OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

J'ai rien a dire
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Psychologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hoheinhem
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 22 Fév 2015 - 13:56    Sujet du message: J'ai rien a dire Répondre en citant

Je ne sais pas si cela rentre dans le cadre du forum mais j'aimerais votre avis sur un problème  personnel . Je remarque de plus en plus j'ai rien a dire et d'etre vraiment  ennuyeux . que se soi dans mon entreprise ou dans ma vie personnel le nombre de mes sujet de discussion est vraiment limité . Je passe de plus en plus de temps a etre silencieux . Déjà que ma vie sociale se limite a ma vie  professionnel si je n'est rien a partager avec mes employer ou avec mes client mon niveaux d'interaction sociale est zero . Je peut parler travaille mais discuté biotechnologie sa epuise la plupart de ceux que je frequente . 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 22 Fév 2015 - 13:56    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
resurgence


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 299
Masculin
Point(s): 19

MessagePosté le: Dim 22 Fév 2015 - 15:29    Sujet du message: J'ai rien a dire Répondre en citant

Ce n'est pas un problème personnel. C'est général. C'est le problème de la société postmoderne: la fragmentation, spécialisation, individualisation.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Postmodernit%C3%A9
_____________________________________________________________
«Pour examiner la vérité, il est besoin, une fois dans sa vie, de mettre toutes choses en doute autant qu’il se peut.» (René Descartes)
Je pense donc je suis ... complotiste !
Les membres suivants remercient resurgence pour ce message :
napo (22/02/15)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kimah


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2014
Messages: 752
Masculin
Point(s): 525

MessagePosté le: Dim 22 Fév 2015 - 15:48    Sujet du message: J'ai rien a dire Répondre en citant

Vous êtes un intellectuel Hoheinhem. A mon avis, si vous n'avez rien à dire, c'est peut-être parce que vous avez tout compris.

Si on veut discuter de la biotechnologie ou du transhumanisme, soit il faut trouver des personnes que le sujet intéresse (ce qui doit être assez rare), soit se rendre sur un forum. J'aime les forums pour cette raison, les sujets sont directement proposés, pas de préliminaires, c'est direct.

Vous pouvez peut-être trouver des groupes près de chez vous, rencontres spirituelles, philosophiques ou intellectuelles.

Dans la vie de tous les jours, pour ma part (je ne sais pas pour les autres) je n'ai que des conversations banales ou disons sociales. Au fond intéresser des personnes, c'est juste vouloir se mettre en valeur, être écouté, vu, capter l'attention, etc...

Je pense qu'il faut s'accepter, s'aimer soi-même et se respecter. Ne pas oublier qu'on se construit tous les jours et que la vie est faite de surprise. Je crois aussi que vous êtes assez jeune alors peut-être les personnes de votre âge seront pour vous un peu superficiels. Je connais une personne de 19 ans mais qui a la pensée d'un adulte de 35 à 40 ans. C'est une personne qui s'ennuie avec les gens de son âge et qui préfère converser avec les adultes.

J'espère ne pas dire de bêtise, mais vous êtes sans doute plus mure que les personnes de votre âge. Okay
Revenir en haut
Hoheinhem
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 22 Fév 2015 - 17:25    Sujet du message: J'ai rien a dire Répondre en citant

Merci kima cela me rassure . C'est vrais que je parle plus sur les forum que dans la vrais vie . Ce qui est dommage    c'est le manque d'echange , la vie est vraiment triste sans echange .  Ce que j'aime dans les discussion c'est que l'on reçoit de l'autre et que l'on donne de soi . C'est vrais je suis jeune une foi que l'on quitte le millieux etudiant pour la vie  active  on ressant une plus grand solitude . Ça un coté tragique mais actuellement je me sent plus en vie sur le web que dans mon quotidiens .    
Les membres suivants remercient Anonymous pour ce message :
napo (22/02/15), Kimah (22/02/15)
Revenir en haut
L'Ange Gardien


Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2014
Messages: 756
Masculin
Point(s): 160

MessagePosté le: Dim 22 Fév 2015 - 17:39    Sujet du message: J'ai rien a dire Répondre en citant

Citation:

 Je ne sais pas si cela rentre dans le cadre du forum mais j'aimerais votre avis sur un problème  personnel . Je remarque de plus en plus j'ai rien a dire et d'etre vraiment  ennuyeux . que se soi dans mon entreprise ou dans ma vie personnel le nombre de mes sujet de discussion est vraiment limité . Je passe de plus en plus de temps a etre silencieux .



