OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Comment j'ai cessé d'être juif

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Livres, revues et citations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Jeu 19 Mar 2015 - 11:09    Sujet du message: Comment j'ai cessé d'être juif Répondre en citant




Supportant mal que les lois israéliennes m'imposent l'appartenance à une ethnie fictive, supportant encore plus mal d'apparaître auprès du reste du monde comme membre d'un club d'élus, je souhaite démissionner et cesser de me considérer comme juif.

Professeur d'histoire contemporaine à l'université de Tel-Aviv, après avoir étudié en Israël et à l'EHESS, Shlomo Sand a notamment publié en France Les Mots et la Terre. Les intellectuels en Israël [Fayard, 2006, Champs, 2010], "Comment le peuple juif fut inventé" [Fayard, 2009, Champs, 2010, prix Aujourd'hui], "Comment la terre d'Israël fut inventée" [Flammarion, 2012] et "Comment j'ai cessé d'être juif" [Flammarion, 2013].
Les membres suivants remercient Marine pour ce message :
aja777 (19/03/15)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 19 Mar 2015 - 11:09    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
napo


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2014
Messages: 741
Féminin
Point(s): 371

MessagePosté le: Jeu 19 Mar 2015 - 11:50    Sujet du message: Comment j'ai cessé d'être juif Répondre en citant

On a le droit de parler de ça ?  Rolling Eyes


Il se fait que deux de mes filles sont en relation avec une famille "juive". Je mets le mot entre guillemets parce que aucun d'eux ne pratique cette religion.
C'est comme ça que je sais qu'il y a un bruit qui court parmi les pratiquants de cette religion, que ces gens aurait un gène différent des autres gens  Rolling Eyes  et qu'il serait donc plus sensible à certaines maladies. 
Voici un blabla ici (j'ai pas lu) :
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tudes_g%C3%A9n%C3%A9tiques_sur_les_Juifs


Certains pratiquants de cette religion soutiennent donc le concept de race et tentent de démontrer que "les juifs" sont  un peuple et qu'il est normal de revendiquer leur terre d'origine....ouais...
C'est un peu comme si les noirs américains revendiquaient un droit du sol africain sous prétexte qu'ils sont noirs. Encore que là, on pourrait comprendre...


Et pour vous démontrer à quel point les merdias mentent honteusement, l'autre jour, qui voit-on passer au journal belge de 19h30 ? Madame Machin, membre de la famille dont je vous parle. Tenez-vous bien, elle expliquait à la télé qu'elle se sentait persécutée en Belgique et qu'elle avait peur pour ses enfants et qu'elle a donc décidé de s'installer avec sa famille à Tel-Aviv !!! C'est archi-super-faux, lol, je me demande combien elle a été payée pour dire ça !!!
Elle s'est installée là-bas pour des raisons financières et religieuses et parce qu'elle voulait se débarrasser de son mari (pas juif) et n'était pas du tout mais pas du tout menacée.


Ceci démontre également que même quand vous voyez à la télé le témoignage d'une personne "prise au hasard", il n'y a rien de spontané, tout est préparé et tout est mensonge.
_____________________________________________________________
La vérité est un pays sans chemin
Les membres suivants remercient napo pour ce message :
Marine (19/03/15), aja777 (19/03/15)
Revenir en haut
aja777


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2014
Messages: 1 539
Masculin
Point(s): 383

MessagePosté le: Jeu 19 Mar 2015 - 20:49    Sujet du message: Comment j'ai cessé d'être juif Répondre en citant

Jacob Cohen, écrivain franco-marocain
samedi 14 mars 2015 GOYIM DE FRANCE ! AIMEZ LES JUIFS !






