OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La fin du mariage
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Notre société
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hoheinhem
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 6 Déc 2014 - 22:16    Sujet du message: La fin du mariage Répondre en citant

Voici un lien lien sur les évolution du  modele familial . Vous en pense quoi .


http://www.internetactu.net/2014/12/02/2040-la-fin-du-mariage/
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 6 Déc 2014 - 22:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
napo


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2014
Messages: 741
Féminin
Point(s): 371

MessagePosté le: Sam 6 Déc 2014 - 22:42    Sujet du message: La fin du mariage Répondre en citant

Ça m'arrange bien que tu aies ouvert ce topic  Wink  je voulais en parler mais je craignais que ça n'intéresse personne.


Je trouve que le concept du mariage est une catastrophe. L'amour ne résiste que  très rarement à ce genre d'épreuve. D'ailleurs je pense que les gens qui se marient ne s'aiment pas. Ils sont amoureux, éprouvent du désir l'un pour l'autre et veulent attacher l'autre pour l'obliger à rester fidèle. Et en plus ça ne marche pas.  Very Happy
Ils s'installent ensemble, s'endettent, s'enferment dans un rôle, font des enfants et deviennent presque tous malheureux. Tel est le programme.


A ce sujet, fais une recherche sur Vincent Cespedes et sa notion "d'encouplement" (c'est un mot qu'il a inventé). C'est exactement comme ça que ça se passe.
Le mariage est une institution financière, il faudrait le crier haut et fort tout le temps pour que les gens comprennent l'arnaque !


Et alors, le pire, c'est que quand il y a divorce (la plupart du temps) les deux protagonistes se retrouvent seuls comme des chiens, punis sans être coupables et les gosses trimbalés d'un appart à l'autre (parce que la maison est vendue, faute d'argent), garde alternée (l'horreur), une garde des week-ends ou je ne sais quelle autre stupidité avec belle-mère et beau-père, demi-soeur, frère, des pensions alimentaires impayées, une vie précaire, bref le merdier !!


Je suis une fervente partisane du mouvement matricien. D'instinct, j'ai toujours senti que nous devrions adopté ce modèle de société. Pour moi, c'est LA solution.
_____________________________________________________________
La vérité est un pays sans chemin
Revenir en haut
Hoheinhem
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 6 Déc 2014 - 22:49    Sujet du message: La fin du mariage Répondre en citant

Globalement je suis dans la même logique que le NOM . Je suis pour l'abolition de la famille et que les enfant sois produit ( ectogenese )et élève par l'état . Mariage et famille c'est la même logique . C'est la question la plus importante avec la democratie et le systememonétaire . 
Revenir en haut
René


Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2014
Messages: 747
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243

MessagePosté le: Sam 6 Déc 2014 - 22:54    Sujet du message: La fin du mariage Répondre en citant

Heureusement le mariage est de moins en moins considéré comme un sacrement.
La domination spirituelle a vécu et s'est muée en institution, que je rejette tout autant.
J'ai toujours trouvé intolérable cette incursion du social dans une affaire strictement privée,
et qu'on ne parle pas de problématiques juridiques ou autres : toute ont en commun qu'elles nient
ce qui est l'essence de leur objet : l'amour.
- Bonjour, je vous présente ma concubine.
- Oh, brouhaha, messe basse, ils ne sont pas mariés, ouah comment peuvent-ils, mon Dieuuu ... ?
_____________________________________________________________
Heureux celui qui n'a pas de patrie. - Hannah Arendt
Les membres suivants remercient René pour ce message :
napo (06/12/14)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
René


Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2014
Messages: 747
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243

MessagePosté le: Sam 6 Déc 2014 - 23:07    Sujet du message: La fin du mariage Répondre en citant

Hoheinhem a écrit:
Globalement je suis dans la même logique que le NOM . Je suis pour l'abolition de la famille et que les enfant sois produit ( ectogenese )et élève par l'état . Mariage et famille c'est la même logique . C'est la question la plus importante avec la democratie et le systememonétaire . 
Oui mais ce système va  à l'encontre du karma, qu'il soit individuel ou social, ce qui revient à nier l'existence de Dieu.
Avec le NOM, les âmes ne sauraient plus à quel saint (sein) se vouer.
Quelle mère amère serait l'Etat sans état d'âme, incapable de se dévouer pour sa chair, forcément il est amorphe.
_____________________________________________________________
Heureux celui qui n'a pas de patrie. - Hannah Arendt
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
napo


