OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'irradiation des aliments
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Santé, bien-être et alimentation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 410
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mer 4 Mar 2015 - 01:17    Sujet du message: L'irradiation des aliments Répondre en citant

Toutes les 4 secondes, un kilo d'aliment est irradié en France, soit environ 5000 tonnes par an, afin de les décontaminer et de ralentir leur mûrissement
Qu'est-ce que l'irradiation des aliments ?

L'irradiation des aliments (officiellement appelée "ionisation") est un procédé utilisé pour décontaminer les denrées, ralentir le mûrissement

L'irradiation des aliments a été inventée au milieu des années 40 par des scientifiques français et mise en application dès la fin de la deuxième guerre et est aujourd'hui autorisée dans une soixantaine de pays.

Souvent présentée comme moins nocive que d'autres modes de conservation industriels, cette technologie permet surtout de contourner - au moins en partie - l'usage de produits chimiques (dont la toxicité est maintenant largement avérée et peu populaire) ; elle est plus souple d'utilisation que la surgélation (contraignante par le maintien de la chaîne du froid) et peut être appliquée à quasiment tous types de produits, y compris les produits frais, à l'inverse des traitements par la chaleur.

Elle permet ainsi un traitement de long terme de très nombreux produits, des déplacements sur longue distance et des stockages de longue durée. Ces avantages, ainsi que son efficacité multi-usages, en font une technologie particulièrement appropriée pour l'économie "moderne" mondialisée et pour le développement des échanges internationaux.

Quelles radiations servent pour les aliments ?

L'irradiation des aliments ou ionisation se fait avec des radiations ionisantes, soit par électrons projetés à une vitesse proche de celle de la lumière, soit par rayons gamma (issu de substances radioactives, le Cobalt 60 ou le Césium 137),

L’irradiation des aliments est-elle sûre ?

Les partisans de l’irradiation des aliments la présente comme une solution-miracle contre les maladies d’origine alimentaire ( salmonellose, infections à E. coli 0157 :H7). Mais, de nombreuses études scientifiques montrent que les méfaits de l’irradiation sur la santé sont bien pires que ses bénéfices :


- L’irradiation détruit une grande partie des vitamines et des nutriments présents dans les aliments ; il ne faut pas confondre aliments « contaminés » et aliments « irradiés ». Quand on parle de « contamination radioactive » ou de « pollution radioactive », cela signifie que des particules radioactives (et plus précisément des atomes radioactifs) sont présents dans l’aliment.


- Certaines bactéries sont très utiles puisqu’elles agissent sur l’apparence des aliments (pourrissement, odeur) et permettent ainsi aux consommateurs de repérer les aliments douteux. Les aliments irradiés paraissent sains, mais ne le sont pas toujours ;

- L’irradiation est très souvent utilisée comme substitut à de bonnes pratiques sanitaires ou pour « recycler » des produits atteignant leur date de péremption ;


- Les animaux de laboratoire nourris d’aliments irradiés sur de longues périodes souffrent de nombreuses maladies génétiques, de problèmes de reproduction, de déformations et de mortalité précoce.


- Selon une étude récente menée par des scientifiques allemands et français (Delincée, H. and Pool-Zobel, B. « Genotoxic properties of 2-dodecyclobutanone, a compound formed on irradiation of food containing fat » Radiation Physics and Chemistry, 52:39-42, 1998), une substance particulière créée par l’irradiation dans les aliments, l’alkylcyclobutanone, pourrait être facteur de cancer.

L'irradiation des aliments est risquée

Sselon Véronique Gallais,présidente d'Action Consommation,pour le Collectif français contre l'irradiation des aliments

"Si l'irradiation ne rend pas les produits alimentaires radioactifs, elle provoque une perte de vitamines et présente des risques de cancérogénèse et de mutagénèse dus à la prolifération de radicaux libres et de molécules nouvelles au sein de l'aliment irradié. Par ailleurs, l'irradiation peut être utilisée comme substitut à de bonnes méthodes sanitaires de production Ou encore, l'équilibre microbiologique de l'aliment irradié étant fragilisé, des agents pathogènes peuvent se développer plus rapidement et proliférer puisque leur "concurrents" ont été éliminés.

