OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Crash de l’A320 de la Germanwings
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Notre société
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 410
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mar 24 Mar 2015 - 21:44    Sujet du message: Crash de l’A320 de la Germanwings Répondre en citant

Signe de la violence extrême du choc, les plus gros débris de l’avion dépassent à peine la taille d’une voiture. Un Airbus A320 de la compagnie de la Germanwings s’est écrasé mardi matin au pied du massif des trois Evêchés, au sud de Barcelonnette (Alpes de Haute Provence). L’avion avait décollé depuis Barcelone (Espagne) avec 144 passagers, dont deux bébés, et six membres d’équipage et devait se rendre à Düsseldorf (Allemagne).

C’est à 10h précisément que l’avion a quitté les pistes de l’aéroport de Barcelone. Selon les données de Flightradar, l’avion a gagné de l’altitude au-dessus de la Méditerranée. Il atteint 9km d’altitude à 10h17 jusqu’à atteindre 11,5km à 10h27 alors qu’il est au large de Toulon (Var). Sa vitesse, stable, est d’environ 870km/h, ce qui est normal pour un vol moyen-courrier. C’est à partir de 10h31 que l’appareil a commencé à perdre de l’altitude. Il amorce une forte descente régulière, environ 1km par minute. A 10h41, les radars perdent son contact. La compagnie Germanwings a indiqué que la chute avait duré huit minutes. L’avion s’est ensuite écrasé à 1.500 m d’altitude sur le flanc d’une montagne.

Les causes de cette descente vertigineuse ne sont pas encore expliquées. Aucun signal de détresse n’a été émis par l’équipage. C’est le contrôle aérien qui a décidé de «déclarer l'avion en détresse car il n'avait plus aucun contact avec l'équipage et l'avion», selon la Direction générale de l'aviation civile. «L'absence de mayday ouvre la voie à toutes les hypothèses», estime un expert aéronautique, ancien enquêteur du Bureau d'enquêtes et d'analyse (BEA). Une boîte noire a été retrouvée en fin d’après-midi sur le site.


En pratique, un avion doit se connecter à intervalles réguliers par radio avec les contrôleurs au sol. Cette fois, l'A320 de la Germanwings n'a plus répondu aux multiples appels. Outre le défaut de communications par radio avec l'équipage de la Germanwings, l'ingénieur de permanence a aussi constaté que l'appareil ne suivait pas sa route et perdait de l'altitude. « C'est donc la conjonction entre la perte de contact radio et la mise en descente de l'appareil qui a conduit le contrôleur aérien a déclencher la phase de détresse, la Détresse FA », ajoute encore la DGAC.

Immédiatement, pour prévenir notamment tout acte de terrorisme, un avion de chasse de l'armée de l'air est allé au contact de l'appareil ainsi qu'un hélicoptère de la gendarmerie.

En regardant les données de Flightradar, on voit qu'entre 10 h 31 et 10 h 32, alors qu'il commence à survoler les contreforts des Alpes, l'Airbus entame une forte descente. Cette dernière est régulière : il ne s'agit pas d'une chute à pic. Pour une raison encore inconnue, il descend à environ 1 kilomètre par minute, à vitesse constante jusqu'à 10 h 41, au moment où les radars amateurs perdent sa trace. La compagnie Germanwings affirme pour sa part que la chute a duré huit minutes, et qu'elle a perdu le contact à 10 h 53.


Mais le travail des enquêteurs s’avère difficile. La zone de crash est difficile d’accès. On ne peut la rejoindre en voiture. «On ne voit pratiquement rien. Les débris sont très petits. Il n’y a plus de morceaux», a indiqué aux médias un guide de haute montagne qui a survolé en hélicoptère la zone. Le Bureau d’enquête et d’analyses (BEA) conduit les investigations.
La veille, lundi 23 mars, un autre avion de la compagnie Germanwings avait assuré la liaison entre Barcelone et Düsseldorf en suivant exactement le même chemin. Il avait survolé sans encombre l'endroit où l'Airbus A320 s'est écrasé, avant de se poser, à midi, à Düsseldorf.


avion pulvérisé,
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 24 Mar 2015 - 21:44    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 410
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mar 24 Mar 2015 - 22:13    Sujet du message: Crash de l’A320 de la Germanwings Répondre en citant

Eric de Rivery, porte-parole du Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL), répond aux questions du journal " Les échos"

D'abord, l'absence de signal de détresse (Mayday) envoyé par les deux pilotes. "C'est la procédure en cas d'urgence. Le pilote ou le co-pilote informe le contrôle aérien et les avions situés à proximité. Il dit ce qu'il fait. A charge ensuite pour la tour de contrôle de dégager un espace aérien, en demandant par exemple aux avions situés en dessous de l'appareil de se déporter".

