OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Première Civilisation

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Histoire Ancienne & Origines de la Vie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
L'Ange Gardien


Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2014
Messages: 762
Masculin
Point(s): 160

MessagePosté le: Ven 5 Déc 2014 - 21:11    Sujet du message: La Première Civilisation Répondre en citant


    

Je voudrait vous présenter un livre époustouflant qui n'est malheureusement pas disponible en français: "Civilization One " ou "La Primera Civilisacion" de Christopher Knight et Alan Butler

Cet ouvrage reprend au départ les travaux du controversé Alexander Thom . A partir de l' étude de sites mégalithes comme Stonehenge ou des sites bretons, ce dernier aurait trouvé une unité de mesure de l' époque, "le yard mégalithique" ou "verge mégalithique".

"Au moyen d' exactes mesures d' arpentage et d' analyses statistiques, il (Thom) a démontré que beaucoup des cercles de pierres ont pu être disposés avec beaucoup plus d' exactitude qu'on le supposait avant. Un grande partie d' elles sont complètement circulaires, avec des diamètres qui correspondent à des unités d'un "yard mégalithique" de 0.8296656 mètres ou 2.72 pieds. D' autres ont des formes plus complexes, comme des éclipses et des cercles aplanis, dont les dimensions paraissent être basée sur le triangle pythagorien, aussi mesuré en yard mégalithique. Utilisant le même procédé, Thom a démontré que beaucoup d'ensembles de pierres dressées s' alignent avec des sommets de montagnes et avec l'horizon où justement étaient le soleil ou la lune à des dates précises. Ils constituent non seulement de complexes calendriers solaires qui ont été apparemment utilisé, mais aussi, que les mouvements de la Lune ont été étudiés avec une grande méticulosité, jusqu' a pouvoir prédire les éclipses."

Voici les conclusions du livres, tirées de calculs mathématiques en espérant vous quand même donner l' envie de vous le procurer, c'est surtout pour les francophones endurcis qui ne pourront jamais le lire:

"-Nous avons démontré que le yard mégalithique était réel et, utilisant un système géométrique basée sur le numéro de rotations de la Terre en un an, qui dérivait directement de la circonférence polaire terrestre.

-Quand on a comparé les découvertes du professeur Thom avec celles du pied minoen du professeur Graham, on a constaté que les deux paraissaient être basées sur le système géométrique très sophistiqué, qui part d'une circonférence de 366 degrés. La précision et la corrélation géométrique entre ces deux unités, qui n' auraient apparemment rien en commun, a été démontrée par la préexistence d'un système dans lequel une seconde d' arc de la circonférence polaire est égale à 366 yards mégalithique et est égal à 1000 pieds minoens.

-Nous avons aussi identifié une méthode simple au moyen duquel, avec des instructions simples et employant seulement quelques outils et des observations astronomiques élémentaires, on pouvait recréer exactement le yard mégalithique.

-Un cube dont les cotés mesurent un dixième d'un yard mégalithique contient une pinte d'eau ou une livre de céréales avec un haut degré d' exactitude. Si on double la longueur des cotés du cube, la capacité obtenue est d'un galon, et si la redouble, le résultat est la fanègue.

-L' eau contenue dans une sphère dont le diamètre est de 6 pouces mégalithiques (NDR: 1 pouce mégalithique = 1/40 d'un yard mégalithique) est un litre et pèse un kilo. Si la sphère a un yard mégalithique et demi de diamètre, l' eau contenue est un mètre cube et pèse une tonne métrique. A première vue, on a l'impression que la correspondance entre le système anglais et le métrique sont des coïncidences, déjà que ces deux systèmes sont des conventions relativement récentes

-L' investigation sur l' antique mesure de mesure connue comme perche démontre qu'elle est exactement proche d'être égale à 5 mètres ou 6 yard mégalithiques. Cela parait mettre en relation les deux systèmes à travers les unités linéaires et de superficies, et donne un sens à des unités particulières et obsolètes comme l' acre irlandais et écossais