Sur le plan environnemental, on peut citer les risques liés au fonctionnement des installations (nucléaires) et au transport de matières nucléaires, et les dommages liés aux modes de production et de distribution industriels : pollutions et production de gaz à effet de serre (y compris par la multiplication des transports longs liés à la délocalisation des productions), atteinte à la biodiversité par la spécialisation des productions, destruction de milieux naturels.

Enfin, ce mode d'organisation de la production et des échanges agroalimentaires implique des risques socio-économiques. La délocalisation des productions vers des pays à bas coûts sont une menace pour l'emploi et l'économie locale. La spécialisation des productions dans l'agriculture conduit à l'extension de monocultures et de la culture intensive, qui, au-delà des conséquences environnementales qu'elles induisent, compromettent encore davantage la souveraineté alimentaire des peuples de la planète. La concentration des entreprises renforce les multinationales, dont le pouvoir économique, financier et politique constitue une menace réelle pour la démocratie."

L’irradiation, en allongeant la durée de conservation des aliments, risque d’accentuer la délocalisation des productions agricoles. Or ce phénomène met en péril la dynamique de nos économies locales et détruit l’environnement

Le dossier Alimentation

L'irradiation des aliments

http://www.planetoscope.com/fruits-legumes/1242-l-irradiation-des-aliments-…
Les membres suivants remercient Marine pour ce message :
aja777 (04/03/15), Renata (05/03/15)


Dernière édition par Marine le Jeu 5 Mar 2015 - 22:09; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 4 Mar 2015 - 01:17    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Renata


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 394
Féminin
Point(s): 40

MessagePosté le: Jeu 5 Mar 2015 - 09:40    Sujet du message: L'irradiation des aliments Répondre en citant

Eh bien, on en apprend tous les jours ! 
Revenir en haut
françois
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 5 Mar 2015 - 21:47    Sujet du message: C'est la guerre on utilise les gazs pour traiter les pommes Répondre en citant

Une novelle sorte de pomme est née, sur Capital, on voit un superbe verger, on y voit un tracteur, dans un nuage de brouillard il y a une très grande quantité de traitements!
Les fruits sont à chair rouge et cœur blanc! la société américaine chimique qui fabrique le gaz de traitement après récolte et conditionnement n'a pas voulu répondre aux journalistes!
Mais un laboratoire australien a fait des analyses, et les agriculteurs ont refusé d'utiliser le produit, ils ne veulent que des produits naturels!
Perte de gout, destruction progressive des vitamines! aspect brillant et impeccables de ces pommes brillantes rouge dont l'agriculteur a l'exclusivité, donc il fixe son prix !
Voilà, un point de plus qui augmente les "effets indésirables' sur les consommateurs, sans parler de la combinaison avec d'autres produits!
Revenir en haut
Picchou
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 23 Juin 2016 - 08:55    Sujet du message: L'irradiation des aliments Répondre en citant

[size=16]Bonjour à tous,

Je suis perplexe en ce qui concerne ce procédé, car la nourriture vendu à l'étal présente de plus en plus de taux de radioactivité résiduelle, facilement mesurable au moyen d'un dosimètre ou d'un compteur Geiger.

J'invite quiconque à le matériels et les compétences de vérifier par eux même ce que je dis ici et d'en faire part sur ce forum.

Bien entendu, il y a les effets de Tchernobil sur certains aliments comme les noix de Grenoble qui ne sont pas irradié dans l'agriculture biologique et qui pourtant ne devraient pas être consommé (plus de 0,25µSv/H valeur maximale autorisée en Europe).
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 410
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Ven 24 Juin 2016 - 11:55    Sujet du message: L'irradiation des aliments Répondre en citant

Certains fruits se flétrissent , se dessèchent comme le citron , les pommes , étonnant , écœurant  pas tous bien sûr , mais nous ne pouvons pas choisir non plus , â moins d'avoir un appareil comme le dit Picchou
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Renata


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 394
Féminin
Point(s): 40

MessagePosté le: Sam 25 Juin 2016 - 07:34    Sujet du message: L'irradiation des aliments Répondre en citant

