OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

l'Ukraine

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Guerres, diplomaties internationales et conflits géopoliques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Lun 24 Nov 2014 - 10:24    Sujet du message: l'Ukraine Répondre en citant



L'administration russe a répondu aux plans américains de fournir "des armes défensives létales» à l'Ukraine.
20/11/2014



Porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a déclaré qu'une telle mesure violerait les accords qui avaient été conclus lors de la réunion des représentants des États-Unis, l'Ukraine, l'UE et la Russie à Genève le 17 Avril, rapporte RIA Novosti.

Conseiller de sécurité nationale adjoint Tony Blinken a déclaré le 19 Novembre que le vice-président Joe Biden peut discuter de la prestation des «armes défensives létales» à l'Ukraine avec les responsables ukrainiens lors de sa prochaine visite à Kiev.

Le ministère russe des Affaires étrangères a critiqué les intentions de Washington. Les représentants des bataillons de volontaires ukrainiens à Washington, qui tentent de gagner le soutien de l'administration américaine," porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Alexander Lukashevich dit.



"C' est un signal très grave pour plusieurs raisons. Tout d'abord, c'est une violation directe des accords, y compris ceux obtenus en partenariat avec les États-Unis. par la Déclaration de Genève du 17 Avril", a déclaré le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.


Tony Blinken a fait des déclarations sur les fournitures d'armes létales possibles à l'Ukraine lors d'une audience devant le Comité sénatorial des affaires étrangères. Le sénateur Robert Menendez a soulevé la question de la nécessité d'armer l'Ukraine. Blinken a tenté de répondre avec prudence. Il a dit que la question des livraisons d'armes létales reste sur l'ordre du jour. Il a également dit que la question serait très probablement discutée lors de la prochaine visite de Joe Biden à Kiev dans plusieurs jours.

Au début de Septembre, Yuri Lutsenko, un conseiller du président ukrainien Porochenko, a déclaré que les autorités ukrainiennes ont convenu de fournitures d'armes modernes avec la France, l'Italie, la Pologne, la Norvège et les États-Unis. À la fin Octobre, l'ambassadeur américain à l'Ukraine Jeffrey Payette a déclaré que les États-Unis apporteront les technologies de défense de haute précision à l'Ukraine.

Pendant ce temps, le président russe Vladimir Poutine a exhorté à prendre en compte les leçons de soi-disant "révolutions de couleur" dans d'autres pays à exclure la possibilité pour un tel scénario à développer en Russie, rapporte TASS. S' exprimant lors d'une réunion du Conseil de sécurité russe, Poutine a souligné que la lutte contre l'extrémisme n' était pas une lutte contre la dissidence.

"Dans le monde d'aujourd'hui, l'extrémisme est utilisé comme un outil de la géopolitique et la répartition des sphères d'influence. Nous pouvons voir les conséquences tragiques d'une vague de soi-disant révolutions de couleur, les tribulations des peuples, qui ont dû vivre des expériences irresponsables de caché et les interférences parfois grossier dans leur vie », a déclaré le président de la Fédération de Russie.

Ainsi Poutine a assuré que la lutte contre l'extrémisme en Russie n' avait rien à voir avec la lutte contre la dissidence.


"La lutte contre l'extrémisme n'a rien à voir avec la lutte contre la dissidence. Nous vivons dans un pays libre et démocratique, et ses citoyens ont le droit d'avoir une opinion et d'exprimer cette opinion. Ils ont le droit d'être dans l'opposition au gouvernement," - a déclaré M. Poutine, ajoutant que toutes les forces politiques ont le droit de lutter pour le pouvoir dans le cadre juridique.

Le président de la Fédération de Russie a averti que l'on pourrait avoir à répondre à des activités extrémistes dans toute la mesure de la loi. «Défendre la liberté de choix, des réunions, des marches, des rassemblements, il ne faut pas oublier la responsabilité de leurs paroles et leurs actes", at-il dit.