-La vérification mathématique de ces découvertes est facile, et la règle qui en surgit est solide et simple, n' empêche que selon l'histoire officielle, elle ne devrait pas exister. Tout ce qui a été dit antérieurement pourrait être une simple coïncidence absolument incroyable, mais à arrivé à cette étape, nous ne sommes pas préparés pour le supposer

-Les sumériens/babyloniens utilisaient un système mathématique de base 60, qui est la raison pour laquelle aujourd'hui nous avons 60 secondes et heures de 60 minutes. Ils ont aussi inventé le cercle de 360 degrés, qui était aussi divisé en minutes et secondes. En plus, ils utilisaient une unité standard de longueur (le kush) qui mesurerait 99.88 centimètres, pratiquement l' équivalent du mètre moderne.

-La double coudée ou kush (de 99.88 cm) des sumériens/babyloniens se reproduit au moyen de l' oscillation d'un pendule dont la translation d'une position extrême à l' autre se réalisait en une seconde, 240 de ces oscillations définissaient une unité de temps qu'ils ont nommés gesh.

-Les sumériens/babyloniens ont aussi développés un système rituel de mesure du temps basé sur les mouvements de la Lune. Il comptait 360 jours, 360 heures par mois et 360 gesh (240 seconde) par jours.

-De l' unité de longueur des sumériens ont dérivés les unités de poids et de capacité qui sont incroyablement proches du kilo et du litre. On peut dire que le système métrique, était déjà utilisé il y a plus de 3000 ans avant que les français ne l' inventent.

-Après la Révolution Française, l' Académie des Sciences à décidé d' introduire un nouveau système décimal de poids et de mesures, qui en principe devait être basé sur la longueur d'un pendule dont l'oscillation durait une seconde. Au moyen de l' usage de cette ancienne mesure mésopotamienne du temps, et sans que ce fait soit perçus, il se réinventait automatiquement le double kush. Finalement, les scientifiques mandatés dans cette intention ont décidés que leurs chronomètres n' étaient pas suffisamment précis pour mesurer la seconde avec exactitude et pourtant ont utilisés la mesure d' un des quadrant du méridien terrestre, celui qui allait de l' équateur au pôle nord, comme base du nouveau système métrique. Il a été déterminé que le mètre serait la dix millionième partie de ce quadrant terrestre, une longueur quasi identique à celle du pendule de secondes que les scientifiques au début auraient voulus employer comme moyen de mesure.

-Le pendule de secondes s'est utilisé comme recours qui, a un moment donné, a permit la recréation du système métrique, comme le fit aussi le système impérial. Après avoir réinventé le double kush. les scientifiques français ont procédés à la réincarnation des anciennes unités de mesure mésopotamiennes de poids et de capacité au moyen de cubes dont les cotés mesuraient le dixième d'un mètre. Le professeur Livio C. Stecchini a mis en relief que ce système de base scientifique et supposément nouveau était pratiquement identique à celui utilisé en Mésopotamie il y a plusieurs millier d' année.

-Nous n' avons pas encore expliqués pourquoi des sphères dont les diamètres sont mesurés avec des unités mégalithique reproduisent des volumes propres au système métrique décimal, mais on a clairement mis en lumière que le système "métrique" était loin d' être une invention moderne comme généralement on le proclame.

-A la fin du XVIII eme siècle, Thomas Jefferson s' est proposé à créer un nouveau système de poids et de mesure pour la nation en naissance: Les États Unis d'Amérique. Il a laissé écrit que l'unique point de partie concevable pour n'importe quel mesure était la rotation de la Terre, la même conclusion à laquelle nous étions arrivés. Alors, comme l'ont fait les gens du mégalithique et les sumériens, il a décidé que le pendule était l'unique moyen pour mesurer la rotation de notre planète.

