OnNousCacheTout... Index du Forum

OnNousCacheTout...
"Faits de société, politique, pouvoir, conspirations, mensonges et vérités..."

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Richard Dawkins

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Cosmologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 3 412
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Point(s): 471

MessagePosté le: Ven 19 Sep 2014 - 22:37    Sujet du message: Richard Dawkins Répondre en citant

Pour sa première interview publiée en France, Richard Dawkins a reçu L'Express entre sa bibliothèque monumentale et sa table jardin. Il est est entré dans la lumière, en 1976, avec un livre, Le Gène égoïste, vendu à plus de 1 million d'exemplaires. Il y revisitait la théorie darwinienne de l'évolution, qui ébranla les bases de la biologie, au XIXe siècle, en expliquant l'origine du vivant de manière scientifique et non plus religieuse. Cent cinquante ans après Darwin, dans le monde de l'après-11 Septembre, Dawkins continue de prêcher en fervent scientiste.

Darwin est le fil directeur de votre pensée scientifique. A quel âge avez-vous lu son oeuvre maîtresse, De l'origine des espèces?

A 15 ans, peu après avoir reçu la confirmation anglicane, moi qui devais lire quotidiennement la Bible au collège... Et j'en ai été ébloui. Tout à coup, une idée simple m'expliquait l'extraordinaire complexité du vivant, la rapidité d'un guépard, le mystère d'un être humain pensant. La théorie de Darwin éclairait la vie de manière puissante, le pourquoi de notre présence sur terre.

D'où tenez-vous votre curiosité pour la science?

Mon père était naturaliste et me disait le nom des plantes en latin. Chez les Dawkins, il était de tradition de connaître le nom des insectes, des oiseaux. Mon grand-père a été très contrarié que je confonde, un jour, la mésange bleue avec un autre volatile ! Depuis, je me suis rattrapé. J'ai étudié la zoologie à Oxford.

Vous avez surtout "revu et corrigé" la théorie de Darwin...

J'ai surtout voulu la voir différemment, la placer à un autre niveau, celui du gène, et non plus celui de l'individu. Darwin nous a expliqué l'origine du vivant de manière rationnelle et non plus religieuse. Toutes les espèces sont issues d'une seule et même forme de vie et se transforment, peu à peu, en vertu d'une sélection naturelle qui profite au plus fort. Pour Darwin, l'individu qui survit est le plus "apte", sa descendance hérite de ses traits les plus forts, comme le bec le plus pointu, les yeux les plus perçants... Mais Darwin ignorait tout des gènes.

Or c'est à ce niveau, en réalité, que s'effectue la sélection. Nous portons en nous tous les gènes qui ont aidé nos ancêtres à survivre. Il y a comme une passoire, au travers des générations, qui fait que seuls les bons gènes perdurent, et les autres disparaissent. Le corps n'est qu'une machine de survie pour nos gènes, et une fois qu'ils ont été transmis, il meurt !

Nous ne serions que des véhicules pour nos gènes, destinés à mourir une fois que nous nous sommes reproduits?

Exact. Regardez vos ancêtres : vous verrez que chacun a vécu assez longtemps pour se reproduire et transmettre ses gènes. Pas un n'est mort avant 10 ans. La nature est bien faite : si un gène vous fait mourir quand vous êtes jeune, il ne sera jamais transmis.

Quelle est l'origine de la vie?

Les premières traces de vie dont nous disposons - des fossiles de bactéries - datent d'à peu près 3,5 milliards d'années. Dans une espèce de soupe primitive mijotaient des molécules, qui devaient se comporter comme de l'ADN, sans être aussi sophistiquées. Peut-être s'agissait-il d'acides ribonucléiques (ARN) qui ont la faculté de se reproduire seuls en utilisant pour cela une infrastructure telle qu'une protéine. De sorte que l'évolution, selon Darwin, a commencé avec l'ARN et a été remplacée à un certain moment par l'ADN et la protéine. Et ainsi de suite...

Le monde ne date donc pas d'il y a six mille ans, comme le croient les créationnistes, qui prennent la Genèse au pied de la lettre? Ils sont votre bête noire.