"Il faut savoir et comprendre qu' alimenter les conflits entre les peuples de différentes nationalités et confessions, la promotion de l'idéologie nationaliste, commis des violations massives de l'ordre public, demandant le renversement violent de l'ordre existant - c' est une manifestation directe directe de l'extrémisme ", a déclaré M. Poutine. "On aura à répondre de ces actes», at-il ajouté.

Pravda.Ru


Dernière édition par Marine le Jeu 26 Fév 2015 - 12:17; édité 3 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 24 Nov 2014 - 10:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Lun 24 Nov 2014 - 10:57    Sujet du message: l'Ukraine Répondre en citant

Ukraine: le néonazisme risque de contaminer l'Europe



L'absence de réaction adéquate face à la montée du néonazisme en Ukraine risque de déboucher sur sa propagation en Europe, estime Konstantin Dolgov, délégué aux droits de l'homme du ministère russe des Affaires étrangères.

"Il ne fait aucun doute qu'en cas d'absence de réaction adéquate face au déchaînement actuel du néonazisme en Ukraine, cette peste se propagera au-delà des frontières ukrainiennes pour contaminer le reste de l'Europe", a déclaré le diplomate russe.

La semaine dernière, l'Ukraine, les Etats-Unis et le Canada ont refusé de soutenir une résolution sur la lutte contre la glorification du nazisme soumise à l'examen de la Troisième commission de l'Assemblée générale de l'Onu par la Russie.

http://fr.ria.ru/world/20141122/203048819.html
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
f.didier
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 24 Nov 2014 - 12:20    Sujet du message: l'Ukraine Répondre en citant

Pour le Canada et l'Ukraine, je sais pas.
Mais pour les USA, c'est normal, ils ont le 1er amendement :

 
Citation:
 « Le Congrès ne fera aucune loi relative à l'établissement d'une religion, ou à l'interdiction de son libre exercice ; ou pour limiter la liberté d'expression, de la presse ou le droit des citoyens de se réunir pacifiquement ou d'adresser à l'État des pétitions pour obtenir réparations des torts subis. »
Ce qui veut dire que si une personne se dit néo nazi et veut le crier sur les toits, il a le droit. Le gouvernement ne peut rien dira, a la différence de la France.
C'est donc normal que les USA ne votent pas pour une loi qui va a l'encontre de leur 1er loi.
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Jeu 26 Fév 2015 - 12:39    Sujet du message: l'Ukraine Répondre en citant

Une invasion très préméditée par le Kremlin

Un journal russe indépendant a publié un texte transmis à Poutine en février 2014 détaillant la marche à suivre pour dépecer son voisin. Un plan suivi dans les grandes lignes.

La rébellion de l’Ukraine de l’Est contre Kiev et l’annexion de la Crimée par la Russie relèvent d’un même plan concocté et coordonné dans les couloirs du Kremlin. C’est ce qu’indique un document publié
mercredi par le journal indépendant russe Novaïa Gazeta: une analyse de la situation en Ukraine durant les derniers jours de la présidence du président prorusse Viktor Ianoukovitch et des recommandations,
en sept points, pour une intervention de la Russie dans la crise qui n’en était qu’à ses prémices.

Selon le journal, ce «plan» a été transmis au Kremlin entre les 4 et 12 février 2014 et aurait été rédigé avec la participation de Konstantin Malofeïev, «l’oligarque orthodoxe» soupçonné d’être l’un des sponsors des séparatistes prorusses. «Ce document est intéressant, écrit le journal, car il décrit précisément, pas à pas, les fondements mais aussi la logistique politique et médiatique de l’intervention de la Russie dans les
affaires ukrainiennes et de l’arrachement à l’Ukraine de la Crimée et d’autres régions orientales.» Un an plus tard, on ne peut s’empêcher de constater les nombreuses similitudes entre le scénario
proposé et l’enchaînement des événements. Pour autant, ce n’était qu’une proposition parmi tant d’autres qui ont dû arriver sur le bureau de Vladimir Poutine au début de l’année dernière. «Nous
avons reçu le texte au formatWord, ce n’est pas un document officiel avec une signature ou des empreintes digitales des auteurs, mais il a été authentifié par des sources proches du pouvoir et très bien renseignées», précise Nadejda Proussenkova, journaliste de Novaïa Gazeta. «MANIGANCES». Après avoir enduré une longue année de propagande russe sur la nécessité historique et spirituelle de l’ingérence de la Russie en Ukraine, on est forcément frappé par le ton extrêmement pragmatique du texte, qui ne mentionne ni les «frères russophones en danger», ni les racines profondément russes du Donbass, ni
même l’appartenance historique de la Crimée à la Russie.

