OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard, moine bouddhiste

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Mondes animal et végétal
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mer 22 Oct 2014 - 11:32    Sujet du message: Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard, moine bouddhiste Répondre en citant

Citation:
Les animaux sont mes amis…et je ne mange pas mes amis ». « On n’a pas deux coeurs, un pour les animaux et un pour les humains. On a un coeur ou on n’en a pas ». Ce sont les deux citations, la première de George Bernard Shaw, prix Nobel de littérature en 1925, et la seconde d’Alphonse de Lamartine, qui ouvrent le dernier livre du moine bouddhiste Matthieu Ricard.


Intitulé « Plaidoyer pour les animaux. Vers une bienveillance pour tous », l’essai de ce docteur en génétique cellulaire devenu traducteur
francophone du Dalaï-lama en rejoint une série d’autres (voir cicontre). C’est que pour Matthieu Ricard, nous sommes peut-être à l’aube
d’un basculement. Dès l’instant où l’atteinte la plus massive aux animaux réside dans leur élevage et leur abattage pour la
consommation humaine, le plaidoyer de Matthieu Ricard constitue en partie un plaidoyer pour le végétarisme.


Pour ce faire, le bouddhiste assène des arguments connus, renforcés par les études scientifiques qui les corroborent. L’argument écologique évidemment.
L’argument de la « justice sociale » ensuite : « 1,4 milliard de personnes les plus pauvres pourraient être nourries décemment avec les 775 millions de tonnes de grains de céréales expédiés vers les pays riches pour l’élevage industriel. » L’argument de santé enfin : «Une personne qui mange de la viande tous les jours
a chaque année 15 % de risques supplémentaires de mourir d’un cancer qu’une personne qui en mange une fois par semaine. » Mais Matthieu Ricard insiste : il ne s’agit pas ici d’une nouvelle injonction religieuse : « Ce n’est pas basé sur un dogme, comme l’idée d’une viande impure. Bouddha a simplement déclaré
que la compassion englobait toutes les formes de souffrances quelles qu’elles soient, où qu’elles soient. Or, il est reconnu que les animaux ressentent la souffrance. » Le moine va même plus loin lorsqu’il évoque les liens entre animaux et religions : « Avec l’arche de Noé, la Bible dit que les animaux ont été créés
par Dieu pour l’usage de l’homme. C’est vite dit ! On peut dès lors se demander à quoi servent 80.000 espèces de coléoptères ! C’est avant tout une façon de s’y
retrouver moralement : on ne peut pas tout le temps se dire qu’on est un criminel. C’est plus simple si on se dit que les animaux ne ressentent pas la douleur, n’ont pas d’âme ou ont été créés par Dieu pour nous. » Et Matthieu Ricard d’énumérer les nombreuses « mauvaises excuses ». A commencer par celle qui consiste à dire qu’on a toujours mangé de la viande… « Pendant des millions d’années, l’homme a mangé très peu de viande. Il était omnivore mais surtout végétarien. C’est seulement l’homme de Néandertal qui est devenu un gros mangeur de viande. C’est donc relativement récent. Tout comme la domestication, il y a 10.000 ans. Avant cela, le chasseur-cueilleur respectait l’animal qu’il considérait comme différent et non comme inférieur. »
Et c’est sans doute le centre du plaidoyer de Matthieu Ricard, au-delà de son appel au végétarisme. Au fond, l’animal n’est qu’un être sensible comme les autres (en l’occurrence comme nous, les hommes) : « Sans être un intégriste végétariste, c’est peut-être l’évolution naturelle de notre civilisation que de respecter davantage les animaux. Aujourd’hui, plus personne ne défend la torture ou l’esclavage. Pourtant, les premiers abolitionnistes étaient raillés. La personne
humaine a maintenant une valeur non négociable. L’étape suivante est peut-être de se dire qu’il y a d’autres êtres sensibles, et de prendre comme principe que toute souffrance qui n’est pas nécessaire doit être évitée. Ce principe-là nous conduirait tout naturellement à étendre notre bienveillance aux autres espèces. »
Mais n’y a-t-il pas d’autres problèmes plus importants aujourd’hui ? « Tout le monde s’émeut actuellement d’Ebola, dès que le virus semble arriver à nos portes. Nous sommes toujours dans l’immédiat. Mais il y a une disproportion énorme entre le danger d’un Européen touché par Ebola aujourd’hui et ce qui pourrait
nous arriver dans 30 ans quand nous devrons accueillir 200 000 réfugiés climatiques ! »
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 22 Oct 2014 - 11:32    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
f.didier
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 22 Oct 2014 - 11:58    Sujet du message: Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard, moine bouddhiste Répondre en citant

C'est ridicule cette citation !
Je vais étayer ma déclaration.