Leur théorie est fausse, cela a été prouvé par la science. Aux Etats-Unis, ils remettent en cause l'enseignement de l'évolution à l'école depuis vingt ans. Les créationnistes sont ou idiots ou ignorants.

En Europe, leur influence est faible...

C'est vrai, mais la prochaine grande bataille créationniste se situe dans le monde musulman. Selon une enquête réalisée en 2010 par Ipsos Canada dans 24 pays, 41% des personnes interrogées se disaient évolutionnistes et 28% créationnistes, dont 75% en Arabie saoudite, 40% aux Etats-Unis et 9% en France. En 2008, des créationnistes turcs ont bloqué l'accès à mon site Internet sur l'évolution.

Un an avant, biologistes et anthropologues américains, comme de nombreux lycées et collèges européens, avaient reçu en cadeau un livre de 800 pages, L'Atlas de la Création, écrit par un musulman, Adnan Oktar. Le créationnisme islamique est un véritable danger. Beaucoup de ces Etats sont un terreau fertile pour la négation de l'évolution, en raison de la faiblesse du niveau d'éducation. Dans les pays pauvres, on note une plus grande propension à se tourner vers les forces extérieures au monde réel, l'irrationnel, donc les religions et les superstitions.

Pourquoi, alors, les créationnistes sont-ils puissants aux Etats-Unis?

Les Etats américains où l'on trouve le plus de pauvres sont aussi les plus religieux. Par ailleurs, le créationnisme connaît un nouvel avatar, plus subtil, dans les sociétés occidentales : "le dessein intelligent". Sa thèse? La vie est trop complexe pour être issue d'un processus non dirigé tel que la sélection naturelle. L'évolution des espèces est admise mais ne peut être que l'oeuvre d'un concepteur supérieur. Et cette théologie naturelle s'attaque à l'enseignement dans les écoles.

Mais science et religion sont-elles forcément incompatibles? Hubert Reeves estime qu'il n'y a pas de conflit entre les deux. De grands scientifiques comme Einstein ou Stephen Hawking font, eux aussi, référence à Dieu.

Einstein utilisait le mot "Dieu" en métaphore, pour exprimer le mystère, tout ce que l'on ne comprend pas de l'Univers. Mais il répétait qu'il ne croyait pas en un Dieu personnel. Je reste sceptique sur la compatibilité des deux... Croire aux miracles, en un Dieu tout-puissant qui change l'eau en vin et qui marche sur l'eau, c'est trahir l'esprit de la science, la faculté de comprendre de l'être humain. C'est renoncer à penser par soi-même.

Quant au divin horloger qui aurait tout orchestré, la biologie darwinienne explique très bien comment a eu lieu l'évolution, pourquoi un singe est devenu un singe qui sait grimper aux arbres, pourquoi un poisson est devenu un poisson qui sait nager dans la mer, pourquoi les êtres vivants sont des mécanismes compliqués qui ont l'air d'avoir été créés dans un but déterminé mais qui ne sont là que pour se perpétuer et survivre. La religion ne l'explique pas.

N'est-ce pas parce qu'elle se situe sur un autre plan, celui de la foi et du sens de la vie, alors que la science se place sur celui du savoir?

Mais pourquoi faudrait-il un sens à l'Univers? Faut-il donc être si présomptueux pour penser que nous, les hommes, sommes si importants, à l'échelle de l'infiniment grand, pour que quelqu'un se préoccupe du sens de notre vie ? C'est nous qui donnons un sens à notre existence, par ce que nous sommes et ce que nous aimons, l'écriture, la musique, nos enfants...

La science n'explique pas encore tout...

Non, et c'est un défi, une chance, le nerf de la recherche. Imaginez un monde sans religion : pas d'attentats suicides, pas de croisades, pas de chasses aux sorcières, pas de Conspiration des poudres [NDLR : tentative d'attentat contre Jacques Ier d'Angleterre, en 1605], pas de guerres israélo-palestiniennes, pas de persécutions de juifs, pas de "crimes d'honneur", pas de télévangélistes au brushing avantageux et au costume tape-à-l'oeil.

Encore aujourd'hui, les papes prêchent contre la contraception dans les pays africains surpeuplés et minés par la famine et le sida! On peut dire que, de toutes les oeuvres de fiction, le Dieu de la Bible est le personnage le plus déplaisant : jaloux et fier de l'être, impitoyable, misogyne, infanticide.