-Du fait que Jefferson a adopté la seconde de temps comme laps pour son pendule, il se mettait comme les français, dans la structure subjacente du système des sumériens. Ensuite, il a mené a bien une importante amélioration dans le procédé incorporant une découverte d'un ami compatriote, Mr Leslie ("un ingénieux artisan de Philadelphie"), qui s'est rendu compte qu'une fine baguette cylindrique utilisée à la place d'un pendule de ficelle aurait des résultats beaucoup plus précis. Cette barre ne nécessiterait pas un poids à son extrémité et avec la moitié de la longueur du pendule de ficelle, allait couvrir la même période d'oscillation. Ceci a conduit à une barre qui mesurait moins d' 1.5 mètres, c'est à dire 149.159 centimètres, quasi exactement 3 kush sumériens. Jefferson a divisé alors en cinq parties la longueur de la barre pour créer la nouvelle unité, qu'il a nommé "pied". Il a ensuite établit que 1000 de ces pieds constitueraient le stade.

-Sans le savoir l' homme qui ensuite allait être le troisième président de sa jeune nation, le pied et le stade surgis de la seconde du temps étaient directement mis en relation avec les systèmes mégalithiques et sumériens, 366 stades de Jefferson équivalaient au grade de l' arc terrestre et 366 de ces mêmes stades étaient la longueur exacte de la circonférence terrestre.

-Pour Jefferson, le pas suivant a été de définir les nouveaux poids et volumes, ce qu'il a fait au moyen de cuber ses mesures linéaires. Il étudia les unités de mesure existantes et découvrit qu'il y avait une certaine règle antique qui donnait un sens aux unités qui jusqu' a ce moment (et encore maintenant) paraissaient être des dérives fortuites de l'histoire. En découvrant que le pied impérial cubique contenait 1000 onces exactes, Jefferson déduit que cela n' était pas une coïncidence sinon que cela répondait à une volonté antique.

-Il se rendit aussi compte que les deux systèmes de poids ( l' avoirdupois ou troy) n' étaient pas des systèmes séparés comme on le supposait alors, sinon deux moitiés d'un unique système antique; l'un basé sur le poids de l'eau, l'autre sur le même volume de grains de blé. Jefferson s'est demandé au sujet des lointaines circonstances qui avaient conduit à la création de cet ancien système intégré. et a conclu que cela ne pouvait être la conséquence que d' " une création et calculs scientifiques" et que cela ne pouvait être le fruit de la coïncidence.

-Un des plus grands personnages de l' histoire nord américaine avait découvert, tout comme nous, qu'il y avait un système de poids et de mesures hautement développées, qui était restée fragmentée durant une longue période de l' histoire.

-Thomas Jefferson avait identifié une relation entre le gramme de blé et d' eau; cette raison est égale a 144:175, selon laquelle, pour une capacité donnée, l'eau est à peine 21,5% plus lourd que le blé. Ceci ne correspondait pas avec nos expérimentations empiriques avec des cubes, qui avaient montrés qu'une relation entre le grain et l' eau égal a 4:5, selon laquelle l'eau était un 25% plus lourde que le blé. Le fait que nous utilisions des cubes et que Jefferson utilisait des cylindres de volume résolvait cette différence. Évidemment, l'orge et le blé se compactent d'une manière différente si il s'agit d'un type de récipient ou un autre. Ceci indique en effet, que depuis pas mal de temps, les cylindres ont été utilisés pour établir les capacités et les poids

-Les sumériens/babyloniens se servaient du grain d'orge comme unité la plus petite de poids et de mesure linéaire. De anciens documents parle du monde mesuré avec des grains d' orge.
-Nous avions découvert que l' antique unité mesopotamique nommée se (grain d' orge) équivalait à 1/360 du double kush, tel comme dans les registres sumériens.

-En suivant la piste que nous donnaient quelques textes antiques qui se référaient au poids de la Terre, nous avons été étonnés de vérifier que la masse de la Terre est quasi exactement 6 fois 10 puissance 28 doubles manas ( NDR 1 double mana = 996,4 grammes) sumériens. Ceci pourrait être une coïncidence, mais dans le système numérique sumérien mésopotamique de base 60, c' est un nombre parfait. Ceci signifiait aussi qu'une portion terrestre d'une seconde contient 10 puissance 23 grains d' orges.

