OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Maison Blanche a officiellement admis que des programmes de fausse vaccination ont été pratiqués par les US comme prétexte pour voler secrètement des échantillons d’ADN

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Conspirations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2014 - 20:15    Sujet du message: La Maison Blanche a officiellement admis que des programmes de fausse vaccination ont été pratiqués par les US comme prétexte pour voler secrètement des échantillons d’ADN Répondre en citant

La Maison Blanche a officiellement admis que des programmes de fausse vaccination ont été pratiqués par les US comme prétexte pour voler secrètement des échantillons d’ADN, dans le cadre de la soi-disant « lutte contre le terrorisme ». Le but du procédé, réalisé au Moyen-Orient, était d’utiliser l’analyse d’ADN pour identifier de prétendus terroristes qui deviendraient ensuite des cibles à abattre.

Comme le rapportait le New York Times en 2011, « Dans les mois précédant l’assassinat d’Osama Ben Laden, la CIA a mené un programme bidon de vaccination à Abbottabad, au Pakistan, comme un subterfuge dans le but d’obtenir des preuves ADN de membres de la famille de Ben Laden qui étaient supposés se terrer là-bas dans un camp ». (1)

« Des agents de la CIA recrutèrent un médecin pakistanais expérimenté pour organiser une campagne de vaccination à Abbottabad, en démarrant le « projet » dans un quartier plus pauvre de la ville pour le faire paraître plus authentique », rapporte le Guardian. (2)

Cette méthode, dévoilée pour la première fois en 2011, est une première dans l’histoire d’un gouvernement américain forcé d’admettre qu’il se sert d’une activité de « santé publique » pour récolter secrètement et illégalement de l’ADN de gens juste pour tenter d’assassiner une seule personne.

Comment exactement un programme de vaccination pourrait récolter de l’ADN des gens ? Ce n’est vraiment pas difficile. Comme l’explique le Guardian, « des infirmières ont été formées à aspirer du sang dans l’aiguille en administrant le produit ».

La Maison Blanche dit qu’elle va arrêter d’utiliser les fausses vaccinations pour collecter l’ADN et tuer les gens

Aujourd’hui la Maison Blanche dit qu’elle ne se servira plus de campagnes vaccinales comme tactiques pour la « guerre anti-terroriste ». Et les habitants du monde sont supposés faire automatiquement confiance à cette promesse même si elle provient du régime même qui a été la première à mener une opération trompeuse de vaccination.

C’est presque comme si la Maison Blanche disait, « Ouais, nous avons mené une opération de fausse vaccination ; nous avons récupéré de l’ADN de vos enfants ; nous vous avons menti sous prétexte de santé publique et nous avons été pris la main dans le sac…mais maintenant vous pouvez nous croire ! Nous en faisons la promesse ! »

Cette promesse apparemment ridicule a fait surface en mai dans le cadre d’une annonce de la Maison Blanche selon laquelle les US « ne se serviraient pas de programmes de vaccination pour des opérations d’espionnage », selon Yahoo News. (3)

La Maison Blanche est embêtée parce qu’avec leur programme de fausse vaccination dans le passé, les habitants du Moyen-Orient ne font plus confiance aux vaccins. (Ouah, j’ai manqué m’étouffer ! Imaginez ça!) Ce qui a failli effrayer l’établissement médical au complet, terrifié que quelqu’un quelque part dise « Non ! » aux vaccins et par là détruise la civilisation humaine toute entière avec la polio.

Selon Yahoo News, la conseillère sur l’anti-terrorisme à la Maison Blanche, Lisa Monaco, a relayé cette nouvelle affirmation aux doyens des 13 facultés de santé publique des US. Elle aurait ajouté, « L’agence ne cherchera pas à obtenir ou exploiter de l’ADN ou un autre matériel génétique par l’intermédiaire de tels programmes », confirmant encore une fois que la CIA s’est servie de faux programmes de vaccination pour acquérir des échantillons d’ADN afin de pister des cibles humaines et les exterminer.

