OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Gouverner par le chaos

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Conspirations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Lun 3 Nov 2014 - 02:27    Sujet du message: Gouverner par le chaos Répondre en citant

Dans son ouvrage Surveillance globale, Eric Sadin nous dresse une liste presque exhaustive de ces nouvelles formes de pouvoir à vocation non plus punitive mais anticipatrice et dont l’emprise est strictement coextensive à celle de la sphère technologique. Aux États- Unis, dans la foulée du « Patriot Act », sont apparus des programmes gouvernementaux de surveillance électronique tels que le « Total Information Awareness » (TIA) et le « Multistate Anti-Terrorism Information Exchange » (MATRIX).
En France, dès 1978, Simon Nora et Alain Minc présentaient leur fameux rapport sur L’informatisation de la société. Dans la continuité, le Ministère de l’Education nationale se livre depuis quelques années à une scrutation de ses forums de discussion sur Internet, sous-traitée en 2008 par l’entreprise spécialisée en stratégies d’opinion « i&e ».
L’appel d’offres pour 2009 comporte les missions suivantes : « Identifier les thèmes stratégiques (pérennes, prévisibles ou émergents). Identifier et analyser les sources stratégiques ou structurant l’opinion. Repérer les leaders d’opinion, les lanceurs d’alerte et analyser leur potentiel d’influence et leur capacité à se constituer en réseau. Décrypter les sources des débats et leurs modes de propagation. Repérer les informations signifiantes (en particulier les signaux faibles). Suivre les informations signifiantes dans le temps. Relever des indicateurs quantitatifs (volume des contributions, nombre de commentaires, audience, etc.). Rapprocher ces informations et les interpréter. Anticiper et évaluer les risques de contagion et de crise. Alerter et préconiser en conséquence. Les informations signifiantes pertinentes sont celles qui préfigurent un débat, un "risque opinion" potentiel, une crise ou tout temps fort à venir dans lesquels les ministères se trouveraient impliqués. (...) La veille sur Internet portera sur les sources stratégiques en ligne : sites "commentateurs" de l’actualité, revendicatifs, informatifs, participatifs, politiques, etc. Elle portera ainsi sur les médias en ligne, les sites de syndicats, de partis politiques, les portails thématiques ou régionaux, les sites militants d’associations, de mouvements revendicatifs ou alternatifs, de leaders d’opinion. La veille portera également sur les moteurs généralistes, les forums grand public et spécialisés, les blogs, les pages personnelles, les réseaux sociaux, ainsi que sur les appels et pétitions en ligne, et sur les autres formats de diffusion (vidéos, etc.)

Les sources d’informations formelles que sont la presse écrite, les dépêches d’agences de presse, la presse professionnelle spécialisée, les débats des assemblées, les rapports publics, les baromètres, études et sondages seront également surveillées et traitées. Les interactions entre des sources de nature différente, les passages de relais d’un media à l’autre seront soigneusement analysés. (...) Clé de voûte du dispositif de veille, le passage en "mode alerte" visera à transmettre systématiquement les informations stratégiques ou les signaux faibles susceptibles de monter de manière inhabituellement accélérée. »
Les Ministères de la Santé, de la Justice et de l’Intérieur ont également recours aux services d’entreprises offrant les mêmes prestations. Quant à la veille du paysage éditorial et au repérage des publications éventuellement subversives, elle est systématique, comme l’ont appris à leur dépend les neuf inculpés de Tarnac : « À cette même période, le criminologue Alain Bauer (http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Bauer) pianote un matin, comme à son habitude, sur le site internet de la Fnac et Amazon.com en quête des nouveautés en librairie lorsqu’il tombe par hasard sur L’insurrection qui vient (éd. la Fabrique). Le consultant en sécurité y voit la trace d’un "processus intellectuel qui ressemble extraordinairement aux origines d’Action directe" et, sans barguigner, achète d’un coup 40 exemplaires. Il en remettra un en mains propres au directeur général de la police nationale, Frédéric Péchenard, assorti d’une petite note. Rédigé par un "Comité invisible", l’ouvrage est attribué par les policiers à Julien Coupat, qui fait figure de principal accusé dans l’affaire de Tarnac. »

Parvenu à un stade de modélisation de la population considéré comme suffisant, on peut alors passer à la deuxième phase, le travail d’ingénierie proprement dit, s’appuyant sur ces modèles découverts pour les reconfigurer dans le sens d’une standardisation accrue, et donc d’une meilleure prévisibilité des comportements. L’ingénierie politico-sociale consiste ni plus ni moins que dans un travail de programmation et de conditionnement des comportements, ou plutôt de re-programmation et de re-conditionnement, puisque l’on ne part jamais d’une tabula rasa mais toujours d’une culture déjà donnée du groupe en question, avec ses propres routines et conditionnements. Les sociétés humaines, en tant que systèmes d’information, peuvent ainsi être reconfigurées dans le sens d’une harmonisation, homogénéisation, standardisation des normes et des procédures, afin de conférer à celles et ceux qui les pilotent une meilleure vue d’ensemble et un meilleur contrôle, l’idéal étant de parvenir à fusionner la multitude des groupes humains hétérogènes dans un seul groupe global, un seul système d’information. Une administration centralisée et une gestion sécurisée : les architectes de la mondialisation ne poursuivent pas d’autres buts.

http://www.fabula.org/actualites/documents/26772.pdf

Tiré du livre : Gouverner par le chaos - Max Milo



Souriez nous sommes fichés
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 3 Nov 2014 - 02:27    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Conspirations
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com