-Ensuite nous avons examinés la livre impériale comme possible poids mégalithique et nous l' avons comparé avec la masse de la Terre. Ceci a donné l' étonnant résultat précis duquel le poids de la livre moderne est 1/1.000.000.000.000.000.000.000 du poids d'une portion terrestre d' un degré mégalithique à l' équateur.

-La coïncidence de ces résultats du système sumérien et mégalithique rend impossible l' existence d'une coïncidence. Pour la première fois, nous commençons à spéculer sur l' étrange possibilité d'un groupe de progéniteurs de superscientifiques que nous avons nommé "première civilisation".

-Ensuite nous avons considéré la vitesse de la lumière dans l' atmosphère et nous avons trouvé qu'elle est quasi égale à 600.000.000 kush par seconde. Ensuite nous avons cherché la vitesse de la Terre dans son orbite autour du soleil et nous avons découvert qu'elle est incroyablement proche des 60.000 kush par seconde. Une fois de plus un nombre sumérien parfait. Le grand mécanisme du système solaire a du être mesuré il y a très longtemps, et les antiques unités dérivent de cette super-connaissance préhistorique.

-Après avoir déterminé que 1000 pieds minoens équivalaient a 366 yards mégalithiques, nous avons découvert que le très postérieur pied olympique, crée par les grecs (30.861 centimètres) est aussi mis en relation. 366 pieds minoéens mesurent la même chose que 360 pieds grecs, avec une exactitude de 99.99%.

-Ceci signifie que dans une seconde d' arc de la circonférence polaire terrestre il y a 100 pieds grecs et 360.000 dans un degré.

-Beaucoup de distingués linguistiques admettent qu'il y a 15000 ans, approximativement, il n'y avait qu'un seul langage dans toute la planète. Nos découvertes démontrent que beaucoup de cultures distinctes partageaient la même approche des mesures et la géométrie qui apparemment procède d'une source commune de plus de 5000 ans.

-La civilisation de la vallée de l' Indus ou culture Harappa, du sous continent indien, qui date de 2800 avant Jc, avait une unité de mesure linéaire appelée gaz qui est avec certitude très similaire au yard mégalithique. En pensant qu'il s' agissait d'une coïncidence, nous avons écarté cette conclusion jusqu’à ce que l'on se rende compte que les poids cubiques de pierre qu'utilisaient cette culture correspondait quasi parfaitement avec celui du système britannique.La pesée majeure était de 3 livres et une des plus petites juste 1/400 d'une livre. Ceci est spécialement intéressant du fait que nous avions observés que le poids de la livre dérivait d'un cube dont les cotés mesurent 1/10 d'un yard mégalithique (4 pouces mégalithiques)

-La perche espagnole mesure quasi identiquement un yard mégalithique, tout comme une ancienne unité japonaise nommée shaku. On croit que cette mesure fut importée de Chine il y a plus de 1000 ans, et est quasi identique au pied minoen. Ce qui surprend c'est que 366 yards mégalithiques sont quasi 1000 shakus japonais, avec une précision de 99.8%.

-En examinant les unités de mesures de l' Ancien Égypte, on voit que l'unité fondamentale de mesure linéaire, en usage durant quasiment la totalité de son histoire, était la coudée royale. Une unité de mesure mis en raltion avec le remen, qui avait une relation pythagoricienne avec la coudée. Celle était basée sur la racine carrée de 2, écrite par les sumériens/babyloniens avec leur base 60 de numération, comme 1, 24, 51,10 , et qui aujourd'hui s' écrirait avec le numéro décimal 1.414212963

-Nous avons découverts que la Grande Pyramide de Khéops fut construite en utilisant une roue de mesure dont la circonférence était d' un yard mégalithique, et son diamètre une demi coudée royale. Les principales grandeurs de toutes les pyramides sont une combinaison de yards mégalithique (ym), coudées royales et remens, avec la valeur commune de "279".