Non rien de plus "normal", cela pourrait s'expliquer par des refrains tels "Le fou parle, le sage se tait" ou autre, ou par le fait que tu ne tourne pas à la "même bande de fréquence" que la masse en général.....

La sagesse populaire affirme que la solitude serait un des meilleurs moyen pour se connaître soi-même (donc en définitive d'approcher cette sagesse), et en même temps défini cette solitude comme une sorte de folie, où se trouve le juste milieu ?

Aimer le silence ne devrait pas être un problème, et si on aime vraiment ce silence, alors on doit être capable de se jeter parfois dans le brouhaha abrutissant "de la foule" ou du monde social, pour mieux savourer encore ce silence...
Citation:

 Déjà que ma vie sociale se limite a ma vie  professionnel si je n'est rien a partager avec mes employer ou avec mes client mon niveaux d'interaction sociale est zero . Je peut parler travaille mais discuté biotechnologie sa epuise la plupart de ceux que je frequente .

Effectivement, si tu ne suis pas les modes vestimentaires (un des principaux "identifiants" sociaux) imposée par la société de consommation, si tu n'achètes pas les produits qu'ils te disent que tu seras idiots sans, si tu ne lis pas les livres suggérés, voit les films annoncés, écoute les musiques matraquées, si tu ne regardes pas la télévision, si tu n'es pas accro au sexe et/ou aux drogues comme l'alcool, voire le sport, et autres choses, si les sujets de discussion au ras des pâquerettes te font fuir, ce sera effectivement difficile de te faire des fréquentations.

Surtout si tu veux spécifiquement (et uniquement) parler de biotechnologies

Mais des personnes qui aiment des sujets de discussion plus "profonds" que la normale, il n'y en a pas si peu que ça et en même temps elles sont rares puisqu'on en rencontre pas beaucoup.

Mais cela vaut la peine de ne pas (toujours) se cantonner dans ce silence, parce qu'on en apprend autant sur soi à travers les autres.

Et qu'un ange peu parler de la bouche de n'importe quel passant ou personne...
Citation:

 Vous êtes un intellectuel Hoheinhem. A mon avis, si vous n'avez rien à dire, c'est peut-être parce que vous avez tout compris.

Ah non les intellos, ça ne fait que parler ! Faîtes taire les perroquets ! Smile

L'intellectualisme et la sagesse me semblent antinomiques...
Citation:

Je connais une personne de 19 ans mais qui a la pensée d'un adulte de 35 à 40 ans

Je ne sais pas si l'âge est important, logiquement oui, mais ne dit-on pas en Orient que plus on devient vieux et plus on devient stupide ? Smile
Les membres suivants remercient L'Ange Gardien pour ce message :
napo (22/02/15)
Revenir en haut
René


Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2014
Messages: 742
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243

MessagePosté le: Dim 22 Fév 2015 - 18:22    Sujet du message: J'ai rien a dire Répondre en citant

Il faut plutôt suivre la philosophie de Wittgenstein que celle de Dérida :
"Ce dont on ne peut parler il faut le taire"
Un Dérida amélioré serait l'optique de Larousse : Je sème à tout vent, sous-entendu : il en restera bien quelque chose.
Ainsi par exemple, même si par plus d'un point (pas toujours) je suis relativement éloigné de Hoheinhem
ça ne tombe jamais dans l'oreille d'un sourd.
http://www.scienceshumaines.com/wittgenstein-et-la-deconstruction_fr_2256.h…
_____________________________________________________________
Heureux celui qui n'a pas de patrie. - Hannah Arendt
Les membres suivants remercient René pour ce message :
L'Ange Gardien (22/02/15)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
napo


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2014
Messages: 741
Féminin
Point(s): 371

MessagePosté le: Dim 22 Fév 2015 - 19:26    Sujet du message: J'ai rien a dire Répondre en citant

 
Citation:
 Je ne sais pas si l'âge est important, logiquement oui, mais ne dit-on pas en Orient que plus on devient vieux et plus on devient stupide ?
Non, l'âge, aucun rapport. Vieux, jeunes, tout le monde est creux.
Quand quelqu'un me parle (ce qui est rare parce que je me cache un peu des zombies humains), je dois faire beaucoup d'efforts pour écouter plus de 2 minutes tellement ça m'ennuie. On dirait une mauvaise pièce de théâtre. Les gens se plaignent sans arrêt de leurs faux problèmes ou répandent des commérages. Il y aussi ceux qui veulent paraître intelligents en conversant sur les politiciens ou les actualités.