Un autre pilote, joint par l'AFP, nuance : "dans les procédures, le Mayday vient à la fin. Avant toute chose, quand il y a une difficulté à bord, on gère la trajectoire, on essaie de résoudre la panne, la priorité est de faire voler l'avion".

2e inconnue : la durée de descente de l'appareil, 8 minutes, selon GermanWings. "Trop long pour un descente d'urgence, trop bref pour une descente normale", poursuit Eric de Rivery. "On est entre les deux, c'est assez incompréhensible", résume-t-il.

Cinq hypothèses.

1ère hypothèse : un malaise des pilotes

Une perte de conscience simultanée des deux pilotes est jugée "possible", par Eric de Rivery. "Cela s'est déjà produit lors d'un décollage, en Grèce, il y a plusieurs années".

2e hypothèse : une défaillance technique


Les A320 disposent de correcteurs automatiques de trajectoire. Concrètement : "un appareil peut de lui-même, sans action volontaire des pilotes, amorcer une descente, s'il détecte une anomalie, pour tenter de la corriger". Ce qui pourrait expliquer la descente par pallier, à priori sans décrochage sec, de l'appareil.

3e hypothèse : une panne moteur

Panne d'un moteur ? L'A320 est un bimoteur. "Même avec un seul moteur, un appareil peut stabiliser son altitude" et tenir son cap, détaille Eric de Rivery.

4ehypothèse : une dépressurisation

Les consignes sont alors claires : "il faut redescendre l'avion jusqu'à une altitude, environ 3.000 mètres, où l'on peut respirer sans assistance". Les pilotes auraient pu être victimes d'une dépressurisation lente du cockpit, entraînant une perte de conscience, sans qu'ils s'en rendent compte.

5 hypothèse : acte terroriste ?

"Aucune hypothèse ne peut être écartée à ce stade" précisait ce matin Manuel Valls. Les modalités de descente de l'avion interpellent. "Il descend progressivement, par paliers stables, jusqu'à l'impact", rappelle Eric de Rivery. Une "intervention extérieure, très peu probable, ne peut cependant pas être complètement exclue", estime le pilote.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 410
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mar 24 Mar 2015 - 22:18    Sujet du message: Crash de l’A320 de la Germanwings Répondre en citant

Exemples de dépressurisation :

http://www.cockpitseeker.com/wp-content/uploads/atpl/040/course/REC/D%E9pre…


Citation:
Dans l'enquête sur les causes de l'accident du vol Air France AF 447 Rio de Janeiro-Paris, qui a coûté la vie à 228 personnes, les enquêteurs n'en étaient encore, mercredi 3 juin, qu'au stade des hypothèses.

Parmi les scénarios avancés figure celui d'une dépressurisation brutale et violente, même si elle n'est pas la cause première de la catastrophe. Si tel était le cas, un tel événement aurait eu comme conséquence sur le plan médical pour les personnes à bord de l'avion "une perte de connaissance qui précède certainement la mort", affirme le professeur Philippe Juvin, chef du service des urgences de l'hôpital Beaujon (Clichy-la-Garenne, Hauts-de-Seine).
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
patodadibu


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2014
Messages: 268
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Point(s): 566

MessagePosté le: Mer 25 Mar 2015 - 08:21    Sujet du message: Crash de l’A320 de la Germanwings Répondre en citant

Les cons ça ose tout...
Revenir en haut
patodadibu


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2014
Messages: 268
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Point(s): 566

MessagePosté le: Mer 25 Mar 2015 - 16:49    Sujet du message: Crash de l’A320 de la Germanwings Répondre en citant

6eme hypothèse: contrôle externe de l'avion par "la main du diable"

http://www.nicematin.com/derniere-minute/crash-de-la320-un-expert-evoque-lh…


TOut d'abord, nous remarquons la trajectoire, remarquable: a l'Est de Digne les Bains, puis quelque 200 m à l'est de la Javie ensuite il passe a l'est de Beaujeu.
Et l'avion s'est crashé juste après "pie fourchau" (un lieu dit: "PIED FOURCHU ? ? ? ? "  .. )  avant la montagne des têtes. Tête de BAU, Tête de TRAVERS.