-Les constructeurs de l' Ancien Egypte utilisaient aussi une unité principale de superficie, nommée setat, qui en général était employé en forme de carré. L' aire d'un setat est exactement de 4000ym au carré, ainsi , un quart de setat est précisément 1000ym au carré. La possibilité que ceci soit une coïncidence est infiniment petite. D' un autre coté, d' autres chercheurs ont fait remarquer que le bord intérieur du cercle, ou Anneau de Sarsen, à Stonehenge, dans le sud de l' Angleterre, qui a diamètre de 1162.8 pouces, qui correspond avec totale précision au 1/4 d'un setat égyptien.

-Nous avons découvert que les numéros mégalithiques produisaient des cercles qui combinaient les relations mathématiques connues comme pi et phi. Ce sont deux numéros irrationnels, encore si proches d'être parfait que la marge est quasi dédaignable Durant notre investigation nous avons appris qu'une étudiante d'un doctorat de Physique avait découvert l' existence de phi dans les données de Thom, dans les première années des 70's, un fait confirmé par le même grand personnage qui savait que la découverte de l' étudiante était "magique".

Les très importants numéros 366 et 360 sont curieusement liés par une combinaison de pi et phi, déja que 360 parties de 5 donne 72, et 366 divisé par (pi fois phi) donne le même résultat. Ceci suggère que la relation entre les deux numéros mégalithiques ont une coïncidence fondamentale avec ces relations si spéciales, pi et phi.

-Quand on passe au thème de la musique, nous trouvons que la mathématique mégalithique produit ses propres structures. Normalement, le son se mesure en cycles par seconde, unité nommée hertz (Hz), mais nous avons décidés d'employer le cycle par seconde mégalithique, que nous avons baptisés Thom (Th). Une fréquence de 366 Th est égal à 560 Hz, ce qui place notre note mégalithique légèrement plus haute que le do soutenu du moderne accordage de concert. Effectivement ceci est le "son de la Terre qui tourne", du fait qu' a l' équateur, la planète tourne à raison d'un yard mégalithique par mesure.

-Nous avons découvert que les aborigènes australiens jouent avec le didgeridoo une note égale à 366Th, capable de produire la musique sacrée de la Terre. L'investigation d'autres musiques indigènes montrent aussi des correspondances dans le rythme et le ton. Apparemment, il y aurait une relation instinctive entre la masse terrestre en rotation et la musique produite par l'homme.

-Quand nous somme passés a examiner la vision humaine, nous avons découvert que la partie visible du spectre électromagnétique forme un octave, le même que celui du son. Plus encore, si on déplace 40 octaves au dessus de l' échelle de fréquences à partir de la note de 366 Th, on arrive à la lumière bleue. Tandis que pratiquement tout les scientifiques croient qu'il n'y a aucune connexion entre le son et la lumière, nous nous présentons qu'il pourrait avoir une coïncidence détectable par la perception humaine.

-Il a été suggéré que les êtres humains n`existeraient pas si ça ne serait pas par la taille et la masse de la Lune. Le satellite terrestre a plusieurs caractéristiques très étranges, entre autres le fait que quand elle quitte le ciel apparent ou quand elle y est présente, elle reflète totalement les mouvements du Soleil tout au long de l'année.

-Nous avons étudiés la circonférence lunaire et avons découverts qu'elle s' ajuste avec la géométrie mégalithique avec la valeur précise de 100 ym par secondes lunaires d'arc. Aucun autre corps du système solaire s' ajuste avec ces principes.

-Quand on regarde les mouvements de la Lune, nous trouvons que sur Terre il se passe 27,3217 jours pour chacun de ceux de la Lune (c'est à dire la révolution lunaire autour de la Terre). Tandis que 27.3217 parait un nombre complètement arbitraire, un calcul rapide démontre que la Lune décrit 366 orbites justement en 10000 jours terrestres !

-Une seconde mégalithique d' arc et une seconde de temps étant la même chose, et équivalent à 366 ym à l' équateur. Ceci fait que notre moderne et non intégré système d' unité parait pathétiquement rustre.

