OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Maisons de retraites : les seniors victimes de la pollution

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Santé, bien-être et alimentation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 410
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Jeu 12 Mar 2015 - 12:16    Sujet du message: Maisons de retraites : les seniors victimes de la pollution Répondre en citant

L'air intérieur des maisons de retraite présente des niveaux de pollution délétères pour le système respiratoire des personnes âgées, selon une étude menée dans sept pays européens.

Nos aînés étouffent. Dans l’air pollué des maisons de retraite, leur santé pulmonaire se dégrade. Ce triste constat est issu d’une étude européenne menée dans cinquante établissements européens, à laquelle a participé l’Inserm.

Pour la première fois, la communauté scientifique s’est intéressée à l’impact sanitaire de la pollution intérieure en maison de retraite. Les auteurs de l’étude, publiée dans la revue European Respiratory Journal, se sont ainsi rendus dans sept pays (Belgique, Danemark, France, Grèce, Italie, Pologne et Suède) et ont interrogé 600 résidents âgés en moyenne de 82 ans, à qui ils ont fait passer une série de tests cliniques.

Toux, sifflements, BPCO...
Au sein des établissements, les chercheurs ont également mesuré les niveaux de concentration de cinq polluants de l'air intérieur : les particules de diamètre de 10 microns (PM10), les particules ultra-fines (PM0.1), le formaldéhyde, le dioxyde d'azote (NO2) et l'ozone (O3). Ces polluants proviennent de plusieurs sources, dont le chauffage, les matériaux de construction, le mobilier, les produits nettoyants et de ménage, les désinfectants ou encore les systèmes de refroidissement. Les mesures ont été réalisées dans les pièces les plus fréquentées par les retraités – à savoir, la salle commune.

Les résultats de ces investigations étaient assez attendus. Ils montrent que l'exposition à des niveaux élevés de PM10 et de NO2 est associée de manière significative à l'essoufflement et à la toux. De hauts niveaux de PM0.1 sont, eux, associés à des sifflements dans la poitrine l'année précédant la mesure de la qualité de l'air. Enfin, de hautes concentrations de formaldéhyde sont liées à la bronchopneumopathie obstructive chronique (BPCO).

Des sujets à risques accrus
En fait, l’air en maison de retraite n’est en moyenne pas plus pollué qu’ailleurs, expliquent les auteurs. Seulement, ses habitants sont bien plus vulnérables que le reste de la population. « La capacité de l'organisme à traiter les polluants nuisibles de l'air diminue avec l'âge », précise Isabella Annesi-Maesano, pneumologue et épidémiologiste à l’Inserm, qui a participé à l’étude. Et malheureusement, ces lieux n’échappent pas à la médiocrité générale de la qualité de l’air.

Ecoutez Annesi-Maesano, pneumologue et épidémiologiste à l’Inserm : « Les maisons de retraites sont des lieux où l’on utilise de très nombreux produits ménagers ».


Confinés dans un environnement toxique
Les personnes âgées sont d’autant plus vulnérables à la pollution intérieure qu’elles peuvent difficilement s’y soustraire. « Leur mobilité est souvent très réduite et leurs activités très limitées, note Isabella Annesi-Maesano. Certaines personnes restent alitées toute la journée… ». Du coup, elles ne respirent plus l’air extérieur, certes pollué, mais nécessaire pour s’aérer les poumons.

Les personnes âgées s’exposent-elles à des risques accrus de pathologies respiratoires en maison de retraite ? L’étude ne le dit pas. En revanche, elle indique que l’air qui y circule actuellement nuit à la santé des seniors. Logiquement, des standards propres à ces établissements devraient s’imposer. « Nous en sommes loin ! sourit Isabella Annesi-Maesano. Il faudrait d’autres études pour mieux évaluer cette toxicité. Et puis n’oublions pas les écoles, où les enfants sont eux aussi très sensibles aux polluants, ainsi que les crèches, les hôpitaux … »

En attendant une révolution écologique, il faudra probablement s’en tenir au moindre mal. Selon les auteurs de l’étude, une bonne ventilation de l’espace permet notamment de limiter les effets délétères de la pollution. « Qu’elle soit naturelle ou mécanique, la ventilation joue un rôle essentiel. Dans les établissements bien aérés, la relation entre polluants et santé des résidents était moindre, voire nulle. »

Ecoutez Annesi-Maesano : « Il faudrait aussi labéliser les produits désinfectants et ménagers utilisés en maison de retraite. »

http://www.pourquoidocteur.fr/Des-maisons-de-retraites-trop-polluees-pour-l…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 12 Mar 2015 - 12:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Santé, bien-être et alimentation
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com