Tout ceci valide l’authentique description que les vaccins ont servi d’armes de guerre contre des individus que les US considèrent comme ses ennemis.

Je me souviens en avoir parlé il y a quelques années et avoir été traité pour cela de « théoricien de la conspiration ». Encore une fois pourtant, les faits ont émergé prouvant que nous avons raison d’être d’intelligents analystes de la conspiration en enquêtant sur les tromperies mondiales.

Comme je l’ai déjà écrit, quiconque pense qu’il n’existe pas de conspiration est un attardé mental. La Maison Blanche a en fait ouvertement admis avoir mené une « conspiration vaccinale » comme tactique de guerre. (Une « conspiration » consiste principalement en un complot de deux personnes ou plus qui en abusent d’autres. Ce procédé de fausse vaccination, par définition, était une conspiration très élaborée.)

Pakistan et alarmisme de l’OMS sur la polio

Mais aujourd’hui le retour de manivelle pour le procédé de fausse immunisation fait paniquer les officiels américains. Ils réalisent maintenant qu’ils ont jeté un discrédit sur la confiance en les vaccins occidentaux. Après tout, si la Maison Blanche admet avoir utilisé de fausses vaccinations pour rassembler à couvert des preuves ADN, qu’est-ce qui empêchera les US d’utiliser des programmes falsifiés de vaccination pour accomplir d’autres choses abominables comme d’injecter aux gens des virus cancérigènes ?

Oups, ça s’est déjà produit. Cela s’est produit ici aux US, en fait, quand on a découvert que 98 millions d’américains avaient reçu une injection de vaccin anti-polio contaminé par des virus cancérigènes. Pour s’assurer que personne ne soit au courant de ce bazar de vaccins dangereux, le Centre de Contrôle des Maladies a tranquillement enlevé toute trace de l’histoire de son site web.

Pour quelqu’un dont la moitié du cerveau fonctionne encore, cependant, il est clair comme de l’eau de roche que des vaccins ont déjà été utilisés comme armes de guerre par les US. C’est admis ouvertement par la Maison Blanche avec la promesse de « ne pas recommencer ».

C’est la même Maison Blanche qui en passant, a promis à la nation un étiquetage des OGM, la fermeture de prisons militaires secrètes et l’équilibrage du budget fédéral. Dans la catégorie des « promesses tenues », cette institution au jour d’aujourd’hui n’a virtuellement rien accompli.

Le procédé de vaccination US pourrait-il servir à collecter de l’ADN des américains ?

Ce n’est plus une question absurde. C’est précisément ce qu’a admis avoir fait la MB sur un sol étranger. La même chose pourrait-elle se passer sur le sol américain et viser les américains ?
Bien sûr que c’est possible. Quel meilleur moyen pour que des millions de gens se mettent en rang et donnent des échantillons d’ADN que d’inventer une « pandémie » fictive et offrir un « traitement salutaire » sous forme d’un vaccin ?

Les masses sont presque toutes déjà entraînées à accepter toute injection que le gouvernement veut leur faire subir, donc aussi longtemps que des campagnes de collecte d’ADN seront organisées dans le cadre de « santé publique », la résistance sera virtuellement inexistante.

La plupart des vaccins que se font injecter les américains sont déjà totalement inutiles. Par exemple, ils sont toujours vaccinés contre la polio quand bien même il n’y a pas eu un seul cas de polio aux US depuis 35 ans. Pour augmenter l’assurance que davantage de gens voudront se faire injecter des vaccins polio inutiles médicalement, l’OMS a fabriqué récemment une « urgence mondiale sanitaire », dans un style hystérique qui laissait supposer que nous allions tous mourir misérablement si nous ne nous précipitions pas immédiatement pour nous faire vacciner.

Les vaccins anti-grippaux, pareillement, ont une efficacité égale à zéro et cela a été scientifiquement prouvé. En même temps, l’OMS admet ouvertement que ces vaccins contiennent toujours du mercure, métal lourd décrit comme un neurotoxique qui détruit les tissus cérébraux.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2014 - 20:15    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Conspirations
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com