-Une seconde lunaire d'arc a 100 yards mégalithiques de longueur

-Une seconde solaire d'arc a 40000 yards mégalithiques de longueur"
Les membres suivants remercient L'Ange Gardien pour ce message :
Marine (05/12/14)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 5 Déc 2014 - 21:11    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
françois
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 5 Déc 2014 - 22:24    Sujet du message: La réponse à de nombreuses questions! Répondre en citant

Tout ça nous prouve que des savants très avancés savaient comprendre le fonctionnement de notre système solaire et prévoir les dates de phénomènes naturels de notre système! Nous avançons dans la connaissance à grand pas! les réponses nous arrivent petit à petit pour mieux comprendre l'univers dans lequel nous vivons!
Revenir en haut
L'Ange Gardien


Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2014
Messages: 762
Masculin
Point(s): 160

MessagePosté le: Ven 5 Déc 2014 - 23:52    Sujet du message: La Première Civilisation Répondre en citant

 
Citation:


 Tout ça nous prouve que des savants très avancés savaient comprendre le fonctionnement de notre système solaire et prévoir les dates de phénomènes naturels de notre système! Nous avançons dans la connaissance à grand pas! les réponses nous arrivent petit à petit pour mieux comprendre l'univers dans lequel nous vivons!



Cette livre n'évoque si je ne m'abuse que de la Lune (voir ci-dessous), le soleil, et Vénus, astre utilisé pour calculer le fameux yard avec un pendule.
Citation:



 -Il a été suggéré que les êtres humains n`existeraient pas si ça ne serait pas par la taille et la masse de la Lune. Le satellite terrestre a plusieurs caractéristiques très étranges, entre autres le fait que quand elle quitte le ciel apparent ou quand elle y est présente, elle reflète totalement les mouvements du Soleil tout au long de l'année.

-Nous avons étudiés la circonférence lunaire et avons découverts qu'elle s' ajuste avec la géométrie mégalithique avec la valeur précise de 100 ym par secondes lunaires d'arc. Aucun autre corps du système solaire s' ajuste avec ces principes.

-Quand on regarde les mouvements de la Lune, nous trouvons que sur Terre il se passe 27,3217 jours pour chacun de ceux de la Lune (c'est à dire la révolution lunaire autour de la Terre). Tandis que 27.3217 parait un nombre complètement arbitraire, un calcul rapide démontre que la Lune décrit 366 orbites justement en 10000 jours terrestres !


Soit les anciens disposaient de moyens hors du commun pour établir ces rapport avec la Lune, ou alors notre satellite dispose de proportions parfaitement calquées sur celle de la Terre, si on utilise ces mesures "mégalithiques" pour les mettre à jour... mais ce système de mesure s'aligne aussi parfaitement avec la taille du soleil... Shocked

Pour les sumériens, on y affirme aussi que leur système hexadécimal donnait aussi un résultat tout rond pour la vitesse de la lumière...de même que pour la masse de la Terre pour le cas du yard mégalithique... Shocked
Revenir en haut
resurgence


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 299
Masculin
Point(s): 19

MessagePosté le: Sam 6 Déc 2014 - 05:44    Sujet du message: La Première Civilisation Répondre en citant

Et qu’est-ce que ce livre nous dit de la pensée de cette civilisation, du sens de Stonehenge ? – Rien ! - si ce n’est que ces hommes savaient aussi mesurer.
Et qu’est-ce qui prouve que c’est la première civilisation ? –  Le fait que les vestiges sont sur sol britannique ?
Le livre à mon avis ne prouve qu’une chose, c’est que la civilisation moderne ne juge des autres civilisations qu’à l’aune de ses propres obsessions quantitatives.
_____________________________________________________________
«Pour examiner la vérité, il est besoin, une fois dans sa vie, de mettre toutes choses en doute autant qu’il se peut.» (René Descartes)
Je pense donc je suis ... complotiste !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
L'Ange Gardien


Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2014
Messages: 762
Masculin
Point(s): 160

MessagePosté le: Sam 6 Déc 2014 - 15:12    Sujet du message: La Première Civilisation Répondre en citant

Citation:

Et qu’est-ce que ce livre nous dit de la pensée de cette civilisation, du sens de Stonehenge ? – Rien ! - si ce n’est que ces hommes savaient aussi mesurer.