Cet habillage historico-moral n’a été élaboré que plus tard, pour camoufler une très rationnelle stratégie de défense d’intérêts économiques et géopolitiques et la volonté de profiter de la situation
pour en tirer le plus de profit. Le document s’ouvre sur un constat:

«La faillite du président Ianoukovitch et de sa “famille”, en train de perdre précipitamment le contrôle des processus politiques.» Une appréciation négative est donnée du chef d’Etat ukrainien,«un homme de peu de volonté et de qualités morales faibles, qui craint de renoncer à son poste de président mais est prêt à “échanger” de force les responsables des ministères contre la garantie de conserver son poste ou l’impunité
après qu’il l’aura quitté».

A l’époque, les auteurs ne donnent pas cher du président ukrainien, que Moscou continue pourtant de présenter comme la victime d’un coup d’Etat et le seul dirigeant légitime de l’Ukraine.

Les auteurs du texte prétendent que l’objectif des Occidentaux est de démembrer l’Ukraine afin de n’en intégrer qu’une partie dans l’Union européenne, tandis que la contestation à Kiev serait menée par des
«chefs de guerre» issus des milieux criminels contrôlés par les services secrets polonais et américains.

Extrait du texte publié par Novaïa Gazeta:

«LaRussie est obligée de se mêler des manigances géopolitiques de la communauté européenne qui visent à remettre en cause l’intégrité territoriale de l’Ukraine», exhortent les auteurs du texte.

GAZODUCS. Mais ce n’est pas l’unité de l’Ukraine entant que telle qui les préoccupe. Si Moscou se doit d’intervenir, c’est pour protéger ses propres intérêts économiques, avant tout «un marché pour ses hydrocarbures »,mais aussi les gazoducs ukrainiens dont dépendent les positions de Gazprom en Europe.

D’ailleurs, la «désintégration hautement probable de l’Ukraine» ne peut avoir que des bénéfices pour laRussie, dit le texte: le contrôle du complexe militaro-industriel ukrainien, concentré dans les régions prorusses, pourra accélérer le réarmement de la Russie ; l’apparition d’un nouveau «flux de migrants slaves» contrebalancera «la tendance centrasiatique » actuelle.

L’objectif d’arracher à l’Ukraine les régions de l’Est et de la Crimée afin de les «intégrer dans le champ juridique et étatique de la Fédération de Russie» est clairement formulé. A cette fin, le texte préconise l’organisation d’actions massives de désobéissance dans les régions favorables à la Russie; les participants doivent exiger la fédéralisation de l’Ukraine, sous le slogan «Nous ne voulons pas être les otages du Maidan », tandis que les dirigeants des régions insoumises doivent être invités à Moscou et recevoir, «ne serait-ce que verbalement», des garanties politiques. Dans le même temps, il est «indispensable de préparer
le terrain pour l’organisation de référendums en Crimée et dans les autres régions posant la question de l’autodétermination et de la possibilité future de rejoindre la Fédération de Russie»,
dit le texte.

«JUNTE FASCISTE». «Pour lancer le processus de la “dérive prorusse” de la Crimée et des territoires d’Ukraine de l’Est, il faut d’avance créer des événements qui peuvent donner à ce processus une légitimité politique et une justification morale, préconise le document, tout en élaborant une stratégie de communication qui mettrait l’accent sur le caractère forcé et réactif des actions de la Russie.»
C’est ainsi qu’a dû naître le mythe du «génocide imminent des russophones d’Ukraine par la junte fasciste de Kiev» et, par conséquent, s’imposer la nécessaire intervention de la Russie en Crimée.

