoshida), à savoir que son histoire soit exposée sans vérification,
s’est de fait réalisée », de sorte que « nous pensons que ne pas publier son témoignage aboutirait à un résultat contraire à sa volonté ».

La transcription divulguée par le gouvernement a pris en défaut le récit de Asahi Shimbun, ce qui a conduit le journal à se rétracter. Dans une déclaration
publiée le 11 septembre, le journal admet que son article est erroné et qu’il n’a pas pu démontrer que les travailleurs avaient quitté la centrale « contre les ordres » de leur directeur.

Selon les explications du journal concurrent The Mainichi, Yoshida n’a pas formellement ordonné à ses employés de se rendre dans la deuxième centrale à dix kilomètres, mais a jugé après coup qu’ils avaient eu raison d’y aller. Il apparaît que Yoshida voulait que les travailleurs se replient dans un lieu
relativement peu exposé aux radiations mais à proximité de la centrale, et que, dans la confusion générale, son ordre a été interprété comme celui d’aller à
Fukushima Daini. En tout état de cause, le témoignage de Yoshida fait ressortir le manque de préparation à un accident grave de l’équipe de Fukushima, et de
Tepco, la société exploitante de la centrale.

Le repli du personnel aurait normalement dû s’effectuer selon une procédure déjà prévue, et non dans l’improvisation. Le témoignage de Yoshida s’oppose
aussi à une allégation du gouvernement de Naoto Kan, premier ministre au moment de la catastrophe, selon laquelle Tepco projetait d’abandonner totalement
la centrale le 15 mars 2011. Yoshida affirme dans son témoignage qu’il n’était pas question d’évacuer l’installation, et qu’il a toujours veillé à maintenir un
nombre suffisant d’agents sur place, même s’il a pu laisser partir certains personnels non indispensables.

Dans l’ensemble, Yoshida critique durement le gouvernement, à qui il reproche de n’avoir pas du tout perçu la gravité de la situation vécue par les
travailleurs sur le site. Il raconte par exemple qu’il a entrepris avec son équipe une opération de ventilation pour faire baisser la pression du réacteur n°1, aux
premières heures du 12 mars. Or, alors que les travailleurs s’efforçaient déjà depuis des heures d’effectuer la manoeuvre dans des conditions périlleuses, Yoshida a reçu du ministère de l’industrie l’ordre de la mettre en oeuvre… « Basiquement, (le gouvernement) pensait que les vannes (par lesquelles s’échappe la vapeur
radioactive) s’ouvriraient au moment où le ministre l’ordonnerait », dit-il dans son témoignage. Yoshida s’est aussi vu reprocher d’avoir retardé ladite manoeuvre
pour permettre au premier ministre de survoler la centrale en hélicoptère. Ce qu’il conteste catégoriquement : « J’ai dit aux travailleurs d’actionner la vanne, mais
ils n’ont pas pu (à cause de la difficulté de la situation). Peu m’importait que le premier ministre soit en train de voler audessus de la centrale, ou de faire n’importe quoi, les gens sur le site voulaient faire la manoeuvre rapidement, pour la sécurité du réacteur. »
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Dim 26 Juil 2015 - 23:10    Sujet du message: Fukushima : le drame de Fukushima fait encore des victimes Répondre en citant

Marguerites de Fukushima : des inquiétudes à propos de l’aspect



http://sixactualites.fr/insolite/marguerites-de-fukushima-des-inquietudes-a…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:44    Sujet du message: Fukushima : le drame de Fukushima fait encore des victimes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Le monde
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com