"
A quoi peut correspondre cette descente ?

Elle n'est pas très marquée. Elle ne correspond pas au taux de chute d'un décrochage ou à celui d'une dépressurisation et à une descente d'urgence.

Descendre ainsi, sans communiquer, c'est très anormal.

Je me souviens d'un Boeing 747 japonais ou d'un DC 10 turc dont les commandes de vol étaient rompues.

Ils descendaient sans que les pilotes puissent les contrôler. Mais ils pouvaient communiquer.

Alors pourquoi ce silence dans l'A320 ?

Cet avion n'a pas l'air d'être en situation de catastrophe, et pourtant il se précipite vers le sol comme si on l'y avait conduit volontairement. Qui aurait pu faire cela ?
"
source :
http://www.nicematin.com/derniere-minute/crash-de-la320-un-expert-evoque-lh…




Vous voulez un dessin, ou la version en couleurs ????????












Les membres suivants remercient patodadibu pour ce message :
napo (25/03/15), aja777 (25/03/15)
Revenir en haut
Joseck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2014
Messages: 721
Localisation: Sospel
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 64

MessagePosté le: Mer 25 Mar 2015 - 20:52    Sujet du message: Crash de l’A320 de la Germanwings Répondre en citant

patodadibu a écrit:
Les cons ça ose tout...
Con = Vagin

Traiter quelqu'un de con c'est négatif pour le féminin car l'expression vient de :
C'est un con, il se le fait mettre ....

On ne se rend plus compte de ce que l'on dit ...
Les membres suivants remercient Joseck pour ce message :
Marine (26/03/15)
Revenir en haut
patodadibu


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2014
Messages: 268
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Point(s): 566

MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2015 - 07:51    Sujet du message: Crash de l’A320 de la Germanwings Répondre en citant

Crash de l'A320 : un des pilotes s'est retrouvé coincé à l'extérieur du cockpit
Source: nouvel obs
http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20150326.OBS5658/crash-de-l-a320-un-…






Dernière édition par patodadibu le Jeu 26 Mar 2015 - 09:22; édité 2 fois
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 410
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2015 - 09:17    Sujet du message: Crash de l’A320 de la Germanwings Répondre en citant

Evidemment :

Citation:
Le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) a réussi à écouter le fichier audio de la "boîte noire" qui a enregistré les échanges audio dans le cockpit qui indique que les deux pilotes ont tenu une conversation tout à fait "calme et tranquille", en allemand, pendant le début du trajet entre Barcelone et Düsseldorf, comme le révèle l'enregistreur de voix embarqué dans le cockpit. Mais pour une raison inconnue, l'un des deux pilotes a quitté les lieux. "On entend le bruit d'un des sièges qui recule, une porte qui s'ouvre et se referme", confirme la source citée par l'AFP.

Malgré ses appels et ses tentatives pour entrer dans le cockpit, le pilote n'a jamais pu regagner sa place avant la catastrophe, mardi.

Au moment de revenir dans le cockpit, les appels du pilote sont restés vains. ""Le pilote à l'extérieur frappe légèrement à la porte et il n'y a pas de réponse", a déclaré un responsable militaire participant à l'enquête au New York Times. "Alors ensuite, il frappe plus fort à la porte et pas de réponse. Il n'y a jamais de réponse."
"On peut entendre qu'il essaie de défoncer la porte", ajoute l'enquêteur qui a revélé ces informations. "Une chose est sûre. A la toute fin du vol, l'autre pilote est seul et n'ouvre pas la porte", ajoute la source du New York Times. A la fin du vol, les alarmes indiquant la proximité du sol ont retenti, précise l'AFP.

Depuis les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, la réglementation prévoit que les portes des cockpits peuvent être vérrouillée de l'intérieur.



Citation:
Le copilote, qualifié de débutant avec 630 heures de vol, qui ne répond jamais selon le journal, a-t-il fait un malaise ? Pourquoi le pilote ne peut-il pas réintégrer la cabine ? Autre interrogation, la procédure d'ouverture d'urgence de la porte, qui nécessite un code particulier, complémentaire au code d'accès, n'a pas fonctionné. Surprenant.