Dans l’ensemble, comme le note Novaïa Gazeta, toutes ces recommandations ont été suivies par Moscou, de l’organisation d’actes d’insoumission à Kiev dans les régions prorusses aux referendums
«légitimes» pour rejoindre la Russie, le tout sur fond d’une massive campagne médiatique prorusse.

La seule erreur –de taille– de ce scénario, c’est la désignation des régions ukrainiennes les plus promptes à vouloir rejoindre la Russie. En effet, les auteurs avaient envisagé que les principaux candidats
à l’intégration dans la Russie seraient la Crimée et la région de Kharkiv. Celle de Donetsk avait été «délibérément laissée de côté», en vertu des liens étroits de l’élite économique locale, Renat Akhmetov
en tête, avec«l’alliance oligarchique d’opposition».

«NOVAÏA GAZETA»
Né en 1993, le journal d’opposition russe dirigé par Dmitri Mouratov est, avec la chaîne Dojd et la radio Echo de Moscou, un des rares médias à échapper au contrôle du Kremlin. Huit collaborateurs et proches
du journal ont été assassinés dans des circonstances troubles, dont Anna Politkovskaïa, engagée contre la guerre en Tchétchénie.
Les membres suivants remercient Marine pour ce message :
(26/02/15)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
resurgence


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 299
Masculin
Point(s): 19

MessagePosté le: Ven 27 Fév 2015 - 18:48    Sujet du message: l'Ukraine Répondre en citant

 
Sur le putsch de Kiev, Obama confirme Friedman
 
Dans une interview qu’il a donnée à Fareed Zakaria, de CNN (voir l’extrait impliqué sur le DVD de CNN le 31 janvier 2015), le président Obama glisse un membre de phrase qui constitue une reconnaissance du rôle proéminent joué par les USA dans le changement de direction politique en Ukraine en février 2014, ce qu’on peut nommer “coup d’État” ou plus justement “putsch”. Le membre de phrase est le suivant : «[...A]nd since Mr. Putin made this decision around Crimea and Ukraine — not because of some grand strategy, but essentially because he was caught off-balance by the protests in the Maidan and  Yanukovych then fleeing after we had brokered a deal to transition power in Ukraine...» (“... et dès lors que Mr. Poutine prit sa décision concernant la Crimée et l’Ukraine, – non pas selon un projet de grande stratégie mais parce qu’il avait été pris de cours par les protestations du Maidan suivies de la fuite de Ianoukovitch après que nous ayons arrangé un accord de transition de gouvernement en Ukraine...)
Lire la suite : http://www.dedefensa.org/article-sur_le_putsch_de_kiev_obama_confirme_fried…
 
Obama reconnaît que Maïdan est l’œuvre de Washington
 
Barack Obama a dévoilé son jeu. Visiblement, il n'a plus rien à perdre. Dans une interview accordée à CNN, il a reconnu que les USA avaient réussi à "faire transférer le pouvoir" en Ukraine. En d'autres termes, le dirigeant américain a constaté que le coup d'État survenu dans ce pays en février 2014, qui a entraîné des conséquences gravissimes et de nombreuses victimes, s'est déroulé avec une implication directe des USA sur le plan logistique et technique. Il a ainsi désavoué toutes les déclarations antérieures des politiciens et des diplomates américains, qui affirmaient jusqu'alors que l'Euromaïdan était un phénomène ukrainien purement intérieur basé sur la protestation noble du grand public contre le régime corrompu de Viktor Ianoukovitch.
 
Il y a seulement un an, la sous-secrétaire du département d'État américain Victoria Nuland déclarait que les USA avaient investi 5 milliards de dollars dans le développement de la démocratie en Ukraine, impliquant naturellement le respect des droits de l'homme et le changement de pouvoir par le biais d'élections légitimes. La "révolution" de Kiev et l'opération punitive dans le Donbass ont montré que l'Ukraine avait bien assimilé ces "leçons".
 