L'article ci-dessus bien qu'il n'ait rien à voir avec l'irradiation des aliments mais concerne les pesticides déversés sur les produits agricoles, est tout de même particulièrement intéressant, du moins à mon sens :


Il invente un détecteur de pesticides pour tester nos aliments 


De plus en plus de consommateurs se méfient des pesticides, mais il n’existait jusqu’ici aucun moyen de les éviter puisqu’ils sont pratiquement partout. Grâce à l’invention d’un étudiant originaire du Havre, il sera possible de déceler la présence de ces produits chimiques dans les aliments, et ce tout simplement en les scannant ! 
Simon Bernard étudie actuellement à l’Ecole nationale supérieure maritime du Havre. (ENSM). Les pesticides ne sont pas son domaine de prédilection, mais l’étudiant se pose des questions et s’intéresse à de nombreux sujets différents. Sa curiosité l’a poussé à élaborer un appareil qui peut s’avérer très utile et précieux. 
 
« J’ai entendu parler d’une technologie, commercialisée l’an dernier, de spectromètre infrarouge miniaturisé à la taille d’une petite clef USB (…) Je me suis rendu compte qu’elle pouvait être utilisée pour détecter la présence et le taux acceptable ou non de pesticides dans les aliments de type fruits et légumes », indique Simon Bernard au journal Paris-Normandie
L’appareil mis au point par l’étudiant normand, baptisé Scan Eat, n’est pas plus imposant qu’une clé USB. Ce dernier permet de tester directement les produits sur les étals des supermarchés et autres, afin de déceler toute trace de pesticides et d’en mesurer la quantité. 
 
« Par exemple, il est possible de retrouver des traces de pesticides jugés dangereux et interdits depuis longtemps en France. L’appareil pourrait les détecter et donner une indication du taux acceptable ou non », poursuit l’étudiant. 
Mais ce n’est pas tout, puisque le Scan Eat sera également capable de mesurer la pollution de l’air et de l’eau, ce qui ajoute encore plus d’intérêt à cet appareil qui tient dans une poche. Simon Bernard a reporté le 1er prix duconcours GreenTech organisé par le Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer. Ce concours a pour but de récompenser les meilleures inventions numériques ayant un intérêt écologique. 
 
Ce prix permettra à l’étudiant de bénéficier d’un soutien financier de 150.000 euros, ainsi que d’un accompagnement personnalisé afin de développer le commerce de son invention. Il est également question d’une seconde aide qui pourrait être allouée au projet Scan Eat, sous la forme d’une somme de 500.000 euros. 
Sources : Paris-Normandie – PositivR 
Crédit photo : ENSM 
Les membres suivants remercient Renata pour ce message :
Marine (25/06/16)
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 410
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Sam 25 Juin 2016 - 07:41    Sujet du message: L'irradiation des aliments Répondre en citant

Merci Renata, vivement sa commercialisation , j'espère que nous seront prévenus.

Il va en rester des produits sur les étalages...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Renata


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 394
Féminin
Point(s): 40

MessagePosté le: Sam 25 Juin 2016 - 08:30    Sujet du message: L'irradiation des aliments Répondre en citant

 
Marine a écrit:
Merci Renata, vivement sa commercialisation , j'espère que nous seront prévenus.

Il va en rester des produits sur les étalages...





Je l’attends également. En attendant, je teste mes aliments avec l’aide des oiseaux. Cela marche surtout bien en hiver quand ils se regroupent autour des mangeoires. Je leur présente différents fruits, beurres, etc. et j’attends de voir ceux qu’ils mangent et ceux auxquels ils ne touchent absolument pas pour faire mon propre tri. Je dois dire que je suis quelques fois étonnée du résultat. 
Les membres suivants remercient Renata pour ce message :
Marine (26/06/16)
Revenir en haut
Picchou
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 27 Juin 2016 - 22:15    Sujet du message: L'irradiation des aliments Répondre en citant

Renata a écrit:
 
Marine a écrit:
Merci Renata, vivement sa commercialisation , j'espère que nous seront prévenus.

Il va en rester des produits sur les étalages...