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2014
Messages: 741
Féminin
Point(s): 371

MessagePosté le: Sam 6 Déc 2014 - 23:13    Sujet du message: La fin du mariage Répondre en citant

Hoheinhem a écrit:
Globalement je suis dans la même logique que le NOM . Je suis pour l'abolition de la famille et que les enfant sois produit ( ectogenese )et élève par l'état . Mariage et famille c'est la même logique . C'est la question la plus importante avec la democratie et le systememonétaire . 



Élevés par l'état ???? Comment est-ce qu'on fait ça ???? Sans amour, sans tendresse, sans attachement, sans identité ???? Tu veux dire des robots au service de la matrice....
_____________________________________________________________
La vérité est un pays sans chemin
Revenir en haut
Hoheinhem
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 6 Déc 2014 - 23:18    Sujet du message: La fin du mariage Répondre en citant

Des robot il ne faut exagéré mais globalement on peut dire qu'il seront élevé par du personnel  qualifier . C'est la raison pour la quelle c'est la question la plus importante , on touche au fondement de la civilisation . 
Revenir en haut
napo


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2014
Messages: 741
Féminin
Point(s): 371

MessagePosté le: Sam 6 Déc 2014 - 23:21    Sujet du message: La fin du mariage Répondre en citant

Et selon toi, qu'est ce c'est du "personnel qualifié" ???? Des gens qui ont des diplômes en éducation ???? J'en connais plein des gens comme ça et je sais qu'ils sont souvent incompétents.
Etre "éduqué" par du personnel qualifié signifie que l'enfant n'est plus qu'une marchandise, une source de revenus, de rentabilité. Je t'explique même pas les immenses dégâts que ça provoque sur l'esprit et le corps.
_____________________________________________________________
La vérité est un pays sans chemin
Revenir en haut
René


Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2014
Messages: 747
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243

MessagePosté le: Sam 6 Déc 2014 - 23:30    Sujet du message: La fin du mariage Répondre en citant

napo a écrit:
Et selon toi, qu'est ce c'est du "personnel qualifié" ???? Des gens qui ont des diplômes en éducation ???? J'en connais plein des gens comme ça et je sais qu'ils sont souvent incompétents.
Etre "éduqué" par du personnel qualifié signifie que l'enfant n'est plus qu'une marchandise, une source de revenus, de rentabilité. Je t'explique même pas les immenses dégâts que ça provoque sur l'esprit et le corps.
Et puis outre les romans de science-fiction, on retrouve des pouponnières dans les récits des abductés, les aliens produisent des aliénés.
_____________________________________________________________
Heureux celui qui n'a pas de patrie. - Hannah Arendt
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hoheinhem
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 6 Déc 2014 - 23:31    Sujet du message: La fin du mariage Répondre en citant

L'enfant n'est pas vu comme une marchandise il n'y a aucune relation financière . Les qualification on peut en discuté . Le bute est de développé au maximum le potentiel de l'individu et de la population .


Je ne dit pas que c'est le bon modèle mais que c'est celui qui me semble le plus adéquat . D'autre modèle peuvent être valide ou meilleur . Ce qui est intéressant c'est que chacun propose un modèle est qu'on en discute.      
Revenir en haut
napo


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2014
Messages: 741
Féminin
Point(s): 371

MessagePosté le: Sam 6 Déc 2014 - 23:39    Sujet du message: La fin du mariage Répondre en citant

Je ne vois pas comment tu vas motiver des femmes et des hommes à éduquer une ribambelle d'enfants sans leur octroyer aucun salaire. Comme c'est déjà le cas actuellement, les gens "qualifiés" ont intérêt à avoir une structure d'accueil éducative rentable.
Je ne vois donc pas du tout comment tu imagines ce modèle de société. Tu ne développes rien.


Mais moi je t'affirme qu'un bébé humain a absolument besoin de sa mère pour être en bonne santé physique et psychologique. Si tu élèves des enfants sans leur mère - donc par l'état (disons ça) - tu obtiens autre chose qu'un être humain.