Cette révélation de Barack Obama confirme une nouvelle fois que les propos du gouvernement actuel de Kiev sur une "grande Ukraine unie et souveraine" ne sont que des paroles. Comment l'Ukraine peut-elle être indépendante si son gouvernement a été placé au pouvoir depuis l'extérieur? Cela revient à vendre son âme au diable, qui exige toujours de payer la "facture". Par conséquent, en dépit des braves slogans actuels, l'Ukraine a, au contraire, perdu sa souveraineté grâce aux efforts des leaders de l'Euromaïdan. Pourvu que ce ne soit pas pour de bon.

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/analyse/20150202/1014264655.html#ixzz3Sy2BshKq
_____________________________________________________________
«Pour examiner la vérité, il est besoin, une fois dans sa vie, de mettre toutes choses en doute autant qu’il se peut.» (René Descartes)
Je pense donc je suis ... complotiste !
Les membres suivants remercient resurgence pour ce message :
Marine (27/02/15)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Joseck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2014
Messages: 723
Localisation: Sospel
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 64

MessagePosté le: Dim 26 Avr 2015 - 14:16    Sujet du message: l'Ukraine Répondre en citant

Ukraine: le bataillon Azov (soutenu par le gouvernement) crucifie et brûle vif un prisonnier pro-russe


Le bataillon Azov, unité paramilitaire néo-nazi placé sous autorité du ministère de l’intérieur ukrainien, a publié une vidéo montrant l’exécution d’un otage russe dans la province de Marioupol.

Dans un communiqué, le bataillon Azov menace les séparatistes pro-russes et le gouvernement russe de d’autres exécutions. A noter qu’une dizaine de français, issus majoritairement du bloc identitaire de Toulouse, combattent actuellement dans le bataillon Azov dont l’ex-para Gaston Besson, ancien dirigeant du DPS (Département Protection Sécurité), le service d’ordre du Front National.





Source: http://cybercomnet.fr/2015/04/video-execution-ukraine-le-bataillon-azov-cru…




Les membres suivants remercient Joseck pour ce message :
Marine (26/04/15), aja777 (03/05/15)
Revenir en haut
aja777


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2014
Messages: 1 539
Masculin
Point(s): 383

MessagePosté le: Dim 3 Mai 2015 - 08:55    Sujet du message: l'Ukraine Répondre en citant

Ukraine: La vérité a été assassinée

Le régime d’Obama, ses monstres néo colons et ses vassaux européens ont ressuscité un gouvernement nazi et l’ont installé en Ukraine, comme le démontre cette déclaration d’Elena Bonkarenko, membre du parlement ukrainien.
Les médias occidentaux dressent un compte-rendu fictif des événements en Ukraine. Le coup d’État monté par le régime d’Obama, qui a renversé un gouvernement démocratiquement élu en Ukraine, n’est jamais mentionné. Pas un mot non plus sur les milices arborant des symboles nazis, qui sont les principaux responsables de la violence infligée aux populations russophones à l’origine de la formation des républiques sécessionnistes. Au lieu de rapporter les faits, les médias occidentaux corrompus relaient la propagande de Washington qui accuse la Russie d’avoir envahi l’est et le sud de l’Ukraine en vue de l’annexer. Les politiciens britanniques et européens répètent aveuglément les mensonges de Washington.
Les médias occidentaux se font complices de nombreux crimes de guerre qu’ils couvrent de mensonges, mais toutes les faussetés qu’ils rapportent à propos de l’Ukraine constituent le tissu de mensonges le plus audacieux qui soit. En vérité, dans le monde occidental, on a assassiné la vérité. La vérité n’est respectée dans aucune capitale occidentale.
Le coup d’État en Ukraine est une tentative de Washington de planter un poignard dans le cœur de la Russie. Pour minimiser l’imprudence d’un tel acte criminel, on a fait croire à une révolution populaire contre un gouvernement corrompu et oppresseur. Le monde devrait réaliser avec stupéfaction que le retour de la démocratie n’est qu’un écran de fumée orchestré pour masquer la résurrection d’un état nazi.
                           http://www.mondialisation.ca/ukraine-la-verite-a-ete-assassinee/5446500