Je l’attends également. En attendant, je teste mes aliments avec l’aide des oiseaux. Cela marche surtout bien en hiver quand ils se regroupent autour des mangeoires. Je leur présente différents fruits, beurres, etc. et j’attends de voir ceux qu’ils mangent et ceux auxquels ils ne touchent absolument pas pour faire mon propre tri. Je dois dire que je suis quelques fois étonnée du résultat. 



Les animaux ont un sixième sens assez développé, mais cela ne les empêchent pas de crever empoisonnés par les polluants chimiques, alors prudence !
Revenir en haut
Picchou
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 27 Juin 2016 - 22:18    Sujet du message: L'irradiation des aliments Répondre en citant

Renata a écrit:
L'article ci-dessus bien qu'il n'ait rien à voir avec l'irradiation des aliments mais concerne les pesticides déversés sur les produits agricoles, est tout de même particulièrement intéressant, du moins à mon sens :


Il invente un détecteur de pesticides pour tester nos aliments 


De plus en plus de consommateurs se méfient des pesticides, mais il n’existait jusqu’ici aucun moyen de les éviter puisqu’ils sont pratiquement partout. Grâce à l’invention d’un étudiant originaire du Havre, il sera possible de déceler la présence de ces produits chimiques dans les aliments, et ce tout simplement en les scannant ! 
Simon Bernard étudie actuellement à l’Ecole nationale supérieure maritime du Havre. (ENSM). Les pesticides ne sont pas son domaine de prédilection, mais l’étudiant se pose des questions et s’intéresse à de nombreux sujets différents. Sa curiosité l’a poussé à élaborer un appareil qui peut s’avérer très utile et précieux. 
 
« J’ai entendu parler d’une technologie, commercialisée l’an dernier, de spectromètre infrarouge miniaturisé à la taille d’une petite clef USB (…) Je me suis rendu compte qu’elle pouvait être utilisée pour détecter la présence et le taux acceptable ou non de pesticides dans les aliments de type fruits et légumes », indique Simon Bernard au journal Paris-Normandie
L’appareil mis au point par l’étudiant normand, baptisé Scan Eat, n’est pas plus imposant qu’une clé USB. Ce dernier permet de tester directement les produits sur les étals des supermarchés et autres, afin de déceler toute trace de pesticides et d’en mesurer la quantité. 
 
« Par exemple, il est possible de retrouver des traces de pesticides jugés dangereux et interdits depuis longtemps en France. L’appareil pourrait les détecter et donner une indication du taux acceptable ou non », poursuit l’étudiant. 
Mais ce n’est pas tout, puisque le Scan Eat sera également capable de mesurer la pollution de l’air et de l’eau, ce qui ajoute encore plus d’intérêt à cet appareil qui tient dans une poche. Simon Bernard a reporté le 1er prix duconcours GreenTech organisé par le Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer. Ce concours a pour but de récompenser les meilleures inventions numériques ayant un intérêt écologique. 
 
Ce prix permettra à l’étudiant de bénéficier d’un soutien financier de 150.000 euros, ainsi que d’un accompagnement personnalisé afin de développer le commerce de son invention. Il est également question d’une seconde aide qui pourrait être allouée au projet Scan Eat, sous la forme d’une somme de 500.000 euros. 
Sources : Paris-Normandie – PositivR 
Crédit photo : ENSM 


Une invention fort intéressante, encore faut il savoir qu'elle substance exact peut être analysée et avec quelle sensibilité ?
Revenir en haut
Renata


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 394
Féminin
Point(s): 40

MessagePosté le: Mar 28 Juin 2016 - 06:58    Sujet du message: L'irradiation des aliments Répondre en citant

Citation:




Les animaux ont un sixième sens assez développé, mais cela ne les empêchent pas de crever empoisonnés par les polluants chimiques, alors prudence !


Je le sais bien. Dans la mesure du possible je ne prends que du bio qui, malheureusement, ne l’est pas toujours. 
Il est également possible de mesurer les ondes électromagnétiques émises par les aliments pour savoir si le fruit, le légume, la farine ou même le vin en question est contaminé ou non par des produits phytosanitaires et dans quelle mesure. 
 
Revenir en haut
Picchou
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 28 Juin 2016 - 21:35    Sujet du message: L'irradiation des aliments Répondre en citant

Renata a écrit:
Citation:




Les animaux ont un sixième sens assez développé, mais cela ne les empêchent pas de crever empoisonnés par les polluants chimiques, alors prudence !