 
Citation:
 Mais des personnes qui aiment des sujets de discussion plus "profonds" que la normale, il n'y en a pas si peu que ça et en même temps elles sont rares puisqu'on en rencontre pas beaucoup.


Tous les membres de l'ancien ONCT et du nouveau forum avec qui j'ai des contacts un peu plus "privés" me disent la même chose, "où sont les gens avec qui on peut vraiment parler de sujets intéressants ?". C'est comme si nous étions transparents, on ne se rencontre jamais dans la vraie vie.  Sad
_____________________________________________________________
La vérité est un pays sans chemin
Revenir en haut
L'Ange Gardien


Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2014
Messages: 756
Masculin
Point(s): 160

MessagePosté le: Dim 22 Fév 2015 - 21:07    Sujet du message: J'ai rien a dire Répondre en citant

 
Citation:
 Tous les membres de l'ancien ONCT et du nouveau forum avec qui j'ai des contacts un peu plus "privés" me disent la même chose, "où sont les gens avec qui on peut vraiment parler de sujets intéressants ?". C'est comme si nous étions transparents, on ne se rencontre jamais dans la vraie vie. 

En même temps, nombre de personnes supposément intéressés par "les sujets intéréssant" dont tu sembles parler (sciences, sciences humaines, politique à un cran au dessus, spiritualité, histoire, mystères et autres thèmes dont un esprit ouvert est nécessaire) sont souvent très chiantes et/ou égotiques... Wink
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 410
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Dim 22 Fév 2015 - 22:05    Sujet du message: J'ai rien a dire Répondre en citant

Pour reprendre son message, son problème est personnel, il n'accuse pas les autres...
Les membres suivants remercient Marine pour ce message :
L'Ange Gardien (22/02/15)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
napo


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2014
Messages: 741
Féminin
Point(s): 371

MessagePosté le: Dim 22 Fév 2015 - 22:12    Sujet du message: J'ai rien a dire Répondre en citant

L'Ange Gardien a écrit:
 
Citation:
 Tous les membres de l'ancien ONCT et du nouveau forum avec qui j'ai des contacts un peu plus "privés" me disent la même chose, "où sont les gens avec qui on peut vraiment parler de sujets intéressants ?". C'est comme si nous étions transparents, on ne se rencontre jamais dans la vraie vie. 



En même temps, nombre de personnes supposément intéressés par "les sujets intéréssant" dont tu sembles parler (sciences, sciences humaines, politique à un cran au dessus, spiritualité, histoire, mystères et autres thèmes dont un esprit ouvert est nécessaire) sont souvent très chiantes et/ou égotiques... Wink


Égotiques ? Ah bon ?
_____________________________________________________________
La vérité est un pays sans chemin
Revenir en haut
Hoheinhem
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 22 Fév 2015 - 22:21    Sujet du message: J'ai rien a dire Répondre en citant

L'être humain est un être d'échange . Le partage d'idée c'est transmettre  un peut de nous-même . Le problème c'est quand on a rien a partager on se seul parmi les autre . Je ne sais pas si c'est moi qui est un problème ou si je vis simplement décalage .Apparemment je ne suis pas le seul a avoir un sentiment d'isolement .                  
Les membres suivants remercient Anonymous pour ce message :
L'Ange Gardien (22/02/15), napo (22/02/15)
Revenir en haut
L'Ange Gardien


Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2014
Messages: 756
Masculin
Point(s): 160

MessagePosté le: Dim 22 Fév 2015 - 22:44    Sujet du message: J'ai rien a dire Répondre en citant

Citation:
Égotiques ? Ah bon ?

Ah oui, les intellos ou "grand sages" sont des plus égotiques qui soit, bien plus que le quidam de la masse, des  scientifiques savants fous au tempérament colérique (voir sur ONCT ou ici), des historiens de bacs à sable et autres archéologues farfelus qui savent mieux notre passé que le reste (ça peut être moi Wink ou bien d'autres), des illuminés par les zitis (voir le phénomène du Boson sur ce fofo par ex), les loups gourous qui viennent dispenser le monde de leur savoir transcendantal souvent à coup de citation (ici y' a pas de sujets type "qu'est ce que l'éveil" sur onct pour s'en rendre compte), les adeptes de leaders politiques, religieux, et autres sectes...


Où ça ? Smile
Citation:

 L'être humain est un être d'échange . Le partage d'idée c'est transmettre  un peut de nous-même . Le problème c'est quand on a rien a partager on se seul parmi les autre .