Oui, c'est le sujet de ce livre, que des unités de mesures "préhistoriques" ou "mégalithiques"  ont vraisemblablement déterminées les unités des grandes premières civilisations, Sumer, l'Égypte, l'Inde, Crète jusqu'au Japon. Oui ces hommes ne savaient que mesurer, mais ont réussi à l'aide d'un pendule à établir une unité apparemment en harmonie avec la nature (taille de la terre, lune et soleil) de même que cette unité (qui établit 366 degrés dans sa géométrie plutôt que nos 360 degrés) permet d'établir un lien entre la lumière et le son, le nombre d'or...ect....Oui ils savaient mesurer mais peut-être mieux que les inventeurs du système métrique, et la "poésie ou philosophie" mégalithe n'est pas à l'ordre du jour. C'est un livre plutôt matheux avec des calculs.
Citation:

Et qu’est-ce qui prouve que c’est la première civilisation ?
Une question très pertinente, encore faudrait-il s'entendre sur le sens du mot civilisation. Son sens usuel est en effet très subjectif
Citation:

  Ensemble des phénomènes sociaux, religieux, intellectuels, artistiques, scientifiques et techniques d'une société.
Citation:
  • Action de civiliser un pays, un peuple, de perfectionner les conditions matérielles et culturelles dans lesquelles vit un peuple : La civilisation de la Gaule par les Romains.
  • État de développement économique, social, politique, culturel auquel sont parvenues certaines sociétés et qui est considéré comme un idéal à atteindre par les autres.
  • Ensemble des caractères propres à la vie intellectuelle, artistique, morale, sociale et matérielle d'un pays ou d'une société : La civilisation des Incas.
D'une manière plus objective, une "civilisation" est un nom pour démarquer les sociétés dites "civilisées" des sociétés tribales et autres chasseurs cueilleurs.
Citation:

Cinq critères primaires (organisation) :
– la présence d'une ville (sédentarisation des populations) ;– spécialisation du travail à temps plein ;– concentration de surplus de production ;– structure de classe (hiérarchie) ;– organisation étatique (État).
Cinq critères secondaires (réalisations matérielles) :
– travaux publics monumentaux ;– commerce à longue distance ;– réalisations artistiques monumentales ;– écriture (comptabilité, registre, etc.) ;– connaissances scientifiques (arithmétique, géométrie, astronomie).
Les auteurs de ce livre s'appuie uniquement sur les connaissances scientifiques (potentielles) laissées par les vestiges de Stonehenge et en Bretagne pour titrer leur livre. Leur thèse n'est pas une (super) civilisation "bretonne" qui aurait illuminé le monde avant tout le monde, mais qu'il existe une constante des unités de mesures qui remontent au moins aux prémices de notre "histoire" (écrite) qui aurait façonné les anciennes unités de mesure des premières civilisations, Sumer, Égypte jusqu'aux confins de l'extrême orient. Ils vont jusqu'à supposer l'existence d'un language unique dans toute cette plaque eurasienne...!

Dans tous les cas, les auteurs auraient pu effectivement titrer ce livre d'une autre manière, savoir compter, avoir une très bonne mémoire (je dirais surnaturelle si effectivement ces sites ont été batis par des gens ne maîtrisant pas une écriture), et un pendule ne n'induit pas l'existence d'une "première civilisation"
Citation:

  Le fait que les vestiges sont sur sol britannique ?
Le livre à mon avis ne prouve qu’une chose, c’est que la civilisation moderne ne juge des autres civilisations qu’à l’aune de ses propres obsessions quantitatives.
Oui comme tout le monde....
Les membres suivants remercient L'Ange Gardien pour ce message :
Marine (13/02/15)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:06    Sujet du message: La Première Civilisation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Histoire Ancienne & Origines de la Vie
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com