Si le copilote resté dans le cockpit n'a pas actionné l'ouverture de la porte, on ne peut qu'en conclure que l'avion a été délibérément conduit au crash... Evil or Very Mad

On va nous parler de malaise ou de suicide certainement pas d'attentat !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
patodadibu


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2014
Messages: 268
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Point(s): 566

MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2015 - 09:30    Sujet du message: Crash de l’A320 de la Germanwings Répondre en citant

C'est certainement un malaise, le pilote s'enferme a double tour dans le coque pite et puis ah il défaille

Dernière édition par patodadibu le Jeu 26 Mar 2015 - 09:35; édité 1 fois
Revenir en haut
René


Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2014
Messages: 742
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243

MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2015 - 10:03    Sujet du message: Crash de l’A320 de la Germanwings Répondre en citant

patodadibu a écrit:
C'est certainement un malaise, le pilote s'enferme a double tour dans le coque pite et puis ah il défaille
Pourtant, il aurait pu entrer  (Latch = loquet, verrou-iller ;... unlatch = déverrouiller), il y a une "unlocking sequence".

_____________________________________________________________
Heureux celui qui n'a pas de patrie. - Hannah Arendt
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 410
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2015 - 10:13    Sujet du message: Crash de l’A320 de la Germanwings Répondre en citant

Non parce que celui qui reste dans le cockpit peut verrouiller la porte de l'intérieur. Et dans ce cas le code ne fonctionne plus.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 410
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2015 - 10:22    Sujet du message: Crash de l’A320 de la Germanwings Répondre en citant

Même si la prudence reste de mise, un verrouillage volontaire du pilote dans le cockpit semble un scénario probable pour expliquer l'incapacité de son collègue à le rejoindre.

Un cockpit fermé, un pilote qui essaye d'enfoncer la porte. Si les informations du New York Times sont confirmées par les autorités, la piste de l'attentat ou d'un suicide du pilote en fonction resté dans le cockpit devrait pourrait prendre de l'épaisseur dans les heures à venir. «C'est une enquête de sécurité aérienne qui pourrait vite devenir une enquête criminelle, indique au Figaro un expert en sécurité aérienne. Le BEA n'a pas démenti les informations de la presse américaine. Si elles étaient erronées, nous le saurions déjà».


http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/03/26/01016-20150326ARTFIG0006…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Renata


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 394
Féminin
Point(s): 40

MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2015 - 10:40    Sujet du message: Crash de l’A320 de la Germanwings Répondre en citant

Sur les trois passagers américains à bord, deux travaillaient pour les satellites du Pentagone, révèle le New York Times :


"WASHINGTON (AP) — Three Americans were presumed dead in the plane crash in the southern French Alps, including a U.S. government contractor and her daughter, the State Department said Wednesday.
 
Identified victims were Yvonne Selke of Nokesville, Virginia, an employee for 23 years at Booz Allen Hamilton Inc. in Washington, and her daughter, Emily Selke, a recent graduate of Drexel University in Philadelphia. The U.S. government did not identify the third American it said was on the plane.
Yvonne Selke performed work under contract with the National Geospatial-Intelligence Agency, the Pentagon's satellite mapping office, Booz Allen and the Defense Department confirmed in statements after the AP had reported her identity and employment.
"Every death is a tragedy, but seldom does a death affect us all so directly and unexpectedly," NGA Director Robert Cardillo said. "All of us offer our deepest condolences and will keep her family and her colleagues in our thoughts."


Un ancien commandant de bord accuse assez vigoureusement la conception de la cabine de pilotage qui n'a pas de manche laissant devant le pilote un espace vide lequel est utilisé pour poser divers objets et empêchant celui-ci d'attraper aisément son masque à oxygène, laps de temps perdu qui aurait pu sauver l'appareil dans l'hypothèse d'une dépressurisation. 
Revenir en haut
Renata


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 394
Féminin
Point(s): 40

MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2015 - 11:12    Sujet du message: Crash de l’A320 de la Germanwings Répondre en citant

Le copilote de l'Airbus de Germanwings avait été engagé «en septembre 2013» par la compagnie aérienne et comptait 630 heures de vol, a indiqué jeudi le groupe Lufthansa à l'AFP.
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 410
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2015 - 12:12    Sujet du message: Crash de l’A320 de la Germanwings Répondre en citant

Crash A320: un spécialiste accuse le BEA de dissimulation




Les fuites dans l'enquête sur le crash de l'A320 ne sont "pas surprenantes", juge le spécialiste aéronautique Michel Polacco. Il déplore que le Bureau d'enquêtes et d'analyses fasse de la rétention d'informations, "alors que l'information, ça ne se retient pas", explique-t-il sur BFMTV.