Tu as certainement plein de choses à transmettre (que j'ai lu ici par ex) à plein de personnes qui en seraient intéressées autour de toi. Tu penses ne rien avoir à partager mais c'est faux. Ce n'est que mon opinion.
Citation:

 Je ne sais pas si c'est moi qui est un problème ou si je vis simplement décalage .Apparemment je ne suis pas le seul a avoir un sentiment d'isolement

Oui tu es décalé (peut être parce que tu imagines ne rien avoir à partager ou autre raisons) mais ce n'est pas un problème (sauf peut être pour le monde consumériste dont tu représentes un client potentiel en moins).

L'isolement me semble universel dans notre société (du parc à bébé aux maisons de retraites)....et n'a pas que la forme d'une personne introspective.
Citation:

 L'être humain est un être d'échange

Le comportement de l'homme est basé sur ses émotions (affect), s'identifie par rapport à ses relations sociales, et à un besoin instinctif et réel de l'autre, et en même temps l'être humain est aussi attiré par la splendeur de son monde intérieur....sans doutes l'un des germes qui fondent le dualisme de son esprit.
Les membres suivants remercient L'Ange Gardien pour ce message :
napo (22/02/15)
Revenir en haut
napo


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2014
Messages: 741
Féminin
Point(s): 371

MessagePosté le: Dim 22 Fév 2015 - 23:42    Sujet du message: J'ai rien a dire Répondre en citant

 
Citation:
 Le comportement de l'homme est basé sur ses émotions (affect), s'identifie par rapport à ses relations sociales, et à un besoin instinctif et réel de l'autre, et en même temps l'être humain est aussi attiré par la splendeur de son monde intérieur....sans doutes l'un des germes qui fondent le dualisme de son esprit.
Je suis d'accord avec ce que tu dis mais je pense que notre culture occidentale exacerbe les émotions tout en prônant l'individualisme. Ça donne un mélange contradictoire d'instinct grégaire et du culte de la personnalité (moi, je) et, comme tu le soulignes, ce besoin de se voir en miroir à travers l'autre tout en désirant la satisfaction immédiate de l'égo. Nous sommes donc, à des degrés divers, tous aliénés.


Les besoins affectifs sont niés, les émotions refoulées, les relations sociales sont artificielles et l'instinct de groupe utilisé contre notre intérêt. Comment ne pas se sentir isolé quand la société dans laquelle nous vivons marche sur la tête ?
_____________________________________________________________
La vérité est un pays sans chemin
Les membres suivants remercient napo pour ce message :
L'Ange Gardien (23/02/15), René (23/02/15)
Revenir en haut
René


Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2014
Messages: 742
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243

MessagePosté le: Dim 22 Fév 2015 - 23:47    Sujet du message: J'ai rien a dire Répondre en citant

Hoheinhem a écrit:
L'être humain est un être d'échange . Le partage d'idée c'est transmettre  un peut de nous-même . Le problème c'est quand on a rien a partager on se seul parmi les autre . Je ne sais pas si c'est moi qui est un problème ou si je vis simplement décalage .Apparemment je ne suis pas le seul a avoir un sentiment d'isolement .                  




... Certainement pas le seul. Déjà O.Wilde disait : " Quand on est d'accord avec moi, j'ai toujours l'impression de m'être trompé"
Ne pas être compris est une souffrance, le "dire" qui ne reçois aucun écho peut même être mortel,
et "quelque part" on meurt tous un peu de ça, c'est la tragédie de la dualité relatif / absolu, subjectif / objectif
Personne n'est jamais arrivé à être quelqu'un d'autre, sauf le Christ vers lequel Theillard de Chardin lorgnait avec sa noosphère.
Le relativisme culturel, ça met de la variété dans un monde qui serait morne et terne sans lui mais on est loin
d'un universalisme historique éclairé.
C'est le syndrome du café du commerce où chacun quête son assentiment dans les yeux de l'autre, et lui intime implicitement l'ordre d'être d'accord.
Il y a un niveau minimum de consensus en deçà duquel le dialogue est rompu par les souffrances additionnées de l'émetteur et du récepteur.
Je ne vois pas d'issue à cette aporie sauf celle de l'amour ou le grand art d'entendre
 (et non pas seulement écouter en le transposant vers son propre logiciel)  le discours de l'autre comme plausible.
_____________________________________________________________
Heureux celui qui n'a pas de patrie. - Hannah Arendt
Les membres suivants remercient René pour ce message :
L'Ange Gardien (23/02/15), napo (23/02/15), (23/02/15)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
resurgence


