OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Christiama NIMOSUS - Etude sur des nombres occultes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Nombres & Symboles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Sam 18 Oct 2014 - 20:57    Sujet du message: Christiama NIMOSUS - Etude sur des nombres occultes Répondre en citant

L'UNITE, SOURCE DE TOUS LES NOMBRES

Nous est-il possible d'imaginer le déroulement de la vie sans les nombres? Certes non ! Et notre époque n'est pas la seule à se servir de ces
symboles. Ils ont leur utilité scientifique, nous n'en disconviendrons pas. La science est une grande utilisatrice des nombres. Par certaines
recherches d'avant-garde, elle semble même s'immiscer dans la philosophie. Mais la philosophie n'est-elle pas une science de l'esprit !
Elle a vu le jour par le besoin de raisonner sur les fondements de la perception des sens. Il nous est donc aisé de déduire les rapports qui
peuvent s'établir entre la Science, étude du concret, et la Philosophie, étude de l'abstrait. Celui qui se lance dans cette vaste entreprise, qui
est de prendre conscience des liens existant entre ces deux faces d'une même connaissance, ne peut manquer de découvrir des prolongements
dans la Religion.

Il est généralement admis que la philosophie religieuse a devancé la science. Nous ne pensons pas qu'il soit nécessaire d'épiloguer ici sur
cette« vérité douteuse». Constatons que les NOMBRES se découvrent autant dans la Philosophie que dans la Science.
L'exemple le plus adéquat du lien que les Hommes ont établi entre Dieu (la Religion) et les Nombres (la Science) réside d'une façon
extraordinairement synthétique dans la phrase suivante : « Dieu est l'Unité créatrice d'où provient l'Univers ».

Dieu est le Principe ou l'Unité. Cette unité se représente par le chiffre 1 qui est la source effective de tous les nombres par additionsimple (signe +) ou par addition rapide (signe x). Le retour à l'unité s'effectue par la soustraction simple (signe -) ou par la soustraction rapide (signe:). Le chiffre 1 s'assimile donc à Dieu, ou tout au moins à une émanation de sa substance universelle. Dieu ne saurait être nommé, imaginé ou représenté même par l'unité numérique.
Toutefois, l'Homme se complaît encore à croire que tout a un commencement et une fin. C'est donc en partant d'une telle pensée
erronée, engendrée par ce segment de Conscience qu'il possède en lui et qui l'anime, qu'il a pris l'habitude d'associer Dieu au chiffre 1.

L'analogie, pour le profane, ne saurait être prolongée, comprise en deçà et au-delà de ce chiffre. Avant le chiffre 1, il est effectivement possible d'imaginer l'absence de l'unité, c'est-à-dire rien, symbolisé par le zéro. Pour nous, tout de même, le zéro ne peut être assimilé au néant, et ceci, en vertu de notre
degré d'évolution mentale actuelle. La question serait de savoir s'il est dans nos facultés humaines de concevoir que, avant que le Créateur
fut, il « existât » l'absence de Dieu.

N'insistons pas davantage sur ce dilemme philosophique. Considérons, comme la plupart de ceux qui cherchent la Vérité, que Dieu est
symbolisé par l'Unité. Cette unité divine est complète en elle-même. Elle renferme toutes les formes, les énergies, les causes et les effets, les temps passé et futur en germes virtuels. Les Initiés estiment que la Puissance créatrice divine ne saurait être limitée dans l'échelle des nombres. Il découle de
ceci que ce n'est pas de nouveaux nombres logiques que nous devons rechercher, mais bien la nature profonde et intime de cette
unité-équation.

Les nombres démontrent amplement par leur étude, tant superficielle qu'étendue, que tout provient de l'unité. Ceci est la loi
primordiale. L'autre loi qui lui est opposée, et que découvre tout chercheur, nous confirme réellement que tout retourne à l'unité.
Considérons les chiffres suivants :
1-2-3-4-5-6-7-8-9
Avec ces seuls chiffres, nous pouvons créer tous les autres nombres.