"Malheureusement, c'est devenu habituel", a souligné Michel Polacco, journaliste spécialiste en aéronautique, au micro de BFMTV au lendemain de fuites dans la presse sur le contenu de l'enregistrement de la boîte noire analysée par les enquêteurs après le crash de l'A320 mardi.

Mercredi, en dépit du silence du directeur du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) Rémi Jouty sur ce point en conférence de presse, une source a révélé au New York Times qu'après un début de vol habituel, l'un des deux pilotes de l'Airbus de Germanwings a quitté le cockpit et s'est retrouvé coincé derrière la porte pendant la chute de l'appareil.

"Le BEA est toujours incité à en dire un minimum"

"On a pu voir ça sur les dernières grandes catastrophes qui ont été traitées en France. On a une fâcheuse tendance à retenir l'information, et vous savez que l'information ça ne se retient pas", a poursuivi Michel Polacco. "J'étais à peu près sûr que dans la nuit ou aujourd'hui on entendrait ce que le BEA ne voulait pas nous dire hier, et dont on pouvait deviner qu'il avait des choses à dire. Ça n'est pas très surprenant", a-t-il commenté.

"On est dans un système un peu bizarre où le système de fonctionnaires du BEA, qui dépend du ministère des Transports, est toujours incité à en dire un minimum pour pouvoir laisser la place aux politiques qui de leur côté peuvent s'exprimer", a expliqué l'expert. "Cette fois-ci, ils ont été pris de cours par quelqu'un d'autre, par une autre fuite".

La conférence de presse du BEA, "une farce"


L'enquête part "mal", a reconnu Michel Polacco. "Mais que voulez-vous, le système fonctionne comme ça, et personne ne sait le réformer", a-t-il déploré. "Depuis quelques années, on a vu que les ministres voulaient absolument reprendre la main (...) et garder la primauté de la diffusion des informations importantes et exclusives. Ça leur permet de se mettre en valeur dans les médias".

"Donc vous avez pu voir depuis deux jours ce ballet incroyable de politiciens qui donnent des avis sur tout", a encore dénoncé le journaliste, "et puis cette conférence de presse hier qui est une véritable farce". Et le journaliste d'appeler le BEA à diffuser "ces informations factuelles": "c'est dans ses statuts !".

http://www.bfmtv.com/societe/crash-de-l-a320-les-rates-de-l-enquete-871689.…

Alors ces fuites d'infos amèneraient-elles un malaise ?

Citation:
Le New York Times affirme tenir ses informations d'un militaire qui participe aux investigations. Et ce que détaille le quotidien américain est très troublant. Pendant la première partie du vol, les conversations enregistrées dans le cockpit sont banales, détendues, sans la manifestation de la moindre inquiétude. Puis un des pilotes quitte le cockpit avant que l'appareil n'amorce sa descente fatale. Et quand il essaie d'y retourner, il lui est impossible de rentrer dans la cabine de pilotage. Il frappe doucement à la porte, puis on l'entend cogner plus fort selon cet enquêteur et il n'y a jamais aucune réponse. Il y aurait donc eu un seul pilote au moment de la catastrophe. Un homme qui n'aurait pas pu ou pas voulu ouvrir cette porte d'accès au cockpit.

Selon une source proche de l'enquête citée par l'AFP, "au début du vol, on entend l'équipage parler normalement puis on entend le bruit d'un des sièges qui recule, une porte qui s'ouvre et se referme, des bruits indiquant qu'on retape à la porte et il n'y a plus de conversation à ce moment-là jusqu'au crash."


Pas de confirmation du BEA

Le New York Times ajoute que le Bureau d'enquêtes et d'analyses n'a pas souhaité commenter ces informations qui sont accueillies avec beaucoup de prudence par les spécialistes aéronautiques de France Info, Frédéric Béniada et Gérard Feldzer.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:21    Sujet du message: Crash de l’A320 de la Germanwings

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Notre société
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 1 sur 7

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com