Est-ce le 11 Septembre qui vous a rendu si hostile envers les religions?

Oui, j'ai perdu patience. J'ai été affecté par les "Allah akbar" et les réponses de l'Amérique du style "Dieu est avec nous". Il y a de quoi être désorienté par les théories kamikazes sur l'au-delà. Quand des pirates de l'air prennent en otages les passagers d'un avion, on peut présumer qu'ils pensent avoir la vie sauve. Ces hommes-là voulaient mourir avec leurs victimes car ils croyaient en un paradis rempli de vierges. Chacun a le droit de croire en ce qui le rend heureux. Mais on ne doit pas faire d'une opinion un fait.

Que croyez-vous qu'il se passera, à l'instant de votre mort?

Rien. Je serai enterré ou brûlé. L'homme a toujours cherché des réponses à ses questions existentielles, cru en ce qu'il a eu envie de croire. C'est compréhensible, psychologiquement. Si vous êtes trop réaliste, vous devenez trop conscient de l'absurde, et vous vous demandez à quoi bon la vie.

Où trouvez-vous du réconfort, quand vous en avez besoin?

Dans l'amour, la magnificence de l'Univers et le fait de me sentir partie de ce tout.

Vos détracteurs vous taxent du même dogmatisme que les fondamentalistes que vous critiquez...

Etre dogmatique, c'est s'accrocher à des croyances dont on n'a pas la preuve. Je suis juste passionné par la recherche de la vérité. Mon combat contre la religion fait partie intégrante de mon combat scientifique. Aujourd'hui, on peut critiquer des politiques ou un style vestimentaire, mais pas la religion ! Ce n'est pas politiquement correct.

La science autorise de plus en plus de possibilités. Sa toute-puissance n'est-elle pas à craindre? Doit-on autoriser, par exemple, le clonage humain?

C'est une question politique. Bientôt, nous pourrons sans doute, en effet, cloner des humains. Le premier individu cloné vivra un enfer : il sera harcelé par les paparazzi ! Est-ce éthique ? Je n'ai pas d'a priori. Ne pas l'autoriser au prétexte qu'on ne l'a jamais fait serait, il me semble, une mauvaise raison. Idem avec l'argument que ce ne serait pas naturel. Voler dans les airs ne l'est pas plus et les premiers bébés "in vitro" ont provoqué une levée de boucliers. Ma vision personnelle de l'éthique est : est-ce que cela fait du mal à quelqu'un? Est-ce que cela rend les gens heureux? Si la réponse est non à la première question et oui à la seconde, je ne vois pas le problème.

Si, pour des parents, avoir la possibilité de choisir la couleur des yeux de leur enfant est source de bonheur, il faudrait donc autoriser ce type de sélection génétique?

Il y a une différence entre l'eugénisme négatif et l'eugénisme positif. S'il était possible d'ôter de l'embryon un mauvais gène, comme celui de l'hémophilie, par exemple, qui a miné les familles royales européennes, ce serait une bonne chose. La plupart des gens seraient d'accord, sauf peut-être les catholiques. Quant à l'eugénisme positif, qui consisterait à implanter un gène facilitant l'apprentissage des maths ou de la musique, pourquoi pas ? On cravache son enfant pour qu'il devienne, contre son gré, une tête en maths, mais l'idée de lui greffer un gène qui lui permettrait d'apprendre sans difficulté horrifie.

Quid des conséquences politiques d'un tel raisonnement?

Si l'eugénisme est utilisé pour éliminer des races entières, c'est évidemment à proscrire.

Comment aimeriez-vous que l'on se souvienne de vous, dans cent ans?

Avant de mourir, Jacques Monod [biologiste français, prix Nobel en 1965] a dit : "Je cherche à comprendre." J'aimerais que l'on se souvienne de moi comme quelqu'un qui a essayé de comprendre et aidé les autres à comprendre.

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/richard-dawkins-le-dieu-de-la-bib…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 19 Sep 2014 - 22:37    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OnNousCacheTout... Index du Forum ->
Les forums
-> Cosmologie
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com