Il nous est facile de poursuivre l'ordre des nombres qui doivent être ajoutés, ceci grâce à notre instruction scolaire d'abord et à
l'expérience de l'existence ensuite. Ajoutons donc 10, 11, 12 et ainsi de suite. Il est intéressant de constater maintenant que le nombre 10
est analogue au chiffre 1 ; il peut, en effet, se réduire à l'unité en additionnant les chiffres du nombre 10, soit : 1 + 0 = 1. Ainsi, en est-il de même pour le nombre 11 qui s'apparente au 2 par l'addition de 1 + 1 = 2. Donc, avec le nombre 10, nous redébutons la série à partir de 1, mais selon une complexification supérieure. C'est simple ;
il suffisait d'y penser. Voyons si tous les nombres qui suivent 9
peuvent effectivement se réduire à leur expression la plus simple,
c'est-à-dire à un chiffre inclus de 1 à 9 :
1- 2- 3- 4- 5- 6- 7- 8- 9
10- 11 - 12- 13 - 14- 15 - 16- 17 - 18
19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 etc ...
Le nombre 16, par exemple, se réduit bien à 7 par addition de 1 + 6.
Nous constatons que 19 se réduit à 1 en passant par 10 (1 + 9 = 10 ;
1 + 0 = 1).

De plus, ce que nous enseigne cette méthode propre aux occultistes,
c'est que l'ensemble des chiffres de 1 à 9 additionnés donne un total de
45. Or 45 se réduit également à 9 (4 + 5). Maintenant, additionnons
ensuite à 45 le nombre suivant qui est 10 pour rejoindre l'unité
suivante, nous obtenons 55 qui se réduit à 1 par 5 + 5 = 10 ;
1+0=1.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 18 Oct 2014 - 20:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 414
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Sam 18 Oct 2014 - 21:06    Sujet du message: Christiama NIMOSUS - Etude sur des nombres occultes Répondre en citant

L'UNITE DE L'INFINITE

Une conséquence extrêmement importante se dégage de ce qui précède. Ce nouveau 1 issu de 55 provient de l'ensemble des chiffres
de 1 à 9 réunis en une unité qui se tro"Qve ainsi projetée sur un plan supérieur pour engendrer une nouvelle série. Donc, rien ne nous
empêche également de supposer que, avant 1, quel qu'il soit, il peut et doit exister une autre série de 1 à 9 synthétisée par l'unité, source
d'une nouvelle multiplicité.

Afin de ne pas alourdir cette introduction aux nombres, voici donc, résumées ci-après, les raisons pour lesquelles l'Univers passé et futur
est illimité :

1) Les chiffres de 1 à 9 se synthétisent en une unité nouvelle à partir de laquelle 9 autres chiffres sont à nouveau créés, et ainsi de
suite à l'infini.

2) Le chiffre 1 de cette nouvelle entité représente déjà, virtuellement et logiquement, une synthèse et englobe donc une entité
originelle développée de 1 à 9 de laquelle elle émane.

3) Si nous concevons l'Homme comme une unité, il nous est absolument impossible de préciser par quelle entité ou unité particulière du plan d'évolution il est symbolisé en regard des entités qui le précèdent et qui lui succèdent.

4) L'Unité divine se trouvera à jamais intraduisible et inconcevable étant donné qu'une unité, aussi proche de Dieu que le désire le chercheur, est toujours le fruit d'une antériorité qui lui préexiste et l'engendre.

5) La Création ne saurait être limitée dans son universalité puisqu'une unité synthétisante évoluera toujours vers une unité nouvelle.