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 299
Masculin
Point(s): 19

MessagePosté le: Lun 23 Fév 2015 - 08:02    Sujet du message: J'ai rien a dire Répondre en citant

AngeGardien a écrit:
L’isolement me semble universel dans notre société (du parc à bébé aux maisons de retraites)....et n'a pas que la forme d'une personne introspective.


napo a écrit:
Je suis d'accord avec ce que tu dis mais je pense que notre culture occidentale exacerbe les émotions tout en prônant l'individualisme. Ça donne un mélange contradictoire d'instinct grégaire et du culte de la personnalité (moi, je) et, comme tu le soulignes, ce besoin de se voir en miroir à travers l'autre tout en désirant la satisfaction immédiate de l'égo. Nous sommes donc, à des degrés divers, tous aliénés.
Les besoins affectifs sont niés, les émotions refoulées, les relations sociales sont artificielles et l'instinct de groupe utilisé contre notre intérêt. Comment ne pas se sentir isolé quand la société dans laquelle nous vivons marche sur la tête ?


René a écrit:
Certainement pas le seul. Déjà O.Wilde disait : " Quand on est d'accord avec moi, j'ai toujours l'impression de m'être trompé"
Ne pas être compris est une souffrance, le "dire" qui ne reçois aucun écho peut même être mortel,
et "quelque part" on meurt tous un peu de ça, c'est la tragédie de la dualité relatif / absolu, subjectif / objectif


Il y a presque comme un consensus. Quelque chose ne fonctionne pas dans notre société. J’ai répondu que le sentiment d’isolement  est général dans la société postmoderne.
Wikipédia cite : « La postmodernité est l'éclatement des références temporelles et locales : quand les prémodernes se reposaient sur la tradition et les modernes sur l'avenir, les postmodernes auraient les pieds dans le vide ».


Quelle est la raison de l’isolement individualiste ou égotique ?
Chacun aura sa vérité. La mienne est qu’il n’y a pas de vérité.
L’obsession de la vérité a été introduite par l’Eglise en substituant la métaphysique d’Aristote à sa tradition néoplatonicienne, et en adoptant la logique aristotélicienne du principe de contradiction exclue qui confortait la prétention d’infaillibilité et justifiait l’inquisition. La science a repris l’empirisme et la logique intolérante d’Aristote qui a conduit à diviser la connaissance en spécialités et la société en individus.
Depuis lors, chaque individu cherche « la vérité », sa vérité, et réfute la vérité de l’autre. Ce sont ces vérités personnelles qui divisent.
 
Platon a fait dire à Socrate dans Phédon, à  propos de l'alternance de la mort et de la naissance :
Citation:
Or ce principe, si tu veux le comprendre plus facilement, ne l'examine pas seulement à propos des hommes, mais aussi à propos de tous les animaux, de toutes les plantes et, plus généralement, de toutes les choses qui ont un devenir. A propos de toutes, essayons de voir si c'est ainsi, et pas autrement, qu'elles adviennent toutes: les choses contraires à partir de rien d'autre que de leurs contraires – cela vaut pour tout ce qui se trouve entrer dans une relation de ce genre: par exemple, le beau, je pense, est le contraire du laid, le juste de l'injuste, et il y a des milliers d'exemples semblables. Examinons donc cette question; pour toutes les choses qui possèdent un contraire, est-ce une nécessité que ce contraire ne provienne d'absolument rien d'autre que de son contraire? Par exemple: quand une chose devient plus grande, n'est-il pas, j'imagine, nécessaire que ce soit après avoir été d'abord plus petite qu'elle devient ensuite plus grande?


Si l’on adoptait cette logique de complémentarité des contraires en admettant que le monde n’est pas un composé d’êtres mais un devenir collectif, il y aurait possibilité de se comprendre et de retrouver la solidarité qui manque dans notre société.
 

Sachant que je suis seul et isolé avec mon opinion platonicienne et ne me faisant plus d’illusion, j’attends sereinement les contradicteurs …   Smile
_____________________________________________________________
«Pour examiner la vérité, il est besoin, une fois dans sa vie, de mettre toutes choses en doute autant qu’il se peut.» (René Descartes)
Je pense donc je suis ... complotiste !
Les membres suivants remercient resurgence pour ce message :
René (23/02/15)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:25    Sujet du message: J'ai rien a dire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Psychologie
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com