Après on pourrait aussi discuter des compétences des mères, elles-mêmes déjà névrosées, perturbées, traumatisées, stressées, etc mais c'est un autre débat.  Wink
_____________________________________________________________
La vérité est un pays sans chemin
Les membres suivants remercient napo pour ce message :
Marine (11/12/14)
Revenir en haut
Hoheinhem
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 6 Déc 2014 - 23:55    Sujet du message: La fin du mariage Répondre en citant

on peut imaginer un service publique , cela ne serait pas très différent de l'instruction scolaire mais cela concernerais tout la vie de l'enfant .Ce serais comme des orphelinat pour tous en mieux . Se serait plus stable et plus structurant que les familles sur la psychologie des individu . Ils aurais tous le nécessaire pour developer leur intellect , leur créativité artistique . En vivant en groupe il se sentirons moins seul . Il existe plusieurs possibilité . Se serait des institution contenant 30-40 enfant élever par un groupe de réfèrent permanent . 
Revenir en haut
René


Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2014
Messages: 747
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243

MessagePosté le: Dim 7 Déc 2014 - 00:39    Sujet du message: La fin du mariage Répondre en citant

Hoheinhem a écrit:
on peut imaginer un service publique , cela ne serait pas très différent de l'instruction scolaire mais cela concernerais tout la vie de l'enfant .Ce serais comme des orphelinat pour tous en mieux . Se serait plus stable et plus structurant que les familles sur la psychologie des individu . Ils aurais tous le nécessaire pour developer leur intellect , leur créativité artistique . En vivant en groupe il se sentirons moins seul . Il existe plusieurs possibilité . Se serait des institution contenant 30-40 enfant élever par un groupe de réfèrent permanent . 
La famille ne va probablement pas perdurer des siècles car les cas de figures où maris et femmes sont tout à fait inaptes
à élever des enfants sont nombreux.
Heureusement, les enfants sont capables - jusqu'à un certain point - de réparer les gaffes de leurs parents,
sans quoi le monde serait peuplé de handicapés.
Comme disait G.B. Shaw : Le monde a X milliers d'années d'existence, et à chaque génération il retombe en enfance.
Finalement, ce que tu proposes, c'est la philosophie de Mai 68, rationalisée, l'Etat remplacerait l'individu-roi, non ?
Faut rappeler qu'on a déjà vu ça dans le 3ème reich allemand pour produire de bons aryens.
_____________________________________________________________
Heureux celui qui n'a pas de patrie. - Hannah Arendt
Les membres suivants remercient René pour ce message :
napo (07/12/14)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hoheinhem
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 7 Déc 2014 - 01:55    Sujet du message: La fin du mariage Répondre en citant

Comme je suis communiste c'est dans la logique de mon idéologie . C'est le systeme le plus egalitaire . On ne peur séparé l'individu du collectif . Si on change de model familiale on change de modele social en même temps . Comme tous communiste je suis pour un état omnipresent . Grace a l'etat pere nous serons tous une seul et grand famille uni . 
Revenir en haut
René


Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2014
Messages: 747
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243

MessagePosté le: Dim 7 Déc 2014 - 08:56    Sujet du message: La fin du mariage Répondre en citant

Hoheinhem a écrit:
Comme je suis communiste c'est dans la logique de mon idéologie . C'est le systeme le plus egalitaire . On ne peur séparé l'individu du collectif . Si on change de model familiale on change de modele social en même temps . Comme tous communiste je suis pour un état omnipresent . Grace a l'etat pere nous serons tous une seul et grand famille uni . 
Alors il faudra sérieusement revoir ce concept d'Etat car jusqu'à présent il faut bien constater
que l'Etat se permet de telles choses que si un individu en commettait  le dixième il valserait directement en prison
sans forme de procès, comme sous Staline, quoi.
Ceci dit, le communisme est "globalement positif ", comme le chantait J. Ferrat.
Cuba - sans rapport avec la Corée du Nord - fait la nique aux américains malgré l'embargo, shame on them.
_____________________________________________________________
Heureux celui qui n'a pas de patrie. - Hannah Arendt
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:16    Sujet du message: La fin du mariage

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Notre société
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 1 sur 6

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com