GOYIM DE FRANCE ! AIMEZ LES JUIFS !
C’est un peu l’injonction hurlée de nos jours par l’establishment politique et médiatique. L’ONU va bien bientôt créer une journée universelle (au-delà de la planète Terre) à cette fin. Et chaque pays civilisé lui emboîtera le pas. La France en premier. C’est le privilège de notre pays considéré comme la fille aînée du sionisme.
Je sais bien que l’amour ne se décrète pas, mais enfin, goyim de France, faites un effort ! Pensez à ces grandes figures du judaïsme moderne ! Bernard-Henri Lévy, Alain Finkelkraut, Alexandre Adler, Roger Cukierman, Patrick Cohen, Frédéric Haziza, Maurice Lévy, Yvan Attal, Arthur, etc. Non, vraiment, ils ne vous donnent pas envie ? Et à l’international, il n’y a que l’embarras du choix : Netanyahou, Kissinger, Rothschild, Goldman, etc. Que des bienfaiteurs de l’humanité.
Je me demande d’ailleurs pourquoi nos gouvernants poussent ces cris à faire se dresser les cheveux sur la tête. Se douteraient-ils par hasard que les goyim n’aimeraient pas les juifs ou pas assez ? Ne me dites pas qu’ils pourraient les détester, ce n’est pas possible ! D’ailleurs c’est interdit par la Loi.
Ceux qui connaissent le droit me diraient qu’un tel délit ne peut pas se concevoir. Certes, si on respecte les principes généraux du droit, et si on reconnaît l’illégitimité d’une police de la pensée. Et même, ce ne serait pas commode sur le plan pratique. Enfin quoi ! La France ! Celle de la Révolution et des droits de l’Homme, de sa célèbre devise, et de sa non moins incontournable laïcité.
Sauf que ! Rien n’est trop beau pour ces citoyens à part et hors pair. Ils ont déjà fait main basse sur le monde arabe. Aucun pays arabe ne moufte devant la puissance sioniste, sauf à exprimer quelques velléités verbales sans grande portée. Et grâce à leur armée de SAYANIM, ils contrôlent quasiment la plupart des pays où ils résident.
Connaissez-vous le syndrome de Stockholm ? C’est le processus par lequel des otages se mettent à aimer leurs ravisseurs au bout d’une certain temps de captivité. On pourrait faire le parallèle avec les goyim pris en otages par les juifs, vu qu’ils ne sont plus libres de décider de leur destin, et qui devraient s’y habituer, selon le syndrome, et même y trouver leur compte.
Le hic, c’est que parmi ces goyim il y a encore quelques fortes têtes qui refusent de s’incliner et qui sèment les graines de la révolte. Le système, contrôlé par ceux que l’on devrait aimer, a beau les diaboliser par des médias aux ordres, et les faire condamner par une justice qui se prostitue, rien n’y fait.
Les juifs ont alors inventé un nouveau concept (ils peuvent tout faire c’est à ça qu’on les reconnaît) plus proche de la relation amoureuse que du droit, et qu’ils ont assimilé à de la « haine ». Parler du nombre des juifs dans le cinéma, dans les médias, dans la publicité, dans la banque, relève de la « haine ». Critiquer le dîner du CRIF idem. Parler de 2 poids 2 mesures c’est « haineux ».
Quant on évoque la « haine », on pense tout de suite aux juifs, n’est-ce pas ? Il n’y a qu’eux pour exiger d’être aimés ou ne pas être haïs. Alors pour tromper la masse, les larbins politiques et médiatiques habituels ajoutent, sans y croire, les musulmans, qu’il faut éviter de détester publiquement, enfin en principe.
Une illustration : Le journaliste ( ?) Tesson, un Français pur jus et ami des juifs, donc bien sous tous rapports, a déclaré à la télé : « Ce sont les musulmans qui apportent la merde en France ». Il ne s’est presque rien passé. Et il repasse à la télé. Il a une si bonne bouille, le Tesson.
Maintenant amis lecteurs, remplacez « musulmans » par « juifs ». Ça donnerait : « Ce sont les juifs qui apportent la merde en France ». Vous imaginez le tremblement de terre ? Regardez ce qu’on a fait à Dumas ! Et la colère du terrible Cukierman ! Et il aurait fallu réinviter Netanyahou pour que la République s’excuse !
Malgré leur place privilégiée quand même (« une France sans les juifs ne serait plus la France ». « Quand on touche à un juif c’est toute la République qui est touchée »), les juifs ne se sentent pas vraiment aimés. Bizarre, non ? Je ne peux pas croire que ce soit une tactique pour dominer encore plus sans en payer le prix. Serait-ce la terrible souffrance historique qui donnerait quitus pour tous les abus ?
Faites un geste, goyim de France. Donnez une pièce. Pardon ! Donnez un peu d’amour à ceux de nos concitoyens qui en manquent tant !
Jacob Cohen
Mars 2015



http://jacobdemeknes.blogspot.fr/

_____________________________________________________________
>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?
Les membres suivants remercient aja777 pour ce message :
Marine (19/03/15)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:23    Sujet du message: Comment j'ai cessé d'être juif

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Livres, revues et citations
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com