De tous temps, les nombres ont été reconnus comme une clef permettant d'accéder à la connaissance des principes cachés. Deux
mondes s'interpénètrent ; leur différence essentielle réside dans le fait que l'un est perceptible directement par les sens et par le
raisonnement. L'autre a besoin, pour se rendre intelligible, de la puissance évocatrice des nombres et de leur inspiration. Le premier
est l'univers objectif, concret, visible, exotérique, accessible aux sens ; le second est l'univers subjectif, transcendantal, invisible,
ésotérique, accessible au mental. L'un comme l'autre peuvent réaliser des nombres d'une nature égale à l'infini.
L'univers n'est pas figé ; il est en perpétuel mouvement mais il faut reconnaître qu'il est loin d'être livré à lui-même. Le savant
scientifique constate et prouve un peu plus chaque jour que le chaos n'existe pas. Tout est ordre, tout est harmonie. Pour notre
compréhension, tout est nombres. Les nombres permettent d'amener à notre faible niveau de conscience des valeurs, des relations, des
rapports qui, souvent, sont hors de proportion de la nature humaine.

Les nombres représentent la projection du plan invisible dans le visible.

Le chiffre seul n'est qu'un graphisme intelligent. Sa signification n'est rendue possible qu'en l'englobant dans un ensemble et surtout en le comparant à d'autres valeurs. Son utilité est manifeste lorsqu'il est associé à lui-même (les chiffres de 1 à 9 entre eux) pour créer les nombres. Ceux-ci rendent concrets des cycles, des événements ainsi que des notions beaucoup plus subjectives se rapportant à la morale, à la conduite des peuples, à l'appréciation de la nature, de la beauté,
etc... Dans la mesure où un nombre se retrouve lors d'une interprétation significative, nous le considérons comme un symbole.

Les nombres sont devenus de réelles defs symboliques parce que nous les découvrons partout. Ce sont eux qui nous élargissent l'horizon.
Nous ne pourrions vivre sans eux ; peut-être leur attachons-nous une trop grande importance. Le côté« cabalistique »,pris dans son sens le
plus profane le fait vénérer comme un talisman alors qu'il n'est seulement qu'un moyen, un outil pour accéder à la Connaissance.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
René


Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2014
Messages: 750
Localisation: Belgique
Masculin
Point(s): 243

MessagePosté le: Lun 6 Juin 2016 - 23:37    Sujet du message: Christiama NIMOSUS - Etude sur des nombres occultes Répondre en citant

Le paradoxe de Dieu est qu'il est à la fois 1 en tant que cause et infini dans ses effets, qui le multiplient.
Il est rigoureusement impossible de ne pas le voir à l'oeuvre par le biais des maths :
logiquement, multiplier quelque chose par rien devrait donner 1 mais l'homme ne voit que ce qu'il veut voir,
et se crée son propre monde, identité oblige.
Pour voir Dieu l'homme doit être zéro, c'est pourquoi l'âme dans sa progression vers Dieu
doit perdre son identité.



Maintenant concernant la division, on retrouve le principe divin qui suit l'homme comme son ombre.
Sur ce site fabuleux, enfin pour moi , il est démontré que 0 / 0 = 0 mais aussi que 0 / 0 = 1
donc 0 = 1, autrement dit l'homme est Dieu
http://www.hubertelie.com/u_set_scien-fr-250-000-division-par-zero-0-fait-entrer-science-et-technologie-dans-nouvelle-dimension.html
Numérateur et dénominateur prennent ici un sens spécial : Dieu - dénominateur désigne l'homme
comme pouvant l'égaler. Même si cet objectif semble audacieux, il dépend du numérateur humain,
relatif à la quantité, tandis que le dénominateur divin est relatif à la qualité.
Contrairement à l'approche par la multiplication, il s'agit ici de se diviser et d'annuler la dualité
quantité / qualité : c'est la "pauvreté" de Maître Eckhart.
http://www.philo5.com/Les philosophes Textes/Eckhart_Sermons.htm

L'univers est écrit en langage mathématique, disait Gallilée.
Comme Dieu et univers sont pratiquement synonymes, je suis tenté de le croire.
_____________________________________________________________
Heureux celui qui n'a pas de patrie. - Hannah Arendt
Les membres suivants remercient René pour ce message :
Marine (08/06/16)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:13    Sujet du message: Christiama NIMOSUS - Etude sur des nombres occultes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Nombres & Symboles
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com