 
Citation:
 « On n’a pas deux coeurs, un pour les animaux et un pour les humains. On a un coeur ou on n’en a pas »
En fait, on n'a pas deux cœurs, on n'a pas la même relation envers les espèces. Comme tous les animaux.
On a pas la même relation envers un chien, un chat, une poule et une mouche. Si un chat ou une araignée nous monte sur les genoux, le 1er a autant de chance de recevoir des caresses que la 2eme se faire écrabouiller.
Pourtant, ce sont deux animaux.
Voyons de l'autre coté : un lion ne mangera jamais un autre lion (sauf cas tres particulier comme une famine) pourtant il mange des gazelles. Ca veut pas dire qu'il a plusieurs cœurs, ca veut juste dire qu'il a pas la même empathie avec les siens qu'avec une autre espèce.

L'humain c'est pareil, il n'a pas plusieurs cœurs, il a une échelle d'empathie avec son entourage animalier.
Les membres suivants remercient Anonymous pour ce message :
Marine (22/10/14)
Revenir en haut
napo


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2014
Messages: 741
Féminin
Point(s): 371

MessagePosté le: Mer 22 Oct 2014 - 12:14    Sujet du message: Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard, moine bouddhiste Répondre en citant

Ce texte, à la fin, est plein d'amalgames. En quoi le soi-disant virus Hebola a quelque chose à voir avec la torture animale ??
Et sur quoi se base cette personne pour affirmer qu'avant on ne se souciait pas des animaux ? D'ailleurs, avant l'ère industrielle, on mangeait très certainement moins de viande que maintenant. Bien qu'apparemment, beaucoup de peuples se nourrissaient presque exclusivement de viande comme par exemple les amérindiens et leurs bisons ainsi que les mongoles et leurs rênes.
_____________________________________________________________
La vérité est un pays sans chemin
Les membres suivants remercient napo pour ce message :
(23/10/14)
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Mer 22 Oct 2014 - 14:14    Sujet du message: Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard, moine bouddhiste Répondre en citant

Il y a des endroits sur terre où effectivement on ne peut cultiver la graine
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
khalil
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2014 - 20:35    Sujet du message: Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard, moine bouddhiste Répondre en citant

Citation:


Mais n’y a-t-il pas d’autres problèmes plus importants aujourd’hui ?
 

c'est la sempiternelle phrase de tous les individus qui ne font rien, ni pour les humains ni pour les animaux, ni pour rien ! leur métier c'est de nous dire ce qu'il y a d'important, eux ils savent ...
j'ai pas compris la culture de la graine ????
Revenir en haut
f.didier
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2014 - 20:50    Sujet du message: Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard, moine bouddhiste Répondre en citant

Certains peuples, comme les amérindiens etaient nomades, ils ne pouvaient pas cultiver la terre ou faire des cultures, ils étaient des chasseurs et ils mangeaient de la viande.
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2014 - 20:57    Sujet du message: Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard, moine bouddhiste Répondre en citant

khalil a écrit:
Citation:


Mais n’y a-t-il pas d’autres problèmes plus importants aujourd’hui ?
 

c'est la sempiternelle phrase de tous les individus qui ne font rien, ni pour les humains ni pour les animaux, ni pour rien ! leur métier c'est de nous dire ce qu'il y a d'important, eux ils savent ...
j'ai pas compris la culture de la graine ????


Citation:
j'ai pas compris la culture de la graine ????


c'était une fausse réponse pour imposer la viande dans certains endroits,on a chanté "le désert avance", on peut aussi chanter le béton avance.

De toute façon l'avancée de notre chère humanité ne peut se faire qu'au détriment de la nature et des animaux "sans son méa-culpa"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
khalil
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2014 - 20:59    Sujet du message: Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard, moine bouddhiste Répondre en citant

Et alors ???les amérindiens quand ils tuaient un bison, le faisaient avec le respect pour l'animal...aujourd'hui tu ne tues plus l'animal toi-même,c'est l'élevage industriel qui s'en charge via les abattoirs...visite un abattoir, on en reparlera aprés ! 
mon conseil : tues toi même ta viande
Les membres suivants remercient Anonymous pour ce message :
Marine (23/10/14)
Revenir en haut
khalil
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2014 - 21:03    Sujet du message: Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard, moine bouddhiste Répondre en citant

Marine a écrit:
khalil a écrit:
Citation:
.