Paul Craig Roberts
_____________________________________________________________
>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?
Les membres suivants remercient aja777 pour ce message :
René (03/05/15), Marine (03/05/15)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Joseck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2014
Messages: 723
Localisation: Sospel
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 64

MessagePosté le: Sam 16 Mai 2015 - 17:47    Sujet du message: l'Ukraine Répondre en citant

La Vraie Raison Du Conflit Ukrainien Avec La Russie [ Documentaire De Guerre ]



Revenir en haut
aja777


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2014
Messages: 1 539
Masculin
Point(s): 383

MessagePosté le: Lun 27 Juil 2015 - 14:25    Sujet du message: l'Ukraine Répondre en citant

Ukraine: un entrepôt d'armes américaines découvert à Lougansk

Lire la suite:      http://fr.sputniknews.com/international/20150723/1017190164.html


Selon les autorités insurgées, toutes les armes découvertes portent des marques spéciales et des symboles d'appartenance au Département de la Défense des Etats-Unis.
Un entrepôt de munitions, d'armes portatives et d'armes lourdes en provenance des Etats-Unis a été découvert lors de l'évacuation de décombres à l'aéroport de Lougansk, a déclaré le chef du département d'enquête du Parquet général de la République populaire de Lougansk (LNR), Leonid Tkatchenko.
"Lors de l'évacuation des débris à l'aéroport de Lougansk, les ouvriers ont découvert un entrepôt de munitions, d'armes portatives et d'armes lourdes, fabriquées notamment aux Etats-Unis. L'accès aux locaux était physiquement impossible jusqu'à ce jour, car l'entrée de l'entrepôt était bloquée par des décombres", a rapporté Leonid Tkatchenko.
Selon M.Tkatchenko, des systèmes de missiles sol-air portables paraissant être de type Stinger figurent parmi les armes découvertes. Toutes ces armes portent des marques spéciales et des symboles d'appartenance au Département de la Défense des Etats-Unis, a-t-il ajouté.

© AP Photo/ Mstyslav Chernov
Diplomate ukrainien: Kiev reçoit des armes européennes, y compris "létales"

"Etant donné que l'aéroport a été libéré il y a un an, on peut en conclure que les livraisons d'armes létales en Ukraine sont en cours depuis longtemps", a déclaré le responsable. Il a également précisé que la découverte avait été enregistrée par les caméras de vidéo, et indiqué que la communauté internationale et les représentants de l'OSCE en seraient informés.
Les Etats-Unis fournissent officiellement une assistance militaire à l'Ukraine, notamment des uniformes et de l'équipement militaire, mais excluent fournir des armes létales.
Récemment, l'ambassadeur ukrainien aux Etats-Unis Valeri Tchaly a déclaré à l'hebdomadaire ukrainien Zerkalo Nedeli: "Nous recevons des armes, y compris létales, et personne ne peut l'interdire à l'Ukraine souveraine. Toutefois, on préfère ne pas citer les pays fournisseurs, mais leur nombre — rien qu'en Europe — s'élève à plus de 10 Etats. Notre coopération militaro-technique avec ces derniers s'exerce à différents niveaux et ne cesse de se développer".




Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150723/1017190164.html#ixzz3h68E0…
_____________________________________________________________
>>>>La création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute VIE ?
Les membres suivants remercient aja777 pour ce message :
patodadibu (28/07/15), Marine (06/10/15)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Joseck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2014
Messages: 723
Localisation: Sospel
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 64

MessagePosté le: Sam 3 Oct 2015 - 17:23    Sujet du message: l'Ukraine Répondre en citant




Les dirigeants français, allemand, russe et ukrainien réunis ce vendredi à l'Elysée pour un sommet au "format Normandie", ont discuté de l'application des accords de Minsk visant à rétablir la paix en Ukraine et ont déterminé les étapes restantes, mais ont aussi parlé de la crise syrienne qui semble avoir bousculé la situation.

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151003/1018576857/normandie-minsk…
Les membres suivants remercient Joseck pour ce message :
René (03/10/15), Marine (06/10/15)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:13    Sujet du message: l'Ukraine

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Guerres, diplomaties internationales et conflits géopoliques
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com