Je le sais bien. Dans la mesure du possible je ne prends que du bio qui, malheureusement, ne l’est pas toujours. 
Il est également possible de mesurer les ondes électromagnétiques émises par les aliments pour savoir si le fruit, le légume, la farine ou même le vin en question est contaminé ou non par des produits phytosanitaires et dans quelle mesure. 
 


Quel appareil utilises tu pour ce genre d'analyse ?
Revenir en haut
Renata


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 394
Féminin
Point(s): 40

MessagePosté le: Mer 29 Juin 2016 - 05:52    Sujet du message: L'irradiation des aliments Répondre en citant

Picchou a écrit:
Renata a écrit:
Citation:



Les animaux ont un sixième sens assez développé, mais cela ne les empêchent pas de crever empoisonnés par les polluants chimiques, alors prudence !




Je le sais bien. Dans la mesure du possible je ne prends que du bio qui, malheureusement, ne l’est pas toujours. 
Il est également possible de mesurer les ondes électromagnétiques émises par les aliments pour savoir si le fruit, le légume, la farine ou même le vin en question est contaminé ou non par des produits phytosanitaires et dans quelle mesure. 
 



Quel appareil utilises tu pour ce genre d'analyse ?


L'antenne de Lecher.
Revenir en haut
Picchou
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 29 Juin 2016 - 11:18    Sujet du message: L'irradiation des aliments Répondre en citant

Renata a écrit:
Picchou a écrit:
Renata a écrit:
Citation:



Les animaux ont un sixième sens assez développé, mais cela ne les empêchent pas de crever empoisonnés par les polluants chimiques, alors prudence !




Je le sais bien. Dans la mesure du possible je ne prends que du bio qui, malheureusement, ne l’est pas toujours. 
Il est également possible de mesurer les ondes électromagnétiques émises par les aliments pour savoir si le fruit, le légume, la farine ou même le vin en question est contaminé ou non par des produits phytosanitaires et dans quelle mesure. 
 



Quel appareil utilises tu pour ce genre d'analyse ?


L'antenne de Lecher.


Cela est basé sur la radiesthésie n'est-ce pas et n'a aucun fondement scientifique !

Dommage car des analyseurs basés sur la raisonnance magnétique quantique existent, voir des spectromètres de masse, malheureusement ces appareils sont couteux mais très efficace.
Revenir en haut
Renata


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 394
Féminin
Point(s): 40

MessagePosté le: Mer 29 Juin 2016 - 12:11    Sujet du message: L'irradiation des aliments Répondre en citant

L’antenne de Lecher (nom du physicien allemand qui l'a inventée) n’a aucun rapport avec les pendules. Un pendule n’est pas un instrument de mesure physique et donc scientifique, l’antenne de Lecher oui. Avec elle, on peut différencier les ondes EM, mesurer l'intensité de la spirale positive et l'intensité de la spirale négative d'une onde EM, ce qui permet, chose capitale, de distinguer une onde portante d'une onde portée. etc., etc., choses tout à fait impossibles avec un pendule. Jusqu’à présent, les physiciens n’ont rien trouvé de mieux pour la remplacer.
A noter que là aussi, il y a antenne de Lecher et antennes dites de Lecher, ce qui n'est que rarement semblable et encore, faut-il savoir reconvertir les longueurs d'onde de la "vraie fausse" antenne de Lecher en longueurs réelles des ondes. Avec elle, on connaît également les fréquences en GHz. Par exemple, la longueur d'onde d'un vecteur artificiel (ce qui veut dire généré par une antenne de téléphonie mobile, de radar, d'antenne hertzienne, etc., etc.) est de 2,451 GHz et sa longueur d'onde EM de 12,25. 


Les véritables antennes de Lecher sont chères, mais précises. Je ne connais pas leur prix actuel car j'en ai acquis plusieurs à la fois il y a plus de 22 ans, mais il doit tourner autour de 180€ - 200€ la pièce.


Dernière édition par Renata le Mer 29 Juin 2016 - 12:29; édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:29    Sujet du message: L'irradiation des aliments

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Santé, bien-être et alimentation
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com