De toute façon l'avancée de notre chère humanité ne peut se faire qu'au détriment de la nature et des animaux "sans son méa-culpa"

Ne soyons pas si pessimiste...l'avancée de l'humanité se fera par un élargissement de nos consciences : droit de l'homme, droit des femmes , droit de l'enfant et bientôt droit des animaux....chut, c'est la suite inévitable...
ps: quand je vois des agriculteurs qui brulent avec des pneus des arbres vivants faisant partie d'une haie à détruire, je souffre...
Revenir en haut
f.didier
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2014 - 21:09    Sujet du message: Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard, moine bouddhiste Répondre en citant

pfouu toujours la même rengaine.
J'ai visité des abattoirs, j'ai vu des vidéos des mises a mort a des veaux, vaches et cochons. Et même une vidéo de mecs qui balancent des poussins dans un broyeur.
Et alors ????
Désolé, ca me laisse de marbre.
Autant, j'ai hurlé devant une vidéo d'un mec qui mettait le feu a des chatons pour les voir courir. Autant, voir une vache se faire tuer pour finir en steak me fait rien.
Donc ca sert a rien que tu cherches a me faire culpabiliser, j'aime la viande, j'aimerais toujours la viande.
Revenir en haut
René


Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2014
Messages: 751
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243

MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2014 - 21:22    Sujet du message: Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard, moine bouddhiste Répondre en citant

"Mais n'y a t-il pas des problèmes plus importants aujourd'hui ?"
La question n'est pas d'établir une hiérarchie de valeurs dans laquelle se glisserait celle de l'animal ou du végétal,
 même unanimement reconnues, ce qui n'est jamais le cas,
et si ce n'est pas le cas, c'est parce que les démarches mentales initiatrices de la reconnaissance des valeurs sont très variées.
Les problèmes des uns sont les intérêts des autres parce qu'il n'existe pas de disposition d'esprit minimale par lequel
tout un chacun s'accorderait à voir le monde.
La question animale est une des meilleures pour initier à une décence minimale, première, elle devrait être spontanée,
tout comme le respect pour l'animal qu'ont les peuples dits sauvages qui remercient l'animal de les aider à vivre
et lui demandent de leur pardonner.
La façon dont le végétal et l'animal sont considérés est un indice de qualité facilement transposable à l'humain.
Le problème tient à l'immédiateté d'une vie banalement quotidienne qui n'autorise pas facilement des remises en question philosophiques,
le spontané synonyme de naturel est réduit à rien par les habitudes confortables
et les gens ignorent le paradoxe qu'ils vivent, leur mental a été rendu factice, ils ne sont plus eux, tels qu'en eux-mêmes.
Le plaidoyer de Matthieu Ricard ne les atteint pas car le meilleur moyen de ne pas être spontané,
c'est précisément de s'entendre dire "sois spontané".
_____________________________________________________________
Heureux celui qui n'a pas de patrie. - Hannah Arendt
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
khalil
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 26 Oct 2014 - 21:41    Sujet du message: Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard, moine bouddhiste Répondre en citant

René a écrit:
"Mais n'y a t-il pas des problèmes plus importants aujourd'hui ?"La question n'est pas d'établir une hiérarchie de valeurs dans laquelle se glisserait celle de l'animal ou du végétal,
 même unanimement reconnues, ce qui n'est jamais le cas,
.......
Le plaidoyer de Matthieu Ricard ne les atteint pas car le meilleur moyen de ne pas être spontané,
c'est précisément de s'entendre dire "sois spontané".


-le plus intéressant  c'est que les gens qui s'intéressent à la cause animale aujourd'hui, était pour la plupart dans l'humanitaire avant (amnesty, medecin sans frontiére...) comme quoi quand on aime on ne compte pas !
-la spontaneité d'amour n'existe que chez de tres rares individus, nous sommes spontanément égoiste pour notre survie...sois spontané, sois toi-même : tout un programme....ou fait ce qu'il te plait, fais-toi plaisir avec un bon steak, et surtout qu'on ne me fasse pas la morale
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:47    Sujet du message: Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard, moine bouddhiste

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Mondes animal et végétal
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com